Mehdi

terrasse / platine et pieds

Recommended Posts

Bonjour tout le monde , 

 

Je viens chercher de l'aide auprès de ceux qui ont installé des pieds à demeure sur leur terrasse de maison . 

Je suis en train de faire les plans d'une potentielle future maison et j'aimerai mettre mon observatoire poste fixe en toiture .  Dans les plans de l'architecte j'ai une toiture terrasse suffisamment grande pour cela  et on a positionné un mur porteur au droit de la position des pieds potentiels . J'aimerai utiliser des pieds acier et donc les fixer via une platine sur ma terrasse . un peu comme sur la photo ci dessous . mon souci c'est que je m'interroge sur la gestion de l'étanchéité .  De même je pense au revêtement et je me demande ce qui est mieux : 

- peinture blanche au sol pour réfléchir au max les rayons solaire ou végétalisation autour du pied ? ou autres ? 

 

Certains ont de l'expérience à ce sujet ? 

 

Merci beaucoup msieur dame ! 

image.png

Edited by Mehdi
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Question étancheité, mes scellements  chimiques tiennent. Pour le reste : une dalle reste une dalle ... Bon," blanc" pourquoi pas. Perso, j'ai un faux plancher en bois au-dessus du béton.

Edited by ndesprez
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne jamais percer un toit terrasse, sinon bonjour les infiltrations. Peut-être que ton architecte peut de proposer de poser un pilier sur une poutrelle ou un hourdis avant la réalisation de l’étanchéité mais tu auras toujours des problèmes de vibrations inhérent à ce genre de montage. 

Edited by Arnaud BOUVET
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Arnaud BOUVET a dit :

Ne jamais percer un toit terrasse, sinon bonjour les infiltrations

Oui.

Mais...

Le 25/11/2021 à 11:34, Mehdi a dit :

Dans les plans de l'architecte j'ai une toiture terrasse suffisamment grande pour cela  et on a positionné un mur porteur au droit de la position des pieds potentiels

Donc c'est prémédité.

le maître d'ouvrage (celui qui a les sous et qui dit ce qu'il veut faire avec ses sous...), doit juste s'assurer que le maître d'oeuvre ait pris en compte ce particularisme.

 

J'ai un toit terrasse classique de 10m2, prévu pour un usage classique et pourtant, on y a observé à presque 8 sans rencontrer de soucis  insurmontables. (pour @norma, c'était la bande à Oliver qui venait des ROS 2019...). Oui ça vibre quand on marche, mais assis sur une chaise pour observer et les comparses immobiles, ça passe sans problème.

 

Là, on est dans le meilleur cas de figure, où il faut créer une surface d'observation en anticipant ce besoin.

-Portance. Avec une structure porteuse parfaitement appropriée , pas de souci à redouter.

-Etancheité. Si la partie exécutive fait ça dans les règles de l'art (suit le DTU...), y a pas grand chose à risquer. Une étanchéité, c'est pas non plus la pose d'un stent en platine sur une artériole cérébrale. Faut juste pas faire appel à des manches à coui**es.

 

Pas fana sur la pose d'un toit végétalisé. Forte épaisseur de terre (ça chauffe l'été et restitue la nuit) et les racines peuvent mettre la pagaille dans la structure du dessous, c'est lourd, donc il faut des moyens pour le supporter.

Pour un usage astro (contrainte de la turbulence...), la couche de revêtement doit être particulièrement étudiée.

Idéalement rien sur la couche d'isolant/étanchéité. Sinon, un carrelage le plus fin possible et la colle la plus fine possible pour éviter l'accumulation de chaleur diurne.

Ou une couche de renvoi (peinture blanche) ou neutre, un plancher bois qui porte ombre sur la structure du dessous, un revêtement tôlé blanc peint oxyde de titane, qui restitue très rapidement les calories dès que le soleil disparait.

 

Un truc pas mal que je suis en train de faire chez moi (j'ai la salle de bain juste en dessous...), prévoir une arrivée d'eau froide pour arroser et libérer rapidement les calories accumulées dans le substrat (carrelage avec couche de colle à carrelage)

 

Un toit terrasse très bien. Mais comment est-il intégré dans la batisse? Si face au sud y a un toit en tuiles classiques ou un mur en béton qui se prend le soleil toute la journée...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Arnaud BOUVET a dit :

Ne jamais percer un toit terrasse, sinon bonjour les infiltrations.

C'est un peu mon reflexe de base mais je me dis qu'il y a peut etre des solutions  que j'ignore . 

 

Il y a 1 heure, Arnaud BOUVET a dit :

Peut-être que ton architecte peut de proposer de poser un pilier sur une poutrelle ou un hourdis avant la réalisation de l’étanchéité

j'avoue ne pas trop comprendre la difference ? peut tu preciser du point de vue de l'etancheité ? :)

 

il y a 16 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

Oui ça vibre quand on marche, mais assis sur une chaise pour observer et les comparses immobiles, ça passe sans problème.

ca ne devrait pas trop . tous les murs en dessous sont defini à ma demande comme des murs de refends meme si structurellement inutile . Comme c'est ma zone nuit , je veux aussi le max d'isolation acoustique donc il faut de la masse dans toutes les cloisons . Le corrollaire c'est que que la dalle de toiture est reprise de partout avec des portées assez courtes en porte à faux . 

il y a 18 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

un plancher bois qui porte ombre sur la structure du dessous

j'etais parti dans une idée du genre mais je m'interrogeais . 

il y a 19 minutes, Sébastien Lebouc a dit :

Un toit terrasse très bien. Mais comment est-il intégré dans la batisse? Si face au sud y a un toit en tuiles classiques ou un mur en béton qui se prend le soleil toute la journée...

en fait il est à 360° , au nord j'ai des chenes de 9m de haut ( que je conserve pour casser le vent) , donc je surélevé mes telescopes sur le toit pour voir la polaire et avoir accès à un peu de circumpolaire . Au sud j'ai le toit de mon salon ( qui a une plus grande hauteur sous plafond et  fait un obstable d'environ 1m de haut ( donc aucune problème pour passer au dessus ) . et à 20 m toujours au sud  j'ai des arbres d'environ 6m  . au sud et à l'est aucun obstacle 

image.png.0c0cf449db079de713d9ec6c40ca194a.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les conseils sont toujours faciles à donner, quand on n'est pas le payeur...

 

Je trouve la suggestion de Norma intéressante : un plancher bois, lattes posées sur lambourdes. effet esthétique agréable (question de goût bien sûr), ça permet d'amortir un peu les vibrations des "passants", les lames ne touchant pas le pied, et thermiquement ça ne doit pas monter trop en température.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mien il vibre quand on marche, car c'est un ajout de l'ancien propriétaire sur une vieille bâtisse.

j'ai une structure chevrons bois de 7x12cm, qui supportent des panneaux d'aggloméré hydrofuge, 8cm d'isolant, étanchéité, et carrelage par dessus.

ça tient, mais c'est très  souple, et facilement mis en mouvement. En fait c'est pas assez rigide, pas assez isolé, et pas assez imperméable:(et pourtant j'y fais l'essentiel de mes observations.

Dans ton cas, c'est un vrai plafond en maçonnerie donc ça va pas bouger, surtout s'il est prévu pour supporter un toit végétalisé.

En toute logique l'isolant devrait être dessus avec la couche d'étanchéité. Reste donc à définir le revêtement sommital compatible avec un usage astro.

Dans mon coin, un toit terrasse en plots, double lambourdage,  lames, c'est 150€ du m2...(fournitures et main d'oeuvre), et y a quand même un peu d'entretien à faire dessus.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

A mon avis l'utilisation et les caractéristiques de l'équipement importent beaucoup dans le choix de son implantation. Je veux dire que la proximité immédiate d'une piscine et d'un toit métallique, un instrument monté au dessus d'un batiment, autant de sources convectives qui ne sont pas "top" pour le seeing. Donc "ça dépend" de l'utilisation de l'équipement, pour le visuel c'est sans doute correct, mais pour l'imagerie il y a quelques craintes. 

La bonne démarche serait de "tester" avant de passer sur une implantation definitive, mais ce n'est pas toujours possible.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Mehdi a dit :
Il y a 6 heures, Arnaud BOUVET a dit :

Peut-être que ton architecte peut de proposer de poser un pilier sur une poutrelle ou un hourdis avant la réalisation de l’étanchéité

j'avoue ne pas trop comprendre la difference ? peut tu preciser du point de vue de l'etancheité ?

Réaliser l’étanchéité après la pose d’un pilier sur le toit terrasse. Mais pour revenir sur les problèmes de vibrations, si tu fais de la photo faudra pas bouger le petit doigt pendant les poses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

Dommage de construire et de ne pas intégrer de coupole/ Toit roulant....

la toiture terrasse sera muni d'un toit roulant dans la zone des pieds  . quand à la coupole comment dire ... c'est pas toujours tres joli avec le reste de l'architecture et j'ai mon premier ministre qui veille au grain ....

Edited by Mehdi

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Arnaud BOUVET a dit :

Réaliser l’étanchéité après la pose d’un pilier sur le toit terrasse. Mais pour revenir sur les problèmes de vibrations, si tu fais de la photo faudra pas bouger le petit doigt pendant les poses.

ok je vois .  Pour les vibrations , il sera en mini remote depuis l'etage du dessous.

En fait j'ai plusieurs contraintes qui me pousse à mettre l'observatoire sur le toit , une d'entre elle est de ne pas pourrir la vie de ma compagne avec la paranoia sur les lumieres dans la maison . je vais gerer l'eclairage de facons à ce qu'il soit dirigé vers le sol et quasimment pas reflechi vers le ciel .et en mettant l'obs au dessus ca permet d'etre serein des qu'on appuie sur un interrupteur . Ensuite j'ai des chenes en lisieres de terrains que je n'ai pas envie d'abattre donc je dois monter un peu en hauteur pour avoir une bonne visibilité au dessus de leurs cimes .

enfin mon terrain est assez grand mais la partie la plus propice à un observatoire est helas en zone inconstructible . Je ne me plains pas ,  ma "rue" est un sentier communal en zone natura 2000 , je n'ai pas de voisins  pas d'eclairage public et un climat tres sec . mais il y a des contraintes .

 

Il y a 1 heure, christian_d a dit :

Je veux dire que la proximité immédiate d'une piscine et d'un toit métallique, un instrument monté au dessus d'un batiment, autant de sources convectives qui ne sont pas "top" pour le seeing

remarque tres pertinente merci ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Mehdi a dit :

j'ai mon premier ministre qui veille au grain ....

C'est pourtant très joli une coupole, plus qu'un toit roulant même.

Ça m'a toujours epaté les "premiers ministres "qui mettent des vétos.

Heureusement que ma moitié comprend et supporte même ma passion...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

Ça m'a toujours epaté les "premiers ministres "qui mettent des vétos.

n'exagerons rien :) , elle ne m'interdit pas de pratiquer ma passion bien au contraire mais il est vrai que le "geste" architectural s'accomode mal d'une coupole et elle prefererait qu'on explore des alternatives. J'estime que c'est la moindre des choses que de s'y plier . ca va etre aussi sa maison . et surtout je trouve qu'elle a raison , la coupole sera pas joli et surtout je n'ai pas du tout confiance dans la motorisation d'une coupole .ca fait un suivi supplementaire à gerer . Je prefere un truc qui s'ouvre et qui se ferme deux fois par nuit uniquement .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

quoi que tu fasses, fais le faire par les entreprises qui construisent la maison. (maçon et étancheur). Il faut que l'ordre d'exécution vienne du Maître d'oeuvre . C'est primordial pour garder ta garantie décennale sur ton étanchéité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ét

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme nous serons bientôt voisin , 2 conseils sur la situation géographique du lieu :) 

 

- le Mistral peut être très destructeur !!!! il est vrai que depuis qqs années il est moins fort par chez nous et dure moins longtemps dans le temps , mais on a eu des rafales à plus de 160 kms par chez nous, ( 130 et plus çà arrive plus souvent) autant dire que pas grand chose ne résiste , j'ai déja vu voler mes tuiles par dessus le balcon et mon cèdre de 15 mètres de haut se déraciner sous mes yeux, donc pour l'abri du télescope prévoir quelques chose que l'on peut bien amarrer au sol , lorsque un gros mistral est annoncé , c'est un peu pour cette raison que je ne suis toujours pas à poste fixe chez moi , car un abris de jardin ne fera pas long feu sous des grosses rafales

il y a aussi depuis qqs temps de plus en plus de gros coup de vent sous les orages , notamment lors des épisodes Cévenols 

 

- la chaleur intense de Juin à Septembre avec toute la problématique que cela entraine au niveau de la restitution de la chaleur la nuit , perso pour le solaire j'avais fais des tests avec le SSM sur ma terrasse de couleur claire et ma pelouse ( herbe à vache ) , le SSM jusqu' à 2.5 mètres du sol était bien meilleur sur ma terrasse béton claire :) 

Edited by jp-brahic
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

J'ai eu la même problématique. 

Mon choix a été radical !

J'ai utilisé  des pieds reglables pour ajuster la pente de la terrasse.

Les pieds sont collés sur le sol et vissés sur le cadre bois de l'abris.

Ca fait 7 ans que j'en profite avec toutes les meteos rencontrées !

Quand il pleu, l'eau ne fait que passer entre les pieds.

Côté ventilation c'est top, jamais eu la moindre condensation été comme hiver sur le matériel,  G11 RC8 spectro UVEX4...

 

Screenshot_20211127-071128.thumb.png.10be17fbbd99eebf1e8a4e3788f21164.png

Pierre

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous faites une fixette sur l'étanchéité... Vous savez que la colonne de la monture vous pouvez la poser aussi :-)

 

colonne_GM4000.jpg.309307688f0804539e46caea302669c6.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, jp-brahic a dit :

perso pour le solaire j'avais fais des tests avec le SSM sur ma terrasse de couleur claire et ma pelouse ( herbe à vache ) , le SSM jusqu' à 2.5 mètres du sol était bien meilleur sur ma terrasse béton claire

merci pour ces infos precieuses ! c'est quoi le SSM ?

Il y a 10 heures, zeubeu a dit :

Vous savez que la colonne de la monture vous pouvez la poser aussi :-)

effectivement , un point de vue bien pragmatique ;)

 

Il y a 10 heures, pierre2nice a dit :

J'ai utilisé  des pieds reglables pour ajuster la pente de la terrasse.

Les pieds sont collés sur le sol et vissés sur le cadre bois de l’abri.

mais ton pieds a des scellements sont traversant ? tu as géré l’étanchéité comment ?

Edited by Mehdi

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai observé pendant des années sur un toit terrasse chez mes parents. J'avais une grosse monture à fourche à secteur lisse sur laquelle était montée une FFC 190/760 et un C8 en parallèle, et de temps en temps, j'ajoutais à côté une EM200 avec le TSC225 ou autre chose. La grosse monture à fourche était sur un support béton armé (pas de trépied ou de tube acier ou alu). Rustique, mais ça marchait très bien.

Il  n'y avait aucune vibration. Il n'y avait pas d'infiltration. Mais c'est comme tout, il faut que cela soit conçu correctement à la base.

Pour le sol, à un certain moment, j'avais peint le béton en blanc. Mais comme je ne faisais pas de solaire à l'époque, ce n'était pas trop un sujet.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, christian viladrich a dit :

Il  n'y avait aucune vibration. Il n'y avait pas d'infiltration. Mais c'est comme tout, il faut que cela soit conçu correctement à la base.

Oui:)

Et comme c'est le cas dans le projet de Mehdi, tout devrait bien aller:).

 

perso, étant dans cette branche, je serai plus attentif sur la sortie d'évacuation de l'air viciée à qq m du site d'observation, que de la piscine  ( beaucoup plus loin) et du toit au sud (si c'est bien fait, celui-ci doit être neutre et ne pas engendrer de convection par échappement d'air chaud)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now