lyl

C5 passe-partout.

Recommended Posts

Le 06/11/2017 à 23:56, lyl a dit :

Il y a du titane dans le questar non ?

Enfin bref, le jour ou je tombe sur un bidule mythique comme ça, je pense pas que j'irais le recaser.

 

Un Questar 9-DP-7712-BB Maksutov Cassegrain est peut-être en vente ici Lyl.

 

L'ancien Maksutov Cassegrain Quantum 6" F/15 d'André Van der Elst est également peut-être encore en vente. Ce Quantum 6 a fait l'objet d'un astro test en 1982 dans la revue "Cosmos" et d'un rapport d'observation lunaire de Lucien D'Hondt dans la revue "Cosmos" n°84-2 de Printemps 1984. L'astro test du Quantum 6 est également paru dans la revue "Astrociel" n°17 de Janvier-Février 1988. Je crois savoir qu'André dispose aujourd'hui d'une Astro-Physics Starfire 178 f/9 en remplacement de ses anciens Quantum 6 et 8.

 

Un Questar 3.5" parisien était en vente sur les P.A du groupe d'astronomie de SPA le 01 mars 2010 :S. L'annonce est cependant toujours ouverte.

 

Jean-Noël

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Bonjour à tous :)

Et bien perso, mon C5 m'accompagne dans tous mes voyages, et je le trouve vraiment excellent optiquement, compact et très polyvalent :) Je ne pense pas qu'un autre instrument pourrais faire mieux, avec les mêmes qualités :) Un mak, c'est bien mais c'est plus lourd et avec un F/D plus élevé. 

 

208933Cel52.jpg

 

A+, Philippe :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours cette petite guerre Mak/Schmidt-Cassegrain. Quand l’atmosphère est très stable, les SC sont en général excellents, mais dans le cas inverse, ce sont bien les Maks qui l’emportent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

en 5" le chromatisme d'un sct n'est pas le problème, par contre la lame qui attire la buée, ça finit par lasser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, asp06 a dit :

la lame qui attire la buée, ça finit par lasser.

 

J'ai résolu le problème sur mon SCT de 305mm avec un bout de carton transformé en part buée. C'est nickel :)

 

Jean-Noël

Edited by Jean-Noel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, asp06 a dit :

en fait il manque un mewlon en 5".

Ils ont ressorti récemment le 180, . . ., peut-être pour plus tard ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/11/2017 à 23:05, FRANKASTRO64 a dit :

Bjr Patry,

Mon Mak127 SW acheté en début d'année supporte sans problème le 2" avec une sortie Baader Clicklock 2" et un RC dielectrique 99% de 2" : cela fonctionne super bien avec la grenade de l'oncle Al Nagler (oculaire Nagler Type 5 de 31 mm) ou un ethos de 10 mm ou encore Oculaire zoom Mark IIIde Baader !

On s'égare, c'est un instrument de découverte pour un débutant pour faire le tour des Messier.

Il faut savoir assumer les limites des petits tubes, mais comme le réducteur de focale Célestron n'est pas recommandé avec les oculaires, je me demande si on est obligé de prendre un oculaire flat-field pour optimiser le champ en 1"1/4 (pas de bricole 2", et un des observateurs porte des lunettes de correction presbytie)

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

il existe un newton bresser de 130 mm à f/5 pour 4 kg et 200€+, il est peut être plus facile de trouver des oculaires qui iront bien?

je crains que le porte oculaire  ne se profile dans le trajet des rayons.

Edited by asp06

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je  ne pensait pas au chromatisme, mais plutôt aux 38 % d’obstruction… Celle-ci ne peut être qu’être responsable d’une violente baisse de contraste.

Ici un essai en anglais qui conforte ce que je viens d’écrire :

 

http://scopeviews.co.uk/CelestronC5XLT.htm

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Kaptain a dit :

Ici un essai en anglais qui conforte ce que je viens d’écrire :

 

http://scopeviews.co.uk/CelestronC5XLT.htm

"Comparisons with the FS-60Q apochromatic refractor were interesting: the FS-60Q was much better on the Moon and planets in all but the steadiest seeing" et "For the Moon and planets buy a small APO or Maksutov instead".

 

Ça fait réellement peur o.O.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heuuu !!!! Une 60mm faire mieux qu'un C5 sur la lune : j'émet de très très très gros doutes sur ce comparatif !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Gérard :)

C'est un laser modifié par mes soins ;):)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

on peupalutté , les lunettes c'est magique ;)

plus sérieusement, un c5 collimaté et en température en montrera plus que la lunette de 60 mm, que l'image soit plus agréable et plus contrastée dans la lunette n'y change rien.

38% d'obstruction ça fait beaucoup mais le but c'est de faire du messier jusqu'à un grossissement de D/2 maxi si j'ai bien compris.

Edited by asp06
précisé le diamètre de la lunette ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En effet, asp06, les lois de l'optique sont toujours valable, même sous macaron premier ... ;):)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lyl,

 

tu as un ETX MEADE 125 à vendre dans les PA!

 

Ca ne pourrait pas faire l'affaire ?

 

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Jean-Noel a dit :

but the steadiest seeing

 

Le type précise bien qu’en cas de turbulence nulle, le C5 l’emporte bien évidemment sur la lunette.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon collègue du club avait flashé sur mon APO 80 qui est quand même un peu trop petite et chère, je lui cherchais qq chose dans le même poids et taille.

Avec mallette contre les chocs

IMG_20160923_150316.jpg
Tantôt, il m'avait sorti une annonce de C8 d'emblée, puis je pense que la taille l'a rebuté pour embarquer ça en  camping-car.

Pas tant pour la taille que pour le prix et la longue focale pas aisée.

En tout cas merci pour les commentaires, j'ai mis en relation mon collègue du club avec Pascal pour le C5. Il a déjà des oculaires 12,5 ortho abbe modifié 54° et 25mm ortho fuji 47° de la Zeiss, reste à lui trouver un champ max et une pupille assez grande, genre un 32-40 ou d'y mettre un réducteur visuel sur l'ortho fuji 25mm si ça rend pas trop moche l'image.

 

Et juste pour faire sourire on trouve encore ceux-là sur eBay

astroscan280.jpg

Il était loin d'être ambitieux mais ils ont résisté à toutes les copies pendant près de 36ans !

http://www.dansdata.com/astroscan.htm

Et juste pour la déconne : on en a trouvé ensuite livré avec des RKE. C'est de la que m'était venue l'idée de tester le 15mm RKE sur le dob406 :o et ça avait donné un résultat terrrible sur Jupiter :P ... mais c'est une autre histoire

 

Edited by lyl
astroscan
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Kaptain a dit :

 

Le type précise bien qu’en cas de turbulence nulle, le C5 l’emporte bien évidemment sur la lunette.

 

Hello Kaptain,

 

Je n'avais pas vu ta réponse. J'ai relu le test (en diagonale il est vrai) mais je ne retrouve pas que le C5 l'emporterait en planétaire sur la lunette malgré son pouvoir séparateur est 2x plus fin que celui de la DS60.

 

L'auteur remarque que le C5 souffre d'une sensibilité à l'agitation atmosphérique, plus importante que dans son APO 175mm : Jean Texereau expliquait bien le rapport entre la sensibilité à la turbulence et le rapport d'obstruction. L'impact sur la qualité des images est bien transcrit dans ce test dans lequel, Jupiter est décrit comme une balle molle en vision turbulente.

La vision de la planète lui paraît correcte en conditions stable mais peut-être pas tout à fait aussi nette et contrastée que dans la lunette. Une petite apo aura toujours des images planétaires plus lisibles et esthétique que dans un télescope offrant pourtant plus de détails au final.

 

Enfin, Jupiter présentait à l'auteur, une diffusion de lumière parasite autour de la planète. Cela laisse craindre une  rugosité notable sur les optiques de ce C5. Il conclut que le C5 ne fournit pas les vues planétaires les plus tranchées et que ce télescope est très sensible au seeing. Il recommande enfin d'acheter plutôt une petit APO ou un Maksutov pour la Lune et les planètes.

 

Je ne connais pas le C5 et me garderais donc de valider ou d'infirmer ce test. J'ai néanmoins quelques bases de réflexion :

 

1) Mon objectif Secretan de 80mm fournit des détails tranchés de la lune à 207x et une vision assez spectaculaire de Vénus.

 

2) Un simple T114/900 bien aligné m'a montré la triplette de Clavius sans aucun pb au Zeiss abbe 4mm et la lune ne diffusait pas à 270x.

 

3) Un C9 ma montré une vision grandiose de la rima de la vallée des Alpes en mode binoculaire et ne souffrait aucunement d'une sensibilité à la turbulence. Eta Crb était très bien séparée à 0,54" de séparation. Saturne était très ciselée et contrastée à 260x.

 

4) Mon Lx200 de 305mm ne diffusait pas un halo important de lumière autour de la Lune, l'astre Séléne présentait des vues à tomber par terre à la binoculaire est montrait clairement rima Marius à 500x. Les vues de Saturne ont été très nettes et détaillées à 375x (clavé 8mm). Les étoiles doubles serrées ont été superbes au Zeiss abbe de 4mm. Le contraste du SCT est cependant nettement en retrait sur celui d'un excellent Newton.

 

5) Mon N250x272 m'a montré le sens d'enroulement de la GTR, les WOS, festons et le transit complet d'Europe à la surface de Jupiter.

 

6) Un simple SW200 montrait également beaucoup de détails sur Jupiter, sans diffusion remarquable.

 

Ayant déjà observé des images insipides de la lune dans un C8 (decollimaté ?), je n'achéterais donc pas un C5 mais ce n'est que mon opinion bien sûr :).

Sorry pour le test saisi avec un smartphone et mon pouce :D.

 

Jean-Noël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as raison, c’est moi qui ai lu en diagonale... En fait, sa critique rejoint celle qu’on fait couramment aux Schmidt-Cassegrain, ils sont légers et bons en ciel profond, mais jamais terribles en planétaire. Le C5 n’a pas l’air d’y échapper. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Jean-Noel a dit :

 

Hello Kaptain,

 

Je n'avais pas vu ta réponse. J'ai relu le test (en diagonale il est vrai) mais je ne retrouve pas que le C5 l'emporterait en planétaire sur la lunette malgré son pouvoir séparateur est 2x plus fin que celui de la DS60.

 

L'auteur remarque que le C5 souffre d'une sensibilité à l'agitation atmosphérique, plus importante que dans son APO 175mm : Jean Texereau expliquait bien le rapport entre la sensibilité à la turbulence et le rapport d'obstruction. L'impact sur la qualité des images est bien transcrit dans ce test dans lequel, Jupiter est décrit comme une balle molle en vision turbulente.

La vision de la planète lui paraît correcte en conditions stable mais peut-être pas tout à fait aussi nette et contrastée que dans la lunette. Une petite apo aura toujours des images planétaires plus lisibles et esthétique que dans un télescope offrant pourtant plus de détails au final.

 

Enfin, Jupiter présentait à l'auteur, une diffusion de lumière parasite autour de la planète. Cela laisse craindre une  rugosité notable sur les optiques de ce C5. Il conclut que le C5 ne fournit pas les vues planétaires les plus tranchées et que ce télescope est très sensible au seeing. Il recommande enfin d'acheter plutôt une petit APO ou un Maksutov pour la Lune et les planètes.

 

Je ne connais pas le C5 et me garderais donc de valider ou d'infirmer ce test. J'ai néanmoins quelques bases de réflexion :

 

1) Mon objectif Secretan de 80mm fournit des détails tranchés de la lune à 207x et une vision assez spectaculaire de Vénus.

 

2) Un simple T114/900 bien aligné m'a montré la triplette de Clavius sans aucun pb au Zeiss abbe 4mm et la lune ne diffusait pas à 270x.

 

3) Un C9 ma montré une vision grandiose de la rima de la vallée des Alpes en mode binoculaire et ne souffrait aucunement d'une sensibilité à la turbulence. Eta Crb était très bien séparée à 0,54" de séparation. Saturne était très ciselée et contrastée à 260x.

 

4) Mon Lx200 de 305mm ne diffusait pas un halo important de lumière autour de la Lune, l'astre Séléne présentait des vues à tomber par terre à la binoculaire est montrait clairement rima Marius à 500x. Les vues de Saturne ont été très nettes et détaillées à 375x (clavé 8mm). Les étoiles doubles serrées ont été superbes au Zeiss abbe de 4mm. Le contraste du SCT est cependant nettement en retrait sur celui d'un excellent Newton.

 

5) Mon N250x272 m'a montré le sens d'enroulement de la GTR, les WOS, festons et le transit complet d'Europe à la surface de Jupiter.

 

6) Un simple SW200 montrait également beaucoup de détails sur Jupiter, sans diffusion remarquable.

 

Ayant déjà observé des images insipides de la lune dans un C8 (decollimaté ?), je n'achéterais donc pas un C5 mais ce n'est que mon opinion bien sûr :).

Sorry pour le test saisi avec un smartphone et mon pouce :D.

 

Jean-Noël

La vache, le C5 est plus sensible à la turbu que cette apo 178!

J'en reste assis.

En conjectures et conneries.

L'apo 178 est à vendre, je suis preneur.

Au prix de la conner.... cad bien peu en rapport.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 3 heures, stanislas a dit :

La vache, le C5 est plus sensible à la turbu que cette apo 178!

J'en reste assis.

En conjectures et conneries.

L'apo 178 est à vendre, je suis preneur.

Au prix de la conner.... cad bien peu en rapport.

 

C'est en effet édifiant Stanislas. Le C5 doit cependant être défavorisé par la présence du sol, son optique approximative et par son obstruction importante comme nous pouvions nous en douter. :|

Jean-Noël

Edited by Jean-Noel
Pb insertion smiley

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec une différence d'altitude inférieure à 1m entre cette apo 178 et le C5, cela ne doit pas y faire sensiblement.

Curieux les 2 C5 utilisés ici n'ont pas le même comportement que dans ce comparatif effectué outre manche..

C'est sur qu"en comparant avec un vieux c5 ce sera simple.

L'obstruction sur les petits détails peu contrastés n'a pas d'effet sauf si la précision optique est médiocre.

Pour n'importe quel design.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, stanislas a dit :

L'obstruction sur les petits détails peu contrastés n'a pas d'effet sauf si la précision optique est médiocre.

 

Cela serait un bon test à réaliser en créant des obstructions de diamètres différents sur une apo par exemple. Je préfère personnellement utiliser un télescope obstrué à 0,16 plutôt qu'un instrument obstrué à plus de 0,3. Je ferai bien sûr le test avec mes newton sur les demi tons planétaires de Jupiter, avant d'émettre un avis plus tranché et factuel.

Jean-Noël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Dav78
      Salut,
       
      J'ai depuis quelques semaines une lunette TS Optics Imaging Star 71 que j'ai commandée chez Pierro.
      La lulu est nickel, et les résultats me conviennent.
      J'ai cependant un petit souci de tilt que je n'arrive pas à régler, et c'est là que j'ai besoin de votre aide ou de vos conseils 
       
      Le PO est en 2,5 pouces, il y a un correcteur intégré, et le FF est bien corrigé.
      Il y a un système de correction de tilt au bout du PO, avec la bague rotative à 360. Il me semble que cette ensemble est fixé au PO par une connexion de type M63.
       
      Il y a donc 3 séries de vis pour régler le tilt, avec pour chaque série, deux tirantes et une poussante, enfin je crois.
      Je vous ai mis une petite photo, ainsi qu'un schéma du système de réglage de tilt et du capteur de l'APN (A7S). Le point de vue est depuis la lunette vers le capteur, comme sur la photo.
      Je vous ai également mis une image correspondant à deux photos : une orientée à 0°, et l'autre à 90 (à peu près).
      Sur cette image, que j'ai réorientée (flip vertical) pour matcher avec le schéma et le capteur, on voit bien qu'en bas à gauche les étoiles sont un peu allongées, et celles en haut à droite sont hors focus, ce qui semble en gros correspondre à l'axe de tilt à corriger.
      Le pbm c'est que je n'arrive pas à tout bien corriger, ce qui semble être lié à la position des vis de réglages : quand je dévisse les deux séries en bas à gauche, ça corrige bien les étoiles allongées, mais ça empire la perte de focus en haut à droite.
      Il faudrait qu'une série de vis soit localisée pile poil en bas à gauche. 
      J'ai bien pensé à mettre des spacers en M63 entre le PO et le système de réglage de tilt pour essayer de bien positionner les vis, mais je n'en trouve pas...
       
      J'espère que j'ai été clair dans mon explication.
       
      Des idées les copains ?
      Merci!
       
      La photo du système et le schéma avec photo en fond.
       


       
      La photo à 100% pour voir où sont les défauts.

       
       
    • By Yoann DEGOT LONGHI
      Salut
       
      Je n'arrive pas à trouver de bague rotative en M48 bien construite et qui ne vignette pas trop....
       
      J'ai pris celle là chez PA :
      https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/accessoires-m48/bague-rotative-m48-hq-tirage-12,5mm_detail
       
      Mais avec une ouverture de 40mm, elle vignette plus qu'une bête allonge (43mm), ce qui est ballot.
       
      C'est pour utiliser avec un a7s, je sais que ça vignetera de toute façon, mais là c'est vraiment trop.
       
      Une idée?
       
      Merci d'avance
    • By tom
      Meilleurs voeux à tous les astronomes !

      20 années d'astronomie derrière moi et voilà venu le moment de lancer un nouveau projet pour s'amuser pendant les 20 prochaines années.
      J'ouvre ce post en toute modestie pour partager mes expériences et  quelques réponses sur les questions que l'on peut se poser sur ce genre de sujet sans fin à savoir : et si je refaisais mon set up ?!
      Je partage ici parce que j'ai appris énormément de choses sur ce forum en tant d'années et que ça me paraît être un juste retour des choses d'y participer à mon tour.
       
      Pour gagner un peu de temps dans ce feuilleton, ce projet a été lancé il y a déjà 3 ou 4 mois... et promet de se poursuivre pour encore au moins la même chose. Il se finira le jour de la première lumière. C'est à dire après les réglages, la/les collimations, les corrections de tilt, la mise au point électronique...etc. Je m'engage officiellement à ce que toute image non optimisée ne soit pas considérée comme première "vraie" lumière... ça promet de durer un moment.. donc. Installez vous bien et c'est parti.
       
      EPISODE 1 - Cahier des charges
      Pour entrer directement dans le vif du sujet, le setup que j'utilisais jusqu'alors avec grand plaisir était le suivant :
      Lunette : Televue 85 + réducteur televue : focale de 480mm ccd : atik 16HR - échantillonnage de 2,7'' (donc sous-échantillonné) monture : Taka EM200 temma2jr + guidage diviseur optique (marque ZWO) et Atik Titan Logiciels : prism V10 (acquisition et prétraitement) L'ensemble était relié au pc en ethernet via un silex 4000U2 avec une stabilité logicielle de l'ensemble exceptionnelle depuis 4 ou 5 ans et de bons résultats en imagerie (cf. images ci-dessous)  
      Alors pourquoi en changer si ce setup fonctionne bien ???
      je le connais par coeur et l'astronomie c'est beaucoup moins amusant quand tout fonctionne du premier coup. je sous-échantillonne depuis des années c'est un set-up pour faire du grand-champs, avec un capteur principal qui fonctionne très bien, mais qui n'est pas adapté au grand champs (petite taille, gros pixels), donc il me faut plus de focale. l'évolution des capteurs me donne envie d'essayer les CMOS en pose rapide et pourquoi pas de combiner ces poses avec des poses longues en ccd. et puis le diamètre évidemment : j'en veux plus.  
      Il a donc bien fallut se lancer et écrire un cahier des charges pour commencer à réfléchir un peu plus précisément. Voici donc mes contraintes :
      La contrainte principale et absolue est que je veux rester sur un setup mobile pour voir du pays et des amis . Cette contrainte conditionne énormément de choses à commencer par l'encombrement et le poids d'autant plus que je fais de l'imagerie et non du visuel. Deuxième chose : je conserve l'atik16HR... fidèle, efficace, très peu bruitée. Elle peut être diablement efficace en longue pose sur des nébuleuses planétaires en ciel profond et elle n'a pas dit son dernier mot.
       
      Le cahier des charges de départ du projet est donc :
      - Tube léger : maximum 12kg (hors train optique mais y compris les anneaux) - Diamètre : le maximum tout en respectant la contrainte numéro 1 - Modulable : pose rapide / Nébuleuses planétaires / Galaxies - Evolutif : correcteur/réducteur/barlow...etc - Assez rapide pour l'imagerie (F/D<5) mais avec une collimation stable… très très stable - Backfocus mini : 60-65mm pour pouvoir placer un diviseur en cas de besoin - Mise en température rapide et stabilité thermique du tube  
      La suite au prochain épisode.



    • By zirkel 2
      Bonsoir,
       
      Un copain de la fête du Soleil chez P.Bourge a dégoté dans une brocante voisine une boîte complète d'oculaires Zeiss (CZJ) orthoscopiques. 😀
      Si ça vous parle...

    • By Bernard_Bayle
      Bonjour tout le monde .
       
      Je suis une tanche en optique ( là aussi ) et j'ai besoin de lumières , les modifs que j'ai effectué
      sur mon C11 :   http://www.bbayle.com/C11_Xlt_Fastar_Alu/index.html 

      et dont je suis entièrement satisfait , engendrent pour moi de la curiosité sur la qualité optique
      des S-C et en particulier du C11 XLT Fastar que je possède .
       
      Parmi les moyens amateurs de contrôle du bon fonctionnement optique d'un S-C
      il y a le Ronchi , l'examen visuel d'un star Test , l'obtention d'une tache d'Airy correcte  et sans doutes d'autres ?
       
      Qu'en est-il d'un Test avec WinRoddier?
      J'ai essayé de respecter la procédure ( pas forcement tout...) , intra / extra focale au même tirage,
      par contre subsistait un léger courant de Tube , caméra au foyer et 3 itérations quand on fait tourner le logiciel .
       
      ** Tableau modifié pour le rapport de Strehl ,   ( avec les décimales ...)
      et cette fois...... c'est pas bon !
       

       
      J'ai au moins 2 interrogations , le Rapport de Strehl à 1 ce qui parait complètement aberrant,
      et les Lamnda assez bas .
       
      J'ai réalisé ce Test avec les réglages actuels du C11 qui peuvent donner les images ci-dessous que
      je trouve pourtant bien résolues .
       

       

       
      Voilà , si il y en a qui ont du temps à me donner quelques explications je les en remercie,
      sachant que je suis nul en optique ...

      Bernard_Bayle
  • Images