symaski62

(6478) Gault comète, période de rotation = 3.360 +/- 0.005 h

Recommended Posts

Selon un communiqué (ATel #12450) du 29 janvier : "Continued Activity of (6478) Gault", paru dans The Astromer's Telegram :

http://www.astronomerstelegram.org/?read=12450 ,
... une seconde queue a été détectée le 28 janvier par le Zwicky Transient Facility (ZTF) opèrant au Samuel Oschin Telescope de 48 pouces (Palomar), suite à un second pic de luminosité enregistré vers le 4 janvier (mag.r = 2.0 au-dessus de l'éclat nominal).
La première est apparue le 16 nov. 2018 suite au premier pic de luminosité du 7 nov. (mag.r = 2.5 au-dessus de l'éclat nominal).

 

J'ignore si les deux queues sont visibles simultanément et si une coma est détectable (ou a été détectée) par un grand télescope ? Vivement qu'ils nous fournissent leur imagerie de Gault ...

Alors éruption ou impact ?

 

 

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut,

Imagé la nuit dernière vers 1h du matin, objet très bas à ma Latitude normande : 25° de hauteur environ

et dans les couches basses de l'atmosphère :(

pas de seconde queue détectée, la première est toujours présente sur une longueur de 4' d'arc

 

go1_as.jpg

Edited by compustar
  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

oué,   jamais vu ?  

 

(6478) Gault,   2 Queue  ?   

 

😳  wow !  

 

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention aux artefacts, car dans l'image de Carmelo Falco que tu donnes en lien, il y a une étoile à la base de la 2è pseudo queue.

gault.gif.6170a1a6035c7fed0c4278982d9ec948.gif

 

J'ai pris l'image du DSS, où j'ai gardé juste les étoiles, et en transparence, j'ai mis l'image de Carmelo. Les traits rouges sont les traces des étoiles. Il y a bien la trace de la 1ère queue en vert.
Avec la registration sur la comète, ça donne l'impression que la 2è queue est très lumineuse et grande, mais c'est surtout la trainée de l'étoile en arrière-plan.

Ceci dit, il y a peut-être un début de trace de 2è queue à la base de Gault, mais c'est tout...

Voilà, c'était pour passer le temps ^_^

Matthieu

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok   peut-être    2 queue   

 

queue de gaz =   Gas tail (anglais)

 

queue de poussière = Dust tail (anglais)

 

 

640px-Cometorbit01.svg.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que l'angle attendu entre les 2 queues est actuellement de 70°, avec une direction opposée au mouvement (queue de poussières) à PA=272° (Direction ouest) et la direction antisolaire à PA=340° (Plus au nord que la 2eme queue) - il faut des modèles de trajectoires de poussières pour expliquer ces 2 trainées de poussières...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.

 

...Pas d'artefact, les deux existent, plusieurs images pros (F. Colas au Pic par exemple) mais aussi amateurs la montre très bien (hors étoiles proches).

On est au alentour des +1' pour la plus petite et > à 4.5' pour la plus grande.

 

Bon ciel.

JFS

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Soulier jf a dit :

Pas d'artefact, les deux existent

C'est bien ça. mais c'était juste pour signaler que sur l'image de Carmelo, la trainée qu'il note avec une dimension d'un peu plus d'1 minute, c'est aussi une trainée d'étoile (en plus peut-être de la 2è queue, j'en conviens)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 images et une petite animation  de la nuit dernière

Essai avec un 200 mm, queue principale bien visible mais pas de trace de la seconde

au 16" il me semble deviner la seconde queue, ça vaut pas les images du Pic  mais j'ai pas mieux

le ciel normand n'est pas très transparent ces temps ci :(:(

 

 

bs8_gault_20190227.jpg

web_gault_20190227rc.jpg

anim_gault_20190227.gif

Edited by compustar
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎30‎/‎01‎/‎2019 à 01:24, jackbauer 2 a dit :

A la base, c'est pas un astéroïde double : Gault & Millau ? 

Pardon, je comprend pas le rapport avec Millau ?  :) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, sans doute le premier papier ("Multiple Outbursts of Asteroid (6478) Gault") sur cet objet très singulier, produit par l'équipe du "Zwicky Transient Facility" (Quanzhi Ye et al.) qui estime que les particules émises de part leur couleur, ne sont pas de taille sub-micronique ou faites de glace d'eau compatible, mais de préférence composées de poussières > ou = à 10 μm, éjectées à moins d'un m/s (!), hors processus de sublimation et concernant des quantité de matières respectivement de 2 x 10E7 kg et 1 x 10E6 kg (jets d'octobre et de décembre 2018).

 

A noter l'écart de 31° entre l'axe de la queue (la 1ère ?) et celui reliant le Soleil et (6478) Gault.

Malheureusement, les données acquises par le ZTF ne permettent pas d'en extraire une courbe de lumière due à la rotation :(

 

Un scenario plausible serait le fusion d'un objet binaire en quasi contact ...

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu par Compustar le 24 Mars :)

20x180s - queue d'environ 4'

 

 

anim_gault_20190324.gif

Edited by compustar
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

la seconde queue semble avoir disparue. ??

Par contre il me semble que la queue de poussières s'est accrue, j'ai mesuré 5' de long sur mes images

la nuit dernière :

 

as_gault_20190326.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La période de rotation n'a toujours pas pu être déterminée car la courbe de lumière ne montre pas de variation significative. C'est d'autant plus dommage que c'est justement une super rotation qui est avancée pour expliquer les éjections de matière !

Autrement, il est indiqué qui les images d'Hubble sont trop exposées pour distinguer l'environnement proche de Gault, histoire de mieux comprendre ce qui se passe réellement.

 

Perso, je ne comprends toujours pourquoi une telle linéarité et continuité des queues en particulier la 'A', censées être provoquées par de brèves éjections de matière émanant d'un corps en rotation rapide !  J'imagine quelles devraient spiraler, non ?

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By BobMarsian
      Après avoir pratiqué quelques essais photographiques sur des rapprochements apparents d'astéroïdes brillants (mag. < 11) à l'aide de cartes fournies par Heavens-Above, dont les écarts se mesuraient en degrés comme pour 23 Thalia & 40 Harmonia (3,08° le 24/04/2020) :
      http://www.astrosurf.com/topic/136014-conjonction-40-harmonie-23-thalie/
      ..., l'idée m'est venu de traquer des rapprochements bien plus serrés (appulses) en descendant jusqu'à la magnitude 14.
      Le site : http://www.minorplanet.info/ObsGuides/Appulses/AsteroidAppulses.htm en donne des listes calculées par Brian D. Warner jusqu'à la magnitude 16 pour des séparations < 900" (15') d'astéroïdes éloignés de plus de 45 deg. du Soleil.
      En 2021, à partir d'avril, ça représentait 19 appulses (mag. < 14) dont 7 (mag. < 13).
      Premier de la liste d'avril :
       - le 3 à 10:16 TU :  18 Melpomène (mag.V 11.0) - 133 Cyrène (mag.V 13.3) - Sép. = 33" (constel. Cancer).
      C'est la 2ème plus courte sép. de l'année (pour mag.V < 14) après le couple 52 Europa - 150 Nuwa (25" le 4 mars).
      Auparavant, le 1er mars, toujours dans le Cancer, Melpomène se trouvait à moins de 4 deg. d'Hygiea :
       

      Dist. Melpomène-Terre = 1,585 UA  -  Dist. Hygiea-Terre = 2,334 UA
       
      La pureté du ciel étant ce quelle est en centre Essonne, seulement deux séances photos ont mettre en évidence le rapprochement (20' et 8' d'arc) entre Melpomène et Cyrène, assez loin du minimum intervenu vers midi le 3 avril et aussi avec des deltas non négligeables sur les positions données en géocentrique sur le site de Brian D. Warner :
       

      Dist. Melpomène-Terre = 1,928 UA  -  Dist. Cyrène-Terre = 2,559 UA
       

      Dist. Melpomène-Terre = 1,997 UA - Dist. Cyrène-Terre = 2,618 UA
       
      Je mets à titre indicatif, une 3ème séance photo où le rapprochement tombait à 3' au soir du 2 avril, mais où Cyrène apparaît à la limite de la visibilité, cause ciel légèrement voilé dégradant notablement le fond du ciel après seulement 15 s de pose à F/4.5 et ISO-1600 :
       

      Dist. Melpomène-Terre =  1,969 UA - Dist. Cyrène-Terre =  2,594 UA
    • By compustar
      Bonjour a tous
      le 5 Mars 2021 continuant ma chasse aux comètes et asteroides faibles, j'avais décidé d'imager 233P
       bien placée  en azimut et en  altitude d'après mon planétarium.
      j'ai donc lancé 25 poses de 180s. En surfant sur le net pendant les poses je me suis aperçu que les dernières positions astrométriques et images dataient de 2010
      Les 2 derniers périphélie dataient du 25/06/2015 et du 1/10/2020 ,dates ou elle n'avait visiblement pas été retrouvée  ni observée .
      Après analyse avec Astrométrica, la comète était bien sur mes images mais pas facilement discernable  
      idem le lendemain 6 Mars toujours avec 25 poses de 180s , ci dessous l'image de la nuit du 6 Mars - mag 20.2

      Donc le troisieme soir ( le 7 Mars ) pour confirmer   j'ai lancé 55 poses de 180s arrêtées par le brouillard givrant qui commençait à tomber, soit 2h45 au total
      comète bien visible sur l'image résultante et magnitude mesurée a 21.4 -  pénible cette grosse étoile de mag 6.6 qui bloome un max

       
      idem 48h plus tard ( Le 9 Mars ) avec 40 poses de 180s soit 2h et mesure à mag :21

      près de 8h d'acquisitions sur 4 nuits et au total une douzaine de positions astrométriques
      envoyées et acceptées par le MPC

      Je me suis bien amusé  et bien content d'avoir "grillé" Pan-Starrs et le Mont Lemmon sur cette observation
      Merci de m'avoir lu et bon ciel
    • By Jean-Marc_M
      Promis, je suis à jeun, pas de produits illicites non plus...
      Je viens de voir passer un truc rouge (19h45 environ) au dessus de ma tête, axe nord sud entre la Lune et Betelgeuse, comme un avion qui brûle. Vraiment un gros diamètre, puis ça a diminué forcément et une fois à 30° au dessus de l'horizon sud, ça a disparu. Je n'ai pas eu le temps ni le reflexe de prendre mon APN. Par contre, j'ai un témoin occulaire, ma femme (à jeun aussi, pas de produit illicite également).
      Je suis à 10 km ouest de Lyon. Quelqu'un a vu le truc ?
    • By symaski62
      231937 (2001 FO32) astéroïde
       
      https://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=231937;orb=0;cov=0;log=0;cad=0#orb
       
      http://www.minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=231937
       
      bleu :  H = 17.16 G = 0.15
      rouge :  H = 17.7 G = 0.15
       

       

    • By RIGEL33
      La comète de mai en approche du plantigrade céleste !
       
      Toujours dans le jardin, toujours sous les lampadaires, je suis revenue sur cette comète déjà imagée en février et mars 2020, et qui avait fait son périhélie plus tôt dans le mois. Assez lumineuse, elle se rapprochait de la Grande Ourse et était facile à capter. Les conditions météo étaient assez bonnes.
       
      Dans la nuit du 20 au 21 mai, j’ai pu poser durant 5 heures ce qui m’a permis de faire un joli film et d’obtenir de belles images. Dans celle registrée sur les étoiles, on peut voir en haut à droite la galaxie spirale NGC 2985.
       
      Photos prises à Ayguemorte-les-Graves (33) – Canon 7D défiltré partiel (+ filtre CLS) au foyer d’une lunette 100/900 Skywatcher sur monture Orion Sirius EQ-G (sans goto ni autoguidage).
      301 poses d’1 minute – ISO 6400 – 25 DOF – Iris, Toshop et Fitswork.
       
      Registration sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Régistration sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Dans la nuit du 21 au 22 mai, le lendemain, c’est proche de la galaxie du cigare (M82) que je l’ai retrouvé.
      285 poses d’1 minute – ISO 6400 – 25 DOF – Iris, Toshop et Fitswork.
       
      Registration sur la comète

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
      Régistration sur les étoiles

      Cliquez sur l'image pour voir la full en tiff.
       
       
      Le film
       
       
  • Upcoming Events