Meade45

Aux possesseurs de CEM60 EC

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonsoir à toutes et tous,

 

   Je viens d'acquérir auprès d'Astroshop, la monture  dont je rêvais depuis... allez 10 ans.

Posé sur le trépied Literoc recommandé, j'ai alors procédé à la découverte de l'appareil.

Je rentre tout à fait dans les appréciations lues par ailleurs à savoir une esthétique, une qualité de suivi et une ergonomie remarquables. 

Mais j'en viens in fine à la raison de ce post: 

2 dysfonctionnements qui ont eus pour conséquence un retour au bercail dans le SAV d'Astroshop.

Le premier est l'inopérance du panneau USB vanté pour l'intérêt qu'il a de rassembler les câbles des différents accessoires. Rien n'est reconnu de la caméra à la clé !

Puis un bruit suspect régulier et fluctuant courte dès lors que le suivi est enquillé. Le bruit de déplacement est doux mais dès l'appui sur la touche 0, ce bruit résonne dans la quiétude de la nuit et finira telle une goutte d'eau lancinante à me rendre Fada.

Je joins ce son, saisi au smartphone puis amplifié pour qu'il soit plus audible.

Astroshop me dit que ce bruit est normal (!) 

Ayant possédé par le passé un LX200 12", le suivi était aussi doux que le déplacement. Rien de remarquable alors. 

Mais dans le cas de la CEM60, l'attention se focalise dessus et le plaisir d'une soirée d'observation s'en trouve diminué. Difficile alors de s'en détourner .

Aussi à vous possesseurs de cette monture, je viens vous solliciter pour obtenir votre avis et déterminer si ce bruit est bizarre ou au contraire 'normal' aux dires du distributeur.

 

Merci pour vos retours à venir.

Guy

 

 

 

 

 

Moteur Cem60 RA-Amplifie.mp3

Edited by Meade45

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

Bonsoir, un peu court ton post ;)

 

Premiers tests de ma ioptron CEM 60 avec encodeurs de précision sur l'axe AD:

essai sur deux nuits

1) la mise en place: trépied classique mis à l'horizontal avec un niveau à bulle. les 2 vis tenant la monture au trépieds (celles qui cassent ) je ne les serre quà la main.

2) mise en station au viseur polaire: la première fois j'ai eu des difficultés à viser la polaire (champ plus étroit que celle d'une HEQ5) la seconde fois quasi parfait.

3) la foutue position zéro! à peu près correcte

4) le goto: sur alignement sur deux étoiles dans les chox, parfait sur l'alignement sur 3 étoiles. la cible est dans le capteur de 0.9°sur 0.5°. il faut dire que mon tube ne doit pas être strictement parallèle à l'axe AD de la monture.

5) le suivi sans autoguidage: comparé à mon Orion Sirius: poses de 20 secondes seulement possible avec un téléscope de 600 de focale et des pixels de 2,4 microns avec l'Orion Sirius (et encore j'avais du filé à cause de l'EP visible lors des prises de vues). Avec la CEM 60, 60 secondes de pose possible à 800mm focale et les mêmes pixels de 2,4 microns: a l'oeil sur l'écran, pas de grans à coups de l'EP.

6) Ergonomie de la raquette plus intuitive que celle de SW.

 

Je pose 60 secondes avec une ASI 183 mm (pixels de 2.4 microns) avec un téléscope de 800mm de focale sans autoguidage sans filé

Edited by chinois02
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, j'ai posté rapide !¬¬

Sinon oui, je suis passé par les mêmes étapes que toi quant à l'alignement, mais.... le bruit au suivi ! Pour toi quand tu actives le tracking, constates tu une anomalie dans le bruit ? Même s'il n'est guère plus fort que les autres, ce sont les fluctuations sonores qui sautent aux oreilles. Pas toi ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

le bruit du suivi est effectivement cyclique, guère plus bruyant que celui de mon Orion Sirius (HEQ5). J'ai acheté la mienne chez Pierro astro avec contrôle, je ne me suis donc pas inquiété.

Le bruit que tu a enregistré est proche de celui que j'ai.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Meade45 a dit :

Ayant possédé par le passé un LX200 12", le suivi était aussi doux que le déplacement. Rien de remarquable alors. 

Bonjour,

 

As-tu vu le suivi et le déplacement ainsi que le "bruit" des AZ/EQ6 et EQ6-R par rapport aux LX200 ?

 

Bonne journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zut chinois02, ce n'est guère encourageant ! 

Non BL Lac, avant j'avais une EQ5 et après le Meade sur monture à fourche et c'était nickel ! Là encore ce n'est que lors du suivi que ça me semble etrange. Le bruit s'amplifie puis regresse monte un peu en fréquence, redescend, bref c'est pas lisse quoi !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

idem que  chinois02 pour moi (CEM40), a peine audible , pas plus que mon ancienne HEQ5. j'ai acheté la mienne chez FLO en Angleterre. Astroshop ,j'evite ,tout est piloté depuis l’Allemagne. quand tu leur envoie un mail ,il atterrit  la bas. FLO savent de quoi ils parlent,un peu comme  O.U chez nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi serai-ce pas encourageant? nous ne savons pas exactement l'origine des bruits qui ne proviennent pas obligatoirement des moteurs pas à pas (cela peut aller d'un bruit électronique à des bruits de frottements...)

ce que j'ai constaté est le bon suivi de la monture (800mm et pixels de 2.4µm: pas de déformation des étoiles sur des poses de 1 minute)

Share this post


Link to post
Share on other sites

FLO tiens, je vais allez voir... Sinon j'imaginais oeuvrer dans le silence de la nuit  et le ronronnement des moteurs. là c'est un peu plus. Quand je dis que c'est guère encourageant,  c'est que je sens qu'il va falloir que je me fasse à cette idée et que j'intègre ce bruit!.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce sont des moteurs pas-à-pas?

En tout cas c'est assez bizarre, évidemment le son est amplifié dans l'enregistrement mais tout de même...

Sur ma GM8 (avec commande en 1/64 depas via un MTS3-SDI), il faut mettre l'oreille au moteur pour entendre un léger ronronnement continu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui SCC, ce sont des moteurs pas et pas et celui d'où semble venant le bruit est celui en RA sur lequel se trouve  l'encodeur de précision. Après, le bruit est un chouia plus haut que celui de déplacement lent mais ce sont les modulations qui sont étranges. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 21 heures, Meade45 a dit :

FLO tiens, je vais allez voir...

ils sont réputés pour leurs sérieux et je veux bien le croire. ils ont verifié a fond le monture avant de l’expédier par DHL le tout en 48H arrivée chez moi pendant le confinement ! quand au SAV de Ioptron, par deux fois je les ai questionné le Samedi soir,   pour des renseignement techniques sans urgence et m'ont répondu a chaque fois  le dimanche ! 

Il y a 14 heures, Meade45 a dit :

mais ce sont les modulations qui sont étranges

il ne faut pas s'en inquiéter outre mesure. Cloudynight contient pas mal de post sur cette marque,très appréciée d'ailleurs ,une mine de renseignement.

Edited by ANGE06
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/05/2020 à 20:26, Meade45 a dit :

dont je rêvais depuis... allez 10 ans.

 

pourquoi as-tu pris la CEM60 EC et pas la GEM45-EC ?

 

Quelle analyse avait dirigé ton choix ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour !

Ange06: Certes je suis certain que la marque tient la route mais serais-je tombé sur le canard boiteux ! 

FranckAstro64: "pourquoi as-tu pris la CEM60 EC et pas la GEM45-EC ?"?  Parce que j'aime concept de la charge au centre de gravité, les 2 paliers, les vibrations en moins, le viseur polaire toujours opérationnel et le supplement  de charge à 27kg au lieu de 20. ¬¬

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

/!\/!\

J'ai eu un gag à risquer de bousiller sa monture:

Lors de la dernière observation j'avais éteint la monture alors qu'elle pointait l'objet que j'imageais, puis, une fois éteinte j'ai remis la monture en position de transport (zéro)

Hier soir, décision de refaire une séance photo. j'allume la monture, je fais ma mise en station...et je pointe ma première étoile, acturus. Voila la monture qui part aux fraises et se met en butée. et les moteurs à faire un bruit pas très agréable.

J'ai éteint en catastrophe.

Conclusion: le point zéro mis en mémoire correspond à la position à laquelle j'avais éteint ma monture la veille.

=> d'ou bien faire gaffe à finir son observation en mettant la monture au point zéro sous peine d'avoir des surprise à la prochaine session.

=> il n'y a pas de mise en sécurité en cas de butée.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant mais je crois qu'il le stipule dans la doc remise avec la monture. Faut ne pas oublier d'y penser le moment voulu. merci pour l'info!

Sinon tiens, j'ai toujours peur de détruire les interfaces car je branche mes câbles USB. Quelle serait le meilleur process.? Câbler puis allumer monture et PC après?

J'hésite toujours à brancher quand l'un des périphériques est on.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 15/05/2020 à 20:26, Meade45 a dit :

Le premier est l'inopérance du panneau USB vanté pour l'intérêt qu'il a de rassembler les câbles des différents accessoires. Rien n'est reconnu de la caméra à la clé !

si je comprends bien, c’est en quelque sorte un hub non alimenté. tu connecte le pc a la prise usb a coté du viseur polaire et la cam etc.. sur une des autres prises. le pc envoie t il assez de courant pour tout ça?

 

Il y a 1 heure, Meade45 a dit :

Câbler puis allumer monture et PC après?

je pense que c’est la meilleure méthode du moins la plus sure

Edited by ANGE06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Ange06: Le panneau supérieur où se trouve 4 ports USB2.0 est censé être relié à une prise USB Type B placée à côté du Polar Scope. De là un câble USB Type A/B sur le PC et le PC communique avec le panneau supérieur. Seulement rien n'est reconnu. Il semble que ce point ait été réparée. L'intérêt serait de supprimer des câbles volants surtout celui de la camera.

Merci pour le conseil quant aux câblage.

Sinon petite question béotienne: Comment fais-tu pour reprendre des parties de phrases pour y répondre ? Là où c'est sur fond noir.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Meade45 a dit :

Là où c'est sur fond noir.

tu surlignes ;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 hours ago, PETIT OURS said:

tu surlignes

test: ça fonctionne! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, chinois02 a dit :

test: ça fonctionne! :)

En fait c'est tout c.. ! ¬¬  J'étais comme une poule qui a trouvé un couteau ! mais chuuut !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By AstronoSeb
      Bonjour,
       
      j'ai entendu parlé qu'il était de bonne pratique de ne pas tout à fait équilibrer l axe RA des montures équatoriales afin que le moteur pousse toujours la pignonerie dans le leme sens et ainsi rattraper le jeu en permanence. 
       
      Je comprends l'idée générale mais je ne suis pas certain de comprendre tout a fait la mise en œuvre. Est ce que vous pratiquez cette méthode et pourriez détailler le sujet s'il vous plaît ?
       
      Merci de votre aide...
    • By alstro
      Bonsoir,
       
      Le guidage ne me satisfait jamais pleinement mais suis je seul dans ce cas là ?
      je profite du test de l'ASIAIR Pro qui intègre une fonction guidage type PHD pour vous poser quelques questions en espérant quelques....réponses.
      je pratique le DO ZWO avec ASI290mm pour ma caméra ASI183mm ( 2.4µ pixel) avec roue à filtres sur Newton F4  254/1000 et monture AZEQ6GT. Un matériel très classique qui m'apporte globalement des satisfactions.
        J'ai réalisé un suivi avec dithering (c'était une première pour moi) sur un peu moins d'une heure avec une dérive RMS générale  très inférieure à la seconde , ce qui au final semble correct pour mes poses....oui mais....!!  La mise en station a été réalisée avec la fonction ASIAIR intégrée ( qui semble ranger définitivement PôleMaster au placard)
      j'ai tiré les logs et obtenu ce que je vous montre.
      Mes interrogations  :
      -j'ai toujours un meilleur suivi avec une agressivité proche de 100% en RA (70% recommandée) et une temps d'intégration de 1s alors qu'un temps plus long serait souhaitable pour intégration du seiing !!!
      - la figure d'étalonnage semble perpendiculaire et cohérente.
      - la courbe RA est décalée monotone vers le haut, et d'ailleurs on voit souvent cette vue sur des docs concernant l'ASIAIR. Pourquoi cette courbe ne redescend-elle pas à 0 en valeur centrée ? Quelle signification ? pas assez de correction en durée ? sachant que la correction RA est toujours dans le même sens vers le bas  ( ce qui semble une bonne chose).
      - je joins également les courbes Analysis **RA de Drift corrected qui semble montrer un EP régulière inférieure à 10"  ( ce qui semble normal pour AZEQ6) et une vibration superposée régulière ainsi qu'une analyse fréquentielle avec  un "point d'orgue aux alentours de 2000hz" ( est ce une bonne valeur ou significative de quelque chose ?)
      Que vous inspirent ces courbes et ces valeurs ?
      le but est de mieux comprendre le comportement de la fonction guidage pour une meilleure maîtrise à venir .
      je vous remercie par avance pour le temps que vous pourriez y consacrer .
      Alain
       
      PJ : pour l'aspect astrophotographie, un crop de M16 avec ce type de sortie
       

       

    • By Rdj22
      Bonjour à toutes et tous,
      Je suis en panne de monture suite à un problème PICASTRO
      mon microprocesseur 18f2525 est déprogrammé, et il m’est impossible de flasher ma config
       
      Je cherche donc un PIC programmé de remplacement et, pour ne plus être confronté à ce problème, des informations sur les moyens à acquérir pour pouvoir reprogrammer le PIC en cas de récidive. 
       
      J’ai déjà rencontré ce problème il y a plusieurs années, la panne était avérée et le concepteur avait eu la gentillesse de se déplacer pour me dépanner.
       
      C’était l’aventure quand je me suis lancé dans la réalisation du PICASTRO, ça l’est encore lorsqu’un problème arrive, surtout quand il s’écoule plusieurs années… pas facile de se remettre dans le bain
       
      Merci de me faire part de votre expérience si vous êtes ou avez été des utilisateurs de ce système de motorisation ou de m’informer sur l’existence de tout autre système plus récent de remplacement (arduino – Rasberry PI ?)
       

       
      Bonne soirée à vous et bonnes observations, pour moi c’est rideau! 🙁
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By echosud
      Bonjour,
       
      Quelqu'un a t il essayé ce kit pour EQM 35 ?
      http://astroproservice.com/index.php/product/eqdrive-upgrade-kit-eqm35/
       
      Autant le réglage/guidage en AD ne pose pas de problème avec cette monture et sa grande roue, par contre je trouve qu'en DEC c'est un poil plus délicat même si on y arrive. Les courroies amortiraient le backlash.
      Apres cela vaut il le cout de mettre 300€ dans cette monture , qui est quand même sympa ne serait ce que par son poids.
       
      bon ciel,
      alain
       

    • By BlackMaple
      Aujourd'hui, petit Dobson a appris à faire du patin ! 
       
      Nous allons voir comment réaliser une "sous base roulante" pour un dobson. L'idée, plutôt que de mettre directement des roulettes à la base d'origine (ce qui peut être une possibilité simple me direz-vous), est de préserver la base d'origine en cas de revente, mais aussi de pouvoir quand même utiliser le Dobson sans roulettes, sans avoir a dévisser, et donc pour l'utiliser dans cette configuration "sur l'instant".
       
      Réalisé sur un Meade LightBridge 203/1219. Vous allez voir c’est extrêmement compliqué! ironie totale bien sur ... 
       
      Matériel :
      -Une planche de contre plaqué de 2cm d'épais et d'au moins 50cm de coté ( a la taille de votre base)
      -Un lot de 4 roulettes, dont 2 avec frein.
      -Vernis et/ou peinture selon.
      Outillage :
      -Fraise de 30mm
      -Perceuse colonne
      -Visseuse
      -Scie a ruban, scie sauteuse, plusieurs possibilités pour scier en cercle.
      -Ponceuse / cale à poncer
      ... Je dois bien oublier un outil ou deux.
       
      1- Commençons par scier un cercle de 50cm (en ce qui concerne ma base) dans une planche de contreplaqué. On viendra poncer bien entendu pour plus de propreté.
       
      2- Une fois fait, venir repérer les 3 patins de la base d'origine sur la dite planche. (Un simple crayon graphite fera miracle.) L'idée c'est que ces patins servent à caler le dobson dans la nouvelle base en les encastrant dans des trous! En ce qui concerne ma base, il y a une vis qui dépasse un peu au centre, aussi, je perce un petit trou d'1 cm.
       
      3- A l'aide de la fraise de 30mm (en ce qui concerne mes patins), creuser la planche d'1,5cm seulement pour que les dits patins puissent venir s'encastrer.
      Cela laisse un peu de marge entre les deux planches comme ça. 
       
      4- Venir visser les roulettes sous la planche, de l'autre coté des trous évidemment, pour finir le job* !
       
      *4BIS- Etape a venir pour ma part, vernissage et peinture noire, histoire de résister à l'humidité et de faire quelque chose d’esthétique. 
       
      Et voila! Dobson Candeloro ! 🔭



  • Upcoming Events