Thierry Legault

Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

Recommended Posts

Je pense et constate que en fait "l'amélioration" majeure observée ces derniers temps, c'est de choisir l'orientation du panneau solaire de manière à ce qu'il ne soit pas visible (face éclairée) et encore moins joue au flash (réflexion spéculaire)... si bien que les satellites sont guère plus brillants que la magnitude 4-6. En tous cas c'est ce que j'ai constaté sur les starlink 6 il y a 10j et les starlink 7 filmés il y a 25min., qui étaient de magnitude 4.5-5 quasiment invisibles à l'oeil nu.

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Il y a 15 heures, biver a dit :

En tous cas c'est ce que j'ai constaté sur les starlink 6 il y a 10j et les starlink 7 filmés il y a 25min., qui étaient de magnitude 4.5-5 quasiment invisibles à l'oeil nu.

 

oui j'ai la même estimation sur la vidéo d'hier soir à travers la Grande Ourse

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Anton et Mila a dit :

 

Copie à revoir...

On nous parle du projet Skylink alors qu'il s'agit de Starlink.

On nous dit que l'orbite de lancement est entre 130 kilomètres et 1 300 kilomètres d'altitude, faux c'est aux alentours de 330 km

Idem pour "Ceux lancés jeudi 4 juin l'ont été à plus de 550 kilomètres d'altitude".

Avant de passer à l'antenne pour raconter des conneries faudrait se renseigner !

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon, j'ai encore suivi le train starlink 7 hier soir aux jumelles à 23h25. Plus bas que la veille, ils étaient vraiment pas brillants, vers m=6.5-7 avant le maximum d'élévation. J'ai surtout vu les 35 derniers mais encore trop serrés (certains étaient par groupe de 2 aà 3-4') pour identifier le visorsat...

Il faut attendre les passages plus au sud quand ils pourraient être plus brillants.

Nicolas

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Prochain lancement Starlink vendredi prochain 12 juin

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je ne me Trump pas  d'ici la fin du mois on aura 600 Starlink dans le ciel nocturne Cata assurée...

Le ducon EM persiste et signe !

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

'tain, la mec y se dépêche d'envoyer toutes ses merdes avant qu'il n'y ait une éventuelle règlementation :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réglementation, ce serait beau mais effectivement un peu d'optimisme ne fait pas de mal en ces temps bien gris !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lancement repoussé à 11h21 samedi prochain :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais ça en fait quand même 58 casseroles de plus au-dessus de nous (+ les 3 autres passagers...) :(

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et oui, 58 Starlink seulement.... :(

 

Heureusement, un nouveau lancement Starlink est prévu pour le 22 juin !! :)

  • Haha 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est quand même stupéfiant d'efficacité, ce musc.:o

 

Quel dommage que ce soit pour une si peu noble cause (le fric, le fric, le fric !)  et tant de nuisances… :(

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://arxiv.org/abs/2006.08422

 

Luminosité des satellites Starlink avant VisorSat


Anthony Mallama


La moyenne de 830 grandeurs visuelles ajustées à une distance de 550 km (l'altitude opérationnelle) est de 4,63 +/- 0,02. Les données sur DarkSat, le satellite à faible albédo, indiquent qu'il est plus faible que les autres de 1,6 magnitude ou 78%. Cependant, il existe une incertitude considérable dans cette valeur en raison du petit nombre d'observations. Certains satellites ont été observés à un éclat de 10 000 fois leur luminosité normale. Ces statistiques peuvent servir de référence pour évaluer la luminosité réduite de la conception VisorSat pour les futurs satellites Starlink.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier soir lors du passage de la série 7 du 4 juin, les 2 derniers étaient "mal" orientés, 10x plus brillants que tous les autres... tout est question de savoir si c'est la base de 5m2 du satellite qu'on voit (comme tous les satellites à poste de cette étude) ou le panneau solaire en diffusion (m=1-3) ou rélexion spéculaire (m=0 à -8).

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, biver a dit :

Hier soir lors du passage de la série 7 du 4 juin, les 2 derniers étaient "mal" orientés, 10x plus brillants que tous les autres...

 

oui, j'ai filmé tout le passage et les 2 derniers étaient immanquables.

 

Il étaient encore assez serrés, et la correspondance avec les timings (enfin plus exactement les écarts de passage entre 2 satellites successifs, entre 1 seconde et 30 secondes) donnés par heavens-above collent moyennement bien avec la réalité, du coup il n'est pas très facile de s'y retrouver. Je pense avoir identifié le visorsat, pas de différence visible de magnitude avec ses voisins (j'ai une incertitude entre deux satellites successifs, mais ils sont de magnitude identique). Maintenant, rien ne dit que le dispositif de cache est opérationnel, sachant que ce train n'est pas encore à poste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Demain à 16H, dans la Méthode scientifique sur France Culture, il sera question de EM:

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/qui-arretera-elon-musk

 

"Comment Elon Musk a-t-il réussi à bousculer peu à peu l’industrie spatiale ? Comment s’y est-il pris pour introduire du recyclable dans ses fusées ? Fait-on face à une privation effective des intérêts spatiaux américains ?"

 

Intervenants:

Xavier Pasco

Directeur de la Fondation pour la recherche stratégique et spécialiste de l’espace

Maxime Puteaux

Conseiller industrie au sein du cabinet de conseil Euroconsult, spécialisé dans les études de marché pour l’industrie du spatial

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, JPMasviel a dit :

qui-arretera-elon-musk

On sait pas :) Personne n'est jamais assez fort pour ce calcul ;)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, ALAING a dit :
Il y a 2 heures, JPMasviel a dit :

qui-arretera-elon-musk

On sait pas :) Personne n'est jamais assez fort pour ce calcul

Il s’arrêtera probablement quand il sera ruiné, ou si l'état américain qui le soutient actuellement ne le soutiendra plus, cela si des dirigeants plus lucides viennent à considérer la chose différemment. Le calcul de Musk, qui est milliardaire ne l'oublions pas, c'est de miser sur sa capacité à occuper le marché avant d'éventuels concurrents, et pour cela il est décidé à perdre beaucoup d'argent en faisant de l’esbroufe à tous les niveaux, (et il en a un max de l'argent) pour se positionner en leader, c'est un peu ce qui se passe avec Tesla quand il dit aux actionnaires qu'il ne faut pas miser sur sa boite mais en sous entendu "continuez à me soutenir, on va se faire des ........ en or ! Avec le spatial, c'est un peu la même chose mais le partenaire c'est la Nasa donc l’État. Eh bien, on est forcé de constater qu'il y a pour l'instant quelques résultats, mais au bout du compte, pour quoi faire au juste, pour aller sur l'ISS ? Pour donner du signal satellitaire aux petits écoliers Africains ? et bien entendu pour aller coloniser Mars ?... chose matériellement impossible avant bien des Saros et des Exeligmos en restant optimiste !!!? Mais qui serait assez fou pour croire à pareille fable en ces temps de récession économique... Uber, qui fait croire aux gens fauchés qu'ils gagneront trois sous en travaillant pour lui est en train de se casser la gueule. Musk que je considère comme un Uber de l'état américain finira par ne plus être finançable faute de crédibilité. En attendant, il nous remplit le ciel de ses cochonneries de satellites.

 

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour le visorsat, même réponse que Thierry: très difficile de savoir lequel c'est, les espacements observés étant différents de ceux prédits par heavens-above avant ou le lendemain matin... c'est une question de timing à la seconde près lorsque les espacement se mesurent en secondes. Et si les éclats étaient a peu près similaires sauf pour les 2 derniers, il y a encore des fluctuations: un autre jour ils avaient légèrement flashé de 1-2 magnitude en passant dans la grande ourse, de manière assez ponctuelle (réflexion spéculaire sur une antenne?).

Sinon, samedi soir F. Rocard dans "On n'est pas couché" sur F2 a juste pu prendre quelques secondes pour dénoncer les nuisances des starlinks - mais sans que le public n'y prête beaucoup attention - , mais au moins cela rajoute un point pour nous ;).

Edited by biver
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, biver a dit :

Sinon, samedi soir F. Rocard dans "On n'est pas couché" sur F2

Je l'avais raté. J'ai pu le voir hier soir en replay.

Je viens aussi de lire son livre, "Dernières nouvelles de Mars": un bon aperçu de la difficulté du voyage habité vers Mars.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent mais à voir comme la chance sourit aux crapules en ce monde je me permets un peu de douter ...Ses milliards et son copinage avec Donald vont sûrement permettre un coup de théâtre qui lui sera encore une fois favorable

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now