Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

J'apporte un démenti formel avec ces images du 8 octobre.
Gif de Paul Hammond :



En réalité il va malheureusement beaucoup moins vite hein..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non.......... Tu crois, Fredo ?

T'es trop fort...........


Quel con a pu faire ce montage débile ?

Ouaf

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

On rigole... on rigole...

... mais depuis 4 jours on était sans nouvelles et sans images de Curiosity en provenance du JPL ou de la Nasa.. L'angoisse gagnait peu à peu toutes les sphères du web des amateurs passionnés dans mon genre.. C'était clair, quelque chose de grave était survenu..
Jusqu'à ce qu'on comprenne que ce lundi était un jour férié fédéral américain : Depuis 1937 le "Columbus Day" est situé le deuxième lundi d'Octobre et célèbre l'arrivée aux Amériques de Christophe Colomb le 12 Octobre, 1492... feignasses !!!...

Bon.. à défaut de communiquer des infos à la plèbe, ils ont assuré l'essentiel : Les activités scientifiques du rover. :

Après le forage réussi à "Big Sky", Curiosity a pu évaluer la zone de "Greenhorn" pour comparaison en la brossant avec la DRT (Dust Removal Tool) afin de dégager une surface fraîche imagée ensuite avec la caméra Mahli. Pendant la nuit du 12 au 13 octobre le spectro APXS a été placée sur "Greenhorn". Par ailleurs les activité principales du week-end ont permis l'analyse minéralogique de l'échantillon "Big Sky" avec CheMin, ainsi que l'analyse de sa composition chimique (moléculaire, élémentaire et isotopique) avec SAM.

Tout au long du week-end (comme tout au long du parcours) Curiosity a pris également des mesures avec ses instruments RAD (Radiation Assessment Detector) pour les radiations, DAN (Dynamic of Albedo Neutrons) pour la détection active et passive de neutrons pour mesurer l’hydrogène présent dans la couche superficielle du sol martien (à moins de 1 mètre de profondeur le long de la trajectoire suivie par le rover. ceci permettant de déduire la présence d'eau sous forme libre ou dans des minéraux hydratés), et REMS (Rover Environmental Monitoring Station) la station météorologique pour la pression atmosphérique, l’humidité, les radiations UV, la vitesse du vent, la température du sol et de l’air.

La cible "Greenhorn" a maintenant été choisie pour un prochain forage qui devrait intervenir incessamment sous peu..


L'APXS sur la cible au 13 octobre (sol 1132) :


Mosaïque de "Greenhorm" par Paul Hammond :


Image NavCams pour un regard vers les remparts du cratère Gale (3000 m d'altitude) situés ici à environ 50 km :


Share this post


Link to post
Share on other sites
Daniel,

50 km, sur Mars, c'est beaucoup...

Tu as une idée de l'altitude de Curiosity, par rapport à la plaine qu'on voit au pied des remparts ?

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce que je sais c'est que l'élévation relative du site actuel par rapport au site d'atterrissage est de près de 92 mètres..
Sachant que au début de son parcours le rover est (toujours relativement) descendu à - 18 mètres (vers mai/juin 2013)..

On peut comparer avec les remparts d'Endeavour pour Oppy..
Ils sont situés plus près à 22 km, mais ils sont beaucoup moins élevés que ceux du cratère Gale.

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 13-10-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une cible finalement nommée "Pilgrim" a été sélectionnée pour le forage..

Le 15 octobre (sol 1134) un premier mini-forage test a été réalisé :




L'APXS a été ensuite placé sur les résidus de ce forage pour analyse avec une longue intégration jusqu'au lendemain 16 octobre

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 15-10-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Neuvième forage réussi à "Greenhorn" le 18 octobre 2015 (sol 1137) :



A gauche le forage "test" réalisé à "Pilgrim", à droite le forage complet à "Greenhorn" :


Le forage précédent réalisé à "Big Sky" le 29 septembre est très proche de "Greenhorn" - Image Phil Stooke-umsf :



Sur un total de 9 forages, 5 effectués en 2015 :


"John Klein" le 9 02 2103 (sol 182)

"Cumberland" le 19 05 2013 (sol 279)

"Windjana" le 06 05 2014 (sol 621)

"Confidence Hills" le 25 09 2014 (sol 759)

"Mojave" le 29 janvier 2015 (sol 882)

"Telegraph Peak" le 25 février 2015 (sol 908)

"Bucksksin" le 31 juillet 2015 (sol1060)

"Big Sky" le 29 septembre 2015 (sol 1119)

"Greenhorn" le 8 octobre 2015 (sol 1137)

Un profil de terrain tourmenté vers Sharp :



[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 20-10-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah !....
Quand autour de moi on apprend que je m'intéresse à l'exploration martienne et que je commence à parler de rovers, dans le meilleur des cas on me parle de Sojourner, au pire je rencontre l'étonnement et beaucoup d'incrédulité..
L'exploration du système solaire de toute façon tout le monde s'en fout, à part quelques obsédés maniaco dépressifs ici et là..
De quoi se sentir vraiment "seul sur Mars"...

Share this post


Link to post
Share on other sites
T'inquiètes, ces moments de solitude je connais ! Même dans mon cercle professionnel, on me regarde incrédule si je parle d’Encelade ou de Pluton, ou de Titan... c'est affligeant le nombre de gens, y compris en science, qui ne savent même pas qu'on a approché ces mondes ! Et alors Mars... les rovers sont inconnus au bataillon !

Comme tu dis, c'est un truc de geeks quoi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout d'abord, une image de Jessica Chastain pour l'audience (comme ça Jack regardera peut-être ce fil) :



Ensuite dans l'après-midi du 20 octobre (sol 1139)l'échantillon de forage "Greenhorn" a été transféré, tamisé et déposé dans le labo CheMin pour la minéralogie. Les scientifiques de la mission veulent surtout comparer cet échantillon à celui prélevé à "Big Sky".

Pour rappel la foreuse comporte un système de collecte et de préparation d'échantillon nommé "CHIMRA" (Collection and Handling for Interior Martian Rock Analysis). Il utilise les vibrations, les rotations et le système de percussion de la foreuse pour transférer l'échantillon dans des chambres de stockage puis, en passant par des tamis aux mailles plus ou moins fines, il est dirigé vers l'un des deux compartiments destinés aux laboratoires CheMin ou SAM. L'échantillon peut être conservé ainsi plusieurs semaines si nécessaire, mais généralement les analyses sont réalisées assez rapidement.

Le bras de MSL positionne alors l'ouverture du compartiment choisi au-dessus de l'ouverture d'un des deux laboratoires (CheMin ou SAM) située sur le pont supérieur du rover : Le contenu du compartiment à échantillon est alors déversé dans l'instrument scientifique après ouverture de portes en imprimant des vibrations au système.
Ici trappe d'accès au labo CheMin – image du 20 octobre :




L'échantillon peut être également être déversé sur un petit plateau d'observation situé à l'avant du rover et étudié ensuite avec le spectro APXS situé à l'extrémité du bras.
Image du 20 octobre :


Pour nettoyer le contenu de CHIMRA entre deux prélèvements d'échantillons, les différentes chambres du système sont ouvertes et mises en vibration pour évacuer complètement leur contenu résiduel afin de ne pas contaminer l'échantillon suivant, les caméras du rover se chargeant de vérifier l'efficacité du procédé.


A noter que pour la première fois depuis des mois le labo SAM a été sollicité pour "renifler" la présence éventuelle de méthane dans l'atmosphère, ceci dans la nuit du 21 au 22 octobre (sols 1140 et 1141). Cette expérience nécessite une quantité importante d'énergie ce qui limitera les activités à venir pour permettre la recharge complète des batteries qui devrait se terminer le 23 octobre (sol 1142).

Trou de forage à "Greenhorn" avec l'éclairage LED, les tirs laser sont bien visibles :


Publications scientifiques relatives à la mission. Les deux dernières datent du 13 octobre 2015 :


- "Déposition, exhumation, and paleoclimate of an ancient lake deposit, Gale crater, Mars
- "A Habitable Fluvio-Lacustrine Environment at Yellowknife Bay, Gale Crater, Mars"


LIEN pour toutes les publis : http://mars.nasa.gov/msl/mission/science/researchpapers/

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 22-10-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pano du 25 octobre (sol 1144) - Paul Hammond :


[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 28-10-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Curiosity reprend la route !

Les analyses CheMin et SAM de l'échantillon de forage de "Greenhorn" étant réalisées, le rover a quitté la zone où il vient d'effectuer deux forages.
Au 25 octobre (sol 1144) Curiosity s'est d'abord déplacé de quelques 5 ou 6 mètres direction Nord-Est pour se positionner sur un belvédère dans la zone "Meeteetse". A partir de cette position l'objectif essentiel était d'imager toute la région de "Big Sky", "Greenhorn" et "Meeteetse" avec les MastCam couleur pour évaluer la stratigraphie.

Enfin, au 29 octobre (sol 1148) un nouveau parcours de 32 m a été réalisé direction Sud-Ouest sur un terrain pavé de roches non loin de "Cut Bank Valley".

Image Phil Stooke-umsf :






Un empilement de fines couches sédimentaires :


Vers les remparts :



A partir du 2 novembre les communications de Curiosity ne seront plus relayées par "Mars Reconnaissance Orbiter" mais par l'autre orbiter de la Nasa "Mars Odyssey", ceci pour une durée d'une semaine environ.
Mars Odyssey servant déjà de relais de communication pour Opportunity, il y a donc fort à parier que les activités de celui-ci vont être mises provisoirement en "stand by"..

Dans la mémoire flash des deux ordinateurs de MRO les positions respectives de la Terre et du soleil ont été répertoriées et chargées avant le lancement de l'engin le 12 août 2005. Ces informations de localisation ne sont couvertes que jusqu'au 12 Juillet 2016. Une mise à jour s'impose.

Dans le cas d'un arrêt non planifié de l'ordinateur, lors du redémarrage de celui-ci MRO vérifie où il doit placer l'antenne pour la communication et, encore plus critique, où il doit placer les panneaux solaires pour l'énergie.
Sachant que depuis son lancement MRO a connu des redémarrages non planifiés à seize reprises ! Les gestionnaires prévoient donc que de tels événements vont continuer à se produire dans les années à venir, d'où l'importance de mettre correctement à jour les données de localisation.

Depuis que MRO a été lancé, l'équipe de la mission a réécrit la mémoire non volatile qu'une seule fois, en 2009.
Cette fois, l'équipe de MRO prendra des précautions supplémentaires . Après une réécriture partielle, un redémarrage intentionnel sera commandé pour confirmer que les informations nouvellement enregistrées sont utilisables. Si ce n'était pas le cas la réécriture 2009 pourrait toujours être disponible comme sauvegarde pour un redémarrage réussi. Après confirmation que la réécriture partielle est réussie, le reste du contenu de la mémoire sera remplacé.

L'orbiteur a deux ordinateurs identiques pour la redondance, avec bien sûr un seul d'entre eux actif. Chaque ordinateur possédant sa propre mémoire non volatile, la réécriture devra être faite deux fois. L'ordinateur "Side B" est actif depuis un redémarrage non planifiée en Avril 2015.

La mémoire flash de l'ordinateur "Side A" sera mise à jour un peu plus tard,  début 2016.

MRO en est actuellement à sa quatrième prolongation de la mission.

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 01-11-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les activités scientifiques de Curiosity sont quelque peu ralenties car comme prévu les communications sont provisoirement relayées depuis le 2 novembre par le bon vieil orbiteur (lancé en avril 2001) "Mars Odyssey".
Opportunity et Curiosity se partagent donc le même orbiteur durant la remise à niveau de la mémoire de l'ordinateur B de MRO, opération qui devrait durer encore quelques jours.
Assez peu d'images aussi, les opérateurs du rover ayant privilégié sa progression sur un terrain parfois piégeux nécessitant quelques évitements : Environ 130 mètres parcourus en trois étapes les 1, 3 et 5 novembre 2015..

Depuis le début de ce fil je crois que j'ai omis de signaler que les flèches et les noms associés sur les images de Phil Stooke désignent les cibles scientifiques dites "de contact" (forage, APXS) ou celles étudiées à distance (ChemCam, MastCam..).
Image Phil Stooke-umsf :


Image au 5 novembre (sol 1155) le terrain s'annonce assez favorable pour la progression à court terme :


Coup d'oeil vers "Cut Bank Valley" le 3 novembre (sol 1153) :


Panoramique de Paul Hammond - images du 3 novembre.
Depuis cette position le 5 novembre Curiosity a progressé de plus de 50 m au Sud-Ouest (au centre droit de l'image) :


Toujours du 3 novembre :


Enfin, une image que j'ai hésité à produire ici..
Dyson que j'ai moins de scrupules depuis que sur un fil à côté on trouve parfaitement légitime de d'imaginer pouvoir observer d'éventuelles mégastructures E.T.. Sachant par ailleurs que, dixit un autre fil, les journalistes (et donc les scientifiques) ne peuvent pas être de gauche : Ils ont fait des études !..
C'est rassurant finalement : Etudes ou pas, de gauche ou de droite, force est de constater que la connerie est universelle...

L'image en question donc (du 1er novembre).. Un dauphin fossilisé émerge des sables !!!!...  :



Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now