Cyp

NGC 3226 et NGC 3227 au T200

Recommended Posts

Posted (edited)

Salut à tous !

 

Troisième observation de la semaine, c'était samedi soir. Cette fois, la cible était le couple de galaxies NGC 3226 & NGC 3227, toujours dans le Lion.

 

Les conditions météo ont été plus capricieuses que les fois précédentes. Ciel clair en début de soirée, puis quelques passages nuageux, puis voile d'altitude, puis bouché. La transparence n'a donc cessé de se dégrader au cours de la soirée. Je n'ai pas pu mener mon observation comme je l'aurais souhaité ; elle a été fortement dégradée, puis écourtée. J'ai ainsi eu beaucoup de mal à mettre mes notes au clair. Je n'ai pas pu m'attarder sur certains détails entr'aperçus ni approfondir l'observation. Il me faudra sûrement y revenir pour m'assurer de mes dires et éventuellement y apporter des modifications.

 

Par exemple, les galaxies paraissaient initialement bien pâlotes puis, durant quelques secondes, très bien visibles ; pour s'estomper à nouveau, voire totalement disparaître par moment. Plutôt frustrant, et compliqué pour qualifier la visibilité d'un détail... Autant dire que je ne suis ici sûr de rien.

 

Et avec la Lune qui s'en vient, pas sûr de pouvoir vérifier ça rapidement.

 

Page web : https://www.cypouz.com/croa/200328/ngc-3226-ngc-3227

 

Objet : NGC 3226 et NGC 3227
Type : Couple de Gx
Constellation : Lion

 

AD : 10h 23' 30,4" (NGC 3227)
Déc. : +19° 51' 53" (NGC 3227)

 

- Date, heure, durée : 28/03/2020, 22:43 TU, 45'
- Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m

 

- Vent très faible, 11 °C
- T2 (mvlonUMi 5,84), P2, S2/77×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    77x (champ de 38'), H = 60°;
    
    - NGC 3227 : Gx oblongue aux limites floues, vue VI1, orientée NNO aux dimensions estimées à 2,5' × 1'.
    
    Un noyau stellaire de mV estimée à 12, vu VI2, est entouré par une faible couronne diffuse oblongue de luminosité L2.
    La couronne semble parfois présenter un très léger gradient de luminosité vers le centre.
    
    - NGC 3226 : Gx circulaire aux limites floues, vue VI1, au diamètre estimé à 1' et positionnée dans le prolongement NNO de l'axe principal de NGC 3227. Les deux noyaux sont séparés d'une distance estimée à 2' tandis que leurs couronnes semblent en contact.
    
    Un noyau stellaire de mV estimée à 13, vu VI3, apparaît au centre d'une faible zone circulaire vue VI5d, elle-même auréolée par une faible couronne diffuse circulaire.
    La Gx semble parfois légèrement allongée, orientée ENE aux dimensions estimées à 1,2' × 1'. Son axe principal apparaît alors perpendiculaire à celui de NGC 3227.

 

large.5e821daf492bc_NGC32263227-T200.png.aabd5adfd3579e19a0cd71e49e9e2d72.png

Edited by Cyp
  • Like 6
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut Cyprien,

samedi soir j'ai laissé tomber l'affaire, le ciel ne s'y prêtait pas chez moi.

Une description chirurgicale de ton observation pour un dessin fort esthétique et déjà avec de l'info, bien que tu dises être resté sur ta faim à cause des caprices du ciel. 

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu nous gâtes en ce moment avec de beaux sujets bien restitués !

Je viens de consulter mes notes, la résolution est aléatoire  à la lunette 80ED mais effective dès la FC-100. Au 300 je n'ai pas noté le niveau de visibilité mais ce fut un beau couple, avec des gradients bien marqués, le tout baignant dans un vague halo. Les orientations semblent un peu différentes.

 

Oui samedi ce fut aussi la misère chez moi, dans les Monts, un peu plus au sud par rapport à chez toi. Pour la seconde séance consécutive j'ai monté le Dob pour rien, et ce malgré une météo favorable annoncée ! J'ai juste eu le temps de voir une galaxie dans le Lynx, puis les nuages sont arrivés, poussés par un mauvais vent alors que tout était très clair et prometteur 1 h avant !

Ce soir et plusieurs soirs d'affilée ils annoncent clair, mais je ne sais pas trop quel crédit accorder à cela. J'en ai un peu marre de monter le matos pour rien et de toute façon c'est déjà la demi-lune.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Joli dessin avec un très bon rendu :).

 

Il me fait redécouvrir ce couple de galaxies que j'avais oublié... Du coup, j'ai recherché dans mes notes et j'ai retrouvé que je l'avais déjà observé deux fois dans le passé. Une fois au T254 (en 1999) et une fois au T305 (en 2015).

Avec le T305 j'avais noté que j'avais vu aussi la galaxie NGC 3222 de magnitude 12,8 dans le champ. Mais je ne n'avais pas vue cette troisième galaxie avec le T254.

 

Merci pour cette redécouverte. Ce couple de galaxies est une sorte de "petit clone de M51", avec les bras spiraux bien moins accessibles bien sur ;).

Yves

 

Edited by yves65
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@fred-burgeot merci du commentaire :) J'ai toujours en tête d'essayer de détailler au mieux le champ observé. Pour moi, la description devrait pouvoir se passer du dessin. Si le dessin apporte une information non-décrite, c'est que la description est incomplète. Le dessin n'étant là que pour « mettre en image » la description, donner une vue d'ensemble, ainsi qu'un rendu graphique et plus ou moins artistique ; voire transmettre une certaine émotion que la description purement mécanique élude complètement. Évidemment, cela ne marche que pour les objets ne présentant que peu de détails. Sinon, la description risque d'être laborieuse ; à écrire comme à lire.

 

C'est un peu comme si je devais décrire objectivement l'objet observé à un ami astronome amateur qui aurait perdu la vue. Il devrait pouvoir se faire une image précise des détails aperçus ; de leur aspect, dimensons, orientations et difficultés.

 

L'œil à l'oculaire, ça me force à qualifier chaque détail, et donc à approfondir l'observation. SI je suis resté sur ma faim, c'est parce que je n'ai pas pu mener ce travail à bien. Certains détails ne sont pas sûrs ou suffisamment décrits car je n'ai pas eu le temps de m'y pencher suffisamment longtemps ou des les comparer les uns aux autres. D'où la difficulté ensuite de clarifier à l'écrit mes notes d'observation.

 

Merci @etoilesdesecrins également pour ton commentaire et ton complément d'observation :) Concernant la météo, j'avais vraiment hésité à sortir le télescope. Puis j'ai craint d'avoir des remords en voyant la phase de la Lune avancer. Alors je me suis lancé ;)

 

Merci @yves65 pour ton commentaire et ton complément d'observation. Concernant NGC 3222, je ne l'ai même pas cherché — et je n'en aurais de toute façon pas eu le temps... Guide 8 annonce mV 14. Je pense que c'est hors de portée pour moi, même si le ciel avait été bien clair :)

 

Pour ma part, l'œil à l'oculaire, la vision de ce couple ne m'a pas fait penser à M 51. Le coté « ventru » de cette dernière qui ne se retrouve pas ici y est peut-être pour quelque-chose. En tout cas, bien content d'avoir fait ressurgir cet objet de ta mémoire ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin

      7 dessins : 9211 à 9217.

      Je commence mes observations dans une nuit pas complète, peu après minuit.
      Les ballots de foin sont réduits à 2 ou 3 étages, les vaches avaient si faim que ça?
      Ils dégagent une bonne odeur de foin.

      Quelques voiles à l'ouest finiront par gêner en cours de nuit.

      Je pointe tout d'abord un amas ouvert du Cygne, dans le souk vers Sadr (gamma Cygni).

      Observation 9211 : Cr421.
      Collinder 421 est vu facile, détaché à 75x. Un voile arrive et gêne, j'écourte le dessin, manquant les plus faibles étoiles.


      Un chevreuil s'entend au nord-ouest.
      Jupiter et Saturne se sont levées.

      Le Strock est ensuite dirigé vers quelques galaxies du Bouvier.

      Observation 9212 : NGC5515.
      Elle est faible à très faible. Je l'ai prise pour une étoile à 109x, mais à 150x le doute est levé, c'est bien une petite galaxie.


      Observation 9213 : NGC5608.
      Celle-ci est bien plus dure, vue VI4 à 5 donc à la limite de mes capacités, mais vue plusieurs fois au même endroit à 150x. Les étoiles du dessin sont elles-mêmes très faibles à VI3, ce qui ne facilite pas l'accrochage de la vision sur un point de repère.


      Observation 9214 : NGC5630.
      Elle n'est pas détectée à 75x mais devient facile à 150x, très faible et allongée, avec une orientation qui reste incertaine.


      Observation 9215 : NGC5696.
      Très faible, diffuse, elle est sûre à 150x bien qu'il n'y ait pas d'étoiles faciles à côté pour faciliter le repérage.


      Des chieurs en voiture, égarés, m'éclairent depuis le sud à 1h de leurs phares pendant 5 minutes avant de faire demi-tour. J'ai pu préserver la vision nocturne de mon oeil droit.

      A 2h, les canards et grenouilles de la mare à l'ouest s'agitent.

      Je dessine la nébuleuse de l'Emeraude, nébuleuse planétaire d'Ophiucus.
      Observation 9216 : NGC6572.
      75x, 480x. Elle est brillante et très vert pomme à 75x. L'anneau et la structure en spire apparaissent à 480x. Je perçois aussi un halo VI1 autour, serait-ce de la diffusion?
      Elle réagit très bien au filtre Oxygène III. Elle répond assez bien en HBêta mais au prix d'une moindre extension qu'en OIII.
      Elle montre une texture granuleuse et son centre est plus marqué. A 480x, sa teinte délavée n'est plus évidente.


      Je suis fatigué et des voiles se pointent au nord-ouest.

      J'observe enfin une galaxie d'Ophiucus.

      Observation 9217 : NGC6615.
      150x, 218x. Elle est très petite, faible à très faible. Je l'ai soupçonnée à 150x et confirmée à 218x.


      Les voiles arrivent dessus à 3h35.
      L'aube est marquée maintenant.

      J'ai regardé Jupiter et Saturne dans le Capricorne, et Mars dans le Verseau, mais toutes turbulent trop. Je note malgré ces mauvaises conditions la phase gibbeuse et la calotte polaire sud large de Mars.

      Je dors sur place jusqu'à 7h30.
    • By Bertrand13
      Bonjour à Toutes et à Tous,
       
      C'est la saison pour observer M31 et ses satellites éloignés que son NGC 147 et 185.
      Et ceci d'autant plus qu'il est toujours gratifiant d'observer des objets situés dans d'autres galaxies que la notre, et que ces deux galaxies contiennent plusieurs amas globulaires accessibles à des ouvertures moyennes.
      Je me suis servi du logiciel Guide pour créer des copies d'écran avec ces AG; cela devrait être utiles à ceux qui voudraient les observer
       
      Pour en savoir plus: http://adsabs.harvard.edu/full/1988ApJ...334..159D
      et pour avoir une idée de ce que vous verrez:
      http://www.deepsky-drawings.com/ngc-0147-hodge-i-iii-t635/dsdlang/fr
      http://www.deepsky-drawings.com/ngc-0147-hodge-i-t120m/dsdlang/fr
      http://www.deepsky-drawings.com/ngc-185-fjj-v/dsdlang/fr
      http://www.deepsky-drawings.com/ngc-147-185/dsdlang/fr
       
      Bon ciel à Tous
      Bertrand
       
       

    • By lansiaux
      salut
      galaxie bien colorée, mème avec APN , elle ressort bien sur le FDC.
      setup:
      ngc 6946 du 28 29 30 juillet 2020
      ioptron ieq45
      C8 à  6.3
      canon 650D baader à iso 800
      80P X 180s = 4H  + DOF
      fait une luminance avec la couche verte pour le traitement avec PSP 2018.
      lune 65%    /   temp = 15°C    /    vent 5km/h
      pas de rosée le 29 et 30 ( beaucoup le 28 )
      siril + PSP 2018
      ne pas oublier de critiquer....

  • Upcoming Events