Adamckiewicz

Un petit inuit qui fait le clown

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Un bien bel Eskimo :) Joli dessin ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Adam,

En voilà un sujet fort intéressant,  encore une star de l'hiver! La position au zénith à payer et le seeing devait être pas mal, tu as poussé à G = 2D quand même!  Bravo pour ta représentation. J'y avais passé trois séances d'observation en mars 2019 pour extirper les zones sombres de la couronne et les arc lumineux dans  l'écusson centrale. 

 

Merci

 

Lolodobs le dévoreur de monde 👽

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Adamckiewicz a dit :

(...) superbe vision cette nuit.

 

Quelle chance ! Merci de nous en faire profiter, ce dessin est magnifique !

Bravo :) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors ça c'est du bel Esquimau bien vu :) avec un anneau central anguleux, des condensations, une coquille externe avec des filaments centripètes, bien joué d'avoir saisi cette texture.

Tiens, tu as mis l'OIII, je ne pense pas à utiliser ce filtre quand je pointe cet objet tellement riche au naturel mais c'est sûrement un tort.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, fred-burgeot a dit :

Tiens, tu as mis l'OIII, je ne pense pas à utiliser ce filtre quand je pointe cet objet tellement riche au naturel mais c'est sûrement un tort.

Alors pas forcément, la dernière fois que je l'ai dessiné, je trouve que l'OIII homogénéisait la nébuleuse et ne rendait pas les détails plus lisibles, sans doute à cause de "l'amplification" des zones faibles. Il y a une étude poussée à faire avec les filtres (UHC, Hbeta et OIII bien sûr) sur cet objet, pour sûr.

Edited by yapo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur M27 c'est idem, avec l'OIII on la rend plus spectaculaire mais aussi plus "massive" (ce qui correspond je pense à ce que tu appelles "homogénéisation"), moins découpée, on perd les subtilités qu'elle montre au naturel, en fait on a une image très différente avec ou sans filtre.

En fait on est bien d'accord, Yann, mon tort (dont je parle plus haut) est de ne pas avoir essayé l'OIII pour voir s'il montre autre-chose, je ne supposais pas que les détails déjà visibles sans filtre seraient mieux visibles avec. :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, fred-burgeot a dit :

Tiens, tu as mis l'OIII, je ne pense pas à utiliser ce filtre quand je pointe cet objet tellement riche au naturel

Merci @fred-burgeot :) 
 

Oui, ça apporte pas mal :) 

on perd un peu ces « filaments » par contre on gagne en contraste dans la sphère centrale, et on diminue l’éblouissement par l’étoile centrale et l’étoile à proximité. Bref c’est complémentaire, et pourtant je n’ai pas de passe filtre qui aiderait bien pour passer de l’un à l’autre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, fred-burgeot a dit :

Sur M27 c'est idem, avec l'OIII on la rend plus spectaculaire mais aussi plus "massive" 

On voit plus les extensions latérales aussi.

 

de façon generale j’ai l’impression d’une perte de piqué avec l’oiii (un astronomik )

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, yapo a dit :

ne rendait pas les détails plus lisibles, sans doute à cause de "l'amplification" des zones faibles.

J’ai plus de contraste sur la sphère interne :) 

uhc j’ai essayé j’ai pas trouvé concluant :( 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Haaaa il a de la cuisse ce clown !!!! Et cela avec 20cm d'ouverture. Bravo !

Étonnant vos échanges sur le rendu du  OIII qui semblerait noyer le détail dans un flux lumineux plus homogène. Si je suis d'accord sur des objets répondant pas de façon notable à ce filtre, j'ai vraiment la sensation inverse sur des objets pêchus, tel m27. Ainsi, les structures filamenteuses s'affirment et/ou se révèlent de belle façon. Peut être que sur le clown, ce n'est pas payant, je ne sais pas, mais m27, que oui !!!!!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'expérience récente au 508 dans un ciel rural, j'ai aussi noté que le filtre Olll n'apportait rien de plus sur cet objet lors de mon dessin. Par contre plus récemment sur NGC1514 planétaire du Taureau, il transcendait les détails.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais la retenter tien celle là. Je suis reste pas mal sur M1 mais je suis toujours aussi déçu, rien n’en ressort jamais. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là pour ma, le OIII fait des merveilles, d'un objet bien diffus, il fait apparaître des structures filamenteuses

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo, d'autant que je suis toujours resté un peu sur ma faim même à 300 sur celle-ci, par rapport à ce que l'on a coutume de voir d'excellent par ci-par là.

Pour le OIII, perso je ne le mets plus sur les petits objets brillants, effectivement il ne m'apporte pas-grand chose et a tendance à noyer l'info dans un flux lumineux important. Sur celle-là je ne sais plus trop ...mais qu'il est utile dès qu'on a affaire à de la petite tâchouille ou des objets qui s'y prêtent bien, diffus, comme les Dentelles !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @etoilesdesecrins!!

 

je reste rarement sur ma faim avec cette nébuleuse, par contre je n’y avais jamais vu autant de détails que ce soir là, où le ciel était superbe et où j’ai pu grossir plus et mieux qu’avant grâce à l’E4,7 :) 

j’aime cette np pour l’astérisme qui oriente son repérage et que je trouve très joli au chercheur, et pour son étoile qui l’accompagne à faible grossissement ( très jolie vision dès 50x :) ) . A 200x sous un ciel moyen elle est déjà jolie en elle même malgré le manque de détails :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, serge vieillard a dit :

Haaaa il a de la cuisse ce clown !!!! Et cela avec 20cm d'ouverture. Bravo !

Merci @serge vieillard! Ça fait plaisir, mais le tien est vraiment magique!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, serge vieillard a dit :

 

Alors là pour ma, le OIII fait des merveilles, d'un objet bien diffus, il fait apparaître des structures filamenteuses

 

Oh que oui, sur les dentelles en tous cas!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau dessin, surtout au C8, chapeau ! ;) (Je dis "surtout au C8" parce que j'ai l'habitude de voir cet objet dans des T350, mais là pour un plus petit diamètre c'est tout aussi bon.)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Guillaume BERTRAND a dit :

Pour autant j'ai pas beaucoup plus de détail que toi..

pour le coup je suis pas d'accord, tu as beaucoup plus de nuances sur la périphérie, et beaucoup plus de détails dans le cœur. D'ailleurs je vois trois renforcements là où avec plus de diamètres et d'expérience vous oyez un trapèze voire de la texture au cœur de ce trapèze :) 

Ton dessin est superbe :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau dessin ! 

 Perso, pas plus de détails avec un OIII sur cet objet au 450.

En revanche , bien d'accord sur l'apport de ce filtre sur NGC 1514 vue l'autre soir ! L'anneau de gaz  apparaissait nettement , bien détaché de l'étoile centrale.

Edited by crabe
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loup Lunaire
      Bonjour ,
       
      Voilà bien longtemps que mes crayons ne s'était pas mis en exercice pour l'exécution d'un dessin astro.
      J'ai profité de redessiné cette partie situé au nord-ouest lunaire, il s'agit Anaximander (dans l'ombre )& Herschel  (en lumière).Très esthétique pendant cette période croissante.
      Et pour l'image, c'est toujours une surprise selon l'atmosphère la couleur change malgré une balance des blancs égal Sélène et un peu rosé.

       
       
       
       
       
       


       
       
      Bon ciel lunaire
    • By stéphane
      bonjour à tous,

      une image faite durant les nuits du 5 au 9 Février dernier, par petits bouts, depuis la Beauce.
      Le fond de ciel est au moins à 20/255 donc si vous le voyez noir, réglez votre écran et, quant aux couleurs, ben, comme je suis daltonien et qu'en fausse couleur, on fait comme on veut; elles sont comme j'aime

      Atik460ex + filtres HaO3 astronomik + fs60 à f/4.2 sur ma GP
      autoguidage en // avec zwo178mm + zwo30F4

      Ha 6nm : 24 x 600s en binning 1x1
      O3 6nm: 41 x 600s en binning 1x1

      prétraitement imageviewCA
      traitements iris, photoshop

      A la taille d'acquisition mais recadrée (2Mo) :



      Annotation Siril :



      a+
      stéphane
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Sur un ancien site militaire reconverti en vaste parking privé au nord du camping de Marigny et en forêt de Chizé dans les Deux-Sèvres.

      11 dessins : 9840 à 9850.

      Voici ma première soirée d'observation en groupe depuis Valdrôme 2021, avec les membres de mon nouveau club d'astronomie de Marigny, les "Têtes en l'Air".
      Leur site d'observation habituel se situe à 11kms de chez moi.
      Pour y aller vers 20h alors qu'il fait nuit, le GPS me fait passer par des petites routes dont une à une seule voie et bombée où il faut être vigilant pour ne pas verser sur le côté, j'y avance à moindre vitesse que le maximum autorisé, à ne pas prendre endormi!

      Heureusement le président du club David a aussi fléché le dernier carrefour pour confirmer le chemin.
      Après la traversée obligatoire du camping, je rejoins après un virage à presque 180°, puis un sentier entre herbes hautes et une entrée étroite, le parking, que j'essaie de traverser en feux de position pour ne pas gêner.

      J'irai en reconnaissance les derniers centaines de mètres puis garerai ma voiture plus à l'ouest avant de rapprocher mon télescope vers le 300 de David.
      Il y a aussi mon astro voisin de Fors, Remy, Michel qui ressemble à un prophète avec sa barbe blanche, Alain, et un astronome amateur des Pays de Loire, Laurent.

      L'installation du télescope prend du temps car je discute notamment avec Remy, je suis aussi venu pour ça.

      Mes premiers cibles sont 2 amas ouverts de la Licorne, à un train de sénateur pour cette raison aussi, pas simple de dessiner tout en discutant.

      Observation 9840 : NGC2311.
      Vu déjà fourni à 75x, il dévoile à 150x ses étoiles assez faibles à perceptibles.


      Observation 9841 : NGC2286.
      Il est dessiné à 109x. Aïe à force de discuter j'ai oublié de prendre des notes sur cet objet hormis la turbulence moyenne à mauvaise à 109x, de 3 à 4 sur 5.


      Quelques lumières de coffre gênent quand certains remballent assez tôt.

      Ici la vue est dégagée sur 360°, le ciel Bortle 3 est magnifique, et la lumière zodiacale indiquée par David est forte à l'ouest ce soir, avant de disparaître plus tard, ne laissant que des lueurs (serait-ce celles de la côte Atlantique car très basses?).

      Je pointe la comète Faye 4P dans la Licorne.

      Observation 9842 : comète P/Faye 4P.
      Elle est très faible et très diffuse.


      A 0h30 je suis fatigué, je n'ai pas bien récupéré de la nuit précédente.
      Il reste David, arrivé à 18h pour ouvrir et débroussailler le site.

      Comme je tombais de fatigue, je vais dormir 2h sur la banquette arrière de la Sandero.
      Je suis seul au réveil.

      J'explore les champs de galaxies de la Vierge, sur la carte 193 de l'Uranométria, leur proximité mutuelle va me faire enchaîner les dessins.

      Observation 9843 : NGC4200. Vue dès 75x, elle est très faible. A 150x en vision indirecte, son centre plus brillant se détache. Elle est petite et condensée.


      Le vent faible et froid de début de nuit est tombé, puis revenu après 4h. Il ne gêne heureusement pas, car je n'ai aucun abri à part me coller à la voiture, et un télescope ultra-léger comme le mien y est sensible.

      Observation 9844 : IC769.
      Cette galaxie remarquée dès 75x est diffuse, vue VI1 à 2 à 150x et montre alors des nodosités VI5 donc limites.


      Des chouettes se parlent dans la forêt qui m'entoure.

      Observation 9845 : NGC4207.
      Facile, elle est allongée à 75x, faible à très faible à 150x.


      J'ai froid aux pieds, pas de pause au chaud possible ici, à part dans la voiture moins froide.

      Observation 9846 : NGC4165/8.
      NGC4168 est la seule vue à 75x, assez faible, tandis que NGC4165 apparaît à 150x, vue VI1.


      Je remarque la lumière faible d'une ferme derrière la haie au nord.

      Observation 9847 : NGC4189.
      Vue à 75x, elle est très faible, très diffuse. A 150x, je rêve ou il y a une structure spirale, soupçonnée à cause des bords plus renforcés?
      En effet après vérification sur photo.


      Je fais un détour sur M99 spiralée, ce n'est pas courant à ce diamètre.

      Observation 9848 : M99.
      Encouragé par l'observation précédente, je pointe cette galaxie spirale déjà bleutée ciel à 75x.
      A 150x, elle est assez faible, de la structure spirale apparaît, notamment une virgule part du noyau.
      Après observation approfondie, un bras VI3 (50% du temps en vision indirecte) est vu de ce côté, tandis qu'un bras VI4 (25% du temps en vision indirecte) est détecté à l'opposé au nord.
      Une bande sombre borde au nord la virgule.


      Fatigué à 4h45, je fais une pause casse-croûte dans la voiture.
      Je suis fatigué, j'ai le nez qui coule, mais je ne faillis pas.

      Observation 9849 : NGC4365 et 4370.
      75x et 150x. NGC4365 est assez faible et NGC4370 est très faible à VI1.


      Pendant le dernier dessin d'un trio de galaxies toujours sur cette carte de la Vierge, j'entends un remue-ménage que j'attribue d'abord à des occupants des bungalows du camping au sud, mais c'est finalement des chevreuils à l'aboiement caractéristique.

      Observation 9850 : NGC4341/3 et IC3267.
      A 109x, le trio comprend les faibles NGC4341 et NGC4343, accompagnées d'IC3267 vue qu'en vision décalée VI1.


      Je dors debout à 6h, du coup 40 minutes de sieste dans l'auto sont obligatoires.
      L'aube et Vénus sont arrivées, je remballe.
    • By Los_Calvos
      Hello, notre cible es tune nébuleuse pas très souvent imagée, elle nous a pris beaucoup de temps pour trouver une belle colorimétrie, qui , nous l’espérons, vous plaira.
       
      NGC-3199 & Me-WE 1-2
       
      NGC 3199 se trouve à quelque 15 000 années-lumière de nous, dans la constellation australe de la Carène. Elle est également connue comme la nébuleuse de la Banane. Cette nébuleuse mesure quelque 75 années-lumière sur la plus grande dimension de cette image en fausses couleurs évoquant quelque fantomatique apparition. Bien que l'image révèle une forme d'anneau plus ou moins complet, ce dernier semble très déséquilibré, le bord inférieur étant nettement plus brillant. Près du centre de l'anneau se trouve une étoile de Wolf-Rayet (WR 18 ou HD 89358), un objet stellaire chaud et à la faible espérance de vie qui génère d'intenses vents stellaires. Les étoiles de Wolf-Rayet sont connues pour former des nébuleuses aux formes originales lorsque leurs vents puissants balayent le matériau interstellaire environnant. Dans le cas présent, on pensait jusqu'alors que le bord brillant de la nébuleuse correspondait à une onde de choc formée par l'étoile traçant sa route dans un milieu homogène, comme l'étrave d'un bateau fendant les flots. Mais de récentes mesures ont montré que l'étoile ne se déplaçait pas directement en direction du bord brillant. Aussi l'explication la plus probable serait que le matériau environnant ne soit en fait pas si homogène que ça, mais forme au contraire des concentrations plus denses au voisinage du bord brillant de NGC 3199.
      Dans le coin en haut à gauche de l’image, on peut discerner une bulle, c’est la Nébuleuse planétaire Me-WE 1-2 ou PK283-01.2
       
      Full & Details astrobin : https://astrob.in/s7iug0/0/


    • By Los_Calvos
      Hello, notre cible es tune nébuleuse pas très souvent imagée, elle nous a pris beaucoup de temps pour trouver une belle colorimétrie, qui , nous l’espérons, vous plaira.
       
      NGC-3199 & Me-WE 1-2
       
      NGC 3199 se trouve à quelque 15 000 années-lumière de nous, dans la constellation australe de la Carène. Elle est également connue comme la nébuleuse de la Banane. Cette nébuleuse mesure quelque 75 années-lumière sur la plus grande dimension de cette image en fausses couleurs évoquant quelque fantomatique apparition. Bien que l'image révèle une forme d'anneau plus ou moins complet, ce dernier semble très déséquilibré, le bord inférieur étant nettement plus brillant. Près du centre de l'anneau se trouve une étoile de Wolf-Rayet (WR 18 ou HD 89358), un objet stellaire chaud et à la faible espérance de vie qui génère d'intenses vents stellaires. Les étoiles de Wolf-Rayet sont connues pour former des nébuleuses aux formes originales lorsque leurs vents puissants balayent le matériau interstellaire environnant. Dans le cas présent, on pensait jusqu'alors que le bord brillant de la nébuleuse correspondait à une onde de choc formée par l'étoile traçant sa route dans un milieu homogène, comme l'étrave d'un bateau fendant les flots. Mais de récentes mesures ont montré que l'étoile ne se déplaçait pas directement en direction du bord brillant. Aussi l'explication la plus probable serait que le matériau environnant ne soit en fait pas si homogène que ça, mais forme au contraire des concentrations plus denses au voisinage du bord brillant de NGC 3199.
      Dans le coin en haut à gauche de l’image, on peut discerner une bulle, c’est la Nébuleuse planétaire Me-WE 1-2 ou PK283-01.2
       
      Full & Details astrobin : https://astrob.in/s7iug0/0/


  • Upcoming Events