oliver55

Objectif achromatique Istar optical 180 mm F8 R35-S

Recommended Posts

Istar Optical propose à la vente un objectif doublet achromatique de 180 mm de diamètre focale 1440 mm donc F8.

Une des deux lentilles est réalisée en Flint spécial pour réduire les aberrations chromatiques d'aprés ce que je comprends.

 

Cela ferait une lunette encore transportable en voiture mais à monter sur un pied fixe je pense.

 

Qu'en pensez-vous svp? Utilisation possible en planétaire?Grossissement maximum?

Pour uniquement du ciel profond?

 

http://www.istar-optical.com/anastigmatic.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Tout à fait passionnant le débat cloudynight. Si je regarde bien, le chromatisme est replié en gros à 530 nm. Par contre le grossissement maxi cité est de 240 x ce qui est  en effte voisin de 1 D mais peu pour un diamètre de 180 mm.  Du coup si je regarde en détail sur le site Istar les spots pour leur 220 F/15 :

220mm-f15-h-bak8-zf2-extract-3.jpg.5aba3246a8d9557beb24878ec6f1455d.jpg

 

Je constate avec surprise que les valeurs de "RMS Wavefront errors in waves" sont supérieures à 0,20 lambda  même au centre du champ ce qui  est très insuffisant pour la haute résolution... Doit-on en déduire que ISTAR laisse de l'abberation sphérique  même sur ses doublets à F/15 ce qui expliquerait le grossissement max voisin de 1 D ?  A F/15 c'est étrange, à F/8 e comprends mieux.

Au fait lorsque l'on télécharge le fichier SPOT sur leur site sous forme d'image on a un nom de fichier très intéressant (référence des verres)  : 220mm-f15-h-bak8-zf2-extract-3.jepg...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La 220 f15 en verre CGDM, avec mise au point naturelle visuelle sur la Lune à 572nm jaune-vert.

Les recettes du calage F-D

chr220f15.jpg.9c96fca23922b72a633a439cef5af145.jpg

centre Lune et bord Lune

spot220f15-moon-center.jpg.3d9d899ddbe60bfc0338a55721d34f47.jpg  spot220f15-moon-edge.jpg.38aa126cdc456ff5277d63d74ceba361.jpg

 

x250 possible sur la Lune et jolie photo à faire vu la concentration sur la plage indiquée, ça ne bave pas de bleu génant.

 

Pour les planètes, j'estime à x1D : x220, ça bave un peu trop ou ça devient mou sinon. Peut-être mieux avec filtre plus serré jaune, orange , rouge.

spot220f15-planet.jpg.6bbeadb024a6c01e22d26235855a5357.jpg

 

De belles images lumineuse et très riche en couleur, c'est certain, comme le disent les retours.

La luminosité en plus augmente le contraste perçu : c'est le comportement de l’œil à ces niveaux de luminosité.

 

Comment j'évalue ? Sur la base des lunettes étalons historique : leur comportement sur le bord de plage de référence. Je diaphragme jusqu'à atteindre le strehl type et je prends le coeff de multiplication adhoc. Ales fait sans doute pareil, vu que je tombe idem à chaque fois.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle réalisation de Zeubeu !  Il s'agit sans doute de la version "classique" et plus ancienne du 150 F/15 ISTAR.

Sinon " x250 possible sur la Lune et jolie photo à faire vu la concentration sur la plage indiquée" me semble pas extraordinaire pour une 220 mm. Sur la lune avec ma 150 Clavé j'ai des images parfaitement piquées  à x320 et sans doute également (en attente d'une plus faible turbu ! ) à 375 (Delos 6 mm). J'aimerai beaucoup savoir ce que donne l'ISTAR  220 en monochromatique  autour de 560 nm comme  Radius Géo au centre du champ...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est "bon", cette combinaison de verres lourd ne génère que peu d'aberration sphérique.

Je l'ai écris : tu filtres, ça perd peu à peu en luminosité et tu grimpes tu grimpes...

jusqu'à la limite de fabrication de l'objectif, 440x c'est probable (x2D). L'équipe d'Istar tape le .92 strehl sur le site.

Le grossissement max est un équilibre entre le flux entrant et sa transmission cohérente.

Pas simple à savoir jusqu’où ça ira avec le chromatisme. De plus il faut le(s) bon(s) filtre(s)... qui ne soit pas une bouze vis à vis du front d'onde.

Un filtre continuum c'est quand même très serré 535-545 et ce n'est pas là ou l’œil est le meilleur...

 

FH-BAK8-ZF2-220f15-prism.len

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, remy-33 a dit :

Doit-on en déduire que ISTAR laisse de l'abberation sphérique  même sur ses doublets à F/15 ce qui expliquerait le grossissement max voisin de 1 D ?  A F/15 c'est étrange, à F/8 e comprends mieux.

 

Attention, ça dépend du diamètre. On ne peut pas comparer une 150 F15 et une 220 F15 Pour avoir l'équivalent à 220 il faudrait F20 ou 25.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est vrai pour le chromatisme mais pour l'aberration sphérique je ne suis pas sûr que l'on puisse extrapoler ainsi.

Sinon Myriam, cela serait sympa de m'indiquer les rayons et épaisseurs pour le fichier FH-BAK8-ZF2 220 F/15 car je ne peux pas ouvrir une extension en  .len (j'ai ZEMAX.) Merci par avance  !

Très intéressant le lien sur le Strehl !

 

Bertrand

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma facétie : aucune, c'est le chromatisme qui limite ici !

Zone de mise au point à 1D : 4*lambda* (f/D)2 = +/-0.5mm

Les aberrations sphériques sont faibles avec ces verres. Comme c'est un calage F-D, j'ai monté le calage sphérique également  plus haut, sinon le focus du bleu se déforme beaucoup et c'est moche en Oiii qu'on voit en premier sur les nébuleuses. Il n'est pas parfait mais contenu dans une plage de .1mm piqué largement suffisant pour l’œil dans cette couleur.

Les objectifs de gros diamètre, c'est du compromis partout.

Le strehl individuel de la raie à 550nm est de 100%. Si la fabrication est parfaite, ça ne sera pas le cas, c'est un énorme objectif qui va se déformer et est dur à fabriquer.

 

Le ficher .len c'est du texte dedans : notepad ça marche.

 

J'espère que vous comprendrez le triple calage Lune 546-589,  planétaire 525-616, grand champ 496 Oiii (486 Hbeta) - raie D 589.

Le rouge H-alpha est abandonné pour les petites pupilles de 1 à "X" c'est mou sauf si on grossit la pupille de sortie à 3-4mm par exemple et dans ce cas on va retrouver des étoiles ponctuelles et des nébuleuses colorées à 1/4 D => 55x, très courant ...

Zone de netteté à 4mm de pupille 1/4 D = +/- 2mm

On rentre correct dans une bonne correction grand champ à 2.8mm de pupille pour rouge et bleu soit ~x80.

C'est très bien sur la plupart des objets Messier.

M57 sortira ses belles couleurs (on la voit énorme à x120 sur le dob ES406 avec un oculaire RKE 15mm.)

 

Il faut quand même jouer avec le focuser dés qu'on change d'oculaire, c'est pas une apo...

spherical220f15.JPG.f82042fc826dbfce891db6677bfb2daa.JPG

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

 

Je viens de voir qu'il était aussi prévu un correcteur de chromatisme style Chromacorr appelé Raycorr chez Istar.

Connaissez-vous cela?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Lyl pour ces commentaires toujours aussi complets.

Le ficher .len c'est du texte dedans : notepad ça marche. : exact mais pas de chance ZEMAX OpticStudio version assez récente 19.8 ne connait pas le BAK8 !

Dommage...

Chromacorr : cela serait top que cela existe et fonctionne mais le concept optique ne me semble pas évident du tout

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, je pensais qu'il laissait tomber les 100mm classiques, Ales annonce le 100f12 de retour, mais le strehl max à l'air plus mou qu'avant, annoncé à 0.93. Que faut-il en penser ?

remy-33 : dans Zemax c'est H-BAK8 qu'il faut mettre, j'ai utilisé Zemax évaluation une fois, c'est pas simple de choisir les verres, il est strict sur l'appellation constructeur. Le préfixe CGDM de leur verres en cours c'est H-

lens_ach_100-f12.jpg

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé lyl je n'ai pas d'avis sur cet objectif de 100 mm car je n'ai tout simplement pas les compétences pour interpréter les schémas optiques fournis .A mon grand regret.

 

Mais à F/D 12, cela ne doit pas être mauvais je pense en planétaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/12/2019 à 13:55, lyl a dit :

le strehl max à l'air plus mou qu'avant, annoncé à 0.93. Que faut-il en penser ?

 

bizarre...ils auraient relâché les tolérances de fabrication ? ou il y a une autre idée ? en principe le Strehl est annoncé à la meilleure longueur d'onde pour l'AS...peut être pas le cas ici? mais il y a peu de sphérochromatisme , donc même un tout petit peut décalé, ça ne devrait pas baisser autant. bizarre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois qu'en fait la 220mm F15 est en production. Il s'agit plus d'une optique destinée à un observatoire mais la focale me plait bien pour ce diamètre. Quelle serait le grossissement maxi en planétaire sans filtre? Existe -t'il un/des filtres qui supprimeraient la partie du spectre pour lesquels les longueurs d'ondes ne sont pas "diffraction limited", soit probablement le bleu/violet et le rouge....

merci...

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous avons vite passé la discussion sur ce 220 : voir à partir de ce post

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour  STF8LZOS6 !

"Je vois qu'en fait la 220mm F15 est en production. Il s'agit plus d'une optique destinée à un observatoire"

Pas uniquement j'espère. J'envisage sérieusement de construire une lunette coudée avec cet objectif sur le modèle de ma 150 Clavé F/15 qui mesure 1090 mm et pèse 8 kgs queue d'aronde comprise :

 

IMG_2310 Clavé recadrée.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, remy-33 a dit :

Pas uniquement j'espère. J'envisage sérieusement de construire une lunette coudée avec cet objectif sur le modèle de ma 150 Clavé F/15 qui mesure 1090 mm et pèse 8 kgs queue d'aronde comprise

Bonjour remy-33

Une optique zeiss de 250mm de diamètre F15 a été remontée chez APM en coudée par matthias wirth:

https://astromart.com/classifieds/astromart-classifieds/telescope-refractor/show/carl-zeiss-jena-telescope-astro-e-objektiv-2503750-lens-in-cell

Mais je ne suis pas fan des tubes repliés, comme celui de ta photo....

220/250 en réfracteur, c'est moins pour la lumière reçue que pour le PS atteint plus facilement qu'avec autre chose. Mettre un ou des miroirs en plus, c'est se compliquer la vie. Je le vois comme cela. Je resterai classique avec un tube droit comme dans les apo courtes F7-F9.

 

PS: et je souhaite une longue vie à l'entreprise iStar.

Edited by STF8LZOS6

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que l'un des intérêts d'une lunette c'est que la lumière n'est pas déviée pas de nombreuses surfaces comme dans un telescope. Avec une lunette repliée tu retrouves cet "inconvénient" du telescope, mais en même temps quand tu as un objectif de 150mm ou plus à F15, si tu veux éviter d'avoir un tube de 2m...

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a une heure, STF8LZOS6 a dit :

Je le vois comme cela. Je resterai classique avec un tube droit

C'est le poste fixe dont tu parlais ? 

Ca reste 220mm sans obstruction. Ce n'est pas la première fois qu'il y a eu des lunettes de ce type. Pour exploiter au mieux les .92 strehl garanti, il faudra penser à quelques accessoires pas trop coûteux (filtre comme les Baader par exemple) heureusement si tu veux taper les 400x et plus très agréables sur la Lune et peut-être pas très loin sur les planètes. 

Du point de vue grand champ, je suis confiante, 220mm ç'est très sympa sur une grosse liste d'objet.

Et pour la quête des doubles c'est du brutal vu que tu fais le focus sur la meilleure couleur d'une étoile.

La 215 de la SAF (article de 1952) n'était pas pour le même usage mais les verres employés par Istar sont bien mieux, ça permet de rêver.

Après faut voir l'investissement par rapport à un réflecteur, en lumière ça perd moins comme indique @gagarine. C'est un objectif mince.

De plus, le nez du tube à 3/4 m...

Edited by lyl
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, lyl a dit :

@gagarine. C'est un objectif mince.

Ce n'est pas le nombre de surfaces traversées qui importe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lyl a dit :

C'est le poste fixe dont tu parlais ? 

Oui, je le vois plus en poste fixe et lunette classique de telle sorte que RIEN ne dévie.... Mais il y a tout le reste qui va à l'avenant...monture très lourde, coupole...je le vois plus comme un investissement personnel qui restera par la suite la propriété d'un club....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/12/2019 à 09:42, gagarine a dit :

Ce n'est pas le nombre de surfaces traversées qui importe ?

Si, j'avais un doute, j'ai vérifié entre temps, c'est très transparent même avec 2 bons cm au centre. (minimal) et ils les passent au MgF2 +SiO2 seulement. (Le coût du multi-traité à ce diamètre ...)

https://refractiveindex.info/?shelf=glass&book=CDGM-ZF&page=ZF2

https://refractiveindex.info/?shelf=glass&book=CDGM-BAK&page=H-BAK8

Je voulais évaluer quelle épaisseur Istar a mise pour les verres : le poids pas n'est pas indiqué : http://www.istar-optical.com/anastigmatic.html#ana220f15

Clavé faisait à l'ancienne : c'était assez épais (15/100e et 1/10e du diamètre pour la 150mm)

-------------------

Note : cette combinaison n’apporte quasiment rien sur les petits diamètres, au contraire, les courbures r2 et r3 dans l'entreverre sont très proches, avec un écartement mince à 1/2000f les images fantômes sont moins diluées et ces verres sont moins aidés par un simple traitement anti-reflet.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces info sur les verres chinois  sont très intéressantes ! En effet il n'y a pas de problème de perte interne aux lentille. Par contre on ne connait pas les specs sur l’homogénéité de l'indice de ces verres : cela est important pour la qualité du front d'onde en sortie  de l'obectif.

Super la Zeiss 250 ! Mais bien lourd et coûteux... Avec deux miroirs de replis (qui doivent être de très bonne qualité) on perd moins de 10 % de flux (traitement 96 % MCM par exemple). De plus l'image est conforme car il y a deux réflexions (pas inversée droite/gauche). Ce n'est pas le cas avec une lunette "classique" avec un renvoi coudé qui est généralement nécessaire pour observer les astres hauts dans le ciel.

Replié ou non il y a  donc du pour et du contre. Mais 220 F/15 non replié c'est un monstre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By PATRICEM33
      Bonsoir à tous,
       
      Après avoir mis un peu de côté le CP depuis d’un an et la vente de ma FSQ-85 (pas taper mais ça a fait un heureux), pour faire du planétaire avec mon µ210 (que je ne délaisse pas pour autant ), je souhaite m’y remettre.
      Je suis en pleine réflexion pour du CP moyen/grand champ (plus de focale que ma petite WO ZS61 qui est à 360mm et mes objectifs photo) associé avec mon APN plein format Canon 6D Astrodon (en attendant plus tard du CMOS FF).
      Au niveau monture, j’ai une Vixen Sphinx NEXSXD qui accepte une charge de 10 kgs pour l’astrophoto et j’autoguide avec chercheur et ASI224MC.
      Mon cahier des charges est le suivant pour mon « ultime » lunette que je compte garder très longtemps :
      - Budget : environ 5K€.
      - Diamètre supérieur à 90mm.
      - Optique ED: FPL-53 ou FDC100… mais de haute qualité.
      - Système optique : Triplet+aplanisseur, Petzval...
      - Focale max 650mm sans réducteur (M31 passe juste avec mon 6D sur AstronomyTools) et en dessous de 500mm avec réducteur.
      - Masse < à 8 kgs. (le moins serait le mieux pour faire du nomade en plus du jardin et pour mon dos).
       
      Après recherche, quelques lulus sortent du lot :
      - Astro-Physics 92 Stowaway : triplet ED en FCD100 fait main, Ø92mm et focale de 644mm avec aplanisseur et 488mm avec réducteur 0,8X.
      - Takahashi FSQ-106 EDX4 : bien sous tout rapport mais le prix a pris de l’inflation…
      -  Televue NP101IS: 540mm avec aplanisseur pour plein format.
      - Une 4ième mais quid de la qualité : ASKAR 600/5,6.
       
      Voilà moi choix n’est pas encore fait (mais j’ai un petit faible pour une ) et je n’ai peut-être pas vu tout ce qui existe dans cette gamme de lulus.
       
      Merci pour vos avis et retours, ils sont les bienvenus.
       
      Amicalement.
       
      Patrice
    • By Vincent COTREZ
      Bonjour à toutes et à tous,
      Je me présente (à moitié pour certains), Vincent 52 ans aujourd'hui, j'ai mis l'astronomie de coté il y'a environ 15 ans.
      Je fréquentait activement ce forum et cette belle communauté de passionnés dont je faisais partie.
      Je n'ai jamais cessé de vous suivre (de loin), notamment grâce à Astrosurf. Heureux de constater que certains sont toujours là, la passion toujours aussi vive.
      Sans nostalgie... que de bons souvenirs de nos Vesta Pro, de nos EOS modifiés, de nos bricolages en tout genre et de nos images gratifiantes  
      Passé la webcam je fus l'heureux possesseur d'un Starlight MX516 puis d'une HX916, quelques "belles" images de la profondeur du ciel et quelques photométries d'astéroïdes...
      Je vis aujourd'hui à Nouméa en Nouvelle-Calédonie, le ciel austral où Orion a la tête à l'envers, c'est plutôt renversant  
      Si je reviens vers vous c'est pour prendre conseil pour un projet d'achat d'un Dobson, je suis largué aujourd'hui sur le matériel.
      Je souhaite reprendre l'astronomie pour du visuel ciel profond et je m'oriente naturellement vers un Dobson.
      Mes critères de choix sont les suivants :
      Diamètre mini 250mm, idéalement un 300mm (voire un peu plus ?) avec une optique parfaite (je sais ça n'existe pas  )
      Ouverture environ à f/d 5
      Un Goto ne serait pas de trop (qui fonctionne dans l'hémisphère sud)
      Un Goto autonome qui ne nécessiterait pas d'ordinateur portable mais qui pourrait optionnellement s'interfacer avec un ordinateur portable, je sais je suis exigeant  
      Idéalement 2 bons oculaires "grand champ" 25, 30, voire 40 mm ?
      Transportable, sous entendu facilement montable/démontable. Cela ne me dérange pas de devoir passer du temps au montage/démontage d'autant que l'utilisation se fera principalement chez moi en quasi-fixe.
       Et pour finir un produit qui serait disponible rapidement, livrable en Nouvelle-Calédonie (je peux payer un supplément pour accélérer la livraison)
      Je préfère bien entendu acheter chez un revendeur français mais il semblerait qu'ici il soit courant de se fournir aux US et en Australie, donc si vous avez des tuyaux je suis ouvert à tout.
      Si fournisseur français, avec exonération de la TVA car elle ne s'applique pas ici, nous sommes taxés à l'importation. Je précise car certains fournisseurs refusent d'appliquer cette exonération et du coup on est taxé 2 fois
      Merci d'avance pour vos conseils avisés.
      Au plaisir de vous lire et de vous retrouver.
      Vincent
      vincentcotrez@gmail.com
    • By Jean-Marc_M
      Bonjour !
      Le soleil se réveille et j'aimerai compléter ma Lunt 60 par un tube pour imager en lumière blanche avec une focale plus grande. Pas de visuel, que de la photo.
      J'ai utilisé quelques fois un Astrosolar sur un C9 XLT, c'est pas mal mais le cercle image étant faible, sur les bords c'est pas top (à moins qu'il ne s'agisse d'un autre problème...). De toutes manières, j'ai vendu ce C9.
      J'ai une ASI174 et je me dis qu'un Newton désaluminé pourrait être un bon plan. Après quelques recherches sur le net, j'ai quelques questions :
      - Quel est le diamètre à ne pas dépasser pour pouvoir imager le plus souvent possible, c'est à dire sans attendre le seeing qui n'arrive que 2 fois par an ?
      - Y a-t-il un F/D optimum ?
      - Je vois le plus souvent des Newton désaluminé de 200 à 250 mm de diamètre. Est-ce qu'un Newton basique comme celui-ci ferait l'affaire ? Si ce n'est pas le cas, qu'est-ce qui ne va pas ?
      - Ca se règle comment la collimation d'un Newton désaluminé ?
       
      Voilà pour mes premières interrogations et merci à ceux d'avances pour vos retours !
      Jean-Marc
    • By Cpt_Igloo
      Bonjour à tous.
       
      Je suis en train de m'atteler  à minimiser les défauts optiques sur mon C8 en ciel profond.
      Je sais que je ne peux agir que sur 2 : la collimation et le réglage du backfocus (avec le réducteur de focale 6.3 Celestron). Concernant le tilt, je ne vois pas trop ce que je peux faire, j'utilise un APN ...
      Bon, concernant la collimation, pas de souci, c'est de la pratique 
      Par contre, pour le backfocus .... Pas évident.
      J'ai repris les images montrant les défauts optiques en fonction du fait qu'on soit trop près ou trop loin, mais comment s'en sortir sachant :
      - qu'il y a très probablement du tilt
      - qu'il y a des déformations de bord de champ inhérentes à la formule Schmidt-Cassegrain (ce n'est pas un Edge)
       
      Bon, déjà j'ai retiré un sacré défaut dont je n'ai réalisé que hier soir : mon pare-buée ! J'ai compris qu'il m'introduisait des déformations en voyant des étoiles défocalisées qui avaient une forme bizarre ...
       
      Est-ce que certains ont déjà pratiqué ce genre d'activité ?  
      Pour illustrer, j'ai mis en pièce jointe une brute de 5 minutes sur le Croissant. J'ai revu la collimation au Tribahtinov, et fait la mise au point via l'Autofocus de Nina.
      Le matériel :  C8 avec correcteur/réducteur de focale 6.3 Celestron (China), Az-EQ6, Canon EOS 40D non défiltré
      J'ai réglé la distance backfocus à environ 105mm (valeur qui revient souvent pour ce réducteur), mais manifestement, en regardant la photo, il semblerait que la distance soit trop importante ... Sauf si la déformation est liée à la sphéricité des bords du SCT ..... On fait comment la différence ? 
       
      Merci d'avance de votre aide
       

    • By petitprost
      je l'ai vu hier soir pendant une séance photo 
       
      https://www.francebleu.fr/infos/insolite/explosion-ou-meteorite-un-bruit-et-une-lumiere-impressionnants-dans-le-ciel-de-bretagne-1630895869
  • Upcoming Events