• 0
alexandre84000

Un peu perdu dans le choix

Question

Bonjour, je suis perdu dans mon choix pour débuter dans l’astronomie.  Je souhaiterai du matériel assez basique mais évolutif vers l’astrophoto . Du coup, je me pose pas mal de questions à ce sujet. Investir sur du matériel pour débuter et pourquoi pas prendre des photos avec l’occulaire avec un smartphone ou une caméra ccd . Et d’ici deux trois ans changer la monture puis la lunette. Ce serait pour faire du planétaire. Mon budget dans un premier vers les 500 euros. Merci par avance.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

39 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Bonsoir, pour l'astrophoto le plus important c'est la monture. Si c'est vraiment ce qui te tente, ce n'est pas 500€ qu'il te faut investir car c'est déjà le prix qu'il te faudra mettre dans la monture et la photo demande beaucoup d'accessoires même pour mettre un APN sur le focuser.

Maintenant, je ne pratique pas la photo, attends d'autres avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
  • 0

Bonsoir Alexandre,

 J'ai répondu à Aurélien  sur le même thème dans ce Forum.

Je me permets de poser ci-dessous la réponse que je lui ai faite.

Jje pense que nous sommes tous différents et que notre  religion se fait grâce aux lectures et pratiques diverses. Savoir d'entrée ce qui est bon pour soi relève de la gageure.

Les clubs et ses contraintes, tous le monde n'aiment pas forcément!  Les forums sont plus universels. De tous les horizons de la planète, s'échangent des avis subjectifs mais leurs avantages sont qu'ils sont accessibles par un clic. Mais il faut être curieux et savoir séparer le bon grain de l'ivraie!

De là, on peut échafauder son projet encadré qu'il sera par son budget.

Perso, j'ai trouvé le meilleur compromis avec un C8Edge. Ne surtout pas viser la Lune car lorsque l'on débute, ce sont les pratiques et  l'expérience qui priment et qui entretiendront la passion et l'envie de progresser.

Apprendre à naviguer dans le ciel, à maîtriser une mise en station, à peaufiner une EP et puis glisser vers la photo s'acquière avec un instrument polyvalent, léger et moyennement  onéreux.

Les bases acquises, il sera temps d'envisager plus grand.

Avoir une monture avec une EP+-40" ou bien un lourd tube et sa focale à rallonge refroidit quelque peu ses ardeurs. Je suis passé par là.

Alors, j'ai lu, relu et régulièrement suivi les échanges ici ou ailleurs sur le meilleur matériel en adéquation avec ma pomme.

ET là on a autant d'avis que d'étoiles dans le ciel. Mais si l'un d'entre eux matche avec son intime conviction, c'est déjà le début d'une ligne directrice, d'une bonne base  pour un projet solide.

 

Je reviens d'une pause de 10 ans. Avant j'ai eu un 115/900  sur EQ2, puis un SW200/1000 sur EQ5 et enfin un Meade 305 sur fourche. Seules les lunettes sont passées à côté. J'aime pourtant leurs look mais leurs diamètres limités a toujours été un frein si l'on recherche la lumière et la résolution.

Que voulais-je donc en souhaitant ne pas renouveler mes erreurs passées?

-Avoir une vision naturelle dans le prolongement de l'axe optique. Exit le newton

-Un suivi de qualité pour envisager la photo. Monture de qualité indispensable

-Quelque chose de semi transportable au pire. Exit le Dobson (déjà out par le suivi incompatible photo LP)

-Etre  dans le segment des 200mm. Exit  donc les Lulus

Que restait-il ? 

Les Schmidt Cassegrain ou les Ritchey Chrétien.

J'ai opté alors pour un SC dont la solution optique me semblait mieux corrigée.

Après on pourra arguer d'une focale relativement longue  qui entraînera un champ plus réduit et un suivi photo de qualité.

Mais  le compromis va se loger à tous les étages.

 

ET surtout, commencer par la monture ! En choisir une qui tienne la route pour éviter les désillusions futures lors de l'entrée dans le monde de l'astro photo.

Ce fut alors mon crédo et la quête  de la perle rare qui a alors miné ma patience car j'ai dû provisionné de longs longs mois pour l'acquérir.

 

Mais au delà de mon exemple, il faut savoir que son choix sera personnel et non pas dicté par untel et sera une synthèse des avantages et des inconvénients remontés de ci de là  au fil des posts.

Alors la question fondamentale est:

Que veux tu faire ?

 

En espérant avoir apporté ma petite pierre à ton projet en devenir !

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci à vous deux mais ça reste compliqué de savoir quoi prendre car il n’y a pas que les lunettes ou telescope et la monture c’est le reste qu’il faut avec.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 3 heures, alexandre84000 a dit :

Je souhaiterai du matériel assez basique mais évolutif vers l’astrophoto

 

Il y a 3 heures, alexandre84000 a dit :

d’ici deux trois ans changer la monture puis la lunette.

 

Bonjour Alexandre :)

Je ne suis pas certaine de bien comprendre. Tu veux du matériel évolutif vers l'astrophoto mais ce matériel tu vas le changer d'ici deux ou trois ans.

 

Si t'as l'intention de changer ton matos, pourquoi le veux-tu évolutif ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir, changer au fil du temps et de l’expérience acquise. C’est comme en photo, on passe d’un matériel débutant puis au fil des années sur du matériel expert. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

500 euros pour faire de l'astrophoto c'est trop peu.

 

Mais tu pourrais acheter la Skywatcher NEQ5 qui est une monture équatoriale évolutive. Tu pourrais faire motoriser ses axes. 

 

Sur cette monture, tu pourrais mettre un Mak 90.

 

Il te faudrait un support pour ton téléphone intelligent et tu ferais de la digiscopie avec les oculaires fournis avec le télescope.

 

Monture NEQ5 : 309 euros

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/montures/montures-equatoriales/monture-skywatcher-neq5-pro_detail

 

Télescope Mak 90 : 209 euros

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-maksutov-orion-mc-90-1250-apex-ota/p,14312

 

Motorisation des deux axes : 144 euros

https://www.promo-optique.com/fr/accessoire-astronomie-moteurs/1748-accessoire-astronomie-moteurs-motorisation-double-axe-avec-raquette-pour-eq5-neq5-skywatcher

 

309 + 209 + 144 = 662 euros.

Et il faudrait ajouter le support pour la digiscopie (une quarantaine d'euros) 

 

Tu vois, tu dépasses déjà de 200 euros. Mais le 144 euros pour la motorisation des deux axes, tu peux remettre ça à plus tard. Le support à digiscopie aussi.

 

Et tu peux aussi aller voir dans l'usager.

 

 

P.S. Il faudrait que ça te soit confirmé par un pro car je ne connais pas ce type de monture qu'on peut motoriser seulement que les axes.

Edited by MCJC
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Il y a 22 heures, MCJC a dit :

500 euros pour faire de l'astrophoto c'est trop peu.

Tout à fait d'accord !

 

Il y a 22 heures, MCJC a dit :

Mais tu pourrais acheter la Skywatcher NEQ5 qui est une monture équatoriale évolutive. Tu pourrais faire motoriser ses axes. 

Je ne sais pas, mais faire motoriser les axes… c'est compliqué, non ? (niveau réglage et tout et tout) Une heq5 pro gt d'occaze peut-être ? J'ai revendu la mienne à 800 euros qui était nickel (enfin… en l'absence de réclamation de l'acheteur :D)

 

Après tu rajoutes 200 euros pour un 200/1000 et tu as un setup astrophoto des plus corrects. Ca fait 1000 effectivement… Mais ça vaut franchement le coup :x (faut juste être patient sur les PA…)

 

J'oubliais, faut rajouter l'imageur:S... là ça passe de 30 euros pour la cam Omégon à … illimité (perso je débute au canon 1000d, environ 200 euros) donc ton setup tu l'as à 1200 euros si je ne me trompe… C'est le moins que je puisse faire :ph34r:... D'autres auront sûrement d'autres solutions. C'est vrai qu'on est loin des 500 euros !

Franck

Edited by Franck_77

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

Les conseils qu'on t'a donné jusqu'ici me paraissent excellents. Cependant, si ton budget est vraiment limité ET que tu vises surtout le planétaire quelque chose comme ça peut faire ton affaire: un MAK 90/1200 sur monture EQ1 pour 250 euros.

https://www.astronome.fr/produit-medctp12-telescope-perl-arietis-maksutov-cassegrain-90-1250-eq1-Prix-249-euro-id-1499.html

 

Il ne faut pourtant pas se faire d'illusions. Je ne pense pas que la qualité optique de ce tube soit inférieure à celle des autres marques. C'est la monture qui est le point faible ou plus exactement le trépied. Ces montures très légères ont toutes l'inconvénient de vibrer dès qu'on y touche (ou qu'il y a du vent), ce qui rend les réglages très difficiles, en particulier la mise au point. Comme en planétaire on fait des vidéos plutôt que des clichés successifs, ça peut marcher quand même, mais indéniablement l'EQ5 est beaucoup plus stable et confortable à utiliser. C'est sans comparaison.

Que ce soit sur l'une ou l'autre, la motorisation est facile à installer et il n'est pas nécessaire qu'elle soit sur les deux axes. L'axe AD suffit. Pour faire des photos, c'est quasi indispensable, tout particulièrement sur l'EQ1 avec cette focale parce que tu n'arriveras pas à faire le suivi à la main sans avoir un bougé épouvantable.

Donc, ce n'est pas une solution vraiment recommandable, mais un pis-aller qui peut te permettre de démarrer quand même. Par la suite, tu pourras essayer de trouver une meilleure monture d'occasion.

Bien cordialement,

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Le 2020-07-13 à 19:57, MCJC a dit :

Monture NEQ5 

 

Le 2020-07-13 à 19:57, MCJC a dit :

Télescope Mak 90 

 

Le 2020-07-13 à 19:57, MCJC a dit :

Motorisation des deux axes 

 

Il y a 2 heures, Pyrophorus a dit :

indéniablement l'EQ5 est beaucoup plus stable et confortable à utiliser. C'est sans comparaison.

Que ce soit sur l'une ou l'autre, la motorisation est facile à installer et il n'est pas nécessaire qu'elle soit sur les deux axes. L'axe AD suffit.

 

Il y a 2 heures, Pyrophorus a dit :

un MAK 90

 

Bonjour Pyrophorus :)

Tu conseilles donc le Mak 90 sur monture EQ5 avec motorisation d'au moins un axe (AD).

La EQ5, c'est la NEQ5 ?

 

Et j'ai une question mais elle est pour moi : est-ce que je peux motoriser ma monture azimutale Vixen Porta 2 ?

 

 

 

P.S. Alexandre, si t'étais mon frère, je te conseillerais d'économiser pour un Mak 127 plutôt que mak90. Et je te dirais de mettre ton Mak127 sur une HEQ5.

Donc : Mak90 sur NEQ5 et tu revends quand tu es prêt à plus

Ou t'économise pour un

Mak127 sur monture HEQ5 et tu ne revends pas parce que tu ne voudras pas t'en défaire.

 

Personnellement, j'ai un Mak 127. Je l'installe sur une monture azimutale pour astrophotographier du planétaire. Je suis la seule à faire cela et c'est précisément parce que je suis la seule que je suis une Cadore dans ma catégorie hi hi hi. La Terre bouge vite. C'est pour cela que pour la photo, il faut un suivi. Donc une équatoriale motorisée.

 

Mon Mak127 est un tube dont je me servirai toute ma vie. Mes trois autres tubes, je ne m'en sers presque plus.

 

Edited by MCJC
P.S. et correction du correcteur

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
il y a 30 minutes, alexandre84000 a dit :

que faut il prévoir comme accéssoires supplémentaire ?

 

Oui. Le mien est de la marque Orion.

Mais c'est bien le Mak 127/1540.

 

De mémoire, le mien était fourni avec un oculaire 25mm de qualité que tu pourras garder. Je n'ai pas dit "de très haute qualité" mais d'une qualité intéressante.

 

Le Mak127, si tu veux faire de la photo, il te faut la monture HEQ5. 

 

Pour faire de la photo sans acheter une caméra dédiée, il te faudra un support à digiscopie (téléphone intelligent) qui n'est pas dispendieux ou d'une bague pour insérer un appareil photo reflex que tu as déjà, si tu en as un. 

 

Pour le moment, c'est tout. 

 

Quand tu auras le budget et tranquillement, tu pourras t'offrir d'abord une caméra dédiée à l'astrophoto. Ensuite, si tu veux t'améliorer encore, une Barlow haute gamme.

 

Pour le visuel, un renvoi-coudé diélectrique 90° et deux ou trois oculaires haut de gamme.

 

Et là, tu vas tomber à la renverse !

 

Je te reviens avec des photos planétaires prises avec le Mak 127 sur bonne monture avec caméra dédiée

;)

 

Voilà de Franckastro64

Screenshot_20200715_084733_com.android.chrome.thumb.jpg.6f5d4003ac22a5a3b84f440b43e2d7f0.jpgScreenshot_20200715_084706_com.android.chrome.thumb.jpg.9cecae613d58b7260b3824a2e54333a1.jpgScreenshot_20200715_084717_com.android.chrome.thumb.jpg.de73c9b3e326757b5b5c9f1c98c2b1b8.jpg

 

En astrophoto, il faut empiler et traiter les images. (À moins de faire du "one shot"). Cela se fait sur un PC.

 

 

 

 

 

Edited by MCJC
Photo ajoutée

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
4 hours ago, MCJC said:

Bonjour Pyrophorus :)

Tu conseilles donc le Mak 90 sur monture EQ5 avec motorisation d'au moins un axe (AD).

La EQ5, c'est la NEQ5 ?

 

Bonjour,
Non, moi j'ai seulement indiqué une toute petite configuration qui rentre largement dans le budget, tout en signalant que pour de la photo, ça sera franchement acrobatique (d'autres diraient même impossible). Donc, j'ai répondu dans l'hypothèse que le budget ne pouvait pas être dépassé. Si une rallonge est possible, ça change tout: le MAK 127 est certainement un excellent choix pour le planétaire, meilleur que le 90.

Pour faire des photos comme tu les présentes, un suivi motorisé me paraît indispensable, donc ça rallonge de 100 ou 140 euros quelque soit la monture choisie.

La référence citée par Alexandre (MAK 127 sur EQ3 à 514 euros) est relativement tentante, mais j'ai des doutes car la capacité de charge d'une EQ3 est seulement  de 5kg ce qui ne laisse pas beaucoup pour le capteur de prise de vues, donc les limites seront très vite atteintes. Avec une EQ5, il y a de la marge. J'en ai une moi-même avec un TN200/1000 dessus et pour faire des vidéos de planètes avec une Barlow x5, ça marche nickel. C'est en ciel profond qu'on voit les limites.

 

2 hours ago, alexandre84000 said:

que faut il prévoir comme accéssoires supplémentaire ?

L'amie MCJC t'a déjà répondu. J'ajouterais simplement qu'une grande variété d'oculaires n'est utile qu'en visuel et en digiscopie (technique peu utilisée). Quand on filme au foyer, on a plutôt besoin de lentilles de Barlow. Très souvent, une x2 est fournie avec le tube.

 

5 hours ago, MCJC said:

Et j'ai une question mais elle est pour moi : est-ce que je peux motoriser ma monture azimutale Vixen Porta 2 ?

xD

Plusieurs personnes t'ont déjà répondu plusieurs fois que très probablement non et que si quelqu'un fabrique ça, ce sera cher et merdique. Personne ne te répondra jamais autre chose car ce n'est pas une question de technologie mais de mécanique céleste et que la monture équatoriale a été inventée pour régler le problème du suivi de façon correcte. Tu nous a expliqué qu'il y en avait une qui dormait dans tes placards et j'espère pour toi qu'un jour tu te résigneras à apprivoiser ce monstre répugnant, au lieu de t'obstiner en pure perte contre les lois de l'Univers.

Bien cordialement,

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 15 minutes, Pyrophorus a dit :

Plusieurs personnes t'ont déjà répondu plusieurs fois 

Mais je continue de croire aux miracles. 

:D

Qui sait, peut-être que la Terre cessera de tourner un jour ...

xDxDxD

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
1 minute ago, MCJC said:

Mais je continue de croire aux miracles. 

 

C'est beau la foi ! xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir, je suis dans le même cas que toi Alexandre cette discutions est intéressante. Moi ce serait plutôt avec un reflex  mais c’est vrai que c’est compliqué de débuter en astro puis astrophoto petit à petit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 53 minutes, jerome2710 a dit :

Chez Pierro astro ils proposent le mak127 avec une neq3.2 ce ne serait pas suffisant avec un reflex ou une caméra ccd ?

 

NEQ3 n'est pas suffisant pour l'astrophoto.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 8 heures, MCJC a dit :
Il y a 8 heures, alexandre84000 a dit :

que faut il prévoir comme accéssoires supplémentaire ?

 

 

 

J'ajoute un filtre solaire pour observer ou photographier le Soleil. Ça fait des années que je fais de l'astro et je n'ai encore jamais regardé le Soleil dans un de mes tubes.  Je n'ai donc jamais eu besoin de filtre solaire.

Par contre, je veux commencer à faire du solaire et c'est pour cela que je me suis commandé un filtre solaire. 

Pour observer le Soleil, le filtre solaire est indispensable sinon tu deviens instantanément aveugle.

 

 

 

Il y a 5 heures, Pyrophorus a dit :

C'est beau la foi ! xD

 

Elle déplace les montagnes. Pratique en astro quand on veut voir à l'horizon.

xD

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
2 hours ago, jerome2710 said:

Chez Pierro astro ils proposent le mak127 avec une neq3.2 ce ne serait pas suffisant avec un reflex ou une caméra ccd ?

J'ai répondu plus haut sur cette configuration en précisant que c'était seulement valable pour de la photo planétaire réalisée par vidéos.

Le problème, c'est que la question est trop vague et qu'on ne sait pas quelles sont vos attentes à tous les deux. Vous me direz que c'est inévitable parce que vous débarquez dans l'activité, mais ça ne rend pas le conseil facile. Si vous êtes fermement décidés à atteindre un jour le niveau de ce qu'on voit sur le forum d'astrophoto d'à-côté (enfin pas forcément le top, mais un niveau honorable), il est clair qu'il faudra y mettre beaucoup plus, non seulement d'argent, mais aussi de temps et de persévérance.

C'est pour ça que je dirais que 500 euros pour débuter, c'est trop ou pas assez. Le MAK 127 vous fera un long usage, mais la NEQ3 ne vous suffira pas bien longtemps. Vous pourrez faire quelques photos, médiocres pour commencer, peut-être honorables ensuite, surtout en planétaire. Alors pourquoi ne pas commencer plutôt avec un petit Newton sur EQ1 qui vous coûtera 150 euros ? Avec un adaptateur smartphone ou appareil reflex, vous pourrez sans doute réaliser quelques clichés de la lune pas si minables que ça et en tous cas apprendre à régler un télescope et ses accessoires. C'est assez absurde de se lancer dans l'astrophoto avant d'avoir un minimum de pratique en visuel.

Sinon, la solution, c'est d'aller dans un club où on peut essayer du matériel et recevoir des conseils.

Bien cordialement,

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Il y a 14 heures, Pyrophorus a dit :

Alors pourquoi ne pas commencer plutôt avec un petit Newton sur EQ1 qui vous coûtera 150 euros ? Avec un adaptateur smartphone ou appareil reflex, vous pourrez sans doute réaliser quelques clichés de la lune pas si minables que ça et en tous cas apprendre à régler un télescope et ses accessoires. C'est assez absurde de se lancer dans l'astrophoto avant d'avoir un minimum de pratique en visuel.

 

Est-ce que la monture EQ1 supporterait le poids d'un appareil photo reflex en plus du petit Newton ? J'ai un doute.

 

Il m'est venue une idée : 

Acheter le Mak 90 et l'installer sur une monture azimutale. La meilleure est, à mon avis, la Vixen Porta 2. 

 

Pour la photo, tu pourras capturer la Lune et les planètes avec un appareil photo reflex ou un téléphone intelligent. Mais, à l'exception de la Lune, tu ne pourras jamais faire de magnifiques photos  car la monture azimutale n'assure pas le suivi et que la Terre bouge vite. Tes photos seront belles mais jamais superbes.

 

Mais là, j'ai une idée ! Quand tu seras rendu à l'étape de vouloir un gros télescope, un 10 pouces par exemple, tu auras besoin d'une lunette qu'il te faudra installer sur ton gros télescope. Ton Mak 90 pourra être mis sur ton gros tube.

 

Vu de cette manière, avec le Mak 90, tu débutes ton matos de futur astrophotographe pour du très long terme.

 

Et tu ne regretteras pas ta monture azimutale Vixen Porta 2 qui te servira toute ta vie. Car, vois-tu, les astrophotographes, ou du moins beaucoup d'entre eux, ont aussi une monture azimutale pour leurs soirées d'observation où ils ne veulent pas monter ou transporter tout le gros matos.

 

Je laisse les pros se prononcer sur mon idée.

:)

P.S. Question subsidiaire : est-ce que le Mak127 pourrait être installé sur un gros tube de 10 pouces en lieu et place d'une lunette ou est-ce qu'il serait trop gros pour cela ?

 

Edited by MCJC
P.S. et accord

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 14 heures, Pyrophorus a dit :

Alors pourquoi ne pas commencer plutôt avec un petit Newton sur EQ1 qui vous coûtera 150 euros ?

Parce que le 114/900 sur EQ1 a un tel porte-à-faux qu'il suffit de souffler dessus pour que ça branle et que le 114X1000 à tube court comporte une barlow en plastique en interne et un miroir non parabolisé qui en font un instrument indigne pour l'astronomie.

Alors pour la photo, ça risque d'être vraiment médiocre, flou et terne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
6 hours ago, Maïcé said:

Alors pour la photo, ça risque d'être vraiment médiocre, flou et terne.

Entièrement d'accord, et je pense qu'on est tous d'accord sur un autre point: il n'y a pas de configuration vraiment correcte pour l'astrophoto à 500 euros. Si on ne peut pas doubler la mise (ou à peu près), il n'y a que des pis-aller. Un TN114/900 sur EQ1, c'est aussi un porte oculaire qui fléchit, une crémaillère de mise au point imprécise etc... etc... mais on doit pouvoir en trouver un à 50 euros sur le bon coin.

 

7 hours ago, MCJC said:

Acheter le Mak 90 et l'installer sur une monture azimutale

Soyons sérieux. Comme tu le dis toi-même, on peut seulement faire des instantanés de la lune avec une monture azimutale, et pour ça, même pas besoin de monture: un pied photo suffit, la plupart des petits tubes ont un pas de vis au pas Kodak.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By clbat
      Bonjour,
      je suis à la recherche d'un manuel utilisateur pour un kit Orion  Intellicope monté sur une monture SkyView Pro.
       
      Merci
    • By AstronoSeb
      Bonjour à tous les Astro !
       
      il y a en ce moment beaucoup d'articles où decropic sur les forum a propos des filtres multi-bandes comme les L-EXTREME de chez Optolon pour faire du one shot colour avec des Cmos couleur. 
       
      Je me posais la question de savoir s'il y a possibilité de les utiliser avec un SC comme le C8 edge avec reducreur 0.7 vu la longue focale, ou si cette technique est réservée à des setup plus ouverts. 
       
      Merci pour vos avis ou conseils avisés...
    • By BobSaintClar
      Tout bon amateur de binos astro connaît les Nikon WX 7x50 et 10x50 :
       
      Des jumelles d'exception, dotées d'un champs de vision XXL excellemment corrigé, offrant des vues inouïes de la voie lactée...
      ... pour la modique somme de 5.000 euros, à la louche. On ne va pas chipoter avec les centaines.
       
      Toutes deux sont une démonstration du savoir-faire de Nikon. Elles sont évidemment utilisables, avec trépied (deux kilos 5, de mémoire. Ca commence à peser, à bout de bras), en nocturne comme en diurne. Mais in fine, qui parmi nous peut se targuer d'en avoir une paire (si je peux me permettre) ? Voire deux ?
      Ces jumelles, c'est un peu comme les sacs Louis Vuitton, les parfums Chanel ou les montres Rolex : les acquérir, c'est déjà un accomplissement. S'en servir, à la limite, c'est presque... secondaire.
       
      Seulement voilà : même si c'est "pour la frime", leurs caractéristiques sont absolument uniques et sur le ciel, elles déchirent ! Je peux en témoigner, j'ai eu la chance d'essayer les deux modèles, lors d'une très belle nuit de l'automne dernier. Alors, on se prend à rêver : pourrait-on les louer ? Pas que je sache. Pourrait-on les voler ? Sans doute, mais je ne m'y risquerais pas. Pourrait-on les bricoler, comme ça, hop, sur un coin de table, avec deux-trois lentilles qui traînent ?
       
      Bah oui, en fait. Faut juste être un peu con (BobSaintClar, à votre service), et oser (ça va de paire, comme les jumelles). Vous savez, mettre en pratique le genre d'idée qui nous traverse parfois le crâne et qu'on chasse d'un "si ça marchait, ça se saurait" mi-fainéant, mi-condescendant...
       
      Posons le problème, par exemple avec les WX 10x50 : nous avons donc des jumelles de diamètre objectif 50mm, grossissement 10x, champs apparent de 76,4° presque parfaitement corrigé, relief d’œil confortable (15,3mm). On peut les refaire, pour trois francs six sous ?
       
      Voyons voir : il nous faudrait une petite lunette de même diamètre, mettons à F/D 4, sans courbure de champs notable et bien corrigée contre le chromatisme. On lui mettrait un bon oculaire 18-20mm de champs apparent 76° (ou plus, soyons fou), avec un dégagement de 15mm (ou plus, bis repetita placent) et voilà, nous aurions notre demi-jumelle...
       
      La lunette avec les caractéristiques demandées, on oublie : s'il y en a, elles sont hors de prix (une Borg ou Taka 50 avec correcteur/réducteur de champs, vous m'en mettrez deux, c'est pour m'offrir). En revanche, plusieurs objectifs photo répondent "présent" ! Pour n'en citer qu'un, optiquement bon, monté en M42 (donc facile à équiper d'un po) et ne coûtant quasiment rien : le Pentax Takumar 200mm F4 en monture vissante. J'en ai acheté un sur Yahoo ! Auction Japan pour - roulement de tambour - 2400 yens, soit 19 euros. Je pourrais survivre à l'achat d'un second.
      Comment lui adjoindre un porte-oculaire ? Ben avec un accessoire de ce genre, trouvé sur Amazon.com pour 20 euros (bordel, c'est encore plus cher que le cailloux...). Ca se visse directement au cul du Pentax.
      Et l'oculaire ? Il y a plein de prétendants, au coulant 31,75. Il m'a bien fallu faire un choix, casser la tirelire en achetant un exemplaire à la fois "bon" et "pas trop cher". Après quelques heures de web-lecture, je me suis décidé pour le Baader Morpheus de 17,5mm. Il était accessible à ma bourse, propose 20mm de dégagement oculaire et 76° d'un champs apparent plutôt bien corrigé, si j'en crois ses critiques.
       
      Bref : sur le papier, ça marche. Mais en pratique ? Déjà, ça ressemble à quoi ?
      A ça :

      (Quand je vous disais "sur un coin de table"...)
       
      Mécaniquement, rien à redire : pas de collage, d'alignement douteux, de risque de déboîtement intempestif. L'oculaire est maintenu par un serrage vis/clamp ring, le po est vissé sur le pas M42 de l'objectif. Le tirage optique est idéal, on fait la mise au point à l'infini avec une marge confortable.
       
      Et optiquement ??
      Et bien... ça fonctionne. Ca fonctionne même étonnement bien, au point qu'on ne peut que s'interroger : pourquoi ne voit-on pas ce genre de montage plus souvent ?
      Je n'ai pas choisi cette combinaison (télé de 200 à F4, oculaire Morpheus 17,5) par hasard : le but, dès le départ, était d'émuler les Nikon WX10x50 ! En théorie, mon "bricolage" a des spécifications très proches :
       
      Diamètre des objectifs : 50mm - contre 50mm
      Grossissement de 11,4x - contre 10x
      Pupille de sortie de 4,4mm - contre 5 mm
      Champs apparent de 76° - contre 76,4°
      Dégagement oculaire de 20mm - contre 15,3mm
      Vision inversée - contre redressée (sur des jumelles astro, on s'en bat les rétines)
       
      En pratique, tout se joue sur la qualité de l'image proposée. Je n'ai pas pu tester ma lunette "demi-jumelle" sur le ciel (météo pourrie), juste viser de nuit les lumière lointaines - lampadaires, pour l'essentiel - que je peux voir sans quitter mon jardin. J'en saurai évidemment plus quand les nuages daigneront FOUTRE LE CAMPS (crispations faciales frénétiques), mais pour l'heure :
       
      Transparence : difficile d'en juger en visant des lampadaires, mais c'est au moins correct, puisque je n'ai rien remarqué. Je comparerai avec mes Nikon EII 8x30.
      Détails, piqué de l'image : là encore, ça me semble nickel au centre, très peu dégradé sur les bords (je détaille ci-après)
      Couleurs : s'il y a une dominante, je ne l'ai pas notée. A refaire de jour, évidemment.
      Dégradation centre/bords : ça se joue essentiellement sur ce critère, avec un tel champs apparent ! Franchement, c'est une bonne surprise : il y a une dégradation modeste, plutôt moins marquée que dans mes 8x30 ! Elle tient essentiellement à une légère courbure de champs, qui défocalise l'image. L’œil compense sans soucis, mais si vous tenez vraiment à ne regarder que sur les bords, il est plus confortable de jouer sur la mise au point. Dès lors, les "petits cercles flous" redeviennent des points et ce, jusqu'à disparaître : pas de coma, pas d'astigmatisme : c'est juste bluffant.
      Chromatisme : nul au centre, faible sur les bords. Il est sensible au placement de l’œil : si vous êtes bien dans l'axe, il est négligeable.
      Vignetage : aucun. La pupille de sortie est belle, bien ronde, sans lumières parasites (pas de prismes). Les lumières ponctuelles, défocalisées, forment de beaux ronds qui demeurent tels quels jusqu'au bord extrême du champs.
       
      Conclusion provisoire : les résultats préliminaires sont très encourageants. Suffisamment pour que je poursuive l'expérience jusqu'au bout. Je vais donc doubler la mise, monter une seconde lunette Baader/pentax et l'accoupler - je ne sais pas trop comment, je vais y réfléchir - à la première pour former une véritable paire de jumelles. Elles seront adaptées à mes yeux (écart oculaire fixe de 63mm, je ne vais pas me lancer dans la fabrication d'un lien articulé) et seront dotées de quelques caractéristiques inédites, pour des jumelles de cette catégorie :
       
      Un prix - relativement - ridicule
      Des diaphragmes, pour faire varier la pupille de sortie (je ne vois pas très bien à quoi ça peut servir, mais qui sait ?)
      Des objectifs dotés d'un pas vissant M58, pour y coller des filtres
      Des oculaires interchangeables
       
      Voilà ! Je vous tiens au jus
    • By mak178
      Bonsoir,
       
      comment reconnais on une raquette Synscan V3 ou V4 ou V5 ? je pense que c'est une V3 vue que le firmware est 3.39
       
      Par ailleurs, quelle version de soft est la plus stable, et la plus aboutie ?
       
      j'ai actuellement une version 3.39 et j'ai tenté de mettre un module GPS...Avec cette version c'est plantages à répétitions et monture qui réagit à retardement ou indique slewing alors que rien ne se passe ou qui indique qu'il n'y a pas de liaisons sur les axes.
       
      En attendant j'ai débranché le module GPS...
    • By Meade45
      Bonjour,
      12h, le soleil commence à darder ses rayons, je ne vais pas tarder à fermer les volets pour garder un peu de fraîcheur!
      Çà c'est pour le contexte ! ()
      Hier soir, alors qu'il était couché, j'ai voulu connaître le comportement de ma monture Ioptron CEM60 EC récemment acquise.
      J'ai posé ma Touptek  G3M-178-C derrière mon C8 et lancé PHD2 avec Alshain comme cible dans l'Aigle près de l 'équateur au méridien à cette heure.
      En bidouillant les paramètres, voici le résultat somme toute correct (me semble t-il)

       
      Et puis pour connaître ce que la CEM a dans le ventre, j'ai décoché le guidage !

       
      ET là je reste perplexe !
      Si j'interprète le comportement de la courbe rouge (DEC) comme un défaut de positionnement, comment comprendre celle en Bleu (RA) qui dérive régulièrement ?
      A part une vitesse de suivi inadéquate, je ne comprends pas.
      En l'état c'est quelque part fâcheux, cela signifie que l'autoguidage est impératif au delà de 30s.
      Merci pour votre éclairage.
      GUY
       
      PS: Auparavant, j'ai consulté l'étude de Bruce Waddington "ANALYSE DES RESULTATS DE GUIDAGE DE PHD2 – UNE INTRODUCTION BASIQUE" pour retrouver ce cas, mais hélas pas de piste.
      Sur https://openphdguiding.org/Analyzing_PHD2_Guide_Logs.fr.pdf
  • Images