Sign in to follow this  
BobSaintClar

Coucou, tu veux voir ma belle paire ?

Recommended Posts

Et voilà, j'ai changé de matos astro :

A fond dans la démarche déraisonnable qui m'anime depuis quelques années, j'ai troqué ma très grosse paire de jumelles pour... une TRES, TRES GROSSE paire de jumelles. 9_9

 

Comme vous vous en souvenez peut-être, j'étais jusqu'à ce jour équipé de Nikon 20x120 type III à visée droite.

Ces Nikon m'ont donné beaucoup de satisfaction : elles délivrent une image de bonne qualité, au champs de 60° assez bien corrigé et bien sûr, très lumineux. Un instrument parfait pour des visions mémorables de grandes nébuleuses, d'amas ouverts et de comètes géantes, lorsque la providence nous en propose.

 

Les défauts d'une telle paire sont, eux aussi, bien connus : d'abord, la visée droite n'est guère confortable. Elle nécessite une monture spécialement adaptée, sous peine d'avoir les cervicales en compote après quelques minutes d'usage. Ensuite, le grossissement fixe limite singulièrement les possibilités d'observation : pour bien profiter d'une nébuleuse, il est indispensable de pouvoir "plonger dedans", si vous me passez l'expression. Enfin, qui dit "oculaires fixes" dit également "absence de filtres". J'ai pu bricoler des supports pour adapter les "Fujinon Nebula", mais c'est un pis-aller.

 

Du coup, au sortir de l'été, j'ai mis mes Nikon en vente sur un site japonais de petites annonces dédiées astro. Comme je n'avais aucune pression, n'étant nullement fâché avec mes jumelles, je les ai proposées à un bon prix (pour moi) et malgré cela, j'ai eu la chance de les voir partir rapidement. A partir de là, pourquoi attendre ? J'ai écumé les sites spécialisés en grosses binos, réfléchi quelques semaines, scanné les petites annonces du Japon - je vois parfois passer des bitubes équipés en renvois Matsumoto, vous savez, des montages genre binoptic - jusqu'à ce qu'une promotion d'APM me fasse de l'oeil et que je passe commande...

 

Voici donc mon nouvel acquêt !

20201026_112040_resized.thumb.jpg.58230a9faad9b0a50c5ab08a7195a64c.jpg

 

Sorties de leur boîte, elles annoncent fièrement la couleur :

20201026_111226_resized.thumb.jpg.bfa32a7612277c22e9c03a3c2b2aa619.jpg

 

Avec les deux sets d'oculaires dont je dispose (APM UF 30, Baader Morpheus 17,5), qui m'offrent 28x et 48x (soit 5,3mm et 3,1mm en pupilles de sortie) :

20201026_111143_resized.thumb.jpg.d4deea25a36f542f5bffce55f235c7c6.jpg

 

Les deux gamelles mange-photons en verre ED (je précise ce point ci-après)

20201026_111149_resized.thumb.jpg.1b8a70e36bd3d5476a54262eb78a7cb3.jpg

 

Oui, c'est... déraisonnable. J'avais prévenu !

 

Ce modèle, habituellement mis en vente à plus de 8000 euros, a fait l'objet d'une campagne promo ramenant le prix, taxe et transport inclus, aux alentours de 6500 euros. Markus Ludes affirme m'avoir vendu le dernier exemplaire à ce prix mais vous savez ce que c'est, dans le commerce, on a souvent tendance à... broder : si vous êtes intéressé(e), je vous engage donc à vérifier !

 

Bref : la chose est arrivée aujourd'hui et j'ai immédiatement vérifié qu'elle était en parfait état. Compte tenu de la distance entre l'Allemagne et le Japon, je serrais les fesses, inquiet d'avoir à renvoyer le bouzin à mes frais en cas de soucis ! Aussitôt déballées, j'ai posé les jumelles sur ma table de jardin et procédé à quelques tests rapides, de jour, en utilisant mes deux sets d'oculaires :

 

- Parallélisme : en cas de problème, si l'on ne peut pas fusionner naturellement les deux images délivrées par chaque lunette, c'est un casus belli ! Et bien nickel, rien à signaler : tant avec les UF que les Morpheus, les images convergent parfaitement. Le réglage monocentrique de chaque oculaire permet de positionner ces derniers au poil de cul près. Comme j'aime.

- Focalisation : Pareil, RAS. Je choppe l'infini avec tous mes oculaires.

- Ecart interpupillaire : j'ai du bol, mes 62-63mm correspondent quasiment au réglage minimal ! Il s'en faut de peu ! Données pour 56mm au plus court, je suis à peu près sûr qu'en-dessous de 60mm, ces jumelles ne permettent plus d'avoir les yeux en face des trous...

- Aspect de la pupille de sortie : elle est ronde, je n'ai rien noté d'anormal. On devine les prismes (de jour), cela n'affecte pas l'image diurne délivrée : aucune chance de le remarquer la nuit.

- Image proposée avec mes deux sets d'oculaires : de jour, la turbulence gore - je visais l'horizon - ne me permet pas de juger correctement de la finesse, du piqué proposés par ces jumelles. Mes remarques sont donc préliminaires, elles seront affinées lorsque je pourrai procéder de nuit. Avec les oculaires UF 30mm (70° de champs apparent), l'image est flatteuse, déformée en barillet mais sans courbure de champs, bien corrigée de la coma jusqu'au bord (test fait sur un reflet lointain, au soleil). En ciblant des pylônes électriques sur un fond de ciel très lumineux, je note des franges vertes et pourpres sur les zones à fort contraste. Ces franges sont modestes, moins sévères que dans une lunette de 150/750 (bon, encore heureux), mais bien présentes. ED peut-être, APO sûrement pas. Avec les Morpheus (76° de champs apparent), le liseré coloré semble un zeste moins marqué, la déformation en barillet est négligeable, la courbure de champs imperceptible et la coma, toujours bien corrigée. Ceci dit, ça turbule tellement que les détails sont noyés dans la bouillasse ! Il est midi, le soleil tape depuis 5h du mat'...

 

Le premier bilan est positif mais bien sûr, je vous en dirai davantage lors de la véritable "première lumière" de l'instrument : de nuit ! Pour cela, il vous faudra attendre : je n'ai pas de monture pour la bête. Il va me falloir en construire une. J'ai tout les matériaux dont j'ai besoin, mais je manque de temps, ça prendra donc, pfff... un bon mois, au mieux ! maintenant, je suis très heureux de mon achat et surtout, soulagé de n'avoir aucun soucis ! Lorsqu'on parcourt les fora - français ou américains - à propos des binos APM, on tombe vite sur des astrams moins chanceux que votre serviteur. Gérer un problème d'après-vente à 7.000 km de distance, par ces temps épidémiques, n'aurait vraiment rien de plaisant...

 

A suivre, donc :)

 

  • Like 1
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Avec les oculaires, je dirais (au jugé) une vingtaine de kilos. Ca passe, avec la grosse poignée, mais on approche de la limite au-delà de laquelle le risque de foutre le bouzin par terre en l'installant sur sa monture n'est plus négligeable !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, BobSaintClar a dit :

Le premier bilan est positif

 

Il y a 3 heures, BobSaintClar a dit :

je n'ai rien noté d'anormal.

 

Ouf ! vu le prix quand même O.o, ça aurait été dommage !

Tu vas pouvoir paonner dans les rassemblements nippons avec ta grosse paire ;).

 

Il y a 3 heures, BobSaintClar a dit :

je vous en dirai davantage lors de la véritable "première lumière" de l'instrument : de nuit !

 

J'ai très hâte à un prochain croa plein de suspense et de chouettes images (sans et avec couleurs psychédéliques :P ) comme tu sais les faire. 

 

:) 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Penn a dit :

Tu vas pouvoir paonner dans les rassemblements nippons avec ta grosse paire 

Yep ! Depuis le temps que j'en rêve xD

 

il y a une heure, Penn a dit :

J'ai très hâte à un prochain croa plein de suspense et de chouettes images

De même, mais je dois d'abord concevoir une monture. De plus... tous les rassemblements/évènements astronomiques de l'année ont été annulés, à l'exception d'une star-party (en octobre) que j'ai manqué mais qui, de toute façon, souffrait d'une défection annoncée de ses sponsors. Pour ce que j'en sais, elle a eu lieu, mais n'a pas réuni la moitié de son public habituel et mon club, qui devait y tenir un stand, s'est fait porter pâle. L'année dernière, courant Novembre, j'avais participé au rassemblement de Soboe, spécial gros Dobs et big binouzes : supprimé, comme les autres !

Je ne sais pas comment vous avez passé l'année 2020 coté astro, en France, mais ici... bah c'est franchement triste :/

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, BobSaintClar a dit :

Je ne sais pas comment vous avez passé l'année 2020 coté astro, en France, mais ici... bah c'est franchement triste

 

Pareil :(, et je ne voudrais pas être pessimiste mais ça sent moyennement bon pour 2021. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bob tu es le mec le plus sévèrement "burné de cette partie du forum...

Félicitations pour cet achat...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu aurais du acheter des Fuginon leur bilan carbone aurait été meilleur xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'avais vu encore plus cher...

En tous cas tu fais chier... tu m'as redonné envie de regarder le ciel dans ce genre de matos...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vachte !!

 

J'ai pu refaire quelques tests cette après-midi : plus de turbulence, le soleil était caché et je visais plus haut (toujours des pylônes électriques distants, mais... énormes). J'ai notamment essayé mes deux oculaires Nikon "de compet'" : les NAV-HW 12,5 et 17mm.

 

- Le 17mm est inutilisable, impossible de trouver le foyer. Ce n'est pas celui qui m'intéresse, ceci dit, parce que j'ai déjà une paire de Morpheus 17,5mm qui se comporte très bien.

 

- Le 12,5... rhâââ, le 12,5 !! Il choppe l'infini et surtout, il me donne une image DANTESQUE : super piquée, entièrement corrigée, avec un champs apparent démentiel !!

 

Gnnnn... faut que je m'en trouve un autre... :ph34r:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et fabriques toi deux filtres en mylar pour le soleil  ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, BobSaintClar a dit :

Le 12,5... rhâââ, le 12,5 !! Il choppe l'infini et surtout, il me donne une image DANTESQUE : super piquée, entièrement corrigée, avec un champs apparent démentiel !!

 

 

f-0-187.gif?w=40

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super, bravo Bob, ravi pour toi ! :) Vraiment hâte d'en lire plus au sujet de cette "belle paire" ;) Y en a qui ont de la chance quand même... :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hierr soir je suis tombée par surprise sur quelqu'un qui n'en avait qu'une (en tout bien tout honneur, en zappant sur Molotov xD ).

J'ai fait des copies d'écran.

 

De profil :

 

Image1.png.4e03d2db3d8ca073ac6717781b015561.png

 

Et de face, surprise, il semble y avoir une lame de fermeture O.o :

 

Image2.png.6285ce32d32821c3501722b8f9534646.png

 

 

ça existe ou pas cet engin ? 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'es sûr que c'est un instrument binoculaire ? On ne voit qu'un tube sur les images...

Si l'autre est caché derrière et qu'on parle d'un film de guerre, je suppose que la chose est posée sur un navire ? Auquel cas c'est militaire et donc, sans doute non commercialisé pour le vulgum pecus. Dans nos sociétés, il importe d'avoir le top pour se mettre sur la gueule : c'est bien plus essentiel que d'admirer l'univers !

Sinon, si tu te souviens de mon post sur la star-party de Soboe (spécial grosses binos), il y avait plusieurs engins de réalisation amateur à base de miroirs :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne nouvelle ! La réalisation de la monture est plus rapide que prévue, essentiellement parce que je dispose déjà de tout l'équipement et matériaux nécessaires... et que je suis parti sur une conception des plus simple : je ne fais pas de fourche dotée d'une bascule, j'opte pour un balancier à contrepoids (ou rappel en tension, je vais voir. Sans doute un mix des deux). Ca m'évite de passer à la caisse, de travailler du métal (le bois convient très bien pour ce montage) et d'y passer le mois. Je pense qu'en une semaine, en y passant une heure / heure et demie par jour, ce sera terminé. Ca tombe bien, la période de pleine lune sera passée et je pourrai commencer des tests, en soirée, sur les nébuleuses du Cygne, Andromède et, d'ici le 6-7, les Pléiades !

 

Idéalement, je devrais prendre la caisse et rouler jusqu'au spot le plus proche. Peut-être le WE prochain, si la météo est à la hauteur ? Entre 18h et 22h locales, je bénéficierai de près de quatre heures de nuit noire, avant que Sélène ne gâche la fête. Pour la première lumière de la bête, autant se faire plaisir :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, BobSaintClar a dit :

T'es sûr que c'est un instrument binoculaire ? On ne voit qu'un tube sur les images...

 

Tout à fait Bob, c'est pourquoi j'ai précisé qu'il n'y en avait qu'un.

Au début je pensais que c'était des jumelles et après j'ai vu un seul tube.

 

Je crois que c'est de la fabrication Roger Hart ou Donald Cladwell,  c'est dans le film True Lies (les gentils collègues de Schwartzy sont dans une camionnette et ils renseignent le brave agent avec ce tube infrarouge dont je ne sais pas trop à quoi sert le chercheur vu qu'il est placé devant du plstique (est-ce un chercheur après tout ?)

Mais enfin il a une bonne tête cet engin, il doit falloir un bon trépied  :) . 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La monture progresse ! Je peux même vous montrer des photos :)

 

Comme précédemment indiqué, je ne fais pas de fourche à bascule (vous savez, un système genre ça) : déjà, parce que ça coûte la peau du cul, ensuite parce que je n'ai pas trouvé de modèle assez gros ! Enfin, en mode bricolage, ça suppose de travailler du métal  et je ne suis pas équipé pour (sans même parler des matériaux).

 

Voici ce que ça donne, pour le moment : je ne vous montre pas le trépied, mais la tête, c'est la partie que je fais moi-même. Je possède deux trépieds "astro" et trois trépieds "photo", mais aucun n'est assez costaud pour une utilisation sereine du monstre...

 

Bref, la tête, donc :

tete_01.thumb.jpg.0a94b091d5fb0c51ac5fc354cbc7d363.jpg

 

La partie haute (la plaque de bois avec des tasseaux définissant un espace rectangulaire) reçoit la platine des binoculaires.

Du haut vers le bas :

Le premier axe horizontal est la bascule verticale.

Le mouvement de rotation horizontale se gère à la base de la tête, au niveau de la jonction avec le trépied (deux disques de bois en contact via du teflon).

Le deuxième axe horizontal sert à fixer les deux bras (minces) de maintien et de réglage des bras (larges) qui supportent les contrepoids (positionnés aux deux bouts de la tige filetée, qui n'est là qu'à titre provisoire)

Comme vous pouvez le constater, les nombreux trous des quatre bras (ceux qui portent les contrepoids, ceux qui permettent de les maintenir) autorisent différents réglages : comme je ne peux qu'estimer la position du centre de gravité des jumelles, je devrai déterminer le bon réglage de façon empirique.

 

Un exemple de réglage différent :

tete_02.thumb.jpg.5cdcf5c1b148af0cb5ad3904a5d1c137.jpg

 

Cette fois, j'ai installé les jumelles.

 

Sur la première photo, les deux bras se croisaient sur le cinquième trou du bras mince (en partant de l'axe, noté zéro) et le second trou du bras large (je ne parle que des "gros" trous).

Maintenant, nous sommes sur le quatrième trou du bras mince et le premier trou du bras large. Cela ramène les contrepoids (qui seront positionnés sur le troisième et dernier trou des bras larges) plus en-dessous des jumelles. Comme sur cette photo, elles sont quasiment à l'équilibre (c'est-à-dire que leur centre de gravité est à peu près au-dessus de l'axe de bascule vertical), il faudrait que les contrepoids soient encore "plus en-dessous" qu'ils ne le sont déjà.

 

Voici la bonne position :

tete_03.thumb.jpg.cdbfa09a124af340f84e648d4c3c52d2.jpg

 

Troisième trou des bras minces, premier trou des gros bras : quand les jumelles sont à l'équilibre, les bras qui porteront les contrepoids sont verticaux. Ils sont donc alignés avec l'axe de bascule verticale et le centre de gravité des jumelles. "Y'a plus qu'à" déterminer la valeur desdits contrepoids, en faisant des essais...

 

Allons-y !

tete_05.thumb.jpg.cfd23500929fa79095bdc6a1bd094c9d.jpg

 

Chaque plot de béton pèse 7 kilos. Un, ce n'est pas assez et deux, c'est trop...

Comme je suis plus proche de l'équilibre à deux qu'à un, je dirais au pif qu'il me faut une douzaine de kilos ?

J'ai commandé des poids d'haltères, circulaires avec trous central : c'est bien moins cher que des contrepoids de monture astro et ça fera le job.

Ils arrivent demain B|

 

Ca va être dur, ce soir :

tete_06.thumb.jpg.100ac36b5bc5fe35dcf6bc2cc3aa673e.jpg

 

Le ciel est bleu azur et je ne peux pas utiliser mes binos, faute de contrepoids... :/

Mon trépied est sous-dimensionné, mais pour de premiers essais, je m'en contenterai !

 

Heureusement que la lune est pleine, j'ai moins de regrets ;)

Edited by BobSaintClar
  • Like 2
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super bien réalisé !

Bravo Bob :) 

Tu as des plans ou c'est toi qui a conçu tout ça ? 

 

Il y a 2 heures, BobSaintClar a dit :

Le ciel est bleu azur et je ne peux pas utiliser mes binos, faute de contrepoids...

Et les plots en béton alors O.o ? 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Penn a dit :

Et les plots en béton alors O.o ?

 

Il y a 3 heures, BobSaintClar a dit :

Chaque plot de béton pèse 7 kilos. Un, ce n'est pas assez et deux, c'est trop...

 

Je ne veux prendre aucun risque, du fait de la faiblesse du trépied : avec les plots dont je dispose, je n'ai pas d'équilibre stable. Et ces plots pendouillent, ils ne sont pas fixés comme le seront les disques d'haltères :)

 

 

Edited by BobSaintClar

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Penn a dit :

Tu as des plans ou c'est toi qui a conçu tout ça ?

 

Pas de plan, enfin pas de plan écrit. Juste dans la tête. Ce n'est quand même pas du bricolage de haute volée, juste un axe horizontal, un bras vertical, un axe à bascule, une platine porte-jumelles et des contrepoids positionnés de façon empirique (d'où les bras à trous, qui démontrent que je n'ai pas calculé l'emplacement du lest et que je l'ai trouvé par tâtonnement. On est loin de l'horlogerie suisse xD).

Edited by BobSaintClar
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, BobSaintClar a dit :

On est loin de l'horlogerie suisse

Je trouve ça très bien réalisé :) , efficace et sans fioriture. 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu es bien urbaine !

 

J'ai oublié de préciser que le choix de contrepoids, plutôt que d'un système de compensation par ressort ou tendeur (auquel j'avais d'abord songé), tient au risque de chute :

 

- Les contrepoids permettent de déplacer le centre de gravité de l'ensemble où l'on veut : idéalement, au croisement des deux axes (azimut et altitude). Ainsi, lorsque les jumelles changent d'orientation, le CG ne bouge pas et l'ensemble demeure équilibré. Il n'y a pas de position "dangereuse", susceptible d'induire un déséquilibre tel qu'un faux mouvement, ou un choc inopportun, puisse provoquer la chute du trépied. Dans un système où les déséquilibres sont compensés par de la tension, le CG bouge quand les jumelles changent d'orientation (en altitude).

 

- Les contrepoids, étant situés sous les jumelles, abaissent le CG global et stabilisent l'ensemble. Le trépied est plus difficile à faire basculer.

Edited by BobSaintClar

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By Achaim

       

      Enfin....(premières impressions)
      après ma demande de conseils qui avait tourné au vinaigre sur le forum  entre les protaka et moi pas protaka meme si c est le top ....j' en était arrivé a la EDF 125  et aussi sur les conseils de pierro A    .....
      Après quelques économies j ai pu acter 
      Premiere impression au déballage 
      La lulu est très bien confinée dans son carton avec la mousse qui va bien et pourrait tout a fait remplir une caisse en bois fabrication maison ,mais  j ai pris une valoche ne sachant pas( lulu chère , surtout pas bobo ☺️) , mais du cp puisque ds le bois sa n aurait pas été nécessaire..
      La bête par elle même impressionne avec son po maxi ....c est du lourd , je vais pouvoir mettre mes apn enchaîné dessus .....le support de chercheur est présent ainsi que le test optique 
      Pour moi num  0036 a 0.96,5...
      Étonnant ....ce doit être plutôt le numéro d une série je pense 
      Malgres l annonce a 8 kg ...comme mon tube , je la trouve plus lourde , impression sûrement due a la charge repartie sur un plus petit volume ...
      Ma lulu ts 80  me fait la gueule à côté 
      Pas pu jeter un oeil dedans encore 
      On laisse mijoter le désir , mais vu que c est plus pour l observation que la photo , et bien je vous ferai part de la suite en photos justement , voir ce qui se cache derrière la bete , et son comportement ....
      Voilà donc la finalisation pour moi du débat houleux d il y a quelques mois ....
      Reste plus qu a ....
       
       
       
    • By JMBeraud
      Bonjour, bonsoir à tous,

      Tout d’abord, amateurs d’objets spectaculaires passez votre chemin...vous seriez déçu.
      Depuis la fin de la fabrication de mon instrument, la quête de nébuleuses planétaires faibles m’a inexorablement amené à chercher de plus en plus compliqué, entre quelques incursions en zones de confort. Ma cible la plus ténue jusqu’à présent a été Jacoby1, qui m’avait donné du fil à retordre malgré les 12h de pose, juste devant PuWe1 et ses 10h de patience.
      Il était temps que j’explore les fin fonds des possibilités de mon matériel sous mon lampadaire, question de savoir ce qu’il est vraiment possible de faire.
       
      J’ai donc jeté mon dévolu sur Ishida-Weinberger 1 (IsWe 1, PK149.7-03.3), du nom des deux découvreurs en 1986 [1], située dans la constellation de Persée, aux coordonnées 03 49 5.9, +50 00 14.9 [2]
      La belle de 90 000 ans environ est distante de 620 parsecs et mesure 13’ d’arc apparent.
      La magnitude surfacique de cette nébuleuse a été mesurée à 25.2Mag/s² [3] (page 97-Table 3.5), et je veux bien le croire si j’en juge par la pâleur de son éclat, et ce malgré l’orgie de photon qu’il a fallu ingurgiter pour lui tirer le portrait.
       
      Le tube et l’A7S ont été mis à rude épreuve, mais l’ordinateur aussi (600Go à traiter), et enfin le bonhomme derrière, car il a fallu attendre 2 mois entre les trois premières nuits et les deux dernières, la météo n’étant pas très coopérative… Le traitement lui non plus n’a pas été coton, car j’ai fait la stupide erreur de poser les 8 premières heures sans dither, il reste un chouia de trame, mais je vivrai très bien avec.
      Par-dessus ça j’ai dû gérer un gros gradient, et que je ravale mes principes de ne pas saturer. Le signal est tellement maigrichon que sans saturation on distingue à peine les couleurs rouges et bleues sur le fond de ciel. J’ai donc poussé un poil les curseurs. Je vais quand même garder précieusement les brutes et DOF car je pense encore pas mal progresser en traitement étant donné ma pente récente dans le domaine (je viens de loin ).
      Je ne pense pas la refaire avant plusieurs années, et si c’est le cas ce sera sûrement avec des poses de 10 minutes sur le successeur de l’IMX455 et un ciel de montagne bien noir…
      Comme toujours avec ce genre de cible très faible, le réglage de l’écran est critique, surtout pour le fond de ciel. Je n’ai pas de sonde, et j’ai fait comme à mon habitude avec les réglages « standards » de mon écran, qui est assez lumineux… Dites-moi si quelque chose choque (à part qu’on ne voit pas grand-chose, ça c’est normal…).
      Ce n’est pas une belle image à proprement parlé, je la classe dans la catégorie «challenge : va voir si tu la chopes », et ma foi le résultat est le fruit de ce dur labeur… !
       
      Les conditions d’amusement :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, barillet + tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré /refiltré Astrodon, Filtre STC Duo-narrowband
      - Echantillonnage 1.1"/pix
       - ciel urbain – SQM 20.30 environ
      - 3200ISO – DOF
      - 1995x30" = 16h37min gardés sur 2136 poses de 30sec – les soirs des 15, 16, 17 Septembre, 12 et 14 Novembre.
      - Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement Siril V0.99.6 avec extraction Ha-OIII + PS, montage HOO
       
      Je pense que c’est une nouvelle venue dans le forum, mais je peux me tromper…
       
      Ce n'est pas l'image du siècle mais je l'ai eue ! Je la complèterai ou améliorerai peut-être plus tard...
       
      La version « standard », pour écran clair:

       
      Version "claire" pour écran plus sombre - faites votre choix... j'ai pas mieux .

       
      Je rajoute des copies d'écran des couches:
       
      Rouge:

       
      Vert:

       
      Bleu:

       
      Et une fausse couleur des mêmes couches:
      Rouge:

       
      Vert:

       
      Bleu:

       
       
      Jean-Marc
       
      [1] http://articles.adsabs.harvard.edu/pdf/1987A%26A...178..227I
      [2] http://simbad.u-strasbg.fr/simbad/sim-id?Ident=PN+IsWe++++1
      [3] https://www.researchgate.net/publication/275024411_Planetary_Nebulae_in_the_Solar_Neighbourhood_Statistics_Distance_Scale_and_Luminosity_Function
       
    • By Justin21m
      Bonjour, 
       
      Ça fait un moment que je voulais la faire sérieusement celle la...  C'est fait ! 
       
      Bah elle est bien compliqué à traiter... Ouch... L'image présentée est une deuxième version. 
       
      Pour l'acquisition, j'ai réalisé deux série de Ha (300 et 20sec) j'aurais du faire encore moins... 
       
      J'espère qu'elle vous plaira un peu, moi elle me plaît, mais je sais qu'elle en a plus dans le ventre. Mais je pense avoir atteint mes limites actuelles niveau traitement. 
       
      Le lien AB pour les détails de l'acquisition :
       

       
      Et l'image :
       

       
      V2:
       

       
      V3:
       

       
      Bonne journée, 
      Justin 
    • By alstro
      Bonjour,
       
      La nébuleuse des Têtards , IC410 située dans la constellation du Cocher.  Champ limité à cause la focale de mon Newton 254/1000.  J'y reviendrai peut être avec la lulu  352mm
       
      Pilotage ASIAR Pro avec guidage et dithering _ test de mon focuseur automatique EAF ZWO ( c'est un véritable régal, on se demande comment on pouvait fonctionner sans )
      Le détail :
      SW 254/1000  sur AZEQ6GT _ OAG avec ASI290mm
      ASI183mm et Roue EFW ZWO_ filtres Astronomik 6nm
      Bin1_ Base 180s _ gain 200_ -15°C
      45 x H
      40 x OIII
      DOF
       
      assemblage  L(H/OIII) _ HOO
      Siril_ PS_
       
      Bon ciel
      Alain
       
       

       
    • By Achaim
      salut les confinés .....
      je vous présente  une petite nébuleuse, ou plutôt deux nébuleuses  avec un amas  ou j ai quand même galéré pour le traitement , et c est moyen moyen , il y a encore à faire
      IC405 , la nébuleuse de l étoile flamboyante à gauche a 1500AL , avec sa copine  (éloignée) IC410 la nébuleuse du têtard a 12000  , ...., avec au centre l amas ouvert NGC1893 à 10000
      29 poses de 120secondes donc 58minutes de poses avec le fuji XT2astrodon et la ts 80/560 sur azeq6 guidage MGEN3
      siril et darktable
       
      image cliquable en grand , critiquable , et ...ben critiquable
       

       
       
       
      et une petite lune pour la forme de hier soir avec ...une lunette ACRO  Vixen 80/910  et au bout un fuji XT4  en one chot de 1/500 à 800 isos
      image cliquable en grand , critiquable ect...
       

       
  • Upcoming Events