Cyp

NGC 3430, NGC 3424 et NGC 3413 au T200

Recommended Posts

Salut à tous !

 

En remettant au propre mon observation du précédent couple de galaxies NGC 3395 et NGC 3396, je me suis aperçu qu'il faisait parti d'un groupe plus conséquent encore. C'est assez ballot car, à 77×, le groupe entier rentre tout juste dans le champ ! Qu'à cela ne tienne, j'y suis retourné dès que le vent me l'a permis.

 

Voici donc mon observation de ce trio de galaxies, NGC 3430, NGC 3424 et NGC 3413 ; plus faibles et nettement moins charismatiques que le duo précédent, certes, mais qui présentent l'avantage d'être observées ensemble. Ajoutons quelques étoiles lumineuses subtilement colorées, quelques autres plus rapprochées et un îlot de plus faibles à proximité de NGC 3424 et on obtient un champ plutôt esthétique qui semble fourmiller.

 

Il est effectivement possible de faire entrer NGC 3395 et NGC 3396 dans le même champ mais c'est plus pour le défi car, cadrées ainsi, l'observation n'est pas des plus confortables. Néanmoins, ça permet de mettre en avant la différence de taille entre les galaxies et la très grande proximité du couple précédent.

 

Ce trio de galaxies n'est pas sans rappeler un autre récemment observé, celui de NGC 3190, NGC 3193 et NGC 3185. La disposition, la forme et l'orientation des galaxies sont étonnement similaires !

 

Cette observation s'est déroulée après un épisode venteux. Le soir de l'observation, le vent encore présent a été plutôt gênant et la turbulence marquée. Conséquence logique, la transparence du ciel était bien meilleure que les autres soirs !

 

Page web : https://www.cypouz.com/croa/200414/ngc-3430-ngc-3424-ngc-3413

 

Objet : NGC 3430, NGC 3424 et NGC 3413
Type : Groupe de Gx
Constellation : Petit Lion

 

AD : 10h 52' 11" (NGC 3430)
Déc. : +32° 57' 01" (NGC 3430)

 

- Date, heure, durée : 14/04/2020, 22:12 TU, 1:30
- Lieu, altitude : Juliénas (69), 290 m

 

- Vent gênant, 7 °C
- T1 (mvlonUMi 6,27), P3, S3/77× et S4/154×

 

- Instrument : Lx90, 203/2000, F/10

 

Observations :
    77× (champ de 38') et 154× (champ de 17'), H = 70°. Faible groupe de Gx, avec NGC 3395 et NGC 3396.
    
    - NGC 3430 : Gx oblongue aux limites floues vue VI1, orientée NE aux dimensions estimées à 2,8' × 1'.
    
    Une couronne très diffuse de luminosité L1 est graduellement plus brillante vers une zone centrale arrondie de luminosité uniforme L2.
    
    - NGC 3424 : Gx très effilée aux limites plutôt nettes, vue VI1, orientée ONO aux dimensions estimées à 2' × 0,3'. Elle est située à 6,2', PA 240, de NGC 3430.
    
    Un très fin profil de luminosité L2 est enveloppé dans un écrin diffus de luminosité L1.
    
    Une étoile toute proche de mV 13,8 borde l'extrémité E de la Gx. Elle est située à 0,7', PA 96, de son centre.
    
    - NGC 3413 : Petite Gx aux limites floues vue VI2, orientée NNO aux dimensions estimées à 1,3' × 0,7'. Elle est située à 15,4', PA 224, de NGC 3430.
    
    À 77×, une zone centrale arrondie de luminosité L2 est entourée d'une couronne diffuse de luminosité L1. À 154×, un noyau stellaire entr'aperçu VI5d est entouré d'une zone centrale arrondie de luminosité L2 vue VI5 elle-même auréolée d'une couronne externe oblongue aux limites floues de luminosité L1 vue VI3.
    
Remarques :
    L'étoile de mV 7,5 située à 6,7', PA 70, de NGC 3430 apparaît légèrement jaune.
    L'étoile de mV 7,7 située à 19,5', PA 184, de NGC 3430 apparaît dorée.

 

large.5e9960c8a4aff_NGC343034243413-T200.png.380f9e924bd5a401692cef4be1c3dec9.png

Edited by Cyp
  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Très joli groupe avec deux étoiles jaunes qui viennent rehausser le tableau.

J'avais les mêmes conditions de vent que toi mardi soir. Comme tu le dis, ce qui est perdu en confort et seeing est gagné en transparence.

Fred.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli dessin :).

 

Il fallu que je déterre une observation faite en avril 2000 avec mon T254, pour retrouver la trace de NGC 3430 dans mes notes. Je ne l'ai jamais repointée depuis. A l'époque, pas d'ordinateur. J'utilisais juste mon atlas papier Wil Tirion pour trouver des idées d'observation. Alors, comme NGC 3430 est la seule galaxie indiquée sur cet atlas, je n'ai même pas chercher les autres dans le champ, car j'ignorais leur existence. J'avais fait un petit croquis où l'on voit juste NGC 3430 avec les 3 étoiles brillantes au Nord-Est de la galaxies, dont celle que tu as colorée en jaune léger, mais je n'avais pas noté la couleur à l'époque.

J'avais juste écrit : "Nébulosité très faible qui apparait par flash en vision décalée".

 

C'est curieux, avril 2000... c'est le mois où je me suis marié :$.... et aujourd'hui 17 avril 2020, c'est mes 20 ans de mariage.... donc merci aussi de m'avoir ramener à cette époque...si lointaine ;).

Pour fêter ça, il faudrait que je repointe ce groupe de galaxies pour tenter de voir les autres du groupe ;).

Yves

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe dessin de champ avec l'étoile jaune et les formes bien différentes des galaxies, le tout toujours précisément documenté !

 

Oui je confirme la très bonne transparence du 14 au soir, j'étais sur des objets assez bas dans l'Hydre notamment, et les étoiles jalons étaient bien visibles. Par contre, quelle turbulence !

 

Allez, le désormais classique comparatif ! :)

 

Avril 2018, T 300 : attention turbulence très forte mise au point difficile au-dessus de 50 X !!!

A la lunette j'ai seulement vu NGC 3430, par intermittences fréquentes (ne sachant peut-être plus qu"'il y avait les autres à chercher !)

 

56 X : pâle nébulosité en VD3 N/S, assez large, allongée 2/1 environ, au S d’un trio brillant.

 

NGC 3424 (mag 12,4) à 8’-10’ SE, même luminosité, VD3, allongée E/O, plus étirée 3/1.

 

Centres moyennement marqués.

 

NGC 3413 (mag 13,0) vue dans l’alignement SO des 2 autres, beaucoup plus faible, plus compacte. Elle touche une étoile de mag 13, ou c’est le centre brillant.

 

Champ proche assez riche en étoiles assez faibles à faibles.

 

96 X : jolies malgré la MAP difficile. Visibles en VD2.

NGC 3430 très unie, pas de centre marqué.

 

NGC 3424 un peu plus brillante grâce à une étoile en VI2 sur le bord E de la galaxie et un petit noyau. Une étoile de mag 11-12 à 2’ S.

 

NGC 3413 : petite, elliptique, peu allongée N/S, VD3.

 

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous :)

 

@fred-burgeot la couleur de l'étoile légèrement jaune à proximité de NGC 3430 n'était pas super franche et évidente. Je l'ai en fait détecté lorsqu'elle était bien en bord de champ, légèrement déformée par la coma xD C'est toujours plus franc en défocalisant un peu, en fait, j'ai l'impression.

 

@yves65 bon anniversaire de mariage, alors ;) Allez quoi, c'est pas si loin :) Ça mériterait effectivement de retourner y jeter un petit coup œil ! Dans mon Sky Atlas, il n'est effectivement pas fait mention de NGC 3424 à coté de NGC 3430, par contre NGC 3413 y est bien indiqué.

 

@etoilesdesecrins perso j'évite de trop descendre vers l'horizon, vu le halo de l'agglomération lyonnaise. Comme tu peux le voir, je tire toujours au minimum à 60 ° de haut, vers le sud-ouest. Habitué au ciel de Sirene, j'ai pas encore osé pointer plus bas :D Merci pour ton CROA. C'est marrant comme à faible grossissement NGC 3413 apparaît plutôt compacte avec une forme assez difficile à saisir.

 

Je ne l'ai pas mentionné dans mon message initial mais, après m'être échiné pendant 1:30 sur ce trio faiblard, je suis ensuite parti me dégourdir les bâtonnets en pointant M 3, NGC 4631 et NGC 4565. Et là, la claque ! Comme si ma concentration et le temps passé à détailler ce faible trio du Petit Lion avait hypersensibilisé ma rétine façon TP2415 ; elles m'ont sauté à la gueule ! NGC 4565 emplissait quasiment tout le champ à 154×, pour une vision photographique. La finesse, les détails, la bande d'absorption, le petit bulbe au centre le tout tiré à la règle, ouahou ! Quel contraste ! Ça m'avait fait le même effet — toutes proportions gardées — lorsque j'étais passé de NGC 3003 à NGC 3395 et NGC 3396. Elles m'ont paru si faciles ! Alors qu'en y retournant pour cette observation de NGC 3430, NGC 3424 et NGC 3413, elles sont apparues somme toute plutôt banales...

Edited by Cyp
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Idem ! Après les dernières séances pour le moins usantes pour les yeux au vu de la faiblesse des tâchouilles, je suis allé chercher une dernière vision plus truculente pour m'accompagner dans le sommeil. Le Trio du Lion est à point pour cela, avec structure spirale de M66 enfin immédiatement vue, et une viision de science fiction sur 3628 et sa bande noire impressionnante. Ll'autre soir M104 ultra bien définie malgré la turbulence ! Par contre j'ai voulu profiter de cette belle transparence du 14/04 pour voir ce que ça donnait sur Leo1 avant de rentrer, mais j'ai pointé de l'autre côté de Régulus ...ah la fatigue ! Je n'ai bien sûr rien vu ! :D

Edited by etoilesdesecrins
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci José :)

 

Edited by Cyp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
      Dobson Strock 254/1200
      Au centre de mon jardin de la maison à Fors dans les Deux-Sèvres

      4 dessins : 10166 à 10169.

      Je me suis installé à 22h40 mais un cirro-stratus statique traîne plus d'une heure avant de commencer à se résorber.
      Il fait bon en tee-shirt.

      Je commence par un amas ouvert de la Lyre malgré le nuage qui stagne et peine à se résorber.

      Observation 10166 : NGC6791.
      Cet amas ouvert est vu malgré le nuage à 75x mais il faut composer avec l'épaisseur variable de ce dernier qui l'efface par moments. Sur fond nébuleux très faible à 75x et 109x, il fourmille d'étoiles à travers ce voile nébuleux à 109x.


      Le nuage ayant disparu, je passe à des cibles plus faibles, quelques galaxies d'Hercule vers M13.

      Observation 10167 : NGC6207.
      La galaxie voisine de M13 est facile à 75X, son centre ponctuel est faible à 150X. Elle est allongée et diffuse.


      Observation 10168 : NGC6196 et IC4614.
      NGC6196 se montre très faible à centre proéminent à 150x, après sa détection à 75x et sa confirmation à 109x.
      IC4614 est vue VI2, perceptible à 109x et confirmée à 150x.
      Un petit nuage gêne.


      Je pars à la cuisine pour la pause casse-croûte à minuit.

      Je suis toujours en tee-shirt mais les moustiques deviennent menaçants, je vais mettre le manteau pour me protéger.

      Des petits nuages restes du cirro-stratus gênent par moments mais courts.

      J'entends un chevreuil au nord.

      J'observe une galaxie du Verseau, là aussi un nuage isolé gêne bien que petit, pile au mauvais endroit et stagnant.

      Observation 10169 : NGC7198.
      La galaxie est assez petite à 150x, détectée à 75x et sûre à 150x.
      Elle est VI2 à VI1, à centre ponctuel.
      Je crois que je l'ai vue récemment aussi au Dobson 508.


      J'entends comme un bruit de bétonnière à l'Est, elle tourne donc la nuit chez le gars aux yourtes qui semble toujours être dans des travaux?
      A 1h je remballe.
    • By Jean-Christophe Dalouzy
      Bonjour à tous,
       
      Grâce aux instruments de l'association SADR, quelques membres de l'observatoire de Rouen ont la possibilité d'avoir accès aux merveilles de l'hémisphère sud. Pour cela, nous utilisons une lunette de 127 mm installée dans le désert d'Atacama à 2 pas du Cerro Tolo et d'autres fermes à télescopes qui pullulent dans la région.
      Nous observons depuis le mois de Juillet à raison de quelques nuits par mois (2 ou 3 tout au plus) et avons déjà acquis plus d'images que ce que nous pouvons faire de chez nous en un an ! Les conditions météo de l'hiver là bas n'ont pas toujours été très bonne, mais depuis quelques semaines, cela s'améliore très nettement.
       
      Je vous propose donc une petite sélection de quelques grands classiques difficilement observables voire inobservables depuis nos latitudes.
       
      NGC5139 - Omega du Centaure
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(30*60s) R(10*60s) V(10*60s) B(10*60s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC253
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(47*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(7*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC300
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(56*300s) R(12*300s) V(12*300s) B(12*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
      NGC55
      Matériel : Lunette de 127/836 mm sur EQ8 et Caméra QSI583 à -20°C
      Poses : L(58*300s) R(13*300s) V(12*300s) B(17*300s)
      Traitement sous Pixinsight

       
       
      La suite dans quelques semaines.
       
      Jean-Christophe
       
       
       
       
    • By xavierc
      Matin du 21 août 2022
      Dobson Strock 254/1200
      Terrain de foot du stade des rencontres Astrolys à la Chapelle aux Lys en Vendée.

      4 dessins : 10162 à 10165.

      Après animation pour le public, il nous reste toute la seconde partie de nuit pour nos propres observations, bien que certains instruments soient remballés juste après le départ du public.

      Le ciel est voilé par moments et endroits depuis le début de la nuit, je pointe dans les zones préservées.

      Ca concerne d'abord des galaxies d'Hercule.

      Observation 10162 : NGC6500 et NGC6501.
      Ce duo est assez facile, avec NGC6500 très faible à VI1 et NGC6501 faible à très faible.
      Les nuages reviennent dessus, je dois patienter 15 à 20 minutes pour finir ce premier dessin de la soirée.


      Il y a encore de l'animation autour chez David le président de notre club les Têtes en l'Air.

      Observation 10163 : NGC6490/5.
      Ce second duo de galaxies est vu assez facilement à 150x.
      NGC6490 est diffuse très faible à VI1, et NGC6495 très faible est elle aussi diffuse.


      La Lune se lève à la fin du second dessin à 1h45.

      Des vaches s'agitent au nord.

      Je passe aux galaxies de Pégase.

      Observation 10164 : NGC7817.
      Cette galaxie est bien effilée à 150x, faible à très faible et rehaussée de quelques nodosités, sympathique.


      David se repose de l'animation dans sa chaise longue à côté et discute avec moi qui n'écoute que d'une oreille, car le dessin astronomique requiert de la concentration.

      Puis il va dormir.

      Observation 10165 : NGC7768.
      J'espérais voir plusieurs galaxies de ce groupe, mais finalement une seule est visible, il faut dire que la Lune éclairée à un tiers gêne. NGC7768 est très faible, son centre se détache plus brillant en vision décalée à 150x.


      A 3h15 je suis fatigué et des voiles reviennent par strates, je remballe sous les meuglements lointains de vaches à l'Est.
  • Upcoming Events