FRANKASTRO64

Acheter son matos en Asie par internet

Recommended Posts

Parce que je suis intégrateur, ici c’était dans le cadre d’une solution pour un observatoire professionnel. En revanche je ne vends pas de caméras ZWO aux amateurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

C'est rigolo de taper sur la chine nationaliste, GSO et Synta ont été créés à Taiwan qui doit représenter, à mininima, 90% du matériel vendu pour les astrams.

 

Après bien sur il y'a... les restes.

 

Mais bon peu qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. :D

Edited by jmpg86
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, chonum a dit :

Parce que je suis intégrateur,

 

Oui mais Pourquoi avoir commandé directement en Chine et ne pas passer par un revendeur français ?

 

parce que c'est beaucoup moins cher de commander directement en chine ! Non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que je suis intégrateur et que j'ai le droit de commander directement. Comme un revendeur.

Et encore quand j'ai besoin d'une seule caméra je la commande directement chez OU.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

moi j'ai bien comparé les prix, entre alie......  et les revendeurs européens, ben j'ai acheté en Grande Bretagne une ZWO. Le prix est exactement le meme ( à 50 euros près) j'étais sur de ne pas avoir de frais de douane, je l'ai eu en 10 jours et elle fonctionne bien...

En revanche, jhe suis passé par Global je ne sais plus quoi pour un objectif canon pancake de 50 mm, ça m'a couté pas grand chose, sans frais de douane, et c'est pas une copie... 

De toutes façons, faut pas se leurrer, les caméras actuellement c'est ZWO et ASI et c'est chinois... donc, favoriser un commerce français, c'est un peu difficile !

Dans un autre sujet, les drones aussi c'est chinois, et acheter sur Aliex.... un drone, c'est 15% moins cher au moins.

 

Je crois qu'il faut pas se boucher les yeux : les grandes entreprises (françaises, américaines, allemandes) font fabriquer leur electronique en chine parce qu'ils travaillent plus vite et moins cher. Je ne vois vraiment pas, pour ces produits en tous cas, pourquoi le client devrait à toute force acheter "français" du matériel chinois. 

La chose est différente quand on parle d'optique, d'avion de chasse, d'hélicoptères, de vin, de fromages, vous voyez ce que je veux dire....

 

Eric

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, eric97417 a dit :

Je crois qu'il faut pas se boucher les yeux : les grandes entreprises (françaises, américaines, allemandes) font fabriquer leur electronique en chine parce qu'ils travaillent plus vite et moins cher.

 

 

Qui avec un peu de "chance" ont une succursale dans un paradis fiscal pour échapper à l'impôt ici .....

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de parcourir les différentes réponses faites à Franckastro64 et je note que les arguments exposés sont très intéressants et légitimes. Les uns sont à la recherche du meilleurs prix, les autres veulent être certains que leur achat effectué en France leur garantira conseils et SAV de qualité à tout instant. Apparemment, deux choses incompatibles en France car

on voit immédiatement surgir en filigrane la question de la saine concurrence entre les revendeurs français de matériels d'astronomie. Dussé-je en faire une liste, certes non exhaustive, on s'apercevrait très vite que celle-ci n'existe pas ou très très peu mais qu'à contrario il y a bien une pratique de convergence tarifaire. Ceci s'explique-t-il par le fait que l'importateur et distributeur historique donne aux revendeurs "Un tarif public conseillé" que ceux-ci appliquent presque comme un seul homme ? On serait tenté de le croire !

Qu'en est-il du conseil et du SAV ? Nous avons la chance en France d'avoir des revendeurs qui connaissent l'astronomie, puisque pratiquants, et sont donc de très bons conseils au moment de l'achat. Je n'ai pas eu à tester le SAV (chance ou bonne qualité du matériel acheté à majorité asiatique) mais un astram avec qui je vais sur le terrain à eu besoin du service après vente pour sa monture et pour une caméra de CP. Dans les deux cas ses problèmes ont été résolus gratuitement et dans des délais "relativement" convenables. Quelle attitude adopter ? On voit bien que nous sommes souvent confrontés à un choix cornélien au moment de l'acquisition d'un matériel. Je crois que la réponse est en fonction de la somme engagée et de la complexité du matériel. Il est évident que l'achat d'une monture ou d'un tube, par exemple,  à tout intérêt  à s'effectuer en France pour les raisons ci-dessus exposées. A l'inverse nous serions tentés d'acheter directement en Asie pour des montants moins importants mais avec le risque de devoir payer des droits de douane et taxes diverses pour "gagner" au final environ 15%. Le jeu en vaut-il la chandelle ?  Ces 15% ne sont-ils pas les euros supplémentaires pour du conseil et du service ?  Ne sont-ils pas les garants de la préservation de mes magasins et vendeurs français ? A ce stade la raison doit l'emporter et je suis prêt à payer un peu plus cher pour du conseil et du service mais ce que j'attends de la part de nos revendeurs c'est un peu plus de "bagarre" sur les prix. Leur attitude me fait penser à nos différents Opérateurs téléphoniques et F.A.I qui un jour se sont faits sévèrement "épingler" par la DGCCRF pour un manque de pratique concurrentielle sur les offres et tarifs. Devrons-nous en arriver jusque là pour ne plus avoir à nous poser la question "j'achète en France ou en Asie ?

Bonne année 2018 à vous tous sous des ciels propices à de belles observations.

Bruno.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est déprimant quand on met beaucoup d'argent sur l'astro c'est de ne pas voir des -10% ou -20% sur des caméras ou autres appareils. Vu les prix élevés, des gestes comme cela seraient grandement appréciés...

Sinon astroshop et teleskope de changent un peu la donne avec des remises limitées. C'est sûr que l'on peut faire d'avantage et tout le monde y gagnerait.. il y aurait plus d'achats..

 

Surtout que les prix flambent sans trop de raison, je regardais un C11 qui était à 2100€ maintenant ils sont à plus de 2400€ !! Pourquoi tant d'augmentation ???

Edited by Alef

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Alef a dit :

un C11 qui était à 2100€ maintenant ils sont à plus de 2400€ !! Pourquoi tant d'augmentation ???

 

C'est tout simplement le résultat de l'offre et la demande => une demande de C11 supérieure à la disponibilité sur le marché européen d'où le prix du C11 qui augmente ! CQFD !

 

Et c'est nous (les Astrams)  qui payons encore !

 

bon Ciel  à tous

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, BrunoM31 a dit :

 Ces 15% ne sont-ils pas les euros supplémentaires pour du conseil et du service ?

 

En effet, je suis assez d'accord avec Bruno pour ce qui est des achats de tubes et de montures !

 

En revanche, pour le reste, le différentiel tarifaire est souvent plus important !

 

C'est la raison pour laquelle j'ai achetée mes oculaires (hors Baader) aux USA sur le Net et j'ai gagné de 35% à 65% par rapport au prix européen en tenant compte des frais de douane !

 

Maintenant, je m'aperçois que les accessoires type CMOS ou les accessoires mécaniques sont vraiment moins chers à acheter en Asie directement : il en va du simple au triple !

 

Bon Ciel à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Finalement Franck, c'est peut-être à nous aussi de faire comprendre aux revendeurs que nous ne sommes pas que des gogos justes bons à payer au prix le plus fort. Il est évident qu'à continuer ce type de pratiques commerciales des plus jeunes que moi ne s'offusqueront pas d'acheter tout en Asie et tant pis si le SAV ne suit pas. Ils évalueront rapidement le bénéfice/risque. A l'heure de la mondialisation, les frontières commerciales n'existent pas pour eux. 

Bruno.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'adhère globalement à ce qu'a dit bruno. Une monture cela peut tomber en panne, et dans ce cas, le support et le conseil en France se paye. Tu peux être amené à payer encore un peu plus un service de proximité et privilégier alors un achat local (Toulouse pour moi). Les quelques dizaines d'euros de plus seront vite rentabilisés si tu t'évite un renvoi par transporteur en cas de panne. Idem pour un tube lourd et fragile.

 

Pour de l’électronique (caméra), là c'est pas lourd, mais le SAV est peut être aussi plus fréquemment utilisé. Donc pour moi c'est Français, Européen à la limite.

 

Pour le reste (oculaire, accessoires), le risque de recours au SAV est plus faible. Ca ne tombe pas en panne un oculaire à mon avis, (au pire cela tombe tout court, mais c'est rarement pris en garantie) ni une bague à visser, ni un accessoire mécanique, du coup c'est pas déconnant d'aller l'acheter là où il est moins cher (Europe, US, Asie dans l'ordre décroissant de prix).

 

Du coup, à part une caméra offerte par QHY, et un oculaire gagné aux US, j'ai appliqué cette règle à tout mon matériel. L'occasion ne rentre pas trop en ligne de compte, là c'est un choix de disponibilité surtout. Maintenant chacun voit midi à sa porte, mais il ne faut venir pester quand le manuel n'est pas traduit, ou que le conseil n'est pas là pour aider à la prise en main. Faut simplement assumer ses choix, ... et les faire respecter !

 

Marc

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/01/2018 à 11:58, patry a dit :

Pour de l’électronique (caméra), là c'est pas lourd, mais le SAV est peut être aussi plus fréquemment utilisé. Donc pour moi c'est Français, Européen à la limite

 

Tant que le matériel est sous garanti, on peut compter sur un service plus rapide si on a acheté en France ou Europe plutôt qu'en Chine mais dès que la période de garantie est terminée, on sait tous que ces caméras sont du jetable comme plein de matériel onéreux... apn, imprimantes...

 

Je pense acheter ma future caméra en Asie ou en GB comme il a été indiqué plus haut...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, j'étais au courant de la page de zwo sur A express, mais c'est qui ce revendeur UK au prix miraculeux sans frais de douane ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le matos photo MyDigitaLand (Taiwan via UK) avant aussi des prix miraculeux sans frais de douane (cf UK), mais je ne pense pas que c'était très légal... Je ne suis plus trop mais j'ai l'impression qu'ils se sont calmés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

j'ai déjà commandé en asie (Chine & Japon) directement pour un imageur la 290 et pour d'autre produits en rapport avec le thé. Et je suis passé par la poste locale, ainsi les frais de douanes n'ont pas été appliqué car elle repasse par la poste Française, et non pas les livreurs lambda. Sinon on paye la taxe, ça passe où ça casse !

 

Bon ciel étoilé & lunaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'achète quelques composants ou matériels électroniques de faibles valeurs en Chine. Outre le fait que l'emballage est minable (et le matériel parfois aussi), un certain nombre de colis n'arrivent jamais. Rien à voir avec les achats aux USA. Ou alors via transporteur FeDex, etc... mais avec tous les frais au maxi (qui ne valent pas le coup pour ce que j'achète). Personnellement, à titre individuel, cela me paraît risqué.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Achaim
      bon alors j ai mis suggestion puisque pas de catégories qui puisse correspondre ,une simple ouverture aux paysages célestes de jours comme de nuit mettant en valeur nos astres préférés serait pas mal  c est un clin d œil aux administrateurs de ce site
      le paysage , de jour comme de nuit à pour moi sa place dans le fait d étre sensible au ciel , l environnement céleste peut se satisfaire d observations très au delà de notre sphère ou tres en deça de la dite ...l observation de notre soleil en direct ou à travers les nuages a autant d importance que celle a travers un télescope , tout est question de sensibilité ....et d interrogations ...
      de fait , une petite propo de paysages solaire ...et neigeux
       
      interrogation ?   je suis surpris sur l aspect de la première ..?  aucune idée de quoi vient les rayons
       



    • By Michel Deconinck
      Bonjour à tous
       
      Rien n’est encore certain mais on prédit une pluie de météores les alpha Monocérotides.  Ce serait dans la nuit du 21 au 22 novembre 2019.  Cet essaim est actif chaque année et produit quelques jolis météores vers le 22 novembre. Ils sont surtout connus pour quatre pluies survenues en 1925 (THZ* 1000 à 2000), 1935 (THZ 1000), 1985 (THZ 700) et 1995 (THZ 400). L’activité de 1925, 1935 et 1985 fut une surprise complète, par contre les observateurs étaient prêts pour l’événement de 1995 qui avait été prédit bien à l’avance comme pour celui de cette année 2019.
      N’oublions pas qu'il ne s'agit que d'une prédiction.  Les observateurs peuvent ne rien observer du tout, mais leurs observations même négatives contribueront à notre compréhension de l'activité de ces météores et nous aideront à vous informer avec plus de précision.
      Contrairement à la plupart des pluies de météores qui durent plusieurs heures, la forte activité des alpha Monocérotides est bouclée en une heure et parfois moins.  Cette année la pluie devrait se produire vers 04h50, temps universel soit 5h50 TL (temps local en métropole).  La France, toute l’Europe de l’Ouest et le nord-ouest de l’Afrique sont donc les meilleurs endroits pour visualiser cet événement.  N’étant éclairée qu’à 20% La lune ne sera pas un problème et elle se trouvera suffisamment loin dans la constellation de la Vierge.
      Si le chiffre d’un THZ de 400 devait être atteint à nouveau en 2019, cela donnerait autour de 7 météores par minute au moment du maximum.  Les instants à seulement 5 minutes du maximum pourraient montrer considérablement moins d'activité.  Ces météores ne sont jamais espacés régulièrement mais apparaissent par groupe, de sorte que 2 à 3 météores peuvent être vus à quelques secondes d'intervalle, puis une minute entière peut passer sans aucune activité.  Cela reste encore de loin une activité extraordinaire qui devrait être surveillé.
      Le radiant de l’essaim se trouve près de l'étoile brillante Procyon dans les limites de la constellation de Canis Minor.

      Courtesy Southern Star Systems
       

      Pour bien observer ce phénomène je vous propose :
      d’espérer un beau temps, dans le Sud ce n’est pas gagné, de vous éloigner des lumières gênantes (comme celles des tomates bretonnes : ), de centrer votre champ de vision sur Procyon, si la lune se trouve dans votre champ de vision, déplacez votre vue vers l’ouest pour la garder hors champ. de commencer l’observation dès 4h50 TL, car une petite erreur dans la prédiction est toujours possible.   Lors de ce type d’observation, il est important que l'observateur enregistre l'heure et le type de météore observé (magnitude, couleur, trainée persistante).  Cela nous permettra de déterminer l'heure exacte de l'activité maximale.  Les observateurs sont invités à fournir vos données à l’IMO en remplissant le formulaire d’observation en ligne : IMO Observing form,  et rapidement après votre observation.
      (*) THZ Taux Horaire Zénithal, le ZHR en anglais
       
      Information extraite de l'article de Robert Lunsford de l'AMS en anglais ici (https://www.amsmeteors.org/2019/11/alpha-monocerotid-outburst-in-2019/)
       
      Bon ciel à vous tous !
      Michel
    • By Onhenriquanne
      Bonjour,
      En quête d'un télescope pour de l'observation et un peu d'astrophoto je m'en remet à vous : 
      J'ai un budget serré de 550euros max, je vais droit au but :
      J'ai vu pleins d'endroits où se trouvaient des 150/750 de SW sur EQ3-2 à 400euros sans motorisation, avec une double motorisation on tombe pile sur mon budget. Problème il manque encore le viseur polaire et l'occulaire de collimation (obligatoires pour la photo), donc est-ce que la double motorisation est obligatoire ou une simple est suffisante car elle permet juste de contrôler le 2e axe avec une mannette au lieu d'une télécommande...
      Merci d'avance,
      Onhenriquanne.
    • By CPI-Z
      Après une installation pour le moins chaotique voici mon premier essai AIDA.
       
      Je suis partie d’une image de saturne trouvée via Icy, autre logiciel complet de traitement d’images
      lui aussi avec des outils de déconvolution. Je n’ai pas trouvé MitivDeconvolution et il serait remplacé par le pluging SimpleDEMIC.
      http://icy.bioimageanalysis.org/
      https://mitiv.univ-lyon1.fr/software/tutorial.html
       
      Bref voici l’image de Saturne et la psf d’origine. Je pense que c’est un one-shot fait avec un grand télescope pour un amateur.
      saturn.fit
      psf-0.fit

       
       
      Résultat AIDA avec les paramètres par défaut faute de comprendre les paramètres (Advanced ...)

      et la psf calculée psf-1.fit
       
      J’aime pas cette image je pense que cela vient de paramètres à modifier dans la déconvolution inverse d'AIDA.
      Constat, la psf d’origine psf-0 est bien « épurée » en psf-1
      Autre constat : la psf sortie d’AIDA à des niveaux entre 0 et 1 donc il faut la multipliée (virgule flottante) pour l’importer dans nos soft.
      psf-0               psf-1
      images modifiées pour voir les basses lumières. Les modifs sont mineur la psf d'origine était déjà "bonne"
       
      Il existe plusieurs logiciel pour faire de la déconvolution pseudo -inverse dont ImageJ avec son pluging Parallel_Spectral_Deconvolution-1.12 que je trouve particulièrement efficace et conviviale (déjà plusieurs fois évoqué dans Astrosurf)
       
      Déconvolution de saturn par psf-1 avec ImageJ
      paramètres sur l’image suivante :

       
      Résulat :

      PS: on devine même le disque de la planète au travers de l'anneau extérieur en partie inférieure et des irrégularités dans les anneaux.
       
      Résumé du setup :
      - optimisation psf avec AIDA
      - déconvolution Pseudo-inverse avec ImageJ (par manque de maitrise des paramètres AIDA)
      - filtres bruit … AstroSurface et Iris
       
      Pour la comparaison avec nos traitements usuels (ondelettes … ), je vous laisse présenter vos images issues de vos outils favoris à partir de la même image d'origine saturn.fit
       
      Cordialement
      CPI-Z
    • By Michel Deconinck
      Bonjour
       
      Une nova est apparue dans l’Écu de Sobieski, le 29 Octobre à 1h23 TU. 
      Elle a été découverte par le système automatique : All-Sky Automated Survey for Supernovæ (ASAS-SN) 
      Son premier petit nom : ASASSN-19aad ou encore TCP J18395972-1025415
      Coordonnées :
      R.A. 18h39m59.70s, Decl. -10°25'41.5"
      2019 October 29.0578 UT, gmag. 11.56 (ASAS-SN)
       
      Il existe tout près de cette position quelques étoiles candidates.
      Sa particularité est qu'elle est bien rouge.
       
      J’ai réalisé l’estimation de sa magnitude (+9.3)  ainsi que ce croquis, le soir même de sa découverte :

       
      Le premier spectre réalisé indique (ATel 13241) qu'il s'agit d'une nova classique au début de sa phase d'explosion.
      La séquence vient d'être éditée, attention pour un FOV de 120' et un nombre impair de miroirs:

       
      Bon ciel à vous tous
      Michel
       
  • Images