symaski62

(6478) Gault comète, période de rotation = 3.360 +/- 0.005 h

Recommended Posts

Selon un communiqué (ATel #12450) du 29 janvier : "Continued Activity of (6478) Gault", paru dans The Astromer's Telegram :

http://www.astronomerstelegram.org/?read=12450 ,
... une seconde queue a été détectée le 28 janvier par le Zwicky Transient Facility (ZTF) opèrant au Samuel Oschin Telescope de 48 pouces (Palomar), suite à un second pic de luminosité enregistré vers le 4 janvier (mag.r = 2.0 au-dessus de l'éclat nominal).
La première est apparue le 16 nov. 2018 suite au premier pic de luminosité du 7 nov. (mag.r = 2.5 au-dessus de l'éclat nominal).

 

J'ignore si les deux queues sont visibles simultanément et si une coma est détectable (ou a été détectée) par un grand télescope ? Vivement qu'ils nous fournissent leur imagerie de Gault ...

Alors éruption ou impact ?

 

 

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Salut,

Imagé la nuit dernière vers 1h du matin, objet très bas à ma Latitude normande : 25° de hauteur environ

et dans les couches basses de l'atmosphère :(

pas de seconde queue détectée, la première est toujours présente sur une longueur de 4' d'arc

 

go1_as.jpg

Edited by compustar
  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

oué,   jamais vu ?  

 

(6478) Gault,   2 Queue  ?   

 

😳  wow !  

 

 

 

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention aux artefacts, car dans l'image de Carmelo Falco que tu donnes en lien, il y a une étoile à la base de la 2è pseudo queue.

gault.gif.6170a1a6035c7fed0c4278982d9ec948.gif

 

J'ai pris l'image du DSS, où j'ai gardé juste les étoiles, et en transparence, j'ai mis l'image de Carmelo. Les traits rouges sont les traces des étoiles. Il y a bien la trace de la 1ère queue en vert.
Avec la registration sur la comète, ça donne l'impression que la 2è queue est très lumineuse et grande, mais c'est surtout la trainée de l'étoile en arrière-plan.

Ceci dit, il y a peut-être un début de trace de 2è queue à la base de Gault, mais c'est tout...

Voilà, c'était pour passer le temps ^_^

Matthieu

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok   peut-être    2 queue   

 

queue de gaz =   Gas tail (anglais)

 

queue de poussière = Dust tail (anglais)

 

 

640px-Cometorbit01.svg.png

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que l'angle attendu entre les 2 queues est actuellement de 70°, avec une direction opposée au mouvement (queue de poussières) à PA=272° (Direction ouest) et la direction antisolaire à PA=340° (Plus au nord que la 2eme queue) - il faut des modèles de trajectoires de poussières pour expliquer ces 2 trainées de poussières...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour.

 

...Pas d'artefact, les deux existent, plusieurs images pros (F. Colas au Pic par exemple) mais aussi amateurs la montre très bien (hors étoiles proches).

On est au alentour des +1' pour la plus petite et > à 4.5' pour la plus grande.

 

Bon ciel.

JFS

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Soulier jf a dit :

Pas d'artefact, les deux existent

C'est bien ça. mais c'était juste pour signaler que sur l'image de Carmelo, la trainée qu'il note avec une dimension d'un peu plus d'1 minute, c'est aussi une trainée d'étoile (en plus peut-être de la 2è queue, j'en conviens)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 images et une petite animation  de la nuit dernière

Essai avec un 200 mm, queue principale bien visible mais pas de trace de la seconde

au 16" il me semble deviner la seconde queue, ça vaut pas les images du Pic  mais j'ai pas mieux

le ciel normand n'est pas très transparent ces temps ci :(:(

 

 

bs8_gault_20190227.jpg

web_gault_20190227rc.jpg

anim_gault_20190227.gif

Edited by compustar
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎30‎/‎01‎/‎2019 à 01:24, jackbauer 2 a dit :

A la base, c'est pas un astéroïde double : Gault & Millau ? 

Pardon, je comprend pas le rapport avec Millau ?  :) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, sans doute le premier papier ("Multiple Outbursts of Asteroid (6478) Gault") sur cet objet très singulier, produit par l'équipe du "Zwicky Transient Facility" (Quanzhi Ye et al.) qui estime que les particules émises de part leur couleur, ne sont pas de taille sub-micronique ou faites de glace d'eau compatible, mais de préférence composées de poussières > ou = à 10 μm, éjectées à moins d'un m/s (!), hors processus de sublimation et concernant des quantité de matières respectivement de 2 x 10E7 kg et 1 x 10E6 kg (jets d'octobre et de décembre 2018).

 

A noter l'écart de 31° entre l'axe de la queue (la 1ère ?) et celui reliant le Soleil et (6478) Gault.

Malheureusement, les données acquises par le ZTF ne permettent pas d'en extraire une courbe de lumière due à la rotation :(

 

Un scenario plausible serait le fusion d'un objet binaire en quasi contact ...

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu par Compustar le 24 Mars :)

20x180s - queue d'environ 4'

 

 

anim_gault_20190324.gif

Edited by compustar
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

la seconde queue semble avoir disparue. ??

Par contre il me semble que la queue de poussières s'est accrue, j'ai mesuré 5' de long sur mes images

la nuit dernière :

 

as_gault_20190326.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La période de rotation n'a toujours pas pu être déterminée car la courbe de lumière ne montre pas de variation significative. C'est d'autant plus dommage que c'est justement une super rotation qui est avancée pour expliquer les éjections de matière !

Autrement, il est indiqué qui les images d'Hubble sont trop exposées pour distinguer l'environnement proche de Gault, histoire de mieux comprendre ce qui se passe réellement.

 

Perso, je ne comprends toujours pourquoi une telle linéarité et continuité des queues en particulier la 'A', censées être provoquées par de brèves éjections de matière émanant d'un corps en rotation rapide !  J'imagine quelles devraient spiraler, non ?

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Actarus09
      Bonjour à tous,
      Voici la petite comète du moment C/2017 T2 PANSTARRS, imagée le 14 février dernier. J'aurais aimé saisir son passage proche du double amas mais la météo, toujours la météo. J'aurais peut être une nouvelle chance avec son passage prêt du couple M81-82 en mai.
      J'aime beaucoup ces grands champs ou l'on voit la comète perdue au milieu de toutes ces étoiles.
      >Côté technique : 30x60" avec une asi 1600mm et 3x30x60" pour le rvb / focale 500mm
      A bientôt.

    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Hier soir, et après plus de deux mois sans sortir mon télescope, j'ai décidé de monter dans mon coin habituel. Le début de séance s'est super bien passé : humidité tombée vers 18h30 et début des photos vers 19h00. Et fin vers 21h00 lors de l'arrivée des nuages.
       
      Sur mes bruts, j'ai découvert plein d'objets bizarres (astéroïdes, comètes ou autres...). Pouvez-vous m'aider à les identifier svp.
       
      La première image est une brute sans que j'y ai découvert quoi que ce soit. Les autres ont toutes une flèche indiquant l'objet ou l'erreur de des photons sur le capteur. J'ai juste besoin d'aide pour savoir ce que c'est tout ça. C'est la première fois que je vois tout ça sur mes brutes Chaque photo est une prise de 45s à 85mm à 800 ISO avec mon 450D non défiltré.
       

       



       

       

       

       

       

       

       

       

       
      Merci d'avance pour votre aide
       
      Bon dimanche et bon ciel
       
      XavS
       
       
    • By Michel Deconinck

       
      Bonjour à tous
       
      En dehors de la jolie comète C/2017 T2 (PanSTARRS), pour le moment il est trop rare de pouvoir observer une comète, surtout si celle-ci voit sa magnitude passer de +14 à +10.
       
      En cette mi février, cette comète dénommée C/2019 Y1 (ATLAS) encore très diffuse, se situe entre Vénus et Mercure.
      Du coté de la mauvaise nouvelle : il faut un horizon ouest bien propre, mais du coté de la bonne,... pour une fois il ne faut pas se lever tôt.
       
      Voici le croquis pris hier soir :

      Plus d'informations sur l'excellent site suivant : Site web de Gideon van Buitenen
       
      La dernière photo connue (pour moi) date du 27 janvier : https://cometografia.es/2019y1-atlas-20200127/
       
      Si je vous en parle c'est aussi parce que cette comète pourrait devenir accessible à l'aide de simples jumelles, d'ici le 15 mars. Sa magnitude alors pourrait être de +8.
       
      Bon ciel à vous tous !
      Michel
    • By AstroGuigeek
      Saviez-vous que les Astronomes Belges sont de grands consommateurs de TRAPPIST et de SPECULOOS ? Il paraît que c'est bon pour le transit !
      Bonsoir,
      Je vous propose donc ce reportage vidéo réalisé en partie à l'Observatoire de la Côte d'Azur (à Nice et sur le Plateau de Calern) où j'ai pu interviewer l'astronome Belge Emmanuël Jehin, Maître de Recherche au FNRS (STAR Institute, Université de Liège) et responsable scientifique de l'observatoire TRAPPIST pour la recherche des petits corps du système solaire.
       
      L'objectif de cette vidéo est bien sûr de revenir sur l'une des grandes découvertes en astronomie , celle du système planétaire TRAPPIST-1 en 2017, mais surtout de parler en détails du télescope de 60 centimètres (seulement !) et de l'équipe d'astronomes belges à qui nous devons cette découverte. Je profite également de l'occasion pour développer (sans trop éplucher) la recherche d'exoplanètes par transit, l'occultation stellaire d'astéroïdes ...etc 
      Même si un grand nombre d'entre vous est déjà calé dans le domaine, j'espère que ce reportage vous aura apporté au moins quelques éléments de plus !
       
      N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !
      Et puis faites comme TRAPPIST, pratiquez l'astronomie sans modération 
       


       
  • Images