Sign in to follow this  
Hyperfocale

Où avoir une "vrai nuit", en France ?

Recommended Posts

J'ai une maison à l'est du Lot, 510 m d'altitude. C'est pas très haut mais c'est quand même un bon ciel de campagne, au même titre que beaucoup d'autres régions déjà citées, on passe facilement la mag 6 à 45° de hauteur. Désolé, je n'ai pas d'appareil pour mesurer la SQM, peut être cet été. Bien sûr, ça n'a rien à voir avec un ciel de montagne, c'est clair que l'altitude modifie la donne de manière très importante, si on recherche des sensations astro ultimes en restant en France, il faut grimper, grimper, grimper !
Sinon du coté du causse du Larzac, ça a l'air pas mal non plus, à découvrir surtout si on a de bonnes conditions d'hébergement.
A+

[Ce message a été modifié par olivier (Édité le 10-04-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

j'habite dans le Quercy depuis 15 ans
j'ai un 400 sous coupole pourtant situé dans une zone un peu urbanisée et je dois dire que j'en profite pleinement.

pour le planétaire, la transparence du ciel procure des images d'une qualité excellente avec de belles couleurs , l'observation de Mars en avril est encore un régal.
Hier encore l'observation de Vénus au méridien à 2 heures de l'après midi était remarquable, le soir à minuit Saturne ne "bougeait" plus, j'ai eu du mal à décoller les yeux de la bino, pourtant il faut bien dormir de temps en temps !

Quant au ciel profond , déjà depuis chez moi c'est très bien, pas tous les jours bien sûr, faut pas déconner non plus, mais les "bonnes soirées" sont fréquentes , transparence, piqué des images, contraste...
Quant aux régions proche des toute petites communes comme Quissac ou Reilhac au centre du département, franchement , c'est à voir...la vrai nuit...celle ou le moindre bruit est suspect ! Bien sûr on n'y voit rien, ah si... les étoiles!

Cependant, après une de ces magnifique journée d'été, quand le soleil à plombé toute la journée sur la terre cramée, à l'heure ou le chant des grillons rivalise à celui des grenouilles, mieux vaut attendre la seconde partie de nuit ...ou l'automne...ou mieux encore ,l'hiver.

Il est légitime de vouloir le parfait du parfait, c'est peut être pas le cas dans le Quercy comparé aux sites prestigieux cités plus haut par les "Gault et Millau des sites transparents" ( plaisanterie !) mais c'est vachement bien quand même.

Je crois que pour un amateur d'astro qui désire s'immerger dans la nuit profonde, tant qu'il en reste, le Quercy avec ses plateaux calcaires et sa faible densité de population est encore une petite réserve bien sympathique qui ne nécessite pas de voyages ébouriffants.


Michel Delmas

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'habite dans le Quercy depuis 15 ans
j'ai un 400 sous coupole pourtant situé dans une zone un peu urbanisée et je dois dire que j'en profite pleinement.

pour le planétaire, la transparence du ciel procure des images d'une qualité excellente avec de belles couleurs , l'observation de Mars en avril est encore un régal.
Hier encore l'observation de Vénus au méridien à 2 heures de l'après midi était remarquable, le soir à minuit Saturne ne "bougeait" plus, j'ai eu du mal à décoller les yeux de la bino, pourtant il faut bien dormir de temps en temps !

Quant au ciel profond , déjà depuis chez moi c'est très bien, pas tous les jours bien sûr, faut pas déconner non plus, mais les "bonnes soirées" sont fréquentes , transparence, piqué des images, contraste...
Quant aux régions proche des toute petites communes comme Quissac ou Reilhac au centre du département, franchement , c'est à voir...la vrai nuit...celle ou le moindre bruit est suspect ! Bien sûr on n'y voit rien, ah si... les étoiles!

Cependant, après une de ces magnifique journée d'été, quand le soleil à plombé toute la journée sur la terre cramée, à l'heure ou le chant des grillons rivalise à celui des grenouilles, mieux vaut attendre la seconde partie de nuit ...ou l'automne...ou mieux encore ,l'hiver.

Il est légitime de vouloir le parfait du parfait, c'est peut être pas le cas dans le Quercy comparé aux sites prestigieux cités plus haut par les "Gault et Millau des sites transparents" ( plaisanterie !) mais c'est vachement bien quand même.

Je crois que pour un amateur d'astro qui désire s'immerger dans la nuit profonde, tant qu'il en reste, le Quercy avec ses plateaux calcaires et sa faible densité de population est encore une petite réserve bien sympathique qui ne nécessite pas de voyages ébouriffants.


Michel Delmas

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'habite dans le Quercy depuis 15 ans
j'ai un 400 sous coupole pourtant situé dans une zone un peu urbanisée et je dois dire que j'en profite pleinement.

pour le planétaire, la transparence du ciel procure des images d'une qualité excellente avec de belles couleurs , l'observation de Mars en avril est encore un régal.
Hier encore l'observation de Vénus au méridien à 2 heures de l'après midi était remarquable, le soir à minuit Saturne ne "bougeait" plus, j'ai eu du mal à décoller les yeux de la bino, pourtant il faut bien dormir de temps en temps !

Quant au ciel profond , déjà depuis chez moi c'est très bien, pas tous les jours bien sûr, faut pas déconner non plus, mais les "bonnes soirées" sont fréquentes , transparence, piqué des images, contraste...
Quant aux régions proche des toute petites communes comme Quissac ou Reilhac au centre du département, franchement , c'est à voir...la vrai nuit...celle ou le moindre bruit est suspect ! Bien sûr on n'y voit rien, ah si... les étoiles!

Cependant, après une de ces magnifique journée d'été, quand le soleil à plombé toute la journée sur la terre cramée, à l'heure ou le chant des grillons rivalise à celui des grenouilles, mieux vaut attendre la seconde partie de nuit ...ou l'automne...ou mieux encore ,l'hiver.

Il est légitime de vouloir le parfait du parfait, c'est peut être pas le cas dans le Quercy comparé aux sites prestigieux cités plus haut par les "Gault et Millau des sites transparents" ( plaisanterie !) mais c'est vachement bien quand même.

Je crois que pour un amateur d'astro qui désire s'immerger dans la nuit profonde, tant qu'il en reste, le Quercy avec ses plateaux calcaires et sa faible densité de population est encore une petite réserve bien sympathique qui ne nécessite pas de voyages ébouriffants.


Michel Delmas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

Tauxigny ou Villeloin Coulangé en Touraine, à environs 40 km à l'est de Tours. L'un des meilleurs ciels de plaine que j'aie vu. Quasiment pas de source de pollution lumineuse.

Sylvestre

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Et c'est pour ça mon cher Bernard que le Sahara, c'est si bon

Ca je veux bien te croire, ne serais ce que pour redécouvrir un peu de ciel austral.

quote:
car faire du ciel profond au raz des dunes, je ne connais rien de plus jouissif

Je te rejoins complètement et les souvenir d’observations en rase motte sont merveilleux en montagne aussi. Cet été JD s’en était même fait une spécialité avec sa big lulu taka à Restefond. Et v’la une éclipse de l’amas du Papillon par la crête… Je me souviens aussi d’un lever de M 57 ou de M42 en rase motte magnifique. Les dômes lumineux ne dépassent pas 10° et sont sporadiques (voir photo ci-dessus)

quote:
Et ça ne retire rien à la beauté du Restefond. Mais c'est drôle, de notre banlieue, je mets autant de temps à aller à Djanet qu'a Barcelonnette...

Ben heureusement.

Mais, comprends bien, Serge, ce que je m’époumone à dire pour simplement modérer une tendance actuelle à l’exotisme respectable et très forte (Namibie, Chili, Réunion irremplaçables pour le ciel austral bien sur..), c’est que des cieux d’exception il y en a en métropole, à Restefond comme en plein d’autres endroits, facilement accessibles par Mme et M lambda et compatibles avec des vacances familiales et l’emport de matos lourd genre gros diamètre. Il suffit de ne pas céder à pas mal d’effets de mode ou de poncifs dont malheureusement l’astro amateur est plombée. Poncifs qui ont malheureusement décrètes, aidés par la déconfiture due à la pollution lumineuse citadine, que c’est foutu. D’ailleurs on n’est pas loin de vendre les scopes avec les billets d’avion « obligatoires ». On rejoint là d’ailleurs certains débats « marquetting » concernant le matos mini nécessaire pour du Ciel profond .

Autres poncifs « hors OHP, Caussols, St Veran, le Chiran, le Pic, le triangle noir sexy du Quercy ( très sympa au demeurant jensrien, mais c’est juste pour illustrer la mode) , n’essaye même pas de faire du ciel profond t’auras l’air d’un con ». D’ailleurs, a propos des mythes, pour la Corse ceux qui ont l’expérience peuvent témoigner. Moi je n’ai pas été convaincu, même déçu … Pour le grand large pareil. Qu’en penses tu Mezzo ?

Je rejoins un peu paradoxalement le sentiment d’epsilon où je me retrouve bien « à 5 km de la tour Eiffel, un exploit, à 30 km un bonheur, 50 c’est l’apothéose….on est heureux partout où l’on va» Mais j’ajouterais, bougez vous un peu les fesses quand même.. Quand je vois que tous nos astrams de la Côte s’agglutinent sur des sites merdiques, parfois labélisés à tort par des clubs ou des rassemblements alors que pas si loin ils pourraient doubler virtuellement le diamètre de leurs instruments. Mais on leur dit que de toute manière en France c’est foutu patati patata. Que plus de 200 c’est pas la peine … C’est sur ça les motive pas.

Et pourtant t’avoueras que MVLON sup à 7 à Breil par exemple de manière régulière, prés de la Côte (Menton en l’occurrence, le site de Vjac)) ça défrise un peu les bonnes habitudes. Et rien que dans le 06 ou le 05 j’ten trouve un paquet de sites du même tabac. Je te rappelle que Restefond c’est régulièrement d’après certains observateurs chevronnés (Fred Gea…) du MVLON 7,5.

Et quand on a pris conscience de ça, on est plus apte à le défendre. Comme les coins à Sylvestre ou Olivier qui ont leur mérite, peut être bien plus que celui des RAP par exemple.

Oh tout ceci n’enlève rien au Sahara je te rassure

quote:
Sinon tu penses bien qu’on se rencontrerait bien plus souvent- peut être à ton grand Dam !

A ça c’est la phrase de trop cher amis. D’ailleurs s’il vous reste une place un jour pour un toubib habitué au baroud, entre les jerrycans et les scopes…

[Ce message a été modifié par Bernard Augier (Édité le 12-04-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Après le site en lui même, ce qui change beaucoup la donne c'est la météo. Et là, c'est clair que le pourtour méditerranéen est sacrément avantagé, tout comme les causses du sud du massif central, influences de l'altitude et de la méditerranée obligent. J'en reviens au causse du Larzac, facile d'accès pour les habitants de l'île de France, environ 6h de route et un ciel plus que pas mal à disposition. C'est une option à retenir quand on cherche un gîte pour des vacances astro.
A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cette discussion est fort intéressante.
J'interviens pour parler un peu des Pyrénées (chacun prèche pour sa paroisse, n'est-ce pas ? )
Alors bien sûr, je ne prétends pas que c'est ce qu'on trouve de mieux... mais c'est le mieux que je connaisse. Je pense qu'il y a dans les Pyrénées des sites très honnêtes et même très bons. Je m'étonne qu'aucun des habitués des ces régions ne se soit manifesté (il faut dire que les accros des ciels pyrénéens sont plus actifs sur l'autre forum...)
En tout cas, pour les amateurs de région toulousaine, il y a là d'excellents sites accessibles en relativement peu de temps. Notre site de prédilection c'est le plateau de Beille (1800m) facilement accessible et assez noir (surtout horizons S et O).
Par contre, je pense que la météo pyrénéenne est bien plus capricieuse que celles des Alpes du sud...
Ce qui m'étonne aussi c'est la quantité de gens qui rechingnent à se déplacer (ne serait-ce que de 20Km...sur l'autre forum, il y avait une discussion sur la qualité du ciel au plateau de Beille, ces sujets ont été évoqués).
Ce qui est génial, c'est d'avoir un ciel de qualité dans son jardin... mais à défaut, pouvoir accéder à un bon ciel avec un temps de trajet raisonnable, ce n'est déjà pas si mal. C'est le cas des Pyrénées pour les observateurs du sud toulousain. (avec 2h ou 2h30 de trajet, on peut se décider presque au dernier moment selon la météo).
Pour ajouter mon grain de sel à propos du Quercy, j'y suis allé deux fois pour observer et j'ai été un peu déçu. Certes pas de pollution mais ça manque cruellement d'altitude... on n'y retrouve pas la pureté du ciel de montagne. Je ne veux pas vexer les habitués de cette région : leur ciel est déjà très honnête mais pour moi, à temps de trajet égal, j'ai accès à la montagne.

Un dernier point : ma femme a sa famille tout près de Toulon, ce qui m'amène régulièrement dans cette région. J'aimerais savoir quels sont les meilleurs sites à visiter depuis Toulon ? (vers Manosque ?) J'envisage d'aller au Restefond un des ces jours, même si ce n'est pas la porte à côté depuis le Var...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour les parisiens, et les astram au nord de la Loire, le ciel le plus noir le plus proche est sans doute le Mont Beuvray, 800 m, dans le Morvan.

Un peu humide parfois, mais un lieu magique, et un bien beau ciel quand les conditions sont la (attention, le reste du Morvan est plus décevant: au nord du Beuvray, c'est bien plus humide, plus bas, et plus pollué (Autun, Saulieu, Chateau Chinon).

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Alors bien sûr, je ne prétends pas que c'est ce qu'on trouve de mieux... mais c'est le mieux que je connaisse. Je pense qu'il y a dans les Pyrénées des sites très honnêtes et même très bons. Je m'étonne qu'aucun des habitués des ces régions ne se soit manifesté (il faut dire que les accros des ciels pyrénéens sont plus actifs sur l'autre forum...)

En effet il existe meme un site exceptionnel c'est Cirque de Troumousse a l'Est du cirque de Gavarnie
il est composé d'un haut plateau cerné de rempart qui en fond une barriere très efficace contre la PL.
c'est , a ce jour le meilleur site que j'ai eu l'occasion de tester.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai des souvenirs aussi sympa dans la campagne aux alentours de Sancoins à l'est de Bourges, pour uen virée d'un week end. Lorsque le ciel est lavé, la faible densité de population limite les halos et le ciel devient bien sympa pour la plaine. Mais un peu d'altitude supplémentaire ne nuit pas et une région très peu peuplée comme l'Aubrac offre des ciels purs jusqu'à l'horizon pour peu que la météo soit bien transparente... Après, je pense que plus on descend au sud du massif central, plus les chances d'avoir une météo favorable sont grandes, donc les Causses sont intéressants : Méjean, Larzac ont ma faveur pour les séjours de vacances.

Share this post


Link to post
Share on other sites
fvbnb, au départ de Toulon, malheureusement, tu dois remonter pas mal vers le nord (2h de voiture) pour quitter cette fichue bande côtière "mégapole". Et au final remonter la Durance assez haut en explorant les plateaux sur la rive droite (Montagne de Lure chère à Quasar04 http://astrosurf.com/saml/ACCUEIL.html) et la rive gauche (environs de Puymichel cher à Zaroff http://www.lalunetteduperejosset.com/josset.html , de Castellane Haut Verdon...). La vallée étant elle même est très grosse pourvoyeuse de pollution lumineuse avec l'exemple fameux des Mées.

Il serait pourtant tentant d'observer moins loin, dans les Maures ou en Luberon. Mais j'ai pas mal fréquenté ces coins sans être impressionné par la qualité de leur ciel.

Pour ce qui est de la Bonette Restefond, si tu passes dans le coin, fais moi signe. Plus on est de fous...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
est ce que quelqu'un a un spot sur les Vosges? Tout le monde parle du sud est ou ouest mais dans notre région qu'est la lorraine ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour la météo, les Vosges c'est pas super top! Mais quand on a le ciel pur, ça peut être sympa. Le champ du feu dans les Vosges du Nord...
En 2002, j'avais testé un spot à 900m sur une petite route entre Saulxure/Moselotte et Gérardmer. (Il y avait une chavande sur un terre plein, donc pour la Saint Jean, ce n'est pas l'endroit idéal .) Mais on n'avait pas de pollution lumineuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lorsque la mer de nuages veut bien s'installer sur le bord de mer, mons dans le var ce n'est pas pire que ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

C'est vrai que la mer de nuages, qui bloque toutes les lumières artificielles, tandis que l'on est sur une hauteur qui perce la dite couche, c'est une excellente condition d'observation.

Et d'autant plus que les conditions aérologiques qui sont liées à de telles situations météorologiques (banc de stratus) sont celles d'une turbulence faible...

Le tout, c'est d'avoir, dans le coin, des spots assez élevés pour émerger des couches classiques de stratus...

Encore faut-il le prévoir à l'avance, et en être sûr, pour éviter un déplacement inutile, pour s'apercevoir, une fois arrivé, que l'on est dans la couche...

Le problème est donc d'avoir à l'avance ces informations météorologiques (altitudes et épaisseurs des couches nuageuses).

Or, seuls les bulletins destinés à la navigation aérienne donnent cette information (avec une précision suffisante, en altitude comme en localisation), et ils ne sont accessibles que sur abonnement payant...

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

je viens de tomber sur une image satellitaire de la France, prise de nuit, et à en juger par cette dernière, les dernières zones sombres et assez grandes sont au niveau du Massif Central, plutôt dans sa partie sud ou sud-ouest...

Comme l'image n'a aucun repère, ce sont des positionnement au jugé, en fonction de la forme du territoire national...

J'ai remarqué que les Landes, parfois mentionnées comme un endroit propice, sont en fait sillonnnées de tout un réseau de sources lumineuses...

Il y a aussi la partie sud du Massif Alpin, qui attire le regard, avec de grosses parties sans aucune lumière, mais c'est peut-être dans des zones très escarpées...

Cordialement.

[Ce message a été modifié par Hyperfocale (Édité le 20-04-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur que vers chez moi, y a des bons coins avec plus ou moins d'altitude , y même un sommet plat facile d'accés à 1200 mètres d'altitude, si tu aimes en plus la tranquilité tu seras bien servi , je suis quasi tout seul dans mon coin de ciel sans polu lumineuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
hyperfocale peux tu nous indiquer le lien vers la photosat que tu as mentionnée ?

[Ce message a été modifié par frédogoto (Édité le 21-04-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Constructor,

je ne suis pas loin de chez toi (Roanne) et j'aimerais bien savoir de quel sommet à 1200m tu parles...

J'ai bien arpenté les monts de la Madeleine et les Bois Noirs, on observe en général à 1000m, entre Loire, allier et Puy de Dôme, il y a des coins assez sympas...

Sinon, ça fait un moment qu'on veux aller te voir avec un pote qui construit aussi des instruments...

Il faudra bien qu'on finisse par monter voir ton incroyable observatoire...

Cordialement

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour. Pareil que Philippe : la montagne bourbonnaise appelée également les monts de la Madeleine offre de bonnes possibilités généralement ignorées.
Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this