RIGEL33

Une comète tout près de la Gazelle (C/2019 Y4)

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

très jolie :)

 

Ya plus qu'à réunir les deux images ... il parait que Siril fait ça très bien ;) (DSS aussi mais peut-être moins bien)

 

a+

stéphane

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 bonjour et bravo corine pour les images et superbe animation ! :)

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle prise ;) Bravo pour cette prise :)

 

XavS

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Arfffff.....

Des promesses des promesses 

Heureusement que des fois on les oubliés ......

Bravo 

:)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau portrait de cette émeraude voyageuse !

Bravo Corine pour les images et l'anim !

 

:) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Corinne ! Bien vu. J'ai tenté la même chose ce soir avec beaucoup de PL ici en Dordogne… à cause de la Lune ! ;)

 

Dis, ta "Gazelle", elle aurait pas un long cou ?!?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grand merci à vous tous pour vos retours :) 

 

Stéphane, j'ai essayé avec DSS mais je n'aime pas du tout le rendu du fond du ciel. 
Pour Siril, j'ai bien suivi une petite formation il y a presque deux ans mais faute de temps, je n'ai pas pratiqué.

Du coup, je garde mes brutes pour quand j'aurais moins de travail... car malgré les 3 semaines de confinement, j'ai encore du retard dans mes activités.

 

Michel, pour la Gazelle, chacun l'imagine à sa guise :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien joué ça.

Etoiles à dominante verte (trop éclairées par la comète, sûrement -_-). Ca se corrige facilement.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quel plaisir de te revoir Corine et avec cette jolie comète, bravo :)

La vidéo est superbe également ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors ça c'est le bouquet! Voilà 17 ans que je traîne ici et c'est la première fois que j'entends parler de la Gazelle dans la tête de l'Ourse... ou j'ai loupé un épisode! :)

Chapeau pour les photos et merci pour les explications!

Patrice 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci ;) 

 

Rastaman, j'ai fait une présentation pour les nuits des étoiles sur la constellation de la Grande Ourse et dans la mythologie arabe, la Gazelle y est très présente. 

D'une part au-dessus de la tête de l'Ourse, mais on en parle aussi pour le bout des pattes du plantigrade céleste. Chaque paire d'étoiles (3), créé au total un astérisme appelé "Le saut de la Gazelle".

 

.

 

Grande ourse saut gazelle.jpg

Grande ourse dessin.jpg

Edited by RIGEL33
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors comme tu sembles en connaître un rayon, as-tu déjà entendu parler d'une histoire d'éléphantes protégeant leur petit menacé par des hyènes dans la tête du Dragon toujours dans la mythologie arabe?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non... pourtant j'ai fait aussi une présentation sur le Dragon. 

Il y a bien une étoile à peu près au milieu de la constellation dont le nom Edasich veut dire "Hyène mâle".

Puis, en allant vers la tête du Dragon, on trouve les étoiles Athebyne (le loup qui vient "avant") et Aldhibah (le loup qui vient "après").

Le seul astérisme que j'ai pu relevé, c'est les 4 étoiles de la tête du Dragon et qu'on appelle "les Chamelles".

 

 

Draco.jpg

Edited by RIGEL33

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK, peut-être retrouverai-je un jour la source où j'ai lu cette histoire d'éléphantes.

Ton affaire a excité ma curiosité et m'a poussé à rechercher comment Eratosthène décrivait jadis la Grande Ourse dans ses Catastérismes,

voici ce qu'il écrivait: " Elle a sept étoiles sans éclat sur la tête... ". 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant, en ce qui concerne Althiba IV, je la vois à l’œil nu... ce qui m'a permis de trouver très rapidement la comète.

Elle est faible certes mais je suis dans un village à 50 m de l'avenue principale avec deux lampadaires en ligne de mire. 

Heureusement ces lampadaires ne diffusent pas vers le ciel. 

Mais à l'époque d'Eratosthène, le ciel devait être beau... un peu trop beau peut-être et les étoiles les plus brillantes cachant les plus faibles ? Sûrement.

 

D'ailleurs, pour trouver M81-82 je me sers d'Althiba VII qui est quasiment à la même magnitude qu'Althiba IV. ;) 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Corine, ça colle tout à fait > Althiba IV est à 4,7 et la VII à 4,5. 

Pour l'inventaire d'Eratosthène, j'ignore bien sûr s'il avait abusé de l'ouzo, mais j'en conclus qu'il ne s'est pas trop cassé la tête. Dans ses 24 étoiles de la Grande Ourse, il mentionne Althiba I à 5,5 et la V à 5,15, alors qu'il en a zappées d'autres nettement plus brillantes dans les jambes comme Psi à 3,0, Theta à 3,1 ou Chi à 3,7. Bizarre, sans avions et sans pollution lumineuse sur Alexandrie, à moins qu'il ait été gêné par le phare... 

Et dire que le pauvre s'est laissé mourir de faim à 80 ans, parce que, devenu aveugle, il ne pouvait plus voir les étoiles. :o

Patrice    

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La météo est devenue bien automanale, même dans le Sud... Heureusement l'été a été prolifique et ce mauvais temps permet au moins de se pencher sur les images restées en atente de traitement.
      De nombreuses comètes sont découvertes régulièrement, je vous en propose 3 parmi les découvertes récentes car je trouvais qu'elles sortaient un peu du lot, avec une bonne bouille cométaire :
       

       
      Voici donc à quoi elles ressemblaient en cette lunaison du 27 août :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

       
      Détaillons, à présent, un peu chacune d'entre elles :
       
      P/2022 L3 (ATLAS)
       
              Elle est déjà devinable sur les poses individuelles, même si elle ne fait pas mal aux yeux :

       
      Il y a pas mal de nébulosités dans ce champ, voici une version où j'ai poussé le contraste (ce qui fait monter le bruit) et encore réduit un peu la taille en ramenant l'achantillonnage natif de 1,25'/pixel à 3'/pixel :

      Elle devrait gagner encore une magnitude d'ici la fin de l'année (elle passe au périhélie le 29 cotobre 2022).
       
       
      C/2021 QM45 (PANSTRRS)
       
      Découverte il y a plus d'un an d'aspect totalement stellaire, sa nature cométaire ne s'est révélée que cet été, à l'approche du périhélie qui a eu lieu le  13 août dernier.
      Elle n'était pas décelable sur les poses individuelles pourtant 2x plus longues que pour P/2022 L3, mais le compositage la révèle dans toute sa beauté
      C'est la seule des trois pour laquelle, j'ai eu une turbulence correcte, permettant de l'admirer en pleine résolution (1,25"/pixel) :

       
      Quoique plus faible, je la trouve plus jolie encore que 2022 L3
      Elle pourrait grapiller 0,5 magnitudes encore d'ici la fin de l'année.
       
       
      C/2022 P1 (NEOWISE)
       
              Annoncée de magnitude 18 à sa découverte, la seule vue de son aspect sur les images brutes  révèle qu'il s'agit d'un astre plus brillant :

      Deux étoiles assez brillantes l'encadraient cette nuit-là, ce qui a sans doute réduit la taille perceptible de la chevelure, elle a été signalée jusqu'à 7' de diamètre !
       
      C'est donc une comète assez "brillante" mais qui visuellement doit être très difficile nécessitant un ciel très pur pour être détectée. En effet, la chevelure est étendue mais faible et diffuse, seule le coeur est bien visible ce qui explique la magnitude communiquée à sa découverte (surement des poses courtes) :

      NB : la petite galaxie visible dans le champ sur le montage présenté au tout début est UGC2176.
       
      Elle est actuellement sans doute au mieux de sa forme, mais elle a la mauvaise idée d'en profiter pour plonger dans l'hémisphère Sud
       
      Voilà, ces trois là, je les trouvais intéressantes et j'espère qu'elles vous auront plu aussi
       
      Bonne soirée et bonnes observations pour ceux qui ont la chance d'être épargnée par les nuages.
    • By FranckiM06
      Bonjour à tous,
      Alors en juillet de cette année, j'avais fait quelques clichés de cette visiteuse (avec ma TSA 120 et la 2600MC) parmi nous mais vu qu'elle était rapide, je n'ai pas pensé à la suivre sur la comète et j'ai fait qu'un suivi sur les étoiles surtout que j'avais fait qu'une douzaine de poses de 180s. Ensuite, j'ai enlevé quelques poses et j'en ai gardé que 8. Voici les deux images qui ne sont pas terrible vu que le noyau n'est pas fixe mais je vous la partage quand même. Je ne sais pas comment faire pour l'avoir en un seul point fixe la comète alors j'espère que vous ne m'en voudrez pas . Par contre, je n'ai pas compris pourquoi elle a changé de couleur d'un traitement à l'autre 
       

       

    • By lolodobs
      Bonjour les astrams,
       
         Mercredi une fenêtre météo s'est ouverte j'ai décidé de faire un peu de route pour me perdre dans une clairière au milieu de la forêt loin des lumières de la ville. J'avais repéré cet endroit grâce à la carte du dark Sky lab. Ma golf était bien chargée mais il me restait encore une place passager que personne ne prit...
       

       
       
      Le site :

       
       
       
      La comète du moment au pastel sec:
       
      Derrière le dessin :
       

       
      J'ai rendu visite à cette gemmes, en DAAO :

       
      Derrière le dessin original :
       
       
      J'ai vu quelques pattes mais pas toutes, pastel sec :

       
      Récit d'aventure astronomique derrière :

       
       
      J'étais pas au 1m de Calern mais au 460.. pastel sec:

       
      Derrière le dessin :

       
       
      Un regard sur l'œil de dieu, au pastel sec:

       
      Derrière le dessin :
       

       
      Mon premier Hickson, pastel sec:

       
      C'est pas le JWST mais toujours le 460..:

       
       
      Départ humide vers 3h du mat, faut aimer ça!

       
      Bon ciel à vous
       
      Lolodobs le dévoreur de monde 👽
       
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La comète C/2022 E3 (ZTF) est plus en plus belle, je vous en propose une petite animation réalisée le 30 août dernier, sur une période de près de 2h :

      Il y a 38 poses de 3min au Quattro 200 + ASI294MC-Pro, à -10°C en Gain 120, entre 19h29 et 21h30 utc.
      Le nord est en haut, la queue de poussières fait à présent 10' de longueur.
       
      C'est très prometteur pour son passage au périhélie début 2023
      @ValereL
       
      Bonne soirée à tous.
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      Je vous propose aujourd'hui une petite composition céleste capturée le 05 septembre en seconde partie de nuit :

      Le phare est l'étoile Beta Cet de magnitude 2, la belle petite galaxie n'est pas dans les catalogues habituels apparemment, je l'ai simplement trouvée sous l'appellation ESO 540-16 dans Simbad et la comète entre les deux est la périodique 246P/Neat découverte en 2004 et qui a une période de 8 ans.
       
      Je trouvais la composition photogénique, même si au final le halo de Beta Cet ne facilite pas son analyse morphologique ou les mesures photométriques !
       
      La chevelure fait 29" de diamètre et la comète présente une belle queue en éventail sur une longueur de 2.5' vers PA=250°.
      Pour son éclat, les mesures donnent :
      une magnitude nucléaire (rayon d'ouverture de 5") : m2 = 16.7 une magnitude totale (rayon d'ouverture de 12.5") : m1=16.2  
      L'essentiel est dans le crop ci-dessus, mais si l'envie de vous balader dans le champ complet vous titille, voici la full avec quelques autres petites tâchouilles :
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir la full )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 05 Septembre 2022 entre 00h10 et 02h50 utc
      49 poses de 03min à -10°C et Gain 120, Temps d'intégration de 02 h 27 min
      Traitement Siril 1.0.3, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage natif :1.25"/pixel
       
      Le champ culminait à 29° de hauteur mais la faible turbulence de la nuit  a permis de conserver l'échantillonnage natif sans avoir à réduire l'échelle
       
      Bonne soirée.
       
  • Upcoming Events