jm-fluo

TEC 200FL f/8 vs TEC 200FL f/11

Recommended Posts

Il y a 3 heures, jldauvergne a dit :

La question est plutôt de savoir si tu as regardé dans beaucoup de 115/900, on n'est pas tous passé par cette école que les moins de 30 ans, blabla

 

En 30 ans d'astro oui, un nombre certain.

J'ai 57 ans.

 

Il y a 3 heures, jldauvergne a dit :

Et tu vas sans doute nous expliquer le fondement de cette affirmation péremptoire

 

En matière de péremptoire tu es plutôt bien placé non?

 

Pour répondre à ta question parce-que j'ai : essayé, testé, comparé à plusieurs reprises pour me faire une idée avant le choix de mes instruments.

En clubs, en rassemblements, en ateliers etc... après vérification et correction de la collimation si nécessaire.

Je maintiens ce que je dis, mon prochain ce sera vraisemblablement un Mak et ce sera pareil avant achat éventuel.

 

Il n'y a pas que les journalistes qui testent du matériel de façon sérieuse et le plus objectivement possible même si ce n'est pas facile.

A te lire les réfracteurs ne servent à rien et sont les instruments les moins performants proposés aux astrams... c'est absolument faux.

 

J'observe depuis longtemps et avec l'expérience je sais ce que je vois en visuel, en particulier dans les diamètres qualifiés de modestes.

Edited by zirkel 2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 8 minutes, Olivier Meeckers a dit :

je préfère un 300mm haut de gamme que je pourrai exploiter 50 nuits par an voire davantage plutôt qu'un 400mm que je ne pourrai exploiter que 5 nuits

non, j'ai choisis un 400 parce que meme sous un seeing moyen il m'en donne plus qu'un 300 en ciel profond, ma première motivation :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Olivier Meeckers a dit :

je préfère un 300mm haut de gamme que je pourrai exploiter 50 nuits par an voire davantage plutôt qu'un 400mm que je ne pourrai exploiter que 5 nuits.

 

En extrapolant c'est pour ça que soleil rouge préfère son apo de 220, quasi tout le temps au top 100 nuits par an :-) 

C'est recevable comme choix. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

personnellement, je préfère des images stables, excellente et très détaillés avec un maximum de résolutions le plus souvent possible et sans contrainte , seul le réfracteur offre cela et lorsque on exploite la résolution totale d'un instrument de 230 mm ou 150 mm et avec la qualité d'une image parfaite, cela me comble , plutôt que d'attendre des mois pour une seule soirée hypothétique dans l'année, ( en plus changement climatique, va pas arranger les choses ).

 

la plupart des instruments ont une résolution limité par la turbulence en général, il faut diviser par deux le diamètre de l'instrument pour avoir la résolution réelle lors de l'observation et cela et d'autant plus vrai que le diamètre augmente .

 

ainsi un télescope de 300 mm va donner le plus souvent des images équivalente a un instrument de 150 mm , mais avec beaucoup moins de contraste, un 400 mm environ 200 mm et 500 mm environ 250 mm et encore , car la turbulence va se faire au fur et a mesure que le diamètre augmente encore plus présente .

Saut a de très rare moments , et même ce trou de turbulence peut juste durer quelques minutes sur une soirée et l'on ne peut pas prédire a quel moment ce trou aura lieu et encore il faudra tomber sur la soirée susceptible d'avoir ce trou de turbulence, c'est a dire peu de fois et plus le diamètre augmente plus les soirées susceptibles d'être favorables seront restreinte .

je ne joue pas au loto , donc je préfère truquer les dés et observer avec une grosse lulu qui m'apportera le plus souvent de très belles images détailles .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour votre réflexion , voici ce qu'écrivait le célèbre astronome Texereau dans son ouvrage

 

 

CHAPITRE XV LA TURBULENCE ATMOSPHERIQUE « L'air est la plus mauvaise partie de 1'instrument... » ANDRÉ COUDER

 

 

" L’accroissement de l’ouverture entraîne vite une grande sensibilité à la turbulence ; non seulement les inclinaisons élémentaires t deviennent plus grandes, en valeur relative, rapportées au rayon r de la tache de diffraction mais une surface d'onde de 20 centimètres et plus de diamètre comprend déjà un véritable chaos d'accidents "

 

 

puis plus loin dans son analyse 

 

" Prévenons une autre erreur qui serait de croire le grand télescope inférieur à un petit à cause de la turbulence. Le même phénomène destructeur extérieur existe pour les deux seulement dans le petit, on le distingue très incomplètement par manque d'énergie et importance de la figure normale de diffraction ; la supériorité en définition du grand télescope, impossible à exploiter par mauvaises images, est indiscutable par images moins mauvaises qu'il faut malheureusement attendre parfois deux ou trois mois avec un miroir de deux mètres " 

 

 

voilà tout est dit , 

supériorité oui gros télescope , conditions parfaites, miroirs parfaits, réglages parfaits, mécaniques parfaites ( d'où télescope un peu élitiste ) et surtout une patience a toute épreuve pour au moment magique atteindre enfin la résolution théorique de l'instrument .

la grosse lunette de 150 mm et plus permettra d'atteindre tous ses objectifs à cela le plus souvent possible .

je préfère manger des langoustes  plusieurs fois dans l'année que d'attendre un fois l'an pour manger du caviar ....

 

 

 

 

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, soleil rouge a dit :

je préfère manger des langoustes  plusieurs fois dans l'année que d'attendre un fois l'an pour manger du caviar

Bah on peut aussi manger du Caviar toute l'année :x

Manquerait plus que ça :)

Bonne soirée,

AG

Ce qui n'empêche pas de manger aussi des langoustes :)

Edited by ALAING
  • Like 2
  • Love 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, ALAING a dit :

Bah on peut aussi manger du Caviar toute l'année :x

Manquerait plus que ça :)

En ce moment du point de vue astro c’est plutôt des pilchards et encore, quand c’est pas un grand bol d’air (humide) :(

Edited by Adamckiewicz
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Adamckiewicz a dit :

non, j'ai choisis un 400 parce que meme sous un seeing moyen il m'en donne plus qu'un 300 en ciel profond, ma première motivation :) 

 

Je parlais d'images planétaires à forts grossissements. En ciel profond, je n'y connais rien. Je présume que, dans une certaine mesure, il faut en effet privilégier le diamètre à la qualité optique. C'est non plus la résolution qui prime mais la quantité de photons récoltés.

 

il y a 45 minutes, spider_cochon a dit :

En extrapolant c'est pour ça que soleil rouge préfère son apo de 220, quasi tout le temps au top 100 nuits par an :-) 

C'est recevable comme choix. 

 

Sauf qu'à un moment, il faut garder un minimum de résolution! Avec une lunette de 100mm, on ne doit pas voir grand chose sur Mars aussi bonne soit-elle. Une lunette de 100mm même d'excellente qualité ne peut défier les loi de la physique. Quand on vient parler d'une APO de 220mm, on parle aussi de diamètre appréciable, et donc de résolution respectable. Mais je ne suis pas convaincu que son APO 220 l'emporte sur un Mak ou un Mewlon 300 lors de conditions moyennes. Mon Mak a une obstruction de l'ordre de 25%, le Mewlon 300 de @jldauvergne un peu plus. Ces deux instruments sont parfaitement bafflés et optimisés pour la haute résolution. Le contraste y est impressionnant, équivalent à celui des lunettes haut de gamme. J'ai possédé une FCT-150 (triplet APO 150mm fluorite Takahashi), j'ai pu comparer. Les images planétaires dans mon TSC-225 étaient mieux résolues et surtout plus lumineuses. Lorsque les conditions sont excellentes, la lunette sera loin dans le rétroviseur, c'est certain!

 

Ce que beaucoup semblent ne pas bien réaliser, c'est que le diamètre apporte ce supplément de lumière nécessaire à la détection des fins détails par le cerveau. Lorsque j'observe Jupiter au travers du brouillard, le seeing est souvent excellent mais le contraste d'effondre et la perception des détails s'amenuise alors que mon instrument possède toujours la résolution d'un 300mm.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, soleil rouge a dit :

je préfère des images stables, excellente et très détaillés avec un maximum de résolutions le plus souvent possible et sans contrainte , seul le réfracteur offre cela

 

Ca n'est pas vrai! Un instrument à poste fixe parfaitement à température ne génère aucune contrainte et est opérationnel en trois minutes! C'est le cas de mon instrument sous abri. Le tube a beau peser 33kg, être un tube fermé avec un gros ménisque,... je ne rencontre jamais de problèmes de mise à température ou autre qui me pénalisent dans mes observations! J'ouvre le toit, trois clics sur la raquette de commande et Jupiter est dans l'oculaire, immobile, la monture en station de façon permanente et le tube stable sur sa monture qui traque à merveille. 

 

Les images parfaites dans les lunettes vs télescopes sont un mythe pour toutes les raisons qu'on a déjà évoquées sur ce forum durant les 20 dernières années! 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Olivier Meeckers a dit :

Je parlais d'images planétaires à forts grossissements. En ciel profond, je n'y connais rien. Je présume que, dans une certaine mesure, il faut en effet privilégier le diamètre à la qualité optique. C'est non plus la résolution qui prime mais la quantité de photons récoltés.

J’ai aussi la qualité optique, avec f.griere :) . J’en profite plus quand le seeing est bon bien sûr mais les 400mm sont toujours là pour m’apporter pas mal de photons :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Olivier Meeckers a dit :

instrument à poste fixe

Ça c’est vraiment la clef pour profiter un maximum en planétaire!!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu HS mais bon...

...ce débat me fait penser à un autre, les lunettes Achromat vs les ED et autres APO.

Il y a encore peu de temps jamais je n'aurais acheté une Lunette Achromat, je lisais tout le temps que c'était tout pourri, plein de chromatisme, sans contraste, blablabla....

... seulement voilà je me suis intéressé au sujet et j'ai vite découvert qu'en réalité il y a la bonne Achromat et la mauvaise Achromat 😁

Je me suis donc tourné du côté japonais et j'ai évité tout ce qui était chinois ou autre taïwanais d'une part et d'autre part uniquement du long f/d (suite à mes diverses lectures sur le fonctionnement de l'optique) dans un diamètre modeste (80~100 mm)

J'ai fini par trouver dans les PA la perle rare, une 80 f/15 100% japonaise Achromat (y compris tous les accessoires) et là j'ai totalement changé d'avis sur les Achromats, du moins les Achromats de "haut niveau" et de grande qualité, c'est tout simplement du niveau d'une 80 ED, la focale plus généreuse en sus.

Aucun besoin de filtrer, strehl 0.97, transmission lumineuse + de 99%, champ plan, X200 sans problème.

Bref, en lunaire et planétaire ça marche du tonnerre.

Fin du HS.

 

Au final rien de mieux que d'essayer soi même et de ne pas trop écouter "le bruit de fond".

 

Je vais observer avec mes pauvres petites Lunettes...et m'éclater ! 😉

 

Bonne soirée à tous.

 

Edited by zirkel 2
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, zirkel 2 a dit :

J'ai fini par trouver dans les PA la perle rare, une 80 f/15 100% japonaise Achromat


A f/15, tu peux difficilement te planter! Et tu as la stabilité d’image en plus!

Edited by Olivier Meeckers

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Olivier Meeckers a dit :

A f/15, tu peux difficilement te planter! Et tu as la stabilité d’image en plus!

Modifié il y a 16 minutes par Olivier Meeckers

 

Salut Olivier,

 

C'est l'objectif, une bonne Achromat exige un long rapport f/d dans un diamètre modeste pour que cela reste gérable (longueur tube, poids etc ...)

 

Je retourne observer Jupiter....belle image ce soir, 6-7/10 Pickering, dommage pas de GTR (pas de chromatisme non plus 😁) X171...80 f/15 en EQ, oculaires orthos.

 

 

Edited by zirkel 2
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, soleil rouge a dit :

la plupart des instruments ont une résolution limité par la turbulence en général, il faut diviser par deux le diamètre de l'instrument pour avoir la résolution réelle lors de l'observation et cela et d'autant plus vrai que le diamètre augmente .

 

ainsi un télescope de 300 mm va donner le plus souvent des images équivalente a un instrument de 150 mm , mais avec beaucoup moins de contraste, un 400 mm environ 200 mm et 500 mm environ 250 mm et encore , car la turbulence va se faire au fur et a mesure que le diamètre augmente encore plus présente .

 

Marrant mais dis comme ça, on a l'impression que cette règle empirique ne s'applique qu'aux télescopes ... les lunettes échapperaient elles à cette loi ?

 

Une bonne lecture signée @DVernet : http://www.astrosurf.com/altaz/diametre.htm

 

JP

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, JP-Prost a dit :

Marrant mais dis comme ça, on a l'impression que cette règle empirique ne s'applique qu'aux télescopes ... les lunettes échapperaient elles à cette loi ?

 

Bref, du grand n'importe quoi... 

 

Il y en a qui semblent n'avoir jamais observé au travers d'un bon télescope de 300mm!

Edited by Olivier Meeckers
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, Olivier Meeckers a dit :

Il y en a qui semblent n'avoir jamais observé au travers d'un bon télescope de 300mm!

 

Tu te moques d'eux ?

Accueille les chez toi pour réparer ce manque :-) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, JP-Prost a dit :

 

Intéressante la partie sur la turbulence et le r0 ( @CASTOR78) :

 

"par exemple si sur un instrument d’un diamètre de 100 mm on observe une tache de diffraction dont le pic central est intact, on peut alors estimer la turbulence à un R0 de 100 mm. La résolution équivalente sera alors celle de l’instrument de 100 mm, soit 1.4 seconde d’arc.Bien entendu, comme la turbulence est constamment changeante, on ne pourra donner qu’une estimation «à la louche» représentative de ce que l’on observe pendant quelques minutes à l’oculaire.On sait alors que des instruments inférieurs ou égaux à un diamètre de 100 mm pourront atteindre leur limite de résolution. Par contre des instruments plus gros n’atteindront pas leur pouvoir séparateur théorique, l’image sera brouillée par la turbulence."

 

" Donc en planétaire comme pour les étoiles doubles, et tout autre objet, astronomique ou terrestre d’ailleurs, tous les instruments offrent, sous la même turbulence, si le pouvoir séparateur est limité par la turbulence, la même résolution. La résolution ne dépend que de la turbulence"

Edited by spider_cochon

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, spider_cochon a dit :

Tu te moques d'eux ?

 

En quoi je me moque? Tu ne serais pas un peu provocateur? Après avoir agressé @jldauvergne tu vas t'en prendre à moi? 

 

il y a 30 minutes, spider_cochon a dit :

Accueille les chez toi pour réparer ce manque :-) 

 

Why not mais je n'ai pas la prétention d'avoir un bon 300 o.O. Par contre, toi je ne t'invite pas, tu vas m'énerver xD

Edited by Olivier Meeckers
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Olivier Meeckers a dit :

En quoi je me moque?

 

Je sais pas on dirait que ça te fait plaisir, tu fais la remarque que certain n'ont jamais observé dans de bons instruments. 

 

il y a 15 minutes, Olivier Meeckers a dit :

mais je n'ai pas la prétention d'avoir un bon 300 o.O

 

Continue la provoc...

Edited by spider_cochon

Share this post


Link to post
Share on other sites

désolé de vous contredire , mais la stabilité et la netteté , je les ai toujours trouvé dans mes lunettes apo 150 mm F/D 8, 155 mm F/D 7.5 et 232 mm F/D 11.6 .

 

sous mes coupoles nous avons des C14 très bien collimaté, sous une autre C11 bien collimaté et j'avais mon 530 mm newton sous coupoles et dans tous ces instruments aucun n'a jamais atteint plus de 400 x de Grossissement , alors qu'a la lunette de 150 mm Saturne était net , piqué et contrasté a 540x et a la grande lunette sans problème 600 x aussi nette avec encore plus de lumière et la division de Encké visible lorsque les anneaux étaient bien ouvert sans oublier l'anneau de crêpe et la division de Cassini bien noire et a coupé au couteau.

 

lors de manifestation avec de nombreux télescopes , notamment Dobsons de grand diamètres , la lunette de 150 mm était toujours devant en terme de netteté et d'image bien stable, a la 232 mm a fort grossissement plus de 600x , et parfois 1000 x sur la Lune , c'était du rase motte lunaire , Clavius occupant tout le champs de l'oculaire et surtout les petits cratères a l'intérieur étaient bien présent , j'en est compté visuellement parfois plus d'une vingtaine a l'œil .

une véritable photo.

 

en 2005, j'ai observé Mars  à 700 x , c'était indescriptible, les plaines étaient bien contrasté , Vallis Marineris et les calotte polaires étaient découpé avec pleins de petites détails  tout autours comme de la dentelle sur les bords et Olympus Mons était parfaitement détaillé , mais surtout avec des légers nuages autours .

alors qu'avec les instruments présents , c 'était beau , mais moins grossis et avec une image tremblante la plupart du temps .

 

Alors peut être que la lunette est " magique " qui sais  , peut être que je suis Harry Potter et je stabilise le ciel d'un coup de baguette magique, rien que pour ma lunette .

 

En tout le cas , le public repère de suite , ce qui lui plais a l'oïl , ce qui ne veut pas dire que les autres instruments sont mauvais, mais la stabilité et le pique des lunettes apportent un plus qu'apprécie le public et il suffit d'entendre les commentaires . Je ne vois pas pourquoi les touristes de passage et qui ne connaisse rien , ne donnerai pas un avis a un instant T d'observation  et s'il préfère les images aux lunettes présentes ,  c'est bien pour quelques choses .

autrement , cela serait tres simple 

 

il suffirait d'aligner l'un a cote de l'autres des instruments excellents d'un diamètre de 150 mm a 600 mm en planétaire bien sûr  et si le diamètre compte autant que cela et permet de compenser la turbulence, alors le public naturellement en observant du plus petit diamètre au plus grands devraient noter plus de détails avec bien sur le même grossissement, c'est a dire a partir de 400 x et naturellement alors le 600 mm devraient montrer visuellement des images dignes des meilleures photos astronomique d'amateurs .

 

mais ce n'est pas le cas qui se produit, et souvent j'entends, je vois bien plus de détails dans la lunette qu'avec le gros tube  ou alors , c'est jolie mais trop petit , pourquoi il peut pas grossir le gros tube  et souvent les personnes sont déçus , car ils attendent a voir avec un gros télescope de 400 mm ou plus autant de détails que sur une photo.

peut-être que l'astrophotographie a donner une mauvaise idée de ce que l'on peut voir visuellement , l'observation et la photo ce n'est pas la même chose et l'instrument qui donne le plus de stabilité avec bon diamètre sera le plus sollicité et fera naitre l'enthousiasme .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Olivier Meeckers a dit :

Par contre, toi je ne t'invite pas, tu vas m'énerver 

 

Si c'est une daube ton 300 alors je ne serais pas venu de toute façon. J'en ai déjà un avec optique Chinoise... 

Edited by spider_cochon

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, spider_cochon a dit :

Intéressante la partie sur la turbulence et le r0

 

C'est pas bien de citer que la partie qui t'arrange ...;) , et tu peux lire la suite, sur l'effet de la luminosité sur les images planétaires, et je termine par:

 

"Par cet apport en luminosité, l’avantage est donc clairement pour les gros diamètres, quelle que soit la turbulence."

 

Sinon, FS40, l'instrument ultime, pas sortir de ça... ;)

 

C'est amusant, vos débats lulu magiques /télescopes sur astrosurf, nous rajeunissent de 15 ans... ;)

 

Je compare régulièrement les images planétaires que me donne mon dob de 1m, avec la lulu apo de 100 mm qui sert de chercheur au télescope, j'ai jamais préféré les images que donnait la lulu.... ;)

 

  • Like 4
  • Love 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, soleil rouge a dit :

a la 232 mm a fort grossissement plus de 600x , et parfois 1000 x sur la Lune , c

Faudra m’expliquer les lois optiques qui font grossir à 4,5D :/ 

Edited by Adamckiewicz
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Adamckiewicz a dit :

Faudra m’expliquer les lois optiques qui font grossir à 4,5D :/ 

 

c'est sans doute un effet de l'inflation, qui affecte aussi  les lois de l'optique

bientôt, on aura E = mc3

  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now