vaufrègesI3

Actualité d'Opportunity (suite)

Recommended Posts

Salutations Tourny',

 

Si en plus je bâche mon seul prudent soutien, je ne vais pas faire long feu ici !  

Je testais, tu l'as compris, et j'en suis soulagé. 

Bisous. :)

Edited by Huitzilopochtli
Ajout commentaire
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Il y a 23 heures, Alain MOREAU a dit :

Un robot sur Mars représente pour nous tous un prolongement symbolique de notre humanité, que nous le voulions ou non.

Salut Alain!

 

Je pense que le rover Opportunity n'est pas plus universel que la Madeleine de Commercy...;)...par contre, ce qui est à mon sens réellement universel ( donc "pour nous tous" :D) c'est la charge affective qui peut être placée dans un objet ( une image, une odeur, une zique...)

Il peut devenir il est vrai, le dépositaire de Notre histoire, de notre  propre trajectoire.

 

NB: Offrir un rover, même plaqué or, doit permettre de mesurer l'amour que nous porte l'élue de notre coeur, sa capacité à comprendre que l'enfer est parfois pavé de bonnes , ou de la plus belles des  intentions...;)

 

Amitiés

rose bud.gif

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

L'écoute active continue jusqu'en janvier !!!! :)

 

 

Mise à jour à 16h00 PDT le 29 octobre 2018

 

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7227

 

Après un examen des progrès de la campagne d'écoute, la NASA poursuivra sa stratégie actuelle pour tenter de prendre contact avec le rover Opportunity dans un avenir proche. Les vents pourraient augmenter au cours des prochains mois sur l'emplacement de Opportunity sur Mars, ce qui entraînerait la poussière des panneaux solaires du rover. L'agence réévaluera la situation en janvier 2019.

 

 

 

 

  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎27‎/‎10‎/‎2018 à 14:21, vaufrègesI3 a dit :

C'est déjà un peu plus attachant qu'un lave-linge :D

tout dépend ...les souvenirs de jeunesse , ou l irrationnel côtoyai le phantasme , donnant à cet objet un statut fort intriguant dans la littérature érotique peuvent donner un certain attachement à ce moulin moderne.......;) mais la pâleur vieillissante de la mécanique humaine  beaucoup plus fragile que celle d oportunity fait oublié bien souvent

que l imagination et le rêve phantasme ou pas à été et est le moteur essentiel de notre bien maigre raison d être .........

en gros .........regardez à nouveau votre lave linge d un nouvel œil..!!!....:D

Le ‎27‎/‎10‎/‎2018 à 15:26, Saci- a dit :

Il y a quelque mois je faisait remarquer à ma femme que signifiait ce symbole d'une galaxie sur SON nouveau lave linge..

Elle me répond c'est l'essorage voyons..:ph34r:

xDxD

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Achaim a dit :

xDxD

J'ai hésité avant de raconter mon anecdote mais bon c'est moi qui répare quand ça tombe en panne..;)

:ph34r::ph34r:----->[]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle photo !! toujours pas de martien à l'horizon ?

ça va pas tarder avec toutes les bactéries que l'on a emmener sur Mars ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 18 heures, Huitzilopochtli a dit :

Daniel nous dira peut-être si cela vaut la peine d'être lu... ^_^

 

Mon seul avis n'est pas forcément décisif, même si depuis le temps et comme toi je commence à savoir un peu démêler l'écheveau parfois ambigu des communiqués de la Nasa.

 

Pour résumer, ce qui peut donner lieu à un petit regain d'optimisme, c’est la dernière image HiRISE de Mars Reconnaissance Orbiter prise le 25 novembre 2018 au-dessus de la région où stationne Opportunity à "Perseverance Valley" (Image encore non disponible). Selon Ray Arvidson elle ne révèle pas de changement significatif sur le site, ce qui semble indiquer qu’à Endeavour la saison des vents n’a pas encore vraiment démarré.

 

Traînées de vent présentes lors de l'image HiRISE précédente datée du 20 septembre 2018 (ci-dessous).

 

20181202_8-HiRISE-gif-of-Oppy-36753-5695

 

 

 

Extraits de :  http://www.planetary.org/explore/space-topics/space-missions/mer-updates/2018/11-mer-update-windy-season-begins.html

 

Je cite :

 

Il semble aussi que la luminosité d'Opportunity change peu. «Visuellement, rien ne semble avoir changé dans la scène. Même les traînées de vent délicates n'ont pas changé. Donc, si la saison des vents a commencé, cela ne semble pas encore avoir eu d'impact sur Perseverance Valley ou Opportunity”.

Étant donné que les images HiRISE sont prises à une altitude variant de 200 à 400 km au-dessus de Mars, ces images orbitales n’ont pas la résolution qui permet à l’équipe, ou à quiconque, de détectez la quantité de poussière qui pourrait recouvrir les panneaux solaires, ou même une vue fiable de la quantité de poussière à la surface.

«Les images HiRISE ne peuvent nous dire que si quelque chose d'important s'est passé, donc si Opportunity avait eu un nettoyage d'un peu de poussière nous ne pouvons pas encore le voir à cette échelle spatiale», a déclaré Staab. "L'image pourrait également nous dire que nous ne sommes qu'au début de la période de l'année où les vents devraient se lever et que le fait que nous ne voyions aucun changement majeur est une bonne chose."

 

Ceci est certain: la nouvelle image HiRISE n'indique pas encore qu'un événement éolien majeur s'est produit dans Perseverance ou Endeavour. «Nous allons vraiment rechercher des changements majeurs», a déclaré Staab. «Si, lorsque nous voyons cela et que nous n’avons toujours pas entendu le rover, je pense que ce serait le scénario le plus préoccupant qui pourrait se produire.»

 

Dans l’ensemble, l’équipe des opérations du MER a connu «une sorte de regain d’enthousiasme» en novembre, comme le considérait Nelson. «L'espoir est toujours éternel ici. Mais l'attente a été longue et l'anticipation est grande à ce stade. "

L'équipe est préparée, préparée et préparée, car elle est impatiente de récupérer Opportunity. «Nous avons quasiment terminé notre planification et nous continuons à effectuer des travaux élémentaires en vue de la reprise, la plupart des solutions sont en place», a déclaré Nelson. «Nous jouons maintenant à un jeu d'attente, dans l'espoir que quelque chose se brise pour nous. Je sais que ce n'est pas très excitant, mais c'est là où nous en sommes. "

 

Les réunions de l'équipe scientifique et le début de la saison de dépoussiérage ont renforcé l'optimisme inhérent à l'équipe MER. Pourtant, «ça a été dur», a déclaré Fraeman. «Il est facile de sentir qu'au fil des jours, si Opportunity ne nous dit plus rien, que quelque chose d'autre est plus grave et qu'il sera extrêmement difficile de récupérer le rover. Nous essayons d'être réaliste. Nous voulons vraiment récupérer le véhicule, mais nous comprenons que MER est une vieille mission et Opportunity est un vieux rover », a-t-elle déclaré.

 

Théoriquement, les perspectives pour Opportunity « de téléphoner à la maison » semblent toujours bonnes et l'équipe MER a toujours été alimentée par son optimisme et par «une étoile chanceuse», comme l'a rappelé Steve Squyres, chercheur principal de MER. Comme l'été est encore à Endeavour Crater, le rover ne gèle pas au-delà du point de non-retour et les batteries doivent être suffisamment résistantes pour pouvoir être rechargées. «Si nous entrons dans les deux premières semaines de janvier sans avoir entendu parler de rien, alors je dirais que je commencerai probablement à m'inquiéter du fait que les panneaux ne sont tout simplement pas nettoyés et que nous pourrions avoir des problèmes. Mais la saison des vents et de nettoyage des panneaux solaires est imminente, dans moins de deux semaines, donc je ne dirais pas qu'il y a de quoi s'inquiéter vraiment pour l'instant.»

 

Avec les propositions de missions étendues qui devaient être remises le 14 février 2019, l’équipe scientifique a commencé à se réunir en novembre pour déterminer ce qu’elle aimerait pouvoir faire l’année prochaine, à condition que le rover soit récupéré. Après avoir fini de travailler à Perseverance Valley, Oppy doit se rendre à l'intérieur du cratère Endeavour pour découvrir ce qui semble être un fossé et un monticule riches en sulfates et excavés par le vent. Le fossé, situé à -1900 mètres d'altitude, est visible sur cette image (bleue) créée par Abby Fraeman, responsable scientifique du projet MER, en tant que sorte de fer à cheval étreignant les côtés est et ouest du cratère. Arvidson a émis l’hypothèse selon laquelle, au centre du cratère, il s’agirait d’un «monticule subtil», «poussé un peu contre le côté nord».

 

CRISM-Endeavour-Fraeman.jpg.6cb35420c4ae1911a4a4a72678b171af.jpg

 

 

Fin de citation

 

Ce communiqué comporte des éléments objectifs, mais aussi évidemment un côté incantatoire, rien de choquant.. De là à déclarer comme Michel Staab : « je ne dirais pas qu'il y a de quoi s'inquiéter vraiment pour l'instant » (!)  :/..

S’il convient de garder encore espoir, il faut aussi être réaliste. Tout le monde est bien conscient qu’il existe déjà malheureusement assez d’éléments rationnels permettant de s’inquiéter, ils sont listés plus haut dans ce fil.

Edited by vaufrègesI3
  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

On essaie d'y croire encore.. 

 

5c238e1232d4e_RyanAnderson(2).thumb.jpg.66068a740d67abcc9b747d8d7719f565.jpg

 

 

Ryan Anderson :  https://ryanbanderson.com/cv 

 

 

La traduction peut-être ? :

 

Réveillez-vous, mon solide rover, il est temps de partir !

Bien que votre domaine actuel soit froid et sec,

Vous nous avez montré des indices qui pour un œil bien entraîné,

ne peut signifier que quelque fois il y a longtemps

un flux saumâtre s'est élevé a baissé et s'est écoulé.

Vous êtes venus si loin, ne laissez pas ce ciel assombri

vous empêcher d'explorer, vous devez essayer

de vous réveiller: il y a tellement plus à savoir!

 

Ou dans mon désir égoïste d'explorer,

ai-je épuisé la dernière réserve de mon rover?

À travers les années et les kilomètres, il a travaillé sans protester.

C'est peut-être l'heure. Peut-être qu'il ne partira plus.

Pendant que nous déchiffrons tout ce qu'il a pu observer,

en silence, Opportunity se reposera.

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

C'est à nouveau mal barré pour Oppy? :(

Une nouvelle tempête régionale importante s'est développée depuis quelques jours sur les régions voisines de Chryse a Argyre an passant par valles marineris, pas très très loin de Meridiani donc et si elle prend de l'ampleur cela va à nouveau obscurcir le ciel de Opportunity...Qu'en dit-on coté Nasa... ?

Nicolas

Edited by biver

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Le ‎09‎/‎01‎/‎2019 à 09:44, biver a dit :

.Qu'en dit-on coté Nasa... ?

 

Rien pour le moment, on verra... mais on est toujours dans la saison des tempêtes et selon le rapport météo de MARCI pour fin décembre  2018 - je cite : "L'activité des tempêtes est restée active dans l'hémisphère nord de Mars cette semaine. La formation de poussière le long de la trajectoire de la tempête Acidalia, commencée la semaine précédente, s'est poursuivie vers le sud jusqu'à Aonia Terra. À la fin de la semaine, une tempête de poussière a ensuite été observée sur Chryse et a poussé vers le sud en direction de Margaritifer Terra. Se concentrant sur les basses terres, les plaines d’Amazonis et d’Utopia ont connu de multiples tempêtes de poussière à l’échelle locale. En regardant ailleurs, les événements soulevant la poussière étaient plus rares pour l'hémisphère sud. À mesure que la calotte de glace polaire sud pérenne se rapprochait de sa configuration estivale minimum, deux tempêtes de poussière se sont produites près de la limite de la calotte et ont projeté de la poussière sur l’intérieur de la calotte."

Les sites de Gale Crater (Curiosity), Endeavour Crater (Opportunity) et Elysium Planitia (InSight) ont rencontré des conditions sans tempêtes toute la semaine."

 

http://www.msss.com/msss_images/2019/01/02/

 

 

Par ailleurs, dans le compte rendu mensuel de la Planetary Society publié le 6 janvier 2019, on peut lire ceci : 

 

"L'été continue de briller sur le site d'Endeavour Crater et Opportunity à Perseverance Valley. Cela signifie que c'est encore la saison des tempêtes de poussière. La bonne nouvelle est qu'aucune nouvelle tempête menaçante n'est apparue en décembre et que le brouillard poussiéreux persistant dans le ciel au-dessus du cratère de 22 km de diamètre avait été estimé «à peu près normal» pour cette période de l'année. La mauvaise nouvelle est que le cycle saisonnier des vents au cours de la grande saison des tempêtes de poussière - qui a toujours servi à éliminer la poussière accumulée sur les panneaux solaires du rover - soit n'est pas arrivé dans la vallée de "Perseverance" (où se situe Oppy), soit n'a pas éliminé suffisamment de poussière du rover. des tableaux ou quelque chose d'autre est arrivé."

 

http://www.planetary.org/explore/space-topics/space-missions/mer-updates/2018/12-mer-update-opportunity-still-silent.html

 

 

À suivre en tout cas.

Edited by vaufrègesI3
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Rien de nouveau malheureusement..

 

Sauf cette mosaïque colorisée de Justin COWART à l'aide des données HRSC (*) de Mars Express superposées à l'itinéraire de traversée d'Opportunity à travers "Meridiani Planum". Au cours de ses 14 années et demie sur la surface martienne, Opportunity a parcouru 45,16 km depuis son site d'atterrissage à "Eagle Crater" jusqu'à la vallée "Perseverance" dans les flancs des remparts du cratère "Endeavour", le site de sa dernière communication avec la Terre le 10 juin 2018. 

 

(*) HRSC (High Resolution Stereo Camera) est une caméra produisant des images en trois dimensions en couleur à haute résolution (de 10 mètres par pixel pouvant aller jusqu'à 2 mètres par pixel). Par stéréographie, la caméra est également capable de fournir des données topographiques et ainsi permettre la réalisation de Modèles Numériques de Terrain avec une précision supérieure à celle de Mola, le laser altimètre américain embarqué sur MGS.

 

Superbe travail !

 

1,7 mb

5c3a228b77f73_PANOJUSTINCOWARTPARCOURSOPPY.thumb.jpg.0d173101bd160c904c64183341e551f6.jpg

 

 

  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Belle image.. avec Sojourner, Spirit, Opportunity, Curiosity, Mars 2020...

1,6 mb 

 

evolution-of-a-martian2.thumb.jpg.3819a28969064361f3a7574342f08389.jpg

 

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

15 ANS...

 

Le rover Opportunity s'était posé le 24 janvier 2004 sur Meridiani Planum. Le nom de Meridiani vient de la proximité de cette zone avec le méridien « zéro » de Mars (longitude 0°),  (Bien évidemment Planum signifie "plaine"). Ce plateau a été retenu comme site d'atterrissage parce que le spectromètre embarqué à bord de l'orbiteur martien Mars Global Surveyor a détecté que cette région était particulièrement riche en une des formes d'oxyde ferreux appelée hématite grise. Or, sur Terre, ce minerai se forme plutôt en présence d'eau liquide. L'objectif de la mission était de chercher des indices d'une formation de l'hématite par voie sédimentaire (dépôts laissés par un lac), ou du fait d'une activité hydrothermale.

 

Opportunity commence sa 16ème année à la surface de Mars aujourd'hui. Le rover a atterri dans une région de la planète rouge appelée Meridiani Planum le 24 janvier 2004, renvoyant son premier signal depuis la surface de la Terre à 21h05 HNP (le 25 janvier 2004 à 00h05 HNE). Le rover de la taille d'une voiturette de golf a été conçu pour parcourir 1 006 mètres et opérer sur la planète rouge pendant 90 jours martiens (sols). Il a parcouru 45 km et enregistré son 5 000e jour martien (ou sol) en février 2018.

"Quinze années passées à la surface de Mars témoignent non seulement d'une magnifique machine d'exploration, mais également de l'équipe dévouée et talentueuse qui nous a permis d'étendre notre espace de découverte de la planète rouge", a déclaré John Callas, responsable du projet Opportunity au JPL à Pasadena, en Californie. "Cependant, cet anniversaire ne peut être que légèrement amer, car nous ne connaissons pas le statut du rover. Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour communiquer avec Opportunity, mais avec le temps, la probabilité d'un bon contact avec le rover continue à diminuer."

 

La dernière communication d’Opportunity avec la Terre a été reçue le 10 juin 2018, alors qu’une tempête de poussière planétaire recouvrait l’emplacement du rover alimenté par l’énergie solaire situé sur le bord ouest de Perseverance Valley, bloquant à la longue une telle exposition au soleil qu’il ne pouvait plus recharger ses batteries. Bien que la tempête se soit finalement apaisée et que le ciel au-dessus de Perseverance se soit dégagé , le rover n'a pas communiqué avec la Terre depuis lors. Cependant, la mission d’Opportunity se poursuit, dans une phase au cours de laquelle les ingénieurs de mission de JPL envoient des commandes et écoutent les signaux du mobile. Si les ingénieurs entendent le mobile, ils peuvent tenter une récupération.

 

 

Source principale :  https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7317

 

 

PANO DE DAMIA BOUIC - 16 OCTOBRE 2011 (SOL 2747) - 2,2 mb :

 

5c4b7f1f4acae_2747PanoDBouic.thumb.jpg.4e1e86ebe2c62f695d14c16bdcb1d497.jpg

 

 

 

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

25 janvier 2019

L'équipe du rover transmet de nouvelles commandes à Opportunity 

 

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7318

 

PIA17791-16.jpg.4c2f7c87735a992e459f2d81cb967b34.jpg

 

 

Les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie, ont commencé à transmettre un nouvel ensemble de commandes au rover Opportunity dans le but de contraindre l' explorateur martien de 15 ans à contacter la Terre. Les nouvelles commandes, qui seront transmises au rover au cours des prochaines semaines, traitent des événements peu probables qui auraient pu se produire dans Opportunity, l'empêchant de transmettre.

La dernière communication du rover avec la Terre a été reçue le 10 juin 2018, alors qu'une tempête de poussière sur toute la planète recouvrait l'emplacement du rover à l'énergie solaire sur Mars.

"Nous avons et continuerons d'utiliser de multiples techniques pour tenter de contacter le rover", a déclaré John Callas, chef de projet pour Opportunity chez JPL. "Ces nouvelles stratégies de commande s'ajoutent aux commandes de balayage et de bip que nous transmettons au rover depuis septembre." Avec "balayage et bip", au lieu d'écouter Opportunity, le projet envoie des commandes au rover pour qu'il réponde par un bip.

 

Les nouvelles stratégies de transmission devraient durer plusieurs semaines. Ils traitent de trois scénarios possibles: que la radio en bande X principale du rover utilisée par Opportunity pour communiquer avec la Terre a échoué ; que ses deux radios principales et secondaires en bande X ont échoué ; ou que l'horloge interne du rover, qui fournit un calendrier pour son cerveau informatique, est décalée. Une série d'événements improbables aurait dû se passer pour que l'une ou l'autre de ces fautes se produise. Les solutions potentielles envisagées pour remédier à ces événements improbables incluent une commande permettant au rover de basculer sur sa radio de bande X de secours et des commandes demandant de réinitialiser l'horloge et de répondre via UHF.

"Au cours des sept derniers mois, nous avons tenté de contacter Opportunity plus de 600 fois", a déclaré Callas. "Bien que nous n'ayons pas eu de nouvelles du rover et que la probabilité que nous le fassions diminue chaque jour, nous prévoyons de continuer à rechercher toutes les solutions logiques qui pourraient nous ramener à nouveau en contact."

 

Le temps presse pour l’équipe Opportunity. La "saison de dépoussiérage" - la période de l'année sur Mars où des vents violents pourraient débarrasser les panneaux solaires du rover de la charge qui pourrait l'empêcher de charger ses batteries - touche à sa fin. Pendant ce temps, Mars se dirige vers le sud de l'hiver, ce qui entraîne des températures extrêmement basses susceptibles de causer des dommages irréparables aux batteries, au câblage interne et / ou aux systèmes informatiques .

Si ces stratégies de transmission supplémentaires ou "balayage et bip" génèrent une réponse du rover, les ingénieurs peuvent tenter une récupération.

 

Si Opportunity ne répond pas, l'équipe de projet consulterait à nouveau le bureau du programme Mars au JPL et au siège de la NASA pour déterminer la voie à suivre.

FIN DE CITATION

 

Pour "la voie à suivre".. on devine laquelle

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 3
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...Passé la soirée à JPL où les dernières commandes ont été envoyées au rover Opportunity sur #Mars. 💔 Il y avait le silence. Il y avait des larmes. Il y avait des câlins. Il y avait des souvenirs et des rires partagés…"
 

 

Edited by jackbauer 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Maintenant les cieux pleurent

Et je ne vais pas dormir ce soir

Priez pour cette étoile invisible

Peu importe où tu es

Tu vas aller bien

 

Maintenant nous sommes tous dans une sorte de voyage

Demain je pourrais partir aussi

Mais là où je finirai par aller

Je prendrai un petit morceau de toi

 

Tu pourrais chanter cette chanson

Longtemps après mon départ

Je pourrais chanter cette chanson

Longtemps après ton départ

Quelqu'un chantera cette chanson

Longtemps après notre départ

Longtemps après notre départ

 

Extrait de la chanson de Cris Jones : "Long After You're Gone"

Texte cité par Paolo ("RoverDriver" sur UMSF) un des pilotes du rover ayant exercé pendant des années.

 

Plus de 15 années à suivre cette mission extraordinaire, quasiment jour après jour.. 15 ans d'une vie..  

Comme Paolo, mais certes plus modestement, là où je finirai par aller j'emporterai un peu d'Oppy avec moi.. 

  • Like 2
  • Love 1
  • Thanks 3
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now