BobSaintClar

Le deal du jour !

Recommended Posts

La frustration étant source de créativité, je vous propose de venir ici déposer les petites annonces les plus alléchantes que l'on puisse trouver dans son environnement, réel (le vide-grenier en bas de chez vous) ou virtuel (les sites de petites annonces ou les rassemblements astro japonais, dans mon cas), puis de désespérer en cœur. Ergo, j'entame le bal avec cette offre, dénichée sur l'équivalent nippon des enchères Yahoo :

 

A vendre, jumelles Nikon 20x120 III, bon état général, optiques très propres : 2246 euros

 

Vous avez 24 heures pour vous décider :D

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Quand tu sais, dans un autre domaine, qu'une grande marque américaine ose vendre une lunette décorative en laiton de 70mm, à 1000 € ! >:( Mais ce n'est certes pas le sujet ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

Quand tu sais, dans un autre domaine, qu'une grande marque américaine ose vendre une lunette décorative en laiton de 70mm, à 1000 € ! >:( Mais ce n'est certes pas le sujet ;) 

 

S'il y a des barjots pour acheter ça.... 9_9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon on est dans le rêve... Et bien j'aimerai bien regarder dans ce genre de jumelles pour voir si le prix est justifié....

 

 

25X150-8415.JPG

jumelles-fujinon-25x150-mt-sx.jpg

jumelles-fujinon-25x150-mt-sx1.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Décidément, c'est la foire aux grosses jumelles dans les sites d'enchères japonais ! Ils sont tombés sur un vieil entrepôt planqué dans la jungle ??

 

Une version 100mm des Miyauchi, ici sans oculaires interchangeables. Je les ai eues, celles-ci, quand j'étais parigot, quelque part à la fin des années 90... Une belle image à la clef, mais un champs qui parait aujourd'hui un peu riquiqui (50°) !

 

Allez, 2400 euros à la louche, vous allez pas faire vos difficiles ?

 

BJ-100RBF.jpg

Edited by BobSaintClar

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'avais observé il y a une vingtaine d'année dans des Myauchi de ce genre ,  je ne sais plus de quel modèle il s'agissait ,des 100mm  , l'image était vraiment dégueulasse avec un chromatisme énorme!!!!!

Edited by jp-brahic

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, jp-brahic a dit :

j'avais observer il y a une vingtaine d'année dans des Myauchi de ce genre ,  je ne sais plus de quel modèle il s'agissait ,des 100mm  , l'image était vraiment dégueulasse avec un chromatisme énorme!!!!!

 

A ce point !

Et qu’es qui justifie le prix finalement??? O.o

Share this post


Link to post
Share on other sites

A l'époque où les Miyauchis 20x100 - le modèle sans oculaires interchangeables, je n'ai plus ses références exactes en tête - sont sorties, il faut se souvenir que l'offre décente, en matière de jumelles géantes, était inexistante (par "décente", j'entends "financièrement accessibles") : pas d'APM, pas de clones chinois, juste les Fujinon et sans doute aussi, les Nikon 20x120 à visée droite. Pour les Vixen 30x125, j'ai un doute : peut-être étaient-elles déjà sur le marché. Ces dernières, dans mon souvenir, souffraient également d'un chromatisme gore ; qui plus est, le modèle que j'ai essayé, il y a un paquet d'années, pâtissait d'une mauvaise collimation (c'est le bon terme, pour parler d'un défaut de parallélisme des deux axes optiques dans le sens vertical ?) : de tous les défauts susceptibles de pourrir le plaisir d'observation, c'est vraiment le pire...

Edited by BobSaintClar
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Que va nous trouver @BobSaintClar aujourd'hui....

 

Les Nikon 7x50 WX à 3926 euros ?

 

Vi parce que le prix indiqué sur le forum astro-pratique ne tient pas compte de la réduction offerte pour possession de la carte Yahoo!Shopping ;)

Ca nous met les 10x50 à 4112 euros. Bon, encore une fois, ce prix ne tient pas compte de la TVA dont tout acheteur honnête devra s’acquitter à son retour en (écrire le nom de votre pays d'origine ici). Ceci dit, pour l'avoir vécu avec la sortie des oculaires Nikon NAV-HW et même s'ils ne boxent pas dans la même catégorie, ces différences vont certainement se réduire, voire disparaître rapidement.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je le comprends à peine et ne le lis pas (ou si peu que ça ne mérite pas d'en parler). En revanche, mon épouse le maîtrise parfaitement ^_^

Edited by BobSaintClar

Share this post


Link to post
Share on other sites



  • Similar Content

    • By Michel Deconinck
      Bonjour à tous
       
      Une nouvelle tache (bien qu’encore vraiment petite) a fait son apparition sur le soleil,... mais pas n'importe où !
      Hier, le 6 juillet en fin de journée, en lumière blanche avec une lunette Bresser Messier 102/1000 et un filtre objectif, j'ai pu deviner une nouvelle zone active relativement contrastée mais encore sans tache visible. 
      Cette observation est particulièrement aisée lorsque ce type de zone est proche du limbe. 
      Ce 7 juillet à 9h47 TL, toujours en lumière blanche, une petite tache bien noire est apparue.
      La position de cette tache haute en lattitude, bien au sud de la zone entre les tropiques solaires, nous permet de la raccrocher au nouveau cycle solaire, celui numéroté 25.
       

      Croquis simple au crayon HB et estompe sur papier Canson blanc.
       
      On vient de confirmer que cette zone active appartient bien au nouveau cycle, sa polarité est correcte et elle a déjà émis un "flare" B3.
      Depuis un numéro lui a été attribué : AR2744.
       
      Et n'oubliez pas de vous reporter au dernier numéro du magazine AstroSurf (le N° 99), on y parle de cette période d'étrange activité solaire avec les fameuses "taches rebelles".
       
      Bonnes observations
      Michel 
       
    • By Michel Deconinck

       
      Bonjour à tous
      Il y a tout juste un an, le 11 mars 2018, le système ASASSN (All-Sky Automated Survey for SuperNovae) avait détecté un double trou noir en interaction, et surtout, le phénomène était visible depuis nos petits télescopes.
      Bien sur vous ne verrez qu’un petit point sur la voûte céleste, mais quand on sait ce que ce point est, on se met facilement à rêver.  La magnitude maximale a été de +11,5 !
      J’ai pu suivre l’évolution de cet objet, appelé ASASSN-18ey, depuis sa découverte jusqu’en septembre 2018 à sa magnitude inférieure à +13.  Après cette chute de lumière et la stabilisation à la magnitude +17,5, ça semblait bien être la fin du feu d’artifice.  Et pourtant une nouvelle éruption vient d’apparaître.  Sa magnitude est remontée à +14 +/- 0,2 d’après mon observation ce matin à 3h50 TU le 17 mars.
      La découverte de ce regain de magnitude a déclenché les observations par satellite Neil-Gehrels-SWIFT.  Ce type d’observation est un exemple sympathique et scientifiquement utile d’une coopération « pro-am ».
      Petite explication du phénomène : les trous noirs binaires émettent des rayons X, lors d’une explosion une grande partie du disque d’accrétion du système tombe sous l’horizon des trous noirs. On pense que la contrepartie visuelle provient d’un jet relativiste, des impulsions de rayons X sont transformées dans l’espace interstellaire en longueurs d’onde visuelles.  De tels systèmes montrant des éclats de magnitude de +11 dans le visible sont très rares.
      La première estimation de la distance de la source ne serait que seulement de 3000 années-lumière.
       
      Plus d’informations en anglais ici :
      AAVSO asassn-18ey - black hole binary bright outburst
       
      Le champ au croquis

      La carte de repérage et les étoiles de référence en dixième de magnitude et les coordonées

      Bon ciel à vous tous
      Michel
    • By Michel Deconinck
      Ce nouveau transitoire a été découvert le 2019 07 12,490 TU par Hideo Nishimura à Shizuoka-ken au Japon, visible sur trois images réalisées avec un appareil photo numérique Canon EOS 6D muni d’un objectif 200 mm f/3.2 magnitude limite +14.5.  Rien n'était visible à cet endroit sur un clicher pris le 10 juillet.  
      Il existe, sur DSS, une étoile candidate (mag = 17) sous la dénomination USNO-A2.0 1350-13375367 (Bmag. 17.7, Rmag. 17.2) de Gaia.  Le transitoire est probablement une explosion d’une nova naine avec une amplitude d'au moins 9 magnitudes de type WZ Sge à confirmer (*).
      Spectroscopie ainsi que la photométrie multi bande et à résolution temporelle sont fortement recommandées.
      J’ai réalisé ce croquis ainsi que l’estimation de sa magnitude seulement 9 heures après sa découverte.

      La séquence pour les magnitudes de comparaison existe déjà :

      De 17,5 à 8,5 nous avons ici affaire à une étoile 4000 fois plus brillante qu’à son origine.
       
      Je vous souhaite un beau ciel à tous !
      Michel
      (*) Pour bien comprendre le phénomène, un article "Alerte dans la Licorne" au sujet de ce type d'étoile est paru dans le numéro 98 d'AstroSurf Magazine.
       
    • By Michel Deconinck
      Depuis le 19 mai un phénomène étrange est apparu autour de la grande tache rouge de Jupiter.
       
      C'est un peu comme si le tourbillon initial se défaisait. Le panache gazeux qui s'en échappe est gigantesque et extrêmement volatil.
      Les paris sont ouverts, serait-ce le début de la fin de la célèbre tache rouge?
       

       
      N'hésitez pas à observer cette géante gazeuse, elle est déjà bien placée pour réaliser de belles observations.
      Je vous souhaite un beau ciel !
       
      Michel
    • By fljb67
       
      Bonjour,
       
      Optique : téléobjectif Sigma de 400 mm de focale ouvert à 5.6 ( = ouverture maximale ).
       
       
      Je croyais - à tort donc - que le phénomène d'aigrettes était réservé aux télescopes muni d'une "araignée".
       
      Ci dessous, un crop d'Arcturus  ( pose unique, sans DOF ) :
       

       
       
      Donc, question : à quoi est dû le phénomène révélé sur cette prise de vue ?
       
      ... sachant que l'ouverture à 5.6 est la valeur maximale  et donc que le diaphragme mécanique ne peut pas intervenir à ce niveau.
       
       
       
      PS : J'ai une hypothèse genre lentille(s) déformées de part leur montage trop "serré".
       
      ¨¨
  • Images