jackbauer 2

Artemis : retour de la NASA sur la Lune en 2024 (?)

Recommended Posts

@starjack Et bien, cela nous indique que la situation est semblable à celle du siècle dernier. Deux superpuissances qui vont lutter l'une contre l'autre, deux impérialismes concurrents. Celui de la Chine qui veut démontrer que son modèle est le meilleur et celui des Etats-Unis qui vont faire de même. Enfin je préfère personnellement celui des Etats-Unis qui est celui d'une démocratie aussi imparfaite que la nôtre. On ne joue plusas dans la même cour... Vu qu'on ne sait même plus produire un vaccin en temps et en heure, on aurait bien du mal !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

bb-9e ce n'était pas la peine de préciser dans quel camps tu te situes ,mais je pense que ce n'est pas l'objet de ce forum

Ceci étant  on a le droit de critiquer les ricains chaque fous qu'ils le méritent sans pour autant tomber entre les bras des Chinois , qui cela dit en passant en ce moment  ont de bons résultats et font avancer  des connaissances  dont toute la planète  va bénéficier 

Au fait pour ce genre de guerre  de tranchées  nous avons déjà  un spécialiste  xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

@barnabéPas de problème de guerre de tranchée pour moi, l'avenir dira si je me trompe ou pas ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, bb-9e a dit :

Celui de la Chine qui veut démontrer que son modèle est le meilleur et celui des Etats-Unis qui vont faire de même.

 

Je pense que je nuancerais un peu. Je ne suis pas sûr que la Chine cherche à démontrer que son modèle est le meilleur, ce que voulait faire l'URSS en son temps.

 

Il me semble que la Chine veut surtout passer devant, dans toutes les disciplines et activités, pour être plus fort, être les premiers, du haut de 5000 ans de civilisation chinoise comparés à nos pauvres 2000 ans, selon une chronologie courante à défaut d'être totalement étayée historiquement.

 

Et ils vont y parvenir dans peu de temps en terme d'activité économique, les projections disent (de mémoire) deux-trois ans pour devenir le numéro un économique du monde, devant les Etats-Unis. Après, scientifiquement, ça avance très vite chez eux. Spatialement aussi. Astronomiquement aussi, Arecibo s'écroule et eux ils mettent en service leur FAST de 600 m de diamètre. Militairement, ils sont très très loin des Américains, comme tout le monde d'ailleurs.

 

Oui, mes valeurs, nos valeurs, sont à coup sûr du côté des américains, face à une dictature. Mais j'éprouve un agacement personnel à les entendre trop souvent clamer leur leadership, en particulier quand il n'est pas évident qu'ils l'ont encore, et mélanger les sujets. Mais bon après je me calme... ;)

 

PS; par contre, ce qui m'inquiète souvent, c'est Taiwan. Ils ont mis la main sur Hong-Kong et personne n'a bougé (mais que faire ?). S'ils veulent faire pareil sur Taiwan, là ça bougera...

 

Jacques

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coûts des éléments clés du programme Artemis de la NASA jusqu'à l'année fiscale 2025. Le retour de l'homme sur la Lune en 2024 n'est toutefois pas certain. Les estimations sont de 86 milliards de dollars répartis sur les années fiscales 2012 à 2025. 35 milliards de dollars ont déjà été dépensés ces 8 dernières années, mais la plus grosse partie reste à budgéter dans les 5 prochaines années. En comparaison, la NASA a dépensé 288 milliards de dollars pour le programme Apollo entre 1960 et 1973. Si le programme Artemis continue sous l'ère Biden, il est possible qu'il soit ralenti compte-tenu de délais peu réalistes fixés jusqu'alors. Et surtout, le budget alloué à l'atterrisseur lunaire n'est toujours pas bouclé, ce qui rend la date de 2024 peu fiable. Et ce n'est pas le seul élément du programme qui présente de sérieuses difficultés techniques. Il n'est d'ailleurs pas impossible que le lancement de SLS avec la mission Artemis I glisse sur 2022. La construction des éléments de la mini-station lunaire Gateway subit également des délais, et il est peu probable qu'elle soit disponible pour la première mission d'atterrissage sur la Lune.

 

https://spaceflightnow.com/2021/02/10/biden-signals-support-for-artemis-moon-program-watchdog-says-it-will-cost-86-billion/

 

Artemis-couts.jpg

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/02/2021 à 10:33, Bill46 a dit :

il est peu probable qu'elle soit disponible pour la première mission d'atterrissage sur la Lune.

 

Cela fait un bon moment que Bridenstine a dit que le premier atterrissage lunaire Artemis  se passerait du Lunar Gateway, qui ne sera pas là pour 2024 (quand 2024 restait encore la date officielle même si peu de monde y croyait encore).

 

Le 11/02/2021 à 10:33, Bill46 a dit :

la NASA a dépensé 288 milliards de dollars pour le programme Apollo entre 1960 et 1973

 

Wikipedia distingue entre Apollo stricto sensu à 237 milliards de dollars (valeur 2019) et les programmes annexes Gemini, Surveyor, Lunar Orbiter...pour 60 milliards de dollars 'arrondis).

 

Je suis d'accord, Artemis sera ralenti. SLS ne sera pas lancé en 2021, je prends les paris.

 

Et je ne sais pas qui construira un Lunar lander de la trempe du LM, un vaisseau spatial pour lequel j'éprouve une admiration sans borne ! Chacun ses folies... :S !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le cadre du programme Green Run, la seconde tentative d'allumage "nominal" (hot fire) des 4 moteurs RS-25 du premier étage du lanceur SLS devrait avoir lieu le 25 février prochain au Stennis Space Center de la NASA. Si les 4 moteurs ont bien fonctionné lors du premier test mené le 16 janvier, ils ont toutefois été automatiquement stoppés après 67 secondes en raison de valeurs de paramètres dépassant les limites strictes fixées à l'avance. Cette durée de fonctionnement a été finalement jugée trop courte pour valider l'ensemble du test et c'est pourquoi un second test a été programmé. Pour l'instant, la mission Artemis 1 (SLS Block 1 + Orion sans équipage) est toujours prévue avant la fin de l'année 2021.

 

https://www.nasa.gov/press-release/nasa-to-discuss-second-hot-fire-test-of-rocket-for-artemis-moon-missions

 

RS-25hotfire.jpg

 

 

Par ailleurs, la NASA et son partenaire principal Boeing ont finalisé le programme de construction de l'étage supérieur EUS qui équipera la version Block 1B de SLS à partir du 4e lancement (donc à partir d'Artemis 4), en remplacement de l'étage cryogénique ICPS étroitement dérivé de l'étage supérieur du lanceur Delta IV. EUS (Exploration Upper Stage) aura un diamètre équivalent à celui de l'étage principal de SLS et ses 4 moteurs RL10 seront également alimentés en hydrogène et oxygène liquides. L'usage de l'EUS devrait porter la charge utile de 27 tonnes à 38 tonnes en orbite de transfert lunaire. Les premiers essais à chaud de l'étage EUS à Stennis sont prévus à partir de l'été 2024.

 

https://www.nasaspaceflight.com/2021/02/nasa-completes-exploration-upper-stage-cdr-focuses-new-office-on-sls-block-1b-development/

 

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

On le subodorait depuis quelques temps... mais pour 2024, c'est mort !

 

https://arstechnica.com/science/2021/02/acting-nasa-chief-says-2024-moon-landing-no-longer-a-realistic-target/

 

En résumé, le nouvel administrateur de la NASA, Steve Jurczyk, officialise ce que beaucoup pensaient déjà, à savoir que 2024 n'est plus l'objectif du retour de l'homme sur la Lune car c'est "irréaliste" pour ne pas dire "irréalisable". En revanche, le programme Artemis est bien maintenu (ce qu'avait déjà proposé le Président Biden) afin d'apporter "une certaine stabilité" aux projets en cours, et surtout de rassurer les partenaires industriels de la NASA et les pays déjà engagés pour fournir des éléments essentiels du programme, dont le Canada, l'Europe et le Japon. La non-budgétisation complète par le Congrès américain du Système d'atterrissage lunaire avait déjà laissé planer un doute sérieux sur la date de 2024. Un nouveau "chemin réaliste" sera étudié par la NASA et la Maison Blanche dans les prochains mois, tout en maintenant le développement d'Artemis qui reste la clé de voûte du futur programme d'exploration. Outre le lanceur et l'atterrisseur lunaire, il reste une foule d'autres technologies à mettre en place afin d'assurer la présence de l'homme autour de la Lune et de garantir des allers-retours en toute sécurité.

 

D'ici quelques semaines, la sélection de deux ou d'un seul partenaire parmi ceux actuellement pressentis pour fournir un atterrisseur lunaire (Blue Origin, Dynetics et SpaceX) devrait permettre de fixer avec plus de certitudes une nouvelle date réaliste de retour sur la Lune.

 

 

https://spacenews.com/russia-china-to-sign-agreement-on-international-lunar-research-station/

 

Parallèlement, de l'autre côté de la planète, la Russie et la Chine discutent d'un Protocole d'accord pour l'étude de la création d'une "station de recherche" (robotisée dans un premier temps) implantée près du pôle sud de la Lune dans la seconde moitié des années 2020. Ce projet, dit IRLS, serait ouvert à d'autres partenaires internationaux. Comme on le sait, la Russie ne s'est pas jointe au programme Artemis en 2020 et s'est montrée également sceptique quant à la station Lunar Gateway, des programmes qu'elle considère comme étant trop américano-centriques, s'éloignant ainsi des autres nations partenaires de la SSI. Par ailleurs, en se rapprochant de la Chine, la Russie confirmerait une certaine dérive géopolitique déjà entamée après le conflit ukrainien et les sanctions occidentales qui ont suivi. Dmitri Rozoguine, chef de Roscosmos, avait déjà laissé entendre se rapprochement avec la Chine l'an dernier. L'ESA, déjà engagée auprès de la NASA sur le programme Artemis, ne ferme pas quant à elle la porte à ces nouvelles propositions et reste attentive aux futures missions chinoises Chang'e-6, 7 et 8 et russe Luna 27 (dans lesquelles elle reste plus ou moins impliquée), ainsi que probablement à des missions lunaires habitées au début des années 2030. Enfin, il faut noter que pour l'instant il ne s'agit que d'un projet d'accord de coopération entre la Russie et la Chine, non finalisé.

 

De toute façon, dans cette histoire, la Russie n'a pas vraiment le choix, car avec ou sans eux la Chine trace déjà sa route vers la Lune. En s'éloignant un peu plus des pays occidentaux, la Russie n'a plus qu'un wagon où s'accrocher pour espérer rester dans la course... au risque d'y perdre une partie de son âme car les Chinois ne feront pas de cadeaux.

 

Edited by Bill46
  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/02/2021 à 15:45, Bill46 a dit :

en se rapprochant de la Chine, la Russie confirmerait une certaine dérive géopolitique

 

Le 18/02/2021 à 15:45, Bill46 a dit :

L'ESA (...) ne ferme pas quant à elle la porte à ces nouvelles propositions et reste attentive aux futures missions chinoises

 

La dérive géopolitique quand on se rapproche de la Chine, c'est valable uniquement pour la Russie ? :)

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/02/2021 à 18:09, Bill46 a dit :

Dans le cadre du programme Green Run, la seconde tentative d'allumage "nominal" (hot fire) des 4 moteurs RS-25 du premier étage du lanceur SLS devrait avoir lieu le 25 février prochain au Stennis Space Center de la NASA.

 

A cause d'un problème de pré-valve d'alimentation en oxygène liquide défectueuse, l'essai est repoussé à une date ultérieure. Frustrant.

 

NB : la date du 16 mars a été avancée.

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now