Thierry Legault

Les méga-constellations de satellites (Starlink etc.)

Recommended Posts

Bonjour

Ce n’est rien du tout pour un cultivateur américain républicain

Cdt Daniel

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 4 heures, barnabé a dit :

d'achat  de ces clients à quoi correspond 99$ par mois?

 

Bonsoir: ne pas oublier qu'il faut acheter un "receiver" au prix de $499.00. D'autre part ce système pourrait  ne pas marcher avec les "gamers?"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok roul , mais toi qui sur ce forum me semble être  la voix de l'amérique  peux tu répondre clairement  à ma question est-ce  que un "receiver"a $499 plus  $99 mensuel c'est  dans les prix de l'amérique  rurale ou pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, barnabé a dit :

 

Ok roul , mais toi qui sur ce forum me semble être  la voix de l'amérique

 

 

Bonjour: OH NON! Surtout pas, comme tout le monde. on a accès aux mêmes informations en se servant du "Google.com" et non du '.fr" 

 

Bien sûr tout est en anglais.  Très loin d'être expert en absolument rien du tout. L'agriculture est souvent une immense  industrie avec des monocultures,  je pense que $99 n'est pas exorbitant comparé aux autres services DSL ou le cable. Le "receiver" est une dépense unique quand on s'abonne.

 

"How much money does the average American farmer make each year?

According to salary data for farmers, ranchers and other agricultural managers from May 2016, the average salary is $75,790 a year."

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant que Mr Musk envoie ses centaines milliers de satellites, j'ai jeté un oeil sur le projet Loon.

ça semble fonctionner, manifestement le Kenya est équipé en connection de bonne qualité.

 

Un extrait de Presse-Citron :

 

Alors qu’Elon Musk et SpaceX cherchent à déployer une très bonne connexion internet avec le projet Starlink et ses milliers de satellites, Loon préfère les ballons et le similaire est ressemblant. Alastair Westgarth décrit ce projet comme tel : « Selon leur position, un véhicule aérien peut alterner entre des utilisateurs actifs, ou se repositionner pour revenir dans la région de service ». Afin de faire profiter de ce réseau aux Kényans, Loon s’est associé à Telkom Kenya, un opérateur local.

 

On peut toujours voir les ballons sur flightradar.

 

loon.jpg.c739184d9c17f256fed74ba27c78921b.jpgAujourd'hui : 

 

Depuis quelques mois s'est formé la HAPS alliance (high altitude platform station)  dont font partie des boites comme Airbus, AT&T, Nokia etc 

 

Voilà :) 

  • Like 4
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/4/2020 à 13:22, barnabé a dit :

Ok roul , mais toi qui sur ce forum me semble être  la voix de l'amérique  peux tu répondre clairement  à ma question est-ce  que un "receiver"a $499 plus  $99 mensuel c'est  dans les prix de l'amérique  rurale ou pas ?

 

Je vais répondre à cette question. J'habite dans l'Amérique rurale (Mississippi, à 10 km de la ville de Starkville). Le ciel est bien sombre, mais l'accès à internet peut être délicat.

J'ai de la chance d'avoir l'ADSL. Plusieurs de mes collègues qui vivent à l'extérieur de la ville (et pas aussi isolés que moi) n'ont pas cette chance. Mon boss utilise le satellite pour internet car il n'a pas de service filaire correct. Un autre collègue utilises un système 4G conçu pour les voitures/bus. Une de mes étudiante a une connexion vraiment faible, en général les visio-conférence (merci le coronavirus) se font avec seulement le son, pas assez de bande passante pour la vidéo.

 

Les USA c'est un vaste pays avec un habitat très dispersé dans certains endroits et l'accès à internet n'est pas toujours top en dehors des villes. Les opérateurs semblent miser plus sur le sans fil (4G et 5G maintenant pour couvrir les zones rurales).

 

Le coût des abonnements est aussi nettement supérieur qu'en France. Je paye $60 par mois pour de l'ADSL 10 mbps (avec une limite de 1Tb de données par mois). En revanche, quasi tout le monde a la 4G avec un super smartphone (en général iPhone). Je suis le dernier dinosaure à utiliser un forfait prépayé minimaliste pour mon téléphone.

 

Bref, je pense que pas mal de personnes aux US seraient intéressés par un receiver à $499 + $99 mensuel (même si l'addition est un peu salé). C'est d'autant plus vrai que le téle-travail est de plus en plus commun.

 

Est-ce que ça suffira pour un buiseness model viable ? Je ne sais pas.

 

jf

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, jfleouf a dit :

Est-ce que ça suffira pour un buiseness model viable ?

 

 

What you need is what they're selling

 

L'offre crée le besoin

Edited by Hoth
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dites-nous ce que vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer :)

Coluche

  • Like 3
  • Thanks 1
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, ALAING a dit :

Dites-nous ce que vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer :)

 

Depuis quelques années j'ai plutôt l'impression que la tendance c'est: dites nous ce dont vous n'avez pas besoin, on vous expliquera comment vous ne pourrez plus vous en passer. Créer le besoin pour vendre le produit.

 

Bon je sais, je parle comme un vieux con. C'est probablement que j'ai toujours été vieux et un peu con :)

 

jf

  • Like 9

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jfleouf a dit :

j'ai toujours été vieux et un peu con

 

Le temps ne fait rien à l'affaire dit-on, mais compte tenu du sujet du fil "Les méga-cons" (tellations de satellites)" et face aux personnes en question, il faut savoir rester humble à ne l'être qu'un peu !

Ceci dit je suis d'accord, on arrive facilement à se passer de tout sauf du superflu.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 11/8/2020 à 02:50, ALAING a dit :

Dites-nous ce que vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer :)

 

 

Bonsoir: Le commerce toujours le commerce, c'est  ça qui fait tourner la terre!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, roul a dit :

Bonsoir: Le commerce toujours le commerce, c'est  ça qui fait tourner la terre!

 

Y a des mauvaises langues qui disent que le commerce commence à la faire mal tourner... 

  • Like 6
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite avec 36 satellites de plus de la société ressuscitée OneWeb prévus pour être lancés par Soyouz ST29 (Arianespace/Starsem) depuis le cosmodrome de Vostochny (Russie) le 18 décembre.

 

 

 

OneWeb.jpg

  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le lancement de Falcon 9 / NROL-108 est repoussé au 19 décembre, celui de Soyouz 2.1b avec sa charge utile constituée de 36 satellites de la constellation OneWeb, lancement supervisé par Starsem, filiale d'Arianespace, depuis le cosmodrome russe de Vostochny, doit avoir lieu ce jour à partir de 13 h 26 heure française.

 

La société OneWeb, moribonde il y a quelques mois, a été reprise avec de nouveaux capitaux indiens et britanniques et entre en concurrence avec SpaceX sur le marché des constellations de satellites de télécommunication en orbite basse. Ces satellites sont pour l'instant construits en Floride par une coentreprise Airbus / OneWeb (mais pourrait l'être ultérieurement sur le sol britannique, Londres, évincé de Galiléo après le Brexit, mettant tout son poids pour s'approprier ce système de satellites en orbite passe afin de disposer d'un GPS plus précis - pari néanmoins très risqué).

 

Le contrat initial passé entre OneWeb et Arianespace prévoyait initialement 21 lancements pour mettre en orbite quelques 650 satellites, et notamment d'utiliser la première Ariane 6, ce qui n'est plus envisagé. 19 vols sont désormais prévus uniquement avec le lanceur Soyouz, depuis Kourou, Baïkonour et Vostochny. Le premier lot de satellites a été mis sur orbite par un lanceur Soyouz depuis Kourou en février 2019, puis deux autres lots toujours par le même lanceur depuis Baïkonour en février et mars 2020 avant que l'entreprise ne se déclare en faillite... et renaisse quelques mois plus tard avec de nouveaux propriétaires.

 

Ce 4e lancement OneWeb sera le premier effectué pour cette société depuis le nouveau cosmodrome sibérien de Vostochny et également le premier lancement effectué par une société non fédérale depuis l'Extrême Orient russe (6e Soyouz lancé depuis ce cosmodrome).

 

 

OneWeb.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’Europe veut sa propre constellation de satellites pour échapper à SpaceX et Amazon

 

Citation

 

La Commission européenne a lancé des études techniques concernant une constellation géante de satellites destinée à fournir une connexion à Internet Haut et Très Haut Débit.

De nombreux acteurs industriels du spatial auraient soumis mi-novembre un projet de constellation de satellites à la Commission européenne, d’après Les Echos. L’objectif est de fournir une connexion à Internet par satellite Haut et Très Haut Débit sur le Vieux continent. Bruxelles ne voudrait effectivement pas que ses zones blanches deviennent dépendantes de systèmes privés comme ceux de SpaceX (Starlink), OneWeb ou Amazon (Kuiper). C’est donc un enjeu de souveraineté numérique. L’idée serait de réunir deux programmes européens déjà existants : Govsatcom et Quantum Communication Infrastructure. Un partenariat public-privé pourrait être mis sur pied pour réunir un budget de six milliards d’euros. L’objectif serait de pouvoir déployer à partir de 2025.

 

 

https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/satellites-la-commission-europeenne-fourbit-ses-armes-pour-resister-a-spacex-et-amazon-1274350

Share this post


Link to post
Share on other sites

Пуск работал нормально...

 

Et 36 satellites de plus (soit un total de 110) pour la constellation OneWeb dont les éléments déjà opérationnels orbitent à 1200 km d'altitude.

 

 

OneWebconstellation.jpg

  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bill46 a dit :

Et 36 satellites de plus (soit un total de 110) pour la constellation OneWeb dont les éléments déjà opérationnels orbitent à 1200 km d'altitude.

 

Je m'interroge sur le fait de voir diffuser par certains, assez froidement, sans état d'âme, sauf peut-être avec une certaine excitation admirative aux développement de nouvelles technologies spatiales, l'actualité des lancements des satellites des dites méga-constellations, sachant que nous nous exprimons sur un forum d'astronomie où, personne ne l'ignore, une grande inquiétude est apparue concernant son parasitage grandissant (c'est peu dire) du ciel nocturne :( ... Façon de tourner le couteau dans la plaie ? >:(

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, je n'en parlerai donc plus, désolé. Je pensais que ça pouvait intéresser certains de savoir qu'est-ce que l'homme envoie dans l'espace. Il est vrai que c'est ici un forum d'astronomie plus que d'astronautique. Dont acte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bill46, ici, faire l'apologie ou signaler l'envoi d'une grappe de satellites de OneWeb, Starlink et autres engendre certaines réactions quelque peu épidermiques ! :D

 

AmusedLegalCoot-size_restricted.gif.8481ed373198060a0cf2ede160bc301e.gif

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bill46 a dit :

Un article dans Observer.com qui résume la situation actuelle (en anglais) :

 

https://observer.com/2020/12/spacex-starlink-record-2020-competition-oneweb-amazon-kuiper/

 En french :

(Ce qui est nouveau c'est ce projet européen, voir plus haut le lien de Bill vers un article des Echos)

 

 

Starlink de SpaceX a connu une année record, mais la concurrence est plus féroce que jamais


SpaceX connaît une année record, en particulier dans sa division Internet par satellite Starlink . En 2020 jusqu'à présent, la société d'exploration spatiale dirigée par Elon Musk a déployé plus de 800 satellites Starlink (à travers 14 missions) en orbite terrestre basse et a commencé le service bêta en Amérique du Nord. Bien que cela fasse de Starlink un leader incontestable sur le marché naissant du haut débit par satellite, la concurrence s'intensifie rapidement avec l'arrivée de projets similaires soutenus par des milliardaires et des gouvernements.

 

Le rival de Starlink, OneWeb, basé au Royaume-Uni (qui a récemment émergé de la faillite et qui appartient maintenant en partie au gouvernement britannique), a des plans agressifs pour lancer 650 satellites d'ici la fin de 2021 pour fournir un service mondial de base et 400 satellites supplémentaires pour améliorer la capacité en hotspots de réception.
OneWeb a lancé jeudi soir son premier lot de 19 satellites depuis sa faillite (son troisième lancement en 2020) à l'aide d'un booster russe Soyouz. L'entreprise souhaite à terme déployer 48 000 satellites, soit 6 000 de plus que le nombre maximum (pour l'instant) de satellites que SpaceX a prévu pour Starlink.

La société est en pourparlers pour lever 400 millions de dollars de nouveaux capitaux pour accélérer le déploiement des satellites, selon le Financial Times .


Un concurrent encore plus redoutable serait probablement le projet Kuiper d' Amazon . Bien que l'effort n'en soit encore qu'à ses débuts, il pourrait constituer une menace réelle pour Starlink avec les vastes ressources d'Amazon pour étendre ses opérations à des prix difficiles à égaler.

Lors de la conférence TechCrunch : Space Conference mercredi, le responsable d'Amazon du projet Kuiper, David Limp, a souligné que l'accessibilité financière serait une considération primordiale dans le développement du système Internet par satellite, bien qu'il ait déclaré que la société n'avait pas décidé de chiffres précis. Pour le contexte, le service bêta de Starlink est au prix de 99 $ par mois plus des frais d'installation initiale de 499 $.

Une autre note intéressante est qu'Amazon est ouvert à avoir des fournisseurs de services de lancement extérieurs pour l'aider à envoyer ces satellites Kuiper. «Nous sommes indépendants du lancement», a déclaré Limp. "Si vous connaissez quelqu'un qui a une fusée là-bas, appelez-nous."
Amazon n'exclut même pas d'enrôler SpaceX comme fournisseur de lancement possible. «L'une des raisons pour lesquelles nous avons pensé que le moment était venu de faire une constellation maintenant est à cause de certaines des dynamiques qui se produisent dans l'industrie du lancement», a poursuivi M. Limp. «Chaque jour, nous assistons à une nouvelle démonstration de réutilisabilité, de nouvelles démonstrations de percées dans de meilleurs moteurs, qu'il s'agisse du [SpaceX] Raptor ou du [Blue Origin] BE-4.»
Amazon prévoit de lancer 3 200 satellites pour former la constellation initiale. Son approbation FCC l'oblige à déployer la moitié de ces satellites dans les six prochaines années.


En Europe, un projet Internet par satellite dirigé par le gouvernement prend forme. Selon Business Insider , l'Union européenne prévoit un système de satellite de 7,3 milliards de dollars très similaire à Starlink. Une étude pour un service Internet basé sur une constellation a été approuvée par des responsables de l'Union européenne, ont déclaré mercredi des sources au journal français Les Echos .

Le projet sera construit par un consortium d'entreprises aérospatiales et télécoms européennes, dont Airbus, la société spatiale franco-italienne Thales Alenia Space, la société allemande OHB SE, les opérateurs de satellites Eutelsat Communications SA et SES SA et les sociétés spatiales Telespazio et Arianespace.

  • Sad 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en revenir au sujet, en prenant mon petit dèj je me demandais si finalement on allait pas résoudre le problème du RC au rythme où on sature le ciel de satellites pour tout et n'importe quoi .. 

  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now