Sign in to follow this  
celestron20

Construction dobson 600 F/D 3.3

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je souhaite me lancer dans la construction d'un dobson de 600mm à F/D 3.3

Pouvez-vous me communiquer des conseils ? Pour l'aspect optique, je vais m'adresser à un artisan. Je souhaite aussi mettre en place le système servocat / Argos Navis.

Nb: je connais le site Altaz

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
As-tu déjà réalisé un télescope plus petit? Parceque f/3,3 çà fait très serré, la structure ne doit pas avoir la moindre flexion, les pièces optiques doivent être centrées à 0,3 mm près et ne plus bouger, du moins moins que cette valeur.

Bonne chance!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, un 200 type Pierre Bourge. Je suis conscient du problème de flexion sur un f/d court mais d'un autre côté je veux pouvoir accéder à l'oculaire sans prendre une échelle qui est pour moi plus que contraignant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai un tel engin et viens de terminer la mécanique de telle sorte que cela marche désormais très correctement. Beaucoup d'heures de boulot sont à prévoir. Si tu viens au RAP dans deux semaines, tu le verras et on pourra en discuter. Le 600 de Raphaël Guinamard sera présent aussi je crois _ il donne de très bons conseils. La bande autour de Strock et de Serge Vieillard sera là aussi _ ce sont des précurseurs d'idées d'avant-garde et vont certainement être de bons interlocuteurs.

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 06-05-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
En effet ce n'est plus le même monde du point de vue de la précision! Si tu ne disposes pas d'un outillage complet de précision tu seras bien avantagés de faire faire certaines pièces par quelqu'un de bien équipé.

Pourquoi tu ne veux pas monter sur une échelle? çà te rapprocherait des étoiles
Non seulement il faudra faire une mécanique de dingue, mais en plus le miroir risque de coûter très cher. Si je voulais un 600 je resterais à f/4 ou 4,5.

J'avais vu sur le net, un américain qui a construit un 500 à f/6 si je me souviens bien, la bête est énorme, avec des batteries derrière le miroir pour faire contrepoids!

Share this post


Link to post
Share on other sites
un 600 ouvert à 4.5 ça commence à faire très haut sur une échelle dans le noir et sur un terrain pas toujours très adapté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'ai taillé un miroir de 500 a F/2.9 POUR UN LAMBDA 8 , je peux te dire que c'est la galère pour paraboliser , il m'a fallu plusieurs outils et des heures de mesures ( foucault )
alors si tu veux un conseil taille le au moin a F5 et si c'est un newton fait une déviation cassegrain ( 2 secondaires )a+..........

Share this post


Link to post
Share on other sites
Macula, il ne compte pas le polir lui même, mais confier ce travail à un artisan...

[Ce message a été modifié par astrovicking (Édité le 06-05-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et la solution du miroir mince sphérique parabolisé par traction, dont on a parlé récemment ?

Avantage : pas de barillet à prévoir...

Trop risqué ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
si tu as envie d'un 600 mm à F/D 3.3 et que tu as les moyens, vas y fonce!!!!!! ce ne serra que du bonheur!!!!
un F/D 4; c'est pas mal aussi tu sais le pb de la hauteur de l'escabeau n'est pas vraiment un gros pb avec ma table equatoriale la hauteur du porte oculaire au zenith se situe aux alentours de 2,60 m , et franchement c'est vraiment acceptable.
Un conseil, pour un tel rapport F/D , je te preconise de faire du solide et pas trop du " light" la piéce maitresse dans ce projet serra le barillet qui devra être tip top

[Ce message a été modifié par jp-brahic (Édité le 06-05-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ton idée d'observer la plupart du temps sans escabeau a une grande importance, car cela facilite l'observation énormément, comme la collimation sans devoir se déplacer à chaque fois derrière le barillet. Pense aussi à la transportabilité et conçois en fonction du mode de transport (type de voiture disponible). Si tu n'es pas équipé pour faire du bon boulot en mécanique, il faudrait trouver un professionnel pour faire certaines parties.
Bon, si tu veux vraiment le top, tu devras te tourner vers des matières composites au lieu du bois ou de l'aluminium.

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 06-05-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'accès à l'oculaire est un point important pour moi. N'étant pas de petite taille (1m88), je pense aussi à ceux qui observeront aussi dans l'instrument. C'est la raison pour laquelle, je limite à 2m la focale. Une autre possibilité : un 500mm à F/D 4, mais on perd en diamètre.
Je veux une solution viable et fiable. Si ce n'est pas le cas, je préfère continuer d'observer avec mon instrument actuel et ne pas bidouiller. Autant bien faire les choses...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 600 à f/3.3 est vraiment un très bon coix au niveau du rapport diamètre/facilité d'accès à l'oculaire/encombrement/champs.
Mon 600 est aussi à 3.3 et je regrette absolument pas mon choix. Les tolérances de collimation sont sévère mais atteignables , et tu pourras profiter de plusieurs expérience de réalisation.
Pour la partie "soustraitance" de parties mécaniques, y a pas forcément grand chose à soustraiter : personnellement les seules choses que j'ai fait faire sont :
-faire souder la structure mécanosoudé
-faire découper les triangles car un collègue pouvait profiter d'une machine à découpe laser
Viens tu aux RAP? ça me semble INDISPENSABLE pour voir en "vrai" celui de Rolf et le mien, te rendre compte de l'encombrement et de la hauteur d'oculaire. Nota : au zénith mon oculaire est à 1.82m du sol.
Raphaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un 500 ouvert à 4 me semble être un très bon choix aussi, car il n'est pas sûr que les 10 cm de moins de diamètre fasse une différence énorme. Par contre la mécanique sera plus facile à maîtriser (davantage de tolérance) avec une telle ouverture par rapport à FD 3,3.
Mais bon, il est vrai que l'on cherche toujours de la lumière, et plus c'est gros plus on voit, et puisque tu peux accéder à un 600 à hauteur d'homme, ce sera probablement quand même le meilleur choix, seulement il faut bien soigner la mécanique faute de profiter du potentiel de l'optique, qui de toute façon sera toujours difficile voire impossible à obtenir.

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
" N'étant pas de petite taille (1m88), je pense aussi à ceux qui observeront aussi dans l'instrument. C'est la raison pour laquelle, je limite à 2m la focale."


Il te faudra donc de toute manière un marche-pied. Mon 250 à 1548 mm de focale nécessite un marche-pied pour que les plus jeunes puissent regarder au-dessus de 45° de hauteur!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, il faut un escabeau, mais monter une petite marche voire deux sur un escabeau confortable et rassurant - celui ci-joint permet de s'appuyer et de se détendre devant l'oculaire - n'est pas monter sur une échelle; et là, c'est une toute autre affaire ... surtout en fin de nuit avec la fatigue qui monte et les gestes que l'on contrôle de moins en moins ...; et je ne parle même pas des gens peu habitués à observer avec de tels télescopes ...

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 06-05-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
hello,


Vas y fonce !!! par contre tu as déjà trouvé l'artisan qui te propose un F/D si court?


"Pourquoi tu ne veux pas monter sur une échelle? çà te rapprocherait des étoiles
Non seulement il faudra faire une mécanique de dingue, mais en plus le miroir risque de coûter très cher. Si je voulais un 600 je resterais à f/4 ou 4,5."

Non Bruno toi tu commences par apprendre a collimater sans un laser Et sincerment regarde dans les dobs de 600 équivalents, il n'y a rien de si "dingue" que ça niveau mécanique.

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Perso je comprends pourquoi il ne faut pas d'échelle. La nuit on ne peut pas s'assurer qu'aucun chat noir ne passe dessous. C'est un des fondamentaux de l'astronomie tout de même: On a fait des bucher pour moins que ça...
Pierre

[Ce message a été modifié par Strock Pierre (Édité le 06-05-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jamais compris cette phobie des escabeaux.
Avec le T635 f/5 (focale de 3180 mm) je trouve que l'hauteur de l'oculaire ne dérange vraiment pas; il faut un escabeau de qualité, c'est tout.
Mais bon, chacun ses préférences...

Robert
www.cruxis.com/scope/scope635.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites
Robert,

le confort et la facilité sans échelle sont sans aucune mesure par rapport à l'échelle. Bon, ceci dit, pour un très gros diamètre on n'a de toute façon pas le choix et je grimperais volontairement haut - même très haut! - pour regarder dans le tien ...


amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 08-05-2007).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rolf,

Je peux comparer aisément les deux situations avec mes 2 télescopes, et je ne partage pas ton avis quant au confort d'observation.

Le T635 a besoin d'une échelle 6 marches.
Le T406 n'a pas besoin d'échelle, juste un marche-pied autour du zénith.

Quand on observe à 45° d'hauteur, le confort d'observation est beaucoup plus grand sur le T635 que sur le T406. Sur le T406, je dois me pencher, ou me mettre dans une position très peu confortable. Sur le T635 j'observe debout.

Avec le T635 j'ai un escabeau super-solide et une petite marche intermédiaire qui permet de positionner l'oeuil à l'hauteur exacte de l'oculaire, peu importe la position du télescope.

Es-tu confortable quand tu observes un objet à 45° d'hauteur ?
Parles-tu d'expérience avec un télescope de focale très longue, et si oui, avec quel type d'échelle ou d'escabeau ?

Robert

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation: "Quand on observe à 45° d'hauteur, le confort d'observation est beaucoup plus grand sur le T635 que sur le T406. Sur le T406, je dois me pencher, ou me mettre dans une position très peu confortable. Sur le T635 j'observe debout".

Evidemment, le fait de rester debout droit devant procure le meilleur confort; quoi que: on peut aussi s'assoir à la position plus basse ... .

Les problèmes commencent quand on doit monter haut et craindre que l'échelle bouge avec tout ce que cela signifie ..., sans parler du fait même de devoir monter et descendre à chaque fois que l'on bouge le télescope.

Tout cela est certes important, mais rien ne remplace le diamètre!!!

amicalement rolf

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Je trouve que se trouver à plus de 3m du sol à manipuler un télescope de cette taille, çà fait si je peux me permettre, casse-gueule. Les conditions pour observer sont pour moi très importantes et lorsque j'observe je veux pouvoir me concentrer sur ce que je vois sans être obligé de repositionner le télescope en étant perché sur une échelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this