Christophe Pellier

Pupille de sortie 6-7 mm

Recommended Posts

 

Il y a 20 heures, Bernard Augier a dit :

je me suis dit que souvent, sous un très bon ciel, ça gratte des magnitudes et bien des détails sur les galaxies dont j'aurais tort de me priver!

 

Salut Bernard ! Alors, tu en as acheté un depuis, d'Ethos 8 ? ;)

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Christophe pour la pupille au delà de 40ans comme déjà évoquer dans le post c'est de la mesurée après un très long moment dans le noir complet.

Ajouter ta lentille correctrice derrière l'oculaire oui pourquoi pas, en CP la vision décalée apporte bien plus que la vision directe, donc en résumé la résolution importe peu.

Le principal c'est le contraste entre l'objet diffus et le fond du ciel. Idem pour les étoiles faibles et toujours en vision décalée.

 

En fait un autre problème tout aussi important intervient c'est l'obstruction de l'instrument qui dans la pupille de sortie de l'oculaire grandit proportionnellement à son diamètre, donc entre 4 et 7mm le trou noir augmente de 175% ce qui peut par une mauvaise position de l’œil donner une image quasiment noire. Tenir l’œil toujours à la bonne place est difficile pour un observateur normal. Bon si c'est une lunette pas d'obstruction donc moins de PB de ce coté là.

Diminuer le grossissement malgré une bonne acuité fait disparaître des détails, ce qui est évident dans l'un disparaît ou est à peine perceptible dans l'autre. 

 

A mon avis en faisant abstraction du champ qu'apporte les grandes focales, une pupille entre 2mm et 4mm est l'optimal pour nos vieux yeux et rentabiliser un télescope sous nos latitudes (par exemple sur M57).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci. D'accord avec ce que tu dis. Depuis le début de ce post cependant j'ai quand même opté pour un ES 82 30 mm. Premièrement dans le seul but de bénéficier du champ apparent réel bien plus large ; ensuite pour profiter à terme d'un filtre OIII sur des nébuleuses très étendues. J'ai parfois accès à de bons (voire très bons) ciels, et il me servira au moins lors de ces déplacements :)

Sinon depuis je me suis également équipé avec des ES 82 14 (pupille 2,8) et 8.8 (1,8). Très content des premières vues sur des amas ouverts ou bien entendu M42.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By gklm
      J'ai tenté une recherche sur astrosurf avec ce thème, mais je ne parviens jamais à d'autre réponse que "aucun sujet ne correspond à votre recherche".
      Je me tourne donc vers la communauté pour vos avis : que conseilleriez-vous comme gamme d'oculaires pour un Newton SW 200/1000 dans un budget contraint de 150€ ?
      Je voudrais de la polyvalence dans la gamme entre du ciel profond et du planétaire/lunaire.
      Merci par avance !
    • By Ellazanne
      Bonsoir humain & non humain, arthropode ou ptéropode,
       
      De mon grenier j'ai un ensemble d'oculaires et filtres plus ou moins frais mais tous du coulant 24.5. Soit ! Mais voila je suis bien en peine de les reconnaître, il me semble que certain sont des perl royal et d'autre de perl pe... je ne sais pas trop en faite.
      Quelqu'un pourrait il m'apporter son expertise afin d'y voir plus clair, m'aider a 'les reconnaître' ,peu être même avoir une idée de leurs valeurs? 
       
      Et, ce n'est pas tout, j'ai ici, visible à gauche sur la photo, un piti-moteur spécialement conçu pour les Perls 114 ou 115/900, mais voila je suis la aussi bien en peine de savoir si il est possible de le remettre en route, sachant qu'il se branche apparemment sur du 220 v (j'ai un doute.) mais vu la 'fiche" qui se trouve au bout du câble électrique elle n'est de toute évidence plus adapté aux prises murales du 21 siècle. Dilemme....
      Une idée sur la marche a suivre?


    • By sypack
      Bonjour à tous,
      J'ai fais quelque recherche / lecture sur le forum mais je n'ai pas exactement trouver la réponse que je cherchais.

      Mon fils de 6 ans adore tout ce qui concerne le ciel, l'Univers, les planètes, les étoiles. Il en sait plus que moi :-) . je lui lis des encyclopédie sur l'espace, il a regardé tous les "c'est pas sorcier" sur le sujet, il a des planètes en décoration dans sa chambre, et il a un planétarium pour s'endormir.
      Son rêve pour son anniversaire est de recevoir un telescope pour observer de plus près les planètes et les étoiles.

      Moi qui n'y connais rien, j'ai commencé mes recherches sur le web afin de me documenter au mieux sur ce qui pourrait le convenir et ne pas lui mettre entre les mains quelque chose d'infâme qui risque de le dégouter de son intérêt.

      D'après mes recherches, nous ne sommes pas dans de bonnes conditions du tout pour profiter de cette passion.
      J'ai donc essayé de lui faire comprendre que l'achat d'un telescope risque de lui apporter plus de frustrations que de satisfactions.
      En effet habitant en Belgique où la nuit tombe tard en été et qu'en hiver il ne fait pas vraiment des températures à mettre le nez dehors, et en plus où le ciel est souvent couvert, les périodes idéales d'observations seront assez minimes pour un enfant de cet âge.
      De plus nous sommes dans une zone où la pollution lumineuse est quand même importante. Nous avons une terrasse qui donne sur l'ouest, où on voit la grande ourse mais pas l'étoile polaire (caché par d'autre maison)
      En bref, c'est pas vraiment les conditions de rêve.
      Il a assez bien compris mon désarroi mais il insiste quand même avec des étoiles pleins les yeux pour avoir un telescope. 

      Après réflexion je me dis que si le telescope est "facilement"  transportable, on pourrait se faire des petites sorties dans des coins plus adaptés en fin de soirée certain week-end, ou l'emmener avec nous quand on va en vacances dans des endroits plus sympa.

      J'ai donc besoin de conseils auprès de votre communauté d'astronomes plus avertis sur ce qui serait idéale comme monture/telescope/optique pour qu'il puisse en profiter un maximum et sans le dégouter par trop de frustration.
      Au niveau budget, je souhaiterais ne pas dépasser les 500 euros tout matériel compris.
       
      Merci d'avance pour vos retours,
       
      Cédric et Adrien.
       
    • By yapo
      Salut,
       
      Sur mon Dobson de 445mm (avec optique non-compétitive), quand je traque de petits objets faibles du ciel profond, je me retrouve assez systématiquement sur un oculaire de 7.4mm/82° (Antares Speers-WALER) à 271x et quand les conditions s'y prêtent -c'est-à-dire plus rarement- sur un 5.5mm/100° (Explore Scientific) à 364x. Je lorgnais depuis longtemps vers un Ethos 8 pour améliorer encore le confort de champ déjà offert mais c'était un peu au delà de mon budget, donc je vais commander d'ici peu le 7mm/100° qui va sortir en décembre chez APM, plus abordable.
       
      Mais comme dès fois, j'ai la sensation que la turbulence me permettrait d'aller un peu au delà de ce que me propose le 5.5mm/100°, je me disais pourquoi pas un 3.5mm/100° ou alors une combinaison 7mm/100° et quadruplet multiplicateur Explore Scientific 2x (le Powermate coûte le double). Donc, si vous avez une opinion ou une expérience, je suis preneur. J'imagine que je coupe les cheveux en quatre et que la différence sera loin d'être fragrante mais l'auriez-vous déjà constaté ?
       
      Merci d'avance, Yann.
    • By Skf
      Bonjour,
      Je vais bientôt recevoir :
       
      - un MC 3M-5CA 500 mm f/8
      - un MC MTO-11 1000 mm f/10
      - un Tair - 3  300 mm grand prix de Bruxelles 1958 f/4.5
       
      Bref, un téléobjectif normal et deux autres tendant  beaucoup plus vers les télescope mak.
       
      Mais, avant de pouvoir faire des observations astronomiques, il me faut savoir :
       
      - quelle bague d'adaptation M42 vers un tube ? ( Attention, bien M42, pas T2. Le diamètre est le même, mais le filetage n'est pas identique. )
      - quel tube vers un retour d'angle ?
      - quel retour d'angle ?
      - quel porte oculaire ?
      - quels oculaires pour couvrir toutes les observations possibles avec ces objectifs / télescopes ? ( Planétaire, ciel profond, étoiles, nébuleuses ou autres, bref de tout )
       
      En astro-photo, je n'ai besoin que d'une bague M42 vers eos ef.
       
      Voilà
  • Upcoming Events