Sign in to follow this  
typhoons

Avis sur achat Dobson Haut de gamme Suite

Recommended Posts

quote:
Je dois être particulièrement indulgent; je n'ai jamais estimé ni dit qu'un instrument dans lequel j'ai observé était mauvais.

Michel, je suis tout l'inverse de toi.
Même lorsque les instruments ne sont pas mauvais optiquement, s'ils ne savent pas se faire oublier souvent à cause d'une mauvaise ergonomie, je perds du plaisir à observer.
J'ai été déçue par un "bon miroir" mais rugueux qui "offrait" trop de diffusion, un mauvais Porte Oculaire qui ne me permettait pas de faire une mise au point rapide et fiable (entre dureté et shifting!) malgré une optique tout à fait valable, des oculaires inconfortables, une lunette qui transformait Jupiter en évêque, un 300 aux mouvements tellement durs qu'on ne pouvait observer que ce qui voulait bien passer devant, d'autres tellement souples qu'ils jouent la girouette et je ne parle même pas de la collimation...

Un bon instrument, ce n'est pas seulement une bonne optique, c'est toute une chaîne et on oublie trop souvent la qualité mécanique ou la facilité de mise en oeuvre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Je te suis Maïcé, surtout en ce qui concerne les défauts d'une monture dobson; sur ce point, c'est vrai que j'ai parfois dû pas mal bricoler, mais au bout du compte, ce sont des petits ennuis faciles à régler.

Impossible de bricoler des optiques, bien évidemment.
J'exprimais simplement que les miroirs du commerce pouvaient satisfaire la plupart des astrams... et accessoirement, que je suis très satisfait d'optiques dénigrées ici même.

J'ai à l'esprit le témoignage d'un astram qui a fait reprendre son 16" LightBridge par un artisan français réputé et qui ne trouve pas que je fric dépensé et le temps d'immobilisation aient changé grand chose à ce qu'il voit dans l'oculaire. J'ai alors commencé à ne plus accepter certains diktats...
Je ne mets pas en doute les résultats de laboratoire, mais ce que mon oeil de profane peut attendre d'un sac de fric dépensé sans qu'il y trouve un peu plus de plaisir.

Parfois, j'ai l'impression de ne plus adhérer à une secte .

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, bien sur, un bon instrument doit être un bon instrument!

A mon sens, il y a quelques critères, au delà des attentes de chacun, qui permettent de juger d'un bon dobson (hors optiques, et au dela des principes généraux de construction retenus):

- Stabilité, rigidité, raideur, inertie générale,
- Absence d'effet élastique (aller-retour lors du pointage indispensable pour suivre à fort grossissement),
- Fluidité des mouvements (là, cela dépend des gens, il y en a qui préfèrent un mouvement "viril", d'autres un déplacement très souple),
- le tube est équilibré dans toutes les positions et ne dépointe pas lors des changements d'oculaires,
- Vibrations minimales (là aussi, cela dépend, l'engin doit-il être capable de supporter un gros Mistral ? Il y a les dobson pour le nord, et les dobson pour le sud... ),
- Facilité et précision de la collimation,
- Tenue de la collimation dans toutes les positions (absence de flexions de la structure, araignée bien fixée, etc),
- Barillet ne générant pas ou minimisant les déformations du primaire (nombre de points, précision des triangles, et ne pas oublier les supports latéraux).
- Facilité du montage/ démontage,
- Reproductibilité du montage et des réglages,
- Possibilité de bafflages adaptés (jupes ou écrans amovibles),
- Ergonomie du transport,
- Encombrement,
- Et... Se faire oublier lors des observations...

(on peut rajouter des critères, n'hésitez pas! )

Ensuite, la difficulté, c'est comme un système à 20 variables que l'on cherche à optimiser sous contraintes. Il faut parfois faire des compromis, le poids des variables sous contraintes n'est pas le même pour chacun, en fonction de son besoin, de son expérience, de son utilisation (importance du poids, de la transportabilité, de l'utilisation "tout terrain", "tous vents", de l'encombrement, etc...).

Sans parler du fait que nous avons chacun nos définitions de ces critères... Le tout est donc de bien comprendre le besoin et de s'y adapter

Il m'est arrivé de faire une cage double anneaux, de coller le secondaire ou de le fixer par des pattes, de mettre des roulements plutot que le contact téflon/frp habituel, des structures composites ultra légères, ou beaucoup plus lourdes. Je vais faire prochainement une structure classique avec boites gigognes, et bientot un "low rider" pour un allemand, tout cela parce que c'était ou c'est le souhait, le feeling, l'expérience ou le besoin de l'utilisateur.

En tout cas, je ne crois pas qu'il y ait une solution unique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'arrivée de Dobdson motorisés correctement comme le décrit Erik (servomoteur + codeurs absolus + rotateur de champ) va changer complètement la donne en imagerie haute résolution. Espérons que cela va finir par enfin arriver.
Ca serait bien si les fabricants de Dobson de qualité se penche sur le problème, même s'il s'agit en grande partie d'un problème de pilotage d'une motorisation.
Le 1 m jouera je l'espère ce rôle de démonstrateur. Tenez-nous au courant !

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le 1 m jouera je l'espère ce rôle de démonstrateur. Tenez-nous au courant !"

si l'on arrive à décrocher Vernet de la polaire...

pour l'imagerie
ça prendra du temps encore mais ça me semble moins inaccessible qu'avant... En tout cas voir un dobson de 1M pointer à 10°/s quasiment sans bruit c'est bluffant... En pratique ça sera plutôt autour de 3°/S pour éviter les accidents mais bon c'est déjà chouette.

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites

connerie de navigateur...

[Ce message a été modifié par ebondoux (Édité le 25-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir a tous,

Quelques éléments personnel pour étayer cette discussion qui, une fois n'est pas coutume ;-) est plutôt très constructive...

Il me semble assez fondamental que chacun s'exprime librement sur ses propres expériences en matière de matos astro, il y a l'arrivée un gros tri a faire mais c'est comme pour tout sur internet...Un peu de retenue et de nuance serait souvent bien nécessaire et aussi un service a rendre au destinataire final de tout cela : le lecteur du forum qui cherche désespérément un avis objectif. Je rejoins donc pleinement ce qui a été dit plus haut (diabolo, JD, etc).
Le tri s'opère naturellement, certains se sont forgés ici ou là de sérieuses réputation, justifiées, de testeurs objectifs et font avancer les débats de manière constructives. Celui qui s'autoproclame testeur confirmé du jours au lendemain devrait au moins se présenter de manière approfondie en présentant sont expérience vécue hors forum (ou avancer moins masqué), il gagnerait en crédibilité.

Sur l'imagerie HR : la solution actuellement testé sur les (magnifiques!) 1m semble bien prometteuses et il me tarde de voir les résultats, il existe tout de même des solutions existantes (y compris chez les artisans français) qui commencent a faire leurs preuves y compris en imagerie du ciel profond haute résolution et bien-sur de manière déjà très satisfaisante en imagerie HR planétaire. Je parle ici de tests réalisés avec un 300 et 400 F/4 sur table EQ (Skyvision), les modèles que je pratique et connais le mieux. Comme l'a déjà dit JD c'est de l'artisanat alors ca progresse régulièrement.

Une petite anecdote personnelle, pour montrer que les perceptions d'un même instrument peuvent varier d'un utilisateur à l'autre. J'ai utilisé un 400 classique (bois) pendant 2 ans avant de passer sur une structure UC pendant 2 ans aussi. Les deux m'ont donné pleinement satisfaction mais j'ai finalement décidé de revenir sur ma première structure en bois car j'en préfère les mouvement (FRP, teflon) à ceux de l'UC sur roulement.
C'est certes plus encombrant à transporter (ce qui n'es pas rédhibitoire pour moi) mais plus tolérant en terme d'équilibrage (je ne détaille pas ici tout les arguments de ce choix).

Enfin je trouve très positif d'avoir sur le marché plusieurs offres avec des choix techniques différents qui se battent à armes égales en défendant chacun leurs arguments et avec leurs "supporters", tant que tout se fait dans le respect de chacun et de manière loyale.

Bonne soirée à tous et à bientôt
Seb

Share this post


Link to post
Share on other sites

PS : pour revenir a l'imagerie avec un dobson très ouvert avec table ou derotateur, c'est une option très sexy, efficace et abordable mais le principal soucis reste la prise au vent. En tout cas de l'expérience avec le 400 déjà bien plus sensible que le 300. La solution en région ventée semble devoir s'accompagner d'un abri/coupole.

Quid des 1M ? les premiers tests (déjà sous abri peut-etre ?) ?

[Ce message a été modifié par Seb Vauclair (Édité le 25-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah bin pour les 1 m c'est simple, il ne faudra pas de vent pour faire de l'imagerie. Ca sera un impératif. Déjà en visuel au dessus de la gentille brise, ca sera vite ingérable.
Après on peut quand même imaginer de mettre un AOL pour rattraper les effets d'une très légère brise, mais pas plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"PS : pour revenir a l'imagerie avec un dobson très ouverte avec table ou derotateur, c'est une option très sexy, efficace et abordable mais le principal soucis reste la prise au vent. En tout cas de l'expérience avec le 400 déjà bien plus sensible que le 300. La solution en région ventée semble devoir s'accompagner d'un abri/coupole.

Quid des 1M ? les premiers tests (déjà sous abri peut-etre ?) ? "

Hello Seb,

le vent et les éléments s'inclinent ou s'enfuient devant les 1m !!!

et comme dit Fred il faut encore qu'il finalise le siège qui sera accroché au télescope, sans cela pas de test approfondis (ou plutôt pas de CR sur les forums)

Par contre un truc que je ne comprends pas, comment ça se fait que David avec sa table en bois d'arbres semble être un des seuls à avoir réalisé des images CP un peu "profonde" avec son Dobs. (et c'etait il y a environ 5 ans je dirais à vu de nez).

les autres tables "pro" ne semblent pas aussi "bonnes" (pas testé les SV)
j'ai l'impression (ça n'est que mon impression donc je peux me planter) que l'on stagne de ce coté là mais je n'arrive pas à comprendre pourquoi.

oui ok le 600 ramasse, mais quand même...

à quand la vrai table "imagerie" avec autoguidage double axe ? et surtout à quand des résultats ?

Erick


Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
(ça n'est que mon impression donc je peux me planter)

Oui voilà c'est ça : http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/027002.html http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/026744.html
Et il y a aussi des petits résultat sur table SV, mais pas poussés, et non autoguidés. Il n'y a pas beaucoup de table SV dans la nature si j'ai bien compris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

perso j'avais fais juste un essais avec le 610mm sur la table EQ il y a qqs années
j'arrivais à faire des poses de 1mn à presque 3 métres de focale

ici : http://jp-brahic.chez-alice.fr/M27.jpg

le pb principal ici est la mise en station de la table Eq ; il faut un moyen rapide et efficace pour mette la table en station , mais on en avait déja parlé je crois , ensuite rien n'interdit de faire de l'autoguidage avec une table EQ si le Dob est motorisé double axe, le pb avec les gros dob c'est d'arriver à limiter au max les jeux au niveau des rappels sur les axes , mais c'est faisable
un autre pb, remettre le secteur à zéro toutes les 1h30

[Ce message a été modifié par jp-brahic (Édité le 25-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

C'est vrai que ca semble stagner un peu au niveau des résultats depuis des années...Mais on sent comme un frémissement en ce moment on dirait ;-)

Le gros intérêt de l'ouverture lié au diamètre est la réduction possible des temps de poses, même des tests avec cameras vidéo commencent a causer.

La principale raison de cette stagnation, me semble-t-il, est que peu de monde y croit (donc pas de marché potentiel selon les fabricant) et que ca demande quand même pas mal de finesse mécanique et quelques développements électroniques... Mais bon, les choses évoluent ...

Manque de résultats : tout simplement aucune offre sur le marché n'était jusque là assez satisfaisante pour l'imagerie, ca arrive juste avec les SV et leurs nouvelles électronique (qui marchent), en cours de test. Y'a bien qques résultats mais rien d'exceptionnel a cause des limites météo et temporelles, mais on y travaille doucement...
En ce qui concerne les table avec autoguidage, il n'y a rien de bien compliqué mais faut juste s'y mettre et ce n'est pas forcement des premières priorités...

Pour la MES il existe des systèmes de base avec viseur polaire mais pour la précision requise pour la LP il n'y a guère qu'un bon vieux Bigourdan, facile sur le principe mais mieux vaut de l'habitude pour le faire vite (Hein P. Tosi ??? ;-))) merci a toi au passage ;-) )

Bonne journée
Seb

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

JLD,
Merci pour les liens sur mes images

Ebondoux,
Sur le site de "TOM O" il y a pas mal des tres belles images faites avec des Tables double axes.
D autres photos pourraient etre mieux si une PLU avait été faite. Et maintenant grace a ces feuilles a PLU on peut faire des FLAT apres chaque fin de cycle et donc recommencer a imager le meme objet.

Pour la mise en station; je ne trouve pas que ça soit un probleme.
Je fais du "King" sur la polaire(env 30Min),pendant ce temps les ventillos tournent, puis je vais pointer une etoile au méridien pour verifier que la mise en station est bonne.

PS dernièrement j ai vu sur AS(je ne sais plus dans quel post) une photo de M82 prise par D.Vernet (avec son 600?)...et en effet c etait plutot pas mal

Share this post


Link to post
Share on other sites

C etait quelque chose dans ce gout là

Bon si il arrive a faire le meme genre d images avec son 1m attention a vous les Anti bloooming

[Ce message a été modifié par Billyjoe (Édité le 25-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Souvenirs souvenirs.... ma chouchoute reste cette Orion
http://vernet.david.free.fr/T600Dobson/M42full_20D_8%27.JPG

Je préfère ne pas mettre le lien directe sinon, la lecture du post risque de devenir hardos au regard de la taille de l'image.

Il faut comprendre un truc, c'est que le visuel s'accommode mal de l'à peu près si on veut tirer le maximum de l'instrument, on s'en rend compte petit à petit, mais alors la photo, c'est même pas la peine d'y penser si le dobs n'est pas nickel de chez nickel. C'est pas un truc qu'on peut développer sur un coin de table en 3 semaines, hélas, c'est une chaine où tout doit être bon, et la, ça allait jusqu'à avoir des mecs qui touchaient bien en traitement, au bout de la chaine...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oué oué Oué

Bravo Billyjoe ! je connaissais tes images qui sont très belles ! En fait ce qui m'ennuie c'est qu'en 5 ans les fabricants n'arrivent pas a sortir une table qui permette de faire mieux.
David à fait ses images avec une table artisanal, un apn il y a 5 ans.
Ensuite on a ccllé une CCd (la bulle et la tète de cheval quelques années après pour jouer.
pour voir un peu les limites. et la limite c'est l'autoguidage...


"Manque de résultats : tout simplement aucune offre sur le marché n'était jusque là assez satisfaisante pour l'imagerie, ca arrive juste avec les SV et leurs nouvelles électronique (qui marchent), en cours de test. Y'a bien qques résultats mais rien d'exceptionnel a cause des limites météo et temporelles, mais on y travaille doucement...
En ce qui concerne les table avec autoguidage, il n'y a rien de bien compliqué mais faut juste s'y mettre et ce n'est pas forcement des premières priorités..."


En fait c'est ça que je ne comprends pas, tout monde dit c'est pas compliqué, mais pour le moment des tables imageries qui marchent il n'y en a pas vraiment, et j'ai envie de dire que l'autoguidage ça serait peut être la solution pour faire décoller le marché
Rien qu'en planétaire, avoir une table double Axe ça serait déjà génial

je ne comprends pas qu'un amateur puisse en quelques semaines réaliser une table dans son garage et qu'en de nombreuses années le panel de fabricants mondiaux, (avec des ingénieurs, avec des moyens de fabrication comme la commande numériques, et tout le tremblement) n'arrive pas à faire mieux.
Après si c'est une question de choix "marketing et financier" de limiter les possibilités au suivi visuel simple axe je comprends.
(m'enfin la il y a une place à prendre je pense )

Mais les problèmes de "fonctionnement", d'électronique ou de précision, là je comprends moins.

j'insiste un peu mais bon c'est pas vous qui vous tapez les "ha si seulement j'avais une bonne table" incessants du Vernet depuis des années... il faut le supporter ça, croyez moi c'est pas facile
Alors Amis constructeurs sortez vous les doigts pour lui en fournir une et que l'on en parle plus !

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca c'est sur que si on veut lui faire du matériel à David, il y a intérêt à y penser à deux fois..

Enfin, je me plains, pas, j'ai eu une paix royale pendant toutes les années de la fabrication des 1m


[Ce message a été modifié par Diabolo (Édité le 25-11-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour

je ne comprends pas bien la notion de table equatoriale "double axe"

=> comment la faire corriger en dec sans changer la mise en station ?

merci de m'éclairer

Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réflexion à la con :
Peut-être que la plupart des possesseurs de Dobson l'ont acquis pour faire du visuel et rien que du visuel et ne se posent pas trop la question de faire de l'imagerie avec.
Soit ils n'en font jamais, soit ils ont un autre instrument pour ça...

Du coup, les possesseur de Dobson qui souhaitent imager avec sont peu nombreux. Et ceux qui parmi ceux-là ont un instrument suffisament bien fichus pour pouvoir le faire sont archi peu nombreux...

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Réflexion à la con :"
mais surement très juste en effet...
mais je pense qu'il ne faudrait pas grand chose pour basculer vers une autre façons de voir le dobson. Une sorte de nouvel ère.
Et je parierais presque que la prime ira au premier car il n'y aura pas de place pour tout le monde.
Celui qui sortira une table imagerie efficace fera la différence.
c'est pourtant pas le nombre de béta testeurs qui manquent

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
=> comment la faire corriger en dec sans changer la mise en station ?

Par un plateau supplémentaire avec un petit débattement sur cet axe. Les Tom O font ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this