symaski62

comète C/2019 Y4 (ATLAS) CRASH ! OMG !

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

carre rouge =   C/2019 Y4   

 

triangle  =   grande ourse , petite ourse et cocher  

 

Nord =   petite ourse  

 

:)

 

image.png.41637dace82ecd8c4f3079fccac4f80a.png

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Peut-être qu'une impression, mais la magnitude de C/2019 Y4 ne semble que peu progresser comme écrit dans ce tweet et aussi possiblement constaté sur une série de photos (décevantes & impubliables) que j'ai prises dans le nuit du 1er avril vers 3 h au moment où la Lune était quasi couchée et sous un ciel particulièrement pur. Mais bon, faut dire que mes moyens astrophotographiques sont notablement modestes ...

 

TBC ...

 

 

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, eric g a dit :

A Sputnik, ils nous font le coup du cyanogène!!

C'est un site de fake news B|?

D'abord parce qu'ils disent que la couleur verte est dues au rayonnement ultraviolet... en faisant un raccourci ;) car le gaz (radical) auquel ils font référence est le CN qui émet (fluoresce) dans l'UV proche à 389nm, alors que le vert est dû aux bandes de C2 - radical venant principalement de la photodissociation de l'acétylène - située entre le bleu,vert et jaune... et après ça on ne commentera pas les autres approximations...

Nicolas (en attendant la fin du confinement pour sortir l'observer)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/02/2020 à 13:55, biver a dit :

C'est une comète à suivre dont la magnitude fin mai peut aussi bien friser les 2-3 que >>15 si elle se désintègre avant.

:/

Avec les dernières observations (publication circulaire CBET4744), on risque peut-être de viser le deuxième scénario: comète jamais visible à l'oeil nu et qui aura disparu d'ici 2-3 semaines. Les forces non gravitationnelles énormes nécessaires pour ajuster l'orbite depuis le 31 mars:

A1=39 (x1E-8), c'était A1=17 pour C/2017 E4 (JPL), et A1=18 pour C/2017 S3 (Nakano) - qui ont disparu dans les 3 semaines après le maximum de brillance

Donc il y a un risque que la comète n'existe plus au mois de mai... :|

Nicolas

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://ssd.jpl.nasa.gov/horizons.cgi

 

Citation

Ephemeris Type [change] : OBSERVER

Target Body [change] : Comet C/2019 Y4 (ATLAS)

Observer Location [change] : Sun (body center) [500@10]

Time Span [change] : Start=2020-03-01, Stop=2020-04-06, Step=1 d

Table Settings [change] : defaults

Display/Output [change] : default (formatted HTML)

 

1 mars =>  -27.7750812  km/s 

7 mars =>  -28.3721529 

14 mars => -29.1359632 

21 mars => -29.9851011

28 mars => -30.9366345

4 avril => -32.0123282

 

http://astro.vanbuitenen.nl/comet/2019Y4

 

image.png.bf98d4d93da5f977fdf9475f2dbe5bd5.png

 

image.png.58ce464bbdbf2bf094cad50b6f93bc84.png

 

https://www.spaceweather.com/archive.php?view=1&day=05&month=04&year=2020

 

Citation

A COMET TALE: Comet ATLAS (C/2019 Y4) has sprung a tail--and it's impressive. "According to my observations, it is 1.2 degrees long," reports Gerald Rhemann who recorded this animation on March 27th from his backyard observatory in Eichgraben, Lower Austria:

 

atlas_tail_strip.gif

 

:)

 

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

La courbe d'éclat donnée sur le dernier message de symaski62 ;) confirme ma déception au sujet de mes photos du 1er avril par rapport à ce que j'espérais vs celles prises le 23 mars, au moins à niveau de la chevelure ...
Donc, probablement, côté "spectacle" attendu en mai, c'est mort ! :S

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela semble mal barré pour C/2019 Y4 (ATLAS)...

 

ATEL 13620

Citation

Possible Disintegration of Comet C/2019 Y4 (ATLAS)

ATel #13620; Quanzhi Ye (U. Maryland), Qicheng Zhang (Caltech)
on 6 Apr 2020; 17:12 UT
Distributed as an Instant Email Notice Comets
Credential Certification: Quanzhi Ye (qye@umd.edu)

Subjects: Optical, Comet

Referred to by ATel #: 13622

Tweet

We report the possible disintegration of comet C/2019 Y4 (ATLAS), revealed by the public monitoring program carried out by the 0.6-m Ningbo Education Xinjiang Telescope (NEXT). Images taken on UT 2020 April 5.6-5.9 showed an elongated pseudo-nucleus measuring about 3 arcsec in length and aligned with the axis of the tail, a morphology consistent with a sudden decline or cessation of dust production, as would be expected from a major disruption of the nucleus. The elongation is grossly consistent with the roughly +5" in RA, -1" in Dec astrometric residuals currently (as of MPEC 2020-G65) being reported relative to JPL orbit solution #5, implying a relative projected motion of order 5-10 m/s from the original nucleus' orbit. A disruption event could also potentially explain the large non-gravitational forces acting on the comet, as reported in CBET 4744. Composite stacks of 10 x 30-s r-filtered frames illustrating the change in morphology from April 2 to 5 can be found at https://near.earth/shared/2020/04/next_20200405.png. (The images from both days were obtained without comet-rate tracking, but the exposure was sufficiently short that the trailing of the comet due to its non-sidereal motion is only 1.3 pixel, much shorter than the elongation of the pseudo-nucleus. The direction of the trailing is also at a ~30 deg angle to the long-axis of the elongated pseudo-nucleus.)

We thank Man-To Hui and Xing Gao for discussion and assistance in obtaining the NEXT data.

next_20200405.png

 

ATEL13622

Citation

C/2019 Y4 ATLAS - confirmation of nuclear change

ATel #13622; I. A. Steele, R. J. Smith, J. Marchant (Liverpool JMU)
on 6 Apr 2020; 18:38 UT
Distributed as an Instant Email Notice Comets
Credential Certification: Iain Steele (iainsteele@mac.com)

Subjects: Optical, Comet

Tweet

We have been carrying out a series of ongoing observations of C/2019 Y4 ATLAS with the Liverpool 2.0m Telescope, La Palma.

We compared our r' band images taken on 2020 April 01 and 2020 April 05 (20:30UT) prompted by the report of a possible breakup by Ye & Zhang (ATel #13620).

We confirm the appearance of a nuclear elongation reported by Ye & Zhang, with a total nuclear elongation of 3.5 arcserc at the time of our second epoch of observations. The distribution of nuclear material appears somewhat bimodal, with a suggested gap between a sharper "leading" peak and a following more extended section.

Photometry within a 5 arcsec diameter of the nuclear region shows a decline from r=14.2 on 2020 April 01 to r=14.8 on 2020 April 2020 calibrated with respect to nearby APASS standard stars.

 

Marc

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

je viens de trouver une image du 5 avril au soir (Franz Xaver Kohlhauf) qui correspond à ce que j'ai deviné visuellement au même moment avec un T254 depuis Marseille, c'est à dire une discrète région centrale avec une queue assez étirée et un très faible halo diffus autour seulement visible avec un filtre Swan Band Comet :

 

C2019Y4Atlas-F.X.Kohlhauf-LARGE.jpg

 

http://fg-kometen.vdsastro.de/pix/2019Y4/2019Y4_05042020.htm

Edited by laurent13

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Sur la dernière photo de Van Buitenen on voit un allongement très net du noyau ...

 

image.png.60e1ff8d80f9b0292be8ae277e3c4852.png

 

 

 

 

Edited by laurent13
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

[edit] doublon

 

 

 

 

 

 

Edited by Vincent_L
doublon
  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Vincent ;), ton message a comme un air de famille avec celui de Gribol ;) (ATEL 13620 et ATEL 13622) posté 5 messages plus haut, mais bon !

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

oups ! je viens de m'en rendre compte en relisant le fil ... désolé, j'édite mon message :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour, voici une image du 6 avril 2020 de 2019y4

T250 ccd qhy2pro 7x60s

arno

c2019y40604drizzle.jpg.47657c734fea09c14ecb5ffe542307c9.jpg.921c7daa4f696e3cb906bfdb95c1aa27.jpg

 

et du 27 mars 2020

c2019y42703drizzle.jpg.e48f764a78e2deb26d9f0b412e4b3825.jpg.2e14ac4158d256658d8e625ed14f4f0e.jpg

  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

......

 

 

Edited by compustar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur l'image que j'ai fait ce soir (09 avril), on commence à voir nettement un morceau détaché du noyau principal

 

C_2019Y4%28ATLAS%29_2020-04-09_crop_pso.

  • Like 5
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous les cométeux !

Observation ce soir avec mon TN 250 à 50x pendant le court créneau entre la fin du crépuscule et le lever de la brillante Lune, le tout durant 1/4 d'heure chrono sachant qu'il faut la pointer dans une zone céleste fort mal pourvu d(étoile significative et bien visible. Conséquence il faut faire vite ! Etant donné qu'elle faiblissait, j'ai opté pour un T 250 plutôt que le T 120 ou L 90 qui m'avait servit avant la gêne de la Lune.

 

Résultat des courses : elle était pas trop mal visible mais au début, à faible grossissement, j'ai pensé qu'elle avait un noyau stellaire assez présent en plus de sa coma fort diffuse. En fait, je me suis rendu compte que c'était une modeste étoile (de mag 11,5) et non un noyau en grossissant un peu  et en suivant son déplacement. La comète forme en fait une boule bien diffuse (dc = 2) de 1' d'arc de diamètre environ, avec en + une queue pas difficile bien rectiligne et relativement contrastée par rapport à sa coma, longue de 3 à 4' d'arc environ vers pa 95°.

Avec le filtre c2, la comète est mieux visible mais pas autant que les observations faites 2 semaines à 1 mois avant.

 

Au final, elle faiblit bien 11 à 11,5 ce soir (mesure incertaine car l'étoile à côté gênait bcp), contre 8,8 mesuré le 26 mars avec un T 120 et 10,2 mesuré le 12 mars. Comme en + pour moi elle se dirige vers le nord-ouest, la zone la moins favorable depuis mon site (de campagne et de confinement), il est fort à parier que je ne l'a verrais de moins en moins... Ce n'est pas la première comète que je verrais se désintégrer...balayant les pronostics des plus optimistes !

Demain, aucune étoile ne gênera et le créneau de nuit propice entre la fin du crépuscule et le lever de la Lune grandit. Profitez-en avant le retour d'une météo plus incertaine et avant qu'elle se désintègre plus encore.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, il y a un morceau qui se ballade devant.

mon image est moins bonne mais je confirme sa présence.

T250 50*30s

c2019y41004drizzle.jpg.a0b47c0dd123494cd4c60cf1d2a77a57.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous les cométeux, avec les comètes du soir, observées dans le créneau du 10 avril au soir depuis mon site confiné de campagne,

 

- C/2019 Y4

Assez différente en brillance et aspect général par rapport à l’observation de la veille !

Avec un T 250x50 à 20h40tu, mesurée à m1 = 10,3 (M), dc 2, dia 2’1/4. La coma est mieux visible que la veille avec par contre une queue plus faible mais aussi plus longue (bien faible à 50 fois mais plus évidente à 115 fois). La veille, la queue était plus évidente, ce n’est pas le cas ce soir. La coma a une centre peu dense (dc =2) mais ce dernier a l’air un petit peu allongé tandis que le bord Ouest (opposé à la queue) est plus contrasté, à moins que cet aspect corresponde à un aspect fuselé de la coma, contrastée d’un côté et plus diffuse de l’autre correspondant à la queue. Coma mieux visible avec filtre C2.

La comète a été vue aussi le même soir avec une L 90x30 comme une boule ronde très moyennement visible et surtout peu contrastée car bien diffuse. Mesurée aussi à mag 10,3.

Pour voir la différence d’aspect et de brillance, relisez le croa juste plus haut posté le 10 à 0h41sur cette même page.

 

- C/2017 T2

Plus brillante et plus contrastée que la première. Avec une L 90x30 à 21h10tu, mesurée à m1 = 9,1 (M), dc 4, dia 2’ d’arc. Observée aussi avec T 250x80 à 21h30tu, dc 5 et dia 2,5’ d’arc. Mieux vue avec filtre C2.

 

Bien qu’elle soit beaucoup plus basse (il faut préférentiellement l’observer en fin de nuit), j’ai jeté un coup d’oeil sur la comète C/2019 Y1 dans Cassiopée. Vue dans la L 90x30, de brillance intermédiaire aux 2 autres et de bon contraste. Trop basse pour faire de bonnes mesures de brillance.

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By phenix
      salut  a  toutes et tous  
      voici 2 images  de  m3 atlas  ,  qui  surfe  sur  sh2 264  au nord  de   orion  
      la 1ere  jeudi   19  , la 2 e  vendredi  20  .....et  une compo pour voir son déplacement sur  une journée  
      acquisition en remote  au nouveau Mexique   avec une taka  106 / 530   et une sbig stl11000
      addition de  3 poses  , de  4 , 5  et 10 mn  avec dss  ,  et finition sur toshop  
      j ai  l impression  , (  ou alors c est le confinement    )  ,   que  m3   commence a développer une espèce de queue  sur le dessus  .   jai   mis une pose en négatif   ,  pour  voir  
      bon dimanche  et  bonnes  photos   
      serge
       
      le 19.11.2020

       
      le  20.11.2020  

       
      la compo  des  2  

       
      le negatif  pour la  " queue "   

    • By XavS
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Après une courte nuit voici 2 images prises cette nuit depuis mon lieu favori. Même si le Jet Stream n'a pas voulu être de la partie (entre 120 et 160 Km/h) je ne suis pas mécontent de mes résultats. Malgré une température à 950 M d'altitude qui n'a pas dépassé les 2°C et du givre partout j'ai été agréablement surpris par le passage de centaines de canards en formation pour une migration vers des pays un peu plus chaud entre 19h00 et 01h30 du matin. Ce fut une belle surprise Mais qu'est-ce qu'ils sont bruyants .
       
      Tout d'abord et malgré la Lune, j'avais décidé de photographier l'amas ouvert M37 ou NGC 2099 situé dans l'amas du cocher. J'ai comme d'habitude un peu galéré sur le traitement. J'ai aussi été content de pouvoir mieux maîtriser ma nouvelle montre AZ-EQ6 que je n'avais plus utilisée depuis plus d'un mois ; enfin je peux voir les objets pointés dans l'oculaire
       
      Voici le résultat :
       
      Matériel : Celestron 925 sur monture AZ-EQ6 Pro GT
      APN 450D Défiltré avec réducteur Celestron 0,63
      127 prises x 90"
      Darks : 11 x 90"
      Offsets : 11 x 1/4000s
      Traitement : SIRIL et CS2
       
      Pas de Flat les batteries du 450D n'ont pas tenues toute la nuit.
       

       
      Puis avec mon autre 450D non défiltré, j'avais choisi de prendre la Comète C/2020 A3.

      Je n'ai malheureusement pas réussi à conserver la couleur verte de la comète lors de la suppression du bruit vert sous Siril
       
      Monture : Star-Adventurer
      APN 450D non défiltré avec objectif Samyang 85 mm
      42 prises x 120"
      Darks : 11 x 120"
      Offsets : 11 x 1/4000s
      Traitement : SIRIL et CS2
       
      Pas de flat non plus. Même problème qu'avec mon autre appareil. Les batteries n'aiment vraiment pas le froid
       
      Voici le résultat :
       

       
      On peut y voir en plus de la comète, M1 la nébuleuse du crabe et les amas NGC 1807 et NGC 1817.
       
      Bonne fin de week-end
       
      PS : vos commentaires sont la bienvenue
       
       
      XavS
    • By COM423
      Parmi les comètes accessibles du moment, il y a bien sûr C/2020 M3 (ATLAS) dans Orion qui a l'avantage d'être observable une grande partie de la nuit, mais qui ne montre pas de queue et juste avant l'aurore, il y a C/2020 S3 (Erasmus) qui est bien basse et c'est dommage car elle est un peu plus brillante et a développé une queue qui n'était pas visible le mois dernier.
      Profitant de la nuit très pure en Provence de mercredi 18 à jeudi 19 novembre je l'ai tentée en grand champ au 600D à courte focale, avec un téléobjectif Olympus-Zuiko de 300 mm ouvert à F/D=4,5.
      La comète est bien visible, avec une courte queue de 45' de longueur vers PA=275°

      61 poses de 30s à 800 ASA (en // sur le CG11, avec le suivi de base sans guidage)
       
      J'espérais détecter la queue sur une plus grande longueur (mon champ faisait près de 3°) et y voir une structure plus fine(*) mais la focale est trop juste...
       
      La comète n'a pas atteint son maximum d'éclat mais son élongation diminue chaque jour, ce sont donc les derniers joyrs pour la tenter malheureusement
       
      Très bonnes observations à toutes et tous.
       
      (*) Voir ce que sort Gerald Rhemann depuis la Namibie : http://www.astrostudio.at/2_Bright Comets.php
      mais l'équipement n'est pas le même !!
    • By COM423
      Bonjour,
      Ce post est relatif à l'utilisation du logiciel Siril, j'espère que je poste au bon endroit, sinon pardon d'avance.
      Je sèche depuis 2j pour aligner 61 poses de la comète C/2020 S3 (Erasmus), alors que j'avais utilisé la technique avec succès sur plein d'images de Neowise prises cet été, du coup je ne comprends pas ce qui cloche.
      Je précise que je connais le principe qui consiste à :
      Aligner les images prétraitées (et débayérisées) sur les étoiles Refaire l'alignement de la séquence en mode Astéroïde/Comète, soit concrètement en pointant la comète  en pointant la comète sur la 1ère image de la série, puis "Pointer objet dans #1" en pointant sur la dernière image de la série,  puis "Pointer objet dans #2" en cliquant le bouton "Aligner"  
      Siril le prend bien en compte puisque la vitesse mesurée de la comète est bien affichée :

      mais l'empilement reste désespérement un alignement sur les étoiles :

       
      Merci d'avance pour votre aide, c'est très frustrant de ne pas voir le résultat du compositage, çà fait 2j que je ronge mon frein du coup
      A toutes fins utiles, voici :
      l'export des infos dans le terminal : infos_terminal la copie du fichier log : 2020-11-20T20.04.12Z.log et le fichier.seq  ( r_erasmus_.seq ) où on trouve bien des paramètres de registration comme le montre ce petit extrait :
      du coup, je ne comprends pas pourquoi l'empilement donne des étoiles bien alignées.
       
      En effet, je viens de faire la manip (alignement global puis alignement comète) sur une séquence dupliquée de la séquence r_pp suite à un premier échec sur celle-ci.
      Refaire l'aignement global ne seravit donc à rien (ce que montre le log les décalages sont très inférieurs au pixel) et dès lors que des translations non nulles apparaissent dans le fichier .seq, l'empilement devrait donner des étoiles allongées et ce n'est pas le cas.
      Je sèche complètement.
      Je me suis posé des questions sur 2 options du logiciel, pas très claires pour moi :

      Hier, je pense avoir testé avec ces cases cliquées et non cliquées et j'obtenais toujours le même résultat final...
       
    • By Bungert
      Bonsoir,
       
      Coincé en maison : guet pour un ciel clair à la fenêtre d'une chambre au Sud.
       
      Comète ATLAS C/2020M3 Vers 00h00 TU le 18 novembre 2020.
      APN   ZOOM    18/250     monture équatoriale à ressort.
       
      Bon ciel.
      Francesco
       
      1 x 125 s  00h54 18mm

       
      5x30 s 23h39 100 mm (+/-)

       
      4x20 s 00h04 250 mm

       
  • Upcoming Events