starjack

En bino, c'est bien mieux ?

Recommended Posts

Voici les montages que j'utilise sur SCT

 

- Un montage polyvalent qui me permet de faire du CP en bino à f10, de rester en mono, ou de basculer en planétaire en vissant simplement le gk sur la bague zeiss de la bino.

 

polyvalent.jpg.bb2badd82aa0ce17971d5972653beef6.jpg

 

- un montage spécialisé : je visse soit le bloc planétaire ADC bino f20 à l'avant du rc, soit le bloc CP mono à f6.

(cela demande juste de visser le filet t2 pour basculer de l'un à l'autre)

 

mixte.jpg.18d199c38739bb1bbfd68fa90e2090c1.jpg

 

Edited by olivufu
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Le 20/11/2021 à 03:36, robby687 a dit :

j'ai investi dans une tête binoculaire venant d'un microscope "Leica" avec ses deux oculaires dédié de 25 mm  de même marque 

Tu aurais une photo de cette tête binoculaire Leica ? Et quels sont les références de ce microscope ?

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour avoir plus d'infos sur les binos en général et sur la nouvelle bino BRESSER zéro tirage en particulier je vous invite à vous plonger dans le présent numéro d'Astrosurf Magazine. 

La bino Bresser est vraiment étonnante : compatible tous matériels et aucun coefficient multiplicateur ! Le rêve en fait. 

Je l'utilise depuis sur une simple 80 ED... notamment en ciel profond à faibles grossissements... :)

Edited by Christophe Lehenaff
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

réponse tardive également....

Retour d'experience:

Bino maxbright (version 1) sur dobson 500/2000. Pour pouvoir faire la MAP,  powermate 2x ou 4x ou barlow correcteur de coma baader spécial newton 1,7x. + ADC entre la powermate et la bino. même avec un F/D de 8 (powermate 2x) la différence avec et sans adc est flagrante cet automne sur les gazeuses bien basses.

Oculaires: antares 25mm/70° pour le CP "grand champ", peu utilisés. ES14mm 82° pour les amas (une tuerie!); delite 11mm en planétaire, excellents. Il m'arrive d'avoir une image dédoublée lorsque les delite 11 sont mal positionnés (3 vis de réglage par oculaire pour parfaire le placement). L'effet de l'ADC est plus marqué avec la powermate 4x mais là le grossissement est trop fort (727x) par rapport au seing. Du coup je vais certainement revendre mes es 14mm pour des oculaires de focale comprise entre 15 et 20 et plus dédiés au planétaire, peut-être les delite 15 ou 18...Je peux rajouter des petits glasspath 1,25x et 1,7x pour obtenir tous grossissements jusqu'à...1236x :P

Depuis que j'utilise la bino, impossible de revenir en mono pour le lunaire / planétaire, c'est un autre monde!

En CP ça se discute. Y a quand même une grosse perte de lumière, suis moins fan en général, sauf pour les nébuleuses les plus brillantes et peu étendues (M17 est ma préférée en bino) et les gros amas globulaires: M15 à x 400 avec la bino au T500, sous un bon ciel, ça décoiffe xD.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Christophe Lehenaff a dit :

Le rêve en fait. 

 

c'est sur que cette bino possède des atouts indéniables pour l'observation grand champ. Mais pas en planétaire avec newton ouverts: considérant qu'un des domaines de prédilection des binos est quand même le planétaire / lunaire, obligé de toute façon de mettre une barlow ou équivalent devant la bino pour pouvoir obtenir des grossissements suffisants car c'est quasi impossible d'utiliser des oculaires de courte focale (8 à 10 mm  semble être la limite acceptable...)

Et optiquement parlant, ce serait intéressant de comparer l'image obtenue avec cette nouvelle bino + barlow par rapport à l'image donnée par une bino classique de même gamme  (type baader maxbright) avec la meême barlow et même marque d'oculaire mais focale différente pour que le grossissement soit équivalent. Du fait de la formule optique de cette bino pour compenser le backfocus, la question que je me pose est donc de savoir si la combinaison barlow/ bino compensée est aussi bonne que la combinaison barlow/bino classique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Christophe Lehenaff a dit :

Pour avoir plus d'infos sur les binos en général et sur la nouvelle bino BRESSER zéro tirage en particulier je vous invite à vous plonger dans le présent numéro d'Astrosurf Magazine.

 

Merci pour ce rappel ! Je vais le relire... :)

 

J'ai manipulé la bino Baader aux RCE sur le stand d'un revendeur toulousain bien connu. Bizarrement, j'ai eu l'impression que même à l'écartement maximum j'avais du mal à ajuster les oculaires à mon écartement oculaire... Pourtant je n'ai pas la grosse tête 9_9.  Il faudrait voir sur le terrain.

 

Sur le plan esthétique et finition, je la trouve très réussie.

 

Jacques

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, savoyard a dit :

 

Et optiquement parlant, ce serait intéressant de comparer l'image obtenue avec cette nouvelle bino + barlow par rapport à l'image donnée par une bino classique de même gamme  (type baader maxbright) avec la meême barlow et même marque d'oculaire mais focale différente pour que le grossissement soit équivalent.

ça je l'avais fait, pas avec la Bresser, mais le même produit badgé avec une autre marque. La formule est très sensibles aux reflets notamment. Christophe Lehénaff l'a d'ailleurs relevé aussi dans son test. Donc en ciel profond ça va, mais en planétaire une bino classique même d'entrée de gamme fait mieux. 
Le test doit trainer dans un ancien c&e.

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca c'est tres embêtant, parce que moi la bino c'est surtout pour du planétaire et je sais que ces reflets sont vraiment penibles en observation. @jldauvergne, tu confirmes qu'avec ou sans barlow cette bino genere des reflets importants en planétaire ?

Parce que sinon sur le papier je la trouve top. Il y en avait une sur un stand aux RCE badgee Tecnosky. Par contre assez lourde

Edited by gagarine

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, gagarine a dit :

tu confirmes qu'avec ou sans barlow cette bino genere des reflets importants en planétaire ?

yep

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, savoyard a dit :

des domaines de prédilection des binos est quand même le planétaire / lunaire, obligé de toute façon de mettre une barlow ou équivalent devant la bino pour pouvoir obtenir des grossissements suffisants car c'est quasi impossible d'utiliser des oculaires de courte focale (8 à 10 mm  semble être la limite acceptable...)

Tout a fait d'accord avec toi. Avec la FS152 NSV je pouvais l'utiliser en mode "Bino-free" et finalement les SPL 8 mm ne passaient pas. Impossible de fusionner. Par contre avec une paire de 12,5 mm + une barlow 2x, aucun souci :-) Donc le "Bino-free" en planétaire on peut se poser son intérêt !! Je sais que JD utilise sa CFF185 en mode "Bino-free" pour le CP, il pourrait nous donner son avis :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/11/2021 à 06:11, jm-fluo a dit :

Tu aurais une photo de cette tête binoculaire Leica ? Et quels sont les références de ce microscope ?

Hello,

 

Avec encore un peu de retard :

Je n'ai pas les réf du microscope, j'ai acheté la tête seule munie d'un renvoi optique incliné (que j'ai retiré) en entrée de tête. Les oculaires comme dis précédemment  sont des "leica" de 25 mm et environ 50° de bonne qualité me semble-t-il. Si nécessaire, je peux avoir la réf car j'ai tout revendu à un ami proche depuis que j'ai mon binoscope. Le modèle ici est à base de prismes et miroirs.

Attention, j'ai tout de même du faire "tourner" une bague d'adaptation en entrée de PO  par mon père. D'un point de vue rendu en planétaire, les couleurs étaient assez "chaudes mais impeccables". J'utilisais une barlow X2 et X3 m'amenant à un grossissement max d'environ un peu plus de x400.

Mécaniquement parlant et fusion, c'était irréprochable, même un peu raide. Economiquement parlant, ce fut super intéressant.

 

Bon ciel.

Xavier

 

voici quelques photos:

 

DSC_8690.jpg

DSC_8688.jpg

Edited by robby687
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question de béotien : Après une observation avec la bino, avez-vous les yeux fatigués ? Du moins, y a-t-il une différence de confort par rapport à des jumelles ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non en ce qui me concerne.

Mais un déréglage optique pourrait engendrer ce genre de chose. En sachant que pour beaucoup de gens, la bino est difficile du simple fait de devoir accommoder horizontalement.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, starjack a dit :

 

J'ai manipulé la bino Baader aux RCE sur le stand d'un revendeur toulousain bien connu. Bizarrement, j'ai eu l'impression que même à l'écartement maximum j'avais du mal à ajuster les oculaires à mon écartement oculaire... Pourtant je n'ai pas la grosse tête 9_9.  Il faudrait voir sur le terrain.

 


Ouh là je doute, la Baader a un écartement maximum de 70 ou 75mm, et l’écart inter pupillaire bino moyen d’un homme adulte ça doit tourner autour de 64-65…

 

Edited by Bradisback
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Fabb a dit :

Question de béotien : Après une observation avec la bino, avez-vous les yeux fatigués ? Du moins, y a-t-il une différence de confort par rapport à des jumelles ?

Si la fusion des yeux se fait bien dès le départ, la fatigue oculaire est moindre qu'en mode mono, voire inexistante, comme d'ailleurs avec des jumelles.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Bradisback a dit :

l’écart inter pupillaire bino moyen d’un homme adulte

 

C'est toi qui a raison, je suis un homme adulte moyen... :| ;)

 

J'ai dû aller trop vite à faire la manip', et comme il n'y avait pas d'oculaires mais juste les bouchons, je me suis loupé.

 

Merci de m'avoir rassuré ! :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, JD a dit :

la bino est difficile du simple fait de devoir accommoder horizontalement.

 

Accommoder horizontalement ? Je ne comprends pas ce que tu veux dire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je veux dire qu'il y a une proportion de gens, environ 10% qui ne peuvent pas fusionner les images en bino.

Pourquoi ?

Il se trouve que sur mes grosses jumelles apo 130, j'ai un réglage d'alignement vertical et horizontal me permettant de centrer parfaitement les images sur les deux axes. En sachant que notre tolérance pour un décalage vertical est bien moindre qu'à l'horizontal.

Mais j'ai pu faire tester ce petit réglage horizontal à des gens qui habituellement ne peuvent observer en bino. Et là, miracle, ils y parvenaient.

 

Je pense intuitivement que ces personnes ont tendance à trop converger quand ils se placent devant une bino alors qu'il faut garder le regard "lointain et parallèle. Et du coup, ils voient deux images. Mais si tu leur permets de changer le réglage horizontal, alors ils peuvent fusionner les deux images. Mais bien entendu, les têtes bino ne permettent pas cela...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ceux qui n'arrivent pas à fusionner , je conseillerais ... d'insister

 

En tous cas , ça a fonctionné pour moi , je voulais essayer la bino , j'ai acheté une entrée de gamme avec quelques oculaires à pas cher

 

De jour , aucun problème pour fusionner , de nuit , ça marchait pas mal sur la lune , de temps en temps en ciel profond mais juste impossible en planétaire

 

J'ai insisté , laissé tomber , recommencé et un beau jour , miracle ..... je supposerais qu'il faut un peu entrainer son cerveau

 

Certains soirs , la fusion se fait sans problèmes du 1er coup , d'autres soirs , il me faut insister un peu

 

Pour la vision en bino , comme cela à déjà été dit , plus confortable , infiniment moins fatiguant , peut être pas plus de détails visibles mais ils le sont plus facilement , plus évidents

 

Par contre , j'ai moi l'impression que c'est moins tolérant en cas de forte turbulence , si elle ne me permet pas d'aller au-delà de 130x en mono (dob 200 , f/6) , inutile de sortir la bino , l'image est pour moi plus lisible en mono ; si par contre la turbulence permet de pousser plus , autour des 200x , là , la vision bino est largement devant

(impression ressentie sur Jupiter principalement)

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, JD a dit :

Je pense intuitivement que ces personnes ont tendance à trop converger quand ils se placent devant une bino alors qu'il faut garder le regard "lointain et parallèle. Et du coup, ils voient deux images. Mais si tu leur permets de changer le réglage horizontal, alors ils peuvent fusionner les deux images. Mais bien entendu, les têtes bino ne permettent pas cela...

Tu as une raison simple aussi, il suffit que la ligne qui relie les deux yeux ne soit pas parallèle à celle des oculaires et tu vois double. 
C'est pour ça que je trouve que les Clavé sont bien confortables, le tirage d'anneau est matérialisé par, ... un anneau. Ca tombe tellement sous le sens que je me demande pourquoi les fabricants ne font pas ça. 
Pas cool pour les porteurs de lunette, mais chez les bigleux, un astigmatisme fort n'est pas le défaut le plus fréquent, donc il est généralement possible de se passer de lunettes. 
507px-Clave_25mm_eyepiece.jpg

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, JD a dit :

Il se trouve que sur mes grosses jumelles apo 130, j'ai un réglage d'alignement vertical et horizontal me permettant de centrer parfaitement les images sur les deux axes. En sachant que notre tolérance pour un décalage vertical est bien moindre qu'à l'horizontal.

Mais j'ai pu faire tester ce petit réglage horizontal à des gens qui habituellement ne peuvent observer en bino. Et là, miracle, ils y parvenaient.

 

 

Merci pour ces précisions.

Tu possèdes donc des jumelles géantes et une bino. pour un tube. C'est le setup de mes rêves :-) mais je dois faire un choix entre les deux. A quel instrument as-tu associé ta bino ? Fais-tu également de l'observation terrestre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Hoth a dit :

Pour ceux qui n'arrivent pas à fusionner , je conseillerais ... d'insister

 

En tous cas , ça a fonctionné pour moi , je voulais essayer la bino , j'ai acheté une entrée de gamme avec quelques oculaires à pas cher

 

Avant cela, rencontrais-tu des difficultés, même légères, pour fusionner avec des jumelles ?

Edited by Fabb

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Fabb a dit :

Avant cela, rencontrais-tu des difficultés, même légères, pour fusionner avec des jumelles ?

 

 

Oui , un peu , ou au moins disons que la vue aux jumelles me demande un effort de concentration dur à tenir dans la durée , de toute façon moins confortable que la vision avec la bino sur le télescope ; peut-être une histoire de pupille de sortie ?  (plus facile de fusionner avec des pupilles de sortie pas trop grandes ? )

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, jldauvergne a dit :

un astigmatisme fort n'est pas le défaut le plus fréquent, donc il est généralement possible de se passer de lunettes

Du moins en bino où l’on n’a jamais une grande pupille de sortie.

 

sinon j’ai un astigmatisme très modéré mais à 4mm de ps, l’image en souffre. 

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Hoth a dit :

Par contre , j'ai moi l'impression que c'est moins tolérant en cas de forte turbulence , si elle ne me permet pas d'aller au-delà de 130x en mono (dob 200 , f/6) , inutile de sortir la bino , l'image est pour moi plus lisible en mono ;

Par forte turbulence, ben moi je sors aucun instrument :-)

Par contre avec une turbulence "notable"  :-)

"Parlons de la turbulence. Même si chaque oeil reçoit la même image au même moment, en les combinant, le cerveau agit un peu comme le photographe qui fait un compostage. Il réduit le "bruit" de l'image. Le résultat est une vision plus nette, même par turbulence notable, qu'avec la vision monoculaire classique. C'est appréciable en observation solaire, bien sûr réputée instable, mais également en planétaire lorsque les planètes ne montent pas très haut dans le ciel"

Source : ASTRO-TESTS ANDRE VAN DER ELST, pages 150 et 151, 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now