Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Cette photo de High Dune, peut-être la plus belle...

Il est bizarre ce sable, il n'est pas en grain.

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme serge! c'est magnifique cette grande photo de dunes!!
le sable : on voit bien des grains séparés !
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour une fois que je suis d'accord avec SF !!

Qui a dis que cette mission finissait par être dés-enchanteresse !!!

Mais que c'est beau....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Polo
quote:
le sable : on voit bien des grains séparés !

Oui, mais il n'a pas une forme sphérique, plutôt une sorte d'écailles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, adintc, c'est juste une histoire de direction de la lumière qui fait apparaître les bosses en creux comme les cratères lorsqu'on retourne une image.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Chi Cyg, c'est peut-être pourquoi je vois souvent les cratères de la Lune en bosse, plutôt qu'en creux. Ce doit être mes yeux!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nan, c'est ton cerveau qui interprète comme ça, en fonction de la direction d'où vient la lumière... Si tu retournes l'image, elle apparaîtra avec le relief qui va bien. Sinon, il faut essayer - c'est très difficile - de se convaincre que la "bulle" que l'on voit est un "trou".

Dans tous les cas, ces effets d'opto psychologie sont fascinants...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stupéfiante la granulométrie de ce sable martien !

On dirait qu'il a été passé au tamis de maçon !

Vous avez dit bizarre...

Jean-Jacques

[Ce message a été modifié par POUPEAU (Édité le 12-12-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Si tu retournes l'image, elle apparaîtra avec le relief qui va bien.

Ah oui! Super, c'est super! Quand je retourne ma tablette je vois les grains ronds. Je la retourne lentement jusqu'à sa position initiale je continue à les voir correctement et progressivement, les grains redeviennent des écailles.Je devrai arrêter le Chambolle-Musigny!

Share this post


Link to post
Share on other sites

POUPEAU > "Stupéfiante la granulométrie de ce sable martien ! On dirait qu'il a été passé au tamis de maçon"

Force est de constater la très grande homogénéité de la taille de ces grains..

Mais de plus, et même si je ne suis pas spécialiste, l'autre surprise me semble résider dans l'aspect vraiment très sphérique de la quasi totalité des grains. Même si cette caractéristique est généralement significative d'un sable transporté par le vent, cette sphéricité est ici particulièrement marquée et peut permettre d'expliquer en bonne part l'extrême fluidité du sable martien, une fluidité excessivement piégeuse pour le rover..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 13 décembre (sol 1192) parcours d'environ 45 mètres au Sud Est vers le flan Ouest de "Namib Dune".
Image Phil Stooke-umsf :



Tout près de "Namib Dune" :




Images MastCam - Des dunes "ciselées" ! :


Plan plus large : la position actuelle du rover est pointée par la flèche rouge :


Il semble de plus en plus probable que Curiosity ne pourra pas franchir ces dunes pour progresser directement vers son objectif au Sud. La seule issue consistera donc tôt ou tard à faire demi-tour et à reprendre l'itinéraire prévu de contournement des barkhanes par l'Ouest (Voir mon message du 30 novembre 22h14, page précédente).

Rappel : L'objectif est une zone argileuse située près d'un delta alluvionnaire à la base du mont Sharp.

Sur cette image on distingue une longue crête quasi horizontale (flèches bleues) constituée essentiellement d’hématite (un minerai de fer qui se forme habituellement par l'action érosive de l'eau). L'objectif se situe derrière cette crête, une zone basse argileuse (cercle rouge 2ème image ci-dessous) au bas d'un delta alluvionnaire traduisant une longue présence d’eau douce. Plus haut, une zone de sulfates résultant du changement du climat sur Mars ayant conduit à des eaux acides :



[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 15-12-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Le 13 décembre (sol 1192) parcours d'environ 45 mètres au Sud Ouest vers le flan Est de "Namib Dune"
Ce n'est pas le contraire ? L'image est inversée miroir Est/Ouest ?
Je commence à me demander s'ils ne vont pas tenter de passer au sud de cette dune en sautant d'un îlot rocheux à l'autre : les tronçons sablonneux ne dépassent pas une quinzaine de mètres à chaque fois, on peut donc supposer qu'ils ne sont pas profonds et que les roues du rover pourront trouver le dur sous le sable en cas de patinage...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alain MOREAU > "Le 13 décembre (sol 1192) parcours d'environ 45 mètres au Sud Ouest vers le flan Est de "Namib Dune"
Ce n'est pas le contraire ?

Bien évidemment que c'est le contraire.. Pffff.. rectifié, merci Alain..
Bon... faut savoir que j'ai quelque peu forcé sur un excellent Beaujolais ce soir ...
Tenter de passer au Sud ??.. Risqué de chez risqué, ils doivent y réfléchir, mais je ne pas certain que les derniers tests les aient conforté dans cette option..

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 15-12-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce jour 16 décembre (sol 1194) Curiosity s'est projeté au Sud Est, face au front Sud de la barkhane "Namib Dune", ce qui permet des images spectaculaires..
Ne disposant pas encore de la mise à jour de P. Stooke ni du JPL, j'ai tracé ici (croix rouge) la position très probable du rover :


Les images :


Le front de la barkhane est d'une verticalité impressionnante..
Il avance d'environ 1 mètre par an (voir mon message du 4 octobre page 40 - gif de "High Dune").. :



Share this post


Link to post
Share on other sites
Paysage superbe!!! il est plutôt doué comme photographe-reporter.

la granulométrie de ces dunes et étonnante, Eole semble être le seul responsable. Avons nous une idée de la hauteur du front dunaire ? entre 1.5 et 2.5m peut être ?
arno

Share this post


Link to post
Share on other sites

captaine kirk > "Avons nous une idée de la hauteur du front dunaire ? entre 1.5 et 2.5m peut être ?"


Difficile à évaluer sans repère véritable et sans certitude sur la position exacte du rover, mais il me semble que c'est plus que ça..
On sait que Curiosity va se rapprocher davantage du front, certaines images pourraient alors permettre de faire un petit calcul.

Même si les ondulations du front de dune révèlent des effondrements, la cohésion globale malgré la forte pente paraît assez surprenante.

Pano d'images MastCam du 16 décembre :

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir !
l'arc de cercle fait à peu près 50m d'après la photo du dessus postée le 14
décembre ce qui ferait une hauteur de 8 à 10m !non ......
polo

[Ce message a été modifié par polo0258 (Édité le 17-12-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très surprenant en effet. Comment cette poudre fine peut-elle rester stable
avec une telle pente. La mesure de l'angle de talus serait intéressante à comparer avec ce qui se passe sur terre. Avec notre gravité l'angle oscille entre 30/35° pour du sable fin. voir
https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/upload/docs/application/pdf/2012-04/03talus.pdf
http://www.planetseed.com/fr/node/19886

[Ce message a été modifié par fayolle (Édité le 18-12-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
En fait la granulométrie de ce sable correspond sur Terre à une classification "moyen à grossier", avec des grains typiquement de diamètre compris entre 0.3 et 0.8mm, comme on peut le mesurer sur la vue en gros plan ci-dessus (probablement plus fin dans certaines zones, mais pas dans les pentes sous le vent, où seuls les grains les plus gros se déposent, le reste étant entraîné beaucoup plus loin vers l'aval en raison d'une vitesse de chute plus faible).
Une dune fonctionne ainsi naturellement comme un tamis aérologique, en concentrant les sables les plus grossiers sur sa pente aval abritée des vents dominants.
Ce sable est de type EM (Emoussé Mat), comme on en trouve dans la Vallée de la Lune en Atacama... comme c'est bizarre !
C'est typique d'un transport éolien en régime aride, où les chocs répétés entre les grains en l'absence de tout liquide lubrifiant, multiplie à leur surface les traces d'impacts et micro-rayures qui empêchent leur polissage. On voit ici de plus qu'ils restent imparfaitement arrondis, ce qui suggère qu'ils conservent un minimum de propriétés d'adhérence les uns aux autres.
Sur Terre toujours, dans ces conditions, les pentes sous le vent de certaines barkanes de Libye ou du Namib flirtent avec les 40°...
Sur Mars avec une gravité plus faible, j'ignore si l'on peut extrapoler cette pente avec raison ; il nous manque ici une vue de profil pour l'évaluer correctement, car une vue de face ou de 3/4 écrase notoirement les perspectives et a tendance comme en montagne à accentuer l'impression de raideur d'une pente observée en contre-plongée.
On va passer au sud Daniel : entre les îlots qui émergent, l'épaisseur meuble ne doit pas dépasser 20 à 30cm grand maximum, et je parierais même ma pelle de désensablage que c'est encore moins si j'en juge par la façon dont ces zones viennent mourir gentiment côté sud sur le substrat rocheux

[Ce message a été modifié par Alain MOREAU (Édité le 18-12-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fayolle > "La mesure de l'angle de talus serait intéressante à comparer avec ce qui se passe sur terre.


Oui Jacques, la difficulté en effet c'est de transposer ces données terrestres dans les conditions martiennes.. Le sable martien donne toujours une impression de finesse extrême, telle que du "talc" un peu collant, impression peut-être trompeuse. Je reste persuadé que sa dynamique est influencée par divers paramètres que nous ignorons encore

Alain > "On voit ici de plus qu'ils restent imparfaitement arrondis, ce qui suggère qu'ils conservent un minimum de propriétés d'adhérence les uns aux autres"

Les grains de ce sable sombre (très probablement majoritairement d'origine basaltique, cristaux d'olivine et pyroxène ) ne sont bien sûr pas des "billes", mais il faut noter qu'elles présentent pour la plupart un arrondi remarquable (et OK pour des grains de 0,3 à 0,8 mm):



Alain > "une vue de face ou de 3/4 écrase notoirement les perspectives et a tendance comme en montagne à accentuer l'impression de raideur d'une pente observée en contre-plongée"


Tout à fait, mais ici les images sont prises depuis une distance très faible (environ 30 m), je ne crois pas que cette image (par exemple) puisse être totalement trompeuse.. 


Alain "On va passer au sud Daniel.... "


"Alea jacta est".. Adieu Curiosity ..... sniff..


Share this post


Link to post
Share on other sites
Un truc que je pige pas : il n'y a pas d'autre route possible ? Sinon, pourquoi prendre le moindre risque ?...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now