Bertrand13

Les amas globulaires de NGC 147 et 185

Recommended Posts

Bonjour à Toutes et à Tous,

 

C'est la saison pour observer M31 et ses satellites éloignés que son NGC 147 et 185.

Et ceci d'autant plus qu'il est toujours gratifiant d'observer des objets situés dans d'autres galaxies que la notre, et que ces deux galaxies contiennent plusieurs amas globulaires accessibles à des ouvertures moyennes.

Je me suis servi du logiciel Guide pour créer des copies d'écran avec ces AG; cela devrait être utiles à ceux qui voudraient les observer

 

Pour en savoir plus: http://adsabs.harvard.edu/full/1988ApJ...334..159D

et pour avoir une idée de ce que vous verrez:

http://www.deepsky-drawings.com/ngc-0147-hodge-i-iii-t635/dsdlang/fr

http://www.deepsky-drawings.com/ngc-0147-hodge-i-t120m/dsdlang/fr

http://www.deepsky-drawings.com/ngc-185-fjj-v/dsdlang/fr

http://www.deepsky-drawings.com/ngc-147-185/dsdlang/fr

 

Bon ciel à Tous

Bertrand

 

 

NGC 147 & 185 GCs Guide8.jpg

  • Like 4
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Punaise... chapeau ! :) Le ciel de Haute Provence et des ouvertures de 635 mm à 1,2 m, ça aide grandement l'oeil de l'expert ;)

 

Je peux témoigner qu'à une vingtaine de kilomètres d'Aix, sous un ciel pas vraiment transparent, NGC 147 et 185 passent volontiers inaperçus au T350...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chapeau, là on est vraiment sur des cibles extrêmes

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma chtite contribution : NGC 147 et Hodge 1.

 

n0147_bdoT445x211-0.230_YPr.jpg

T445x211

 

Pour NGC 185, je lui avais rendu visite pour la zone d'absorption (rare pour une elliptique), mais il faudra que j'y retourne pour tes amas…

 

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca c'est de l'observation pas banale et très pointue :)

Il faut aller lire tes commentaires d'observations (en liens) pour comprendre le challenge que ça représente. Avec tes dessins (et celui de Yann) ils sont une précieuse aide pour tenter de les repérer nous aussi.

Merci !

Edited by fred-burgeot
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec l'actualité pas favorable aux escapades à la campagne pour les urbains, c'est des cibles difficiles du coup pour pas mal d'entre nous... Je ne parle que des galaxies elles-mêmes, pas des AG ! Au vu de leur gros manque de contraste sous des ciels de campagne, j'avais dû m'y reprendre à plusieurs fois pour la moins contrastée des deux

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, en période de confinement c'est mort pour les citadins, y compris pour les 2 galaxies peu contrastées.

 

Et pour les amas globulaires il faudra beaucoup de jus de myrtille et de carotte car avec le plus brillant à une magnitude de 17.0 c'est bien chaud pour mon Dobson 508! Un jour meilleur peut-être.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By pmoine
      Salut, 
       
      Avec la lune , je n'utilise pas mon APN , donc je  teste la 290 MM que je suis sensé utiliser pour l'autoguidage à l'avenir.
      Pour le set up
      - FSQ106 au foyer
      - camera ZWO 290MM
      - 160X45 sec. DOF ( les flat on un peu foirés, j'ai des taches que j'ai atténuées au traitement). Traitement Siril et Photoshop
      On retrouves les 3 galaxies NGC672, IC1727 et PGC1803573 pour la petite ;-) et quelques petites pétouilles en arrière plan ;-)
       
      Philippe

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Seine et Marne au sud des ballots de foin
      5 dessins : 9236 à 9240.

      Quand je sors de la voiture à 23h30, je vois la comète Neowise assez basse vers l'horizon nord-nord-ouest dans la Grande Ourse.
      Je me gare plus loin des hauts ballots pour pouvoir la pointer au télescope.
      La Station Spatiale Internationale ou ISS passe.
      Je m'active pour être prêt à observer en un quart d'heure, au point d'en avoir chaud.

      Je dessine d'abord à l'oeil nu puis au télescope la comète.

      Observation 9236 : comète Neowise à l'oeil nu.
      Assez faible à considérablement faible au centre, sa queue s'étend assez loin en vision indirecte.


      Observation 9237 : comète Neowise au télescope.
      75x, 109x. Le noyau a été placé à 23h57. La comète est bleu ciel, avec son centre brillant et flou. La coma ou chevelure est assez brillante.
      La queue est assez faible à perceptible et diffuse. Les structures de cette comète sont subtiles, j'y vois comme un noeud papillon dans la coma.
      Elle est énormissime cette visiteuse devenue circumpolaire qui va bientôt se coucher derrière les ballots de foin.


      J'entends le bruit d'un engin agricole vers la ferme au nord, j'espère qu'il va y rester cantonné.

      J'observe 2 objets voisins dans le ciel et pourtant dans 2 constellations différentes, une nébuleuse planétaire d'Hercule et une galaxie du Serpent.

      Observation 9238 : IC4593.
      Cette nébuleuse planétaire est repérée un peu floue à 75x, confirmée par blinking avec le filtre Oxygène 3 auquel elle réagit fortement, alors que sa réponse en HBêta reste faiblarde.
      Elle est vue comme une étoile floue assez faible à 343x par turbulence moyenne.


      Un peu de vent se lève mais pas gênant.

      Observation 9239 : NGC6065.
      150x. Elle est petite et dure, aperçue 25% du temps en vision indirecte (VI4).


      Je pars manger et me reposer un peu dans la voiture car la fatigue est arrivée.

      j'observe enfin une autre galaxie, dans Hercule.

      Observation 9240 : NGC6078.
      150x. Elle est diffuse et vue la moitié du temps en vision indirecte (VI3).


      A 2h, à cause de la fatigue insistante, je pars dormir jusqu'à l'aube à 5h30. Moi qui espérais revoir la comète se relever des ballots, c'est foutu.
      Je tente alors Mars mais elle est trop turbulente.

      Je pars à 6h.
    • By transitmk1
       voici 45 brutes de m33 a la lunette 102 et asi1600 traitee sous astrosurface

    • By yves65
      Bonjour à tous
       
      Cette nouvelle période de confinement est propice à la reprise d'observations visuelles depuis chez soi.
      Voici un petit CROA réalisé lors de la nuit du 21 au 22 novembre . J'ai dessiné quatre cibles ce soir là, au T305 :
       
      NGC 7048
      Nébuleuse planétaire dans le Cygne de magnitude 12,1 :
      Cette nébuleuse est située toute proche d'une étoile de mag 9. Au premier abord, elle semble avoir la forme d'un triangle dont l'une des pointes touche presque l'étoile. Ce triangle est quasiment visible en vision directe. Mais après une longue accoutumance, et en figeant la vision décalée assez loin de la nébuleuse, un liseré parfaitement circulaire apparaît autour du triangle, et la forme ronde de la nébuleuse devient perceptible. L'étoile centrale de la nébuleuse est invisible. J'ai fait cette observation avec filtre OIII, au Plossl 8mm et Nagler 9mm. Grossir davantage assombri trop la nébuleuse. Les étoiles du champ sont dessinées sans le filtre OIII.
       

       
      NGC 7814
      Galaxie dans Pégase de magnitude 10,6 :
      C'est une galaxie elliptique allongée, qui forme un fuseau aux pointes effilées, avec un bulbe circulaire assez brillant au milieu. Cette galaxie ressemble un peu à M102 et possède une bande de poussières visible sur les photos. Mais malgré mes efforts, je n'ai pas réussi à voir cette bande de poussières au T305.
       

       
      NGC 908
      Galaxie dans la Baleine de magnitude 10,2 :
      J'ai pointé cette galaxie dans le but de tenter de voir le bras spiral qui se détache du coté est, et qui est bien visible sur les photos. La structure spirale de cette galaxie est très difficile à appréhender en visuel au T305, mais il m'a tout de même semblé apercevoir de temps en temps une zone plus sombre à l'est, entre le bras spiral et le centre de la galaxie.
       

       
      M 34 (NGC 1039)
      Amas ouvert dans Persée de magnitude 5,2 :
      Cet amas ouvert est décrit dans un article du magazine "L'Astronomie" de ce mois-ci. Comme je ne l'avais jamais dessiné, j'ai comblé cette lacune. C'est un joli amas qui possède quelques alignements caractéristiques. J'ai compté une cinquantaine d'étoiles environ, dont 12 qui brillent assez fortement (avec une magnitude comprise entre 8 et 9.)
       

       
      Voilà pour ma moisson d'automne ,
      Bon ciel à tous,
      Yves
    • By tiffoule
      Bonjour,
       
      Ayant des connaissances rudimentaire en physique, j'essaye quand même de m'accrocher tant bien que mal et je suis très curieux sur tout ce qui touche à cela. Ce n'est que récemment que je commence à comprendre(un tout petit peu) et à accepter le principe(complètement contre-intuitif mais magnifique) de superposition quantique. Alors voici un nouvel article de "Pour la Science" qui je pense n'amène rien de nouveau mais son intérêt de vulgarisation et son ambition de résumer les connaissances actuels me fascine.
      Donc oui, l'incapacité pour l'instant de concilier physique quantique et relativité général c'est connus mais c'est qui l'est moins c'est sur quels points spécifiques les théories n'arrivent pas à s'entendre. Un des points est le paradoxe de l'information. Les trous noirs avalent et détruisent tout mais la physique quantique est formel : l'information quantique ne peut pas disparaître.
       
      Question aux experts :
      1) Pourquoi le rayonnement de Hawking ne contient aucune information liée à la matière qui a pénétré dans le trou noir ? Mes quelques neurones qui n'ont pas encore grillé me disent que si la fumée s'échappe d'un feu, si j'analyse la fumée je peux un peu savoir ce qui brûle dans le feu.
       
      Question aux piliers de bar, trolls et amateurs :
      2) Quels est votre opinion sur Stephen Hawking?
       
      Question pour tout le monde:
      3) Quels autres paradoxes vous semblent intéressants entre relativité général et physique quantique ?
       
      L'article de pour la science publié par Steven Giddings :
      https://www.pourlascience.fr/sd/astrophysique/trous-noirs-comment-resoudre-le-paradoxe-de-linformation-20377.php
        
      Merci de m'avoir lu et en espérant que ça roule dans vos observations du ciel nocturne.
  • Upcoming Events