Alexandre Cucculelli

Nombreux problèmes sur mon montage ! RESOLU

Recommended Posts

Bonjour a tous 

 

Je reviens vers vous pour " essayer" de comprendre les différents problèmes de mon montage pour l'observation des planètes .

Grace a vous je sais qu'il est très important d'être en  usb3 et non pas en usb2 quand la CCD le permet évidement .

Que la différences entre le   8 bits ou 16 bits est intéressant sur du RGB mais egalement sur du mono ( exp Jupiter , Mars , lune ...) .

 

Bref mon souci c'est plutôt le montage  plus ou moins douteux que j'ai réalisé  entre  la camera , barlow .....

La Barlow est dans l'extender sur mon image !

Je signal aussi que je n'ai toujours pas d'ADC  ( Commande a relancer auprès de mon revendeur ) peut être que cela aura une incidence sur le montage ?

Pas certain  de mon BF  et que dire de l'échantillonnage !!

https://zupimages.net/viewer.php?id=24/06/7fp2.jpg

E = 206x 2 /1000 x2.7 = 6.55O.o

Faut il travailler en Bin2 ?

 

Matériels 

Newton 254 mm  f  1000  F/D 4

Camera ASI 678 MC  avec des pixels de 2 microns .

Barlow x 2.7 APM Comacorr .

 

merci d'avance .

alex.

 

Edited by Alexandre Cucculelli

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Alexandre,

 

Tu t'es trompé dans le calcul de ton échantillonnage, le résultat c'est plutôt  0.15"/pixel (résultat peut être un peu trop large surtout avec une matrice de bayer). De toute façon ton calcul est théorique car le x 2.7 de l'APM dépendra du tirage jusqu'au capteur. Le plus précis et le plus simple pour calculer le grossissement réel c'est winjupos. Image d'une planète réalisé avec ton setup puis winjuos (calcul d'image avec éphéméride bien réglées) 

A propos de ton montage tu devrais essayer de faire plus simple comme PO/barlow/tube allonge (ou adc quand tu l'aura)/et camera 31.75.

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Alexandre Cucculelli a dit :

Que la différences entre le   8 bits ou 16 bits est intéressant sur du RGB ( exp Jupiter , Mars ...) .

étonnant,  il me semble que les rares fois ou le 16b pouvais être avantageux  c'était pour le lunaire et surtout pour le solaire.

Si tu as un lien sur cette discussion je suis preneur :) 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alexandre Cucculelli a dit :

a Barlow est dans l'extender sur mon image !

Pourquoi?

 

Il y a 3 heures, Alexandre Cucculelli a dit :

comprendre les différents problèmes

J'ai pas compris quels étaient tes problèmes?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Billyjoe a dit :

étonnant,  il me semble que les rares fois ou le 16b pouvais être avantageux  c'était pour le lunaire et surtout pour le solaire.

Si tu as un lien sur cette discussion je suis preneur :) 

Salut  , bon apparemment j'ai dis une bêtise .

Petite phrase de Thierry L sur le résultat d'une de ces images Lunaire .

"En passant en 12/16 bits j'aurais eu une cadence d'images divisée par 2, et là par contre je suis sûr que ça aurait été pénalisant sur le résultat !"

Edited by Alexandre Cucculelli

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, crub a dit :
Il y a 3 heures, Alexandre Cucculelli a dit :

a Barlow est dans l'extender sur mon image !

Pourquoi?

 Malheureusement je ne possède rien d'autre pour jumeler la barlow au PO (pour le moment ).

 

il y a 23 minutes, crub a dit :
Il y a 3 heures, Alexandre Cucculelli a dit :

comprendre les différents problèmes

J'ai pas compris quels étaient tes problèmes?

Echantillonnage et tirage du montage .

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Je pense que tu n'as pas encore tout bien assimilé. Je te recommande vivement la lecture de l'excellent ouvrage Astronomie Planétaire: 

 

 

Déjà comme dit par Billyjoe, tu t'es trompé dans ton calcul : la formule est E = 206 * pixel / (focale native x Barlow) ie il faut diviser par la focale obtenue avec la barlow ... là tu multiplies tout par le grandissement de la Barlow.

 

Donc en reprenant ta formule avec les parenthèses à la bonne place : E = 206x 2 /(1000 x2.7) ~ 0.153"/pixel

 

Par ailleurs on ne voit pas dans ton image où se situe la Barlow : en supposant que la sortie de ta Barlow est au niveau de la sortie de l'extender (cote 10cm sur ton image), il y aurait 7.5cm de tirage entre ta Barlow et ta caméra ? Or cette Barlow a une focale de -62.9mm ==> donc avec 7.5cm ça te donne non pas 2.7x mais 2.7+7.5/6.29= 3.9x et une focale résultante de 3900mmm. Donc ton E serait en fait de E = 0.106"/pixel

 

Pour ton Newton 254 mm  f  1000  F/D 4, on peut estimer avec un critère de Sparrow le pouvoir de résolution comme 106/D soit 0.417"/pixel. Ensuite on vise souvent un facteur d'échantillonnage de 2.5 voire 3 ==> il faudrait un échantillonnage de 0.167 voire 0.139, donc une focale avec Barlow de 2467 voire 2964mm.

 

On voit donc que avec ta caméra et ses pixels de 2µm, ton montage est je pense trop fort : il faudrait que tu positionnes ta Barlow de 2.7x plus près de la caméra. Ou alors que tu changes de Barlow.

 

Par ailleurs pour le 8 / 16 bits : le 8 bits suffit largement pour le planétaire (Jupiter , Saturne, Mars, Vénus, ..) et le 16 bits n'est à utiliser que pour la Lune éventuellement ou pour le Soleil.

 

Pour finir : l'USB3 est à privilégier pour avoir un débit maximal d'images : le but est de maximiser le nombre d'image acquises sur une durée donnée et que ce nombre ne soit limité que par le temps d'exposition et non pas par les performances du PC.

 

JP

Edited by JP-Prost
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci JP 

 

Des explication  également très clair , merci .

Je retourne faire les fameux calculs , j'aime bien comprendre ...

il y a 7 minutes, JP-Prost a dit :

tu positionnes ta Barlow de 2.7x plus près de la caméra.

Ok , mais  est il possible de savoir cela  par un calcul ou autrement ?

 

merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Alexandre Cucculelli a dit :

Ok , mais  est il possible de savoir cela  par un calcul ou autrement ?

 

 

Ben oui, je viens de le faire : si tu vises une focale résultante de 2960mm il te faut un grandissement de Barlow de 2.96X par rapport à ta focale native de 1000mm.

Or ta Barlow 2.7x APM a une focale de -62.9mm et G = 2.7 + Tirage (mm)/62.9. On en déduit donc que pour 2.96X il faut un tirage de (2.96-2.7)*62.9 = 16.3mm ... or je crois me souvenir que la distance entre l'entrée de la caméra ZWO et la position du capteur CMOS est de 12.5mm ... donc je pense qu'en mettant la caméra directement sur la Barlow tu seras pas mal.

 

JP

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je complète en disant qu'il faut essayer sur le terrain : je te conseille de commencer avec la caméra directement sur la Barlow ... et d'augmenter le tirage si tu vois que tu as de la marge sur le temps d'exposition/le gain et si les conditions sont suffisamment bonnes.

 

Perso j'essaie de ne pas dépasser le facteur 3 sur le critère en 106/D : donc avec mes caméras et leurs pixels de 2.9µm, je reste sur ma focale native et mon F/D de 16.3. Mais beaucoup pousse à un facteur de 4 ie à un F/D de 20 voire plus ... il y a de longs débats pour savoir si ça a un intérêt ou pas. Sur Mars qui est très lumineuse, oui, sur les autres je suis moins sûr :) 

 

JP

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il assure J-P il te donne même la focal de ta barlow et le back focus de ta camera :)  service premium ;)

De mon coté l'echantrionnage de 0.15 "/p un peu trop large pour un 250mm  c'était au "pifometreàlalouche"  mais j'étais dans les clous aussi :) .

J-P n'est pas (encore?) un sur- échantillonneur de folie mais pour moi si tu utilise un capteur avec une matrice de bayer tu dois viser au moins le x3.75 de pouvoir séparateur de ton télescope et ça sans proibleme de Venus à Satrurne (et ok moins pour Uranus et Neptune).

 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Billyjoe a dit :

Le plus précis et le plus simple pour calculer le grossissement réel c'est winjupos. Image d'une planète réalisé avec ton setup puis winjuos (calcul d'image avec éphéméride bien réglées) 

comment procède tu sur Winjupos  ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Billyjoe a dit :

J-P n'est pas (encore?) un sur- échantillonneur de folie mais pour moi si tu utilise un capteur avec une matrice de bayer tu dois viser au moins le x3.75 de pouvoir séparateur de ton télescope et ça sans proibleme de Venus à Satrurne (et ok moins pour Uranus et Neptune).

 

 

Ah oui effectivement tu as raison : mon raisonnement ci-dessus ne vaut que pour les capteurs monochrome

Pour les couleurs du fait de la matrice de Bayer on peut pousser plus l'échantillonnage : mais en acquisition alternées monochrome/couleur je en change rien pour ne pas me prendre la tête ensuite au traitement ... donc c'est la monochrome qui me dimensionne mes acquisitions.

 

il y a 22 minutes, Alexandre Cucculelli a dit :

comment procède tu sur Winjupos  ?

 

Via le module de mesure d'image : là aussi consulte le merveilleux livre que j'ai cité ci-dessus, écrit sous le haut patronage de @Christophe Pellier :D

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Alexandre Cucculelli a dit :

Ok , mais  est il possible de savoir cela  par un calcul ou autrement ?

 

Oui, voir la formule p 81 d'Astronomie Planétaire ;)

 

Pour 50 €, soit le prix d'un filtre,  tu y trouveras plein de choses intéressantes, et pas uniquement sur les Barlow. C'est tout l'intérêt d'un bouquin : cela rassemble toutes les infos utiles à un même endroit.

 

C'était ma séquence pub :D

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Alexandre Cucculelli a dit :

comment procède tu sur Winjupos  ?

 

Utiliser Winjupos pour mesurer la focale, c'est un peu prendre un marteau pilon pour écraser une mouche ;)

 

A ce stade, je comprends qu'il s'agit juste de mesure la valeur de l’échantillonnage, pas de faire de l'astrométrie de précision. Donc :

- tu ouvres ton image dans Astrosurface,

- tu mets le curseur sur un bord de la planète : tu notes la position X1

- tu mets le curseur sur le bord opposée de la planète, tu notes la position X2.

 

Le diamètre de la planète en pixel est donc de X2-X1. Au préalable, tu auras bien évidement mis la planète dans la bonne orientation pour pouvoir faire la mesure ;)

 

Tu ouvres ton logiciel d'éphémérides préféré et tu notes le diamètre de la planète d en seconde d'arc.

 

L’échantillonnage est alors égal à E = d/(X2-X1).

 

Tu compares cela au pouvoir séparateur de ton instrument : PS

 

La valeur cible du rapport PS/E doit être entre 3 et 4. C'est ce que l'on appelle le facteur d’échantillonnage.

 

Si la valeur est < 3, on perd en résolution. Si la valeur est > 4, le temps de pose est allongé inutilement.

 

Si tu n'es pas dans la bonne fourchette, il faut augmenter ou diminuer la distance entre la Barlow et le capteur (ou changer de Barlow et/ou de capteur).

Edited by christian viladrich
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, christian viladrich a dit :

Pour 50 €, soit le prix d'un filtre,  tu y trouveras plein de choses intéressantes, et pas uniquement sur les Barlow. C'est tout l'intérêt d'un bouquin : cela rassemble toutes les infos utiles à un même endroit.

 

...et ça évite à ceux qui ont pris le temps d'écrire les bouquins (et on sait la quantité de temps gigantesque que c'est d'en écrire un) de répéter 36 fois les mêmes choses sur les forums, et donc d'avoir plus de temps pour travailler sur les prochaines versions xD

 

il y a 10 minutes, christian viladrich a dit :

Utiliser Winjupos pour mesurer la focale, c'est un peu prendre un marteau pilon pour écraser une mouche ;)

 

absolument, et continuer à se poser des questions sur le 8/16 bits c'est chercher à en(biiiip) cette pauvre mouche qui n'a rien dermandé à personne. Préservons la biodiversité ! xD

 

Edited by Thierry Legault
  • Haha 2
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Thierry Legault a dit :

absolument

Ce qui est sûr, c'est qu'avec ce genre de bienveillance je ne viendrai pas ici pour poser des questions ... .

Edited by rolf
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, rolf a dit :

Ce qui est sûr, c'est qu'avec ce genre de bienveillance je ne viendrai pas ici pour poser des questions ... .

 

ce qui colle avec le fait que malgré ton expérience, tu n'es pas venu non plus aider le moins du monde notre ami Alexandre, ni dans ce fil ni dans l'autre :D

 

Rolf je me souviens jamais, tu es à gauche ou à droite ? xD

image.png.416ef7414d1427f9308095ebd33f1fad.png

Edited by Thierry Legault

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Thierry Legault a dit :

tu n'es pas venu

Je donne mon avis seulement au niveau de mes compétences, donc rarement... .

Cela dit, si c'est tellement pénible de répondre comme cela à l'air être le cas, pourquoi le faire?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, christian viladrich a dit :

Utiliser Winjupos pour mesurer la focale, c'est un peu prendre un marteau pilon pour écraser une mouche ;)

 

A ce stade, je comprends qu'il s'agit juste de mesure la valeur de l’échantillonnage, pas de faire de l'astrométrie de précision. Donc :

- tu ouvres ton image dans Astrosurface,

- tu mets le curseur sur un bord de la planète : tu notes la position X1

- tu mets le curseur sur le bord opposée de la planète, tu notes la position X2.

Salut Christian et Thierry :)

Vous êtes dur, car à partir du moment où l'on veux se servir d'une image réel de notre set up pour mesurer notre échantillonnage c'est pas plus disproportionner d'ouvrir l'image sous WJ et utiliser la fonction mesure d'image et pas plus compliqué que de passer par un autre logiciel c'est juste plus rapide :) . Qui peut le plus peut le moins ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, christian viladrich a dit :

Tu compares cela au pouvoir séparateur de ton instrument : PS

 

 

Et c'est là que les bactéries attaquent xD

Car pour déterminer le pouvoir séparateur, il faut se donner un critère (Rayleigh 1.22L/D, Dawes 1.02L/D, Sparrow 0.95L/D) et une longueur d'onde de 400 à 550 généralement : ça varie à l'extrême entre 138/D et 78/D ....

 

La formule la plus connue c'est 120/D mais perso je me trouve plus à l'aise avec 106/D ce qui correspond à du Sparrow à 540nm ou du Dawes à 510nm et un facteur ~3 par rapport à ça. Ca correspond à un facteur 2.2 pour du Dawes à 400nm donc les jours d'excellentes conditions, je pense que je rajouterai une Barlow à 1.4X

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Alexandre Cucculelli a dit :

 Malheureusement je ne possède rien d'autre pour jumeler la barlow au PO (pour le moment ).

 

Comment tu fait pour un oculaire 31,75?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, crub a dit :

Comment tu fait pour un oculaire 31,75?

Pas de problème pour un oculaire , d'ailleurs je ne m'en sert plus .

C'est juste que je ne possède pas de bague pour le bon tirage et du coup pour la MAP .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alexandre Cucculelli a dit :

C'est juste que je ne possède pas de bague pour le bon tirage et du coup pour la MAP .

 

Mais as-tu essayé en mettant juste la Barlow et la caméra derrière et rien d'autre ?

Et si oui, ta mise au point est trop vers l'extérieur, au-delà des capacités de ton porte-oculaire?

Edited by JP-Prost
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Lally
      Bonsoir à tous je souhaiterais acheter un télescope assez puissant pour regarder les cratères de la lune auriez vous des conseils s'il vous plaît à me donner je ne m'y connais pas du tout en télescope ! Merciiiiii
    • By Phil49
      Bonjour à tous,
       
      Je vais essayer de la faire courte.
       
      Décembre achat d'un Mak 180 d'occase, accompagné d'un P.O Omegon d'occase, d'une nouvelle caméra Player one Mars C-II , une barlow 2x Baader VIP (pas encore montée on verra après).
      Une lunette guide un peu légère je le concède, une SVBony de 200mm avec une ASI 22M montée dessus.
       

       
      Ma monture, une AZ EQ6 qui tourne bien et revenue de chez P.A il y a un an.
       
      Point d'observation : mon observatoire..
       
      Pilotage : mon miniPC Mele Quieter 3Q avec NINA et FireCapture installés et à jour.
       
      J'ai naïvement pensé que mon expérience avec mon RC 8 et ses 1 624mm de focale et F/D10 allaient me donner un point de repère.
       
      Avec lui, P.A, calibration, et tout le toutim en DSO, pas de soucis, que ce soit avec NINA ou un ASIair.
       
      Mais avec le Mak, une vraie cata !
       
      Je sais que pour la phoo lunaire, (usage exclusif auquel je le destine pour le moment), on n'a pas besoin d'un P.A , d'une calibration etc. aux petits onions.
       
      Mais je pensais quand même faire un minimum...
       
      Le P.A, bah impossible, on ne voit qu'une étoile ou deux au mieux, alors je vois bien une ou deux étoiles (je fais tous mes tests sur l'étoile polaire), mais je laisse 5 ou 10 secondes, peut-être pas suffisant !?
       
      Pas de P.A , donc impossible de faire au moins une calibration même si je sais qu'après pour la Lune on s'en fiche je suppose !
       
      Je n'ai pas d'adaptateur dédié pour faire passer ma Player One Mars C-II à la place de la ASI 220MM en 1.75'' sur la lunette guide, il faut que je regarde si cela existe mais je crois que j'avais réussi à trouver un adaptateur, mais je n'arrivais pas à faire la MAP sur la lulu guide, ballot..
       
      Enfin, je me disais, bon eh bien on va essayer de paramétrer la MAP sur NINA (pour affiner), bah que nenni !
       
      J'ai affiné au max avec le bouton de MAP du Mak, puis lancé le module de NINA, mais rien, une courbe à encéphalogramme plat !
       

       
      J'ai essayé plein de valeurs de step size, de 10, 20, 50 , 100, 200, rien !
       
      Laurent d'Explore Astro utilise l'ASIair pour le tracking et fait l'aller et retour avec son PC et FireCapture, n'y a t'il pas d'autre solution ?
       
      Voilà, déjà qu'en 5 mois je n'ai eu que de3 ou 4 nuits max dont celle d'hier, une vraie torture ! :-(
       
      Help !
       
      Philippe
       
       
       
    • By grelots
      Salut à tous, ...
      Grelots le retour
      Après plusieurs années de "désintéressement" à l'astro (enfin en pratique car je n'ai pas cessé d'être intéressé par le ciel) ..
      J'ai subitement envie de m'y remettre... sans doute l'effet Eclipse...
      J'ai mon Orion XT14 qui roupille dans un coin d'une pièce, avec pas mal d'oculaires et je songe peut-être à le revendre...
      Car le bestiau est vraiment très lourd... trop lourd...
      J'ai vu pas mal d'annonce sur des XT12 mais le 14 a l'air plutôt rare en occasion...
      Aucune idée du marché en ce moment.
      Ce qui me plairait ce serait d'échanger ce télescope contre une paire de bino... Est-ce une bonne idée?
      Que puis-je espérer comme modèle de bino en échange?
      Voilà mes interrogations du moment...
      croyez-vous la chose possible?
      Sur quelle partie de ce forum devrais-je poster ma demande,
      Bises à tous
      Jean Marc
       
    • By spacetimepictures
      Salut,
       
      Pour le contexte, j'héberge un projet à but non lucratif appelé Continuum. Il s'agit d'une série d'exploration spatiale en cours et en temps réel. Dans chaque épisode interconnecté, nous découvrons et nous nous émerveillons d'une nouvelle région de notre galaxie, et au-delà. La devise de Continuum est "être curieux et contemplatif".
       
      Diffusé tous les quelques jours sur YouTube, chaque épisode présente une image, capturée à distance à Obstech, au Chili, que je partage ici après l'avoir explorée librement. Au cours du processus, j'explique les objets que nous rencontrons, d'une manière que j'espère attrayante et documentaire.
       
      Ce faisant, je rencontre beaucoup d'objets moins connus (et parfois, inconnus), et à 34 épisodes aujourd'hui, il était nécessaire de commencer un projet satellite d'indexation de ces objets. C'est ainsi qu'est né, à l'épisode 32, le LL Catalog of Unknown and Occult Deep-Sky Objects (Catalogue LL des objets inconnus et occultes du ciel profond).
       
      Ce recueil informel a pour but de mettre en évidence certaines des merveilles cosmiques qui sont passées entre les mailles du filet des astronomes, ou qui n'ont pas encore été photographiées par la communauté des astrophotographes. L'objectif de ce projet satellite est d'encourager les explorateurs à sortir des sentiers battus et à s'approprier quelques-unes des nombreuses pépites cosmiques qui parsèment notre voyage sur le Continuum.
       
      Il sera mis à jour au fur et à mesure, et rétrospectivement, alors n'hésitez pas à l'ajouter à vos favoris, car il est probable qu'il prenne de l'ampleur au fur et à mesure que la série se poursuit.
       
      En espérant que cela intéressera certains d'entre vous.
       
      A bientôt !
       
      Laurent
       
    • By Csteph
      Bonjour,
       
      Quelques liens, d'une nouvelle distribution Linux, pour ceux qui voudraient tenter l'aventure du fabuleux Kstars / Ekos avec leurs pi4/5 ou mini pc. Elle tourne sous ArchLinux et la dernière version de Kstars 3.6.9.
       
      https://indilib.org/forum/astro-arch/14367-astroarch-1-8-released.html
      https://github.com/devDucks/astroarch
       
      Bon ciel à tous.
  • Upcoming Events