Roch

Ngc 7331 en combo IR + Visible, plus une petite bulle en bonus.

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Deux belles images Romain, bravo :)

ça ne manque pas de galaxies diverses et variées sur la première et il y a une belle transparence sur la bulle.

L'aspect technique de la manip m'échappe un peu mais le résultat est intéressant !

La 462 est une caméra planétaire ou plutôt destinée au cp ? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello penn :)
 

il y a 1 minute, Penn a dit :

La 462 est une caméra planétaire ou plutôt destinée au cp ? 


A priori plutôt planétaire à la base, d'autant qu'elle n'est pas refroidie. Mais étant donné le bruit de lecture très faible et sa sensibilité IR inégalée, elle s'en sort très bien en CP aussi... quand j'ai fait la bulle, il faisait un bon 25°C, comme quoi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Roch a dit :

A priori plutôt planétaire à la base, d'autant qu'elle n'est pas refroidie. Mais étant donné le bruit de lecture très faible et sa sensibilité IR inégalée, elle s'en sort très bien en CP aussi... quand j'ai fait la bulle, il faisait un bon 25°C, comme quoi

 

Je me sers aussi de la 290mc en cp.

Par contre j'ai eu des surprises avec les acquisitions en cp avec le C8 qui n'est pas assez lumineux pour la pose courte malgré la sensibilité de la caméra.  

Quand je cible l'objet, je met le gain à fond pour le cadrer et quand je rectifie les paramètres, il ne me reste parfois qu'une étoile dans le champ, pour l'empilement c'est très compliqué voire impossible. 

Il faut un F/D adapté. 

 

La 462 semble très bien :) 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Penn a dit :

Par contre j'ai eu des surprises avec les acquisitions en cp avec le C8 qui n'est pas assez lumineux pour la pose courte malgré la sensibilité de la caméra.  

Quand je cible l'objet, je met le gain à fond pour le cadrer et quand je rectifie les paramètres, il ne me reste parfois qu'une étoile dans le champ, pour l'empilement c'est très compliqué voire impossible. 

Il faut un F/D adapté


Oui clairement la 290mc n'est pas la meilleure pour ça. la 290MM par contre est toujours aussi compétitive, il n'y a pas mieux même aujourd'hui.
à F6.3, la 462C devrait commencer à être utilisable en CP aussi. A F10, un peu juste encore... 
Après, en général le gain est proche de "à fond" à l'acquisition aussi, c'est plus efficace pour de la pose courte.

Edited by Roch
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien belles images

 

La bulle est très bien rendue et mériterait peut-être des couleurs plus saturées

NGC7331 n'est pas venue seule, elle a plein de copines;)

 

Bon ciel

 

Patrick

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon! Tu aurais un GIF superposé entre le visible et l'infrarouge pour voir un peu la différence ?

Bonne journée..

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Roch a dit :

Le bleu/vert est donc le visible alors que le rouge est l'IR.

 

Bonjour,

 

Intéressant : pourrais-tu donner plus de détails ?

Par exemple l'image monochrome et l'image IR ?

 

Tu as en final une trichromie avec 2 fois la couche monochrome utilisée à l'identique en V ET en B ou une bichromie ?

 

Merci

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

sympa comme résultat

 

Il serait intéressant que tu nous montre aussi l'image monochrome pour comparer

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant comme travail , et pas mal du tout esthétiquement 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une manip originale mais non dénuée d'intérêt, l'image est sympathique :)

J'aime beaucoup le bonus par contre ;)

Bonne soirée,

AG

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau doublet en poses courtes,  bravo :)

l'emploi de l'IR 807 est intéressant, il devrait permettre d'accéder aussi à plus de résolution car moins de turbulence dans l'IR et avec un bon diamètre, mais alors le diamètre de 150mm est si pénalisant qu'il annule cet avantage selon toi ? alors quel diamètre faudrait-il pour être efficace à cette longueur d'onde ? Pour ma part, j'ai l'IR 742 que je voulais utiliser à l'origine en planétaire, pas encore testé en cp avec le C11 mais cela donne des idées 9_9

Par contre l'atmosphère doit rayonner pas mal dans l'IR et doit donc polluer les images non ?

Edited by encelade18
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour tous vos messages :)

Voilà deux JPEG qui devraient bien rendre compte de la chose.. le premier en IR et le second en visible. On voit bien la différence de résolution. J'ai juste retouché les niveaux pour afficher toute la dynamique, mais n'ai appliqué aucun autre traitement. L'image IR est à 200% et l'image visible à 140% environ.

5f7f8b3284503_7331-IR.thumb.jpg.4ed2cbbcce315d0570be402760ff2b16.jpg


5f7f8acaccda9_7331-Vis.thumb.jpg.03542cae537814fbb8daad081b666323.jpg

 

Il y a 12 heures, Pascal C03 a dit :

Tu as en final une trichromie avec 2 fois la couche monochrome utilisée à l'identique en V ET en B ou une bichromie ?


En gros j'ai fait un "vert synthétique" en mélangeant les deux couches... un peu comme font certains en CP classique sans couche verte. Bon après j'ai pas mesuré le ratio... il y a peut être plus de visible que d'IR dans la couche verte.

Ce qui m'étonne quand même c'est que les étoiles ne semblent pas moins piquées, mais semblent diffuser davantage...

A terme, le jour ou on aura un capteur mono comme l'imx462, il sera intéressant je pense de faire de la trichromie avec des filtres à bande plus large ( par exemple 400-600 pour le bleu, 600-800 pour le vert et 800+ pour le rouge ) afin d'utiliser tout le spectre disponible et de maximiser la lumière engrangée par nos caméras. Et on pourrait faire du L sur tout le spectre sans problème.
Les couleurs seront un peu différentes de ce dont on a l'habitude, notamment la couche Ha qui apparaîtra verte, mais c'est déjà comme ça que fonctionnent les observatoires tels SDSS et le futur LSST comme le montre cette courbe :

a3fe6cf8acf30d8e9cc66b4c8b5d022fc509a696

Après, ici le filtre que j'utilise ne prend qu'à partir de 810nm ( sinon je ne peux pas capturer en mono ) donc il faudrait des filtres encore plus larges, du genre 200nm de bande passante chacun pour les couches B et V. Mais bon, tant qu'on ne dispose pas de cam mono adaptée, je n'investirai pas dans ce genre de chose ;)
Mais il est clair pour moi qu'un imx462 mono donnerait des résultats spectaculaires en sensibilité entre 600 et 800nm notamment, et qu'il serait bête de ne pas utiliser cette partie du spectre :D

 

Il y a 2 heures, encelade18 a dit :

l'emploi de l'IR 807 est intéressant, il devrait permettre d'accéder aussi à plus de résolution car moins de turbulence dans l'IR et avec un bon diamètre, mais alors le diamètre de 150mm est si pénalisant qu'il annule cet avantage selon toi ? alors quel diamètre faudrait-il pour être efficace à cette longueur d'onde ? Pour ma part, j'ai l'IR 742 que je voulais utiliser à l'origine en planétaire, pas encore testé en cp avec le C11 mais cela donne des idées


A mon avis au C11 tu es déjà pas mal, mais je pense que l'idéal doit être autour de 400mm. Par contre il faut descendre le rapport F/D au maximum... même à F5 je ne suis déjà pas très loin de "diffraction limited" avec cette cam et à 850nm+ ; c'est pour ça que j'ai placé le correcteur ASA, afin de descendre à F3.8
Le calcul est simple : si on considère que la longueur d'onde moyenne d'une image classique est 500nm, et que la longueur d'onde moyenne de mon image IR est à 900nm, ben ça multiplie le diamètre moyen de la tache d'airy par 1.8 ( et sa surface par 3.2 )
Avec mon 150/750, la tache d'airy centrale à 900nm mesure déjà 3.2" de diamètre, soit 3 pixels sur l'image originale à F3.7  et donc 6 pixels ( environ )sur l'image présentée ici, à 200% de la taille d'acquisition. Et je ne parle pas du second ou troisième anneau... :D
M'enfin avec mon prochain scope ça devrait aller mieux.

 

L'IR742 fonctionnera moins bien avec la 462 puisque tu en pourras pas l'utiliser en monochrome. Mais si ça t'intéresse, l'IR807 ne coute pas grand chose... ;)


Romain

 

Edited by Roch
  • Like 1
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @Roch pour ces manips intéressantes dans l'IR... une conclusion à ce stade en ce qui te concerne de l'intérêt d'aller plus loin ou du genre d'objet adapté ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Tom :)

 

Ben la conclusion c'est que je pense que ça peut être très intéressant mais que pour le moment j'ai pas le matériel pour le montrer. Mon T150 est trop limité, tant en résolution qu'en puissance collectrice.
Donc on en reparle dans quelques mois ;)

Quatre pistes à explorer :

 

- L'augmentation de la résolution par rapport à la turbu en avançant dans l'IR
- Des détails nouveaux et intéressants sur certaines nébuleuses, possibilité d'exploiter de nouvelles raies d'émission ( SIII par exemple à 906nm )

- La possibilité d'imager des galaxies en ville ( très peu de pollum en IR )

- La possibilité de faire du RVB en utilisant des plages spectrales deux fois plus larges ( et donc deux fois plus sensibles ). Dans l'avenir, pouvoir également faire du mono sur la plage 400-1000nm mais pour le moment pas de capteur adapté.

Edited by Roch
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Looney2
      Température extérieure cette nuit : -18°c mais sans vent, ça se supportait dans la Canada Goose...
      J'avais débuté des subs sur la nébuleuse de la méduse à chaque petite fenêtre que la météo voulait bien nous laisser. Je vais l'appeler la Méduse du couvre-feu car ici aussi au Québec, le couvre-feu a été instauré à partir de 20h.
      Donc setup "backyard", ceci dit ça ne change pas de mes habitudes, mais j'ai un ciel particulièrement pourri, Bortle 8.
      La recette est la même que sur mon post "on s'amuse avec un téléphoto" mais là je pense arriver au bout du concept. 
      461x60s soit 7h41 de pose avec un Téléobjectif Canon 70-200 f/2.8 à 200mm et f/4. Canon 40D défiltré par moi-même, 800ISO, filtre CLS SVBony eos-clip, suivi par Skyguider Pro iOptron. Aucun guidage.
      À noter qu'hier soir j'ai laisser tourner le SG Pro pendant quasiment 6h à -18°C et AUCUNE sub de jetée (certaines sélectionnées pour un FWHM moins bon mais aucun filé d'étoile). La seule soirée d'hier j'ai récupéré plus de 200 subs de 1mn sur cet objet... J'adore mon Skyguider Pro !
       
      Ah oui, évidemment, on voit la méduse, la tête de singe, M35 et NGC 2158. 
       
       
       

    • By T450
      Bonjour à tous,
      Les belles nuits sont trop rares pour ne pas tenter d'imager à la première occasion! Mardi, gros vent du sud (rafales à 50km!) mais pas de nuages et malgré un seeing bien médiocre (fwhm 3.4" sur l'empilement...), j'ai lancé des poses sur ngc2146, une galaxie torturée, à 78° de latitude nord. Cela m'a permis de pousser l'abri au max (voir ici pour se donner une idée) pour garder le télescope hors des rafales. Ça a tourné toute la nuit pour aboutir à 5h45 de luminance et une heure par couleur. Un crop sur la vedette puis la full en dessous.
      Newton 10" f4 + asi183
      Nathanaël
      www.flickr.com
       

       

    • By Marc S
      Bonsoir à tous,
       
      NGC891 en mono et en couleur...
       
      Je vous présente mon essai de composition L-RGB mais avec deux caméras différentes.
       
      La couche RGB a été obtenue ce 10 janvier avec l'ASI533 : 1h15 de pose.
      Et j'ai repris la couche L  prise en décembre 2019 avec la QSI640 : 33 minutes de pose.
       
      Prétraitement et traitement (de base) pour chaque couche avec Siril.
       
      Puis réalisation de plusieurs script avec Prism10
      - pour mettre l'image couleur  au même échantillonnage que  l'image en luminance (0.54"/px contre 1.06"/px).
        Les images ont alors la même métrique
      - pour aligner (translation et rotation)
      - pour placer les images au même format (avec le minimum de perte de champ)
       
      Je regarde le résultat en faisant la différence des images : LUM-RGB(en mono).
       
      L'échelle et l'alignement sont corrects mais les étoiles sont "plus fines" pour la couche RGB.
       
      Par conséquent, je dois encore chercher à résoudre ce problème car la composition L-RGB est alors dégueu... pour les étoiles.
      J'ose pas vous  la monter, sauf si demande..
      Et d'ailleurs y-a-t-il une solution pour réduire les étoiles à la même taille?
       
       


       
       
      différence: LUM-RGB(en mono)

    • By JMBeraud
      Bonjour à tous,

      Pour ce début d’année après un mois de mauvais temps, je vous propose non pas une nébuleuse planétaire comme souvent (et comme l'indique l'étiquette), mais une sphère de Stromgren. Enfin c’est comme ça que l’objet est maintenant répertorié, terme que j'ai appris en étudiant cet objet avant de le photographier.
       
      PHL932 est une étoile de magnitude 12 autour de laquelle en 1967 les astronomes Arp et Scargle détectent une nébuleuse, en tirent le spectre avant d’en déduire qu’ils avaient affaire à une nébuleuse planétaire. Mais en 1988, Mendez analyse cette fois le spectre de l’étoile PHL932 et la classifie comme sous naine chaude de type B (sdB), un type d’étoile qui a très peu de chance d’être à l‘origine d’une nébuleuse planétaire. Plus tard, lui son équipe montrent que les vitesses de l’étoile et de cette nébuleuse sont trop différentes pour que l’étoile en soit à l’origine (Mendez et al, 1988 [1] "Quand une nébuleuse planétaire n'est-elle pas une nébuleuse plantaire?" en anglais).
      Il semble donc maintenant admis que cette nébuleuse n’est pas une NP (Frew et al – 2012) [2].
      L'explication donnée est que nous voyons une région dense du milieu interstellaire  localement ionisée par le passage de cette sous-naine. Ce type de nébuleuse par émission est appelée « Sphère de Stromgren » [3], un exemple connu étant la nébuleuse de la Rosette!
       
      L’image ne casse pas trois pattes à un canard, elle est très bruitée car pas assez de poses - 1h40 seulement (suite des essais de poses 60sec), mais c’est une curiosité dont je n’ai trouvé aucune image sur Internet, à part celle du premier papier ci-dessus. On pourrait l'avoir plus propre en posant plus mais je ne pense pas que cela changera son aspect. Je la livre donc  dans son jus bruité. Pour ceux qui veulent la capturer, elle n'est pas très faible, le lien SIMBAD avec coordonnées est donné ci-dessous [4].
       
      Les conditions d’amusement :
      - T410mm, F/D 3.8, Wynne 3 pouces au foyer, barillet + tube construction personnelle avec araignée + PO Axis Instruments
      - A7S défiltré /refiltré Astrodon, Filtre STC Duo-narrowband
      - Echantillonnage 1.1"/pix
       - ciel urbain – SQM 20.30 environ
      - 3200ISO – DOF
      - 98x60" = 1h38min – le 9 décembre 2020
      - Acquisitions par wifi via PRISM10, prétraitement et traitement SiriL V0.99.6 avec extraction Ha-OIII + PS
       

       
      Version en négatif:

       
      Animation en fausse couleurs de trois couches RVB (dans l'ordre):

       
      [1] https://arxiv.org/pdf/0910.2078v1.pdf
      [2] https://academic.oup.com/mnras/article/431/1/2/1036908 
      [3] https://fr.wikipedia.org/wiki/Sphère_de_Strömgren
      [4] http://cdsbib.u-strasbg.fr/cgi-bin/bibobj?2005A%26A...430..223L&PHL+932
       
      Jean-Marc
  • Upcoming Events