frédogoto

C&E : z'on besoin d'aide

Recommended Posts

Il y a 5 heures, Pascal C03 a dit :

Manifestement, l'éviction de Pierre Bourge a démotivé pas mal de gens

Ils doivent être bien représentés ici. Le magazine a gagné plus de lecteurs qu'il n'en a perdu. C'était un magazine fait par des amateurs qui a pu se doter d'une rédaction professionnelle, grandir et donc toucher un public de plus en plus large. Ça a permis les Nuits des Etoiles notamment et tous les ans c'est environ 100 000 personnes touchées tous les ans, c'est un succès pour diffuser la culture dans notre domaine. Ce qu'était C&E se rapproche un peu d'Astrosurf Magazine qui a du succès et c'est très bien. Les 2 sont utiles et se complètent. Et si certains se reconnaissent plus dans Astrosurf tant mieux. Astrosurf a aussi besoin de lecteurs et on lui souhaite longue vie, c'est une belle aventure avec une belle communauté. 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Ce serait dommage que CetE disparaisse, il y a déjà tellement de revues astro qui ont disparu qu'il ne faudrait pas que celle-ci subisse le même sort.

 

Perso, je l'achète en maison de la presse parce que j'aime bien flâner dans leurs rayons mais il vrai que ce mode de distribution est cher.

 

J'achetais également un magazine photos animalières qui a arrêté la diffusion en kiosques car ils se sont aperçu que sur trois magasines imprimés deux n'étaient pas vendus et passaient au pilon, il ont donc continués la diffusion seulement en abonnement.

 

Quant à savoir si c'était mieux avant je ne sais pas, ce doit être très difficile de contenter tout le monde, certains comme Beagle s'interroge sur le fait qu'il n'y est plus de réalisations d'amateurs il faut tenir compte de l'évolution de la technologie, dans les années 80 le matériel coûtait un bras sinon deux, rares étaient les possesseurs d'un C8 et je ne parle même pas des Taka, la solution pour l'amateur qui voulait du diamètre c'était de construire son télescope, maintenant avec la production Chinoise la donne à changé on peut le déplorer mais cela à démocratisé la pratique il n'y qu'a voir dans la rubrique astrophotographie le matériel utilisé ( C11, C14 ), la construction d'amateur n'a plus vraiment lieu d'être à part très gros diamètre.

 

Notre hobby est un truc de niche, faire un magazine qui soit rentable doit être difficile avec une "clientèle" aussi limité que la nôtre, il faut je pense remercier tous ceux qui mettent toute leur énergie à faire que cette revue perdure.

  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oué, mais tout cela, ça m'intéresse pas trop !!! ou sont les tests de tous les gros RC de 300 à 500mm qui sortent (chinois ou autre), les RASA de Celestron, tous les astrographes, toutes les grosses CCD genre IMX455, les montures direct drive et autre etc etc  rien, nada ...

De plus, certains amateurs construisent encore de superbes instruments .... Rien, pas une ligne ... 

C&E s'est éloigné des astronomes amateurs au sens noble du terme !!! C&E c'est devenu du Science&vie :( mais peut être que cela plait à certain ...

 

Edited by Beagle
  • Like 3
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Beagle a dit :

Oué, mais tout cela, ça m'intéresse pas trop !!! ou sont les tests de tous les gros RC de 300 à 500mm qui sortent (chinois ou autre), les RASA de Celestron, tous les astrographes, toutes les grosses CCD genre IMX455, les montures direct drive et autre etc etc  rien, nada ...

De plus, certains amateurs construisent encore de superbes instruments .... Rien, pas une ligne ... 

C&E s'est éloigné des astronomes amateurs au sens noble du terme !!! C&E c'est devenu du Science&vie :( mais peut être que cela plait à certain ...

 

Pareil pour moi. J'ai arrêté ciel et espace il y a longtemps. Pas assez proche de l'amateur. Et les tests n'étaient pas forcément toujours objectifs... 

J'ai arrêté astrosurf magasine pour d'autres raisons. 

Mon préféré était Astronomie Magasine :-(

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La rédaction de C&E comme d'autres mags a choisi sa voie comme n'importe quelle entreprise au gré du temps. Le changement de  -pour parler vulgairement-  business model  du début des années 80 à permis de toucher un public beaucoup plus large,  tant mieux pour C&E si ça a bien fonctionné! Et tant mieux si ça a laissé une certaine place à des mag plus orientés techniques comme AS. Moi je trouve ça bien au final.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

question à jldauvergne :

 

En se fondant sur le nombre connu d'abonnés, d'une part, et le nombre d'exemplaires vendus en kiosque, connaissable je suppose, quel est, grosso modo,  le nombre de lecteurs à chaque parution d'un nouveau numéro ?

Merci

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, jldauvergne a dit :

Tu es sûr que tu suis ce qui est publié ? Le prochain test c'est l'EOS Ra ça coûte dans les 2700€, actuellement j'ai l'eVscope sur le balcon, je n'ai plus le tarif en tête mais c'est autour de 3000€. On a fait du Taka, des jumelles à 2500€, même à 7000€ (Nikon 10x50), etc. Assez peu d'entrée de gamme en fait (même si il y en a car il faut faire de tout). 

 

Bonjour Jean-Luc, ça fait plaisir de pouvoir discuter avec un des acteurs de ce qui reste mon magazine préféré ;)

 

Comme tu le dis toi-même, regarde un peu des prix que tu indiques toi-même. C'est clairement en dehors de mes moyens (et je gagne plutôt correctement ma vie). C'est la raison pour laquelle je bricole. Même si je suis un bricoleux de 65ème catégorie. Hier soir, je testais sur Vénus un achromat du XIXe ou début XXe, acheté 130€ sur le Bon coin, avec un porte-oculaire réalisé avec un ancien objectif de lanterne magique et un tube en carton. Test concluant... Voilà ce que j'aimerais (re)trouver dans un magazine d'astro grand public, parce que acheter du matériel neuf (et même moins neuf), ça coûte la cornée des yeux et rien ne remplace la satisfaction d'avoir fabriqué un instrument de ses mains.

 

Ouvrir les pages d'un magazine à la pratique du dessin aussi: j'ai fait un peu de webcam dans les années 2000, avec des résultats discutables. Vue l'évolution vertigineuse du matériel, ma TouCamPro ne tourne même plus sur mon ordi. Investir des centaines d'euros sur des ASI... Pfffffff, ce n'est déjà plus la même chose, une webcam ça coûtait rien ou presque. La feuille, le crayon et le coup d'oeil c'est quasiment gratuit. Il n'y a que le talent qui ne s'achète pas. Et vu ce qui est publié dans le forum idoine, je crois qu'il y a des objets qui ne dépareilleraient pas dans C&E et qui changeraient de la trois millionième image de M45...

 

Quid aussi des sentiers non battus ? Je ne lis quasiment rien dans un magazine sur les étoiles doubles ou les étoiles variables, où pourtant l'amateur peut encore faire oeuvre utile. Pourquoi sans cesse mettre en avant le énième cliché de M42 ou de M51?

 

J'ai bien conscience que ce sont mes dadas et, comme tu le dis d'ailleurs, chacun a sa marotte. Et donc, il n'y a pas une mais des pratiques de l'astronomie. Entre celui qui veut pousser dans ses retranchements les perfs de son télescope pour atteindre la magnitude limite, celui qui poursuit une oeuvre quasi monacale de mesure d'étoiles doubles serrées "à la Couteau" et celui mitraille les grands classiques de Messier, il n'y a pas beaucoup de points communs, sauf la passion. Difficile donc de faire l'unanimité dans un seul magazine...

 

Il y a 10 heures, jldauvergne a dit :

Figure toi que ces contenus ont été ressorti, mis à jour, augmenté et modernisés dans l'Almanach du ciel, j'ai "milité" pour

 

Ca, c'était une excellente initiative. J'ai même utilisé l'almanach d'il y a deux ans, bien fait, complet, pour le donner à un neveu avec une petite lunette pour l'initier à l'astro. Après, évidemment, une fois qu'on a fait le tour des constellations, c'est vrai que... le ciel n'est pas extensible à l'infini (à l'inverse de l'espace-temps).

 

Il y a 10 heures, jldauvergne a dit :

Les tests d'instrument par contre il y en a plus maintenant, et surtout ils sont faits avec des protocoles rigoureux et de la métrologie pro. Ce n'était pas le cas à l'époque. 

 

C'est vrai, il y en a, et pas mal. Mais j'en reviens à ce que je disais plus haut: peut-être faudrait-il faire des tests sur des matériels moins "hi-tech" (je me souviens d'un test de 115/900, d'un Celestron 8, de la lunette Pronto), plus grand public voire donner des trucs pour construire un petit instrument à partir de pas grand chose. Je me souviens d'un C&E où il était possible de construire une toute petite lunette chromatique, ou bricoler un petit spectroscope (je les ai encore!). Montrer à l'amateur d'astro qu'il peut débuter et voir des choses à peu de frais. Equilibre que je sais difficile quand on est en partie financé par la publicité de revendeurs de matos...

 

Contrairement à d'autres, je ne considère pas l'instrument à 18 000€ pièce comme étant le plus digne de figurer dans les pages d'un magazine car combien auront l'occasion de jeter un oeil dedans régulièrement? Peut-être une idée comme ça: pourquoi pas des pages "rétro" sur de vieux matériels de qualité ?

 

Pardon d'avoir été un peu long dans mon propos... et très auto-centré. Tu l'as dit, et tu as raison, il est difficile de satisfaire tout le monde...

Edited by vador59
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon impression est que C&E aurait beaucoup plus à perdre qu'à gagner en réduisant la part d'articles de cosmologie qui en agacent certains ici et en augmentant la part d'articles pour astronomes amateurs bricoleurs, imageurs, spectrographistes (ça se dit ça?).  Cela dit, je comprends parfaitement que @Beagle puisse ne pas se retrouver dans la ligne éditoriale de C&E aujourd'hui.

Les fondus d'astronomie pratique à haute teneur en prise de tête sont une niche, et elle est déjà prise par Astrosurf magazine, longue vie à lui. Or c'est majoritairement le public qu'on trouve sur notre forum, donc nous ne sommes pas du tout représentatifs.

 

Faire ce virage serait je pense suicidaire pour C&E dont le fond de commerce est plutôt des gens comme mon père, un de ses abonnés, qui s'intéresse à l'astronomie scientifique, à la cosmologie, sans avoir le niveau pour comprendre les revues spécialisées à comité de lecture.

 

 

  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Me concernant je trouve Ciel et espace très bien fait, il me convient comme ça.

 

Je les ais tous depuis 1993, mes parents me l'avait acheté, la page de couverture était la comète shoemaker- levy qui frappait jupiter, ça reste d'ailleurs mon plus beau moment d'astronomie, je n'avais qu'un ganymède 115/900 mais j'avais quand meme tout vu!

 

Je suis abonné à ciel et espace depuis cette période, ensuite il y a eu Astronomie magazine qui était bien fait aussi, les responsables étaient les anciens de chez Arcane, Eclipse, Astronomie de la saf, puis Astrosurf Mag qui est plus proche et plus orienté pour l'amateur et la pratique.

 

Donc en gros je suis abonné a tous ceux qui sont toujours là et je le resterai.

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/04/2020 à 03:09, Beagle a dit :

Oué, mais tout cela, ça m'intéresse pas trop !!! ou sont les tests de tous les gros RC de 300 à 500mm qui sortent (chinois ou autre), les RASA de Celestron, tous les astrographes, toutes les grosses CCD genre IMX455, les montures direct drive et autre etc etc  rien, nada ...

Tu sais, il ne faut pas hésiter à écrire pour en suggérer des tests. 
Les gros RC 300 à 500 qui sortent, je voudrais bien voir des tests aussi, mais mettre dans les pages du journal des tubes à 10 000€, ce n'est pas très grand public. Combien de RC de 500 en France ? Il faut quand même tester des choses que le lecteur est susceptible d'acheter. De plus quand on parle de RC de 500 c'est quasi de l'artisanat, tu ne peux pas vraiment te procurer ce genre de tube pour un test en réalité. J'ai par exemple essayé d'avoir un CCF 300, le type ne m'a pas dit non, mais bon au final ça ne se fait pas, car il est trop à flux tendu sans stock et sur des petits volumes. Ajoute à ça la difficulté du test, je n'ai par exemple pas vraiment de monture ni de lieu pour tester des tubes aussi gros, et le test optique peut être compliqué pour faire de la métrologie sérieuse. 

Le RASA de Celestron pareil je l'ai demandé plusieurs fois, je ne demande pas mieux que de le tester. 

 

Le 21/04/2020 à 03:09, Beagle a dit :

De plus, certains amateurs construisent encore de superbes instruments .... Rien, pas une ligne ... 

C&E s'est éloigné des astronomes amateurs au sens noble du terme !!! C&E c'est devenu du Science&vie :( mais peut être que cela plait à certain ...

Là c'est sûr qu'il est difficile de s'entendre, je ne partage pas cette division du monde entre une astronomie "noble" de bricoleurs (parfois de génie), et les autres, c'est à dire l'essentiel des observateurs. Dire que l'on ne parle pas des bricoleurs ce n'est tout à fait juste, on a parlé de Frédéric Géa par exemple, et je pourrais te trouver d'autres exemple. C'est aussi CIel et Espace qui a fait découvrir Dany Cardoen il y a longtemps, etc, etc. Il est vrai que ça n'occupe pas une place centrale, mais tu sais si tu as des suggestions et des idées de sujets rien ne t'interdit de les soumettre, on lit et on répond à nos mail. Le mien c'est jl.dauvergne [at] cieletespace.fr

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, vador59 a dit :

Ouvrir les pages d'un magazine à la pratique du dessin aussi: j'ai fait un peu de webcam dans les années 2000, avec des résultats discutables. Vue l'évolution vertigineuse du matériel, ma TouCamPro ne tourne même plus sur mon ordi. Investir des centaines d'euros sur des ASI... Pfffffff, ce n'est déjà plus la même chose, une webcam ça coûtait rien ou presque. La feuille, le crayon et le coup d'oeil c'est quasiment gratuit. Il n'y a que le talent qui ne s'achète pas. Et vu ce qui est publié dans le forum idoine, je crois qu'il y a des objets qui ne dépareilleraient pas dans C&E et qui changeraient de la trois millionième image de M45...

Dans le prochain C&E il y a 2 pages en lien avec le dessin astro. Il faut savoir quand même que par exemple sur Ouvert la Nuit je ne reçois quasiment aucun dessin astro, c'est une pratique peu rependue, mais quand j'en reçois je me fais un plaisir de les valoriser (si ça tient la route bien entendu). 
On avait faire des choses avec Serge Viellard aussi à une époque, ou encore un portfolio sur Trouvelot que tout bon dessinateur se doit de connaître. Mais j'entends la remarque c'est vrai qu'il serait intéressant de faire plus. Tu me donnes une idées de sujet en passant, que je garde par devers moi ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super nouvelle ça ;) Je me souviens aussi d'un très bon article de C&E sur les Mondes de Lucien Rudaux.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, vador59 a dit :

Quid aussi des sentiers non battus ? Je ne lis quasiment rien dans un magazine sur les étoiles doubles ou les étoiles variables, où pourtant l'amateur peut encore faire oeuvre utile. Pourquoi sans cesse mettre en avant le énième cliché de M42 ou de M51?

Là tu me fais un peu de la peine, m'occupant de ouvert la nuit, les clichés de M42 me sortent par les yeux. A mon avis tu peux chercher loin pour retrouver le dernier que j'ai publié :)
Pour ce qui est de la science participative, on avait fait un hors série complet. Remarque en passant, ça a été un échec assez cuisant en kiosque :(
Sinon ponctuellement on parle des variables, des étoiles carbonées ou là bien entendu de Bételgeuse. 
Sur les étoiles doubles je ne connais pas de projet de science participative, mais si tu as des pistes dans ce sens je suis preneur. Même adresse jl.dauvergne [at] cieletespace.fr
 

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, vador59 a dit :

C'est vrai, il y en a, et pas mal. Mais j'en reviens à ce que je disais plus haut: peut-être faudrait-il faire des tests sur des matériels moins "hi-tech" (je me souviens d'un test de 115/900, d'un Celestron 8, de la lunette Pronto), plus grand public voire donner des trucs pour construire un petit instrument à partir de pas grand chose. Je me souviens d'un C&E où il était possible de construire une toute petite lunette chromatique, ou bricoler un petit spectroscope (je les ai encore!). Montrer à l'amateur d'astro qu'il peut débuter et voir des choses à peu de frais. Equilibre que je sais difficile quand on est en partie financé par la publicité de revendeurs de matos...

Il faut regarder la liste que j'ai donné plus haut, de l'instrument type 115 j'en ai fait un il y a peu de temps, le Bresser 130, il y a le starblast. Les petites lunettes j'en ai fait beaucoup et j'en ai encore une sous le coude en ce moment, en instrument type C8 on vient de faire le Kepler C200. 
En fait c'est pour ça qu'on a fait des numéros spéciaux qui regroupent tout car difficile de faire plus de 1 test par numéro notamment pour des raisons éditoriales, et vue l’étendue de l'offre, c'est un puis sans fond, impossible de tout tester, donc forcément ça suscite de la frustration. Chacun a envie de voir tel ou tel test en fonction de ses centres d’intérêt. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que certains oublient ici, c'est qu'il y a en France dix fois plus d'amateurs d'astronomie que d'astronomes amateurs. Et c'est pour ça que toutes les revues qui ne parlaient que de pratique sont mortes...

  • Like 7
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, jldauvergne a dit :

En fait c'est pour ça qu'on a fait des numéros spéciaux qui regroupent tout car difficile de faire plus de 1 test par numéro notamment pour des raisons éditoriales, et vue l’étendue de l'offre, c'est un puis sans fond, impossible de tout tester, donc forcément ça suscite de la frustration. Chacun a envie de voir tel ou tel test en fonction de ses centres d’intérêt. 

 

Tu as raison, il ne faudrait pas que ça se transforme en AutoTélescopePlus :D

 

il y a 2 minutes, JD a dit :

Ce que certains oublient ici, c'est qu'il y a en France dix fois plus d'amateurs d'astronomie que d'astronomes amateurs. Et c'est pour ça que toutes les revues qui ne parlaient que de pratique sont mortes...

 

C'est très vrai: l'observation à l'oeil nu ou aux jumelles, ou bien les histoires autour de l'astronomie ont aussi leur place. De toute façon, comme je le disais, il n'y a pas de solution miracle, ni d'unanimité réalisable: je dirais qu'il y a autant de pratiques de l'astronomie que  d'astronomes amateurs (ou d'amateurs d'astronomie).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, JPP 78 a dit :

En se fondant sur le nombre connu d'abonnés, d'une part, et le nombre d'exemplaires vendus en kiosque, connaissable je suppose, quel est, grosso modo,  le nombre de lecteurs à chaque parution d'un nouveau numéro ?

Je ne sais pas trop répondre à cette question, il y a des savants calculs avec un ratio entre le nombre d'ex vendu et le nombre de fois qu'ils seront lus. 
Le tirage c'est de l'ordre de 40 à 50 000 en gros et sur le web l'audience se compte en quelques millions annuellement. 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je lis Astrosurf mag, sky and telescope et Ciel et espace et j'aime bien les 3.

On y trouve son compte par ci par là et le reste plus pointu  je le  trouve sur le net ou dans des revues spécialisées comme Astronomy & Astrophysics ou Pour la science ou bien encore  la Recherche.

Il faut diversifier ses sources et le faire en fonction de ses compétences (en anglais par exemple :P)

Continu Jean-luc, tu, vous faites un métier passionnnant et qui permet notamment à nos jeunes de les sensibiliser à la physique à la chimie entre autre, de façon ludique et attrayante (perso je suis venu à l'astro en regardant les photos astro de Science et vie au cdi de mon collège il y a quelques années car je trouvait ces images tellement belles et qui m'on suiscité bcp de questionnement pour comprendre ces objets, la physique derrière ces images, la cosmologie...)

jérôme

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, spider_cochon a dit :

Et les tests n'étaient pas forcément toujours objectifs... 

Celle là elle est bonne. Je veux bien que tu donnes un exemple et que tu expliques pourquoi. Avant que je sois à C&E personne ne faisait de tests avec de la métrologie pro, et c'est un truc qui a fini par s'imposer comme une "norme" jusque dans les autres magazines. 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Beagle a dit :

De plus, certains amateurs construisent encore de superbes instruments .... Rien, pas une ligne ... 

C&E s'est éloigné des astronomes amateurs au sens noble du terme !!! C&E c'est devenu du Science&vie :( mais peut être que cela plait à certain ...

 

- Passons sur l'épisode de feu M. Pierre Bourge, même si je me permet d’honorer sa mémoire. Ce qui s'est passé à l'époque... j'avais 16 ans et un télescope catadioptrique Perl Nova 116/1000 de chez OU qui venait juste d'ouvrir pour la petite histoire -

 

Ces deux affirmations cités me semblent assez proche de la vérité... Mais ici on est dans un jeu ou tout le monde à raison et tort dans une soupe magmatique primitive de relativisation généralisée des avis... :)

Que C&E se soit éloigné des astronomes amateurs, oui dans un certain sens (surtout pour des pointilleux, chiants comme moi...) mais cela reste une formidable porte d'entrée pour une/un curieux de débuter en astro. Des discussions avec des personnes curieuses, qui au préalable n'y connaissaient rien à l'astronomie, me l'on montré. On ne peut donc pas leur enlever cela, même aujourd'hui.

 

C&E, c'est du "Science&Vie", ben j'avoue que durant une certaine période ma vie, comprendre les cosmologies a été aussi ma nourriture et C&E y a contribué... maintenant comme j'ai baigné un peu dans le traitement du signal dans ma jeunesse, j'ai conscience que mon avis est un particularisme. A présent que j'ai quelques facilités pour faire "un peu de science", j'utilise des outils qui relèvent plus de la pratique scientifique canal historique si je puis dire... De plus, je n'entends pas relever d'une catégorie ou d'une autre: j'ai été d'une part auteur de plusieurs articles (construction de dobson, météo astro, araignée, etc)  dans Astrosurf Magazine notamment et d'autres parts la théorie, la stratégie astro et spatial m'intéresse aussi... Donc qu'un journal comme C&E existe, c'est tout ce qu'il y a de plus normal...

 

Après certains éditoriaux de M. Cirou m'ont paru un peu étranges... Je ne suis pas le premier à le dire. Mais c'est le propre d'un journal qui est "un peu d'opinion".... Donc est-ce un problème ? Quand mon chat ne se plait plus sur un tabouret, il va sur le fauteuil :D

 

Que les tests d’instruments/d'oculaires ne soient pas objectifs? Euh non, absolument pas!. 1. L'objectivité est une notion très relative... 2. J'apprends beaucoup plus de choses quand un test est "soit disant" (<-- je prends des pincettes) subjectif ! :D:D  Plaisanteries mis à part, j'ai par exemple beaucoup discuté sur les oculaires grands champs. Mais avec le recul, je dis un super bravo à notre ami Jean-Luc Dauvergne d'avoir fait ça car même si je n'étais pas forcément d'accord avec une appréciation (de mémoire les Nikon XW), ce test est complètement incroyable et quand même inédit dans le PAP (Paysages Astro de la Presse)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends tout-à-fait que la ligne éditoriale soit en permanence sur une ligne de crête, avec des précipices des deux côtés.

 

Trop généraliste et sensationnaliste (les trous noirs qui avalent tout, les comètes du siècle, le Big Bang qui nous dit d'où nous venons et où nous allons) et les astrams soupirent. Trop tourné observations du mois et tests  instruments de pointe, et les non-astrams reposent le magazine sur son étagère.

 

Mais quand même, un magazine d'astronomie distribué en kiosque, dans les gares et les aéroports, il faut oser ! Déjà un magazine scientifique, vraie démarche scientifique je veux dire, il faut oser. Alors prendre une niche comme l'astronomie, pff… c'est une vocation !

 

Et dans le sujet astronomie, il faudrait encore faire des sous-niches ? Garder le ton des années 80 ? Plus de tests de lunettes pour les lunetteux ? Mettre plus de tests de caméras pour les photographeux ? Là il ne faudrait plus beaucoup compter sur des ventes en kiosque, il me semble, juste les abonnements. :/

 

Quand j'ai commencé à lire C&E, vers 1990, il n'y avait pas de tests d'instrument et je me rappelle la grande nouveauté de leur introduction, annoncée à son de trompe par la rédaction. Le premier était le JMI NGT18, un des plus gros instrument amateur commerciaux à l'époque, sauf erreur. Et il y avait un test tous les deux numéros environ. Aujourd'hui on parle matos dans chaque numéro, en test complet ou en mini-test par un rédacteur extérieur.

 

En terme d'observation, il y a souvent des angles intéressants proposés, qui renouvellent le genre, comme le tour par les âges/éloignements des objets, ou par les couleurs, ou par les systèmes planétaires.

 

En terme d'astro mondiale, les voyages au bout du monde pour faire le point sur le VLT, Sofia, ALMA, une occultation en Australie...

 

Et les amis, faut pas oublier non plus les hors-série ! Le dernier, sur les astéroïdes est bien fichu ! Les astéroïdes, c'est un sujet un peu ingrat vu de loin par le non-astram, non ? Là aussi, faut oser et le faire parce qu'on pense que c'est bien à faire, pas que ça va se vendre comme le Goncourt.

 

Alain Cirou ? Ah, on ne va pas personnaliser une appréciation, mais pour ma part, je trouve ses éditos frappés au coin du bon sens, prenant du recul, beaucoup de recul, replaçant les événements dans une perspective plus large, et sur un sujet comme l'astro, c'est salutaire. Et il déteste visiblement Musk et ses comportements de cow-boy, alors il a un bon fond, Alain ! ;)

 

Il y a quelques années, un bon petit paquet d'années, je suis tombé sur Sky and Telescope, et je me suis dit "bon sang, c'est la revue astro parfaite, la meilleure du monde,  il y a les news, il y a des articles de fond, il y a des conseils d'observation très fouillés, il y a des tests d'instrument tous les mois, il y a une page pour ceux qui construisent leurs instruments, deux pages sur la Lune par Charles Wood, il y a les comètes avec Levy, le CP avec Sue French et un paquet de rédacteurs experts et passionnés".

 

Je me suis abonné, la magazine faisait plus de cent pages, relié en dos carré-collé. Et puis il est passé de fond de pension en fond de pension, la pagination a fondu, ils ont supprimé des rubriques, aujourd'hui une agrafe suffit pour la reliure, il fallait que ça rapporte. La mise en page a peu bougé, elle est maintenant vieillotte.

 

Je suis toujours abonné, il y a toujours de très bons articles (les Ricains, quand ça veut, c'est très pro !), cela reste un excellent magazine d'astro, mais figurez-vous, depuis quelques années, je me dit que C&E est maintenant devant, plus moderne, plus agréable à lire, plus profond, plus d'humour aussi et un bon état d'esprit. Sérieux sans se prendre au sérieux, je dirais.

 

Ah, faut pas qu'ils prennent la grosse tête, il arrive que des articles sur des sujets un peu généraux (j'ai l'impressions sous-traités à des free lance qui signent de noms bizarrement passe-partout) ne soient pas très bien écrit, du genre "je fais des phrases avec du style pour provoquer des émotions, tant pis si c'est pas très clair".

 

Bon, je ne suis pas actionnaire, hein, mais je suis heureux de sauter dessus quand le nouveau numéro arrive, et dans le genre astro il n'y a pas pléthore.

 

Et tout ceci n'est que mon avis, mon opinion, donc très subjectif ! :)

 

Jacques

 

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, muller a dit :

Ma grande question existentielle est quand meme: "mais qui donc etait ce Galipernic Newstein, qui signait de magnifiques articles dans (pour moi) la grande epoque de C&E.?"

Je repose la question ! xD

 

Je ne l' achète plus mais je garde encore précieusement tous mes anciens numéros des années 80 jusqu' à 2011.

Même si je me doute que sauvegarder la pérènité d' une revue qui ne s' adresse quand même qu' à une niche n' est pas facile, c' est toujours avec tristesse qu' on voit disparaitre une revue de qualité ( enfin, ça c' est subjectif. Et il en faut pour tous les goûts ).

Je tenais juste à dire que j' espère qu' ils pourront continuer l' aventure.  

 

P.S. Qui donc etait ce Galipernic Newstein ? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je n'interviendrais qu'une seule fois sur ce sujet.

 

C&E :

J'ai bien connu Pierre Bourge et sa femme Agnès (comme d'autres ici) et je peux vous assurer que jusqu'aux derniers instants de sa vie, l'affaire C&E a fait du mal chez Pierre et que la colère était encore bien  présente en lui... et je peux comprendre.

Sans rentrer dans le détail et refaire toute l'histoire, l'éviction de Pierre ne se résume pas qu'à un différent sur la ligne éditoriale (pour Pierre pas de pro, uniquement des amateurs) et la distribution de C&E mais à un savant mélange de confrontation d'égos personnels, de conflits d'intérêt, d'objectif de prise de pouvoir à un poste clé et de politique (intervention d'un homme politique connu et ami d'un des protagonistes encore présent et bien connu aujourd'hui), bref une sale histoire qui 40 ans plus tard laisse encore des traces.

Certes C&E à pu exister sans Pierre mais.... il aurait pu aussi continuer avec Pierre Bourge.

 

 

Astro-Ciel :

Si Pierre avait pu passer à un mode de distribution plus étoffé et des moyens d'impression plus conséquents, "Astro Ciel" aurait pu durer bien plus longtemps et même encore de nos jours... sans parler de bâtons dans les roues continuels...

"Astro ciel"" était une revue indépendante et totalement artisanale avec toutes les difficultés que cela peut donner, n'existant que par les amateurs pour les amateurs, aujourd'hui en ce qui me concerne, la revue "AS magazine" est la plus proche de cet état d'esprit.

 

Non JLD ne peut être tenu responsable de l'historique de C&E, ce qui n'est pas le cas de certain à la rédaction de C&E actuelle, il faut le dire aussi. 

Je regrette que n'apparaisse plus le nom du véritable créateur de C&E dans le magazine, on m'a même argumenté que c'était parce que la ligne, le format et la distribution du magazine avaient changés... pourtant c'est toujours le nom C&E et quoi que l'on en dise d'origine connue.

 

La fin d'un magazine astro n'est jamais à souhaitée et nous avons le choix d'acheter/lire celui qui nous convient le mieux.

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Great gig in the sky a dit :

Je repose la question !

Je ne sais pas du tout. Quelle époque ? Et quels articles ? Possible que ce soit un avatar avec plusieurs personnes derrière. 
Mais bon qui que ce soit, c'est comme le Stig dans top gear, son charme c'est son anonymat :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.