lyl

Expert résistance des matériaux pour lentilles

Recommended Posts

Posted (edited)

Je suis ennuyée car une évaluation d'épaisseur requise pour stabiliser la déformation d'un doublet type Fraunhöfer est difficile pour moi.

le verre 1 (gauche) a un module d'Young de 71,5GPa et le verre 2 est à 113,2GPa, les ratios de Poisson sont à .292 et .294

disque de 26 cm, maintenu à 25,4cm par le pourtour.

Actuellement 16kg, alors que Istar Optical l'aurait sorti à 8kg environ.

J'ai pris 45mm au centre pour le convexe (30 au bord) et 30mm pour le concave (40 au bord)

Qu'elle déformation serait causée pour cette épaisseur et la moitié en épaisseur ? (centre -22 & -15)

254-doublet-near-semi.JPG.18a414662eea6bd9ca1e74cb97832b23.JPG

 

 

Est-ce que je peux utiliser ça : http://jean.lamaison.free.fr/flexion.php

en simulant le poids ?

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Posted (edited)

Bonjour,

Ce formulaire s'applique aux poutres. Pour calculer la flèche d'une plaque au centre, j'utiliserais plutôt Timoshenko "Theory of Plates and Shells", chapitre 3, Symetrical bending of circular plate, cas 7 page 62.

 

 

Edited by Almasis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

super merci, je ne met qu'un extrait.

 

On retombe pas loin de ce que donne Couder. J'ai pris pincé au bord.

Le coefficient q/64D a probablement été évalué.

 

=> 3/8eme d'une poutre unitaire de la longueur du diamètre ça me va.

 

Je garde l'épaisseur et je mets du poids réparti.

 

Timo1.JPG.c019287ba9f4226951f9899ef4634f47.JPG

Timo2.JPG.f942d5d671fe1b4c77a2a0acc7580e39.JPG

Timo3.JPG.3ac3b342058ae06d35f28b396f16e589.JPG

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ah oui, je m'en sers : 3.67 verre 1 et 4.06 verre 2

La forme du verre est casse pied pour bien évaluer

Je pense plutôt à 35mm au centre pour le 1er et 25mm au centre pour le 2eme.

Ca fait quand même très lourd par rapport à ce que fait Istar.

suis perplexe. :/

------------------------------------------

Bon avec Plop j'arrive à 23mm facile pour le convexe et un minimum de 23 mm (13mm au centre) pour le concave pour faire du  PTV à λ/43

J'ai pris le pire résultat entre courbure convexe/concave.

ça change la forme mais ça fait mince au bord du crown. (8mm)

Ceci dit : 2,98kg et 4,95kg à l'arrière : ~8kg ça va. Je me vois bien mettre le crown un peu plus épais.

254-doublet-near-semi-meca.JPG.93309726ef97180dea7325b4b2800155.JPG

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon moi, tes lentilles sont trop épaisses avec plus de 75 mm au centre.

Tu vas perdre beaucoup en transmission lumineuse.C'est dommage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lyl, je veux bien effectuer pour toi un calcul MEF précis mais donne moi tous les rayons, les épaisseurs, comment les lentilles sont tenues - sur quelle "surface" (barillet) sont-elles posées ainsi que la configuration dans l'espace : angle de l'axe optique / à l'horizontale...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu nous fait une 250 FD16 ???

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

djgilley sur CN a un projet. Il a sollicité un peu tout le monde par MP avant de passer l'info.

 

J'ai été heureuse de me tirer la bourre avec Valery Deryuzhin qui a déjà travaillé ce type de verres de façon prometteuse (mais il en a souffert, le PHM52 est aussi solide que de la craie sur un plan de polissage, la surface est compliquée à travailler, les deux verres doivent être protégés ensuite).

Moi, je suis incapable de travailler une combinaison pareille, c'est du suicide financier quand tu débutes. Valery estime à 50k$ le coût...

 

Donc, sollicitée uniquement pour présenter ma méthode de réglage des paramètres chromatisme, coma en fonction des dernières études de la perception visuelle. Il n'y a rien de sorcier, ce n'est même pas moi qui ait pondu le design initial,  c'est juste une autre approche et un raccourcissement du f/D initial de 19 à 16,4.

 

Voila la bête : forme (à contrôler, le but de ce sujet) et spot en grand champ + test semi-apo (460nm)

 

Le 23/03/2019 à 07:10, Pascal C03 a dit :

Lyl, je veux bien effectuer pour toi un calcul MEF précis

Pour Pascal, c'est décrit de gauche à droite :

r1 = 3000, e =25, r2=-698, verre1 : young 71,5 GPa, poisson 0.292, densité 3.67

géométrie : bord-centre de surface n°1 : 2,82mm, tranche : 9,98mm, bord-centre de surface n°2 : 14.2mm

 

r3 = -723, e=15, r4= -4236, verre2 young 115,2 GPa, poisson 0.294, densité 4.06

géométrie : bord-centre de surface n°3 : -11,78mm, tranche : 24,79mm, bord-centre de surface n°4 : 2mm

 

Note : ce ne sont pas les données exactes pour les rayons, je protège :P

254-doublet-near-semi-meca.JPG.1e35f2ac6b88ac560c666b2cd0613136.JPGDeep-Sky-Balance.jpg.2aeccd3d272ffb25cd0130becbef01dc.jpg

Spots planétaires : ça arrive le temps de faire le ray-tracing

Planétaire et Solaire

Planetary.jpg.7ca1e8ffe2638f7554e28d7261d3a0ba.jpgSolar.jpg.273c65db7b992f08dab0d5909287a6d1.jpg

Presque semi-apo réglage chromatique proche de la Telemator avec une dispersion sous contrôle dans le bleu pacifique à 460nm, probablement utilisable sans filtrage en grand champ.

---------------------

Ceci dit c'est quand même surprenant, de nos jours, que quelqu'un ait envie de se faire fabriquer un équivalent de la lulu du père Josset dans sa propriété, mais ça a titillé du monde. Pour ma part, j'aurais juré que le gars aurait acheté la TEC 250 au même prix.

-------------------------

On a refait une passe, façon Ales Krivanek, on peut descendre à f/15, mais pas la peine de forcer ensuite, le sphérochromatisme commence à se montrer au bord de la plage couleur, ça risque de dépasser les 3 fois le disque d'Airy et de pourrir ensuite en planétaire. Là, il reste un peu de marge pour la construction et la déformation : .14nm rms entre polissage/déformation/collimation, ce n'est pas beaucoup. Je laisse David se débrouiller pour une contre-vérification avec ça. Il rêvait un peu si il voulait faire du f/12 : ni mécaniquement ni optiquement ce n'était raisonnable.

J'attends Pascal pour voir si les 14nm sont mangés ou pas par la déformation.

254f1473.jpg.bc1ad1cafbf4228172cca675f44ba973.jpg

Edited by lyl
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir lyl

 

pour une lentille ce qui compte s'est la variation de chemin optique donc de n*e  donc pour une lentille c'est la variation d'epaisseur sur le trajet optique qui compte si tu fais flechir ta lentille, comme les deux surfaces se deforment de facon à  peut pres identique  (meme exactement si c'est une lame à face //)  l'impact sur la tache focale est quasiment nul.  Pour le voir tu fais varier les deux rayons de courbure de ta lentille simultanement et tu simules avec OSLO tu verras que cela n'a rien à voir avec les tolerances necessaires pour un miroir . Donc je pense que tes lentilles sont beaucoup trop epaisses ce qui dicte l'epaisseur de la lentille ce sont  des considerations de fabrication pas de flexion lors de l'utilisation.

 

jean

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les recommandations pour les lentilles de taille commune est épaisseur de 1/15 de diamètre à 1/10 de diamètre.

25mm face avant ça fait 1/10eme de 25cm... 15mm face arrière ça fait moins de 1/15eme de 25cm.

Tu as lu ou vu quoi dans les posts pour constater que c'est trop épais ?

 

Pour la constatation :  quand j'appuie sur une vitre ça déforme l'image de ce que je vois dans la rue.

Pour info, je ne fais que traduire dans OSLO ce que je ressens en mentalisant le parcours des rayons.

 

Et pour l'aspect théorique, moi j'ai appris nair sin(aincident) = nverre sin(arefracté) : je laisse l'outil informatique calculer mais c'est pas compliqué de comprendre que si tu déformes un plat, en lui donnant une forme courbe ça va changer l'angle d'incidence et l'angle réfracté. Même si une vitre prend la déformation similaire des deux côtés, ça changera le chemin optique pour des longueurs d'onde différentes. A droite, le sphérochromatisme induit par une "vitre plane" déformée posée sur un chemin optique.

Poutre_appuis_trois_points.jpg.f79f3dc655140f323f8574e77b8f5d94.jpg5c96cea8cfd3b_spherochromatisme-plandform.jpg.953a4b43d64a543d9277d54a1c027eb8.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Lyl, comme déjà dit, Plop peut te donner déjà de bonnes indications au moins sur la surface avec les rayons les plus courts.

L2 - concave/plan avec épaisseur (miroir à focale positive)

L1 - convexe/plan avec épaisseur (Plop accepte des focales négatives donc surface convexe)

Après la seconde face des 2 lentilles sont aussi convexe et ajoute du poids. Mais avec des rayons beaucoup plus grand, donc soit on néglige, soit on peut modifier par calcul la densité du verre pour que le poids total du miroir corresponde à celui de la lentille réelle.

 

Le barillet est forcément en 3 points proche des bords, je n'ai jamais vu de grandes lentilles portée sur l'ensemble du contour.

Le 3D Gui_Plop Modeling par la modélisation "sangle" peut simuler les déformations latérales dans le barillet hors zénith.

 

Premier jet L1 au zénith

Capture.PNG.4cf8d490c1caf951961468091a1b3034.PNG

 

Edited by CPI-Z

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Fait sur la lentille concave, 6 points, la convexe en a peu besoin.

découpage classique hexagone, c'est comme un triangle tenu par deux sommets.

15mm au centre donne 10nm, je suppose que c'est l'horizontale sur Plop.

18mm ->7nm RMS. Le PtV à 36nm est quand même surprenant. mais ça me parait bien régulier.

D'expérience, j'ai déjà vu des lentilles concaves épaisses au bord et au centre, je ne pensais pas que c'était nécessaire, la confirmation est là.

Pour confirmation, la Bresser 90 et le AK70 sont effectivement maintenu comme des 3 points. J'avais rouspété contre le serrage trop fort de la Bresser qui donnait une image étoile déformée. Le AK est sur 3 patins en liège. 6 patins ce n'est pas stupide sur aussi gros, placé à 133mm l'un de l'autre. Faudra juste faire un peu attention que ce soit réparti correctement... c'est pas un tripode. Une lame ressort avec le point d'appui en liège ou PU comme sur les LZOS ça devrait le faire

concave254.JPG.236f98f3dcc96c71c63565145d9d0b3a.JPG

;autocell for 3 point
diameter 260, thickness 25.9, density 4.06e-06, modulus 11520, poisson 0.294, focal-length 317
n-mesh-rings 8, n-mesh-depth 5, rel-support-radii 0.98, num-support 6, support-angle 0, basis-ring-size 3, basis-ring-min 0
obstruction-diam 0, edge-support-glued-angle 0

On voit les cales en triples mais aussi les supports (foncés) assez nombreux (7?) sur celle à gauche.

95957_3.jpg435f15.JPG.b64a8b1e5350fab0632318883fd49032.JPG

Au besoin on peut demander à Valmeca ce qu'il a fait pour la 435 de Puimichel.

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ça roule ...

Vérifier la convexe tout de même pour éviter la mauvaise surprise.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ok, merci Jean-Pierre, je vais peut-être avoir le retour de Pascal.

Le gars veut sans doute dépasser la dernière réalisation optique de R.Ceraglioli.

5c9770466d699_Ceraglioli-2019-03-2412-17-05.png.3e4c86567e41044b93789e49d70ce232.pngpost-14017-0-24237900-1552954279.jpg

Simu sans rentrer les specs des verres qu'il avait reçu : difficile à dépasser. J'apprends toujours quelques chose en regardant comment maître Ceraglioli fait ses ajustements. (asphérisation première surface). Le premier verre en SK19 est plus courbé, il a pris 25mm d'épais pour un diamètre similaire.

230f13-ceraglioli.jpg.d93d15cab4d50921b42cf9003e51c7bb.jpg

 

 

Edited by lyl
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans tous les cas c'est un sacré projet

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon, allez vu que le post est sorti sur Cloudy Nights. Les verres sont une combinaison à coût équilibré. S-PHM52 (10x prix unitaire) et S-LAM60 (15x). A comparer avec S-FPL51 (19,5x) et S-FPL53 (34x) + supplément du verre d'appariement.

C'est une combinaison déclinable en achromatique à 250mm et sans aucun doute meilleure à 80-150mm mais f/D élevé obligatoire : aberration sphérique oblige, je regarderai ça en doublet classique et triplet collé à l'avenir.

Je connais un fabricant potentiel mais je ne peux divulguer le nom. Juste une piste, il a déjà travaillé chacun des verres et il est russe.

... à suivre

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il existe plusieurs fabricants qui peuvent réaliser cet objectif de grande taille sans problème comme DG Optics, APM, Romano Zen,Paralax instruments,Pol Gyulai,....

Tout dépend plutôt de la qualité optique recherchée au final.C'est sans doute là qu'il n'y a pas foule de fabricants pour du haut de gamme.

 

Pour les amateurs chevronnés, il existe la méthode de fabrication pour un objectif achromatique de 200 mm f/D 10 par Norman Remer dans son livre Making a refractor telescope :

 

https://www.firstlightoptics.com/books/making-a-refractor-telescope-how-to-design-grind-polish-test-correct-and-mount-a-doublet-lens-book.html

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

...  américains mode casse-pied on o.O, l/9 c'est trop d'aberration sphérique (Thomas back demandait seulement l/8)

Bon m'en fout hop j'asphérise, je raccourci de 5cm, je mets un entreverre de 4mm (c'est encore un Fraunhöfer)

Voilà : ça fait des plus jolis spots et ça coupe court à "faut changer les verres"

Tout ça pour .99 et plus de strehl théorique sur les principales longueurs d'ondes.

et pan ... >:(

254F3750-aspherized.jpg.4692cdb989e42ce9b9cedf6fb2faeaaf.jpg

 

 

 

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour lyl

 

 

Citation

Tu as lu ou vu quoi dans les posts pour constater que c'est trop épais ?

le depart de ton post

Citation
Le ‎24‎/‎03‎/‎2019 à 01:28, lyl a dit :

Pour la constatation :  quand j'appuie sur une vitre ça déforme l'image de ce que je vois dans la rue.

Pour info, je ne fais que traduire dans OSLO ce que je ressens en mentalisant le parcours des rayons.

 

là tu te fiches de moi :S, j'ai taillé des lames aspheriques par depression aussi je connais bien la deformation d'une lame à faces paralleles, avec 8mm d'epaisseur  il faut  0.1 atmosphere soit à la louche 70kg sur une lame de 300 pour faire une fleche de 100µm  ce qui te donne un rayon de courbure de 100m donc si tu prends  tes lentilles des 250mm de diametre 15mm d'epaisseur à 25mm d'epaisseur tu vas trouver des fleches inferieur à 0.1µm sous le simple poids des lentilles. Donc une variation du rayon de courbure ridicule au regard des rayons de courbure de tes lentilles:$

Citation
Le ‎24‎/‎03‎/‎2019 à 01:28, lyl a dit :

Et pour l'aspect théorique, moi j'ai appris nair sin(aincident) = nverre sin(arefracté) : je laisse l'outil informatique calculer mais c'est pas compliqué de comprendre que si tu déformes un plat, en lui donnant une forme courbe ça va changer l'angle d'incidence et l'angle réfracté. Même si une vitre prend la déformation similaire des deux côtés, ça changera le chemin optique pour des longueurs d'onde différentes. A droite, le sphérochromatisme induit par une "vitre plane" déformée posée sur un chemin optique

 

Non pour l'aspect theorique il s'agit d'une lentille et pas uniquement d'un dioptre donc la variation induite par la deformation se traduit comme tu le dit par une variation du rayon de courbure des deux faces (variation qui est ridicule) et par une variation eventuelle du chemin optique donc de l'epaisseur traversée d'ou le delta(n*e ) qui te permet de calculer le dephasage donc l'aberration induite par ta deformation.

Ton calcul de spherochromatisme est bien gentil tu as vu les rayons de courbure que tu as mis:) on ne parles pas du tout de cela

Tout ce que je voulais dire c'est qu'à mon avis (argumenté) il n'y a aucun probleme d'aberrations induite par la deformation sous leur poids des lentilles. Plop qui ne calcul que la deformation d'une surface et pas du chemin optique ne t'aideras pas beaucoup et risque juste de te faire aller vers des epaisseurs qui ne se justifient pas.

Ne vois aucune agressivité dans mes propos mais un calcul en physique commence par une evaluation correcte des ordres de grandeurs ;)

Bonne journée et bonne simulation

 

jean

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au vu de ce qu'écrit Jean, j'ai rapidement et avec les caractéristiques du verre donnée par Lyl effectué un calcul sur une portion très fine (révolution sur 2°) étant donné que le pb est axisymétrique...

J'avoue avoir pris des rayons un peu au pif, juste pour avoir 15mm en périphérie et 25mm au centre pour 250mm de diamètre. (juste pour avoir une idée)

La tranche est posée sur un support indéformable et fixe de différence de rayon de 5mm

 

Résultat : Il y a "bascule" sur l'arête du support sous l'effet de la gravité ce qui fait remonter un point de 4 nm à gauche à la verticale du support fixe

le centre descend de 163 nm selon la verticale.

Il n'y a pas d'écart entre le point haut de la lentille et le point bas.. (voire 1 nm mais on est dans l'incertitude des calculs.)

On voit qu'il n'y a pas de gradient de couleur selon z. Les épaisseurs sont respectées.

 

Pas certain que ça vaille le coup de donner plus de détails sur le calcul... résultats en iso moyenne etc etc

J'ai mené une rapide étude de convergence mais c'était pour le fun et globalement, les résultats doivent être juste à quelques % près

image.png.7cfd7e341e5fe18565b78e85814c28eb.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

OK Pascal, mais quelle est l'influence de la déformée du verre sur la correction du doublet (chacune des 2 lentilles se déforme différamment) ?

Le zénith n'est pas la seule position d'observation, quelle serait alors aussi les aberrations générées à 30° de l'horizon ?

Déjà une simple face asphérique change toute la correction d'un doublet et probablement une déformation par le poids propre aussi, même si l'influence par réfraction est moins forte que par réflexion.

 

On est pas ici dans un objectif de 100mm ou 120mm, l'influence de la masse est multipliée par 2.6³ = 17.57

 

Si par RDM on pourrait avoir les valeurs sur une vingtaine de poins sur le profil symétrique au zénith et dissymétrique à 30°, une simulation optique donnerait une estimation (du cylindre entre autre). 

Edited by CPI-Z

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je ne retrouve pas la forme du doublet, c'est le devant (à gauche) qui est amené à 25mm avec le verre le moins rigide, mais de toute façon ça donne à réfléchir.

Si je me souviens c'est quand même moins grave en réfraction sur le front d'onde.

Je tire un peu des plans sur la comète là mais ça devient un peu comme une parabolisation légère en dessous.

Je préfère regarder sur OSLO en mettant un coefficient conique pour regarder ce que ça pourrait impliquer ce l/7 sur la forme. 0.16um c'est pas énorme sur 600mm de rayon de courbure.

254-doublet-near-semi-meca.JPG

 

-------------------------

 

J'ai essayé d'ajuster sur les 4 surfaces en regardant la modification de l'épaisseur sur la tranche.

Dans un premier temps, je n'ai pas cherché à mettre l'effet sur toutes les lentilles, je ne suis pas sûre que ça modéliserait bien.

 

Ce sont les faces internes qui provoquent le plus de changement, ce sont les surfaces les plus sensibles.

 

Prise à part, ça modifie un petit peu mais pas de quoi s'alarmer : quelques millièmes de RMS (~0.004), un strehl modifié de 0.98 à 0.975. Ca reste dans la marge améliorée qui a été demandée.

 

Combiné ça se compense mieux qu'à moitié si la déformation est du même ordre.

 

Il y a un effet non nul mais bien contrôlé. Les recommandations que j'ai lues sur les épaisseurs entre 1/10ème et 1/15eme tiennent la route à ce diamètre, avec un petit ajustement pour la rigidité du verre arrière qui est plus dur. Ça n'est pas loin d'être au mieux.

 

Pour information, la tranche du convexe n'est pas fine mais pas énorme non plus : ~8mm.

Celle du ménisque concave : ~26mm

 

Est-ce que la masse du premier verre joue sur le second via les espaceurs, je ne sais pas mais ça ne serait pas énorme non plus ?

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, CPI-Z a dit :

Si par RDM on pourrait avoir les valeurs sur une vingtaine de poins sur le profil symétrique au zénith et dissymétrique à 30°, une simulation optique donnerait une estimation (du cylindre entre autre). 

des points proches des appuis sont probablement suffisants, c'est là que les variations des pentes sont les plus fortes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Gerard Lemaitre (le grand spécialiste français de l'observatoire de Marseille de la taille des lentilles et des miroirs sous contrainte) dans "astronomical optics and elasticity theory " donne les formules analytiques de la deformations d'une lentilles sous l'effet de la pression. L'objectif est de tailler des lentilles aspheriques par depression (ou surpression ) comme avec les lames correctices . En remplacant dans les formules la pression par la charge uniforme induite par le poids de la lentille il est possible de calculer pour chaque lentilles la flexion induite (formule 9.45 et associées du fichier pdf joint) par le poids de la lentilles et donc l'influence  des flexions sur les 4 rayons de courbure des lentilles. En injectant les nouvelles courbures (voir les termes aspheriques d'ordre superieur donnés par lemaitre) dans oslo il est possible de voir l'effet sur la correction du doublet. Je n'ai pas le temps avant vendredi de faire une feuille Excel pour programmer ces formules mais je pense que cela permet de resoudre completement le probleme optique. Si vous voulez essayer cela serait interessant de comparer les resultats de ces formules avec la simulation numerique de Pascal C03.

Par contre  les 163nm de variation sur la fleche calculés par Pascal C03 induisent une variation de rayon de courbure dR/R=-de/e donc pour le rayon de 580mm du design de lyl on a e=125^2/2/580=13.5mm  donc dR=1.6 10-5/1.35=1.2 10-5 R soit 7µm, le rayon passe donc de 579.04 à 578,97.  j'espere que les tolerances de fabrication sur les rayons de courbure sont plus large que 10-5 car sinon c'est irrealisable (ou extremement couteux) les sphérometres classique ne decendent pas en dessous du µm. Donc je reste convaincu qu'il n'y a pas de problemes de flexion  genant sur un tel objectif . Il serait interessant de voir jusqu'a quelle epaisseur  on peut descendre avant que cela ne devienne genant.

lyl dit mois si tu es interessée par la feuille de calcul excel et si cela vaut le coup que je me casse la tete.

 

jean

 

 

Lemaitre.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By astrocg
      bonjour
      je me pose la question de l'utilité du bafflage sur le secondaire situé sur le ménisque d'un maksutov alors que sur un scmidt-cassegrin aucun fabricant n'en met
      est ce que le baffle a une efficacité réelle et sur quel objet observé?
      quelle est la différence avec/sans?
      certains ont ils fait des essais en réel?
      certains ont ils fait tes tests avec des bafflages de différentes tailles et différentes formes
      merci pour vos éclairages
    • By Alexandre Cucculelli
      bonjour a tous 
      j'ai un message d'erreur pour la petite Atik GP qui fonctionnait auparavant comme camera de guidage .
      Apparemment l'USB est ok sur mon PC portable .
      Mais pas sur le PC de l'Observatoire  qui lui est sous XP .
      Toujours un problème de driver .
      Je désinstalle et réinstalle le CD depuis un moment maintenant , je suis a bout ...
      Il est certain que la prochaine  ne sera plus une Atik ( c'est ma troisième quand même ) 
      En attendant je persiste avec la GP , pouvez vous m'aidez ?
      merci.
       
      alex.
       
       
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour les Takahashites,
       
      Petite news de ces vacances, Takahashi a sorti le 20 juillet, une nouvelle version de la  FC100D    avec un Z, c'est une variante, plus optimisé pour l'astrophoto.
      Il s'agit d'un doublet à base du fluorite et pour la fiche technique:
       

       
      FC-100DZ
      Spécifications
      Le format2 groupes 2 feuilles de fluorite Apochromat
      Ouverture efficace100 mm
      Longueur focale800 mm
      Taux d'ouverture1: 8.0
      Diamètre de la lentille95 mm
      Longueur totale du barillet d'objectif840 mm (770 mm lorsque le pare-buée est rangée)
      Messe3,9 kg
      Viseur6 fois 30 mm
       
      Les Japonais aime bien les Z, j'ai déjà remarqué cela dans bon nombre de produit et de production, bon chez nous ce serai plutôt le X.
        ici avec le robot Mazinger Z (vignette.wikia.nocookie.net)
       
      Un peu plus de détail sur les performances optiques dans les longueurs d'ondes.
       
      "L'aberration chromatique est également réduite en la combinant avec un verre hautement réfractif compatible avec une dispersion partielle.
      En conséquence, l'intensité de Strehl est supérieure à 90% dans toute la région de lumière visible de 460 nm à 670 nm, le rapport Strehl avec intensité visuelle est de 97,6% et la performance visuelle qui dépasse le FC-100DL de f / 9 est le rapport d'ouverture de f / 8. Est réalisé."
       
       

      citation & image Takahashi
       
      Voilà pour la news,
       
      高橋への良い天国
       
       
       
    • By MCJC
      Bonjour 
      Comme on m'a dit de le faire, j'ai fait des traînées d'étoiles de différents temps de pose, différents iso et différents focus (j'ai même pris une photo complètement défocussée).
      Tout cela pour que vous m'aidiez à trouver le problème qui fait que je n'arrive pas à faire les belles photos que mon matos devrait être en mesure de faire.
      Je n'ai pas pu pointer le zénith car je suis toujours en attente de mes anneaux, commandés depuis cinq semaines. Ce n'était qu'au zénith que le ciel était bien dégagé. 
      Au Nord-Est, entre l'horizon et le zénith, j'ai repéré le W puis il est disparu sous les nuages. Quelques minutes plus tard, dans le même secteur, il n'y avait qu'une étoile, une seule. Sky Map m'a indiqué que j'étais dans le Cocher.
      Comme il n'y avait qu'une seule étoile, impossible de me repérer et de vous dire de laquelle il s'agissait.
      Date : 29 septembre 2019, vers 21h00.
      Orion Apex 127 mm, focale 1540.
      Canon T5I, Rebel, EOS, 18 mégapixels de 4.3um.
      Barlow 2X.
      https://1drv.ms/a/s!AjAYBp2
       
      Le fichier joint inclus 50 CR2 de traînées d'étoiles, plus ou moins longues. Si vous avez besoin d'informations additionnelles, n'hésitez à me les demander, il me fera plaisir de vous aider à m'aider.

       
       
    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      En classant du matériel, je suis tombé sur un filtre  en 31.7 inconnu  :
      - retrouvé dans une boite qui ne le concerne pas
      - aucune  marque , indication  sur la bague du filtre
       
      Il est très peu lumineux , beaucoup moins qu'un filtre continuum  ou UV/IR Cut par exemple
      mais plus qu'un IR740nm ...
       
      ** En le plaçant   vers le soleil  ( enfin la luminosité ..parce qu'ici en Bretagne , le soleil c'est une légende urbaine)
         il est rouge foncé 

       
       
      Sinon , posé à Plat,  ça donne  ça :

       
      Voilà , si vous avez une idée je suis preneur ...
      Merci
       
      Bernard_Bayle
       
  • Images