Recommended Posts

Bonsoir,

Je reviens sur ce phénomène étonnant, si quelqu'un a une explication?

L'empilement à 0.261"/p sur ngc 7217 donne une fwhm de 1.8" sur cette étoile assez brillante :

image.png.19559169d2d520f7688bd2829599e311.png

 

Après binning 2 par traitement même fwhm :

image.png.f91a123cb52e08ea59a634e0403d649d.png

 

J'avais déjà fait un post sur le sujet sans que se dégage une  explication.

L'application pratique de ce phénomène, c'est qu'on peut échantillonner très fin pour gagner en finesse (voir ce post) puis binner x2 pour récupérer la lumière qu'on aurait avec un échantillonnage deux fois supérieur sans perdre de résolution par rapport à l'échantillonnage fin. Le beurre et l'argent du beurre en quelque sorte (il manque @danielo le sourire de la crémière : le champ! ;)). Du reste, c'est un peu ce que je fais ces dernières années sans vraiment comprendre pourquoi : je peux aussi continuer comme ça... ;)

C'est également ce qui m'a fait dire à @skuenlin il n'y a pas longtemps que quand on image en bin2, on bénéficie quand même du gain de résolution qu'on aurait en bin 1.

C'est aussi pour ça @zwo&qhy que j'aimerais bien une 533 avec des pixels de 1µm :D

Nathanaël

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Sans doute par le seeing de ton lieu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu que tu suréchantillonnes massivement en binning 1x1, le binning 2x2 reste également suréchantillonné, donc tu ne t’attend pas à une perte significative de résolution. En binning 4x4 (pixels de 1 arcsec) la résolution commencerait à se détériorer. Donc oui il ne sert à rien ( a part en spectro mais c’est un cas particulier) de suréchantillonner exagerement (perte de champ, S/B pourri,…), faut juste respecter Niquyst-Shannon, en se basant sur le seeing du moment . 

Edited by AlSvartr
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais tu as quelle caméra et quel telescope ?

Edited by Alef

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, AlSvartr a dit :

faut juste respecter Niquyst-Shannon, en se basant sur le seeing du moment . 

Je ne crois pas, comme je le developpe ici.

 

Il y a 7 heures, AlSvartr a dit :

En binning 4x4 (pixels de 1 arcsec) la résolution commencerait à se détériorer.

image.png.7ad594208e7068cde9aecaa1749a3fce.png

A échantillonnage natif de 1"/p oui je suis d'accord, mais en bin4 manifestement non, ou si peu.

 

Il y a 7 heures, Alef a dit :

mais tu à quelle caméra et quel telescope ?

Une 533 mono ;) sur un newton 245 à f12 (paracorr2 + powermate x2)

Nathanaël

image_0.jpg

 

 

Edited by Nathanael

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me trompe peut être mais 0.3"/px c'est la théorie et pratiquement jamais atteignable. Rien qu'avec le seeing et la turbulence si tu fais déjà 1.5"/px c'est déjà très bien

Edited by Alef

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Alef je pense que tu confonds résolution et échantillonnage. L’échantillonnage se calcule en fonction de la taille des pixels et de la distance focale. échantillonnage = 206 x taille de pixel en micron / focale en mm. ça donne une valeur en ‘´/p c’est à dire qu’un angle de 1,5 seconde d’arc sur le ciel va couvrir 1 pixel pour un échantillonnage 1,5’´/p. Ça c’est fixé par le télescope et la camera. 
Par contre, la résolution, c’est à dire la taille des étoiles (on mesure la Fwhm c’est la dire la largeur à mi hauteur du pic de l’étoile) dépend elle de l’état du ciel et de la turbulence. On mesure cette taille en seconde d’arc ‘´.

Tu peux avoir un échantillonnage très fin (0,3’´/p)  et des étoiles comme des patates 3 ou 4´´ si le ciel n’est pas coopératif.

Dans le sens contraire, ce n’est pas vrai et c’est un peu l’objet du débat sur l’autre post. Tu ne peux pas avoir des images à 2’´ avec un échantillonnage à 1’´/p en bin 1(du moins je n’en ai jamais vu).

Nathanaël

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Nathanaël,

 

Ce que tu dis ici est comme ceci :

Si on fait un binning 2X la taille en secondes d'arc de Jupiter ne change pas.

Bon heureusement ! B|

 

Lucien

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nathanel,

Il y aurait un truc intéressant à faire, pour pousser l'expérimentation jusqu'au bout : à partir de ton image initiale, tu binnes 4x4 (voire 8x8), et puis tu ré-échantillonne pour revenir à 1x1, et tu mesures la PSF.

Çà sera intéressant également de faire la manip avec différents types de ré-échantillonnages (bilinéaire, octuple, etc.) pour voir ce que cela donne.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Lucien a dit :

Si on fait un binning 2X la taille en secondes d'arc de Jupiter ne change pas.

Vu comme ça c’est normal en effet!

Donc c’est logique d’avoir des images plus fines a 1’´/p en bin 2 que 1’´/p en bin 1. Ça ne me paraissait pas immediat à moi 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé j'abandonne le sujet.

Lucien

 

Edited by Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, christian viladrich a dit :

Il y aurait un truc intéressant à faire, pour pousser l'expérimentation jusqu'au bout : à partir de ton image initiale, tu binnes 4x4 (voire 8x8), et puis tu ré-échantillonne pour revenir à 1x1, et tu mesures la PSF.

Si j'ai bien compris ce que tu me demandes, ça donne ça (bin4 puis changement d'échelle x4). Tu penses que c'est ce que ça donnerait avec 1"/p natif?

image.png.6b09cfb7ec127748f9895d5c3f6122b4.png

 

Il y a 4 heures, Lucien a dit :

Désolé j'abandonne le sujet.

J'espère que ce n'est pas à cause de ma dernière remarque qui se voulait une boutade. Je ne comprends pas ce qui se passe, c'est très déroutant, c'est très dérangeant apparemment, il est donc difficile de s’exprimer sereinement surtout sur un forum. Désolé si c'est le cas.

 

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

La même avec changement d'échelle x4  bi-cubique dans iris :

image.png.fd83f9ffa3b4a74174163cf93f51816d.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28/09/2022 à 14:04, Nathanael a dit :

J'espère que ce n'est pas à cause de ma dernière remarque qui se voulait une boutade

Merci de l'attention Nathanael. J’apprécie beaucoup ! B|

Simplement j'ai du partir un peu vite.

 

Lucien

Edited by Lucien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Nathanael a dit :

La même avec changement d'échelle x4  bi-cubique dans iris :

 

C'est intéressant ! Si je résume bien :

- on part d'une image en binning 1x1, sur laquelle on mesure une FWHM de 1.8 arsec.  soit 6.9 pixel (?), on est donc largement sur-échantillonné comme le dit Simon,

- on passe ensuite en  binning 4x4 (donc probablement à une FWHM de 1.7 pixel ?). Puis on redimensionne pour revenir  l'échelle initiale et on mesure alors 2.0 arsec, soit une augmentation de 20% par rapport à la FWHM initiale.

Juste que là, je ne vois rien de très surprenant ?

 

Les choses auraient peut être été différentes si on était parti d'une image avec une FWHM de 2 ou 3 pixels.

 

 

Il y a 21 heures, Nathanael a dit :

L'application pratique de ce phénomène, c'est qu'on peut échantillonner très fin pour gagner en finesse (voir ce post) puis binner x2 pour récupérer la lumière qu'on aurait avec un échantillonnage deux fois supérieur sans perdre de résolution par rapport à l'échantillonnage fin. Le beurre et l'argent du beurre en quelque sorte

Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire. Quand tu parles de binner 2x, c'est par logiciel après acquisition?  Si c'est cela, tu ne vas en aucune façon récupérer de la lumière.

 

Mais j'ai peut être loupé un truc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Nathanael a dit :

(paracorr2 + powermate x2)

J'ai des doutes sur l'utilité du Paracorr avec une Barlow pour une 533 qui n'a pas un champ si grand...

As-tu testé "sans" ?*

Je trouve que cela complique le train optique (flexion supplémentaire), fait baisser légèrement en rendement et à moins de vouloir exploiter la totalité du champ jusqu'au bord du bord, je ne vois que des inconvénients.

 

Je ne pige pas non plus quelle lumière tu pourrais récupérer après en binnant ?

 

*J'ai supprimé le filtre L pour la luminance et je pense supprimer le Paracorr au vu des objets que je cherche à capter...

Edited by Pascal C03

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, christian viladrich a dit :

Juste que là, je ne vois rien de très surprenant ?

Ce qui me surprend, c’est que la résolution d’une image a 1´´/p en bin 2 par exemple est la même qu’une image à 0,5´´/p en bin 1, les deux étant sensiblement  meilleures qu’une image à 1’´/p en bin 1.
Ça repose sur le fait que plus on échantillonne fin, plus les étoiles sont fines, bien au-delà du critère de niquizt (ce qui ne fait manifestement pas l’unanimité). C’est peut-être ça qui rend la chose surprenante, plus que le fait que la Fwhm en bin 1,2,3,4 etc... est sensiblement la même.

 

il y a 47 minutes, christian viladrich a dit :

Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire. Quand tu parles de binner 2x, c'est par logiciel après acquisition?  Si c'est cela, tu ne vas en aucune façon récupérer de la lumière.

Oui par logiciel. Si on bin 2 au traitement, on augmente le signal par 4 et le bruit par 2 donc le rsb est multiplié par 2 de la même façon qu’avec des pixels deux fois plus gros ou une focale 2x plus courte. (Je me place dans le cas où on néglige le bruit de lecture ce qui est de plus en plus facile avec les capteurs cmos modernes.)


 

il y a 40 minutes, Pascal C03 a dit :

J'ai des doutes sur l'utilité du Paracorr avec une Barlow pour une 533 qui n'a pas un champ si grand...

As-tu testé "sans" ?*

Tu as raison, je dois pouvoir optimiser tout ça notamment avec l’utilisation une barlow corrigée de la coma. L’idée pour l’instant c’est de vérifier que si j’ajoute une barlowX2 et que je bin2 au traitement, j’ai le même rsb que sans barlow en bin 1 ET des étoiles plus fines (mais un champ plus petit). Je ne joue donc pas avec les compromis optiques dans un premier temps.

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le théorème de Nyquist nous dit que la fréquence d'échantillonnage doit être au minimum deux fois plus grande que la fréquence maximum....il ne dit pas 2x.

Comme l'a dit Olivdeso plusieurs fois sur le forum... jusqu'à un facteur 6x on est encore gagnant après ça devient marginal.

Du coup si tu as un seeing de 1.8" et que tu échantillonne à 0.3"-0.4" ça peut encore aider.

La contrepartie c'est que tu perds en SNR...mais bon tu peux le regagner en BIN soft après...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Le binning peut arranger les choses, mais j'ai très rarement utilisé le binning pour la simple raison de la réduction de la taille de l'image finale.

Et je me dis qu'il est un peu dommage de mettre du pognon dans un capteur de 3000 pix de coté pour me profiter que de 1500 pix binnés 2 fois. 

Ici je bosse désormais sur un 2k de 2550 pix de coté il me faut au minimum du 2500 pix pour le remplir. Ma ST10  de 2200 pix est déja trop juste en bin1. Mes anciennes images de 1400 pix sur l'écran 2k font franchement rikiki.... ça fait "minifull".... Une 1400 pix sur un écran de 1080 passe mieux, bien que l'image ne couvre pas totalement le format de l'écran.

Et je ne parle pas du bin3 ou bin4, réservés aux collectionneurs de timbres poste..;)

 

Bref pour binner 2 fois il faudrait mon sens un capteur qui fasse au moins 5000 pix de coté, ce qui fait une image finale de 2500, c'est encore valable pour une "full", "on voit"... Mais ça reste dommage de sacrifier 5000 pix pour obtenir une image 2 fois plus petite. Mais ce n'est qu'un avis.

 

Bons binnages...

 

 

Christian

 

 

 

Edited by christian_d

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/09/2022 à 22:45, Nathanael a dit :

Après binning 2 par traitement même fwhm :

 

 

Ben heureusement, ça veut dire que Shannon et Nyquist avaient raison et en bin 2 tu respectes déjà leur critère. A fortiori en bin 1.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si je me fais bien comprendre. 
Avec des pixels de 3,7 um jai une Fwhm de 1,7’´ 

Avec des pixels de 7,4 um j’ai une Fwhm de 2,3’´

Avec des pixels de 3,7um en bin 2 j’ai une Fwhm de 1,7’´

Ça n’étonne que moi?
Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Nathanael a dit :

Je ne sais pas si je me fais bien comprendre. 
Avec des pixels de 3,7 um jai une Fwhm de 1,7’´ 

Avec des pixels de 7,4 um j’ai une Fwhm de 2,3’´

Avec des pixels de 3,7um en bin 2 j’ai une Fwhm de 1,7’´

Ça n’étonne que moi?
Nathanaël

 

Salut Nathanaël,

 

J'avais probablement mal lu tes chiffres, j'avais compris que :

*

- on part d'une image en binning 1x1, sur laquelle on mesure une FWHM de 1.8 arsec.  soit 6.9 pixel (?), on est donc largement sur-échantillonné comme le dit Simon,

- on redimensionnement ensuite cette image par logiciel à une taille de 50% (attention, ce n'est pas du binning hardware comme sur des caméras CCD, c'est juste de l'interpollation), donc probablement à une FWHM de 4 pixel ?, et on revient à du "binning 1x1" (donc à nouveau de l’interpolation), on trouve une FWHM à nouveau de 1.8 arsec,

- puis on passe ensuite en "binning" 4x4 (donc probablement à une FWHM de 1.7 pixel ?). Puis on redimensionne pour revenir  l'échelle initiale et on mesure alors 2.0 arsec, soit une augmentation de 20% par rapport à la FWHM initiale.

 

Si c'est bien cela, je ne vois pas où il pourrait y avoir de surprise ?

 

D'autre part, quand avec un logiciel on redimensionne l'image à 50% (le terme binning 2x2 n'est pas vraiment justifié), alors le signal n'augmente pas. Il reste quasiment le même aux interpolation près. En revanche, l'interpolation joue probablement un peu sur le bruit.

 

Mais il est possible que je n'ai pas compris la manip que tu avais réalisée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Nathanael a dit :

Avec des pixels de 3,7 um jai une Fwhm de 1,7’´ 

Avec des pixels de 7,4 um j’ai une Fwhm de 2,3’´

Avec des pixels de 3,7um en bin 2 j’ai une Fwhm de 1,7’´

 

Bof ça m'étonne qu'à moitié, faut chercher où est l'erreur, car il y en a forcément une. On en fait tous les jours. Faut juste en entre conscient et savoir la détecter. C'est ce ne que tu as fait. De là à dire d'où ça peut venir, toi seul le sait...

 

En sous échantillonnage tu ne peux en pas reproduire fidèlement le signal d'entrée, en suréchantillonnage par contre oui et ça ne change pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, olivdeso a dit :

En sous échantillonnage tu ne peux en pas reproduire fidèlement le signal d'entrée, en suréchantillonnage par contre oui et ça ne change pas.

 

Ca je ne comprends pas.....

 

Tu parles de résolution ?

Edited by Marc S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce post me fait penser à l'avantage du sur-échantillonage et du binning avec l'algorithme CMED de C-Buil

à voir ici (point 5- traitement des données)

 

http://www.astrosurf.com/buil/asi6200mm/

 

C'est pour rappel et info sans vouloir interférer le sujet...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Blink
      Bonjour,
       
      J’image dans le Sud Ouest sous ciel Bortle 4 environ, avec le set up suivant :
       
      Lunette TS APO 102/520
      Sony A7S refiltré Astrodon
      Monture AZEQ6
       
      J’aime surtout les grands champs stellaires, nébuleuses, comètes etc. vous l’aurez compris. L’échantillonnage de mon set up est de 3,44 sec d’arc /pixel.
       
      Je me pose des questions au sujet de l’évolution de mon set up pour faire de meilleures photos.
       
      1. Je peux changer l’imageur : la lunette me donne de bon résultats mais sur le FF les étoiles s’étirent un peu dans les coins. Un investissement sur une nouvelle lunette pourrait corriger ce défaut. Je pense rester sur du 100 mm environ mais monter en gamme : bien sur il y a les Taka, mais hormis le prix j’ai lu que les accessoires et chez Taka sont spécifiques, pas forcément compatible avec ce que j’ai pour la TS. Donc plutôt rester sur du chinois, tout en montant en gamme…
       
      2, Je peux remplacer l’A7S par une camera 2600 MC couleur : plus petits pixels, mais besoin d’un ordinateur. Mais le champ sera plus réduit. Après il y a aussi la 6200 MC pro Color qui fait le FF et qui ferait un bon job...
       
      En laissant le prix de coté pour le moment, pour ne pas se limiter, il faudrait :
       
      -Que je conserve la possibilité d’imager de grands champs, donc un F/D court
      -Me rapprocher de l’échantillonnage idéal qui est à 120/D = 1,2 sec d’arc/pix. sur une Lu 100mm
      -Avoir des bords bien corrigés avec étoiles rondes
       
      Voilà, si vous avez des idées, elles sont les bienvenues, je vous remercie par avance !
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By antoinebba
      Bonjour
      Je viens de faire une photo de M42 sur un ts photon 200/800 avec un  correcteur/reducteur 0.95 en LRVB  avec ASIAIR et mise au point par asiair. Après traitement sirilic+siril+photoshop j'ai les aigrettes suivantes sur un détail de la photo sur les groses étoiles.
       
      Normalement je devrais avoir 4 branches (support de miroir secondaire) en fait elle sont dédoubler ét il y en a 4 autres ? Je ne comprend pas tout ?
       
      D'ou cela peut provenir ?
       
      Comme j'ai superposé des images en luminance 10sec 60sec et 120sec ainsi que les couches rgb j'ai regarder sur chaque couche ce que cela donne.
      Il semblerait que le dédoublement des aigrette est du ai fait que la grosse étoile est en fait une étoile double visible sur la couche en luminance 10 sec.
      Par contre je ne comprend pas les aigrettes en diagonale.
       
      Merci si vous avez des idées.
       
       
       








    • By SPICA
      Bonsoir à toutes et tous,
       
      extirpé des mauvaises conditions automnales,  voici un grand champ qui englobe le sorcier, la cave, la pince du homard, M52, la bulle et certainement des tas d'autres merveilles.
      Pris au Samyang 135mm avec caméra ASI 2600MC sur monture SWAT350 sans guidage.
      Expositions:  filtre IDAS  NBZ en 55x180s + filtre IDAS NB3 55x180s.
      Traitement SHO pour la nébuleuse et HOO pour les étoiles, la météo ne m'ayant pas laissé le loisir de faire une couche couleur sur les étoiles.
      Pas assez de temps de pose sur la couche S, alors j'ai fait un traitement peu orthodoxe, que je ne saurais probablement pas refaire, mais qui sauve la mise.
       
       
       

       
      Bon ciel...si vous en avez un.
    • By Bohns
      Bonsoir à toutes et à tous 
       
      J'essaie de rattraper une partie de mon retard en publiant une partie de mes photos de ciel profond de septembre et octobre derniers.
      Certaines sont encore perfectibles et je compte m'y atteler, mais je crois que ces photos peuvent être soumises à la sagacité du forum 
       
      Config : lunette APO 130 f/7 ou 76EDPH, caméra ZWO ASI533MC Pro à -10°C, filtre L-Pro, guidage OAG + mini ASI290MM, monture EQ6-R Pro.
      Acquisition : ZWO ASIAIR Pro.
      Traitement : SIRIL (sorti tif 16 bit) puis Lightroom Classic (Jpeg en traitement final). Réduction (légère) d'étoiles avec Starnet++ sur NGC891.
       

      Grand amas d'Hercule (M13)
      Bruitée en raison du faible nombre de photos à cause des obstacles sur l'Ouest (sapins). Quelques artéfacts encore à corriger. A refaire en nomade !
      APO 130, Filtre L-Pro, 12x180s, 30 darks, 60 flats, 60 biais, 19 septembre.
       

      NGC891
      APO 130, Filtre L-Pro, 120x180s, 30 darks, 60 flats, 60 biais, 20 septembre.
       

      La star de l'automne : M31, la grande galaxie d'Andromède ! (un peu froide, peut-être ?)
      76EDPH , Filtre L-Pro, 120x180s, 30 darks, 60 flats, 60 biais, 21 septembre.
       

      M74, la galaxie fantôme... Pas mal de détails finalement, mais encore beaucoup de bruit malgré un temps de pose et un nombre de prises élevés. Elle ne se laisse pas faire, la bougresse !
      APO 130, Filtre L-Pro, 72x300s, 30 darks, 60 flats, 60 biais, 23 septembre.
       
      J'ai aussi un Pacman du 15 octobre, mais il demande encore du boulot... Ce sera peut-être sur un autre fil.
       
      Cordialement,
      Stef.
       
    • By Andromedae93
      Bonjour tout le monde,

      Je me permets d'écrire dans cette section car j'essaye d'optimiser au maximum mon setup, mais aussi la partie logicielle avec NINA.
      En terme d'utilisation, je suis sur du pseudo-nomade. C'est-à-dire soit en installant le setup sur le balcon (montage - démontage) à chaque session ou alors en installant le setup à 40 kms de chez moi dans la nature.

      Le but de cette manipulation est de pouvoir automatiser l'installation et la séquence d'acquisition. L'objectif plus lointain est de pouvoir installer mon setup en poste fixe et donc évidemment réutiliser le séquenceur le plus possible.
       
      En partant du principe que tout est installé / mise en station polemaster faite, voici l'idée de mes étapes automatisées :
       
      1- Déparquage de la monture
      2- Initialisation de la vitesse de suivi : Sidéral
      3- Changement de filtre pour être sur le filtre L + démarrage du refroidissement de la caméra sur un délai de 5 minutes à -15°C
      4- Résoudre et synchroniser : Prise d'une image afin de démarrer l'astrométrie et savoir où le télescope est lui-même situé
      5- Déplacement vers le zénith : coordonnées 1h30m00s AD et 60d0m0s DEC (autre méthode pour faire pointer au zénith ?)
      6- Lancement d'une MAP automatique en V-curve
      7- Pointage de la cible à shooter vers les coordonnées définies dans NINA
      8- Déplace et Centre la cible
      9- Résolution astrométrique et synchronisation
      10- Démarrage du guidage
      11- Acquisition sur filtre L défini en amont avec : nbre de pose - durée - type - dithering ...
                   11.a - Centrage après dérive si dérive constatée supérieure à 10 arcmin
                   11.b - Restauration du guidage si perte de celui-ci
                   11.c - Retournement au méridien si cela arrive pendant la phase d'acquisition
      12- Changement de filtre : R
      13- Lancement d'une MAP automatique en V-curve
      14- Acquisition sur filtre R défini en amont avec : nbre de pose - durée - type - dithering ...
                   14.a - Centrage après dérive si dérive constatée supérieure à 10 arcmin
                   14.b - Restauration du guidage si perte de celui-ci
                   14.c - Retournement au méridien si cela arrive pendant la phase d'acquisition
      ...
      ...
      Même chose pour les filtres suivants
      ...
      ...
      15- Arrêt guidage
      16- Parquage de la monture
      17- Initialisation de la vitesse de suivi : Arrêt
      18- Réchauffement de la caméra sur un délai de 10 minutes
       
       
      Ce qui donne le fichier JSON suivante : Séquence Remote 200-800 OK.json
       
      Et la vue ci-dessous :
       

       

       
      Pensez-vous que cela corresponde à une bonne routine ?
      Auriez-vous ajouté, changé, modifié certains éléments ?

      Merci à vous !
  • Upcoming Events