fredo38

Constellation starlink quelle parade pour les astro-photographes

Recommended Posts

Posted (edited)
il y a une heure, Thierry Legault a dit :

 

où as-tu vu ça ? Bien sûr que non, on ne les jette pas ! O.o  Les algos de réjection (type médiane, kappa-sigma) sont implémentés dans les softs astro depuis des décennies 

 

2 réponses pour ma défense :

 

- Je connais beaucoup trop d'astrams qui procèdent de la sorte ( en supprimant l'image ou on voit le satellite ) :D

- Lorsque il m'est arrivé d'avoir ce problème, à l'époque ou je faisais du grand champ, même avec un algo type sigma-clipping ou autre il m'est arrivé de voir un "résidu" sur l'image finale. Et pourtant je me souviens avoir essayé pas mal de modes d'empilement différents, sans plus de succès... 

Pourtant, en toute logique, ce résidu doit être totalement évitable.

Ça explique peut-être aussi mon point précédent ;)

 

Pour tes exemples, certains sont évitables en fractionnant les poses. D'autres pas, je te l'accorde ( étoiles filantes et aurores boréales ? )

Encore que techniquement, on doit pouvoir virer les satellites sur une vidéo d'aurores, c'est juste les outils disponibles pour faire ça qui manquent.

 

Encore une fois je suis d'accord sur la profonde débilité du truc hein.

A ce propos, je lance peut-être une idée en l'air, mais il y aurait pas moyen de faire un procès a spaceX ?

Je veux dire, si quelques hawaiens arrivent à empêcher ( ou au moins retarder ) la construction du tmt, pourquoi quelques astrams bien déterminés ne pourraient pas faire la même chose ?

 

Romain

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

un autre truc qui m'interpelle, c'est qu'ils parlent de "trial and error", ils disent qu'ils ne savent pas ce que va donner leur coating, etc... alors qu'avec qq mesures de BRDF (caractérisation du comportement lumineux des surfaces reflechissantes ou diffusantes) et 2-3 lois de photométrie, c'est pas compliqué, pas de la "rocket science" comme envoyer des trucs en orbite...

 

en vrai, c'est sur qu'ils peuvent savoir assez précisément ce que va donner le resultat. j'ai l'impression que c'est volontaire de ne pas donner d'estimation pour éviter d'être pousser vers des solutions plus efficaces mais qui leur couteraient un peu plus cher qu'ils ne le veulent... 

 

parce qu'à mon avis, des structures en "coin de cube" et autres rétroréflecteurs permettraient surement d'avoir une très faible magnitude en renvoyant toute la lumière incidente vers le soleil, mais sont un peu plus compliquée à mettre en place qu'une simple peinture grise à deux balles le m²...

 

 

 

Edited by spoutnicko
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tous cas les excès sont toujours là, l histoire se répète. Il y a fort à parier que Musk ne soit que le premier, si il y a beaucoup d argent à se faire d autres suivront, regardez même Sony va faire des voitures électrique et autonome. Si ce système n est pas stoppé rapidement il se développera de manière exponentielle. Pouvons nous agir face à celà ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, spoutnicko a dit :

un autre truc qui m'interpelle, c'est qu'ils parlent de "trial and error", ils disent qu'ils ne savent pas ce que va donner leur coating, etc... alors qu'avec qq mesures de BRDF (caractérisation du comportement lumineux des surfaces reflechissantes ou diffusantes) et 2-3 lois de photométrie, c'est pas compliqué, pas de la "rocket science" comme envoyer des trucs en orbite...

 

je pense que ce qu'ils veulent dire, c'est qu'il ne connaissent pas précisément le comportement thermique du satellite, ce qui est crédible car ils ont lancé cette expérimentation très rapidement, sans avoir eu le temps de faire des tests et des simulations

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Roch a dit :

Lorsque il m'est arrivé d'avoir ce problème, à l'époque ou je faisais du grand champ, même avec un algo type sigma-clipping ou autre il m'est arrivé de voir un "résidu" sur l'image finale. Et pourtant je me souviens avoir essayé pas mal de modes d'empilement différents, sans plus de succès... 

 

ah, donc tu admets qu'avec un seul élément perturbateur ça n'est quand même pas si simple de ne pas avoir du tout de résidu (alors s'il y a plein de traitées...) xD

 

Les algos de réjection sont assez élaborés, ils peuvent sûrement être améliorés mais qu'est-ce qui est le plus simple, essayer de traiter un cancer du poumon ou ne pas fumer ?  :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 6 heures, Thierry Legault a dit :

ah, donc tu admets qu'avec un seul élément perturbateur ça n'est quand même pas si simple de ne pas avoir du tout de résidu (alors s'il y a plein de traitées...) xD

 

Les algos de réjection sont assez élaborés, ils peuvent sûrement être améliorés mais qu'est-ce qui est le plus simple, essayer de traiter un cancer du poumon ou ne pas fumer ?  :)

 

On est d'accord, mais heureusement qu'on n'arrête pas la recherche contre le cancer pour autant. L'un n'empêche pas l'autre, et de mon point de vue, n'étant pas sûr que la première solution soit réalisable, autant également se pencher sur la deuxième ;) 

 

Et c'est peut-être présomptueux de ma part, mais je pense savoir pourquoi ces algos d'empilement laissent une trace... le problème venant du fait que les pixels affectés par le passage d'un satellite sont inclus dans le calcul de base de la moyenne/médiane. Si on pouvait évacuer ces pixels "à la racine" avec un petit algorithme de détection de satellites ( de la même manière qu'on détecte les étoiles par exemple... ) ben je pense qu'une grande partie du problème serait résolu.

Et il n'y a pas que les satellites d'ailleurs... les avions c'est pas mieux... les astéroïdes dans certains cas peut-être...

 

Romain

Edited by Roch
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎08‎/‎01‎/‎2020 à 06:12, Roch a dit :

Et c'est peut-être présomptueux de ma part, mais je pense savoir pourquoi ces algos d'empilement laissent une trace... le problème venant du fait que les pixels affectés par le passage d'un satellite sont inclus dans le calcul de base de la moyenne/médiane. Si on pouvait évacuer ces pixels "à la racine" avec un petit algorithme de détection de satellites ( de la même manière qu'on détecte les étoiles par exemple... ) ben je pense qu'une grande partie du problème serait résolu.

Et il n'y a pas que les satellites d'ailleurs... les avions c'est pas mieux... les astéroïdes dans certains cas peut-être...

 

peut-être qu'un algo plus orienté "intelligence artificielle" qui détecte carrément la trainée et exclut une zone de pixels autour de la trainée serait plus efficace qu'un traitement pixel par pixel...le moins que Musk pourrait demander à ses ingés c'est de leur faire pondre ces algos ! (peut-être que ça existe déjà d'ailleurs)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@petitprost Intéressant, merci !

 

Après, ça peut mettre des années et les Américains adorent se faire des procès, on le sait. Space X fait un procès à l'armée américaine parce qu'ils n'ont pas été retenus parmi les deux sociétés privées admises à laisser les satellites de l'US Space Force. Se faire attaquer en justice, éventuellement, les poussera à se défendre becs et ongles et à se justifier.

 

Mais c'est quand même un coin enfoncé dans la stratégie. Musk !

Edited by starjack

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne rêvez pas, si ce n'est pas SpaceX ou un autre GAFA, ce seront les chinois.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

60Ghz apparemment. montant et/ou descendant?

le bon côté c'est qu'une petite antenne suffit. grand gain possible, mais cotton en suivi...

le mauvais côté, c'est que 60Ghz ca commence à être franchement  compliqué comme électronique....

 

Et on a pas encore eu droit au laser entre satellites qui seront allumés en 2020...ca va être beau ça encore...

850nm? 1300nm?

 

à moins qu'ils laissent tomber au profit du 60Ghz pour leur système parapluie...ça m'étonnerait qu'à moitié vu que leur demande d'allocation de fréquence est arrivée après...

 

Dans les 2 cas ils cherchent à faire un système difficilement brouillable depuis le sol :  60Ghz ça passe mal dans l'atmosphère et un lien optique faut être dans l'axe pour l'intercepter.

 

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

Messieurs,

 

Je vous invite à lire le dernier Science & Vie, vous allez voir que les satellites ne sont que la partie émergée de nos ennuis, les publicitaires à l'imagination sans borne nous concoctent d'autres magnifiques cadeaux qui feront passer les traces des satellites pour des chiures de mouches...

J'ai halluciné en lisant ces quelques pages...

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zut faut que j'aille chez le dentiste pour lire la presse people...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Une copie d’écran du document

SPACEX V-BAND NON-GEOSTATIONARY SATELLITE SYSTEM

Daniel

spectre bd V.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

La bande 1 de ALMA sera de 31.3 à 45 GHz... au lieu de permettre d'observer des molécules des galaxies à redshift 2 à 3, elle servira de cible de "tir" des starlinks :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Merci Nicolas

C'est effectivement un pb

Malheureusement c'’est un document de la FCC qui a donné sont accord

Y a il des capitaux américains pour le projet ALMA ou seulement européen ???

Peut-être une désactivation de la bande V est-elle possible lors du passage au-dessus d’ALMA !!!

Daniel

https://public.nrao.edu/news/nrao-statement-commsats/

 

Edited by teko38

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand  est-ce qu'ils vont  arrêter de lancer des con ****** , c'est franchement du n'importe quoi !!!!  >:(:ph34r::(

Edited by rené astro

Share this post


Link to post
Share on other sites

ALMA est un projet international, financé via l'ESO pour l'Europe, le NRAO pour les américains (du nord), un consortium Asiatique (Japon/Corée,...) et aussi une petite contribution Sud-américaine (surtout un accès au (radio)-télescope.

Les américains se sont désengagés de pas mal d'autres radiotélescopes pour mettre leur part de financement dans ALMA.

Si starlink peut rester silencieux (en radio) au-dessus d'ALMA, tant qu'à couper partout sauf au-dessus des Etats-Unis (régis par la FCC).

 

Nicolas

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/01/2020 à 23:33, Thierry Legault a dit :

ils peuvent sûrement être améliorés

 

Je n'ai pas tout lu mais le plus efficace semble d'éliminer la totalité du cliché pollué...

Mais à voir les premiers calculs de proba pour le nombre de trainée / degré² et par minute, le nombre de poses grand champs acceptées va nettement diminuer  pour une nuit donnée. Donc, cela va devenir fastidieux voire au delà, impossible de faire du grand champ en particulier l'été.

Reste les pose sur des champs restreints 1/2degré² voire moins qui correspondent aux petits objets où le % de poses rejetées sera plus faible.

 

Corriger en cas d'erreurs

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je penses qu'il faudra privilégier les petits capteurs pour limiter les traînés 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now