biver

Mars... c'est parti pour la grande opposition!

Recommended Posts

Pas faux pour l'absence de moteur, c'est au moment où on sent qu'on est aux portes de percevoir le détail ultime, qu'il faut être déconcentré par la remise au centre du champ et ce même pour des Gr non stratosphériques

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

salut,

Pour ma part, la table équato je l'ai installé au bout de 3 observations avec le dobs 300mm. Mis en station vite fait à la boussole Mars quitte le champs de la bino à 300X en 2 min environ mais le gain est très appréciable. Avec la raquette je la ramène en douceur donc je suis monté à 450X quand la turbu se calmait, et plus de 1000X avec nikon Nav7 + powermat 5X ( là elle traversait vite le champ; juste pour joué et grappiller quelques détailles).

 

lolodobs le dévoreur de mondes 👽

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai qu'à 1400x avec le LV 2.5mm qui n'a que 45° de champ apparent, les images sans suivi deviennent presque subliminales... (Mars qui fait 1/5e du champ le traverse en 8 secondes...).

Mais l'optimum par rapport au contraste me semblait être un peu en-dessous de 600-700x..

 

Sinon un autre dessin, dans de moins bonnes conditions, mais avec des contrastes moins renforcés:

 

mars200920.jpg

  • Like 4
  • Love 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

@biver la non-motorisation de ton 400 au final c’est un choix délibéré? Car à 700x avec un 5 ou 6mm (xo, ,...), la traversée du champ reste quand même très courte, de l’ordre de 15 ou 16 seconde (si la planète traverse diamétralement ce qui n’est pas évident avec une monture altaz). J’imagine (corrige -moi si je me trompe) que même quelqu’un comme toi qui a 20 ou 30 ans de dessin astro derrière lui doit apprécier le confort du suivi n’est-ce-pas?

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Evidemment avec un suivi propre ce serait mieux... j'ai une sorte de table équatoriale que j'utilise pour des poses courtes au foyer, mais sous dimensionnée et pas assez bonne pour les fort grossissement (vibrations,...)

Mais la question c'est d'avoir la possibilité d'avoir une table équatoriale à demeure... pour le planétaire je sors et rentre le télescope en prenant l'ascenseur et roulant sur 20 à 300m dans la résidence... pas de possibilité d'installer la table équatoriale, surtout si parfois je dois déplacer le télescope pendant le dessin à cause des immeubles...

Nicolas 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok je comprends mieux! Après j’imagine que tu as évalué la possibilité d’installer un stellarcat ou autre système du même type, nettement plus simple a déplacer que la TE. Si je pose ces questions c’est que quand je vois le niveau de détail de tes dessins dans des conditions somme toutes pas optimales, j’ose pas imaginer ce que tu gagnerais encore en détails par exemple peu contrastés. Mais bref ok j’ai mes réponses! Merci ;-)

Edited by AlSvartr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nicolas,

 

Il y a 2 heures, biver a dit :

pour le planétaire je sors et rentre le télescope en prenant l'ascenseur et roulant sur 20 à 300m dans la résidence

 

Même après avoir galéré pour l’installation du 400 la motiv est là! respect Mr Biver!

fouuuuuu ta mare Eritrheaum ou la "vache martienne" regorge de détails; y a qu'a voir l'Aromatum Pr ou les mamelles de la sus-dite vache pour s'apercevoir que l'oeil de lynx sait capter le moindre détail. 30 ans d'observation effectivement sa compte! Superbe boulot pour ce très beau dessin.

Perso je choppe plus le créneau météo, accuweather ou météoblue m'embrouille, mon ciel n'y est plus, fait ch...!

 

merci

 

lolodobs le dévoreur de monde 👽

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan mais le Nicolas,, personne ne joue dans la même cour en termes d'assiduité à l'oculaire : quand toi tu es ravi d'avoir fait quelques nuits dans le mois, lui -ce coquinou, se les coltine toutes dès lors qu'il y a un créneau météo, et cela depuis maintenant pas mal de décennies, ses archives perso sont monumentales.

Pi le Nicolas, il vient un peu d'une autre planète, ou d'une comète, mais il ne fonctionne pas comme nous aut' :D

En tout cas, jamais vu mieux -  Dolffus ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Serge, tu oublis Fred qui a un sacré coup d'oeil... voir sa production de 2018 avec la tempête... et on attend ses images suivantes de 2020...!

Voilà la suite avant l'arrivée du mauvais temps:

mars1809-210920.jpg.1e7cab4697b88c8ccea2ffd779ab9504.jpg

Et avec ses satellites, mais il me faut repeindre les aigrettes...

mars-sat220920.jpg.46bdd71e7f03eb35009501a41e1c34ec.jpg

  • Like 5
  • Love 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nicolas,

Mars riche en details; Avec les 2 satellites + aigrettes c'est superbe !

(Pfeuuuu sale temps maintenant...)

 

Merci

Lolodobs le dévoreur de monde 👽

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/09/2020 à 20:13, biver a dit :

pour le planétaire je sors et rentre le télescope en prenant l'ascenseur et roulant sur 20 à 300m dans la résidence...

 

Tu es absolument épatant Nicolas.

A croire que ta résidence réserve des horizons d'Est en Ouest bien dégagés car il m'avait traversé un moment

de faire la même chose de temps à autre avec mon petit Dob 203 dans le propre parking extérieur de ma résidence

afin de pouvoir me permettre de satisfaire une envie de pouvoir jeter un œil là haut, si ce n'est juste une-deux fois par mois.

J'ai juste un petit problème d'horizon... :)...c'est un euphémisme...

 

Le 25/09/2020 à 18:57, biver a dit :

C'est vrai qu'à 1400x avec le LV 2.5mm qui n'a que 45° de champ apparent,

 

Tu nous achèves Nicolas. Si tu regardes à travers des LV de 45-50° de champ apparent, bravo.

J'en ai eu deux. J'ai conservé uniquement le LV 10mm qui sert sur mon Dob avec une bonne Carl Zeiss 2x.

Ces oculaires sont très confortables sur le plan du relief d’œil mais ma foi, pour suivre une planète autour

de 700x dans un tel tuyau sans suivi et arriver à tout enregistrer, je suis sans voix.

 

Il y a 12 heures, serge vieillard a dit :

Pi le Nicolas, il vient un peu d'une autre planète, ou d'une comète, mais il ne fonctionne pas comme nous aut' :D

 

Je pense que nous sommes tous voués en terme d'humains à avoir des prédispositions pour quelque-chose.

Nul ne fonctionne comme son voisin et c'est très bien ainsi ; ceci constitue en somme la richesse d'une civilisation.

 

Le 24/09/2020 à 15:36, jldauvergne a dit :

tu peux faire ça, mais tu envois dans ce cas l'image dans des zones de coma. 
J'ai du mal à concevoir le planétaire sans moteur, il faut fixer l'image tellement longtemps. Nicolas est un acrobate. Clair qu'il y a une sacrée expérience. 

 

Les zones de coma sont variables en fonction du rapport F/D du Newton.

Certains oculaires à très large champ plat sont parfois épatants, même avec des Newton très ouverts.

J'ai entendu dire que certains amateurs avaient obtenus d'excellents résultats en appariant Paraccor + des oculaires de 100°,

surtout quand le Newton est au moins à F/D 4. C'est d'autant plus "planétaire" que le Paraccor agit comme une lentille de barlow à 15% au passage.

 

Le 24/09/2020 à 15:36, jldauvergne a dit :

J'ai du mal à concevoir le planétaire sans moteur, il faut fixer l'image tellement longtemps. Nicolas est un acrobate. Clair qu'il y a une sacrée expérience. 

 

C'est sûr que le suivi est incontournable pour le planétaire pour le commun des observateurs, surtout quand il faut observer dans des oculaires étroits.

Personnellement, passés les 250x, même pour juste de l'observation en dilettante, juste pour le plaisir de la contemplation, avec mon Dob 203, j'abandonne.

En plus, à cause du backfocus, c'est difficile sur la plupart des Dobs d'utiliser une bino standard ou une roue à filtres Wratten. Et sur ce plan, en termes d'équipement

comme la convivialité pour le visuel quand il s'agit de fixer longtemps l'image à plus de 300x, un Mewlon ou un simple SC sur équatoriale fait un peu mieux, c'est sûr.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, A-FIOCRET a dit :

Certains oculaires à très large champ plat sont parfois épatants, même avec des Newton très ouverts.

La coma et la courbure de champ sont deux défauts différents. 

 

 

il y a 54 minutes, A-FIOCRET a dit :

J'ai entendu dire que certains amateurs avaient obtenus d'excellents résultats en appariant Paraccor + des oculaires de 100°,

Sans moteur c'est sûr qu'il y a intérêt à corriger la coma et d'avoir un oculaire champ large. Les Ethos fonctionnent bien en planétaire. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, biver a dit :

Serge, tu oublis Fred qui a un sacré coup d'oeil...

Tout à fait, indéniablement, Fred est sublime dans le très fin détai planétairel avec un style très doux, très beau. Disons que tu as l'antériorité de la très haute définition planétaire, et une production qui ne supporte pas la moindre comparaison avec nous aut' Et pi j'vous aime tous les deux !!!!! :D

 

A-FIOCRET, très sincèrement, ya le matériel, certes ici un excellent 400, d'autre fois juste un T200 en mode léger , mais surtout du "métier" derrière tout ça et une bonne dose de maitrise du sujet. Par exemple, en planétaire, 250x c'est franchement le minimum syndical, et pas vraiment le moment d'abandonner en si bon chemin. En dessous, ce sera bien difficile d'extirper de fins détails, juste une vue montrant les principales formations (qui peut être plaisante, agréable, gratifiante, etc.)

Edited by serge vieillard
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, serge vieillard a dit :

A-FIOCRET, très sincèrement, ya le matériel, certes ici un excellent 400, d'autre fois juste un T200 en mode léger , mais surtout du "métier" derrière tout ça et une bonne dose de maitrise du sujet. Par exemple, en planétaire, 250x c'est franchement le minimum syndical, et pas vraiment le moment d'abandonner en si bon chemin. En dessous, ce sera bien difficile d'extirper de fins détails, juste une vue montrant les principales formations (qui peut être plaisante, agréable, gratifiante, etc.)

 

Je ne disconviens pas Serge sur la nécessité de beaucoup grossir en planétaire et que le "métier" compte, en visuel comme en imagerie d'ailleurs.

En d'autres temps, j'ai déjà fait des observations intéressantes de Saturne à 400x dans un Célestron 8 mais c'était sans compter qu'il était motorisé

sur une monture allemande et que Saturne était à plus de 50° de hauteur au petit matin où la turbulence est fréquemment optimalement calme.

 

Merci de m'encourager en me disant que ce n'est pas le moment d'abandonner en si bon chemin car finalement, ma barrière des 250x avec mon

Dob ne tient pas compte d'une peur de grossir mais de savoir tenir ces agrandissements comme d'avoir la capacité de rendre ces observations à très

forts grossissements payantes en fins détails, quand le télescope n'est pas motorisé. Si on s'en tient à l'expérience de Nicolas, il faudrait bosser "normalement"

avec un T200 entre 320x et 500x, selon le contraste de la planète, pour épouser les ratios Biveresques. Avec un suivi de qualité, aucune crainte pour

pousser la jauge dans mon cas mais sans suivi, soyons honnêtes que le club des candidats à ce type d'acrobaties est réduit à seulement quelques membres.

Comme tu dis, il y a le matériel et puis, les hommes. Si sur le plan matériel, je peux me régler sur le bon ratio ; je ne suis pas (encore) celui qui sera capable de le tenir "utilement".

Il est important de connaître et de savoir reconnaître ses limites, même si parfois, on peut se surprendre quelques temps plus tard d'être capable de les dépasser. On verra bien.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une petite photo prise à la fin du dessin (avant la pluie), 16 x 1/15e s, retournée pour la vision oculaire:

 

mars101020-23h45m8-t407f34bocurv.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, biver a dit :

Un autre dessin pas hyper détaillé

 

Nicolas le farceur :), nous sommes un bon 98% à en voir à l’œil systématiquement beaucoup moins que toi.

 

Il y a 14 heures, biver a dit :

la nuit dernière entre 2 averses

 

Quelle pugnacité dans cette période de vaches très maigres en ouvertures météorologiques.

On ignore ta période d'ouverture de tir entre les deux averses (45 min, 1h peut-être) mais franchement

dans ces cas bien précis où le temps presse, tu pourrais t'avérer tout autant redoutable face à un imageur

avec ce dessin exécuté en 38 min à peine. Là où l'imageur itinérant n'a pas le temps d'obtenir une image,

tu rafles tranquillement la mise :D A ce petit jeu, tu es indéboulonnable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, ce qui est remarquable c'est la mise en place du 400 pour si peu de temps ?! Je crois savoir qu'il n'est pas sous abri fixe pourtant ? Autant sortir une bonne petite apo et en prendre plein les yeux (si, si !) pour ce laps de temps, c'est possible et ça le fait bien - c'est d'ailleurs une des fonctions de la bestiole - autant manoeuvrer le 400, faut déjà être plus motivé !

 

Bravo pour les satellites que j'ai pas tentés  à ...100 mm, mais pour les formations ça valide qu'on a à peu près tous la même chose !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbes dessins comme d'habitude Nicolas "l'extra-terrestre" !  :P

Pour les satellites, il me semblait justement avoir aperçu une "étoile" tout près de Mars au 450 il y a quelques semaines ! Cela pourrait donc t-il être un satellite ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a eu une étoile pas très loin de Mars il y a quelques semaine (je l'ai peut-être sur une photo rapide quand je voulais tenter les satellites), mais ce n'était qu'une étoile significativement plus brillante que Deimos.

Deimos, il faut quand même le chercher pour le voir, et il n'est jamais à plus de 3 diamètres de la planète.

Pour le visuel je parle de Deimos, qui se voit plus facilement (du moins avec mon dobson, ses aigrettes et son miroir pas toujours super propre) - bien qu'en photo (cf ci-dessus) Phobos sorte mieux...

Nicolas

Edited by biver

Share this post


Link to post
Share on other sites

... et pour me contredire, la nuit dernière a offert un bon créneau entre 0h30 et 2h30, assez stable sans trop de passages voilés (qui par contre aidaient à voir olympus mons!) et sur la fin, quand la turbulence était bien calme, Phobos était assez bien visible comme une petite source ponctuelle (x576 à x1080), bien que superposé à une aigrette de diffraction de Mars, et sans faire sortir Mars du champ... Le bon seeing (luminosité du satellite concentrée dans sa tache d'airy) et le fait d'être pile à l'opposition (angle de phase mini) ont du aider... Pas vu Deimos qui était peut-être encore loin de son élongation maxi (et la buée intermitente sur l'oculaire n'aidait pas... )

Nicolas

Edited by biver

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nicolas, 

Démos, phobos, Olympus Mons ...et tout les détails de la planète que tu dessines ! Y as même les aigrettes pour la vue oculaire, j'adore ! ( Et la petite photo qui montre les'' inter aigrettes'' qu'on voit aussi à oculaire). 

Super boulot 

Merci

Lolodobs le dévoreur de monde 👽

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By guilaume
      Bonjour, 
      Je me suis essayé au dessin papier le week-end dernier, c'est moins facile que sur mon téléphone. 
      Donc, j'ai profité d'un week-end correct pour bricoler et tester ma table équatoriale avec mon 300.
      Bien que les conditions soient très moyennes, je teste sur Jupiter. 
      Je me mets en bino, avec un grossissement de environs 250x. C'est peu, mais les conditions étaient mauvaises. 
      C'est assez déroutant de passer de la position d'un c8 à celle d'un dobson et de passer d'un stylet ou tout peut être effacé sans traces à du papier.
       
      J'ai fait le dessin au crayon gris trouvé dans la trousse de ma fille, j'ai noté les couleurs à part, en rentrant, au crayons de couleur, toujours ceux de ma fille, sur une feuille à part. Le gabarit, c'est un gobelet en plastique un peu déformé. 
      J'ai ensuite photocopié le noir et blanc et mis de la couleur sur la copie.
      Bien que pas terrible, je suis assez satisfait de mon dessin.
      L'observation s'est déroulée vers 00h30 locale (peut-être plus tard, je ne sais plus trop).
      Voici la version crayon gris à l'oculaire :

       
      Puis la version couleur, l'assombrissement du limbe est fait numériquement :
       

      Il n'y a pas énormément de details, j'ai essayé de voir des details dans les parties sombres des bandes, comme les tourbillons que note Guillaume, mais je n'ai rien vu. Une autre fois peut-être. 
      Merci, bonne journée.
    • By Adamckiewicz
      Essai en couleur cette fois, avec le OIII en vert, l'UHC en bleu. Sur papier blanc inversé.
      Ciel périurbain, suffisamment de turbulence pour que je n'aie pas pris le temps d'observer Jupiter.
      Par rapport à l'an dernier, j'ai vu beaucoup plus de détails, notamment 7 étoiles dans la nébuleuse, dont la centrale qui apparait dans les trous de turbulence à 225x.
      L'UHC laisse voir 2 bandes de part et d'autre de la NP. L'OIII semble remplir les anses.
       

       
    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin

      7 dessins : 9517 à 9523.

      Cette nuit est sans nuages. Je suis prêt à observer à minuit 20.
      La Lune en premier quartier dans la Vierge gêne mais se couchera un peu plus tard, son éclat étant déjà absorbé à 1h15, passant d'abord par les teintes jaune, orange, rouge et marron.
      Jupiter et Saturne sont basses au sud-est.

      A cause de la brise du nord-est, j'ai mis le Strock à l'abri des ballots de foin au début, puis le vent tombe.

      Je regarde en premier lieu un amas ouvert et une nébuleuse planétaire dans le Cygne.

      Observation 9517 : NGC7044.
      Il est initialement confondu avec un astérisme plus évident au nord-ouest qui n'était de toutes façons pas à la bonne place.
      Mon oeil est attiré en vision indirecte par une tache floue au bon endroit.
      Puis je distingue en vision indirecte (VI) quelques étoiles indistinctes dedans (indistinctes dans le sens qu'il est dur de les positionner précisément).
      L'amas est noté VI1 à VI2, concentré, à 150x.


      Observation 9518 : IC5117
      A 75x, la nébuleuse planétaire est en duo avec une étoile plus brillante. Ca s'inverse en filtration Oxygène 3, la nébuleuse est alors mieux vue.
      Elle reste faible à 75x, et réagissant bien à ce filtre.
      A 480x, elle me semble plus floue que les étoiles, avec une turbulence moyenne de 3 sur 5 relevée à ce grossissement.
      Son centre est plus brillant et la nébuleuse plus contrastée à ce grossissement est notée alors assez faible à considérablement faible.


      Des insectes me rentrent dans les trous de nez.
      Puis c'est un moustique qui m'agresse à 1h.
      Ca ne m'empêche pas d'observer M71, amas globulaire éminent de la constellation de la Flèche.

      Observation 9519 : M71.
      150x, 218x. L'amas globulaire est très riche et bien résolu sur fond laiteux faible. 218x est le grossissement optimal pour le détailler en grappes d'étoiles.


      Je pointe ensuite un amas ouvert à proximité, dans cette petite constellation de la Voie Lactée estivale.

      Observation 9520 : H20.
      Il est fourni et esthétique à 150x, et la turbulence plus faible à 2 sur 5 y contribue.


      Je note le second passage de l'ISS cette nuit à 2h15.

      Le fond de l'air fraîchissant, il est temps de mettre le pull sous la veste.
      Les bruits de chouettes et grenouilles m'accompagnent cette nuit.

      Je poursuis sur une galaxie du Petit Renard, ce qui est rare dans une constellation dans le plan de la Voie Lactée.

      Observation 9521 : NGC6921.
      Elle n'est pas facile à trouver mais une fois cela accompli, elle est vue en permanence, faible à très faible. Elle est petite mais concentrée.


      Un coup de barre me tombe dessus à 3h.
      J'y résiste pour observer une galaxie de Pégase, la célèbre NGC7814, avec en bonus la supernova 2021rhu.
      La fatigue ne va pas me faire rater une telle cible d'actualité, non mais!

      Observation 9522 : NGC7814 et SN2021rhu
      218x 150x, 480x.
      La supernova est quasiment au centre. Elle est considérablement faible et mieux visible que la galaxie qui reste faible et diffuse.
      A 480x je ne sépare pas la supernova du noyau de la galaxie, mais j'oubliais que ce dernier est très flou, alors que là ça donne l'impression d'un noyau ponctuel tranché pour cette galaxie.
      J'estime la magnitude de la supernova vers 12.


      Je termine par une autre galaxie de Pégase, finie dans l'aube à 4h.

      Observation 9523 : NGC7698.
      Je la vois très faible, minuscule, je doute même de sa présence à 150x et la confirme à 218x tellement elle est rikiki.
      L'aube est trop présente maintenant pour continuer des observations.


      Le papier et les affaires sont mouillés, j'ai même eu un peu de buée sur l'oculaire à la fin.
      Etant suffisamment en forme, je rentre directement ensuite.
    • By Guillaume BERTRAND
      Bonjour tout le monde,
      Samedi 4 septembre 2021 : les conditions météos annoncées n’étaient pas très encourageantes. Passages nuageux prévus toute la nuit. A 22h hl ciel clair sans aucun nuage. Je décide de sortir rapidement le T400 pour voir ce que dit le seeing. En pointant une étoile pour la collimation, très bonne surprise ! L’atmosphère est bien stable. A 22h30 je pointe Jupiter… Image superbe à 371x et correct à 742x mais le manque de transparence à cause de passage nuageux m’ont obligé à rester sage niveau grossissement.
       
      Première fois que je vois une Jupiter aussi riche en détail, les couleurs sont superbes. Beaucoup de détails très fins qu’il va être difficile de retranscrire sur un dessin. Je me lance quand même en commençant par l’hémisphère nord mise en place à 20h34 UT puis l’hémisphère sud à 20h50 UT. Merci pour le conseil @fred-burgeot et merci Astrodessin !
       
      Les 2 barges sombres dans la bande équatoriale nord (NEB) sont très facilement visibles. Idem pour la plupart des anticyclones blancs dans la bande tempérée sud sud (SSTB) quasi visible en permanence. Plus dur à placer précisément, beaucoup de nuances (bandes sombres) peu contrastées dans la zone équatoriale (EZ), mon dessin est un peu approximatif dans cette zone. Je détecte (par intermittence) quelques barres noires dans la bande tempérée nord (NTB). Au nord d' Oval BA (dessous sur mon dessin) dans la bande équatoriale sud (SEB), plusieurs tourbillons plus sombres sont visibles. Une perturbation sombre se situe juste au nord du deuxième et troisième anticyclones blancs de la SSTB.
       
      Bonne fin de journée !
      Guillaume
       

    • By Guillaume BERTRAND
      Hello tout le monde,
      Ça fait un petit moment que je n'ai pas posté ici ! Ma dernière sortie astro remontait à début Juin ! Merci la météo
      Depuis quelques jours les nuits claires s'enchaînent en région Nantaise je vous partage donc mes premiers dessins Jovien datant du 27 et 28 Août 2021.
      L’exercice est pas évident, ça bouge très vite, j'ai un peu paniqué en me lançant dans le premier dessin, puis j'ai pris un peu d'assurance pour les deux autres.
      Je me suis donné max 10 minutes pour la mise en place des structures principales (que le temps passe vite ! ) puis 20 min pour finaliser le dessin en essayer de grappiller le moindre détail.

      27-08-2021 - T400x371
      Mise en place : 21h29 UT
      Fin du dessin : 22h00 UT
       
      Les conditions de seeing étaient assez moyennes. La grande tâche rouge est au méridien, précédée d’une zone de turbulence bien visible (à droite de la GTR sur mon dessin). La GTR est bien détachée de la bande équatoriale sud (SEB) et d’une teinte similaire à la bande équatoriale nord (NEB). Pas d’oval blanc détecté dans la bande tempérée sud sud (SSTB). La zone équatoriale (EZ) est très colorée (jaune/orange). J’ai du mal à y discerner des structures… peu de contraste. Coté bande équatoriale nord, bande assez fine très sombre au sud s’estompant vers le nord. Quelques spots très sombres et contrastés (barges) sont visibles dans la NEB. Encore plus au nord dans la bande tempérée nord nord (NNTB) je note juste quelques barres plus sombres.
       

       
      28-08-2021 - T400x371
      Mise en place : 20h36 UT
      Fin du dessin : 21h05 UT
       
      Meilleures conditions que la veille, seeing correct à bon ! Un peu de vent du nord mais rien de gênant. J’ai réussi à voir quelques ovals blancs présents dans la bande tempérée sud sud (SSTB). Un peu plus au nord au niveau de la STB, Oval BA bien visible et au nord-est de celui-ci un autre spot un peu plus étendu et au contour moins bien défini (White oval / WS6 selon le dernier rapport de John Rogers). Pour le reste deux barges sombres, très contrastées se couchent dans la bande équatoriale nord (NEB).
       

       
      28-08-2021 - T400x371
      Mise en place : 22h14 UT
      Fin du dessin : 22h35 UT
       
      Toujours avec de bonnes conditions de seeing, j’ai attendu que le satellite Io passe devant le globe et projette son ombre. J’ai commencé la mise en place à 22h14 UT. Après coup je me rend compte que j’ai pas mal de défauts sur ce dessin… La bande SSTB est placée trop au sud et la NNTB trop au nord, il en résulte une zone équatoriale bien trop haute… bref encore pas mal de progrès a faire. Oval BA et WS6 sont visibles au couchant et deux autres spots blancs de l’autre coté. Je discerne quelques plumes très faiblement contrastées dans la zone équatoriale. Et plus au nord deux zones sombres dans la NEB et un petit spot précédé de structures plus sombres dans la bande tempérée nord nord (NNTB).
       



       
       
      Bonne soirée !
      Guillaume


       
  • Upcoming Events