Sign in to follow this  
flowh

Le barillet

Recommended Posts

Bonjour,

Petite question concernant le barillet.
Lorsque l'on collimate le primaire, à l'aide des 3 vis, on applique une rotation mais egalement une legere translation au mirroir.

Pensez vous qu'il soit interressant d'avoir un centre du pivot parfaitement au milieu du mirroir, où alors cette translation est négligeable pour l'oublier ?


Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bonjour. La technique actuelle fonctionne très bien et je suis partisant du "mieux qui est l'ennemie du bien" (parfois à tors je l'avoue).
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

hello,
en visuel, tout le monde néglige ce décalage... en pratique cela doit être difficile à détecter vu les valeurs en jeu. (cela revient à avoir un oculaire légèrement incliné après collim.)
en photo c'est une autre histoire et les tubes de compèt. on les réglages pour...

Share this post


Link to post
Share on other sites

un cardan : Lichtenknecker le faisait sur des petits newtons. En pratique bof bof...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est dans catalogue Lichtenknecker des années 90... le newton 150 mm avait un miroir primaire sur cardan, désolé il n'y a pas d'image. Ce que tu appelle "un système utilisé pour les boussole marine" s'appelle en mécanique un cardan.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'avais un doute pour le nom, c'est cabestan qui m'ennuyait et en cherchant sur le net on tombe evidemment sur le cardan voiture.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouais... c'est compliquer pour rien. prévoir d'approcher le point de pivot le plus près de la surface du miroir et ca suffit.

faire simple.....même si on a la CAO sous la main.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

mon avis c'est que c'est vouloir tuer une mouche a la mitraillette!

Une translation du miroir de 0.5 mm par exemple çà équivaut a un miroir secondaire décentré de 0.5 mm. La perte au niveau du champ de pleine lumière sera vraiment insignifiante. De plus j'aimerais bien savoir le nombre d'instruments dans le secondaire est centré avec une telle précision...

Share this post


Link to post
Share on other sites

de toute façon, la translation - extrémement minime- sera contenue par les butée latérale, car quoi q'il en soit, il faut mettre le miroir en contact avec 2 butées fixes (et rien que 2)
En clair, le miroir, quoiqu'il en soit, se trouvera toujours callé par rapport à l'axe optique, au pouillème de poil de cul près occasionnée par le fait que les butées latérales ne sont pas au niveau de la surface optique, mais quelques mm en dessous (et vu du dessus, ça fait pas épais).

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut (il faut) se passer de double étage et rotule en visuel.

Pour la photo (ton cas je pense), je serais plus nuancé. L'intérêt à mon a vis réside dans une MAP fixe. Mais on peut aussi faire sans...

Je suis parti sur ce modèle avec rotule centrale. Mon barillet est quasi fini (j'attends des pièces méca alu), je mettrai en ligne les dernières évolutions dans les prochaines semaines si ça t'interresse.

JMarc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a tous, très belle pièce mécanique, as tu prévu un axe excentrique pour le réglage des butées latéral ?, car la mise en place et le réglage des touches risque d’être délicat.

Thierry

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Une translation du miroir de 0.5 mm

Je n'apprecie pas la précision qu'il est necessaire pour réaliser un telescope, dans mon boulot je travaille au centieme régulierement et au micron assez souvent. Donc quand on me dit de faire precis je pense à ces échelles la.

Serge désolé mais j'ai rien compris ... juste que ca sert à rien que je m'embete

Joli barillet mais a part multiplier le nombre de point quel est le rapport avec un systeme different de ce qu'il se fait actuellement ? hmm

Toujours dans la continuité, mais concernant le porte secondaire, n'est il pas plus interressant d'avoir le pivot également en son centre plutot que 2 à 3 cm au dessus, dans la pratique ca donne quoi ?


ps: j'ai du mal avec ce forum, y a pas de quotes, ni l'insertion de liens, ni d'image etc

[Ce message a été modifié par flowh (Édité le 09-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un axe excentrique? Pour pouvoir régler la force des appuis sur les butés à partir d'un seul point de réglage? ou un seul coté du tube? Je ne vois pas très bien de quoi il s'agit comme je ne fabrique que des dobsons

[Ce message a été modifié par maire (Édité le 09-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

je connais les balises mais d'habitude elles sont accessible facilement, d'un clic ... mais je vais m'y faire

[Ce message a été modifié par flowh (Édité le 09-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

whaoo, ça part tous azimth... difficile à suivre, surtout si on en se comprend pas....
PS : sacrée conception allemande ! mais sur le dessin, difficile à dire. Pour sûr, de la belle CAO mécanique. Mais comment ça répondra aux exigences optiques ?!?!? La dans tous les cas, ca portera sur 2 appuis latéraux à 60°, dédoublés par des leviers....... Quand le tube va bouger, l'appui passera nécessairement de butée en butée.... Faudra sacrément peaufiner le calage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut.

Petite contribution, déjà évoquée jadis.

On retrouve la rotule dans la conception des tubes d’Emmanuel Mallart, Axis instrument

Tiré du site http://www.axisinstruments.com/francais/produits/tubes/newton_serie_one.htm

Il s'agit là de tubes destinés à l'imagerie. Le déplacement latéral qui guette les barillets bi-étages est ainsi maîtrisé.

En visuel, un barillet mono étage suffit largement et limite de manière naturelle, grâce aux butées latérales, les déplacements transversaux. Comme évoqué plus haut. Avec la nécessité par contre d'utiliser des roulements puisque le miroir va avoir un déplacement longitudinal discret en cours de collimation.

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 11-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

flowh,
Ta remarque est tout-à-fait pertinente, mais cette infime translation (axiale) est très largement prise en compte par un réajustement, infime également, de la mise au point.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement je pensais à la même chose Toutiet

Par ailleurs, quand on collimate, on ne fait pas autre chose, ni observation et encore moins d'astro-photo

Donc en pratique, je ne vois pas bien l'intérêt des rotules sur le primaire ... sauf si on passe à côté de qq chose d'autre ...

A+
JP

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Evidemment que la translation est reprise par le PO lors de la mise au point...

Je vois tout de même un intérêt, et de taille, c'est la reproductibilité des mises au point après transport pour un tube en équatorial.
Pour un poste fixe, on peut se demander si cela vaut bien la peine. La collimation faite, elle ne bougera quasiment pas d'une nuit à une autre à même température.

Pour un tube nomade, il est fort à parier que la tenue du miroir, latérale mais aussi axiale, sera importante pour retomber au plus près sur le régalage de la sortie précédente. C'est un point soulevé par Emmanuel Mallard sur ces superbes tubes. Le réglage est quasi immuable, et avec ça un rapport P/E pas loin de la perfection.

En plus, cela ne change vraiment pas une construction standard, ou de toutes manières il faut un étage supérieur de barillet fixé de façon rigide sur quelque chose solidaire du tube (plaque inférieure ou pates de fixations latérales etc). Avec une rotule, la liaison se fait par le centre plutôt qu'ailleurs, mais fondamentalement cela ne change rien, que du bonus donc. Plus chiant à faire, oui clairement, mais techniquement meilleur de mon point de vue pour un tube qui se ballade (j'insiste, en poste fixe cela n'a pas vraiment de sens).

JMarc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nec plus ultra, c'est d'avoir une portion de rotule dont le centre du rayon de courbure (virtuel), passe par le centre de la surface du miroir. Sinon, si le miroir est légèrement incliné, il y a un tilt (un pouillième, mais quand même). C'est le même problème que pour le secondaire avec rotule, évoqué dans un très intéressant post, il y a quelques mois.

Ceci étant dit, il me semble que l'on parle ici d'un dobson de 200 mm. Sauf à vouloir se faire plaisir en réalisant une mécanique d'ultra précision, il n'est pas nécessaire sur un petit dobson de s'embêter de la sorte. Deux supports latéraux suffiront très amplement.

[Ce message a été modifié par Kentaro (Édité le 14-03-2012).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

le but premier est surtout une collimation rapide et aisée. Entièrement d'accord avec toi JM Beraud, c'est du bonus.
Etant donnée que j'ai acces à des machines outils, je me suis dis autant faire quelque chose de sérieux, pour au final une utilisation aisée.
Bien evidement si la collimation n'intervient qu'une fois par an voir quasi jamais, ca n'a que peu d'interet.

Pour le concept d'Emmanuel Mallart, j'y ai pensé car ca donne un vrai appuie tres stable mais le schema me parait bizarre car il me semble que la rotule est inversée, son centre devrait se trouver non pas dessous mais au dessus et plus précisement au centre du mirroir, c'est a cet endroit que le pivot doit se faire.
Commme s'est dessiné sur le schema le "probleme" de translation est accentué et de plus on pert la collimation par "l'avant" et je prefere la garder.

Pour le Porte secondaire, je posais la question justement, car celui que j'ai réalisé pivote au centre du mirroir, ca me parraissait logique bien que je savais qu'il ne sont pas réalisé ainsi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this