slyv

Skyvision - Dobson compact 500 F/D 3.3

Recommended Posts

Bonjour,

Je cherche un heureux possesseur d'un Dobson compact 500 F/D 3.3 pour partager une nuit d'observation sur septembre 2019.

Je me déplacerais sur l'ensemble du territoire français.

Merci.

Astronomicalement,

Sylvain RICHARD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 8 heures, marco polo a dit :

peut-être pour éviter de monter sur un escabeau ?

 

C'est sûr que pour l'Obsession 635 f/5 que j'ai vu un soir, c'est une autre paire de manches... O.o

 

;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Le rapport F/D 3.3 permet d'avoir le PO au maximum à 1,6 m du sol. A F/D 4, le PO est à 1,85 m du sol (source Skyvision). On parle ici de hauteur par rapport à l'oeil.

Ne mesurant que 1,75 m, il me faudrait un escabeau pour la version F/D 4.

Je souhaite voir les avantages et désavantages avant un éventuel investissement.

Ma seule dispo est le mois de septembre.

Astronomicalement,

Sylvain.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu l'occasion d'observer à Eygalayes dans un SV 500 ouvert à 3,3.

J'ai été effectivement surpris de devoir me baisser pour accéder à l'oculaire, même au zénit. A l'équateur céleste, on observe même assis...

Et pourtant, je ne dépasse pas le mètre 68...

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sébastien,

Tes impressions sur l'instrument?

Sylvain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, slyv a dit :

Je souhaite voir les avantages et désavantages avant un éventuel investissement.

les avantages : on est jamais déçu avec un tel bouzin, c’est de la  qualité et ça ouvre des horizons infinis. en plus c’est beau et bien fini, mais aussi bien pensé.

les inconvénients : outre le prix (mais prix qui le vaut), et d'assumer pleinement qu'un gros truc est par définition plus gros qu'un plus petit de conception identique, ya rien à craindre.

t'avais pas tout dit dans ton post initialxD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention, pour un peu de confort lors d'une observation un peu poussée, c'est bien de pouvoir s'appuyer et si possible pas sur le télescope lui-même.

Sur mon 508 à f/d 3.8, mon escabeau me sert même quand l'oculaire est accessible pieds au sol, pour être bien stable pour regarder dans l'oculaire.

 

Car rester de longues minutes debout sans appui, je trouve ça vite fatiguant.

Edited by xavierc
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, xavierc a dit :

Attention, pour un peu de confort lors d'une observation un peu poussée, c'est bien de pouvoir s'appuyer et si possible pas sur le télescope lui-même.

 

Je connais une astuce pour ça : le prie-Dieu ! :D Utilisé depuis des années avec le 460 f/4,5 (ou quelque chose comme ça) de mon club, très pratique ;)

 

Ce n'est pas tout à fait celui de mon club, mais pour donner une idée... xD

 

th?id=OIP.z_Moz0KqudaNrgCOlJTR6gHaHa&pid

 

Bon, encore faut-il en avoir un de récup sous la main... ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

a genou ???? jamais !!!!! xD

sinon, ya la chaise d'observation, en ne négligeant pas le plus bas niveau au raz du sol et le cale-cul en position quasi debout. ainsi, on peut braver la nuit !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ça:

Cale-cul et/ou truc pour se tenir les mains, ou alors un escabeau bien grand pour se vautrer dessus.

Et surtout on les laisse tranquille les genoux!!! fô que ça puisse bouger ces articulations.

J'ai un pote qui a un 600 ouvert à 3,3. Il a un truc à 2 marches, et bien sûr, on est jamais sur la bonne. Et franchement, faire du step à 2 marches dans le noir, ben... c'est vraiment pas top!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos excellents commentaires humoristiques mais qui démontrent un fait: il faut une chaise qui puisse être réglable du raz du sol jusqu'à la position zenith.

Je porte mon choix sur un 500 F/D 3.3 pour me permette de l'installer seul depuis le coffre d'une voiture type break (SW). C'est, semble-t-il l'instrument limite pour un compromis poids/compacité/manipulable par un seul homme.

Astronomicalement,

Sylvain.

Edited by slyv

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nan je vous rassure, le prie-Dieu on ne l'utilise pas à genoux mais en se tenant debout sur la marche :D Pour un PO à ~1m80 du sol quand on pointe vers le zénith, c'est impeccable ! Je crois d'ailleurs que notre prie-Dieu est pourvu d'une seconde marche plus élevée idéale pour les enfants ou les gens de plus petite taille, ils ont pensé à tout ! ;)

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Bernard Augier
      Bonjour à tous. Ma raquette de motorisation du 115 JPM EQ2 ( oui oui je sais, même pas honte 😀) vient de me laisser en rade. C'est bien dommage d'autant que trouver un entrainement 1 tour/10 minutes  debrayable pour ma vieille monture JPM (144 dents) celà tient de l'exploit. Et que le produit se vend maintenant assez cher rapporté au prix de l'ensemble.
       
      Le bidule:
       

       
      Les circonstances:
      Branchement pack de piles 6V normalement. Branchement secteur transfo 220/6V polarité bien respectée. Puis pouf... LED passée à l'orange de manière furtive.
       
      Les symptomes:
       
      Plus d'entrainement à vitesse siderale ( moteur pap). Par contre vitesse x2 et x4 directe et inverse ok. LED en vert. L'appui sur stop envoie une impulsion perceptible au moteur. Tentatives d'inversion N/S même constat.
       
      Tests: 
       
      toutes les résistances ok. Diode ok. Rien de visible sur le circuit. 
       
      Question: 
       
      Est ce qu'il y a moyen de réparer le bidule simplement? Panne la plus probable? Ça me fait mal au coeur de benner le truc.
       
      Bernard
       
       
    • By Deadleouf
      Bonjour, je voudrai savoir si une personne connaît ce genre de monture avec les courroies a l'extérieur.
      Des informations me seront d'un grand aide.
      pour le peu  d info que j ai.
      type EQ6
      Fabriqué par Synta .
      lien de l annonce .
      https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/1960019698.htm
      j ai un petit budget.
       


    • By santacana
      Bonjour, 
       
      Un copain m'a prêté sa monture nomade Star Adventurer (Sky Watcher) dernière génération et je rencontre le problème suivant (qui n'en n'est peut-être pas un vu que je ne connais pas trop cette monture) : 
      La monture est utilisable par l'application installée sur un mobile, mais on peut aussi semble-t-il, passer en "manuel" en réglant la vitesse d'entraînement du sélecteur sur le bon cran (sidérale, lunaire, solaire...). C'est l'option que j'avais choisie car je n'avais pas l'application pour smartphone. Je voulais réaliser des images du ciel à grand champ mais lorsque le moteur se lance après avoir réglé la vitesse (sidérale donc), celui-ci s'arrête après environ deux minutes ; plus aucun entraînement, moteur arrêté ! 
      Mon copain me dit qu'il a également rencontré ce problème, mais qu'en passant par l'application de son mobile, tout fonctionne au contraire très bien. Est-ce un problème de mise à jour ou faut-il obligatoirement passer par le smartphone pour utiliser la monture ? Je précise que les piles étaient neuves, ce n'est donc pas un souci d'alimentation. 
      Merci pour vos éclaircies si vous en avez.
       
      Gilles
    • By Bungert
      Bonjour,
       
      Le ciel lorrain est peu propice aux photographies ces temps derniers.
      Il faut attendre encore pour valider , ou pas, le nouveau dispositif à l'observatoire de Kleindal.
      J'ai aligné une lunette Vixen NeoApo 130/800 sur le vieux T300 NC Marcon.
      Cette lunette est impropre à la photographie astro à cause de la diffusion dans les 4 lentilles de  sa combinaison optique. En revanche son champ est bien corrigé, en visuel les images sont belles.
      Elle permet un repérage facile des galaxies pour la photo au foyer du Marcon.
      Et surtout la possibilité d'un suivi... essayé avec un APN en mode "live view" sur la lunette.
      De plus un correcteur de coma pour Newton et un correcteur de dispersion (là pour le cassegrain) arrivent demain.
      Si ce système de suivi n'est pas suffisant, il faudra changer les moteur asynchrones par des pas à pas : c'est une autre histoire.
       
      Dans un ciel voilé, avec des rafales de vent, j'ai fait des poses suivies manuelles de 3 à 7 minutes, à ISO100 et 200 (contre ISO 3200 ou 6400 pour les poses courtes non suivies).
      (M42 ci-dessous, pas très bonne, une dernière cette année dans les lueurs restantes du couchant).
       
      Et quelques images en poses courtes encore sans correcteur de coma).
       
       
      Bon ciel.
      f.
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Vixen 130/800 et Marcon T300.

       
      2 avril. M42. 3 poses : 17s, 180s, 180s suivies manuellement à la lunette.

       


       
      30 mars. Lune, 4 tuiles,  1/200s

       
      31 mars. M35, 8 photos de 30 s.

       
      5 avril. M66 M67 7 photos 30 s traité par Daniel Skywatcher.

       
      5 avril. M51 2 photos 30s

    • By Jean-Marc_M
      Bonjour à tous !
      Après avoir été enthousiasmé par la dernière petite monture Ioptron GEM28 (clic), je déchante un peu à l’utilisation..
       
      L'EP
      Lors d'une animation sur une protubérance solaire avec une Lunt 60/500 et une barlow x2, je trouvais que mon cadrage se déplaçait un peu trop pour une EP annoncée à ± 10”. J’en ai donc fait la mesure mais je ne sais pas l’analyser avec PECPrep puisqu’elle n’est pas dans la liste des montures du logiciel et il me manque une info pour la créer (le nombre de pas par révolution). Le relevé a été fait sur une cinquantaine de minutes avec une lunette 60/330 et une ASI178MM en bin 2 (pixels natifs de 2.4 µm). L’étoile qui a servi était proche du méridien et de l’équateur, la monture parfaitement équilibrée.
      L'EP est lisse (bonne nouvelle) mais je pense qu'elle est de l’ordre de 40” crête à crête (moins bonne nouvelle). J’ai un doute par le fait que la caméra était en bin 2 et que 40" c'est pile le double de 20", le ±10" promis par Ioptron.
       
      >> Quelqu’un pourrait-il confirmer mon interprétation sur cette valeur d’EP ?
       

      Section Heading 
      Guiding Begins at 2021-04-07 22:23:22  
      Equipment Profile = TS 60/330 & ASI178  
      Dither = both axes, Dither scale = 1.000, Image noise reduction = none, Guide-frame time lapse = 0, Server enabled  
      Pixel scale = 3.00 arc-sec/px, Binning = 2, Focal length = 330 mm  
      Search region = 15 px, Star mass tolerance = 50.0%, Single-star mode  
      Camera = ZWO ASI178MM, gain = 60, full size = 1544 x 1040, no dark, no defect map, pixel size = 2.4 um  
      Exposure = 3000 ms  
      Mount = iOptron CEM120/70/26/GEM28 Mount (ASCOM), connected, guiding disabled, xAngle = 88.3, xRate = 2.427, yAngle = 178.3, yRate = 2.329, parity = +/+  
      Norm rates RA = 7.4"/s @ dec 0, Dec = 7.0"/s; ortho.err. = 0.0 deg  
      X guide algorithm = Lowpass, Slope weight = 5.000, Minimum move = 0.200  
      Y guide algorithm = Lowpass, Slope weight = 5.000, Minimum move = 0.200  
      Backlash comp = disabled, pulse = 20 ms  
      Max RA duration = 2500, Max DEC duration = 2500, DEC guide mode = Auto  
      RA Guide Speed = 7.5 a-s/s, Dec Guide Speed = 7.5 a-s/s, Cal Dec = 11.9, Last Cal Issue = None, Timestamp = 07/04/2021 22:19:33  
      RA = 10.16 hr, Dec = 11.9 deg, Hour angle = -0.37 hr, Pier side = West, Rotator pos = N/A, Alt = 55.8 deg, Az = 170.4 deg  
      Lock position = 1486.689, 659.999, Star position = 1486.689, 659.999, HFD = 1.97 px 
       
      Le guidage
      Là ça se complique  J'ai d'abord utilisé les paramètres que je connais pour guider mon AZEQ6, très très mauvaise idée. C'est très instable et ça fini par décrocher.. J'ai testé plusieurs paramètres et tous les algorithmes dispos dans PHD2 dont forcément celui conseillé par Ioptron (passe-bas et temps de pose assez longs), cata complète. Pour rigoler, quelques aperçus, mon ex HEQ5 faisait mieux même en sautant à plusieurs autour une nuit avec du vent :
      Passe-bas

       
      Z-filter...

       
      Resist Switch

       
      Le seul qui passe à peu près bien est à 0.5" de pose en Resist Switch, sauf que 0.5" c'est sensible à la turbu.

       
      >> Si il y a déjà quelques utilisateurs de cette monture, pourriez-vous m'aiguiller sur vos paramètres ?
      >> Idem pour les possesseurs des versions précédentes, les séries 25 ?
       
      Je peux évidemment la renvoyer en garantie mais si je me suis planté, les frais de port aller/retour de chez moi à Ioptron US en passant par la Maison de l'astro sont pour ma pomme...
       
      Merci pour votre aide !
      Jean-Marc
  • Upcoming Events