• 0
Ellazanne

Que choisir chercheur/viseur pour une petite Lunoche?

Question

Bonjour à vous, *s'incline*

 

A la recherche actuellement d'un chercheur/viseur qui pourrait convenir à ma lunettes 72 ed, je vous demande humblement votre aide.

 

L'ensemble du setup qui doit l'accueillir ne pèse pas lourd et la monture est légère. Je recherche donc un chercheur lui-même poids plume qui se fixerais au plus proche du corps de la Lunoche pour que l'ensemble ne soit pas déséquilibré.  Au passage je ne sais si d'un viseur point rouge ou d'un cherche à classique serait le plus pertinent.

 

Pour la posture, si ça peut vous aider, je suis généralement genoux à terre, cul sur les talons,  la nuque a angle droit le regard tourné vers les dieux des cieux, en signe de soumission.

 

Si l'un de vous est a même de m'aider je suis tout ouïe.

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

29 answers to this question

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Je ne connaissais pas, ça ma l'air pas mal, et plus adapté que son homologue, le telrad. 

 

Merci du conseil.😊

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Tout dépend de ce que tu veux chercher avec . . . ton chercheur :)

Pour dégrossir, un point rouge ou le quickfinder sont très bien, ensuite si tu veux cheminer d'étoile en étoile pour trouver un objet, il faut passer au viseur optique.

L'idéal étant d'avoir les deux sur ta lunoche ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

je me sui

Le 09/09/2020 à 16:52, ALAING a dit :

L'idéal étant d'avoir les deux sur ta lunoche ;)

ainsi on évite le dilemme ;) !

 

Le 09/09/2020 à 18:24, den b a dit :

 

J'ai déjà un viseur 'tube' de ma conception (très laid), ça marche pas trop mal, et j'ai également une minilunettechercheuse de recyclage que j'ai fixé avec un tuyaux de pvc maintenu au passage par un pare buée maison, fonctionne "bien" en attendant d'avoir mieux. 

 

 

luluviseurdemonteect.jpg

luluviseurect.jpg

Edited by Ellazanne
modification du format des images
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je suis fière de l'aspect et c'est tout ¬¬, la-mini-lunette-viseur-custo-facon-hippie donne un bon visuel mais n'en reste pas moins horrible a utiliser avec le montage actuel, la joue collé sur l'APM, la tête penché sur le coté, la nuque 90°B| généralement je fini par faire bouger l'un des éléments du setup....et c'est repartie pour une mise en station.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Observateur du ciel profond depuis longtemps, j'utilise un chercheur coudé ; ça redresse les images, pas besoin de s'accroupir on se  casse pas la nuque...

Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, santacana a dit :

pas besoin de s'accroupir

Ca, ça dépend de la lulu, même avec un chercheur coudé, une 150 et t'es à 4 pattes au zénith >:( Bon, au moins tu ne te casses pas la nuque, c'est toujours ça de gagné :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut,

Tu es sûre d'avoir besoin d'un chercheur sur une lunette 72/420 ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Sur cette lunette un oculaire de 25mm de focale avec 65° de champ apparent te donne environ 4° de champ réel. C'est déjà en soi un chercheur...Non ?

Jean Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Un chercheur 6 x 30, c'est 8 degré de champ. Lorsque l'on débute dans la pratique du "saut d'étoiles" pour trouver ses objets...ça aide !

Edited by PhFL

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

 

Le 17/09/2020 à 22:03, santacana a dit :

Observateur du ciel profond depuis longtemps, j'utilise un chercheur coudé ; ça redresse les images, pas besoin de s'accroupir on se  casse pas la nuque...

Gilles

Pour le confort, j'en suis. Par contre pour ce qui est de mes aptitudes a chercher un objet lointain avec un chercheur coudé, comment dire, ça ne m'est pas intuitif. Je suis de ceux qui ferme un yeux pour pointer de l'autre. 

 

Le 18/09/2020 à 13:15, JML a dit :

Salut,

Tu es sûre d'avoir besoin d'un chercheur sur une lunette 72/420 ?

justement non.

 

Le 18/09/2020 à 13:19, JML a dit :

Sur cette lunette un oculaire de 25mm de focale avec 65° de champ apparent te donne environ 4° de champ réel. C'est déjà en soi un chercheur...Non ?

Jean Marc

Je plussois ! Je viens de tester un oculaire de 24 mm 65° et franchement ca passe bien, même si je préférais ne pas a avoir a changer tout l'appareillage apn+bague+reduc pour placer le loloculaire, mais ! Ça fait le taf !

 

Le 18/09/2020 à 13:24, PhFL a dit :

Un chercheur 6 x 30, c'est 8 degré de champ. Lorsque l'on débute dans la pratique du "saut d'étoiles" pour trouver ses objets...ça aide !

8° comme même, c'est vrai que ça parait plutôt confortable vu comme ça. 


Merci de tous ses conseils !

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, Ellazanne a dit :

 Je suis de ceux qui ferme un yeux pour pointer de l'autre. 

Comme beaucoup d'observateurs... Même si je ne vois pas trop le rapport avec le fait d'utiliser un chercheur coudé. 

Bonne suite à tes recherches pour une solution adéquate.

Gilles

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 24/09/2020 à 22:55, santacana a dit :

Comme beaucoup d'observateurs... Même si je ne vois pas trop le rapport avec le fait d'utiliser un chercheur coudé. 

Bonne suite à tes recherches pour une solution adéquate.

Gilles

franchement je ne sais pas trop comment l'expliquer, mais regarder dans une direction opposé a celle que le tube pointe me perturbe toujours un peu. Du moins le temps de trouver plus ou moins une zone connue, une fois que j'ai repéré un 'chemin' d'etoile le reste va tout seul.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 3 heures, Ellazanne a dit :

franchement je ne sais pas trop comment l'expliquer, mais regarder dans une direction opposé a celle que le tube pointe me perturbe toujours un peu. Du moins le temps de trouver plus ou moins une zone connue, une fois que j'ai repéré un 'chemin' d'etoile le reste va tout seul.

Je pense comprendre ton ressenti Ella, j'ai longtemps pointé moi-même avec un chercheur droit et lorsque je suis passé au coudé, je me demandais si je n'allais pas être perturbé. Mais je m'y suis très vite habitué. En fait, je pointe la région voulue comme si je regardais dans un chercheur droit, et lorsque je mets l'œil dans le renvoi, je tombe sur le champ indiqué sur l'atlas car le champ du chercheur est large, et à l'endroit. Je m'emmerde plus à redresser mentalement l'image, à partir à gauche au lieu de la droite, monter au lieu de descendre... Fini tout ça, et tu vas plus vite sur la cible. Mais c'est un fait, quand tu participes à un rassemblement d'amateurs, même si il y a plein de tubes, les chercheurs coudés se comptent sur trois doigts et demi... Et dans le commerce, combien d'instrument sont vendus avec un chercheur coudé ? Les débutants ont du mal au départ avec les chercheurs droits (image renversée), et autant avec un coudé. Mais dans les deux cas, tu arrives toujours à tes fins quand tu es passionnée et obstinée...

Gilles (pas encore coudé :D!)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Quand on a pas de goto faut pas lésiner sur les chercheurs :)

Il y a les trois sur mon C8 xD

image.png.c5a672643aacb98b3a90d5ad7591de78.png

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 1 heure, santacana a dit :

tu arrives toujours à tes fins quand tu es passionnée et obstiné

 

;) 

 

Teste supplémentaire cette nuit. Cette fois pas d'image inversée, pas de coude, juste un anneaux fixé sur ma minie rotule. Et avec cette Objet 'archaïde' je n'ai eu aucun mal a trouver la la galaxie du tourniquet.

_MG_2269.JPG

_MG_2271.JPG

_MG_2270.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 09/09/2020 à 16:52, ALAING a dit :

Pour dégrossir, un point rouge ou le quickfinder sont très bien, ensuite si tu veux cheminer d'étoile en étoile pour trouver un objet, il faut passer au viseur optique.

Avec le grand champs d'une lunette 72ED je ne pense pas que le chercheur soit nécessaire. Le quickfinder me suffit très bien sur ma lulu avec un champs un poil plus petit.

Bon en vrai je l'utilise pas beaucoup car je triche avec l'astrométrie et le Goto :-D Mais les quelques fois ou je l'ai utilisé ça m'a suffit à pointer mes objets - après l'avoir soigneusement réglé sur une cible facile (jupiter) bien entendu.

Edited by LucaR

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 44 minutes, ALAING a dit :

Quand on a pas de goto faut pas lésiner sur les chercheurs :)

Il y a les trois sur mon C8

Il y en a un en trop, tu n'as que deux yeux... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 2 heures, Ellazanne a dit :

Teste supplémentaire cette nuit. Cette fois pas d'image inversée, pas de coude, juste un anneaux fixé sur ma minie rotule. Et avec cette Objet 'archaïde' je n'ai eu aucun mal a trouver la la galaxie du tourniquet.

Ouais bon, la galaxie du tourniquet, même Gilbert Montagné saurait la trouver...

Comme le dit LucaR, à un moment donné, si tu veux cheminer d'étoiles en étoiles, faut un viseur optique, parce que des étoiles jalons de magnitude 7 ou 8, ce ne sont pas points rouges et autres Telrad qui vont te les montrer. Qui peut pointer la majorité des galaxies de l'amas Virgo avec un point rouge ?

Je ne me vois pas, chère Ella, pointer avec mon dobson des nébuleuses planétaires Abell ou Minkowski avec ton anneau sur sa mini-rotule... 

Ensuite, lorsque l'on te dit que tu n'as pas besoin de chercheur vu la focale et le champ de ta lunette... je suis à moitié convaincu. Là aussi, ça dépend des caractéristiques de l'objet convoité. D'ailleurs, y a un support de chercheur sur ta lunette non ?

Bon, je suis de la vieille école (même si je ne suis pas encore retraité !), à une époque ou point rouge et telrad n'existaient pas. Et comme j'ai toujours adoré le pointage manuel, même après l'arrivée du GoTo, j'ai plutôt tendance à "défendre" le bon vieux chercheur. Je ne veux pas t'influencer au point que tu te dises "il commence à me gonfler celui-là avec son chercheur !"

Vu les caractéristiques de ta lunette, Ella, je ne pense pas que tu t'attaques aux Abell, Minkowski et autres PK. Si point rouge et autres anneau "Ellanesque" te donnent satisfaction, autant t'en contenter, je peux le comprendre. Il est vrai qu'avec un dobson manuel de 400 mm, on voit les choses différemment...

Amitiés célestes,

Gilles

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Le 27/09/2020 à 20:48, santacana a dit :

Ouais bon, la galaxie du tourniquet, même Gilbert Montagné saurait la trouver...

Certes, et tout comme moi il utilise des lunettes. :P 

 

Le 27/09/2020 à 20:48, santacana a dit :

D'ailleurs, y a un support de chercheur sur ta lunette non

Oui

 

Le 27/09/2020 à 20:48, santacana a dit :

Bon, je suis de la vieille école (même si je ne suis pas encore retraité !), à une époque ou point rouge et telrad n'existaient pas. Et comme j'ai toujours adoré le pointage manuel, même après l'arrivée du GoTo, j'ai plutôt tendance à "défendre" le bon vieux chercheur. Je ne veux pas t'influencer au point que tu te dises "il commence à me gonfler celui-là avec son chercheur !"

Pour me gonfler, il faudra se lever tôt, et tu en es loin, bien au contraire, tes interventions me réjouisses.
Quant au sujet du chercheur, je ne pense pas faire sans dans le futur, mais en revanche avoir un viseur pour pointer une zone approximativement me tente bien. Comme tu le dis si bien : 

Le 27/09/2020 à 20:48, santacana a dit :

Là aussi, ça dépend des caractéristiques de l'objet convoité.

Par contre placer deux pointeur/viseur sur la lunette ça ne présente pas que des avantages, c'est toujours du poids en plus pour la star A.

Le 27/09/2020 à 18:14, ALAING a dit :

Quand on a pas de goto faut pas lésiner sur les chercheurs :)

Il y a les trois sur mon C8 xD

Technique Infaillible :D 

 

 

~Ella~

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 10 heures, Ellazanne a dit :

mais en revanche avoir un viseur pour pointer une zone approximativement me tente bien.

Oui, ça t'aidera toujours, mais quel genre de "viseur" ? Un point rouge ou un telrad te permettront de "dégrossir le terrain" plus précisément je pense que ton anneau rotulien bizarro-étrangeoïde... ^_^

Il y a 10 heures, Ellazanne a dit :

Par contre placer deux pointeur/viseur sur la lunette ça ne présente pas que des avantages, c'est toujours du poids en plus pour la star A.

Pourquoi en mettre deux ? Je n'ai qu'un chercheur (9x50) sur mon dobson et il fait le boulot. A quoi me servirait un second chercheur ? Et comme tu dis, ta monture Star A a une capacité de charge limitée. Si tu avais une EM 200, à la rigueur, tu pourrais charger...

Il y a 11 heures, Ellazanne a dit :
Le 27/09/2020 à 20:48, santacana a dit :

Ouais bon, la galaxie du tourniquet, même Gilbert Montagné saurait la trouver...

Certes, et tout comme moi il utilise des lunettes. :P

Oui mais lui ce sont des lunettes "spécial éclipse" :P

 

Gilles

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 7 heures, santacana a dit :

Pourquoi en mettre deux ? Je n'ai qu'un chercheur (9x50) sur mon dobson et il fait le boulot.

Je me suis encore mal exprimé, je voulais dire par exemple, un telrad et un Chercheur, mais laissons ça de coté pour le moment.

 

 

Il y a 7 heures, santacana a dit :

Si tu avais une EM 200, à la rigueur, tu pourrais charger...

Aussi sûrement que mon porte monnaie s'allégerait :)

 

Il y a 7 heures, santacana a dit :

Oui mais lui ce sont des lunettes "spécial éclipse

^^  ;}

Ça me fait penser a tout autre chose. Existe-t-il toujours des filtres solaire que l'on peut placer directement sur les oculaires au lieu de les placer sur l'ouverture du télescope ou de la lunoche? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By HAlfie
      Hello tout le monde,
       
      en pleine réflexion pour revenir sur un bon vieux gros newton pour du visuel et HR planétaire/lunaire, je m'interroge sur divers éléments dont celui du primaire/barillet :
      -pour un miroir de 350mm, quelle épaisseur idéale pour éviter les contraintes optiques (astig etc.) quand le télescope point vers 20° de hauteur seulement?
      -Quel type de barillet pour éviter ceci (9 ou 18 points à triangles flottants ok super) mais surtout si on vise bas sur l'horizon, on sera plus sur les 2 pâtes qui viennent caler le primaire en translation.
      -Quel compromis idéal de l'épaisseur pour éviter l'astig (plus c'est épais et plus on limite ce risque mais du coup on augmente la durée de mise en température, est-ce exact?)
      -Quel matérieux idéal pour une mise en température rapide (Pyrex, SUPRAMAX, autre?).
       
      Comment mixer matériaux (mise en T°), épaisseur du primaire (éviter les probs optiques quand bas sur l'horizon) et type de barillet?
      Quel meilleur compromis entre ces critères dont 2 sont antagonistes?
       
      MErci pour vos retours éclairés 
       
    • By ZeMrHyde
      Bonjour,
       
      Bien qu'il y ait moults topics sur les forums US/UK, est ce qu'il y aurait des utilisateurs FR qui auraient tenté l'aventure, notamment en imagerie planétaire "HR", avec ces tubes Cassegrain en 6" ou 8" ? 
      J'ai joué de la fonction recherche mais je n'ai rien trouvé de probant ici  
      J'ai compris qu'ils étaient fabriqués par GSO et redistribués sous diverses marques comme Kepler, TS-Optics, Orion, Omegon, etc...
      Pourquoi on en voit pas tant que ça ? tubes trop récents encore ? la mécanique perfectible et la collimation ardue ? l'optique bof bof ? 
      Ils se placent comment face à la concurrence ? Je pense pour le 6", les mak150, C6, et pour le 8", les C8, Vixen VMC, voire mak180
      Oui un mewlon180 (ou +) fera toujours mieux, mais c'est pas le même budget  
       
      Je vous avouerai que dans un coin de ma tête, ils me semblent être une option intéressante d'upgrade pour remplacer mon petit mak127 en ayant un budget "serré"  
       
      Des avis et/ou retours sur ces Cassegrains ? 
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je fais encore appels à vos retours d'expérience sur le terrain.
       
      Pour un Newton à F/4 (200 mm ou peut-être 250 mm), quel correcteur de coma est le meilleur :
      Correcteur de coma GPU pour Newton F/4 coulant 50,80mm (M48) - Sky-Watcher ? ou Correcteur de coma 0,95x MaxField pour Newton - TS ? autre ?  
      Merci
    • By Chris20
      salut à tous,
       
      je commence par ma session du 22 entre deux orages,j'ai profité d'une éclaircie en croisant les doigts pur le matériel,heureusement le ciel est resté clair juste au dessus d'AFA,il y avait des éclairs tout autour pendant que je shootais.
       
      donc le C9 tente de se défendre,il gonfle le torse,me montre des étoiles parfaites(la veille je vérifiais la collim et je voyais parfaitement le 1er anneaux autour de l’étoile focalisée .....en filmant ) mais la concurrence est vachement rude ces derniers jours,c'est une avalanche de magnifiques images que nous voyons en ce moments.
       
      j'ai gardé deux versions,toutes deux présentées en taille réelle et resize plus petit pour un rendu plus joli,et oui les gros diamètres je les laisse au 300 et 350 .
       
      voici une version suivie de son resize 


       
      puis l'autre 
       
       
       
       
       

       
      petite précision sur le voile polaire,il devient bleu dès qu'on touche légèrement à la saturation donc ce n'est pas volontaire.
       
       
      Pour en revenir au titre regardez ce que j'ai reçu hier 

      oups désolé elle est grosse la photo!
       
       
      en fait l'autre jour Sauveur au détour d'une discussion me dit "tu as vu Damian Peach vend son mewlon ?dommage il est un peu cher."
       
      il m'a envoyé l'annonce ,j'ai réfléchis une petit heure et me suis dit que même à ce prix ça restait moins cher que d'acheter un autre téléscope et la monture qui va avec  et j'ai envoyé un message à Damian.
      très sympa d'ailleurs.
      on a essayé de noyer le poisson avec Sauveur pour faire la surprise mais j'avoue que c’était tentant de le dire avant.
       
      prochaine étape collimation du nouveau tube (j'ai vérifié hier soir ,pas bon).
       
      on a encore de belles soirées astro en perspective avec Sauveur 
       
      Bonne journée.
       
      bon ciel!
       
      Christophe 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je sais que ce sujet a déjà été abordé et j'ai bien sûr auparavant  fouiné sur le forum et au-delà.
      J'ai eu un Newton comme premier instrument (76/700) il y a fort longtemps à une époque où je ne savais même pas ce qu'était une collimation.
      Puis je suis passé sur des Schmidt-Cassegrain et j'ai fini par franchir le pas, non  sans appréhension et au bout de longues années. Pas si compliqué finalement sur ce type d'instrument, où on intervient juste sur les 3 vis du secondaire et une simple clef Allen suffit !
       
      Si je pense avoir compris les principes de la collimation des Newton, la mise en pratique me semble nettement plus complexe.
      Désolé de mes questions qui paraîtront sans doute naîves pour ceux qui maîtrisent le sujet, mais en matière de collimation de Newton je suis donc un débutant complet...
       
      J'ai du mal à comprendre deux choses :
       
      1/ Dans quel ordre on doit faire les règlages :
      d'abord le primaire ? d'abord le secondaire ? un va-et-vient entre les deux ?  
      2/ Et je suis complètement perdu dans le choix des outils de collimation, il y en a tellement...
      Est_ce juste une affaire de goût personnel, ou bien sont-ils vraiment complémentaires et il les faut tous ?
      Je pense en pratique à ces accesoires :
      collimateur concentrique (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-concentrique-coulant-50,80mm_detail) collimateur laser (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-laser-hotech-1,25-sca-avec-centrage-parfait-faisceau-en-croix_detail) collimateur Chesshire (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/collimation/collimateur-cheshire-pour-télescope-newton-sky-watcher_detail) et je ne vais  pas jusqu'aux des étoiles artificielles plus dédiées je suppose à la collimation pour la HR planétaire (?)
       
      S'équiper de tous ces accessoires représente un budget conséquent, je cherche donc à comprendre l'intérêt de chacun, mais j'ai du mal.
       
      Un grand merci d'avance à ceux qui maîtrisent le sujet s'ils peuvent m'aider en termes simples à éclaircir tout çà.
      Bon ciel à tous,
  • Upcoming Events