lyl

Objectifs anciens : parfois trésor caché ?

Recommended Posts

Posted (edited)

J'ai reçu un colis pour trier les "vieilleries", histoire de récupérer quelques optiques pour en faire des tubes pour nos non équipés membres du clubs. Je pensais aussi à astrocg si il a l'envie de refaire d'autres bricolages.

Parmi le lot un des deux vieils objectifs de 75mm. Il est abimé mais pas détruit, non traité.

Je jette un oeil au polissage et ça me semble très bon, juste un peu terni en surface très discret (oxydation ?)

 

*** Démonté, dépatiné pour dégrippage, le vieux clou n'est pas moins qu'un Secrétan astro (O o : :|) c'est écrit à la mine de plomb / gravé sur la tranche du flint. Mais j'explique la découverte de la merveille abimée. ***

 

Ca ressemble à un fraunhöher, bah ... je vais mesurer.

C'est là que ça me laisse perplexe toute l'après-midi d'hier. Je l'amène à la boutique de Pierre pour passer au fronto-focomètre.

Les éléments du doublet : +4d et -2.75d (à +/- 1/8 d) => 80cm de focale.

Les éléments sont quand même bien ébréchés au bord du flint arrière qui donne un son profond mat (tic tic, pas d'harmoniques), il est très blanc avec un peu de reflets bleus ou violets suivant l'angle (O o o.O ). Jamais vu ça.

Le crown est bleu-vert sur la tranche et en biais vers le bord (comme un sodo calcique ?), apparemment plutôt chargé, un peu comme le crown du Meade FH mais ... tellement plus mince.

IMG_20190407_114417.thumb.jpg.afc0b12ea576e884deaa826353994d2c.jpg

Ce matin, j'ai sorti le deuxième sphéromètre pour une mesure avec un écartement plus court.

 

avec 2 mesures (sphéromètres à taille de jambe différente 40 et 69), après quelques ajustements (imprécisions dues au sphéro)

 

r1 : 485.1 / 486.1 # bonne précision

r2 : 178.5 / 181.8 # bonne précision sur ces deux mesures, 1.5 à 6mm

épaisseur au bord : 2mm

r3 : 131.1 / 143.8 # incohérent

r4 : 381.3 / 392.9 # un peu bizarre.

 

Les doublets air-space FH sont dans l'autre sens : un FH d'école en BK7-F2, courbures en proportion de la focale F : 0.6/-0.36/-0.363/-1.5

r1>r4 ! bizarre, r2>r3 ! bizarre

 

De même, je ne comprends pas les incohérences r3 et r4 quand ... l'examen visuel montre une image déformée au bord (tassement) quand on perçoit les reflets en regardant r3. Mééé ça c'est pas normal.
 

Par hasard, à force de tripoter et de me demander d'où peut venir cet ancêtre : sur la tranche c'est marqué à la mine de plomb "Objectif Secrétan Rondelle arrière". Je pense que ce n'est pas chez Secrétan que cela a été indiqué.

IMG_20190407_114409.thumb.jpg.e262351bed740644a446fd17ebadc7ad.jpg

 

Rapprochement de dates, des possibilités s'ouvrent. Je me suis souvenue de l'AS BK7-KzF2 produit de Zeiss, d'après la conception d'August Sonnenfeld : r3 conique, tendant vers la parabole. Idem pour l'oculaire ortho inversé de Richter. (c vieux ça ... 1933 et l'AS encore plus 1926 )

1/2 journée de bidouilles : j'arrive à une seule possibilité : un vieux tromblon AS BK7-KZFS1 avec r3 en conique de ~ -.7 et peut-être un peu d'asphérisation à l'arrière.

Pour un zinzin d'avant guerre ça laisse sans voix. On faisait de l'asphérique sur deux faces il y a plus de 80ans ? Secrétan faisait du bon mais à ce point là !

Voilà ce que j'ai pu en faire sans essayer de mettre une conique sur la face arrière.

Strehl > .87 sur la plage planétaire (507-614) et le bleu pacifique, ci-dessous dessiné en violet est contenu. Lambda sur 2 pour raie F et C ouch, c'est du Conrady ça, chromatisme invisible pour l'humain.

Potentiellement pas de chromatisme en grand champ aussi. (enfin à l'époque on faisait du coulant 27 je pense). La parabolisation arrière est peut-être pour arranger la coma.

asp06b.jpg.11dd1edf93da2454de7a367ea0ad07f3.jpg

 

Une impression finale : je ne pense pas que ce doublet soit dans sa monture originale, comme si il avait déjà été récupéré et réhabillé une fois. Il est un peu à l'étroit dans le barillet.

Edited by lyl
  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Posted (edited)

Une belle découverte en effet Myriam, Secrétan avait du savoir faire ! au final c'est un montage Fraunhofer ou pas? c'est quoi le critère exact d'un doublet Fraunhofer???

Tu parles de BK7-KzF2 produit de Zeiss,  aujourd'hui les doublets Achromats sont appairés avec quel types de verre le plus souvent?

Merci :-)

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Découverte, oui et non, le propriétaire (ici sur le forum) le savait intéressant. Alain peut en dire un mot sur son histoire.

Fraunhöfer : c'est le principe des 3 corrections et des deux conditions d'arrangements pour un objectif doublet mixte :

- chroma : minimiser la dispersion entre raie F et C. (bleu et rouge)

- aberration sphérique réduite autour de la raie e 546nm (pour le piqué visuel)

- coma nulle (pour le grand champ)

- le verre le moins dispersif côté ciel

- éviter les fantômes avec un espacement de 1/2000 à 1/1000 de la focale et l'arrangement des courbures r2<r3

 

Même si il reprend des critères fondamentaux, il est à catégoriser dans astro-spezial, a) la dispersion particulière est sur le verre arrière. b) Ils sont plus spécialisés planétaires : la gestion de l 'aberration sphérique est plutôt décalée vers la raie sodium (jaune-orange à 588nm). L'espacement n'est pas conforme pour l'entreverre. c) la coma n'est pas obligatoirement nulle.

 

La plupart des doublets achromats de nos jours sont des bons marchés pour les tailles de 90mm et en dessous. BK7-F2 ou F3 (surplus Sched) ou F4 (arrière plat) reignent en maître : question de prix.

 

A 100mm tu as une référence avec un verre spécial destiné aux semi-apos mais le f/D a été raccourci. Je pense à Vixen 102M et TAL 100RS (verre baryté Bak et Kzfs4 russe il me semble)

Bak : index plus élevé -> diminuer les courbures pour réduire l'aberration sphérique, Kz pour diminuer le chromatisme dans le bleu.

 

Au-delà, pour des raisons de coût de fabrication on passe plutôt à du verre ED ou du presque ED de choix secondaire. Quasiment tous les achromats purs de type BK7-F2 à f15 ou ce que je suis en train de faire à f/12 (pas commencé)  deviennent anecdotiques. La 3eme solution en verre pas trop complexe est un triplet (pas doublet ...)

 

Je dirais que le terme achromat promet quand même un grossissement planétaire préservé en maintenant une aberration sphérique basse vers 555nm. le terme ED reste plutôt significatif de correction couleur tout azimuth et facilité d'utilisation au niveau du focus (pour que les débutants ne galèrent pas avec ça)

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, lyl a dit :

Découverte, oui et non, le propriétaire (ici sur le forum) le savait intéressant. Alain peut en dire un mot sur son histoire.

c'est de la récupération il y a plus de dix ans chez un amateur décédé qui a ensuite dormi dans un carton chez moi.

c'est à lyl ou d'autres personnés intéressés par les vieilleries de décider à présent s'il faut leur donner une autre vie.

ils sont déjà un sujet d'étude, c'est pas mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

As-tu essayé de relever le nombre d'Abbe de chaque lentille de ce doublet en utilisant le fronto-focomètre de ton ami opticien?

Cela t'aiderait peut-être à déterminer la sorte de verre de chaque lentille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, asp06 a dit :

c'est à lyl ou d'autres personnés intéressés par les vieilleries de décider à présent s'il faut leur donner une autre vie.

ils sont déjà un sujet d'étude, c'est pas mal.

Je veux bien te débarrasser si tu veux!:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, oliver55 a dit :

Je veux bien te débarrasser si tu veux!:)

le nouveau proprio c'est lyl ;)

moi j'ai gagné de la place sur une étagère ;)

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci de ta pensée

fais moi une liste en mp pour que je te dise

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 18 heures, oliver55 a dit :

As-tu essayé de relever le nombre d'Abbe de chaque lentille de ce doublet en utilisant le fronto-focomètre de ton ami opticien?

Yep c'est pour ça que j'y suis passée

le ratio des dioptries m'a aidée : n1 d2 ~  n2 d1 => nFlint / nCrown ~ 2.75/4 => 64/44

 

*** ajout Lundi ***

Il y a d'autres possibilités car ce sont des verres anciens. Il y a une autre configuration possible qui ressemble plus avec un verre PK2, un peu meilleur que le BK7. La face arrière serait parabolique et la courbe r3 avec une conique plus proche de 0.6.

Cette formule serait utilisable de nos jours à f/11 pour faire doublet AS avec du N-BK7 et N-KzFS4 ou l'équivalent Ohara S-BSL7 et S-NBM51. Un autre Kz genre KzFS11 / S-BAM12 nettement moins couteux (5xBK7) mais proche en nombre d'abbe, donnerait une solution assez proche et peut-être avec moins de coma.

 

Il y a 18 heures, astrocg a dit :

fais moi une liste en mp pour que je te dise

D'ac, j'ai un sacré inventaire à faire, ça fait un bail que je ne me suis pas arrêtée chez toi mais comme le beau temps revient, je te filerai un coup de fil.

Edited by lyl
informations supplémentaires sur la formule

Share this post


Link to post
Share on other sites

çà sera un très grand plaisir de t'accueillir

même avec une petite bouffe!:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

la bande striée à l'avant date du tout laiton

j'ai une lentille qui présente cette "décoration"

par contre de quand çà date?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Je n'y comprends rien, mais j'adore : ça se lit comme un roman policier xD

 

Lentielles asphériques : finalement, à cause des secrets industriels / militaires,

on ne connait pas si bien que ça l'histoire des techniques

(par exemple les occulaires à très grands champs beaucoup plus vieux que ne laisse penser leur histoire commerciale.... idem les imprimantes 3D à poudre de titane pour les SR-71.... etc etc...)

Edited by FroggySeven

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, FroggySeven a dit :

Lentilles asphériques : finalement, à cause des secrets industriels / militaires,

on ne connait pas si bien que ça l'histoire des techniques

Cela date des années 1930 pour les premières optiques asphériques ( lame de Schmidt).

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci Lyl pour les infos 😊

Edited by zirkel 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le deuxième est nettoyé (un peu moins poussé sur la brosse à dent :P) : c'est un 75/600 environ (f/D=8) comparé avec l'autre.

Il a quelques bulles dans le Kz, assez typique des vieux verres mais pas méchant. L'image est plus facile à voir que le premier car plus lumineuse.

IMG_20190408_104143.jpg.4027a0c4b99e7e6d00b08dc6389cc861.jpg

-----------------

Ça donne à réfléchir.

On peut reconstituer et exploiter cette formule mal connue qui est propre aux objectifs AS

N-BK7 + N-KzFS2 (la Zeiss AS), N-BK7 + N-KzFS4, améliorer ma N-FK5 + N-KzFS11 (pas cher :p)

et la moins chère combinaison

N-BK7 + N-KzFS11 (chez Ohara : x6 le prix des verres au lieu de x4 en BK7-F2)

 

Grâce à l'article de Charles Rydel, il est sans doute possible d'asphériser de façon indépendante la face arrière avec une conique proche de la parabole. (en testant l'aberration sphérique du ménisque face convexe côté lumière.)

-----------------------

Oups, j'ai observé ce que donnait le deuxième objectif à x30 :

il n'y a pas de chromatisme sur un lampadaire favori (j'en ai avec un achromat habituel genre VIXEN 102M) par contre l'absence de traitement pose problème sérieux sur la Lune. Il y a une image fantôme terrible qui fait 2 à 3x la taille .

Je me demande si ce n'était pas des objectifs de fortes jumelles.

Pas utilisable en astro sans traitement

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Certains anciens objectifs en barillet laiton sont de bonne facture en effet.Ils se défendent bien pour leur grand âge!

Dés que j'ai qqs jours de repos, je vais m'attaquer à mon objectif ancien en laiton 135/1900 mm.Nettoyage au programme.9_9

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis allée mesurer l'autre car je ne trouve pas facilement la formule

crown devant : +4.21d, flint arrière -2.71d, combinaison : 1,45d ~690mm soit du f9.2

... en cours de calcul. ça ressemble un peu comme l'autre à une combinaison phosphate crown ancien / Kzfs4 cette fois. Ca colle assez avec les traces que prend la lentille frontale, le PK est sensible aux bases et acides.

75asp06a.jpg.3107c09849485b701c79aea7df946d13.jpg

Edited by lyl

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pardonnez le hors sujet mais toi et Lyl, Alain, semblez vous livrer à des activités qui font froid dans le dos. Quand je lis :

« C'est de la récupération il y a plus de dix ans chez un amateur décédé qui a ensuite dormi dans un carton chez moi. C'est à lyl ou d'autres personnes intéressées par les vieilleries de décider à présent s'il faut leur donner une autre vie. Ils sont déjà un sujet d'étude, c'est pas mal. »

FroggySeven adore et lit vos interventions comme un roman policier. Plutôt de la macabre science fiction, il me semble. Et on apprend d’Alain lui-même que le carton abritant un cadavre était posé, comme de rien, pendant dix ans sur une de ses étagères. Qu’on va décider, à présent, s’il faut lui donner une seconde vie. Est, pour le moins, un sujet d’étude. Vous me faites frémir.

  • Haha 2
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sûr qu'il faut avoir la passion des belles optiques pour comprendre notre démarche.

Nous essayons de comprendre les techniques optiques des anciens opticiens.

Quelle sortes de verres ont été utilisées?Quelles puissances optiques?Quels vernis sur les verres?.......

 

Mais je comprends que pour les gens non initiés un "morceau de verre" transparent ressemble autant à un autre.Pourtant, c'est là tout le secret de l'optique!

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu fais fausse route, Oliver, lis donc :

« un amateur décédé qui a ensuite dormi dans un carton chez moi. »

Puis :

« C'est à lyl ou d'autres personnes intéressées par les vieilleries de décider à présent s'il faut leur donner une autre vie. »

Ensuite :

« Ils sont déjà un sujet d'étude, c'est pas mal. »

Et, pour finir :

« Le nouveau proprio c'est lyl. Moi j'ai gagné de la place sur une étagère. »

Imagine, Oliver55, que tu surprennes une telle conversation, où penserais-tu être tombé ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/04/2019 à 12:25, lyl a dit :

J'ai reçu un colis pour trier les "vieilleries", histoire de récupérer quelques optiques pour en faire des tubes pour nos non équipés membres du clubs.

 

Il y a 6 heures, Pierre-Marie a dit :

C'est à lyl ou d'autres personnes intéressées

Le sujet c'est moi qui le présente, ce qui est ajouté par d'autres ensuite sur l'origine des vieilleries ne m'a pas été exposé de façon préalable, chacun est responsable de ses interventions, humoristiques piquantes ou autres.

 

Pour ce matériel, c'est une étape avant la benne si l'investissement de réparation est trop couteux ou ne peut être passé à quelqu'un pour pièces détachées.

 

Il me semble normal par respect pour l'ancien propriétaire de lui remonter que j'ai trié quelque chose d'exotique : c'est un don, donc pour moi ce n'est pas une raison d'en détourner la destination pour en faire autre chose que du gratuit ou du prix coutant.

 

Alors s'il te plait lorsque quelque chose te déplait, ne réagit pas envers moi mais envers les contributeurs de chaque post en utilisant le bon outil de citation pour attribuer correctement les propos à chaque personne. Cela les avertit et leur permet de réagir.

 

Pour l'aspect historique : j'estime avoir eu suffisamment d'objets bien fait entre les mains et les yeux pour exposer qui et quoi en comparaison à un paquet de bouses modernes. Huile de coude et savoir faire pour une 75 mm bien faite ça vaut bien plus que d'acheter une cochochinoiserie de 90mm faite à la machine à l'autre bout du monde. Et qu'il soit bien compris que je ne généralise pas, le savoir bien faire est aussi de l'autre côté de la planète.

 

Donc, stop, soit tu recadres correctement ce que tu veux exprimer, soit tu en fais part à la modération, mais pour le reste, laisse tranquille les "contributeurs", le hors sujet n'est pas le bienvenu. Si quelque chose te gêne il reste aussi de demander une explication directe en MP.

Edited by lyl
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

on se calme, c'est juste pierre-marie qui s'amuse des ambiguïtés que j'ai moi même introduit sans faire attention.

un peu de légèreté ça fait du bien aussi ;)

il faut avoir rencontré pierre-marie, il lui arrive d'être taquin ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, asp06 a dit :

on se calme, c'est juste pierre-marie qui s'amuse

ah flûte :$, faite gaffe quand même, on ne se connait pas, (enfin pas encore), je fais le hérisson quand ça devient ambigu sur la partie publique d'un forum, il m'arrive de recevoir des rebonds sur d'autres discussions par la suite. (bah oui, je pointe sur le fofo français que je reposte chez les américains)

Alors please ;), j'ai déjà pris le plis de faire un effort de me calmer quand il y a un smiley dans un post, alors bon utilisez nos petites conventions de dialogue locales.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By tom
      Meilleurs voeux à tous les astronomes !

      20 années d'astronomie derrière moi et voilà venu le moment de lancer un nouveau projet pour s'amuser pendant les 20 prochaines années.
      J'ouvre ce post en toute modestie pour partager mes expériences et  quelques réponses sur les questions que l'on peut se poser sur ce genre de sujet sans fin à savoir : et si je refaisais mon set up ?!
      Je partage ici parce que j'ai appris énormément de choses sur ce forum en tant d'années et que ça me paraît être un juste retour des choses d'y participer à mon tour.
       
      Pour gagner un peu de temps dans ce feuilleton, ce projet a été lancé il y a déjà 3 ou 4 mois... et promet de se poursuivre pour encore au moins la même chose. Il se finira le jour de la première lumière. C'est à dire après les réglages, la/les collimations, les corrections de tilt, la mise au point électronique...etc. Je m'engage officiellement à ce que toute image non optimisée ne soit pas considérée comme première "vraie" lumière... ça promet de durer un moment.. donc. Installez vous bien et c'est parti.
       
      EPISODE 1 - Cahier des charges
      Pour entrer directement dans le vif du sujet, le setup que j'utilisais jusqu'alors avec grand plaisir était le suivant :
      Lunette : Televue 85 + réducteur televue : focale de 480mm ccd : atik 16HR - échantillonnage de 2,7'' (donc sous-échantillonné) monture : Taka EM200 temma2jr + guidage diviseur optique (marque ZWO) et Atik Titan Logiciels : prism V10 (acquisition et prétraitement) L'ensemble était relié au pc en ethernet via un silex 4000U2 avec une stabilité logicielle de l'ensemble exceptionnelle depuis 4 ou 5 ans et de bons résultats en imagerie (cf. images ci-dessous)  
      Alors pourquoi en changer si ce setup fonctionne bien ???
      je le connais par coeur et l'astronomie c'est beaucoup moins amusant quand tout fonctionne du premier coup. je sous-échantillonne depuis des années c'est un set-up pour faire du grand-champs, avec un capteur principal qui fonctionne très bien, mais qui n'est pas adapté au grand champs (petite taille, gros pixels), donc il me faut plus de focale. l'évolution des capteurs me donne envie d'essayer les CMOS en pose rapide et pourquoi pas de combiner ces poses avec des poses longues en ccd. et puis le diamètre évidemment : j'en veux plus.  
      Il a donc bien fallut se lancer et écrire un cahier des charges pour commencer à réfléchir un peu plus précisément. Voici donc mes contraintes :
      La contrainte principale et absolue est que je veux rester sur un setup mobile pour voir du pays et des amis . Cette contrainte conditionne énormément de choses à commencer par l'encombrement et le poids d'autant plus que je fais de l'imagerie et non du visuel. Deuxième chose : je conserve l'atik16HR... fidèle, efficace, très peu bruitée. Elle peut être diablement efficace en longue pose sur des nébuleuses planétaires en ciel profond et elle n'a pas dit son dernier mot.
       
      Le cahier des charges de départ du projet est donc :
      - Tube léger : maximum 12kg (hors train optique mais y compris les anneaux) - Diamètre : le maximum tout en respectant la contrainte numéro 1 - Modulable : pose rapide / Nébuleuses planétaires / Galaxies - Evolutif : correcteur/réducteur/barlow...etc - Assez rapide pour l'imagerie (F/D<5) mais avec une collimation stable… très très stable - Backfocus mini : 60-65mm pour pouvoir placer un diviseur en cas de besoin - Mise en température rapide et stabilité thermique du tube  
      La suite au prochain épisode.



    • By zirkel 2
      Bonjour,
       
      Une question que je me pose : le verre "Crown" le plus connu est le BK-7 de chez Schott....et des équivalents comme chez CDGM.
      Pour les verres fluorophosphates ED S-FPL 51-53-55 de chez Ohara et équivalents chez Hoya
      Du verre ED est donc nécessairement "Flint" ???
      il me semble que l'on inverse "juste" la position du Crown et du Flint… comme l'image ci-dessous :
       

    • By SLO
      Bonjour

      Dans la nuit de jeudi à vendredi j'ai profité d'un ciel dégagé pour tester mon Mak 127 mm  avec un réducteur de focale  0,5 x portant son f/d à 6.
      Un premier test l'été dernier c'était avéré désastreux avec une coma monstrueuse. 
          
      Finalement  cela venait du système du doublet optique  monté à l'envers dans son support et après calcul précis du back focus  le résultat est bien meilleur.
       
      J'ai choisi comme cibles trois amas globulaire: M53, M3 et M13 avec l'ASI 224 MC en poses courtes.
      299 pose de 1 secondes pour M3 et 295 poses de 2 secondes pour M53 et M13 plus trentaine de dark.
      Traitements avec Siril et Photoshop.



    • By astrocg
      d'après vous quelle est la combinaison permettant le maximum de légèreté (masse au mètre la plus faible) d'un tube de lunette tout en conservant une rigidité suffisante?
      par exemple pour une optique semi-rapide type 102/660
      j'ai pensé pvc,contreplaqué de 2 ou 3mm, ajouré, carbone, ...
      faites part de vos essais et expériences
    • By jldauvergne
      Hello
      j'ai depuis longtemps un PST. Il est de première génération, mais comme tous il s'est oxydé. Il a donc été réparé et j'ai maintenant un ERF dans la partie porte oculaire. 
      Avant même que des personnes fassent des modifications de PST cette idée de modification me trottait dans la tête, et faute de temps et d'idée de comment bien faire, j'ai laissé tombé jusqu'ici.
       
      J'ai parcouru les chapitres dédié dans le livre coordonné par @christian viladrich, quel mine, bravo pour le boulot c'est hyper pointu ! Je le recommande à tous. 
      Bref j'ai pas mal potassé, mais j'ai pas mal de questions que je liste ci dessous pour être sur de ne pas investir dans de la plomberie et de l'optique pour rien.

      Mon projet serait de le monter sur une lunette de 72 mm (Astrotech 72/430 ED). Je ne suis pas un grand fondu de l'observation du Soleil, je suis plutôt sur Jupiter en ce moment, donc mon objectif c'est plutôt récréatif pour pointer le Soleil une fois de temps en temps. 

      Du coup je n'ai pas pour but de casser la tirelire. J'ai envisagé une solution qui pourrait me coûter dans les 400€ tout compris.
       
      Sinon pour le couplage de l'étalon à la barlow j'ai repéré cette bague toute faite qui a l'air super chez teleskop austria : 

      https://teleskop-austria.at/PST-50_PST-50-ADAPTER-Adaptiert-den-PST-Keil-in-einen-2-Zoll
       
      J'ai bien compris qu'il faut rester sur du f/10. La barlow APM 2x pourrait bien convenir et elle est abordable. Elle fonctionnerait autour de 1,8x dans ces conditions je pense pour  me mettre en gros à f/10

       
       
      Pour minimiser les coûts, je fais éviter d'acheter le BF10 de Coronado. 
      [edit] j'ai demandé un devis à Omega Optical ils sont à 445$, gloups[/edit]
      J'ai demandé un devis autre à Lot Quantum, ils sont à 252€ ttc pour un 12,5 mm, ça c'est pas mal du tout ! Je pense que je vais commander ça (sauf si quelqu'un a une solution moins chère)


      Il y a quelques années je leur ai commandé un 25 mm pour un peu plus de 300€ pour le coronographe de Buthiers. Pas de soucis sur le produit. Je pense que c'est un bon plan. 
       
      Question 1
      Au niveau ERF je ne sais pas trop quoi faire. Est ce que je garde l'ERF qui est côté porte oculaire, ou bien sur 72 mm il faut obligatoirement le mettre à l'avant de la lunette ? 
       
      Question 2
      Pour filtrer à l'avant plutôt que de casser la tirelire dans un ERF je serais plutôt parti sur un filtre dark Red B-W (il passe à partir de 630 nm) couplé à un UV/IR cut Hoya. Ca revient à 120€ en gros et la bande passante est assez comparable à celle des ERF dédiés. 

      Est ce que c'est une alternative déjà testée ?

       
       
      Question 3
      J'ai encore un doute de savoir si je garde le bloc arrière du PST ou pas (je ne trouve pas le système de mise au point si mauvais, il est souvent critiqué). Je me dit qu'il peut m'aider à bien positionner l'étalon par rapport au foyer de la lunette. 
      Si je ne le conserve pas, comment déterminer la distance entre l'étalon et l'oculaire ? Il faut juste que je me base sur la focale de 20 cm des lentilles ?
       
      Question 4
      Je n'ai pas bien compris le rôle du filtre ITF dont il est question dans le bouquin sur . Est ce qu'il est nécessaire dans une modif comme la mienne ? J'ai l'impression qu'il est redondant avec l'ERF d'ouverture ?
      Je peux le cas échéant toujours 
       
      Question 5
      Dans le livre Astronomie solaire, pour savoir quelle est la taille du sweet spot il est pris pour hypothèse une tolérance de 0.25A. Ca me donnerait dans mon montage un rayon de sweet spot d'environ 10' donc un peu plus petit que le Soleil. 
      Est ce que ça veut dire que je serai vraiment en dehors de H alpha au delà de 10' ou bien j'aurai juste une perte de contraste. J'avoue que j'aime quand même bien sur le PST de voir H alpha sur toute la surface. 
       
      Question 6
      J'ai lu dans un autre fil sur un PST CaK que le pas de vis arrière de l'étalon est au standard Celestron. Est ce que c'est aussi le cas sur le PST H alpha (c'est bien pratique si c'est le cas !). 
      Je n'ai pas dévissé cette partie encore. En fait après maintenance chez Coronado, tous mes filetages ont été collés, c'est coton a récupéré, mais j'ai réussi à tous les avoir, celui-ci je n'ai pas essayé encore. 

      J'ai déjà fait un peu long, j'aurais d'autres questions mais je vais m'arrêter là

      A bientôt
      JLuc Dauvergne 
       
       
       
       
       
       
  • Images