Sign in to follow this  
Christophe Pellier

Recherche d'avis sur les optiques GSO

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour,

j'apporte mon grain de sel...
Un newton à base d'optique correcte, intéressant. Maintenant si on est prêt à le refaire polir par un artisan, ça me ferrait chier de faire retailler un disque en matière plus dilatable que le pyrex ou équivalent, car je crois me souvenir que les GSO sont en BK7?
Si on a un 300 à F/D=3 de chez JML, je foncerai dessus!
L'obstruction serait importante mais pas pire qu'un SC, et la collimation n'est à mon avis pas pire qu'un C14...

Sinon, pour le budget, pour un truc tout fait qui tient la route et avec 2 mains gauche, j'opterai pour le C11....
Je sais que tout le monde s'en fou, mais pour mes images et observations planétaires, je m'oriente vers un dobson de 355mm, avec miroir épais en Zérodur, sur une structure minimaliste, le tout à F/D=5...
si c'est validé, je terminerai sur le même principe un 500 en quartz, histoire de rassurer JPP avec lequel je vais continuer à me tailler la bourre....

Seb, qui risque d'observer l'opposition Jovienne avec la planète "encore" au zénit....

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
je m'oriente vers un dobson de 355mm, avec miroir épais en Zérodur, sur une structure minimaliste, le tout à F/D=5...

Très bonne solution, prévois juste le moteur de mise au point et surtout de quoi abriter du vent, c'est le plus critique avec un tel setup.
L'enjeu sera de voir si tu sorts mieux qu'un C14, en théorie c'est possible, dans la pratique ce n'est pas cousu de fil blanc Ce sera intéressant à suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bon ben donc on converge vers 2 solutions :

* soit tu trouves une boite (ou artisan) pour te transformer le Cassegrain en Newton

* soit tu achètes un C11

Ami Seb :

"et la collimation n'est à mon avis pas pire qu'un C14"

super facile ! je fais ça sans problème maintenant ... en parlant tout haut la nuit ce qui inquiète mes voisins ou collègues astronomes, mais bon

"si c'est validé, je terminerai sur le même principe un 500 en quartz, histoire de rassurer JPP avec lequel je vais continuer à me tailler la bourre...."

mais j'espère bien : la saison du Restefond approche, magne toi ! remarque si tu viens seulement avec la Caïpi ça le fait aussi ...

"Seb, qui risque d'observer l'opposition Jovienne avec la planète "encore" au zénit...."

Tu cours où ?

JP

[Ce message a été modifié par Jipipi (Édité le 26-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Quand à l'alignement, si la mécanique est bonne, il sera beaucoup plus simple et stable sur le Cassegrain, mais tu dois le savoir (sauf si tu n'as pas d'expérience des Newton). Encore qu'avec un primaire à F3 cela puisse se discuter, c'est pas mal ouvert F3 d'ailleurs pour un Cassegrain..."

heu, en quoi un cassegrain est plus simple a aligner qu'un newton ????
ça tolère quasiment pas de décentrement des axes optiques du secondaire et du primaire. ça fait quand même un paramètre en plus à gérer dans la qualité de la réalisation mécanique.
par contre coté newton entre le problème du vent, et du porte oculaire qui doit être en béton pour supporter une powermat x5 et tube allonge ça demande quand même un truc sérieux. d'ailleurs l'idéal serait de faire réaliser une montage tout vissé rigide entre la ccd, la barlow et le PO le tout parfaitement aligné.

Erick

Share this post


Link to post
Share on other sites
+1 pour Lomo, j'en ai vu passer un, très bon et superpoli. En plus Lomo n'est pas si cher que cela, quitte à commander en direct.

Passer le F/D en newton pour faire du planétaire, bon courage pour l'alignement. Déjà à 3.9 avec le CN c'est pas de la tarte, et encore est ce pour le ciel profond. Il vaut mieux persister dans le Cassegrain dans ce cas.

Tu es sûr que ton primaire est vraiment bon ?


Frédéric.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci à tous pour vos avis !
Je vous réponds en vrac sur les différents points que vous avez soulevés...
>Sur le C11 : une solution un temps envisagée, en effet, car le tube ne pèse que 12 kg et tient sans autre forme de procès sur mon EM200 (qui peut recevoir des arondes type EQ). Par contre, effectivement le sphérochromatisme et le côté loterie m'ont toujours fait peur... Il y a très très peu de tubes de SC avec lesquels j'ai vu des images dignes dans le bleu. Le C14 de JP anc. Sébastien, le C9 de Peach (parfait)... et puis de mémoire, en neuf le budget est bien plus élevé !! (2500 ?). Je n'ai pas encore envisagé les ACF... vais voir
>Sur une nouvelle tentative de repolissage de secondaire : ça vaut le coup de demander Jean-Luc, mais outre le coût possible j'avoue manquer de confiance après l'épisode Zen (cf startest plus bas), et puis ça suppose d'envoyer les deux miroirs à pétaouchnok, le stress, rester sans télescope pendant ce temps... je suis refroidi, certes pas forcément rationnellement...
>Sur la transformation en newton : justement, le tube ne tient pas la collimation. Moi ça ne me gène pas vu que je collimate comme je respire (ou presque ), et que sur un vrai cassegrain c'est très confortable, mais de nombreux astrams jugerait ça intolérable. Du coup le newton... et puis quand même pour l'échantillonnage F/3 c'est pas terrible, si je ne peux plus me servir de ma Skynyx...
>Sur le fait de payer deux fois le miroir en cas de repolissage : certes, mais déjà le budget d'origine est bas (500 € le tube de 250 !! A comparer avec les autres formules...) et j'ai besoin d'avoir une mécanique toute prête. Avec moi il faut éliminer les solutions bricolages.

quote:
Tu es sûr que ton primaire est vraiment bon ?

L'état de surface est excellent. J'ai encore les tests Foucault et au contraste de phase réalisés par JML (vous en avez tous vu), et puis à travers les différents secondaires que j'ai eus, on voit très bien des anneaux de diffraction parfaitement homogènes. Après, la correction optique est bonne sans être excellente je pense (pour la seule sphéricité L/6 ou 7 ?)
Voici mon star test actuel :

Je serais curieux d'avoir votre avis. Les défauts du secondaire sont situés sur les bords : il y a des irrégularités qui ne sont pas dues à une décollimation. En intra, en haut, on voit la présence de ce qui ressemble à une grosse éraflure, qui est le principal problème du secondaire...
Quand je diaphragme tout ça à 230 mm, les anneaux de diff redeviennent homogènes et circulaires.
C'est encore une solution, je l'ai testée, elle est coûteuse en terme d'imagerie car -15% de lumière et -8% de réso...

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 26-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
A titre perso pour le nomade, j'ai acquis un 200mm GSO F4 qui donne de très belles images avec 320x sur saturne (spots). Je suis surpris par cette qualité offerte pour l'investissement modique.
Un 250 pourquoi pas si la qualité est équivalente (ici /6 avec le 200 au global)mais avec barillet 9pts.
Je pense qu'il vaut mieux pousser sur un 300 acf meade qui donne de très belles prestations. Ce serait interressant d'en tester un par un labo.
Le 250 jml en changeant le secondaire serait la solution la plus économique, il y a d'excellents secondaires pour newton chez Antares optical aux USA avec différents niveaux de précision (jusqu'au /30 avec bulletin) avec prix plus qu'abordable.
Cela permettrait de réduire l'obstruction et grandir le contraste global.
Le meade tient sa collimation et reste encore possible sur une eq6 modifiée.
Stanislas

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement on dirait de la tôle ondulée au star test. Mais ça ne semble pas hyper violent non plus, juste passable, ...


Pour ces histoires de sphérochormatisme, je trouve qu'il ne faut pas exagérer. Dans le bleu ce qui va limiter le plus souvent c'est le ciel. Et si collimater tout le temps ne te fait pas peur prends un C11 classique, ce que tu auras dans le bleu ne sera pas pire que ce que tu as dans un 250 mm. Dis toi juste qu'un C11 qui va bien fera mieux dans le bleu que ton 250 actuel, c'est tout, ... Il ne faut pas chercher plus loin.

En même temps en planétaire un tube qui ne tient pas la collim (au moins sur la nuit) je trouve ça vraiment rédhibitoire. Et si le tube est collimaté d'une fois sur l'autre, quel luxe. Quand les conditions sont un peu limite, c'est difficile d'être parfaitement bon sur la collim, donc si le tube n'a pas bougé d'une fois à l'autre, c'est évident que tu gagnes fortement en efficacité, surtout avec les caméras très rapides d'aujourd'hui. J'ai vu une seule fois un tube qui ne bouge vraiment pas, un CN212 pour ne pas le nommer, ça change la vie. Bon il y a les mak aussi mais c'est trop petit ou trop cher

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca semble passable mais je ne parviens pas à avoir un anneau de diffraction homogène... il est toujours avec des noeuds. Dans l'IR encore ça va mais ensuite ça ondule plus. En fait il y a un vrai défaut sur le bord ici, on le voit moins parce que j'ai passé des nuits et des nuits à régler les optiques, mais dans certaines positions ça crée une sorte de fuite de lumière sur le côté c'est très moche oO
Pour le C11, même en étant ok avec toi, ça reste trop cher (2600 € neuf, vérifié), et sans la garantie de ne pas tirer un numéro ric-rac.
Pour le sphérochromatisme, tu sais que le C14 de Peach par exemple est moins bon dans le bleu que son C9 ??? (il m'a fait voir des comparaisons très parlantes). Ca fait un peu peur quand même !!
J'avoue que je préfère un diamètre inférieur, mais avec un piqué qui tient jusque dans l'UV, qu'un gros diamètre qui se floute dès qu'on dépasse 500 nm... bon pour le moment j'ai un petit qui floute c'est ballot
Question collim, heureusement ça tient durant la séance d'observation (sauf si je décide de changer complètement l'orientation). Par contre au remontage, c'est toujours out.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca j'en doute très fortement Christophe pour le coup du C9 vs C14, il dit peut être ça ramené au diamètre, genre en abé de sphé il en a plus sur le C14 que le C9, c'est possible même probable. Ca ne veut pas dire que le télescope est inutilisable dans ces longueurs d'onde là. Car sinon il n'y a pas d'explication à cette image prise au hasard : http://www.astrosurf.com/planetessaf/jupiter/images/planches/j20100915-04h45UT-DPe.jpg
Un SC10 ou 11" fera dans bonnes choses dans le bleu car tu seras plus rapidement limité par le ciel. Le mieux même est d'avoir une caméra qui peut binner pour mieux s'en sortir dans ces bandes là 90% du temps quand le ciel ne te permet pas d'être au taquet dans le bleu. Ou alors limiter un peu la focale.
Avec un C11 regarde ce que fait Christopher Go, est ce que tu penses que ton ciel te permettrait d'aller aussi loin ? Si la réponse est non, dit toi que la limite ne sera pas le télescope
Et puis niveau budget et tout tu peux te limiter au ACF 10".
Pour la qualité du tube je suis sûr qu'en cherchant bien il a des solutions pour faire contrôler avant. Et si tu pars sur un C11 d'occasion rien ne t'empêche de le vérifier. C'est moins la loterie que ce que l'on aime bien à faire croire, ... Et des mauvais tube ça arrive partout même chez Takahashi. Après la différence ça peut être le SAV.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as trouvé une bonne référence, bon sa comparaison date de plusieurs années... Il s'est peut-être amélioré effectivement là c'est piqué même dans le bleu.
Je reconnais la validité de tes arguments pour les SC...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Après comme je disais plus haut, c'est sûr que c'est moins sexy. Mais pas mal tout terrain. Si tu cherches du tube contrôlé neuf, O&V fait Meade, et le 10" ACF est bien positionné côté tarif je trouve. Après n'ayant pas d'expérience sur la nouvelle formule et la nouvelle mécanique il faut peut être demander conseil pour être sûr de ne pas se planter, ou de ne pas avoir de regret. On ne sais jamais, il y a peut être des difficultés de mise à température ou je ne sais quoi d'autre de déplaisant à l'usage.
Sans doute aussi que d'autres revendeurs peuvent faire du trie sur le tubes. Sur Meade tu peux demander conseille à Christian je pense. Vu que tu es pinailleur (ce n'est pas péjoratif) et que tu observes pas mal et le fait savoir, c'est dans leur intérêt de t'en trouver un bon. En supposant qu'il y en ait des mauvais ! Et ça, je n'ai jamais trop entendu les gens se plaindre sur les SC Meade, sur d'autre tube oui, et sur la mécanique de certains anciens SC il y a à redire certes, mais sur les perfo optiques ça a l'air de bien aller quand même.

Et ton Cassegrain, tu n'as pas moyen de revendre l'optique pour pouvoir dépenser un peu plus ? Si il est bon, ça a quand même de la valeur et pas qu'un peu un bon 250 f/3 ! Je ne pense pas que tu ais fait des dépenses en pure perte, il y a des gens qui courent après les miroirs de Jean-Marc.
Toi tu es dégouté ça je peux le comprendre, mais un autre aura peut être le courage de repartir de 0 en voyant avec LOMO, ou autre opticien capable de lui faire du bien à ce secondaire. Soit dit en passant dans les gens capables sur ce genre d'optique il y a Dany Cardoen. Il se fait discret mais il est en gros capable de tout faire en optique. Après il faut voir si il a le temps et l'envie, ou le matériel qu'il faut à dipo en ce moment pour faire ça.
Sinon en Newton ça doit pouvoir faire rêver, un Paracorr II, un Kaf 8300 et zou, ça peut devenir un astrographe de tueur à f/3,4 ... ça décoiffe.
Si j'avais un jardin et surtout du ciel moi ça me botterait bien un projet comme ça, je t'en donnerais au moins 1000€ du miroir seul. C'est peut être suffisant pour aller vers un C11, même si personnellement dans sa version classique je fais un blocage sur ce tube, celui que j'avais vu était une cata niveau tenue de la collim. D'autres s'en plaignent moins et arrivent à faire de belles choses avec, mais je n'en prendrais pas un sans avoir passer une nuit dessus pour me décider, et vérifier si les faiblesses potentielles sont là ou pas. Mais bon quand on a une dent contre un tube suite à une mauvaise expérience, c'est difficile de la dépasser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai que le miroir primaire au moins est peut-être vendable...
Sinon pour les C11, je pensais que j'avais vraiment peu de références vraiment bonnes en planétaire avec ce tube... tu vois les images de Marc Patry sont excellentes... dans le rouge, au-delà je suis moins convaincu (pour le diamètre). Il y a les images de Ian Sharp de 2010 à Barbados, donc dans un environnement hyper favorable : le bleu reste nettement plus flou...Quant à Chris Go... en fait ses images sont très bruitées et trop agrandies, elles ne sont pas si bonnes que ça.
Alors qu'avec des 250 à tubes ouverts (mewlon ou newton) il y a des images irréprochables jusque dans le bleu : Prost, Carvalho, Kraaikamp (ce dernier m'a réellement impressionné, avec ses images prises depuis les Pays-Bas je crois, et un vieux newton Meade...). Après il y a une approche plus personnelle : les images de ces derniers, sont peut-être moins résolues qu'avec des C14, mais elles sont exactement ce que moi je veux faire... Le boulot de Kraaikamp, c'était mon projet !!
J'avais déjà lu tes commentaires sur la faiblesse mécanique des C11 et ça m'avait un peu freiné aussi .
Tu vois, pour le planétaire, je ne suis plus convaincu par l'intérêt d'une formule compliquée et onéreuse (mewlon mis à part !). Less is more !

Share this post


Link to post
Share on other sites
"heu, en quoi un cassegrain est plus simple a aligner qu'un newton ????
ça tolère quasiment pas de décentrement des axes optiques du secondaire et du primaire. ça fait quand même un paramètre en plus à gérer dans la qualité de la réalisation mécanique."

Sur le principe oui, le Cassegrain devrait avoir tous les réglages mécaniques tip/tilt et X/Y vu qu'il s'agît de deux asphéres (comme un RC).

En pratique non (et j'en ai un de Cassegrain) car le champ est de bonne qualité avec un primaire de F/4. Le calage des axes des deux miroirs se fait assez simplement si la mécanique est sérieuse avec un microscope Taka.

Le primaire de Christophe est assez atypique avec un F/D de 3 sur le primaire, du coup le champ doit être moins bon et l'alignement plus chaud.
Mais moins qu'un Newton à F/3 avec un primaire percé. Ça c'est chaud à caler, je vois déjà combien mon CN est délicat à 3.9 (surtout qu'il n'a pas de réglage de primaire).

Pour le sphérochromatisme des SC, un bon SC à 130nm PTV dans le vert sera au delà de 200 dans le bleu... et même dans le rouge pour un EdgeHD (a voir sur un classique).

"Tu vois, pour le planétaire, je ne suis plus convaincu par l'intérêt d'une formule compliquée et onéreuse (mewlon mis à part !). Less is more !"
Absolument d'accord !

Frédéric.


[Ce message a été modifié par chonum (Édité le 27-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
en fait ses images sont très bruitées et trop agrandies, elles ne sont pas si bonnes que ça.

Alors là je ne sais pas ce qu'il te faut. Ok sur le traitement, il y va trop fort, mais punaise qu'est ce qu'il nous sort !

Et pour tes impressions dans le bleu ce ne sont clairement que des impressions, pour cartonner dans le bleu en France avec un 250mm ou plus il faut aller au Pic du Midi ou à Calern, c'est tout. Le problème ce n'est pas le télescope mais le ciel. Tu peux prendre le télescope que tu veux, tu ne cartonneras pas plus de 5 ou 6 fois par an dans le bleu sur un balcon en IDF. Et encore je suis peut être optimiste.
200nm PTV dans le bleu comme dit Fred, ça va ! C'est pas une F1 mais c'est exploitable. Le seeing sera presque toujours moins bon que ça. L'image de Peach ci dessus montre bien ce que ça peut sortir. La formule optique c'est la même que sur le C14, aucune raison qu'il y ait une grande différence. Et on voit sur l'image de Peach que c'est moins bien dans le bleu, mais juste un tout petit peu moins bon

quote:
Tu vois, pour le planétaire, je ne suis plus convaincu par l'intérêt d'une formule compliquée et onéreuse (mewlon mis à part !). Less is more !

Le Mewlon une formule compliquée, c'est une blague ? C'est une grosse formule de feignasse low cost facile à produire optiquement avec des images désastreuse hors axe. Qui dit optique facile à produire, dit optique facilement de bonne qualité, le secret est là, comme pour un mak en fait. Et le 250 mm est simplement une belle réalisation mécanique, et sur l'axe tout va bien. Pour moi le 180 et le 210 ne sont pas des réussites, même pas de couronne rigide pour supporter le secondaire, l'araignée est directement fixée dans la tôle (par nature un peu souple) ça me dépassera toujours ça.

quote:
J'avais déjà lu tes commentaires sur la faiblesse mécanique des C11 et ça m'avait un peu freiné aussi .

Ce qu'il faudrait voir c'est si il y a des tubes avec blocage du primaire dans les versions non HD, il ne me semble pas ? Moi c'est la seule réserve que j'avais, mais pour cette raison c'est claire que je ne me verrais pas avec ce tube.
A ta place je prendrais l'ACF de toute façon pour la bonne tenue présumée de la collimation, le blocage du primaire, le fait que la correction optique supplémentaire ne se fasse pas par un relais optique, ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour ses images de galiléens ok... par contre les planètes c'est bel et bien très bruité, ceci dit tu as raison, c'est plus une histoire de traitement.
Pour le bleu, le fait que l'atmosphère soit bien le facteur limitant est au contraire une raison de plus pour blinder l'instrument à ce niveau. Moins l'instrument est bon, et plus la turbu est dommageable, tu le sais bien...
Regarde les images de Mars en bleu de Kraaikamp :

Je n'ai pas vu d'images aussi nettes avec des SC, la finesse des nuages est exceptionnelle. Il est au top, y'a même l'artefact de limbe (qui est un signe de contraste et de netteté du limbe) !! Et c'est pas fait à Calern, apparemment il n'a même pas d'ADC... (bon la planète était haute aussi). Par contre son newton est visiblement très bon.
Ses images valent le coup d'oeil http://www.astrokraai.nl/index.php

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 27-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne le connais pas. Un Newton marche bien dans le bleu. Mais ce que fait Peach dans le bleu est supérieur. Tu ne peux pas prendre comme ça des images à droite à gauche pour évaluer des critères optiques. A ce compte là tu peux conclure que le T1M du Pic n'est pas très bon dans le bleu, et le VLT mauvais dans le visible puisqu'il n'arrvie pas à faire de planétaire dans le visible, alors qu'en fait c'est juste galère de pousser un T1M dans le bleu et un 8m dans le visible.

De plus, ça n'a pas de sens de s'émouvoir d'un sphérochormatisme à L/2 ou L/3 dans le bleu alors qu'il est très difficile (à moins de conditions tip top), d'avoir une qualité de L/3 en coma sur l'alignement optique dans le bleu. Si tu as l'occasion de mettre un SH sur ton télescope un jour sur le ciel tu verras, c'est un peu humiliant .
Mais on retombe sur ce que j'évoquais plus haut. A trop vouloir pinailler sur un type d'image que tu pourrais faire 3 fois par ans, tu risques de te retrouver avec un tube qui passe son temps en arrêt au stand, comme ton Cassegrain actuel, ou qui sera récalcitrant pour un oui pour un non quand les conditions ne lui plairont pas.

quote:
Pour le bleu, le fait que l'atmosphère soit bien le facteur limitant est au contraire une raison de plus pour blinder l'instrument à ce niveau. Moins l'instrument est bon, et plus la turbu est dommageable, tu le sais bien...

En théorie oui, dans la pratique -surtout dans la bleu- la plus mauvaise partie de l'instrument c'est toujours le ciel et l'observateur, pas le pouillème de sphérochromatisme Pourquoi Peach arriverait à produire des données de qualité dans le bleu avec un SCT et pas les autres ?

Tout ceci étant dit, dans l'absolu je suis nettement convaincu que le Newton est le meilleur instrument pour les planètes, mais comme dit plus haut, à condition de pouvoir le réguler en température et l'abriter du vent (ou à la rigueur d'avoir une monture de 100 kg et une lame de fermeture plane, ou un système d'aspiration constant bien conçu ). Si tu ne peux pas remplir ces conditions là, un 250 mm SCT ou dérivé fera toujours mieux
Mais en même temps pour observer sur une terrasse tu es peut être bien abrité du vent, à toi de voir ce que permettent tes conditions. Mais un Newton, il faudra bien optimiser le PO et tout, je ne suis pas convaincu qu'une mécanique de base syntha ou GSO soit la solution, il faudrait plutôt faire un Newton custom comme wesley et là le budget peut s'envoler et tu peux y passer des mois voire des années avant d'avoir tout optimisé. Un SC le tube est fermé et le primaire peut être bloqué. Si en plus l'ACF permet une bonne tenue de la collimation (à vérifier), le seul point qui peut rester à optimiser c'est mettre de la feutrine ici ou là, raccourcir le baffle au besoin, et éventuellement mettre des ventilos, ça ce n'est pas le bout du monde.

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 27-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quand tu parle de bleu, et puis un peu plus haut d'UV (j'imagine que tu a une idée de planéteux dans la tête) c'est clair qu'un mak, ou un SC sera à la ramasse avec une optique à traverser (la hantise de l'imagerie UV) ou IR lointain (>> 1µm).

Dans le second cas, on utilise des optique au Germanium (on s'est amusé avec il y a quelque semaines) mais pour l'UV cela devient nettement plus chaud (lame au quartz pourquoi pas ?)
Du coup une solution "purement réflective" s'impose ... encore faut-il que tu ne vienne pas y intercaler une barlow ou un oculaire non plus pour l'imagerie. Donc focale native assez élevée (F/D de 15 voire 20 ce serait bien).

Maintenant j'ai pas l'expérience du DK, et si JLD dit que c'est pas terrible je veux bien le croire. Moi j'étais resté sur l'idée qu'avec son secondaire sphérique il était plus tolérant tant sur le centrage que pour le tilt. Là où le SC est nettement moins "facile" avec son secondaire hyperbolique. A la quantité de verre près, la formule Edge marque un gros point là dessus (pour peu qu'on élimine ces horreurs de bob knob)

Maintenant il y a l'optique mais la mécanique compte aussi, et si un SC se décollimate si tu fait du 4x4 avec évidemment, j'avoue que les 2m qui séparent la terrasse du salon ne l'indispose pas plus que cela ! Moi j'ai acheté le mien d'occasion ici même (comprendre sur les PA d'astrosurf) et je ne le regrette pas. Bonne optique, un peu chaud à collimater (il faut surtout attendre la météo qui va bien pour cela), mais qui donne bien du vert jusqu'à l'IR (toujours ce bleu qui fait chuter le rendement). Je ne l'ai pas modifié (pas de refroidissement actif, pas de flocage). J'ai seulement replacé le secondaire avec l'aide d'un copain opticien (d'une boite connue sur Toulouse). L'alignement mécanique n'est pas aisé mais d'un autre coté c'est pas non plus une opération "commune" !

Maintenant c'est un excellent compromis diamètre/poids/encombrement et ... prix (même si j'ai un temps lorgné sur un miaou 250mm, voire 300mm) ! Ca compte aussi. Même s'il est possible de faire "mieux", l'idéal reste quand même la "productivité" avec la facilité d'usage. J'aime beaucoup la formule Newton pour ma part mais je lui préfère la visée "par l'arrière" comme un cassegrain.

Remarque subsidiaire ; sur le forum d'à coté, je crois que quelqu'un à fait un montage grégory. Le secondaire devient concave et situé après le foyer ... beaucoup plus facile à tester (donc avec un rendu qualitatif qui sera à priori meilleur). C'est peut être aussi une solution à ton problème Christophe au prix d'un tube un peu plus long ?


Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Maintenant j'ai pas l'expérience du DK, et si JLD dit que c'est pas terrible je veux bien le croire.

Hors axe ce n'est pas terrible, sur l'axe tout va bien. Mais bon en théorie ça devrait plutôt être une formule optique low cost, et ça c'est raté Et puis quitte à les spécialiser uniquement en planétaire c'est dommage de ne pas les caler directement à F/20 à F/25, en plus c'est plus cohérent pour cette formule.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Suis assez d'accord sur le fait que le newton optimisé ça va demander un peu de boulot et que l'offre du marché est pas vraiment présente. ça me dépasse moi de voir des barlow et des tubes allonge qui bagottent ou bien qui se foutent de traviol au serrage (amusez vous à vérifier au comparateur c'est parfois effrayant.
Par contre pour ce qui est du cassegrain pour répondre à Chonum, il faut quand même une très bonne méca qui permet un réglage fin et surtout une tenue (dans les tolérances) des axes optiques. Et la c'est vraiment pas gagné dans le lowcost (ou dans la gamme de prix que veut mettre Christophe).
je vais pas dire que c'est pas valable pour le newton mais on s'en sort quand même plus facilement en pratique...

Par contre pour les ACF c'est tests obligatoire avant achat. j'ai eu de bonnes surprises sur les premiers dans lesquels j'ai observé mais pas sur les derniers (pas forcement de relation par rapport a la date de fabrication) c'etait vraiment pas ça, j'ai aussi vu passer un test de 10" qui était vraiment pas "utilisable"
Ont a quand même moins de soucis avec les C11 classique je pense.
Et comme le dit Jean Luc au final c'est quand même le ciel qui sera le juge de paix.

Sinon dans pas longtemps on aura un 1m cassegrain à Calern fait toi inviter pour sortir des images avec

Erick


Share this post


Link to post
Share on other sites
>Mais ce que fait Peach dans le bleu est supérieur.

Oui mais il a C14 ! Et ce diamètre est clairement hors budget.
Si tu compare avec des SC de 280 ou 300, pas sûr que tu trouve aussi bien (en tous cas moi je n'en ai pas vu...).
J'ai vu des données meilleures avec des 300, mais c'était newton ou DK (sur ALPO japon).
Ce ne sont pas des images à droite à gauche : tu sais que j'en ai vu passer des images, et que j'ai aussi un regard qualifié sur le sujet... le travail de Kraaikamp, que ce soit dans le bleu ou autre, est meilleur que ceux des SC de diamètre supérieur, C14 excepté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
Oui mais il a C14 ! Et ce diamètre est clairement hors budget.
Si tu compare avec des SC de 280 ou 300, pas sûr que tu trouve aussi bien (en tous cas moi je n'en ai pas vu...).

Un SC reste un SC, proportionnellement ce que fait Peach avec 355 tu peux le faire avec un plus petit, pas de raison. Si tu ne vois pas mieux avec des télescopes plus petits, c'est simplement que c'est sur la qualité de ciel que ça coince. Et si tu regardes, il me semble que Peach montre plus volontiers ses couches bleues quand il est à la Barbade que quand il est sur sur son ile pluvieuse C'est qu'elles ne doivent pas être si bonnes que ça, pourtant c'est le même télescope
Ou alors quand il les montre on notre bien la grosse chute de rendement, et ça c'est le ciel. http://www.damianpeach.com/jup10/2010_07_29rgb.jpg
Sur la base de ce dernier exemple tu pourrais déduire que son C14 est mauvais dans le bleu alors que ce n'est pas vrai.

Share this post


Link to post
Share on other sites
>Un SC reste un SC, proportionnellement ce que fait Peach avec 355 tu peux le faire avec un plus petit, pas de raison.

Oui sauf que du coup tu retombe au niveau d'un newton 250, pour 2x le prix ou pire
Il y a des exemples : Ian Sharp a un C11, il accompagne Peach à Barbados de temps en temps, il y était l'année dernière, et bien ses couches bleues restent moins bonnes que celles de JP Prost avec son mewlon...
Marc :
>encore faut-il que tu ne vienne pas y intercaler une barlow ou un oculaire non plus pour l'imagerie. Donc focale native assez élevée (F/D de 15 voire 20 ce serait bien).

C'est souvent ce qu'on a dit pour l'UV, sauf qu'en pratique, ça marche très bien avec une barlow. Je pense que l'absorption n'est pas aussi forte qu'on ne le pense... en tous cas de mon côté, aucun souci sur Jupiter avec des pauses de 0,3 à 0,5 seconde par exemple, à F/31. Sur ce chapitre en tous cas le newton est plus raisonnable.

>quitte à les spécialiser uniquement en planétaire c'est dommage de ne pas les caler directement à F/20 à F/25

Ca a quand même un défaut non négligeable : avoir ce rapport F/D au foyer élimine toute flexibilité. Déjà tu élimine les capteurs 1/3" qui demandent au grand minium F/30, et tu t'interdis de pousser la focale, puisque la moindre barlow t'explose ta focale à F/60 ou plus. Or d'expérience, au moins avec des petits diamètre, on a besoin de deux focales, une à 25-30 pour les gazeuses, et une à 40-50 pour Mars.
Ou alors tu fais comme Poupeau tu utilises plusieurs secondaires qui te donnent toutes les focales que tu veux
C'est le choix fait sur les Gladius de Lazzarotti par exemple, ils sont à F/25 au foyer. Bilan : Skynyx inutilisable, focale trop courte ou trop longue...

Erick : un 1 mètre carrément !!

[Ce message a été modifié par Christophe Pellier (Édité le 27-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
quote:
il accompagne Peach à Barbados de temps en temps, il y était l'année dernière, et bien ses couches bleues restent moins bonnes que celles de JP Prost avec son mewlon...

Certes, mais c'est là que l'on est pour moi dans le pinaillage inutile. Ta terrasse ce n'est ni la Barbade ni Calern, ça c'est déjà un point. Et il faudrait voir si Ian Sharp est aussi fort en collimation et en mise au point que Peach avant de conclure que son télescope est en cause, ... C'est pour ça que je te dis que les images comparées comme ça n'ont pas grand sens. A contrario les bonnes séries de Peach montrent bien que la perte de qualité dans le bleu peut être raisonnable si tout est bien optimisé par ailleurs. Le C14, il dit que c'est moins corrigé que le C9. De là à penser que plus on monte en diamètre plus il y a de shérochromatisme, il n'y a qu'un pas. On arriverait à la conclusion qu'avec un C11 c'est mieux qu'un C14 et un peu moins bien qu'avec un C9 Bon après, ça ne tient pas forcément la collimation, ça c'est un autre problème. En passant ça pourrait expliquer la contre performance de Ian Sharp dans le bleu, ... la boucle est bouclée
Une autre expérience que j'avais eu l'occasion de faire c'est avec un mak SW 150mm, le filtre qui a donné les images les plus fines, ... c'est le bleu. Le ciel très stable ce soir là permettait cet "exploit".
Bon, ça doit être de mémoire du B-RVB, ça ne va pas te plaire , mais c'est pas mal pour un 150 mm comme résultat je pense : http://astrosurf.com/eternity/temp/SATCOMPO1100%20FILTRE%20BLEU1.jpg
Pourtant, ne dit-on pas que les Mak sont entachés de sphérochromatisme ? Dans le même temps, plus on raccourcit la longueur d'onde, plus on a accès à des détails fins en théorie, donc l'un dans l'autre, ... Bref tu vois bien que c'est plus le ciel et l'opérateur qui jouent que le télescope dans cette histoire. Faire du bon bleu c'est juste difficile quelque soit le télescope, ... c'est tout.


quote:
une à 25-30 pour les gazeuses, et une à 40-50 pour Mars

C'est une logique que j'ai bien du mal à suivre, les lois de l'optique sont les mêmes pour Jupiter que pour Mars. Après, tout dépend si tu veux aller chercher la petite bête du côté des micros contrastes en dépassant un peu la règle de Nyquist-Shannon. L'image de Mars au Pic par exemple c'est f/17 seulement avec des pixels de 4,65µm, et le résultat est l'un des meilleurs, peut être même le meilleur dans le visible depuis le sol, alors que l'opposition était la plus défavorable : http://astrosurf.com/eternity/mars/tempetemarspic2.jpg
Pour moi ces règles empiriques ne sont pas fondées. Dépasser un peu la règle de base ok, je vois l'idée, mais entre f/25 et f/50, là on explose la règle.

Tu as raison pour les Barlow sauf que tu peux aussi partir sur une solution de f/20 natif avec une caméra comme la Basler 1300, et mettre une powermate 2,5 en binning 2x2 pour les jours où tu as envie d'aller un peu plus loin. On trouve aussi des Barlow 1,5 et 1,6 x. Accessoirement ça te fait une solution de base sans Barlow ce qui est idéal. Car on peut pinailler sur le sphérochromatisme, mais côté aberration de sphéricité les Barlow ne sont pas en reste
D'ailleurs si tu passais ton Cassegrain actuel à F/20, le secondaire serait plus facile à produire et tu aurais beaucoup moins d'obstruction A f/20 il doit commencer à avoir une courbure proche de celle de la sphère et la surface à tailler est potentiellement plus petite. Juste pour voir, ce serait intéressant de poser la question à un opticien.
Limite, si tu as un Cassegrain de course très peu obstrué là tu mets une claque aux ACF 10" et aux Mewlon qui ne sont pas en reste côté obstruction Et tu gagne en lumière et en qualité optique sans la Barlow. Un mini T1M en somme

[Ce message a été modifié par jldauvergne (Édité le 27-04-2011).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this