Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Totalement d'accord, c'est un non-scoop ! Je suis près à parier qu'il ne faudra pas longtemps avant de voir apparaître les critiques sur l'étude !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Attendez les mecs : de l'eau coule AUJOURD'HUI sur Mars ! Certes très salée, certes pas beaucoup, certes pas souvent, mais c'est aujourd'hui, pas il y a 3 milliards d'années. Et quand on voit certaines bactéries dites extrêmophiles sur terre, on peut se dire que rien n'est interdit. Vous ne réalisez pas qu'on vous aurait annoncé ça il y a 20 ans, vous seriez tombés de votre chaise...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je vais peut-être à coup sûr dire une connerie ...

Pour que de l'eau coule sur une planète il faut bien sûr une pente ..

Mais aussi que de l'eau ou de la glace soit déversée/stockée à un niveau supérieur ;
Il serait alors nécessaire soit qu'il pleuve sur Mars, soit qu'une réserve de glace fonde périodiquement tout en se renouvelant ...

Pleuvoir actuellement je crois que c'est non .
Fonte saisonnière de glace ? Comment se régénère-t-elle ? Ou alors est-ce dû a un réchauffement climatique (cause ?) sur une durée de grande échelle, le stock de glace n'étant pas encore épuisé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kaptain > "Attendez les mecs : de l'eau coule AUJOURD'HUI sur Mars !"

Pfff... Pas toi Kaptain .. Tu réagis comme le pékin moyen, sauf que je croyais que tu me lisais un peu par ici, tu n'as donc aucune excuse ...
De l'eau hyper salée, hyper acide, circulant très brièvement (quelques heures/jour en été), essentiellement en surface, donc bombardée par les rayons cosmiques, les UV... aucune chance pour la chimie organique..
Sachant que, comme Phoenix l'a démontré, la glace d'eau est omni-présente dans le sous-sol martien, elle affleure même à quelques cm aux hautes latitudes (et sans doute ailleurs). Sans parler des multiples glaciers martiens, de véritables formations montagneuses constituées de 60 à 80 % de glace..

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a peut être une très ancienne variété d'anchois qui hiberne entre deux dégels?

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'irais même plus loin...

Si il s'agit bien de saumurges, alors, il y a de l'eau qui coule sur Mars depuis près de quatre milliards d'années...

C'est, en clair, la preuve qu'il n'y a pas, qu'il n'y a jamais eu de vie sur Mars.

Sinon, on le saurait déjà, ne serait-ce que par la présence de méthane dans l'atmosphère.

Mars est le parfait exemple de ce qui nous attend dans les années qui viennent avec les exoplanètes.

Vous savez ce qui agit le plus la communauté "exoplanétologie" aujourd'hui ?

Devinez...

C'est le paradoxe de Fermi...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'irais même plus loin...

Si il s'agit bien de saumurges, alors, il y a de l'eau qui coule sur Mars depuis près de quatre milliards d'années...

C'est, en clair, la preuve qu'il n'y a pas, qu'il n'y a jamais eu de vie sur Mars.

Sinon, on le saurait déjà, ne serait-ce que par la présence de méthane dans l'atmosphère.

Mars est le parfait exemple de ce qui nous attend dans les années qui viennent avec les exoplanètes.

Vous savez ce qui agite le plus la communauté "exoplanétologie" aujourd'hui ?

Devinez...

C'est le paradoxe de Fermi...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'irais même plus loin...

Si il s'agit bien de saumurges, alors, il y a de l'eau qui coule sur Mars depuis près de quatre milliards d'années...

C'est, en clair, la preuve qu'il n'y a pas, qu'il n'y a jamais eu de vie sur Mars.

Sinon, on le saurait déjà, ne serait-ce que par la présence de méthane dans l'atmosphère.

Mars est le parfait exemple de ce qui nous attend dans les années qui viennent avec les exoplanètes.

Vous savez ce qui agite le plus la communauté "exoplanétologie" aujourd'hui ?

Devinez...

C'est le paradoxe de Fermi...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voilà Kaptain..
T'as réveillé la "bête immonde" superfulgurienne qui flingue toute XXX hors de notre bonne vieille Terre... pffffffff.... il en bégaie..

"Vade retro" Super , il y aura bientôt de la XXX sur Mars : Curiosity approche de l'objectif, les argiles au pied du Mont Sharp.. ça grouille là bas !!! ...

aspO6 : Ce sont probablement "des anchois des tropiques" ...

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 28-09-2015).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui bon, je ne prétend pas que des petits cafards résistants aux radiations mortelles du soleil grouillent à la surface de la planète. Je dis simplement qu'on n'est peut-être pas au bout de nos surprises. On baillait d'avance au survol de Pluton. Avouez qu'on n'a pas été déçus... Et les white spots de Céres, c'est quoi au juste ? Etc... La Nature a quand même le chic pour nous surprendre. L'homme manque fondamentalement d'imagination et de créativité, ne fait que rabacher des vieux modèles qui le rassurent, c'est ça que je voulais dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
http://www.lemonde.fr/cosmos/article/2015/09/28/de-l-eau-salee-s-ecoulerait-sur-la-planete-mars_4775502_1650695.html

Cet article du Monde résume assez bien toute l’affaire, quelque peu survendue comme d’habitude par la NASA


http://www.liberation.fr/sciences/2015/09/28/vie-sur-mars-une-goutte-d-espoir_1392868

Un autre article sur le site de Libération qui précise :

Quant à Curiosity et à son successeur, programmé pour rouler sur Mars et récupérer des échantillons dès 2020, ils sont interdits de visite dans les zones à recurring slope lineae. La Nasa ne pouvant pas garantir qu’ils sont suffisamment stériles, il y a un risque de contaminer l’eau martienne avec nos propres microbes terriens… Mais il n’est pas exclu que les patrons de Curiosity dévient sa route dans les mois à venir pour mieux approcher les écoulements d’eau du cratère Gale, où le robot navigue actuellement, et les inspecter à distance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Mais il n’est pas exclu que les patrons de Curiosity dévient sa route dans les mois à venir pour mieux approcher les écoulements d’eau du cratère Gale, où le robot navigue actuellement, et les inspecter à distance." : ça va faire comme pour Phoenix, il va rouler dessus sans s'en apercevoir au début ...

"... toute l’affaire, quelque peu survendue comme d’habitude par la NASA" : mais les clients en redemande de "l'anchois des tropiques",comment leur expliquer que c'est du moisi un peu réchauffé, sans les perdre tous?

Share this post


Link to post
Share on other sites

asp06 > ".. mais les clients en redemande de "l'anchois des tropiques", comment leur expliquer que c'est du moisi un peu réchauffé, sans les perdre tous?"

C'est exactement ça...

Un peu comme si moi même j'étais obligé de broder, de faire miroiter des lendemains qui chantent avec la XXX, de m'extasier sur chaque caillou pour secouer un peu la torpeur, que dis-je... la léthargie d'astro-gé !..
N'importe quoi !!

Bon... trêve de saumurges, retour aux affaires courantes...


Position du rover au 22 septembre - Phil Stooke-umsf :


Depuis cette position, les opérateurs du rover ont décidé d'un nouveau forage sur une cible désignée "Big Sky".. Un premier forage test ("mini drill") a été réalisé le 26 septembre, avec succès :




Le mont Sharp au Sud :


Le forage complet est prévu ce jour 29 septembre (sol 1119)...

A l'avant (ici au sud ouest) le paysage commence à se dessiner :


Quelques images de roches depuis la position actuelle :




Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
jackbauer 2 - Envoyé 25-09-2015 13:43 http://www.nasa.gov/press-release/nasa-to-announce-mars-mystery-solved
« Un mystère résolu concernant Mars » : une annonce de la NASA concernant une découverte sous embargo pour Nature Geoscience jusque lundi 28/09...
J’ai d’abord pensé au méthane (un instrument américain est à bord de la sonde indienne MOM qui fête son premier anniversaire autour de la planète rouge) mais vu le profil des participants il doit s’agir d’autre chose…

Bon ! Jack t'aurais pu mettre ça dans un fil plus adéquat, non ?
Surtout qu'après avoir créé pas moins 14 sujets sur la question :


*01 Eau sur Mars - A quoi ça peut ressembler ? (2003)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/000577.html

*02 Mars et son hypothetique eau (2004)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/000675.html

-03 l'eau sur mars,bravo l'Europe! (2004)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/000678.html

*04 Découvertes majeures sur Mars ? (2004)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/000725.html

-05 Banquise sur Mars? (2005)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/001043.html

-06 Cycle(s) d'érosion et disparition de l'eau liquide sur Mars (2005)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/001118.html

-07 eau sur Mars ? (2005) ---> 2 messages uniquement !
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/001350.html

*08 De l'eau coule toujours sur Mars ! (2006)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/001851.html

*09 Eau sur Mars : retour à la raison... (2007)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002223.html

*10 L'eau sur Mars : 863è épisode (2008-2009)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002649.html

-11 Un lac sur Mars ! (2009)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002847.html

-12 Plus d'eau que prévu sur Mars (2009)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002926.html

-13 Le radar MARSIS confirme la présence d'un océan sur Mars (2012)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/003474.html

-14 et sur Mars???.... (2012)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/003580.html

---------------------------------------------------------------------

+ les fils sur la "XXX" :

La Vie sur Mars ... enfin ??? (2004)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/000742.html

De la vie sur Mars? (2006)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/001782.html

On saura bientôt s'il y a de la XXX sur Mars (2009-2011)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002966.html

Existe-t-il un "être vivant" terrestre pouvant vivre sur Mars? (2011)
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/003322.html


A relire sans modération !
Ah! Ah! J'étais sur la bonne piste dès 2003-2004
Marrant de relire sur le #09, les "prédictions" de supervisionnaire (+ sonneur de récréation) :P

PS : désolé, vaufrèges de polluer ton sujet de prédilection (+ mille bravos pour la qualité & l'assiduité > < )
---- mais c'est pas moi qui a commencé, nan :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
"...Bon ! Jack t'aurais pu mettre ça dans un fil plus adéquat, non ?
Surtout qu'après avoir créé pas moins 14 sujets sur la question..."
(Bob)

Bin justement j'ai pas pu choisir, il y avait trop de fils sur la question !
Et le sujet est loin d'être clos...

Concernant le méthane, un résultat provenant de la sonde indienne MOM (équipé en particulier d'un instrument US) devait sortir (semble t-il) mais on attend toujours...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour signaler qu'au vu des images le forage complet a bien été réalisé le 29 septembre (sol 1119) comme prévu :




Share this post


Link to post
Share on other sites
De toutes façons, Curiosity n'est pas assez stérile pour aller voir...

quote:
Après avoir découvert de l'eau sur Mars, la Nasa est confrontée à l'impossibilité d'envoyer plus avant son robot Curiosity, de crainte que le petit laboratoire mobile, qui a coûté des milliards, ne contamine la planète rouge avec des microbes terrestres, selon les scientifiques de l'agence spatiale américaine. "Curiosity n'est pas fait pour aller dans des endroits pouvant abriter une vie microbienne", explique à l'AFP Michael Meyer, scientifique au sein du programme d'exploration martienne de la Nasa. "Pour cela, il nous faudrait un plus haut degré de propreté".

À l'origine de ce dilemme, la décision, déjà ancienne, de relever le niveau d'hygiène concernant tous les matériels pouvant entrer en contact avec les milieux humides susceptibles d'accueillir d'éventuelles formes de vie martienne. La frustration est d'autant plus grande que la Nasa a découvert que la présence d'eau liquide sur Mars n'était pas seulement de l'histoire ancienne mais qu'il en coulait encore certainement sur la planète. Une annonce qui révolutionne la compréhension de la planète rouge. Dévoilée lundi, la découverte d'eau, sous forme de ruisseaux de saumure, dope l'espoir d'y trouver la vie et de disposer d'une précieuse ressource pour l'exploration humaine de la planète.

La mission de Curiosity, qui s'est posé sur Mars en août 2012, est de recueillir des extraits de sol et de roc. En revanche, le robot ne peut en aucun cas approcher des traînées humides apparaissant sur certaines pentes de la planète rouge. Baptisé Viking, un autre robot envoyé avec succès il y a 40 ans par la Nasa sur Mars, aurait répondu à ces exigences de propreté. "Viking, pour l'essentiel, était stérile. Les missions que nous avons ensuite envoyées n'ont pas subi le même traitement", souligne Catharine Conley, qui dirige le bureau de la Protection planétaire à la Nasa chargé de prévenir les contaminations entre la Terre et les autres planètes.

"Une question de budget"

"Ce serait bien d'avoir cette capacité à nouveau, de pouvoir aller droit vers" les traînées et d'en extraire des échantillons, dit-elle. "Nous ne voulons pas qu'on se souvienne de nous comme l'espèce qui est allée sur une planète et a éliminé toute vie pouvant s'y trouver", explique Jorge Vago, scientifique membre du projet ExoMars de l'Agence spatiale européenne (ESA). Des bactéries terriennes "pourraient, dans certaines conditions, trouver un cadre pour prospérer. Ce n'est pas envisageable", dit-il. L'ESA, la Nasa et d'autres agences suivent les règles d'un traité international visant à "éviter toute contamination dommageable" au cours des explorations spatiales. "Nous voulons aussi éliminer les bactéries de ces robots afin d'éviter de découvrir de la vie sur Mars, pour ensuite réaliser que ce n'était que nos propres empreintes", ajoute Catharine Conley.
Alors pourquoi la Nasa n'a-t-elle pas pris la précaution d'envoyer un robot stérilisé, au cas où ? "La présence d'eau de surface sur Mars n'était pas confirmée à l'époque", justifie Jim Watzin, directeur du programme d'exploration martienne de la Nasa. "Curiosity a été conçu pour poursuivre des recherches qui avaient montré, à travers la géologie, que la surface de Mars avait disposé d'éléments aquatiques importants dans un passé ancien, mais non actuellement", a-t-il expliqué à l'AFP. L'autre raison est financière. "C'est une question de budget et de priorités", souligne Mme Conley. "Les gens ont tendance à préférer si vous parvenez à faire de la science intéressante à coûts réduits."
Sans compter que les techniques de stérilisation de Viking – consistant pour l'essentiel à le stériliser à très haute température sur plusieurs jours – endommageraient les équipements électroniques d'aujourd'hui. Il n'a d'ailleurs pas été prévu pour la prochaine mission martienne de la Nasa – Mars 2020 – de stérilisation en profondeur, indique Jim Watzin, sans fermer la porte toutefois à de possibles adaptations ultérieures.

L'article du Point, avec l'interview de Francis Rocard : http://www.lepoint.fr/astronomie/une-vie-actuelle-sur-mars-curiosity-n-est-pas-assez-sterile-pour-aller-la-chercher-02-10-2015-1970059_1925.php#xtor=RSS-221


Share this post


Link to post
Share on other sites

Un lien vers un article sur ce sujet...

http://www.science-et-vie.com/2015/09/de-leau-liquide-coule-sur-mars-aujourdhui/


La chute est rigolotte, je trouve, je vous la livre direct :

"L’annonce faite en fanfare hier par la Nasa, annonce faite au moment où se font les arbitrages concernant son budget annuel, une concordance, entre parenthèses, qui ne doit rien au hasard, va avoir deux conséquences immédiates : d’abord relancer l’intérêt des scientifiques et du grand public pour l’exploration martienne. Ensuite, et ce n’est bien sûr pas pour déplaire à la Nasa, qui n’en a ni les moyens techniques, ni la possibilité financière, reculer encore plus, si c’est possible, le voyage humain vers la planète rouge ; un voyage éternellement repoussé aux calendes grecques, ou aux ides de Mars, plutôt, en l’espèce…"

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au delà des subtiles stratégies de la Nasa destinées à (r)éveiller l'intérêt du public et des politiques pour l'exploration martienne, et à susciter les projets et les budgets qui vont avec, il faut enfoncer le clou sur les deux aspects de cette affaire, l'eau et la XXX..

Il m'en coûte , mais je cite l'excellent (bien qu'un peu persifleur ) auteur de l'article de Sciences&Vie mentionné précédemment : "Ce n’est donc pas de l’eau pure qui coule sur Mars, mais plutôt une boue glacée, salée et mêlée de poussière, qui fond au Soleil d’été, dévale les pentes et se fige une fois l’eau contenue dans la saumure évaporée ou à nouveau gelée".

En effet, il ne faut pas imaginer de clairs torrents ou ruisseaux serpentant joyeusement sur les reliefs martiens, mais plutôt un processus d'imprégnation humide progressif du sol sur quelques centimètres, déclenchant ensuite par gravité une coulée de boue assez fluide quoiqu'un tantinet visqueuse. Nonobstant l'élévation de température ambiante, l'autre condition première est que la pente égale ou dépasse 30 degrés, ce qui est bien la preuve qu'il ne s'agit pas simplement d'eau.

Pour ce qui concerne la XXX, l'excellente Emily-Lakdawalla estime que ces écoulements constituent - je cite : "un environnement incroyablement salé, corrosif, transitoire, qui n'est pas un très bon endroit pour chercher de la vie.//.. Donc, cette recherche n'a pas grand-chose à nous dire à propos de la vie."
De même, le non moins excellent journaliste de Sciences&Vie sus-cité compare cet environnement à "de l'eau de javel".. C'est à peine exagéré..

Si on y ajoute l'oxydation de la couche superficielle du sol martien ainsi que sa stérilisation par une combinaison de rayonnements UV solaires et de radiations externes et internes, on a une petite idée de l'hospitalité de ce milieu pour les petites bébêtes..

Alors bien sûr d'aucun nous parlent des bactéries extrêmophiles qui parviennent à survivre dans des saumures du désert d’Atacama. Sauf que, même si l'Atacama n'est pas vraiment un jardin d'Eden, elles n’y sont quand même pas soumises à des conditions aussi hostiles et intermittentes que celles existantes sur Mars.
Dans des conditions favorables, l'émergence de la XXX y compris son cycle prébiotique nécessite très probablement plusieurs centaines de millions d'année.

On est là aussi bien loin du compte avec ces éphémères "saumurges" estivales martiennes..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Daniel, c'est drôle... Tu me donnes presque envie de me faire l'avocat du diable, sur ce coup...


Tu écris :

"Dans des conditions favorables, l'émergence de la XXX y compris son cycle prébiotique nécessite très probablement plusieurs centaines de millions d'année.

On est là aussi bien loin du compte avec ces éphémères "saumurges" estivales martiennes.. "

Bien sûr, on est d'accord, mais a contrario, on pourrait aussi soutenir que la vie ayant apparue sur Mars il y a 3.5 milliards d'années, elle aurait pu subsister et s'adapter dans des niches écologiques incroyablement hostiles.

Cette discussion est bien sûr académique, tu sais ce que je pense de la vie sur Mars...

S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super > "Bien sûr, on est d'accord, mais a contrario, on pourrait aussi soutenir que la vie ayant apparue sur Mars il y a 3.5 milliards d'années, elle aurait pu subsister et s'adapter dans des niches écologiques incroyablement hostiles."

C'est une hypothèse assez hardie.. surtout en surface et subsurface.
On peut d'abord et surtout supputer que le sous-sol martien puisse abriter des niches biologiques dans des nappes d’eaux souterraines, à grande profondeur.
InSight, permettra d'explorer les entrailles de Mars grâce à un radar pénétrant et peut-être , miracle , découvrir des aquifères !

De fait, tout ce que peut trouver Curiosity à 5 ou 6cm de profondeur, ce sont bien sûr des traces biologiques fossiles..
Même si elles existent, il lui faudra beaucoup de chance..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui... m'enfin : la vie arrive bien à se maintenir transitoirement dans une région aussi inhospitalière que l'Atacama en la personne de Supercoriace, apparemment sans altérer son humour légendaire, et bien qu'incapable de le désaltérer...
C'est dire si la chose peut s'accrocher dans des conditions que même une bête ne saurait affronter ! (on a d'ailleurs vu pire que carburer au saumur rouge sur une planète éponyme dépourvue d'eau potable)
Dès lors, la niche écologique la plus improbable me semble capable d'héberger cette chienne de vie !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now