Sign in to follow this  
Christouchatout

Est-ce qu�il y a des personnes heureuses avec autre chose qu�un dobson ?

Recommended Posts


Voilà, j’ai lancé un post il y a quelques jours afin de m’aider à choisir mon futur nouveau télescope.
http://www.astrosurf.com/ubb/Forum2/HTML/026791.html

Je n’ai eu quasiment que des réponses de dobsoniens. Je les en remercie d’ailleurs vivement.
Mais afin de me faire une idée plus complète, j’aurai aimé avoir des avis sur d’autres matériels.

N’y a t-il donc pas d’utilisateurs d’ETX, de Nextar ou de LX qui soient heureux de leurs télescopes ?
Cela m’étonne d’autant plus que je crois avoir lu que les ETX étaient les plus vendus au monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

Je pense que les plus heureux que tu puisses trouver ici sont ceux qui ont un ciel noir.

Moi, perso, j'échange mon ciel orange de banlieue parisienne contre un ciel noir ...parce que là même mes deux pauvres yeux deviennent un instrument offrant un max de plaisir .

stefan

ps: a relire ton autre post, je ne trouve pas que l'on t'aie proposé uniquement du dob. Même bruno S. a parlé d'un 300 OO sur Eq6 ! c'est dire !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,
Oui, je suis parfaitement heureux de mon matériel
SC de 200mm, lunettes de 90 et 100mm, pas de dobson.
Mais à part le planétaire, je fais plus de photo que de visuel.
Et je comprends parfaitement la position des dobsonniens pour le visuel.
Tout dépend de tes choix futurs, visuel, photo ou mixte.
Amicalement,
AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
idem parfaitement comblé

avec un tube 200/1000 sur monture atlas EQ-G


aprés, chacun vois midi a sa porte...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben moi je suis pour l'instant très content de ma lunette XLT 120/1000 Celestron :
Pas chère 520€, très faible chromatisme, lumineuse : M65 et M66 visibles sans problème par ciel clair (et sans lune), images assez piquées, facile à transporter (21kg l'ensemble).
La monture équatoriale CG4 et le trépied sont bien stables et permettent de faire de l'astrophoto planétaire. En revanche, pour du CP sans autoguidage, ça ne fait pas trop.
Cela dit la monture peut être motorisée ou "GOTOisée".
Pas de collimation.
Bref, J'en suis très content - même si de temps en temps, je me surprend à envisager de passer à un C8 qui fait le même poids que le tube de la lulu (mais 200mm au lieu de 120), je devrais donc pouvoir le mettre sur la CG4 sans soucis - mais je pense ne pas encore avoir fait le tour des
possibilités offertes par cette lunette.

Cricri

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et pourquoi ne pas doper ton ETX70 qui fait 350mm de focale en lui ajoutant une camera Watec120N+

Share this post


Link to post
Share on other sites
« Je n’ai eu quasiment que des réponses de dobsoniens. »

Je conteste !

« Cela m’étonne d’autant plus que je crois avoir lu que les ETX étaient les plus vendus au monde. »

C'est possible : ces instruments sont très bien adaptés aux citadins (de par leur petite taille), or la majorité des gens vivent aujourd'hui en ville. Mais bon, je soupçonne qu'une portion non négligeable de leurs acheteurs sont des utilisateurs occasionnels, le genre qui n'utilisent pas quotidiennement Astrosurf.

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'ai deja passé des nuits memorables sur un C11 avec un Goto

Si on peut faire un peu d'astro pepere au lieu de grimper a l'echelle du gros dob (bon il etait pas dispo le gros dob..hummm )

[Ce message a été modifié par Bluedob (Édité le 28-04-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors moi je ne te proposerai pas un dobson, parce que, contrairement au courant dominant qui circule sur Astrosurf, je n'aime pas trop ça : désolé, chacun ses goûts.

Et je suis parfaitement content avec mon matériel :

- Un INTES MK66 que j'ai depuis 4 ans : c'est un Maksutov-Cassegrain-Rumak russe de 150mm à F/12 qui a un piqué d'image particulièrement redoutable associé à un excellent contraste, en planétaire comme en ciel profond. Le champ est très plat, il n'y a aucun shifting lors de la mise au point et la collimation est ultra stable dans le temps. Les images planétaires fournies par le MK66 sont superbes : on n'imagine pas tout ce qu'il y a à voir avec un 150mm dont l'optique est de qualité. En plus, le tube n'est pas très gros et il trouve toujours une place dans le coffre de la voiture pendant les vacances. J'ai redécouvert l'astronomie avec ce télescope après une pause d'une dizaine d'années due à une grosse déception avec un télescope à l'optique douteuse...

- Un INTES MN61 que j'ai depuis 2 ans : Il s'agit d'un Maksutov-newton, russe aussi, de 150mm aussi, mais à F/6. Il a le même piqué d'image que le MK66 mais un contraste encore meilleur de par se faible obstruction (19% contre 34% pour le MK66). En planétaire, c'est une tuerie ! Il est un poil meilleur que le MK66 sur des cibles à faible contraste comme Jupiter et Mars. Le tube est plus long (1 mètre) et plus lourd que celui du MK66, mais il se le fait pardonner quand on est derrière l'oculaire. Le champ reste très plat et avec peu de coma, quoique plus que dans le MK66. Par contre, comme le MN61 ne peut pas partir en vacances du fait de sa taille, j'ai dû acheter une (et même deux..) petite(s) lunette(s) APO pour l'épauler.

Du coup, je revends (à contre-coeur...) mon cher MK66.

J'ai fait pas mal d'imagerie planétaire avec les deux télescopes, et les deux font jeu égal dans ce domaine.

Maintenant, pourquoi n'ai-je eu à aucun moment l'envie d'acheter un Dobson ? Plusieurs raisons :

1- Un Dobson, on dira tout ce qu'on voudra, mais c'est énorme. Ben oui, en dessous de 250mm je vois pas l'intérêt, et au dessus, c'est gros. A ranger chez soi, c'est galère, à transporter, c'est galère. Et pourquoi pas choisir un dobson démontable me dira-t-on ? Ben parce que j'ai pas envie de me taper un montage et un démontage à chaque observation.

2- J'habite en région parisienne et je fais peu de ciel profond, hormis pendant les vacances. Donc pourquoi m'ennuyer toute l'année avec un Dobson ? En plus, autant un Dobson va en montrer beaucoup plus qu'un télescope au diamètre plus modeste sur les amas ouverts et les globulaires, autant la différence s'estompe un peu pour les nébuleuses, et beaucoup plus pour les galaxies. Une galaxie dans un 250, je regrette, mais ça reste une vague tache floue. Maintenant, je ne peux pas nier que le ciel profond, c'est quand même mieux dans un Dobson, que dans un 150. Et 'est encore mieux quand c'est le dobson des copains !

3- Aucun des Dobsons dans lesquels j'ai pu regarder ne m'a convaincu en planétaire. Aucun ne m'a montré de plus belles choses en planétaire que mes deux Intes. Dommage parce que c'est ma cible préférée. Ben oui, ça peut paraitre bizarre, mais c'est comme ça. Il y a deux raisons à cela. D'abord le seeing : Un seeing exploitable à fond par un 150mm, ça se produit de 5 à 10 fois par an. Alors pour un plus gros télescope, c'est encore moins que ça. Donc sans doute n'ai-je jamais regardé dans un dobson un jour de seing suffisamment favorable. D'autre part, je suis légèrement astigmate. Oh, pas grand chose : juste 0.5 sur chaque oeil. Mais ce petit défaut à des conséquences importantes en astro planétaire. Tant que je maintiens la pupille de sortie du télescope en dessous de 1mm, l'image est parfaitement nette. Si la pupille dépasse 1mm, le défaut de mon oeil commence à apparaitre. Sur un 150mm, 1mm, c'est 150x, et plus on grossi, plus la pupille diminue donc tout va bien. Sur un dobson de 300mm, 1mm de pupille de sortie correspond à 300x, soit un grossissement inutilisable 99% du temps du fait de la turbulence. Ce qui veut dire qu'en desous de 300x, je vois une image floue sur un 300mm. Donc voila pourquoi je vois plein de détails hyper nets dans mon 150 à 200x alors que ça deviendra moins net avec le même grossissement dans un 300mm. Plutôt emmerdant non ? Une seule solution, mettre des lunettes ! Mais la correction n'est malheureusement jamais parfaite. Il vaut dons mieux limiter la pupille de sortie.

4- Sur un dobson, il n'y a pas de suivi motorisé (à moins d'acheter une table équatoriale, mais bonjour le prix). En planétaire à fort grossissement, c'est gênant. On n'a que quelques secondes avant de devoir repointer. C'est vachement plus confortable d'avoir une monture équatoriale et de regarder tranquillement assis sur une chaise sans se préoccuper de rien d'autre. Plus on est installé confortablement, plus on voit de choses. Alors là aussi, on va me dire qu'il n'y a qu'à utiliser des oculaires à grand champ tel que les naglers. Mais voilà, les naglers, c'est très cher, ça jauni les images et ça n'est pas une réérence en terme de piqué d'image. Un bête plöss Televue ou un Takahashi LE seront devant. Seulement ils n'ont que 50° de champ.

Pour toutes ces raisons, je suis parfaitement satisfait avec mes instruments. Et quand je changerai, ça sera, je pense, pour un mak-newton de plus grand diamètre. Et quand j'aurai gagné au loto, ça sera une grosse APO.

Donc non, il ny a pas que les dobsons dans la vie !

Thierry

[Ce message a été modifié par tégéa (Édité le 28-04-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne suis pas sûr que la question puisse avoir une réponse simple!
Que préfères-tu ? un kangoo ou un cabriolet ?
Dans leur domaine, ils sont un bon choix, mais il ne peuvent pas être comparés.
J'ai un XT12 pour le visuel et je me régale.
J'ai une lunette pour l'astrophoto du ciel profond et je me régale.
J'ai un C11 pour l'astrophoto planètaire et les neb planétaires et je me régale.
Et je serais bien incapable de choisir...

Share this post


Link to post
Share on other sites
tégéa...faut pas généraliser....Il existe des dobsons de + de 250 qui prennent moins de place qu'un C8 au niveau rangement et qui se montent ou démonte en 5 minutes
Et je parlerai pas de la qualité optique ou mécanique J'ai testé pas plus tard que ce week end....
Je sais de quoi je parle....pis de toute façon y a aussi une APO à côté...et chuis content avec les 2
Michel

[Ce message a été modifié par Nodinute (Édité le 28-04-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tégéa : « autant la différence s'estompe un peu pour les nébuleuses, et beaucoup plus pour les galaxies. Une galaxie dans un 250, je regrette, mais ça reste une vague tache floue. »

À partir d'un certain diamètre, ce n'est plus le cas.

« Mais voilà, les naglers, c'est très cher, ça jauni les images et ça n'est pas une réérence en terme de piqué d'image. »

Il me semble que les Nagler qui jaunissent les images, ça concerne plutôt les anciens. Avec un poil moins de champ, on peut utiliser des Pentax XW, qui sont réputés pour leur piqué, il me semble.

(Mais je ne conteste pas que, compte tenu de tes besoins, tu as effectué un choix parfaitement rationnel (je rappelle que je ne suis pas pro-Dobson et anti-je-ne-sais-quoi, je suis pro-choix-rationnel et anti-choix-passionnel).)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'ai effectivement pas testé les nouveaux Naglers, mais ils sont toujours aussi chers. Les Pentax sont en effet remarquables, mais assez chers aussi.

En effet, un dobson de plus gros diamètre doit montrer les galaxies sous un angle plus avantageux. Mais plus gros, c'est combien : 400 ? 500 ?
Dans mon cas, je ne me vois pas du tout utiliser couramment un télescope aussi gros, même s'il se monte et se démonte en 5 minutes (je suis un peu paresseux ). Ca ne serait pas un choix raisonnable vu mon utilisation et la situation de ma maison.

[Ce message a été modifié par tégéa (Édité le 28-04-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir.

Malgré du matériel de qualité actuellement, mes meilleures années d'Astronomie c'était avec mon Newton 150 Skywatcher sur monture equatoriale.

Avec un ciel pollué ma lunette achromatique 90/1000 est très bien, elle donne tout le temps de superbes images des planètes. Certes moins détaillées qu'avec un télescope de 250 mm, mais toujours plaisantes (nettes, contrastées), et l'instrument est opérationnel en 30 secondes.

Il n'y a pas d'instrument universel, d'instrument miracle pour toutes les situations. Tout dépend du ciel, des objets de prédilection, des motivations de l'observateur en terme de temps de mise en oeuvre, etc.

Le Dobson c'est l'idéal pour avoir un gros diamètre à prix compétitif (on fait l'économie de la monture équatoriale). Mais les instruments plus petits (pour moi du moins) sont complémentaires.


NB: jusqu'à 250 mm des oculaires Plössl ou orthoscopiques sont parfaitement utilisables avec un Dobson. Si les mouvements ne sont pas mauvais, 200X ne pose pas de problème, on peut donc monter plus avec des mouvements de qualité.

[Ce message a été modifié par bruno thien (Édité le 28-04-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
tout à fait d'accord avec Stefan : le top c'est le ciel noir.
je fais partie de ceux qui ont à peu près cette chance pour encore 10 ans au moins (45°46'08" N 1°3'13" E, 25 km SE de Limoges).
Je suis sûr que ma petite WO 66 ED montre autant de choses qu'un 200 dans une ville bien trop éclairée.
J'ai aussi un M703 et un OO 150/600 que j'utilise avec beaucoup de plaisir, mon seul regret est le manque de temps. Pour avoir essayé des dobson, je pense que c'est séduisant au delà de 300mm (car en photo on fait des choses superbes avec un petit diamètre) mais le problème de l'encombrement, du montage, de la collimation et de Murphy me semblent un peu rébarbatifs.
Michel
ANPCEN 87

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi je suis "dobson" mais j'ai pour ami voisin un féru d'astrophoto parfaitement heureux avec son équipement plein de fils et de contrepoids.

Voilà pour répondre à la question.

En ce qui concerne l'encombrement... yapafoto , mon dob 300 mm à monture minimaliste se range complètement dans le coffre de ma berline et il reste de la place alors que son matériel remplit tout l'arrière d'un Toyota Tercel.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Est-ce qu’il y a des personnes heureuses avec autre chose qu’un dobson ?

Oui avec trois dobsons.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je dirais que ça dépend de ce que tu veux faire Pour le visuel, le dobson offre le maximum de diamètre par rapport au prix, et en visuel seul de diamètre compte (avec qune qualité optique pas trop pourrie bien sûr). En photo, un Dobson est inutilisable.

Moi je suis heureux derrière mon GSO 200/1000 sur EQ6 en photo et derrière mon Dobson de 260mm en visuel!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout à fait d'accord avec tégéa que ce soit sur les dobsons ou sur les naglers.
On peut profiter d'un gros instrument lors de star partie, dans un club bien équipés...
Perso j'ai une apo de 155 et une de 110(plus courte pour les sorties rapides) et même si je sais que pour le prix j'aurais pu m'offrir un monstrueux dobson je préfère mes modestes instruments.
Ha, le confort du suivi, le piqué d'image...
On centre l'objet puis on va papoter avec les collègues le temps de la mise à température ou autre.
On va boire une bonne tasse de café et une soupe et oh miracle l'objet est encore dans le champ.

Ps: je suis le plus heureux du monde car je viens de dénicher en brocante et en parfait état (pour 12 euros) la petite lunette que je ne pouvais pas me payer quand j'étais gamin: la lunette 50/600 Viking sur trépied de table et comme guide le viseur à trou: SUPER

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il ne faut pas charrier tout de même et dire qu'un Dobson prend moins de place qu'un instrument "plein de fils partout" ou qu'un C8. C'est vraiment n'importe quoi.

Un GOTO c'est un fil sur chaque moteur, car la monture est motorisée, elle , et un fil qui relie une raquette à la monture, point barre. Le tube du C8 fait 500 mm de long, et s'il est sur une monture à fourche, ça fait 800 mm au plus (monture comprise, évidemment).

Mon C8 avec sa monture équatoriale tient dans le coffre de ma Polo

S'il y a des "fils partout", c'est que le copain fait de l'astrophoto. Alors, ou on compare ce qui est comparable, ou on évite de dire des c...

Pour le reste, on est heureux avec l'instrument qui fait plaisir. Il y a plein de gens heureux sans Dobson. Et je rejoins assez Tegea.

Ceci dit si j'habitais au fin fond du Quercy, avec un jardin et là où même l'électricité n'arrive pas, je m'installerais probablement un Dobson. Mais pour 95% des astrams qui n'ont le privilège, ni d'habiter des zones de ciel noir, ni l'occasion de s'y déplacer facilement, je comprends que le choix puisse se porter sur des instruments plus transportables. Faudrait peut-être se rendre compte qu'il n'y a pas beaucoup de Dobson sur les balcons ou terrasses des villes. On se demande vraiment pourquoi

Et je le répête, utiliser un GOTO, ce n'est pas une honte, ne pas apprendre à cheminer d'étoiles en étoiles, ce n'est pas pour cela qu'on ne connait pas le ciel. Perso, quand j'allume mon barbecue, j'utilise un briquet, pas le frottement de 2 silex :

[Ce message a été modifié par biquet (Édité le 29-04-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non Biquet, je persiste et je signe (mais faut bien lire ce qui a été écrit...
"Il existe des dobsons de + de 250 qui prennent moins de place qu'un C8 au niveau rangement et qui se montent ou démonte en 5 minutes"
la preuve avec un 300 dans une corsa...

Bien sûr il n'y a pas que le dobson....et là aussi je suis d'accord et bien placé pour le savoir...
L'essentiel est de se faire plaisir avec son (ses) instruments, et le meilleur c'est celui dont on se sert le plus...enfin je crois....
Michel

[Ce message a été modifié par Nodinute (Édité le 29-04-2008).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut

Bon, pour ce qui est du montage (et du réglage bien sûr) en 5 minutes du dobson j'aimerais être présent pour vérifier
En ce qui concerne le montage des équatoriaux: sortir le trépied, y installer la tête équatorial, fixer la barre du contrepoids et le contrepoids et finalement le tube: pas plus de 5 minutes non plus sauf si monture énorme.
Pour un instrument à fourche c'est encore plus rapide.
puis c'est la mise en station qui risque de prendre plus de temps sauf si on se contente d'un visuel avec de légers rattrapages.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas de problème Babar001....quand tu veux !
Moi qui adore le goto avec ma lunette....j'allais pas m'enquiquiner avec un dob qui met des plombes à se monter et régler
Bien le bonjour à Céleste001

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this