symaski62

Rosetta -100 jours :)

Messages recommandés

http://www.cnes.fr/web/CNES-fr/11464-gp-le-choix-du-site-d-atterrissage-de-philae.php

Un bon résumé (en français) sur le site du CNES !

Extraits :
« …Comme nous l’avons vu sur les dernières images à haute résolution, le noyau est un monde merveilleux et impressionnant. Scientifiquement c’est passionnant, mais sa forme le rend particulièrement difficile d’accès. Aucun des sites présélectionnés ne remplit tous les critères opérationnels à 100 %, mais le site J est manifestement la meilleure solution. »
La zone de 1 km2 centrée sur le site J montre une majorité de terrains avec des pentes de moins de 30° ce qui est indispensable pour que Philae ne se renverse pas lors de l’atterrissage. De plus, les scientifiques qui ont compté les blocs de toutes dimensions visibles sur les différents sites estiment qu’il y en a plutôt moins sur J. La période jour/nuit et l’ensoleillement sont corrects et permettront de recharger la batterie secondaire.
Par ailleurs, les calculs de navigations montrent que la descente de Philae devrait durer 7 h environ : le SONC a pu montrer que cette descente n’empiétera pas trop sur le temps de fonctionnement de sa batterie principale une fois au sol et que l’ensemble des instruments devraient pouvoir fonctionner au moins une fois. Enfin, dans ce cas de figure, Philae se posera à 0,95 m/s (3,4 km/h) donc dans les limites de la résistance mécanique de sa structure…. »

(…)

« …Un autre point plus regrettable soulevé par les scientifiques par rapport au choix du site C est le fait que le sondage radar du noyau par l’instrument Consert serait alors grandement compromis. Wlodek Kofman (Institut de Planétologie et d'Astrophysique de Grenoble), principal investigateur de cet instrument, résumant la situation d’une phrase lapidaire : « if you go for C, we’re out ! », qu’il tempérera peu après en précisant que des mesures pourraient néanmoins être réalisées si l’ESA accepte de faire quelques survols sur des trajectoires spécialement étudiées pour que les instruments Consert de Rosetta et de Philae puissent fonctionner correctement… »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La date et heure de largage de Philae ont été annoncés sur le site de l'ESA:

C'est pour le MERCREDI 12 NOVEMBRE à 8h35 UT http://blogs.esa.int/rosetta/2014/09/26/rosetta-will-deploy-philae-on-12-november/

Et Compte tenu des 7h de descente (depuis environ 20km d'altitude au dessus du site J) + 28min de transmission, on attend les images de l'aterrissage pour 17h légales environ...
RDV à la cité des sciences pour cette journée historique avec ses "7h de terreur" (pour parodier les 7min de MSL...)!

Nicolas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rhhhaaaa, c'est fantastique ! En relief on voit très bien que ce sont deux blocs qui se sont (mollement ?) collé ensemble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans une semaine on descend à 10km...
Mais on ne va peut-être pas y rester très longtemps, ça commence à être prêt et il faut eviter de passer dans les jets!

Nicolas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention les yeux :
https://www.flickr.com/photos/105035663@N07/15294330878/in/photostream/lightbox/

Crédit à Neo56
Créé à partir de 4 images de la NAVCAM prises le 02/10 à 19 km
1.45m/pixel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce que je constate sur une photo c'est que le dégazage se fait à la partie la plus mince de la comète .
Je suppose qu'il s'agit là de la partie la plus volatile et que la forme de la comète ne vient pas d'un "collage" de deux ensembles mais de l'érosion bien plus forte de cette partie friable.

On sait que le retour d'une comète près du soleil entraîne quelquefois son morcellement ; Voila un bon exemple de ce qui pourrait arriver à 67P Churyumov-Gerasimenko .

Non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alain31, oui mais non, si on donne quelque crédit à la théorie de Moreauyumov-Chycygmenko selon laquelle la forme est proche des lobes de Roche, l'échappement de matière est plus facile sur ce qui est au dessus de la courbe isopotentielle et la zone autour du point de Lagrange 1 (entre les deux corps) se creuse très rapidement si on "pèle" la surface.

Plein de comètes semblent avoir cette forme et il faut expliquer pourquoi la zone étroite (de "collage") serait constituée de matière plus volatile. Oui mais bon c'est qu'une p'tite idée comme ça, hein ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ChiCyg oui mais non

quote:
Plein de comètes semblent avoir cette forme

Je veux bien mais figure toi que j'ai du mal à trouver des photos de telles comètes parmi tout ce que j'ai trouvé sur le Oueb
Formes patatoïdes (Halley, Temple 1) ellipsoïdes (pas vu mais lu) sphériques (Wild 2) et je te l'accorde une en forme de gousse de cacahuète (comète 103P/Hartley tiens comme par hasard une périodique )

quote:
et il faut expliquer pourquoi la zone étroite (de "collage") serait constituée de matière plus volatile.

Je prends le problème à l'envers : c'est parce que cette zone est plus volatile (la photo ne montre du dégazage que sur cette partie)que la comète s'est creusée à cet endroit.
Pourquoi la structure d'une comète serait-elle forcément homogène ? Une montagne ne l'est pas à coup sûr ..

Juste pour donner crédit à la théorie Biveryumov-Alainsimenko

Mais il faudrait connaitre les arguments de N. Biver et d'autres professionnels qui défendent cette théorie, ceux des professionnels qui défendent la votre.
Merci à eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alain31 :

quote:
Je veux bien mais figure toi que j'ai du mal à trouver des photos de telles comètes parmi tout ce que j'ai trouvé sur le Oueb
T'as pas suivi le film car Monseigneur vaufrègesI3 a écrit le 1er août (page 3) :
quote:
Comme le fait remarquer très justement E. Lakdawalla, sur six comètes que nous avons pu visiter, au moins quatre d'entre elles semblent se composer de deux (ou plusieurs) corps soudés ensemble avec un col étroit entre les deux : Borrelly, Hartley 2, Halley, et donc désormais le "canard spatial" : Churyumov-Gerasimenko.

Probablement ni Moreauyumov ni Chicygmenko n'auraient eu leur géniale idée sans ce score de 4 sur 6.
On rigole, mais en même temps faut bien tuer le temps en attendant que Philae pose ses crampons .

J'aime bien ton raisonnement, tu dis "si ça dégaze c'est que cette zone est plus volatile". Imparable, mais tu n'expliques rien. Sauf à faire une théorie sur les défauts récurrents de qualité des soudures chez les comètes binaires . Ou alors proposer une théorie plus évoluée : une partie concave a tendance à conserver la chaleur solaire, genre four solaire, donc plus se sublimer ce qui l'amène à se creuser davantage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"T'as pas suivi le film " ça y ressemble !

Bon alors ChiCyg je mets le lien sur les photos de comètes photographiées :

https://www.google.fr/search?q=photos+de+noyaux+de+com%C3%A8tes&rlz=1I7ACAW_frFR314&ie=UTF-8&oe=UTF-8&sourceid=ie7&gfe_rd=cr&ei=VLg2VOxqlYNon7eBkAs&gws_rd=ssl

Une seule répond au col très étroit (le "canard spatial" justement) Hartley 2 et Borrelly faut fantasmer pour s'en persuader et les autres pas du tout.
Evidemment dans une forme patatoïde ou tubulaire légèrement rétrécie on peut imaginer ce que l'on veut, car ce qui serait étonnant c'est que le diamètre reste identique tout le long...

Alors je me suis dit voyons (en plus des planètes dont curieusement on n'a jamais observé ce phénomène de "collage") si les photos d'astéroïdes nous permettent d'envisager un nombre plus significatif de "colverts" :

https://www.google.fr/search?q=Photo+com%C3%A8te+hartley&rlz=1I7ACAW_frFR314&ie=UTF-8&oe=UTF-8&sourceid=ie7&gfe_rd=cr&ei=47I2VJfJMYqd8wOd0oDICQ&gws_rd=ssl#q=Photo+d'ast%C3%A9roides

Mince ! rien qui ressemble à un collage de lobes même en les espérant très fort
J'ai tendance à conclure que le " semblent se composer de deux (ou plusieurs) corps soudés " mérite bien le terme "sembler" et que certains pourraient prendre leurs désirs pour des réalités .

Et pi je ne comprends pas davantage ce que les lobes de roche attribués en général aux étoiles binaires viennent faire à l'échelle de corps aussi petits que sont les comètes ? A-t-on déjà vu des si petits corps orbiter l'un par rapport à l'autre (comètes ou astéroïdes) ?


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alain 31 > "A-t-on déjà vu des si petits corps orbiter l'un par rapport à l'autre (comètes ou astéroïdes) ?"

Oui..
Petite recherche sur le Web : Ci-dessous l’astéroïde "Ida" et son satellite "Dactyl", photographiés en 1994 par la sonde Galileo d’une distance de 10 870 kilomètres. "Ida" (à gauche) est membre de la ceinture d’astéroïdes entre Mars et Jupiter. "Ida" a une dimension de 56 kilomètres et "Dactyl" de 1.5 kilomètre :



Certains possèdent deux satellites ("Sylvia"), d'autres systèmes ("Antiope") comportent deux astéroïdes de même taille..
De mémoire on peut aussi évoquer "Chariklo" (petit corps de 250km récemment découvert qui navigue entre Saturne et Uranus). Lui il possède même des anneaux !.. Qui proviennent peut-être de petits satellites qui gravitent autour !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vaufrèges comparons ce qui est comparable ; C'est à dire des astéroides de la taille moyenne des comètes .
Ida : 56x24x21 Km !
Et en plus :

quote:
Certains chercheurs pensent que Dactyl a été formé par des débris éjectés d'Ida par un impact
D'autres pensent à la capture ..

Et puis Sylvia diamètre 280 km ...Antiope 85 km ..!

Tu aurais dû me dire Dionysos 7 km satellite de 0.4 km ou bien Esclangona 12 km satellite de 4 km !

Bon reste à se rendre à l'évidence : parmi la multitude d'astéroïdes connus ça fait pas lourd pour tenter de supposer valider les lobes de roche au niveau des comètes ! Et puis rien ne permet d'affirmer que ces rares satellites iront se "souder" à l'astéroïde.

La fragmentation des comètes périodiques est bien connue;
A-t-on vu des fragments se ressouder ? Non, au fil des retours, à plus ou moins longue échéance on perd leur trace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je trouve assez prématuré de vouloir conclure dès maintenant sur la nature binaire ou non de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. Le sujet fait encore bien débat dans les équipe instrumentale de Rosetta et à l'heure où un premier jeu d'article doit être soumis à Science, je ne suis pas sûr qu'il y a déjà des évidences claires pour tous...

Ce qui est sûr, c'est que 67P est un petit objet, qui tourne relativement vite (12h, je crois que la force centrifuge atteint 1/3 de la gravité au point ou le rapport est maximum), dont la forme évolue avec le temps du fait du dégazage... si bien que la forme sphère parfaite est loin d'être la plus probable! Et d'ailleurs les petits astéroïdes comme Toutatis, Itokawa, même Eros ne sont pas plus sphériques... quant à dire binaires ?

De plus pour beaucoup de comètes la période de rotation peut changer dans le temps, l'axe de rotation aussi (précession quasi aussi rapide que la rotation pour 103P/Hartley 2), sans parler des sursauts massifs que cetaines comètes manifestent, donc pour l'évolution temporelle ce n'est pas un long fleuve tranquille.

Enfin, avec la mission Rosetta on va pouvoir suivre l'érosion de 67P au cours de son passage au périhélie, et dans l'immédiat les images OSIRIS/Navcam montrent les jets de poussières, ce qui ne dit pas exactement où se situe le dégazage... donc patience, on arrivera progressivement à voir où se situe l'érosion la plus importante...

Nicolas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de reconstituer cette vue le la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko a parti d'image issue de la nav cam de la sonde Roseta ( http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2014/10/Comet_on_8_October_NavCam ) en essayant de corriger les importante erreurs de parallaxe
Copyright ESA/Rosetta/NAVCAM / Frédéric TAPISSIER 2014

la full : http://www.avex-asso.org/forum/viewtopic.php?f=42&t=4257&start=30#p43947

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique ! Merci pour le partage.

C'est quoi le point blanc en bas à droite ? Une étoile ? Une planète ? (la Terre ou Vénus ?) un morceau de comète ? Un pixel chaud ?

jf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime bien la piste de ski là :


Parmi les 11 instruments scientifiques de Philae on trouve "COSAC", un chromatographe en phase gazeuse couplé à un spectromètre de masse (comme sur Curiosity). "COSAC" identifiera et quantifiera les composés volatiles incluant les molécules organiques complexes obtenues à partir des échantillons chauffés dans les fours à température moyenne (180°) et les fours à haute température (600°).

Ainsi on pourrait trouver intactes et identifier certaines molécules complexes et les chaines moléculaires originelles qui ont ensemencé les océans terrestres et pu jouer un rôle clé dans l'évolution vers le vivant..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca y est : le futur site d’atterrissage en HD !!!

Mosaïque de 2 images avec OSIRIS. 50 cm par pixel. Le cercle rouge, des 500 m de diamètre, est centré sur le site J.
http://www.esa.int/var/esa/storage/images/esa_multimedia/images/2014/10/philae_s_primary_landing_site_from_30_km/14971370-1-eng-GB/Philae_s_primary_landing_site_from_30_km.jpg

Je mets juste un lien pour l'image, car si je mets les balises [img.../img], astrosurf insère systématiquement un espace après le dernier caractère du lien... ????

Bon, j'ai fait une copie de l'image réduite.... Cliquez bien sur le lien pour l'image HD !!!

Et gros plan sur le site J

Credits: ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Francis

[Ce message a été modifié par Francis Adelving (Édité le 15-10-2014).]

[Ce message a été modifié par Francis Adelving (Édité le 15-10-2014).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant