eos65

Filtre solaire (aide et conseils)

Recommended Posts

il y a 12 minutes, ALAING a dit :

C'est pas vraiment une obligation le 3.8 :) en plus avec le 5 tu pourras faire du visuel ;)

Faudra juste poser un peu plus longtemps en photo :)

Bon, ben étant en possession de tout les éléments et renseignements à ce ce sujet , y a plus qu'a ce décider :)

Merci  AG et vous tous pour tout vos conseils ;)

Amicalement 

Joel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

EOS ,

dis nous un peu quel sera ton imageur???

 

CCD ? APN? fitre continum ou pas????

perso, vu que ton diametre est inf à 200 mm prend du 3.8 

Faire du visu même avec du N°5 je déconseille...

 

Edited by vindematrix
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Joël, comme les copains, feuilles de densité 3.8 ou 5, peu importe. Mais surtout pas de filtre en verre tu serais très, très déçu !!

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, vindematrix a dit :

Faire du visu même avec du N°5 je déconseille...

Heu Bruno, il est prévu pour que je sache :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, ValereL a dit :

Mais surtout pas de filtre en verre tu serais très, très déçu !!

Bonjour

 

Tiens, et pourquoi pas de filtre en verre ?

 

J'en ai deux, un pour le C8 et un pour la lunette 80, je n'en suis pas mécontent, et je fais un peu plus confiance, pas de trou à craindre.

 

Et comme je suis plutôt soigneux et que je les range bien, je n'ai pas non plus de problème avec la couche filtrante.

 

J'ai aussi l'impression que sur la durée ça tient le coup… en fait ça doit bien faire 20 ans que j'ai celui du C8...

 

 

  • Confused 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, vindematrix a dit :

 

EOS ,

dis nous un peu quel sera ton imageur???

 

L’imageur sera un Canon 50D

Joel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, ValereL a dit :

 

Salut Joël, comme les copains, feuilles de densité 3.8 ou 5, peu importe. Mais surtout pas de filtre en verre tu serais très, très déçu !!

 

Salut, ok merci à toi 😊 j’ai fait ma commande et j’ai donc pris le filtre tout prêt  cité plus haut en 130mm et 5.0. 
cette commande était l’occasion également de faire l’acquisition d’un pare buée 😉

Joel 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, ALAING a dit :

Heu Bruno, il est prévu pour que je sache :)

oui alaing, mais cette mince feuille et l oeil derrière pas pour moi, que fais tu des UV et IR ? 

Ou alors par réflexion? mais pas de prise direct.Après on fait comme on veut. 

je n ai plus qu un oeil valide, et j y tiens.

Il faut filtrer alors!!

bruno

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bruno, il me semble aussi qu'on a toujours dit qu'en solaire et quel que soit le filtre utilisé il était nécessaire de mettre un filtre IrCut pour le visuel :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Starjack, tu fais ce que tu veux mais c'est clair que tu fais l'impasse sur la résolution d'un C8 sur le soleil !! Je ne sais pas si tu sais mais en gros, au grand max tu as la résolution d'une lunette de 60mm et encore... j'ai vu des excellentes Lunts qui arrachaient au niveau piqué/résolution...Mais bon si tu es content, c'est le principal ! 

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, ALAING a dit :

 

Bonne soirée,

 

Il y a 4 heures, ALAING a dit :

Bruno, il me semble aussi qu'on a toujours dit qu'en solaire et quel que soit le filtre utilisé il était nécessaire de mettre un filtre IrCut pour le visuel :)

oui, c est certain alaing, il faut le préciser quand même/

 

bruno 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

 en astrophoto, je mets toujours un IR CUT en plus du continum.Mes images sont meilleures.

en visuel je ne pense pas qu il bloque les IR .... 

bruno

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, ValereL a dit :

au grand max tu as la résolution d'une lunette de 60mm

 

Ah ce point-là ?!

Ci-joint le début de l'éclipse totale de 2017, à la lunette Orion 80EDT et un filtre verre Thousand Oaks.

Je n'étais pas totalement horrifié du résultat, mais je vois bien qu'il y a un avis général en défaveur des filtres en verre.

Deux surfaces optiques en plus, oui, c'est gênant, même si en principe elles sont faites pour…

Bon, ce sera trop juste pour le transit de Mercure pour passer au film Astrosolar, mais vu le côté économique du film, je vais le faire et comparer soigneusement.

Merci de l'explication en tout cas !

Jacques

IMG_1255_02.JPG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, starjack a dit :

, ce sera trop juste pour le transit de Mercure pour passer au film Astrosolar,

non, c est ^pas trop tard, j ai aussi une ED 80, et tu as le temps de faire ton filtre en 3.8

tu prends de l avance, fais ton support voir  mon bricolage ici

faire en carton fort le support ajusté à la lulu

puis coller l astrosolar sur la partie plate dessus

 

 

 

 

 

puis il te restera plus q ua coller la feuille 3.8.

 

Bruno

big_photo_540300_10691967_2013021411296882.jpg

big_photo_540300_12009930_2017101927509722.jpg

Edited by vindematrix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jolie la photo, oui le filtre en verre ça peut dépanner, mais essaie la feuille, tu seras très surpris de la différence !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/10/2019 à 11:46, starjack a dit :

Tiens, et pourquoi pas de filtre en verre ?

Avec un filtre en verre, si tu veux une qualité optique à la hauteur de la 80ed ou plus encore du C8, il va te coûter TRES TRES cher !

Ceux qu'on trouve dans le commerce, même reletivement économiques, ne sont franchement pas à la hauteur de l'astrosolar en termes de résolution et contraste !

Avec un astrosolar 3.8 + filtre continum tu fait les deux: visuel (avec continum) et photo (sans continum. mais tu peux quand même phtographier avec l'astrosolar +  continum, hein ! ). L'astrosolar ne peut se nettoyer, il est fragile, mais selon l'utilisation que tu en fais et le soin que tu lui porte il peut durer jusqu' à 2 ans.

Une alternative: tu renonces au solaire avec le C8 et tu prends un hélioscope (avec continum) pour la 80ed. C'est ce qu'il y a de mieux, mais c'est un choix.

¬¬

Jean Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

En terme de sécurité l'Astrosolar est bien plus efficace que les filtres en verre, en plus d'être optiquement incomparablement meilleurs. L'aspect froissé n'entame en rien cette qualité, et il est d'ailleurs conseillé de ne pas tendre la feuille sur son support pour avoir une bonne résolution. D'où l'aspect froissé qui est voulu.

Les filtres en verre sont aluminés une face, souvent piqués, même quand ils sont neufs. Il est d'ailleurs conseillé par les fabricants eux même de les vérifier à la lumière et de masquer les piqûres avec du feutre !!!

L'Astrosolar lui est constitué d'une feuille polymère traitée sur les deux faces, donc plus aucun risque de piqûre ou rayure.

Bon j'ai les deux, j'ai eu du mal à quitter mes filtres onéreux en verre, et pour rien au monde je quitterais les feuilles d'Astrosolar. ;)

Edited by Bernard Augier
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, JML a dit :

Ceux qu'on trouve dans le commerce, même reletivement économiques, ne sont franchement pas à la hauteur de l'astrosolar en termes de résolution et contraste !

 

Il y a 2 heures, Bernard Augier a dit :

En terme de sécurité l'Astrosolar est bien plus efficace que les filtres en verre, en plus d'être optiquement incomparablement meilleurs.

 

Jean-Marc, Bernard,

Je vous reçois cinq sur cinq, merci de ce partage d'expérience.

 

Mais j'ai du mal à comprendre la théorie derrière la pratique.

 

Verre ou polymère, le rayon lumineux a bien toujours deux surfaces optiques à traverser, n'est -ce pas ?

Le verre ne garantit-il pas des faces bien parallèles ?

Et une qualité optique meilleure que du polymère ?

Avec son barillet métal, le verre n'est-il pas plus facile à positionner par rapport à la première lentille ou à la lame de Schmidt qu'un montage en carton ?

Comment le polymère froissé permet-il meilleur résolution et contraste que le verre "pas froissé" ?

 

Bref, mon intuition est prise à rebrousse-poil...

Merci de vos lumières !

Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites

eh, mes astrosolar ont plus de deux ans, faut juste vérifier qu ils sont pas piqués.

Les entreposer dans le noir et les protéger.

 

En ce moment ils s usent pas!!!!! ;) vu l 'état de notre soleil

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, starjack a dit :

 

Mais j'ai du mal à comprendre la théorie derrière la pratique.

 

il y a 39 minutes, starjack a dit :

Bref, mon intuition est prise à rebrousse-poil...

 

 En astronomie amateur, comme dans tous les domaines scientifiques, rien ne remplace l’expérimentation qui s'affranchit des intuitions, des illusions, des paradigmes, des préjugés et tout le toutim qui parfois nous rend tous frileux et un tantinet psychorigide.

Ce qui est intéressant dans l'histoire, c'est de se demander, outre l'explication physique,  pourquoi les filtres verre continuent à être achetés.

Dans le même ordre d'idée c'est comme le débutant qui s'emm...de avec une classique lulu équatoriale "comme dans les livres" alors que pour moins cher il aura un Dobson bien plus efficace. Ou l'astronome amateur qui persiste à observer dogmatiquement avec le grossissement équipupillaire en ciel profond alors qu' il faut jouer avec les grossissements parfois élevés. Ou le  succès usurpé des sacrosaintes jumelles 7x50. Ou encore les prises de tête avec les chercheurs coudés alors qu'avec un Telrad tu gotoise à la vitesse de la lumière...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/10/2019 à 13:28, vindematrix a dit :

oui alaing, mais cette mince feuille et l oeil derrière pas pour moi, que fais tu des UV et IR ? 

 

l'astrosolar coupe les Uv et Ir.

 

il y a une remontée en Ir, qui est gênante en astrophoto, mais elle n'est pas dangereuse pour l'oeil vu la grande longueur d'onde et la faible puissance. la rétine ne risque rien. Sur le très long terme la cornée pourrait éventuellement être impacté par les Ir mais il faudrait observer tous les jours et longtemps.

 

Après rien n'empêche de mettre un filtre de luminance, ça n'en sera que plus sur. Utile pour les observations publiques pour éviter toute contestation possible.

Mais un filtre interférentiel ne coupe que jusqu'à 1300nm. En dessous ça passe encore.

 

Il faut donc un verre spécial qui absorbe les Ir en dessous de 1300nm jusqu'à 5000nm et pas du bk7 classique.

Du KG3 par exemple.

 

Oliver en fait (faisait?) en Allemagne, sinon optomong en fait un référence : KG3-IFIRUV2

 

c'est ça qu'il faut prendre quitte à prendre quelques chose pour le visuel, pas un.luminance classique.

 

mais bon l'astrosolar nd5  est suffisamment filtrant seul pour le visuel, même si il.ne fait plus que nd3-4 en Ir.

 

lien utiles

 

le site astrosolar, la page qui donne les infos

 

https://astrosolar.com/en/information/about-astrosolar-solar-film/differences-in-astrosolar-solar-films/

 

un spectre d'astrosolar ici (il y en a d'autres sur solarchat par ex,)

 

http://www.threehillsobservatory.co.uk/astro/spectra_23.htm

 

et le document de référence à lire si on a un peu de temps

 

http://www.willemin.li/pdf/Article_Sun_Filter.pdf

 

 

edit : avec un.astrosolar ND3.8 il suffit d'ajouter un filtre gris neutre ND 1.2 pour arriver à ND5 souhaitable en visuel. (deux  Baaders ND 0.6 empilés par exemple)

 

Edited by olivdeso
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon vendredi,

Un filtre en verre...oui j'en ai eu un (moi aussi), sur un C8, ça doit remonter à il y a 25 ans. Et même que c'était hyper cher, même ramené des USA par un pote. Jusqu'au jour où ils ont sorti l'astrosolar !  :D

Jean Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 2011 quand j'ai acheté mon C11 j'avais pris un filtre verre pleine ouverture Thousand,

c'est une véritable m......... , map impossible ,  donc ne jamais  acheter ce type de filtre .

Je l'ai rapidement explosé !!

Par contre ça fait un excellent support pour monter de l'Astrosolar  :-)))

filtre.jpg.aa2803bf7e65caeea7581481d209f8db.jpg

 

Par ailleurs, j'avais monté de l'Astrosolar  3.8 ,  mais même avec un continuum + un filtre rouge foncé, avec les caméras

actuelles j'avais trop de sauce d'une part , et comme à moment donné on peut être amené à zieuter  on se crame les yeux rapidos

 

J'ai donc remonté en janvier dernier sur le C11 , sur la 80ED et les chercheurs de l'Astrosolar  d 5  et c'est  impeccable

ça ne change d'ailleurs pas les ultras courts temps de poses de nos caméras actuelles .

Et on trouve des feuilles de 100 * 50 cm chez l'Astronome à Lorient

https://www.astronome.fr/produit-feuilles-astrosolar-baader-planetarium-Prix-0-euro-id-81.html

 

C'est vrai qu'en ce moment les filtres restent dans les placards

mdi_sunspots_1024.jpg

 

Bernard_Bayle

 

Edited by Bernard_Bayle
  • Like 2
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By oli14
      Bonjour,
       
      Voici une image de la surface solaire en H-alpha le 20 novembre 2019 à 12h01 TU.
      Il s'agit d'un essai avec ma lunette de 152 mm avec filtre ERF sur laquelle j'ai ajouté les deux étalons de ma Lunt 80  DSII ainsi que le BF1800.
       

       
      Olivier
    • By POUPEAU
      Bonjour à tous
       
      Voici le soleil pris aujourd'hui en région parisienne dans la raie CaK avec mon spectrohéliographe au voisinage de son passage au méridien.
       
      Le ciel était malheureusement brumeux ce qui interdit de voir les protubérances. Seules quelques petites régions actives ainsi qu'un petit filament apparaissent sur cette image.
       
      L'appareil était placé indoor dans l’embrasure de la porte fenêtre ( mode feignasse "ON"  ) et la turbu résultante était plutôt féroce.
       

       
      Même configuration le lendemain ( le 21-11-2019) mais la transparence du ciel était meilleure.
       
      J 'ai réalisé l’animation suivante montrant la rotation de quelques zones actives à 24 heures d'intervalle.
       
       
       
      Jean-Jacques
       
       
    • By banjo
      bonjour,
      tempête de ciel bleu bien pourri , juste pour alimenter cette section du forum ,pas terrible cette animation 
      80mn en fin d'aprèm   15h->16h au raz des laurières gain à 190 - 10ms - vent 15kmh
      Paul
       



    • By Toutiet
      ...sur le Soleil, c'est le calme plat 

    • By Michel Deconinck

       
      Bonjour à tous
       
      Le 11 novembre 2019 aura lieu le passage de Mercure devant le Soleil.   Bon, ok, ça tous les éphémérides en parlent, mais ce qui sera plus original c'est l’exercice que nous vous proposons de réaliser.
       
      En Europe, nous sommes en mesure de voir les premiers contacts et depuis l’Amérique Ouest, le "Far West", juste les derniers.
      C'est du Québec que les observateurs seront les mieux placés en ayant la possibilité d'observer l'ensemble du passage.
       
      Un de mes amis: Jean Bourgeois, nous demande d'essayer de déterminer la profondeur de la chromosphère solaire, chromosphère signifie la sphère de couleur. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais nous ne connaissons pas encore avec précision la taille de cette chromosphère.
      Le prochain passage de Mercure devrait permettre aux observateurs de chronométrer le début et / ou la fin de cet événement dans deux longueurs d'onde différentes: en lumière blanche qui correspond à la photosphère, au rayon plus petit, et en Halpha, correspondant à la chromosphère qui entoure la photosphère. La différence entre ces deux temps donnerait une estimation de l'épaisseur de cette chromosphère aux latitudes solaires concernées. Nous ne prenons pas en compte les  "spikes" qui surplombent la chromosphère, mais uniquement la couche chromosphérique, ce qui correspond en fait à la différence du rayon du soleil dans ces deux longueurs d'onde.
       
      Ce type d'observation est rarement organisé. La littérature ne mentionne que trois observations, l’une de Russ Sampson en 1994 (Sky & Telescope, novembre 1994), l’autre de Jean Bourgeois lui-même en 1996 (IOTA / ES, symposium de 1997) et la dernière du mois d’avril 2003 via IOTA et l’association des observateurs solaires, également par Jean Bourgeois. Malheureusement, presque tous les efforts pour chronométrer les événements en H-alpha ont échoués, en raison de nuages, d'images de faible précision ou de problèmes techniques.
      Aujourd'hui nous avons à disposition un bon logiciel pour réduire les futures observations, ceci a été fait par un autre de nos bons amis: Jean Meeus.
       
      Donc, si vous voulez faire partie de ce nouveau défi, n'hésitez pas à me contacter directement via ce mail.
       
      En pièce jointe vous trouverez le document élaboré par Jean Bourgeois en 2003, il y a plus d'explications à propos de ce phénomène ainsi que la manière d'organiser l'observation. 
       
       
      NB : Toujours pour plus d’information à propos de ce type d’observation, n’hésitez pas à retourner lire l’excellent article toujours de Jean Bourgeois, dans le déjà très ancien n° 8 de votre AstroSurf Magazine.
      J'espère que vous serez nombreux à relever ce nouveau défi et en attendant le 11 novembre, je vous souhaite un beau ciel !
      Transit de Mercure.pdf
  • Images