jackbauer 2

Exoplanètes : dernières découvertes

Messages recommandés


Oui.. bon.. faut le comprendre aussi Superbiotique, il part de loin : à force de fréquenter les déserts stériles il en arrive même à douter de l'habitabilité de la Terre..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Stupéfiant...


Les astronomes du radiotélescope de Greenbank, la plus grande antennes mobile du monde, ont écouté le ciel pendant un an dans le cadre SETI grâce à l'argent de la Braiqueffrou Initiative, ils n'ont détecté aucun signal extraterrestre.


C'est incroyable, et tellement surprenant.


S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
https://arxiv.org/abs/1704.04290

Updated Masses for the TRAPPIST-1 Planets

ancien
soleil masse = 0.08 M_sun

nouveau
soleil masse = 0.0802 M_sun

planète b,c,d,e,f,g et h (M_earth) update

[Ce message a été modifié par symaski62 (Édité le 21-04-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Publié dans PNAS : "Formation of nucleobases in a Miller–Urey reducing atmosphere".

En clair, alors que l'expérience de Miller-Urey et ses versions ultérieures améliorées arrivaient à reproduire les acides aminés nécessaires à la vie dans les conditions proches de celles de la Terre à ses origines, elles échouaient à reproduire les bases nucléiques liées à l'ARN (cf scénario des mondes à ARN).

Ici, les auteurs simulent en plus l'influence des impacts météoritiques dans une atmosphère très réductrice chimiquement parlant (ammnoniac et monoxyde de carbone). Ils obtiennent les bases nucléiques.

https://phys.org/news/2017-04-rna-nucleobases-simulated-primordial-earth.html
http://www.pnas.org/content/early/2017/04/04/1700010114

C'est très intéressant, car on constate que l'apparition des acides aminés et des bases nucléiques se produit très rapidement, puisque l'on est à l'échelle d'une manip de labo en temps réel.
Par ailleurs, on sait que ce genre de manip conduit à l'apparition de coacervats, des sortes de protomembranes cellulaires.
En gros, les pièces détachées du vivant apparaissent en un claquement de doigts.

[Ce message a été modifié par Tournesol (Édité le 21-04-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

100 myards d'étoiles dans nôtre galaxie, soit au moins 1000 myards de planètes, y'a encore moyen de creuser le sujet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour revenir sur l'info de Tournesol (voir deux posts précédents), le site de Futura Sciences traite du sujet :
http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/chimie-exobiologie-experience-miller-produit-plus-bases-arn-grace-asteroides-52132/

Exobiologie : l'expérience de Miller produit en plus les bases de l'ARN... grâce aux astéroïdes

Les astéroïdes ont-ils aidé la vie à naître sur Terre ? C'est ce que suggère une récente variante de la fameuse expérience de Stanley Miller et Harold Urey. Soumise à des éclairs et ionisée par les ondes de choc de ces impacts, l'atmosphère de la Terre primitive a peut-être synthétisé en réponse les briques de l'ARN, l'une des molécules fondamentales de la vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
https://arxiv.org/abs/1705.00625

We illustrate this bias using the exoplanet TRAPPIST-1b

T-1b > 400K to 800K

Star, continuum => 2760K
Star, line region => 1700K

[Ce message a été modifié par symaski62 (Édité le 06-05-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me permets de corriger le lien : https://www.aavso.org/aavso-alert-notice-542

Pour ceux qui n'ont pas suivit, KIC 08462852 c'est cette étoile mystère qui présente des transits asymétriques et très profond... ce qui a poussé certains à émettre l’hypothèse d'une sphère de Dyson.

Je ne sais pas qu'elle est la source qui indique un possible nouveau transit (pas précisé dans l'alerte de l'AAVSO) mais au moins un membre très actif de l'AAVSO semble indiquer qu'il n'y a pas en fait rien à voir pour le moment (cf ici : https://www.aavso.org/tabbys-star-kic-8462852-dipping-urgent-observations-are-requested ).

Bizarrement, je n'ai pas reçu d'e-mail avec cette alerte, alors que j'avais bien reçu celui pour la supernova dans NGC 6946 un peu plus tot dans la semaine... D'autres membres de l'AAVSO sur le forum ont-ils reçu l'e-mail de cette dernière alerte ?

De toute façon il fait un temps de merde ici ces jours-ci, alors même si il y a bien un nouveau transit, je vais devoir attendre pour aller à la chasse aux aliens bâtisseurs de sphère de Dyson

jf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est un sujet dans un forum de l'aavso, pas une alerte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:

c'est un sujet dans un forum de l'aavso, pas une alerte.

Non non asp06, il s'agit bien d'une alerte lancée par l'AAVSO. Regarde le premier lien dans mon message. Le second lien est effectivement un message sur le forum d'un membre qui indique ne pas avoir détecté de dip.

Merci jackbauer 2 pour les précisions. C'est donc une baisse de luminosité assez modeste pour le moment.

jf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

jfleouf :

"C'est donc une baisse de luminosité assez modeste pour le moment."

Normal, c'est juste un vaisseau pfffiafhjkkk qui a installé un module mkkkiahgffff sur le rayon 5623598565 de la poutrelle gggghhhhhhié.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

jfleouf , sur ton premier lien, l'alerte date d'il y a un an.
l'alerte de ce week end je ne l'ai vu passer que sur twitter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@asp06: Au temps pour moi, j'avais cru lire 2017 mais c’était 2016...

@Superfulgur: Nan, c'est juste que maintenant ils font des sphères de Dyson semi-transparentes En un an cette civilisation a vachement progressé !!!

Plus sérieusement, ça me gonfle de voire les gens spéculer sur les caractéristiques d'une hypothétique sphère de Dyson, mais cette étoile reste super intéressante. Si je me souviens bien, l’hypothèse d'un énorme essaim de comètes est plus ou moins écartée, et on a vraiment besoin d'observer de nouveaux transit pour faire avancer le schmilblick.

jf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des astronomes viennent de sortir sur arXiv une proposition pour expliquer le phénomène observé avec l'étoile de Tabby ; Elle implique la présence d’une énorme Saturne (Planète & anneaux) ainsi qu’une population astéroïdes troyens. Le modèle prédit une large baisse de luminosité de l’étoile en 2021
http://arxiv.org/abs/1705.08427

KIC 8462852 : Will the Trojans return in 2021 ?

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 24-05-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci !

[Ce message a été modifié par symaski62 (Édité le 24-05-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quote:

Des astronomes viennent de sortir sur arXiv une proposition pour expliquer le phénomène observé avec l'étoile de Tabby ; Elle implique la présence d’une énorme Saturne (Planète & anneaux) ainsi qu’une population astéroïdes troyens. Le modèle prédit une large baisse de luminosité de l’étoile en 2021
http://arxiv.org/abs/1705.08427

KIC 8462852 : Will the Trojans return in 2021 ?


Merci pour le lien jack ! J'ai lu le papier rapidement et je dois dire que j'aime beaucoup cette hypothèse. Pas besoin de faire intervenir des objets exotiques jamais observés avant. Juste une grosse planète avec des gros anneaux et deux gros essaims d’astéroïdes Troyens aux points L4 et L5.

Le truc bien avec cette hypothèse c'est qu'elle fait une prédiction facilement testable : le retour du pattern en 2021 (pour le premier essaim d’astéroïdes qui navigue 'en avant' de la planète), 2023 (pour la planète elle-même) et 2025 (pour le deuxième essaim d’astéroïdes qui navigue 'derrière' la planète).

C'est vraiment balo, Kepler a loupé le passage du premier essaim d’astéroïdes à quelques jours près... Il est possible que les petites irrégularités au début de la courbe de lumière de Kepler correspondent au passage des derniers astéroïdes de l'essaim L4.

La très légère baisse de luminosité observée depuis quelques jours (ayé la notice AAVSO est sortie : https://www.aavso.org/aavso-alert-notice-579 ) correspondrait au passage de la planète derrière l'étoile.

Bref, on pourrait être quasi certain dans 4 ans...

En revanche, cette hypothèse n'explique pas la diminution de luminosité graduelle observée sur ~100 ans, mais dont la réalité est très discutée (pas facile de comparer des magnitudes mesurées sur des plaques photographique centenaires avec les mesures actuelles...).

jf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du lourd va semble t-il être annoncé ce lundi...
Pale Red Dot, le site créé par l'ESO spécialement pour médiatiser la découverte de Proxima b autour de notre plus proche voisine, vient de twiter un message qui laisse clairement deviner que de nouvelles exoplanètes doivent être confirmées autour de deux naines rouges à notre porte : l' étoile de Barnard et Ross 154 !!!

Une nouvelle campagne d'observation va être lancée et les amateurs sont appelés à l'aide :
http://www.aavso.org/aavso-alert-notice-583


A noter aussi que la NASA va communiquer ce lundi à 17h00 (heure française) sur de nouveaux résultats de la mission KEPLER...

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 19-06-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au passage, une remarque entendue lors d'un séminaire consacré au système TRAPPIST-1 il y a quelques mois.

1. Ce système est très compact, de sorte que la probabilité qu'on le voie par la tranche est assez élevée, soit 2%.

2. Il y avait 50 naines rouges observées dans le cadre du projet TRAPPIST, soit 1/(2%).

3. La découverte d'un système planétaire est donc soit due à (a) un gros coup de chance (ces systèmes sont rares, mais on en a quand même trouvé un en cinquante essais), soit (b) est un phénomène normal, car toute les naines rouges possède(raie)nt un système planétaire compact.

4. Les naines rouges sont (de loin) les étoiles les plus communes dans l'Univers

5. Donc, dans l'hypothèse 3b, les systèmes planétaires du type TRAPPIST-1 sont (de loin) les plus communs

6. Ce qui évidemment a(urait) des conséquences non négligeables en exobiologie, car il pourrait devenir opportun de s'interroger sur ce qu'il se passe sur des planètes recevant un rayonnement visible assez faible, mais des rayonnements IR, UV et même X largement supérieurs à la Terre en comparaison, et qui de plus aurait pas mal de chances d'être synchronisées avec leur étoile (un côté jour trop chaud, un côté nuit trop froid, et une bande crépusculaire OK, par exemple).

7. A titre de comparaison, on a souvent tendance à catégoriser les exoplanètes en mettant le rayon orbital en abscisse et la masse des planètes en ordonnées. La graphique est un peu fouillis, mais il se structure notablement plus si en ordonnnée, on met le rapport de masse planète/étoile au lieu de la masse de la planète. Dans ce cas, TRAPPIST-1 ressemble à un truc que l'on connaît très bien pas loin de chez nous : les satellites galiléens de Jupiter. Cela ouvre bien sûr pas mal de perspectives pour l'étude de la formation de ces systèmes.

8. Réponse dans quelques années avec un autre projet plus ambitieux d'étude des naines rouges, du nom de SPECULOOS (made in Belgium, qui l'aurait cru ?), qui devrait dans les années à venir étudier quelques centaines de naines rouges et donc décider si on détecte un dizaine de systèmes (hypothèses 3b avec toute les conséquences ci-dessus) ou très peu (hypothèse 3a, sans doute moins "drôle" pour certains). L'orateur semblait pencher, pour des raisons de mode de formation, sur l'hypothèse 3b (pronostic de 20 à 30 systèmes découverts pour 500 étoiles suivies).

9. A cela s'ajoute le fait que la caractérisation des atmosphères exoplanétaires est beaucoup plus simple dans le cas d'une naine rouge que dans le cas d'une étoile de type solaire (je ne me souviens plus si c'était pour les planètes des la zone habitable, car plus près donc avec plus de transits, ou si c'était plus général).

[Ce message a été modifié par dg2 (Édité le 19-06-2017).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors ce communiqué de la NASA il dit quoi sur les exoplanètes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qu'elles sont habitables ! Et probablement habitées ! Que la Nasa va bientôt trouver de la vie dessus é pi ensuite que les sondes spatiales développées par Milner (ou Musk, cochez la case appropriée) iront bientôt les visiter !


S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant