jm-fluo

C11 vs AP 155 en visuel sur la lune !

Recommended Posts

Il y a 2 heures, STF8LZOS6 a dit :

Non pas du tout finalement. Tu as bien vu que la valeur marchande en seconde main d'une AP 155 est supérieure à celle d'un C11. Rareté du tube, réputation "exagérée" et performance théorique inférieure.....Mais en toute honnêteté, si on te donne l'un ou l'autre avec obligation de ne pas le revendre sous dix ans, tu choisis quoi?

 Là c'est une contrainte additionelle au problème, mais je peux y répondre vu que j'ai eu une AP155 dans le passé, ainsi qu'un C11. Je dirais qu'à priori tout dépendrait d'un test du C11 en condition réelle. Autant avec une AP155 on sait à quoi s'attendre: c'est un instrument très "transparent", on oublie qu'il y a 6+ surfaces traversées par la lumière (incl. les oculaires), autant avec un C11 c'est plus variable. Si le C11 se révèle propre au startest, je prend le C11, lui colle des ventilos etc.... sinon, l'AP.

 

 

 

Edited by AlSvartr
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Il y a 2 heures, STF8LZOS6 a dit :

Donc si je prend un r0 de 15cm que j'ai déjà eu plusieurs fois ici,  avec de l'habitude et un peu expérience au début, on peut s'adapter au double en diamètre

 

La version animée de l'échelle de Pickering donne l'évaluation de la turbulence atmosphérique. L'image de diffraction correspondant au niveau 7 à 8 de l'échelle de Pickering, dans un télescope de 15cm d'ouverture, laisse supposer que l'image sera encore exploitable dans un instrument de 22 à 30 cm d'ouverture.

 

Screenshot_20191107-144442.png.10b4c599b62c1ae118152033f615ec02.png

Edited by Jean-Noel
Remplacement "instant te lent" par "instrument"
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec cette échelle que tu donnes ici, j'ai du avoir des r0 de 23cm à 30cm compte tenu des images obtenus avec la 150mm. Je ne pensais pas que c'était possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, STF8LZOS6 a dit :

j'ai du avoir des r0 de 23cm à 30cm compte tenu des images obtenus avec la 150mm.

Attention, une image de diffraction "parfaite" dans une L150 n'a aucune signification sur la valeur de r0 à des ouvertures plus grandes. Tu peux au mieux penser que r0 est au moins égal à 15cm et que tu pourrais envisager des images potables avec un T230 ou un T300. (D/r0=1,5 ou 2).

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/11/2019 à 10:28, JD a dit :

Et en plus, tu n'avais pas enlevé le couvercle du télescope.

Mince alors ! O.o

 

T'as raison, faudrait que je vois ce que ça donne un peu lors de mes virées de CP ! Peut-être que j'arriverais à voir des Messier avec le couvercle, vu que j'ai l'habitude de traquer d'infimes tâchouilles sans ce dernier ! ;)xD

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce post a au moins l'immense mérite de mettre l'accent sur l'importance de la turbulence et notamment du r0. Sauf erreur, il ne me semble pas que c'était le cas sur le fameux post d'un réfracteur 4 ou 5 pouces, où le débat tournait surtout autour des formules optiques et des diamètres.

 

Franchement à la lumière des dernières interventions, dont le doc de D. Vernet on saisit l'extrême importance du r0 en planétaire !

Y a aussi une référence avec l'article de F. Jabet dans Astrosurf Mag n° 82 p 50.

 

Du coup pour résumer il y a des conditions liées au r0 où le télescope sera en quelque sorte bridé et la lunette moins, mais dès que les conditions s'améliorent le scope va se retrouver plus près de son potentiel théorique et du coup repasser devant la lunette.

Je ne comprends donc pas trop l'attitude de certains à rester persuadés que telle ou telle formule optique est supérieure à l'autre ...si on subit des conditions de turbu dégoûtantes à longueur d'années, on a le résultat décrit plus haut.

 

Par contre Jean-Noel sur le schéma de Pickering je ne comprends pas où intervient le paramètre de l'éclat de l'étoile, car variable selon le diamètre. D. Vernet en parle dans son article et c'est ce que j'observe : dans la lunette une étoile d'éclat donné ma paraît plis fine que la même étoile dans le Dob, qui est alors plus étalée. Il faut aller chercher des étoiles plus faibles pour qu'elles soient piquées dans le Dob (elles le sont alors extrêmement, apo-like comme on dit).

 

En fait c'est comme en ciel profond, au lieu de se gargariser sur un instrument on voit bien qu'il faudrait considérer le couple (ciel, instrument) car tout dépend du r0.

C'est trivial en CP, on voit bien que dire que tel objet est visible dans tel diamètre n'a pas grand sens, ou alors moyenné. Il y a tellement de différence entre un ciel péri-urbain et de montagne.

Mais on n'insiste pas assez pour le dire concernant la turbulence, c'est parce que c'est plus mouvant et moins facile à quantifier peut-être.

 

Et désolé que mon pseudo test ait pu en faire rire certains, mon but premier n'est pas le planétaire mais je m'y adonne un peu en attendant que le ciel soit assez sombre pour du CP. J'ai bien conscience des lacunes dans le protocole (mais javais bien ouvert le couvercle du 300 !! ;)). Pour autant, désolé encore mais dans mes conditions (sûrement dégradées) la lulu montrait souvent plus de finesse que le 300. Peut-être dois-je en déduire que le 300 a besoin de conditions plus serrées pour montrer son potentiel et repasser clairement devant, ou du moins de soigner la préparation et l'installation, ce qui semble moins vrai avec le lunette. Loin de moi l'idée de déduire que la lunette en montre plus, puisque j'ai bien dit que dans les trous de turbu (mais rares dans mes conditions) le 300 en montrait immédiatement plus, et surtout par rares intermittences montrait un potentiel de détails granuleux impressionnants, mais trop petits et fugaces pour bien les positionner sur dessin.

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/11/2019 à 14:29, AlSvartr a dit :

une AP155 on sait à quoi s'attendre: c'est un instrument très "transparent", on oublie qu'il y a 6+ surfaces traversées par la lumière

 

précision pour ceux qui ne suivraient pas : 

- la lunette ayant un triplet huile, il n'y a plus que 2 surface air-verre (i.e. à grand changement donc d'indice sujet à reflexion)

- l'occulaire a 4 surfaces air-verre dans le cas d'un ortho ou d'un plossl. Mais il peut n'en n'avoir plus que 2 avec un monocentrique.

 

Donc on peut même descendre à 4 surfaces air/verre avec un monocentrique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment ai-je pu vivre jusque là en ignorant le r0 ? ;)

Mais je pense que je vais continuer quand même :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 15 minutes, ALAING a dit :

Comment ai-je pu vivre jusque là en ignorant le r0 ? ;)

Mais je pense que je vais continuer quand même :)

Bonne soirée,

AG

 

En résumé  le dicton du jour.

 

ciel pourri : lunette suffit

 

ciel en or : télescope tu sorts 

  • Like 4
  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, etoilesdesecrins a dit :

Ce post a au moins l'immense mérite de mettre l'accent sur l'importance de la turbulence et notamment du r0.

Merci :-)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, etoilesdesecrins a dit :

Sauf erreur, il ne me semble pas que c'était le cas sur le fameux post d'un réfracteur 4 ou 5 pouces, où le débat tournait surtout autour des formules optiques et des diamètres.

Oui mais c''était pourtant le sujet du post  :-)

""Comme Scotty l'a dit, les lois de la physique ne peuvent être enfreintes et les télescopes vont toujours résoudre les détails proportionnellement à leur ouverture. Mais cette règle ne s'applique vraiment que si vous habitez sur la Lune, car ici sur Terre, vous ne pourrez pas voir plus de détails qu'une ouverture parfaite de 4 à 5 pouces ne peut en montrer la plupart des nuits."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment dire les choses simplement lorsque le facteur humain

est l’élément essentiel et difficile à mettre en équation ?

 

Quand j'observe la fille d'en face le matin,

je sors plutôt la petite lunette que le gros tube.

Il n'y a aucun intérêt pour moi à détailler ses belles taches de rousseur. :$

__________________________________________________________

Ainsi, lorsque que les spécialistes dermatologues installent leur grosse artillerie,

les romantiques sortent la belle Lunette.

Et tout le monde est heureux.

__________________________________________________________

 

Lucien

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, ALAING a dit :

Comment ai-je pu vivre jusque là en ignorant le r0 ? ;)

les Mak rumak russes de D<8" sont tellement bons que la turbulence n'a pas d'effets sur eux.xD

 

Plus sérieusement, c'est une notion qu'il faut connaitre, le r0. Cela éviterait les posts de ce genre à répétition. On peut dire qu'une APO 155 cumule tous les avantages: Optiques quasi parfaite et faible impact de la turbulence du au faible diamètre, mais avec un diamètre limité. Donc images plaisantes et coupées au rasoir.

C11 ce n'est pas la même chose en fonction de la qualité du tube, et des turbulences (instrumentales/locales/atmosphériques). Il faut vivre avec si l'on veut surpasser souvent AP155. C'est ma façon de voir maintenant.

 

Pour illustrer le graphique de Jean-Noêl:

image.png.a4e3d151c921697c8b56b9b55f7ddbba.png

 

Voici deux images.

M13: http://www.stanmooreastro.com/IntensifiedAstronomicalImaging.htm

image004.jpg

 

Hubble:

image.png.cc06fb4750a44d2d83732b07a86d2874.png

 

les gros diamètres ont de l'avenir devant eux et pas qu'en visuel visiblement. 

 

Allez, je met la mienne pour le fun:152mm sans intensification.

image.png.3bfb3b3cb72f26dd6f87c2a54d3dade3.png

Edited by STF8LZOS6
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, ALAING a dit :

Un newton de 20' pour une image aussi nulle MDR

Si tu as des images à 0.5" d'arc de résolution sur M13 avec un gros tube, je veux bien les voir ici. Cela m’intéresse. Tu as bien repéré les groupes d’étoiles?

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan j'ai pas ;) ni de gros tube ni d'image à 0.5" :)

En fait, la théorie en astro ne me fait ni chaud ni froid ;)

Je suis un contemplatif qui essaie simplement de faire de images les plus belles possibles ;)

Tiens, un M13 avec ma petite lulu de 100mm :

 

m13_2009_06_16.jpg.c8854ef09986042da3a3723181ed9912.jpg

  • Like 1
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, etoilesdesecrins a dit :

Par contre Jean-Noel sur le schéma de Pickering je ne comprends pas où intervient le paramètre de l'éclat de l'étoile, car variable selon le diamètre. D.

 

L'échelle de Pickering permet d'évaluer la turbulence par l'aspect de la figure d'Airy, cela indépendament du diamètre puisqu'elle qualifie l'aspect relatif de la tâche de diffraction. C'est le seul aspect qui m'intéresse.  Je sélectionne des étoiles dont les magnitudes me donnent des éclats comparables dans les instruments utilisés, ni trop faibles, ni trop brillantes, cela afin d'obtenir une perception correcte de la tâche d'airy et des anneaux de diffraction . Ainsi, je choisi des candidates d'environ 3 magnitudes de plus dans un T500 que dans un T150. La seule donnée qui me préoccupe est de savoir avec quel diaphragme je vais trouver une image de diffraction montrant le premier anneau non dégradé, correspondante au niveau 7 à 8 de l'échelle de Pickering. Le diamètre de mon diaphragme me donne alors la valeur de r0. En cas de diaphragme trop petit, je passe à une étoiles plus lumineuse pour voir le premier anneaux.

 

J'espère avoir répondu correctement à ton interrogation.

Jean-Noël

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ALAING a dit :

Comment ai-je pu vivre jusque là en ignorant le r0

 

Bé pareil pour moi quand j'image en Planétaire je vais avoir un souci de plus !!

il manquait plus que ça ....

 

Bernard_Bayle

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, ALAING a dit :

Tiens, un M13 avec ma petite lulu de 100mm

Du 4 pouces bonnes nouvelles :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, JPP 78 a dit :

J'aime pas les pouces !

102 mm c'est mieux comme çà ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, ALAING a dit :

Tiens, un M13 avec ma petite lulu de 100mm :

J'ai aussi beaucoup....mais l'autre je l'aime aussi beaucoup.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now