Philippe Bernhard

Et si le A7III dépassait le A7s ?

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

bonjour ;) 

ce boitier est très bon ;) 

et un peu cher  ;)

pour le moment ... 

bonne soirée et merci pour toutes ces infos ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est bien ce boîtier, pourquoi dis tu que le 7s n'est pas dépassé ?

Tu as fait des mesures de SNR?

 

Sinon ton objectif est quand même bourré d'aberrations sur certains crops (astig, coma, astig+coma...) et il chromate pas mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Il est bien ce boîtier, pourquoi dis tu que le 7s n'est pas dépassé ?

Tu as fait des mesures de SNR?

 

Oui j'ai fait pas mal de mesures sur les 2 boitiers.

Mais le A7III est vraiment pas mal du tout.

Le A7s reste sensible (aussi), surement un avantage certain en vidéo. 

 

 

Citation

Sinon ton objectif est quand même bourré d'aberrations sur certains crops (astig, coma, astig+coma...) et il chromate pas mal.

 

A 400/500€ l'objectif, j'ai vu BIEN pire. Meme bien plus cher. Et comme je ne veux pas fermer le diaphragme. 

Je cherche (toujours) entre 200 et 300mm de focale à f/2,8 ou f/4 et qui tienne le 24x36 et qui coute pas 3000€ 

Si tu connais des trucs pas mal...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A 135, un macro 2.8 marchera mieux. A 200/300, soit il faut casser la tirelire, soit taper dans un vieux 300 2.8 Ais bien centré.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir ;) 

le Canon  100 2.8 ou le 200 2.8 Canon ou (le 300 f4, même IS) ne conviennent pas ? , 

merci ;) 

et bonne soirée ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lucien,

 

Si l'on souhaitait résumer en quelques chiffres :

mais la comparaison à taille de pixel assez différente est délicate.

 

Lucien

Untitled-1.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci à tous

L'analyse vaut ce qu'elle vaut. Je devais la faire pour moi (puisque j'ai les 2 boitiers) et j'en ai profité pour partager

Mais ça donne aussi un aperçu des nouveaux boitiers Sony (et surtout que le A7SIII ne sera pas forcément adapté à l'astrophoto au vu des rumeurs, style capteur de 36Mpx 16bits et video 8k , donc surement un tarif prohibitif). Pour moi le A7III est le digne successeur du A7s avec pas mal de lacunes comblées.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/12/2018 à 21:00, Thierry REMY a dit :

Merci pour l'analyse Philippe, j'ai mon 350D à changer. Mais j'hésite encore avec un Canon EOS 6D.

si c'est tres majoritairement pour fair de l'astronomie, y'a pas de question a se pose : le sony

si c''est pour un usage mixte, tu peux te poser la question. mais au club AVEX on a un 6d  et (plein) d'a7s, 

le 6d se fait fumer dans tous les cas de figure en astro

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de stareater?

Bizarre. ..

Mon 6d n'a pas à rougir de ce que je vois et je peux poser plusieurs minutes ce qui évite de traiter une quantité énorme de fichiers. ..

Fredogoto montre nous si tu peux uun comparatif 6D 7S.

Jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites

je dis pas que le 6d ne marche pas

je dis qu'a7s fait bien mieu en terme de sensibilité et de bruit et même (oui c'est paradoxal) de resolution (en deepsky hein ? pas  en diurne ou planetaire grand champs)

pour la quantité énorme de fichier, c'est une réalité mais ... et alors ?

de ce que je vois , l'avenir est de toute façons à la pose courtes (resultas significativement meilleurs) nous devons donc nous préparer à l'idée qu'il vas de plus en plus falloir traiter de gros volume

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, messier63 a dit :

Pas de stareater?

Bizarre. ..

 

Beh non Jérôme... pas de Star Eater visible. Néanmoins, il existe, mais de manière très limitée à des pixels chauds uniques. Pour les étoiles qui font 2-3 pixels, pas de soucis et surtout, l'important est de comparer sur une image empilée.

Alors bien sur, certains se sont attaqués au star-eater avec même des pétitions et ont bien entendu prêché la bonne parole sur tous les forums pour qu'on n'achète pas Sony.

Sony a revu son algorithme et j'affirme que ça n'est absolument pas visible sur les images, contrairement au A7s en bulb.

 

Et si j'ai choisi le A7III pour seconder le A7s (je crois que ça va être l'inverse maintenant), ce n'est pas au hasard. J'étais sur à 90% de mon coup (coût). Et j'avais aussi des infos fiables sur le star-eater "disparu" d'utilisateurs avec qui j'ai pu converser.

Après il faut essayer...

 

Il y a 5 heures, messier63 a dit :

Mon 6d n'a pas à rougir de ce que je vois et je peux poser plusieurs minutes ce qui évite de traiter une quantité énorme de fichiers. .

 

On pourrait être tenté de dire : tu es obligé poser 5min car t'es pas sensible alors qu'en 30s sur le A7s le fond de ciel est déjà prédominant xDxD

j'déconne...

Pour les fichiers, en 2018/2019, et en astrophoto, on ne peut plus se contenter d'un Pentium-M à 1GHz et 4Go de RAM... Faut se faire une raison les gars...

 

Le 17/12/2018 à 21:00, Thierry REMY a dit :

Merci pour l'analyse Philippe, j'ai mon 350D à changer. Mais j'hésite encore avec un Canon EOS 6D.

 

Thierry

 

Ah oui quand-même ! C'est ce qu'on appelle un "saut de génération(s)"

N'ayant pratiquement jamais été "Canon", mais "Nikon" puis "Sony", je me garderais de te donner une comparaison perso. Le 6D (mkI et mkII) a eu (et a toujours) une bonne réputation en astro. Le A7s a été une petite révolution en astro avec pas mal d'avantages et quelques inconvénients.

Le Canon est plutot privilégié en longue pose et les Sony en poses courtes de 30s.

Dans mon club d'astro, tout le monde est quasiment passé au A7s (alors qu'ils étaient Canon ou Nikon, ou même CCD)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, frédogoto a dit :

je dis pas que le 6d ne marche pas

je dis qu'a7s fait bien mieu en terme de sensibilité et de bruit et même (oui c'est paradoxal) de resolution (en deepsky hein ? pas  en diurne ou planetaire grand champs)

pour la quantité énorme de fichier, c'est une réalité mais ... et alors ?

de ce que je vois , l'avenir est de toute façons à la pose courtes (resultas significativement meilleurs) nous devons

Hello :)

Fred, à ton avis Est-ce plus simple ?

Moi qui en suis au début de l'aventure astro-photo la question Apn, a7s en l'occurrence et Camera CMOS type ASI 1600 ou autre reste un choix délicat, dans tout les cas, nous sommes sur le même budget !

Et de fait les PC classiques sont à la "rue", du coup les fichier lourd ne dépendent même plus de l'imageur en lui même tel que tu vois les choses

 

fred :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

le plus simple c'est ce qui marche si tu veux mon avi

grace a ces temps de pose court : plus besoin de guidage. et si tu utilise un apn, plus besoin de pc sur le terrain.

je ne sais pas si tu imagines bien l'extraordinaire gain de simplicité que cela occasionne, fini les interminable en merdre du genre pourquoi ça ne marche pas ? pourquoi mon guidage déconne ?

après pour le traitement : avec les cirpt sous pixinsight traité  15 ou 1200 fichiers, on niveau manipe c'est la même chose, y'a que l temps de calcul qui est différent.

si tu a un vieux pc comme tu dis, bein lance le soir et attend les resultat le lendemain . ça ne te coute rien d'autre qu'un peu de jus et pas mal d'espace disque pour les images intermédiaire

perso je me suis réservé un disque dur SSD de 500go dédié a cette seule tâche, mais je me suis aperçu après coup qu'un disque dur mécanique n'aurai pas fait un grande différence sur ce genre de chronos

un disque dur interne de 1to ça doit valoir 40€

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

fred

 

Je parlais du pc de terrain, pour exemple mon ASI 224 tourne à la moitié de son régime pour le planétaire ! Pour le fixe j'ai investi ;);)

 

Apres pour la flexibilité d'utilisation la pause courte à de belles année devant elle !!  

 

fred:D:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bernard, as tu essayé des poses de plus de 30sec avec le 7lll ou le fond de cciel est trop présent?

Jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, messier63 a dit :

Bernard, as tu essayé des poses de plus de 30sec avec le 7lll ou le fond de cciel est trop présent?

Jérôme

 

Oui, j'ai fait pas mal de tests... Aussi bien le mode M à 30s que le BULB à 30s donne exactement le même résultat, et les BULB de 60, 120s donnent un signal multiple du temps de pose sans aucune destruction. D'ailleurs, j'ai aussi fait pas mal d'analyses des RAW par RAWDIGGER sur pas mal de modes différents pour déterminer le meilleur point de fonctionnement de l'A7III

a+ philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

 

question à Philippe :

est ce que ton A7s est mis à jour avec le dernier firmware ?

 

En effet, je possède deux A7s, non mis à jour, donc au star-eater qui ne déclenche pas après une pose de 3s, et j'aimerais pouvoir les piloter avec un drivers ascom existant mais qui nécessite une mise à jour pour les rendre compatibles.

 

Si la dernière mise à jour du A7s rend la disparition du star-eater aussi efficace que pour le A7III cela pourrait me convenir.

 

merci d'avance,

 

Xavier

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, heXa83 a dit :

bonjour,

 

question à Philippe :

est ce que ton A7s est mis à jour avec le dernier firmware ?

 

En effet, je possède deux A7s, non mis à jour, donc au star-eater qui ne déclenche pas après une pose de 3s, et j'aimerais pouvoir les piloter avec un drivers ascom existant mais qui nécessite une mise à jour pour les rendre compatibles.

 

Si la dernière mise à jour du A7s rend la disparition du star-eater aussi efficace que pour le A7III cela pourrait me convenir.

 

merci d'avance,

 

Xavier

 

Hello Xavier

 

Le A7s (1ere génération) n'a aucun problème de Star eater entre 1/8000 et 30s quelle que soit la version du firmware. Seul le mode BULB enclenche obligatoirement le Star eater dès les plus faibles temps de pose

 

Le A7sII (2eme génération) et les derniers firmware (je sais plus si c'est à partir de 2.x ou 3.x ou plus, je n'ai pas ce boitier) enclenche le star-earter à partir de 4s en mode normal (non bulb) et bien entendu tout le temps en bulb. Le moyen pour contourner le star-eater est de ce mettre en Continuous shooting (rafale) et là, le star eater disparait jusqu'à 30s

 

Donc, si tu as un A7s de 1ere génération, tu peux mettre à jour le firmware sans soucis. Ca ne changera rien.

 

 

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Philippe Bernhard a dit :

Donc, si tu as un A7s de 1ere génération, tu peux mettre à jour le firmware sans soucis. Ca ne changera rien.

Merci Philippe,

cool, je n'avais pas compris çà ! Comme quoi, parfois, redemander est de bon augure.

Ce sont bien des A7s 1ere génération et pas A7sII.

et bien, je vais pouvoir mettre à jour et tester tout çà. Enfin quand la météo sera propice... car depuis quelques semaines le var ressemble plutôt à la normandie !!!

 

Xavier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By christian viladrich
      Salut à tous,
       
      D'abord un grand bravo à tous pour ce festival de belles images de Mars ! J'observe en passant que les C14 n'ont pas à rougir
       
      De mon côté, j'ai pris un gros retard dans le traitement pour cause de PC en rade pendant deux mois.
       
      Je commence par la fin avec la meilleure de la série le 13 septembre en RVB et avec l'ASI290. On voit bien la "bosse" sur le limbe nord, notamment dans le V et le B.

       
      Un peu plus d'une heure avant, le seeing déjà bon. Cela donnait cela avec l'ASI224 et l'ADC :

       
      Puis ça s'est dégradé dans la nuit, mais le relief sur les volcans était intéressant :

       
      Le 18, le seeing était assez moyen, j'en suis donc resté à l'ASI224 :

       
      En espérant que le beau temps revienne !
       
    • By phenix
      slt tt  le monde
      2 images en retard  du weekend  du 12.09  , a calern 
      la région de la bulle  ,  et les environs de  mirfak    ,   1h50 ,  et  1h  de  poses  , par sub de 2  mn 
      iso 800 
      1000 d défiltré  + sigma  150 f2.8  
      traitement  dss , toshop  et plugins  uwe kamin 
      bon weekend  
      a bientôt
       
      serge 
       
       

       
       
       

    • By teko38
      Guidage au DO filtre IR CUT
      Bonjour
      Je guide au do un C8 depuis quelques temps sans filtre ir cut
      Est-il nécessaire d’ajouter un filtre ir cut sur une cam de guidage mono asi290mm mini ??
      Cdt Daniel
    • By nico 06
      salut,
       
      je travaille actuellement avec une vieille spc 900 nc et j'ai décidé de la passer en mode raw.  C'est fait , je pensais ça beaucoup plus complexe mais j'ai confondu avec la longue pose qui nécessite d'ouvrir et souder.
      J'ai effectué une prise de vue chez moi avec sharp cap , tout va bien et le film arrive correctement sur autostakkert. Mais lorsque je programme mon analyse, il me sort sur le coté l'image en  456 x 296....
      J'ai laissé l'option couleur sur auto, mais il me semble qu'il faille que je regle sur un des modes bayer , mais lequel ?  GRBG , GRGB , .....
       
      N'ayant jamais travaillé avec ce format, si quelqu'un à la marche à suivre car je cherche sur le net mais les post sont anciens et le traitement se faisait sur registax et iris principalement.
       
      Je suis avec AS! et astrosurface.
       
      merci d'avance.
    • By tom
      Salut à tous !
      De retour cette année avec un compte-rendu de notre voyage astro-initiatique annuel dans le Sud (de la France) qui a été plein de rebondissements.
      Le voyage s'est fait avec @MALLART (en tout bien tout honneur ) jusqu'au site habituel depuis 20 années (plus pour certains) le col de Restefond et plus particulièrement le site des écuries pour ceux qui connaissent.
      Une petite image prise d'au-dessus du fort pour les connaisseurs... vraiment un joli site.
       

       
      Après 12h de route, nous avons toutefois été accueilli un peu froidement par notre ami Julien, responsable es-Buvette du Restefond à 2600m d'altitude.
      Il s'avère que, depuis 4 à 5 années maintenant, une buvette s'est installée sur le site devant les casernes de Restefond.  L'image ci-dessous a été prise en 2017, pas choquant, réchauffement climatique oblige.
       
      J'en profite pour saluer nos amis d'ADARA @Adara_ubaye pour l'accueil du dimanche soir. MERCI beaucoup c'est toujours un plaisir de vous croiser là-haut.... en plus on a même pas été malade avec le gâteau à l'épeautre ... alors merci
       

       
      Revenons-en à notre buvette. Les affaires aidant, la buvette s'étale au fil des ans. Tant mieux pour le tourisme... et pour Julien, enfant du pays.
      Toujours est-t-il que nous ne pouvions pas, clientèle oblige, traverser la terrasse avec nos véhicules pour nous installer sur le spot habituel des 30 dernières années, en face des anciennes écuries. Julien nous a donc demander de patienter 1h30...peut-être 2h... soit.
      Mais ça c'était avant qu'il vienne nous annoncer que le mardi suivant il allait faire un Méchoui (oui oui) toute la soirée avec 30 personnes et des enfants qui restent sur place la soirée, la nuit et peut-être la nuit d'après...
      Autant dire que si c'est pour faire des images dans la fumée de méchoui, et être réveillé après une nuit blanche par les enfants qui courent.... c'est pas le but de la mission.
      Il s'avère après coup que cette information était en fait mensongère... elle a en tout permis de débouter l'intrus astronome loin du site.
       
      Et oui, vu les circonstances, nous nous somme mis en quête d'un lieu de substitution :
      - le Fort imagé ci-dessus (avec ses couches abandonnées pleines de xxxx). Un peu glauque pour y passer une semaine, le but est quand même de profiter de la nature. En plus il se délabre de plus en plus.
      - La carrière, facile d'accès, mais déjà du monde (Salut les mecs !)  et assez exposé au vent en plus... en plus difficile d'y installer une tente.
      - Reste les prairies et bien c'est là-bas, en bas que nous nous sommes finalement installés.... oui oui... sur la photo là, tout en bas c'est bien le camps !
       

       
      On avait jamais testé et bien c'est fait. Le spot est un peu plus abrité du vent, par contre l'horizon est encore un peu plus haute... le sol est mousseux et souple, pas simple de caler les trépieds tout de même. Et attention en cas de pluie fortes, il s'agit d'une cuvette qui peut se remplir et rester humide un moment.
       
      Nous voilà donc installés. Nous y avons passé trois nuits.
      La première excellente... une des plus jolie nuit de ma vie je pense hors turbulence (c'est aussi le choc d'arriver là-haut quand on vient de la plaine) avec le défilé Jupiter, Saturne, Mars, Quartier de Lune et Vénus. la première partie de la nuit suivante bonne, seconde partie venteuse et turbulente. la troisième moyenne puis très turbulente et très venteuse. Il a fait chaud très chaud, plus de 16° le jour et 7 à 8° la nuit. Avec des conditions pareilles, impossible d'avoir des températures à peu prés équilibrées et la turbulence pointe son nez. Le site a toujours été assez venteux en deuxième partie de nuit quand les journées sont belles mais là c'était le pom-pom, avec 1'' d'échantillonnage, difficile de sortir quelque chose. Et puis faire de la couleur c'est bien mais un moment il faut des couches L...
       
      Pour le reste de la visite du site voici :
      - le rocher du Lion

       
      - Le reste du travail des Loups

       
      Avant de vous conter la suite de notre périple, voici tout de même une première image, prise 100% au Restefond avec le fidèle NEWTHOM ci-dessous :
       

       
      Quand je vais sous des cieux plus clément j'ai l'habitude de choisir des cibles que je ne peux pas faire chez moi. A savoir du LRVB (je vais quand même pas filtrer 95% de la lumière du Restefond non !?) et des champs qui nécessitent une bonne qualité de fond de ciel.
      Sh2-82 rempli le cahier des charges.Elle est aussi appelée little coccon (sa grande soeur n'est pas loin). Elle se trouve à l'arrière de la constellation de la flèche.
      Les images en L sont entre 2,4 et 3''... donc pas de haute définition cette fois, mais ce n'est pas le but sur cet objet tout de même assez discret qui nécessite des poses longues.
       
      Il y a un voile un peu clair au milieu des étoiles sur la gauche. J'aurai pu mettre un coup de niveaux, mais je pense qu'il s'agit des nébulosités ambiantes dans cette zone. La preuve c'est qu'à droite on ne retrouve pas cet effet.
      Je suis content du résultat, j'ai du tout de même dû honteusement corriger le milieu extrême droite de l'image (un petit peu) avec un copié collé de quelques étoiles pour effacer le rémanent de l'ampglow de cette asi183 qui fonctionne bien par ailleurs. Avec un gain de 111 et 300sec de pose, pas possible de tout éliminer et je n'avais pas envie de croper la partie droite de ces si jolis pixels.
       
      A SUIVRE........................
       
       
      Conditions de prise de vue :
      lieu : Col de Restefond - les prairies  - turbulence moyenne Tube : NewThom 250mm f/4 - Axis Instrument + Miroir Terence Monture : 10micron Hps1000 camera : ASI183mm pro en imagerie - ASI 120mini en guidage prise de vue : gain 111 - binning 2  - échantillonnage 0.93 - refroidissement -20°c - offset 25 logiciel : prism v10 (session+pré-traitement) - siril - photoshop poses : L(25x300sec)+  RVB (9x300sec)  

       
       
       
  • Upcoming Events