jackbauer 2

Bonnes nouvelles du JWST (James Webb Space Telescope)

Recommended Posts

Tu penses qu'il s'agit de gaz qui s'étend autour des galaxies ? (J'ai pensé à du gaz à l'intérieur des galaxies.) Dans ce cas, si j'ai bien compris, il est devenu complètement transparent au bout d'un milliard d'années, ce qui signifie que ça a été progressif.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Bruno- a dit :

Tu penses qu'il s'agit de gaz qui s'étend autour des galaxies ? (J'ai pensé à du gaz à l'intérieur des galaxies.) Dans ce cas, si j'ai bien compris, il est devenu complètement transparent au bout d'un milliard d'années, ce qui signifie que ça a été progressif.

 

Oui, je le pense parce que c'est bien de cela dont on parle, de l'ionisation du gaz baignant les galaxies et qui crée et élargit des bulles transparentes progressivement entre 900 000 millions et un Milliard d'années post BB. 

Le CMB on l'observe à 380 000 ans mais avant cela, l'Univers est opaque parce à cause de l'ionisation, la T° baissant le gaz devient neutre et perd son opacité. Dont acte.

Maintenant , à 900 000 ans post BB, la transparence de l'espace provient de la réionisation, dans un processus inverse ?!?!!!!

 

Peut-être que je ne m'explique pas très clairement ?...

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, non, c'est juste moi qui ai lu rapidement. Je pensais que ça parlait d'autre chose mais c'est plus compliqué que ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, dg2 a dit :

C'est un peu la transition intérieur-extérieur du Soleil, où la lumière est diffusée sans cesse, puis se propage sans entrave. La différence, c'est que dans le Soleil, c'est l'abondance de matière qui chute brusquement alors qu'ici c'est son opacité.

 

Je trouve cette image particulièrement lumineuse :)

(dg2 doit se dire en nous lisant "bon sang, mais faut tout leur expliquer ! 9_9")

Merci pour ces explications limpides sur l'opacité de l'univers : le mien n'était pas aussi clair jusqu'à présent !

  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Alain MOREAU a dit :

Je trouve cette image particulièrement lumineuse :)

Je crois qu'elle était déjà présente dans des bouquins de Hubert Reeves...

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

9_9

Devancé par Sym !

Après la planète b du système Trappist-1, c'est le planète c qui livre son verdict : pas d'atmosphère non plus (ou si elle existe elle est très fine)

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un lien très complet et intéressant sur la "fabrication" des images du JWST

https://webbtelescope.org/contents/articles/how-are-webbs-full-color-images-made

 

Je mets juste le début en traduction :

 

Comment sont réalisées les images en couleur de Webb ?

Un soin est apporté au traitement des images en couleur du télescope, qui commencent par des expositions en noir et blanc.

Prendre une photo en couleur est généralement instantané. Beaucoup d’entre nous se promènent avec des appareils photo puissants dans nos poches, nos smartphones. Ce qui est peut-être moins évident, c’est que les images prises par les smartphones commencent par du code binaire, de longues listes de zéros et de bits connus. Mais nous ne voyons pas le code binaire. Au lieu de cela, une image en couleur apparaît presque immédiatement à l’écran. Pour les caméras Webb, une image en couleur n’est pas une deuxième étape instantanée. Pourquoi? Cela est dû en grande partie à leur complexité en tant qu’instruments scientifiques, qui sont beaucoup plus avancés que ceux que nous pointons et tirons.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En rapport avec ce que vient de poster Sym 9_9 un article sur le site du Monde (mais seul le début est en accès libre :

 

https://www.lemonde.fr/sciences/article/2023/06/26/telescope-james-webb-decouverte-d-une-molecule-de-base-pour-la-chimie-dans-un-disque-protoplanetaire_6179299_1650684.html


Télescope James-Webb : découverte d’une molécule de base pour la chimie dans un disque protoplanétaire


Le télescope spatial a détecté pour la première fois, dans un système solaire en formation, une molécule, le méthyle cation, impliquée dans la synthèse de molécules organiques. C’est un Graal dont l’existence avait été prédite par la théorie dans les années 1970.
Par David Larousserie


A quelques jours de fêter un an d’observation, le 11 juillet, le télescope James-Webb, des agences spatiales américaine, canadienne et européenne, vient à nouveau de montrer sa capacité à réserver des surprises aux astronomes. Ces derniers, armés de ces nouveaux yeux installés à 1,5 million de kilomètres de la Terre, enchaînent les découvertes et… les nouvelles questions.
Cette fois, les instruments du James-Webb ont rapporté des éléments inattendus concernant l’origine de systèmes solaires comme le nôtre. La moisson vient de la nébuleuse d’Orion, gigantesque pouponnière d’étoiles à 1 350 années-lumière environ de notre planète. Plus précisément d’un « microscopique » détail (une centaine de fois la distance Terre-Soleil tout de même), baptisé d203-506. Il s’agit d’un disque de gaz et de poussière, chauffé à quelque 1 000 degrés Celsius et entourant une étoile peu massive, cinq à dix fois plus légère que le Soleil. Notre système solaire et des équivalents ressemblaient peut-être à cette « crêpe » dans les premiers instants de leur jeunesse. Peu à peu, ces gaz et poussières vont s’agréger pour former des corps de plus en plus gros.
 

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit complément en rapport avec les deux post précédents :


https://esawebb.org/news/weic2315/


STScI-01H2TW00Z40N44Z110J4N1H0YE.png


Ces images du Webb montrent une partie de la nébuleuse d'Orion connue sous le nom de barre d'Orion. C'est une région où la lumière ultraviolette énergétique de l'amas du trapèze - situé dans le coin supérieur gauche - interagit avec des nuages moléculaires denses. L'énergie du rayonnement stellaire érode lentement la barre d'Orion, ce qui a un effet profond sur les molécules et la chimie des disques protoplanétaires qui se sont formés ici autour des étoiles naissantes.


La plus grande image, à gauche, provient de l'instrument NIRCam (Near-Infrared Camera) de Webb. En haut à droite, le télescope est focalisé sur une zone plus petite à l'aide du MIRI (Mid-Infrared Instrument). Un total de dix-huit filtres sur les instruments MIRI et NIRCam ont été utilisés pour obtenir ces images, couvrant une gamme de longueurs d'onde allant de 1,4 microns dans le proche infrarouge à 25,5 microns dans l'infrarouge moyen.


Au centre même de la zone MIRI se trouve un jeune système stellaire avec un disque de formation planétaire nommé d203-506. La fenêtre en bas à droite est une image combinée NIRCam et MIRI de ce jeune système. Sa forme allongée est due à la pression des rayons ultraviolets agressifs qui la frappent. Une équipe internationale d'astronomes a détecté une nouvelle molécule de carbone  (le cation méthyle) pour la première fois. (Ces commentaires d'images sont en relation avec la présentation qui en est faite sur le lien ESA en tête de post)


 

image.png.1bf2fef8f49fecaca5a4ef50ca93917c.png

 

Cette image prise par la caméra NIRCam (Near-Infrared Camera) du JWST montre une partie de la nébuleuse d'Orion connue sous le nom de barre d'Orion. C'est une région où la lumière ultraviolette énergétique de l'amas du trapèze - situé dans le coin supérieur gauche - interagit avec des nuages moléculaires denses. L'énergie du rayonnement stellaire érode lentement la barre d'Orion, ce qui a un effet profond sur les molécules et la chimie des disques protoplanétaires qui se sont formés ici autour des étoiles naissantes.


Dans cette image se trouve un jeune système stellaire (d203-506), qui possède un disque protoplanétaire. Les astronomes ont utilisé le JWST et ont détecté pour la première fois une molécule de carbone le cation méthyle dans ce disque. Cette molécule est importante car elle facilite la formation de molécules à base de carbone plus complexes.

 

image.png.70a77678c7a118fcde139e8ebe882d63.png

 

Cette image de MIRI (Mid-Infrared Instrument) du JWST montre une petite région de la nébuleuse d'Orion. Au centre de cette vue se trouve un jeune système stellaire avec un disque protoplanétaire nommé d203-506. Une équipe internationale d'astronomes a détecté une nouvelle molécule de carbone,  le cation méthyle, pour la première fois dans le disque de d203-506.
ESA/Webb, NASA, ASC, M. Zamani (ESA/Webb), PDRs4ALL ERS Team
 

  • Like 3
  • Thanks 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai vu ça mardi et je me suis demandé ce qu'était ces 2 points clairs sur Saturne ? (et des plus petits sur l'autre hémisphère)

Edited by ThierryGo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah oui, mon message est ambigu, désolé :  C'est une question que je me pose encore... si quelqu'un sait ....!?

Share this post


Link to post
Share on other sites

A y regarder de plus près, ça pourrait ne pas être sur Saturne, mais en avant plan.

Je me risque donc à proposer que ce soit un de ses satellites en avant plan.... dupliqué avec effet du au temps de pose ???

Le temps de pose est de 257s.

C'est peut-être possible avec de nombreux satellites dont la période orbitale est inférieure à 1 jour.

 

Les autres petits points doublés seraient alors d'autres satellites ... 

Edited by ThierryGo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest iblack
il y a 3 minutes, ThierryGo a dit :

Je me risque donc à proposer que ce soit un de ses satellites en avant plan. Dupliqué avec effet du au temps de pose ???

 

J'ai pensé la même chose. On ne retrouve pas ces points sur les photos précédentes.

J'ai essayé de voir la config des satellites de Saturne sur le site de l'IMCCE, rien de probant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je viens de faire la même chose sur Stellarium Web et c'est plus que probant .

On voit bien ces 5 satellites à ces positions exactes : 

 

image.png.4514e22f683a8cd8aace86c320e03f48.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest iblack
Le 27/06/2023 à 15:34, arnaud18 a dit :

 

Juste une remarque. Le site est vraiment très intéressant mais il pourrait utiliser le TU.
Quand on voit indiqué "Start Time: 6/25/2023 12:17:47 AM" lire 00:17:47 TU

 

EDIT :

J'en rajoute une couche.

Indiquer "12:17:47 AM" n'a aucun sens si on ne précise pas de timezone et n'a aucun sens en TU.

Il a fallut que je fouille pour trouver le "00:17:47 TU"

Edited by iblack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les petits points évoqués dans l'autre hémisphère sont peut-être des petits satellites également ... !?

Avec autant de contrastes, JWST ne va-t-il pas permettre d'en découvrir de nouveaux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

9_9

Il s'agit d'une image brute, ça peut être n'importe quoi, un artefact.

Un communiqué officiel de la NASA avec une superbe photo de Saturne ne doit plus être loin !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now