George Black

Un Univers sphérique ?

Recommended Posts

Il y a 8 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Intéressant, pourrais-tu nous en dire un peu plus ?

J'avais oublié de te répondre ! Donc quand je disais "la théorie" :

 - Il y a la théorie d'Einstein ou le mouvement est bien expliqué : elle est valide et validée par la communauté

 - Et il y a la physique quantique qui décrit l'infiniment petit : elle est valide et validée par la communauté

Les deux explique ce fameux mouvements mais le problème c'est que si une est valide alors l'autre ne l'est pas et réciproquement. Mais les deux sont vraies ! c'est étrange, alors je me suis dit que si cette théorie de l'univers sphérique est validé alors peut-être que enfin on aurait une sorte de milieu entre les deux soit la théorie du tout !

 

il y a 34 minutes, Superfulgur a dit :

Voui, tu réponds ainsi à la question de Leibniz, plus ou moins, je sens que @vaufrègesI3 va rappliquer vite...

Je ne connaissais pas jusqu’à Leibniz (je viens de me renseigné sur Wiki), et j'ai dit cela comme ca et apparament il y avaufrègesI3 qui va m'expliquer tout cela !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

La géométrie de l'univers est-elle une propriété immuable où cela peut-il varier ? Dis autrement, peut-il y avoir des transferts entre énergie ou matière et géométrie ? un genre de E=mc2... je m'aventure dans des contrées dangereuses étant totalement ou presque ignorant en RG. Parler de conservation de l'énergie me semblant assez discutable quand on parle de tout l'univers, je me permet donc cette question.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je réponds à ma propre question: oui ça s’appelle les ondes gravitationnelles 

Edited by kds

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus généralement, en RG, la matière et l' énergie locale modifie la géométrie locale, et la géométrie locale modifie le mouvement de la matière et de l' énergie qui passe par là. Donc, rien n'est statique, ça change tout le temps (d'un pouillième dans la plupart des situations, mais bon ...). Pas besoin d'aller chercher les ondes gravitationnelles :  le Soleil modifie la trajectoire de ses planètes pour cette raison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, George Black a dit :
Il y a 19 heures, roul a dit :

La réponse est que l'univers est plat, ceci par des calculs simple par la géométrie expliquée par Lawrence Krauss.

 

Ah ben c'est cool ! Il faudra le dire aux auteurs de l'article dans Nature, qu'ils puissent rétracter leur article et faire pénitence !

 

J'aurais dû préciser qu'il faut aller à la 22ème minutes de la vidéo que j'ai postée plus tôt.

Je n'avais pas trouvé de vidéo en français satisfaisante.

D'accord l'anglais est assez difficile de comprendre parce qu'il parle vite et un léger accent canadien.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 A. Barrau a raison.. Le multivers existe, et on en a la preuve ici..

La communication entre notre Univers (possiblement) sphérique et celui de Raoul (peut-être) chiffonné est forcément complexe :|.

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, roul a dit :

en français

 

Il y a 2 heures, roul a dit :

l'anglais

 

J'ai d'jà fait un p'tit post là-dessus dans un autre fil hein............

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lawrence Krauss dans sa vidéo explique qu'il y a deux raisons pourquoi l'univers est plat: la première est que les mathématiques pour l'expliquer sont magnifiques et deuxièmement l'énergie totale de l'univers est exactement zéro!

Tout ceci est expliqué dans cette vidéo. 

 

Bien sûr je ne comprends pas les mathématiques et plus ou moins bien son raisonnement!

 

Lawrence Kraus est l'un des nombreux scientifiques voulant remplacer Carl Sagan malheureusement irremplaçable.

 

Enfin je vais sans aucun doute me faire incendier et insulter mais comme j'ai écrit plus haut le language de la science aujourd'hui sont les mathématiques avec un accent anglo-saxon!

Edited by roul

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai regardé il a l'air vachement bien. Il y a un jeune la Galileo il est vachement motivé !

 

 

 

J'ai dit ça exprès je ne suis quand même pas aussi naïf ;) 

Edited by Galileo242512
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Galileo242512 a dit :

J'ai dit ça exprès je ne suis quand même pas aussi naïf ;) 

 

OK. 1-0 pour toi Benjamin.

 

 

xD:)

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, roul a dit :

Lawrence Krauss dans sa vidéo explique qu'il y a deux raisons pourquoi l'univers est plat: la première est que les mathématiques pour l'expliquer sont magnifiques et deuxièmement l'énergie totale de l'univers est exactement zéro!

Oui; mais si tu avais bien écouté, il explique aussi que ce n'est pas parce que c'est beau que c'est vrai, ou parce que ça arrange les théoriciens que c'est vrai, et qu'au final la science est empirique.

Les explications théoriques évoluent avec l'époque et les observations. Et selon l' époque, on peut arriver, même avec des observations justes, à en déduire une théorie fausse, mais cohérente (il donne l'exemple de l'univers théorique actuel dans des milliards d'années, où le fond diffus et les autres galaxies sont devenus inobservables). 

 

Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui presque tous les indices semblent indiquer que l' univers est plat, que c'est vraiment le cas.

A la fin du XIXe certains croyaient que la physique théorique était complète. Il restait juste un ou deux trucs bizarres. Ces trucs bizarres ont donné la mécanique quantique et la relativité générale ... Donc, prudence.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

@PascalID: merci pour les précisions mais je pensais à l'échelle cosmologique pas locale. Je me suis mal exprimé : pourquoi la géométrie de l’univers serait-elle figée, sphérique, plate, hyperbolique ? 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@kds: Parce que à grande  échelle, l' univers est homogène et isotrope, jusqu'à preuve du contraire. Dans ce cas les équations d' Einstein se simplifient drastiquement par symétrie, et il ne reste que 3 géométries spatiales possibles : sphérique, plate et hyperbolique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, PascalD a dit :

@kds: Parce que à grande  échelle, l' univers est homogène et isotrope, jusqu'à preuve du contraire. Dans ce cas les équations d' Einstein se simplifient drastiquement par symétrie, et il ne reste que 3 géométries spatiales possibles : sphérique, plate et hyperbolique.

 

J'ai un soucis avec cette affirmation, je n'y connais rien, mais il me semble que pas mal de théoriciens disent (en gros, hein) que effectivement l'Univers est homogène et isotrope à grande échelle, disons, pour fixer les idées à 10, 100, 1000, 10 puissance 10, ce que tu veux fois l'horizon, mais qu'ensuite, il peut totalement changer de forme, voire être multiple, comme tu sais. En clair, j'ai toujours considéré l'Univers visible comme une infime partie d'un truc infiniment plus grand (un jour Linde m'a dit, "je sais pas, peut-être 10 puissance 1000 années-lumière", dont, évidemment, il est impossible de dire qu'il est sphérique ou plat, une sphère de 10 P 10 années-lumière ressemblant à un plan...

 

Bref, mais encore une fois j'y connais rien, les discussions actuelles autour de la platitude, ou non, de l'Univers vu par Planck, me laissent perplexe.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Superfulgur : ben oui, bien sûr, tu as raison, mais bon je voulais dire par "univers",  "univers observable" (jusqu'au CMB vu par Planck quoi) parce que c'est déjà assez compliqué comme çà. Là dans l'article ils envisagent un paramètre de  courbure de l' ordre de 4%, soit une contribution similaire à celle de la matière ordinaire dans le modèle LCDM actuel si j'ai bien comprus, ça devrait se voir il me semble ... Mais je peux me gourer, faudrait qu'un spécialiste de ces trucs genre @dg2 se manifeste ...

 

D'ailleurs ce même Linde dans un article de 2003 envisage une inflation qui s'arrête avant que l'univers observable soit devenu super plat, au prix d'un peu de tuning, mais après tout dans le cadre d'un multivers infini en inflation chaotique éternelle pourquoi pas...

Edited by PascalD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Superfulgur a dit :

J'ai un soucis avec cette affirmation, je n'y connais rien, mais il me semble que pas mal de théoriciens disent (en gros, hein) que effectivement l'Univers est homogène et isotrope à grande échelle,

 

En prenant le problème "à l'envers"...

Les équations d'Einstein sont quasi insolubles si on ne part pas du principe cosmologique (homogénéité et isotropie).

Mais à grande échelle il semblerait que ce soit le cas.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Galileo242512 a dit :

OK n'a qu'à dire que tout est tout est que rien n'est rien 

 

5dc6cbde48d22_1b2edaab35a8e731bcdd1b92256dc401--teaching-ideas-web-series1.jpg.aa636675f5401b70504e4c5db5a7ac11.jpg

  • Like 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, PascalD a dit :

mais bon je voulais dire par "univers",  "univers observable" (jusqu'au CMB vu par Planck quoi) parce que c'est déjà assez compliqué comme çà.

 

Oui, oui, je sais, mais tout le monde sait que cet univers observable ne mesure que 100 milliards d'années-lumière de diamètre, et qu'il est limité arbitrairement par la vitesse de la lumière. Ses caractéristiques, densité, homogénéité, isotropie, composition, sont connues dans l'horizon, mais est ce que ça suffit pour généraliser à l'Univers sur des distances incomparablement plus grandes que l'horizon, c'est ça qui me perturbe...

 

Pour prendre une métaphore peut-être idiote, un poisson cosmologique pourrait faire un modèle cosmologique parfait en vivant dans l'Atlantique, à 100 mètres de profondeur, tout fonctionnerait, isotropie, homogénéité, densité, composition, son univers répondrait au "Principe cosmologique". J'ai pas besoin de continuer…

 

(Mais tu as le droit de répondre "on s'en fout, on vit dans l'horizon, on fait de la cosmologie dans l'horizon, point barre").

 

D'où ma dernière question "est ce qu'on a le droit de dire qu'on fait de la cosmologie, du coup ?".

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Superfulgur a dit :

"est ce qu'on a le droit de dire qu'on fait de la cosmologie, du coup ?

 

Ah ben alors, si tu commences à faire ton Chicygni ! :|:SxD...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Superfulgur a dit :

(Mais tu as le droit de répondre "on s'en fout, on vit dans l'horizon, on fait de la cosmologie dans l'horizon, point barre").

 

D'où ma dernière question "est ce qu'on a le droit de dire qu'on fait de la cosmologie, du coup ?".

Ben ma façon de voir, c'est qu'une fois conscient du fait qu'il ne va pas être facile de traverser l' horizon (il y a des arguments pour extrapoler un poil au delà comme tu le soulignes en citant Linde), faute de mieux on peut quand même essayer de comprendre ce qui est accessible. Donc, je dirais que oui, on fait de la cosmologie, mais ce n'est que la cosmologie de notre tout petit morceau d'Univers accessible. Un genre de prise de conscience des limites du principe de Copernic, finalement, quoi ...

 

Mais je fais confiance à vaufrèges pour nous métaphysiquer tout ça bien mieux que moi...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour être sûr de comprendre : quand vous parlez d'univers sphérique, vous parlez d'un univers à courbure positive, donc en fait d'un univers elliptique ? (Il me semblait que l'univers sphérique était celui modélisé par Einstein en 1917, qui était statique.)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, vaufrègesI3 a dit :

 

 

 A. Barrau a raison.. Le multivers existe, et on en a la preuve ici..

La communication entre notre Univers (possiblement) sphérique et celui de Raoul (peut-être) chiffonné est forcément comp

 

 

Vaufrèges13: bonsoir, ce n'est en  aucun cas un teste ou un piège (oh! god forbid)  simplement  de demander de traduire et faire comprendre ce que Lawrence Krauss explique pourquoi l'univers est plat et ne peut être autrement.

 

Il y a même un schéma, il finit ses explications en parlant de "quantum fluctuation" aussi il parle que l'univers a une énergie totale de zéro parceque la gravitation peut être négative?

 

Je ne saurait traduire par ce que c'est au-dessus de ma tête--bien que je comprends en gros mais trop difficile de traduire en français.

 

Fascinant!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Bruno- a dit :

Juste pour être sûr de comprendre : quand vous parlez d'univers sphérique, vous parlez d'un univers à courbure positive, donc en fait d'un univers elliptique ? (Il me semblait que l'univers sphérique était celui modélisé par Einstein en 1917, qui était statique.)

 

Pas facile à conceptualiser ces histoires de courbures en géométrie et peut-être plus encore à visualiser.

J'ai trouvé ce petit topo assez bien foutu.

 

https://images.math.cnrs.fr/Visualiser-la-courbure.html

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now