Alexandre Renou

Test de l'ADC en visu avec un dobson

Recommended Posts

Bonjour à tous,
Cela faisait un petit bout de temps que je réfléchissais à cet accessoire bien connu des imageurs de planètes à haute résolution que l'on utilise pour corriger la dispersion atmosphérique (d'où son nom Correcteur de Dispersion Atmosphérique, ADC en anglais) lorsqu'une planète est basse (c'est le cas pour un bon petit bout de temps pour Jupiter et Saturne), même au méridien. Les tests avant/après des imageurs sur les pages de pub montrent bien le gain.
En pratique, cela élimine les liserés rouge et bleu sur les bords inférieurs et supérieurs de la planète lorsqu'elle est basse, ou plutôt superpose plus correctement les images étalées en hauteur du spectre électromagnétique, donnant plus de finesse et donc de contraste. J'avais déjà constaté cet artéfact lors de l'observation de Saturne et Jupiter avec mon télescope.
Mais en visu, ça donne quoi réellement avec l'appareil en + ?
En plus, la bête est particulière à régler et surtout exige que l'on travaille avec un rapport f/d de plus de 10 !!
Autant dire qu'avec un T 560 mm f/4 comme j'ai, ce n'est pas conseillé et apparemment les rapports sur les résultats en visu avec un dobson sont introuvables ?! Toutefois, l'utilisation d'une barlow augment ce rapport et on tombe alors dans le début du créneau conseillé.

Alors je me suis sacrifié, pas avec le modèle luxe français à 400 euros mais le modèle chinois à 135 euros : l'ADC ZWO.
Comme pour embêter, je l'avais reçu depuis 15 jours et depuis pas une seule soirée « correcte », sauf bien sûr le w-k quand je ne suis pas là ! C'est fou comme ce mois d'aout (et en parti juillet aussi) est pourri cette année ! Il me fallait juste une soirée pour l'essayer sur Saturne, bien sûr, plafonnant à 20° au-dessus de l'horizon chez moi au mieux en tout début de nuit.

Alors le résultat ? Mais avant, allez voir les pages consacré au « gadget » dans le livre très documenté Astronomie planétaire édité par Axilone page 76-77 pour voir son fonctionnement qui est en fait pas compliqué du tout !

Nous y voilà, mais voyons le matériel : un T 560mm f/4 bien collimaté et mis en température (la turbu ce soir-là était sans plus, par moments très moyenne, l�instant d�après mieux), avec des oculaires Nagler 16 et 11 mm et une barlow Télévue de 2,5x, en plus de l'ADC intercalé en 31,75 mm entre la barlow et l�oculaire.
Ce qui fait un grossissement de 355 et 515x. Habituellement, les grossissements de 400x et plus sont très rarement utilisables avec une planète bien trop basse chez nous actuellement. Classiquement j'utilise 290 et 370x. (Nagler 9 et 7 mm + paracorr)

Je m'attendais à un subtil résultat, du style « ouais », c'est peut-être mieux (à force de rabâcher qu'il faut un fort rapport f/d et avec des résultats uniquement photo avec des Cassegrain par exemple sachant qu'en plus des problèmes d'astigmatisme seraient fréquents !) et bien pas du tout, c'est bluffant !
J'ai fait des tests avec l'ADC à « zéro » (prismes neutralisés) et aussi en comparant le résultat avec l'appareillage classique (paracorr + oculaire).
Sur le côté de l'ADC, il y a des graduations pour équitablement tourner les 2 manettes. A zéro, tout est neutralisé et plus on décale, plus on fait l'inverse de l'atmosphère en terme de séparations des couleurs.
A zéro, les liserés rouge et bleu sont apparents surtout en grossissant 300 fois et plus, tout comme sans l'ADC. En tournant (+/- 3 crans pour moi), les liserés disparaissent totalement, et c'est vrai qu'alors, l'image est plus fine, c'est assez net ! Bien plus que je ne l'aurais cru !
Je me dis maintenant, qu'à chaque observation de ces planètes si basses, c'est illico l'ADC en + !
Cela a tellement bien marché ce soir que je n'imagine pas que c'était un hasard dû à une turbulence « particulière ». Je pense que beaucoup d'utilisateurs de dobsons devraient voir ce « gadget » comme un +, comme le sont les filtres interférentiels pour le ciel profond. C'était impeccable à 355x mais malgré tout un peu poussif à 515x mais avec une turbulence moyenne, je ne grossi pas autant d'habitude sur cette planète fort basse. La différence avec et sans est bluffante ! J'aurai pas pensé autant et je n'ai pas de retour financier pour cette pub ! malheureusement (mais si les vendeurs de Colmar me lisent avec joie, je suis prêt à recevoir un bon d'achat wink.gif )

Et le ciel profond, cela donne quoi ?
Bah non, déjà qu'il faut grossir pas mal avec une barlow et que cela doit bouffer de la lumière, cela ne doit pas être sympa, non ?
Essai fait le même soir, 2 heures après avec M 75, un amas globulaire brillant, compact mais pas facile à résoudre avec un grossissement de 355x avec/sans ADC.
Et bien pas mal : toute la périphérie de l'amas est finement peuplé de très nombreuses étoiles très serrées et faiblardes avec un petit centre fort brillant et contrasté. On sent que l'effet de l'ADS améliore la finesse des étoiles de l'amas. Je n'ai pas pu pleinement tester d'autres solutions sur M 75 car des voiles de cirrus commençaient à arriver.

Au final, le gain avec l'ADC est appréciable et mérite une attention particulière avec un (gros) dobson en visu, pour les planètes évidement, mais aussi pour certains du ciel profond qui sont bas sur l'horizon et brillants.

Attention toutefois au fait que l'image est surtout meilleure au centre. Sur les bords du champ, c'est assez dégradé, tout comme l'effet des étoiles déformées avec un dobson très ouvert sans correcteur Paracorr.

Certes, une autre soirée serait utile pour confirmer ce test positif, mais déjà, c'est plus que je ne l'aurai pensé. Pour être le plus objectif possible, le mieux est de le tester soit même avec son propre matériel avec un collègue qui vous le prête. Comme ça, chacun aura son avis et l'abondance de renseignements partagés sur les forums par exemple, permettra d'envisager ou non son utilisation, qui reste réservé je pense aux assez gros télescopes.

Bonnes observations !


[Ce message a été modifié par Alexandre Renou (Édité le 17-08-2017).]

Edited by Alexandre Renou
  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com
Merci Alexandre pour ce retour d'information.
Ca ouvre des perspectives surtout si on a un gain aussi en ciel profond. Ca peut justifier un achat jugé trop dispendieux pour le seul planétaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Alexandre pour ces premiers tests. En sciences, ne pas se contenter des préceptes, réfléchir par soi-même puis essayer, c'est une très bonne conduite et c'est comme ça que cette dernière avance.
Pourrais-tu préciser la hauteur approximative de M75 sur l'horizon lors de ton essai ? une vingtaine de degrés ou plus près de 10° ?
Au Dobson, je ne suis pas un amateur d'observations ras les pâquerettes mais j'essaierai de vérifier prochainement sur un amas austral (un globulaire est effectivement un bon choix) à partir de quelle hauteur on est effectivement gêné par la dispersion chromatique. Cet hiver, sur les nuits stables, Omega du Centaure me paraissait sympathique au T600 déjà bien incliné, sans désordre chromatique ni une impression de mauvaise résolution (au premier abord). Pourtant,on n'était qu'à h = 13°. Pour ma part, j'ai bloqué l'étude de mes objets à delta > -51°. N'oublions pas que l'absorption atmosphérique, l'effet de l'airglow sans oublier la pollution lumineuse) se cumulent aussi. Plus bas, la traque s'effectue aux jumelles. Pour les planètes, l'amélioration doit être plus marquée par ces prismes de Risley (en phase) mais ceci ne me concerne désormais plus (à part le "taquinage" des planètes inférieures près de l'étoile mère). Reste aussi à voir la question du tirage suivant chaque tube newton pour une utilisation courante. Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Fabrice,
C'est vrai que sous les 15°, l'image est dans tous les cas dégradée.
Je suis à une latitude de 47°24' et en observant M 75 lors du méridien, on est dans les 20°, soit la même hauteur que Saturne actuellement.
Chez moi, je m'arrête de pointer vers les déclinaisons de -30°; c'est loin des -51° !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,
Autre test au petit matin hier avec Rigel.
Toujours avec la combinaison Barlow 2,5x Televue + ADC (en position neutre ou "active") + Nagler 16, qui me donne 355x avec mon T 560 :
Rigel était alors à 15° sur l'horizon. Evidemment, ça bouillonne avec ou sans ADC (en position neutre ou active "+/- 3ème graduation".

Belle différence au niveau du chromatisme rouge / bleu du à l'atmosphère. Avec, en position active, ces colorations disparaissent et l'image éclatante de Rigel est plutôt neutre et les aigrettes deviennent bien plus fines, preuve que la résolution augmente. Du coup, le petit compagnon de Rigel est évident au premier coup d'œil, chose que je n'avais pas remarqué sans ADC au premier coup d'œil (je me rappelais plus que Rigel est une binaire, certes pas difficile à résoudre mais avec la turbulence, le chromatisme et l'image de la principale bouillonnante, on peut être distrait).
Un essai rapide sur la brillante nébuleuse M 42 à côté à la même hauteur ne donne pas de résultat concluant, hormis l'aspect des étoiles. Rien à voir avec son aspect haute dans le ciel, mais on grossit pas mal aussi.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous et merci Alexandre pour ces infos

J'utilise depuis 10 ans un dobson de 560mm à F4 et la turbu est l'ennemi number one ! car j'observe dans des lieux préservés de pollution lumineuse , relativement.

Et puis saturne n'est pas prête à quitter la "crasse" atmosphérique quant à juju elle va y plonger dans les années qui arrivent alors cet accessoire me parait judicieux

Bonnes observations à vous

Manutarn

Share this post


Link to post
Share on other sites
Désolé pour le hs,
Manutarn, pourrais tu m'indiquer ton mail???

Jc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour
J'avais posé la question sur WA mais pas d'accès actuellement!
Donc, en résumé, le fonctionnement de l'ADC est il conditionné par un rapport f/d de 10 (et des oculaires de 16 ou 11 mm) ou avez vous testé sans la Barlow avec vos oculaires habituels dédiés aux planètes (9 et 7 mm)?
La théorie veut f/d à 10 mais est ce que ca passe sans?
Et son corollaire, dois je acheter en plus de l'ADC, si décision de tester, une Barlow (que je n'ai pas à part une ou deux vieilles Celestron) sur mon dobson de 500 à f/d 4?
Merci
marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Alex,

 

Merci pour ton retour très précis !

Comme toi, j'ai acheté, en avril dernier à 150€, l'ADC ZWO MARK II qui est très bon en planétaire ! Pour le CP, j'ai pas testé .

Indispensable selon moi !

 

Pour les puristes :

En conclusion, si je monte en résolution, j' achèterai sans doute l'ADC hollandais ! Soyons européen ;-)))

 

Bien astronomiquement Votre

 

Frank

 

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

En réponse à Marc pour savoir si une Barlow est nécessaire, la réponse est oui. Tout simplement pour une raison purement de mise au point. L'ADC prend une marge de 6 cm en avant vers l'intérieur du tube. Donc, si le foyer du télescope ne ressort pas largement, la mise au point avec l'ADC seul + oculaire risque de ne pas être possible.
C'est ce que j'ai vérifié hier soir par mégarde : je mets le Nagler derrière l'ADC et boum, pas moyen de faire la mise au point, trop "à l'intérieur" du tube ! ... J'avais oublié la Barlow 2,5x. Avec elle en + devant l'ADC, c'est bon, la mise au point est possible.

Hier soir avec Saturne à seulement 17° de hauteur, sans l'ADC, quelle image pourrie avec les colorations rouge et bleu.

Avec l'ADC, ça change bcp mais reste la turbulence :S C'est bien bas 15-17° avec un TN 560x355... Mieux mais loin de l'image de juillet ou aout par exemple, mais c'était pour de la famille... donc pas grave.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

pour répondre à Frankastro64, je ne pense pas que l'ADC ASH soit plus performant que le notre car la qualité optique qu'ils offrent sur le modèle le plus cher est celle que nous mettons par défaut dans notre ADC (prismes en Silice fondue et antireflets). J'ajoute que le bouton moleté unique est beaucoup plus pratique que les 2 tirettes et permet un réglage beaucoup plus fin et précis, y compris pour les débutants...

 

Bon ciel à tous !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Me revoilà pour d’autres tests avec l’ADC sur le ciel profond avec un T 560.

Ce matin, la nuit était particulièrement calme, ce qui m’a permis d’avoir des images de folies de Jupiter à 355 et 515x (voir mon commentaire au message de polo sur  http://www.astrosurf.com/topic/118169-jupiter-le-18-avril-couleur-et-ir/?tab=comments#comment-1523709 )

Du coup, un peu plus tard, je vise une cible idéale : M 80, un amas globulaire brillant, particulièrement condensé, réputé pour ça d’ailleurs et en plus bas, à 20° maxi chez moi lors de son passage au méridien.

Les grossissements étaient les mêmes, à savoir, 355 et 515x avec barlow Televue 2,5x, ADC et Nagler 16 ou 11 mm, à comparer avec la même configuration sans ADC (je n’ai pas utilisé de correcteur  type Paracorr car c’est inutile avec la barlow et ce fort grossissement) :

L’amas est très finement résolu sur toute sa périphérie, avec un centre brillant bien granuleux commençant à montrer ses étoiles. La résolution est meilleure avec l’ADC que sans. Cela se voit en particulier sur le centre et aussi sur l’étoile brillante SAO 184288 toute proche au NE qui est « étirée » sans l’ADC (couleur rouge-vert) alors qu’elle est bien ponctuelle avec l’ADC.

De plus, je note que ce correcteur n’a pas d’incidence négative sur la magnitude limite des plus faibles étoiles, donc, il ne « bouffe » pas de lumière malgré ses prismes.

Une fois de plus, on voit l’utilité de cet accessoire aussi en visu.

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis ce post avec attention et de même celui de JD pour l'utilisation de deux ADC sur bino. Je pense franchir le pas moi aussi au vu des commentaires flatteurs. Mais par contre, ta remarque Alexandre me fait tiquer.

 

Tu dis "je n’ai pas utilisé de correcteur  type Paracorr car c’est inutile avec la barlow et ce fort grossissement". Du coup cela m’évoque un post  où est évoqué le fait que cette fichue coma diminue vers l'axe optique pour un champ donné avec un oculaire, donc un grossissement. Mais que si tu pousses le grossissement, certes ton champ sur le ciel va se réduire, mais le grossissement va rendre la coma plus perceptible. Bref cela revient au même. Une homothétie en quelque sorte.

 

Donc en planétaire , vu la surface angulaire, je pense que l'on peut se passer du Paracorr si le diamètre apparent planétaire reste petit par rapport au champ total. Mais en ciel profond où tu exploites tout le champ oculaire ou même en planétaire avec un grossissement élevé avec le disque qui occupe une bonne partie du champ (sans parler de la Lune!) peut être que...

 

Mon expérience du visuel ne me permet pas de répondre car je n'ai jamais expérimenté, virant le Paracorr de principe dès que la focale oculaire diminue. C'est peut être comme la dispersion atmosphérique, on fait avec sans se poser de question, bêtement je me dirais,  jusqu'au jour où. ^_^

 

J'ai bon où je me goure?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Bernard,

J’ai peut être été trop affirmatif quand je disais que le Paracorr était inutile avec la barlow. Je laisse les pro de la théorie pour discuter finement du sujet. Je préfère l’expérimentation.

En fait, quand j’ai fait le test, par simplicité de l’ensemble, je n’ai pas utilisé le Paracorr. L’ensemble Paracorr + barlow + ADC + oculaire commence à faire « gros ». Malgré tout, je n’utilise pas la barlow sur le ciel profond quand je souhaite des grossissements de + de 370x (c’est ma combinaison Paracorr + Nagler 7mm) car je trouve le gain un peu trop « mineur » avec le correcteur en plus de la barlow Powermate 2x. J’avais expérimenté ce point avec ma configuration. Cette simplicité est lié aussi sans doute au tirage dû à l’ADC (j’en ai parlé plus haut je crois) qui fait qu’on ne peut pas toujours faire la mise au point. (j’ai peut être expérimenté cette solution lourde mais je ne m’en rappelle plus…).

 

Du coup, comme l’expérimentation est la meilleure des conseillères, il faudra que je vois cette configuration plus en détail avec les effets sur les bords de champ.

 

Tout ce qui est sûr, c’est que, avec ma configuration T 560 f/4 :

- le Paracorr améliore bien l’image sur une large bordure de champ, c’est évident avec/sans, surtout avec des grossissements inférieurs à 300x.

- l’ADC prend un certain tirage qui peut rendre délicat et problématique certaines configurations dans la mise au point (quid d’un bino qui elle aussi prend du tirage je crois ; je n’en ai pas et je n'ai pas lu le message de JD sur la bino)

- Le gain barlow + ADC (en planétaire et ciel profond sur les amas glo) est très bénéfique quand l’astre est bas sur l’horizon et du coup, on peut grossir plus, mais cela n’enlève pas la dégradation de l’image dûe à la turbulence, toujours plus forte en se rapprochant de l’horizon.

Expérimentation à suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour tous ces retours très instructifs.

 

Le 17/08/2017 à 05:58, Alexandre Renou a dit :

son fonctionnement qui est en fait pas compliqué du tout !

 

Alors on peut espérer un petit TUTO en image, alors? Merci d'avance.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Alexandre et merci pour tes retours sur l'utilisation de l'adc en visuel. C'est ton poste qui m'a fait franchir le pas en fin d'année dernière et j'en suis très satisfait. 

Du coup, j'ai pu tester avec différents diamètres,  sur une 120ed , un c8 et un T300.

Bien que je ne sois pas très expérimenté dans l'observation, j'ai constaté une amélioration notable avec ce complement sur les 3 instruments et pas que sur le planetaire, mais également sur le ciel profond, notament sur les amas et les étoiles brillantes quand ils sont bas.

 

Il y a 22 heures, Alexandre Renou a dit :

(quid d’un bino qui elle aussi prend du tirage je crois ; je n’en ai pas et je n'ai pas lu le message de JD sur la bino)

 

Avec une bino, ça marche très bien. Placé avant, je suis obligé d'ajouter une barlow avec le T300 et la 120ed (si je conserve le renvoi coudé) mais l'ensemble passe avec le c8. Je l'utilise principalement sur Jupiter dans cette configuration. Les franges bleu et rouge disparaissent dès que jupiter dépasse une certaine hauteur (que j'estime un peu en dessous de 20°). Avant, c'est difficile, il y a certainement trop de dispersion pour qu'elle soit entièrement corrigée, la turbulence empêche également d'avoir une image correcte de toute façon. Par contre associée à la bino, l'image est très stable et très fine. Avec le T300, en comptant le tirage, je suis monté à environs 380x et c'est un beau spectacle, mais difficile à suivre. 

 

JD utilise 2 adc sur la bino, 1 pour chaque oculaire.

Il y a 14 heures, Larbucen a dit :

Alors on peut espérer un petit TUTO en image, alors? Merci d'avance

Voici comment je place l'adc dans le porte oculaire par rapport au franges. (Vue de face avec jupiter dans l'oculaire) IMG_20180504_085155.jpg.3f03b4e68d7aa8f84687cac4b9294f12.jpg

Les 2 leviers sont mis ainsi au début:

IMG_20180504_090702.jpg.af79f876354ea15e0a06214b96b3e2bd.jpg

Puis  j'écarte. Si ce n'est pas concluant, je fais pivoter l'adc de 180° dans le porte oculaire et je recommence.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah bien Guilaume, je suis bien content que mes rapports t'ont fait choisir cette option et qu'au final tu sois très satisfait :)

 

C'est toujours sympa de voir des retours positifs et que l'on a pas écrit pour rien.

 

Et avec 2 ADC pour une bino, waouh ! Le luxe !

 

On doit avoir la même méthode au final. Avec mon dobson, je mets tout simplement les 2 leviers l'un derrière l'autre, à droite, et le tout horizontalement "au jugé" par rapport au sol. Ca suffit avant de manœuvrer les leviers symétriquement un peu au pif de 2 ou 3 graduations. C'est suffisant, il n'y a pas besoin de pinailler plus.

 

Bonnes observations !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Alexandre Renou a dit :

Et avec 2 ADC pour une bino, waouh ! Le luxe !

Ça,  ce n'est pas moi, c'est JD qui en parle ici:

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cet intéressant retour! :)

En lisant le premier post du fil, un point m'interpelait:

Le 17/08/2017 à 05:58, Alexandre Renou a dit :

En plus, la bête est particulière à régler et surtout exige que l'on travaille avec un rapport f/d de plus de 10 !!

A quoi doit-on s'attendre avec des F/D plus faibles?

Dans ce cas-là, c'est donc plus intéressant de placer une Barlow devant l'ADC et un oculaire de focale "moyenne", plutôt que l'ADC+un oculaire de focale très courte?

 

Merci :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, Jijil a dit :

A quoi doit-on s'attendre avec des F/D plus faibles?

 

J'ai remarqué, sur mon Flextube à F/5, l'apparition d'un fort astigmatisme avec mon ADC ASH ancien modèle (et de toutes façons, je n'ai plus assez de course intra pour faire la mise au point avec). 

En planétaire le problème est réglé car je visse à la base le bloc lentille de la barlow APM ED 2,7 (qui corrige la coma, en plus). Ca élimine complètement l'astigmatisme car on passe à F/13/14. Par contre du coup ça limite les utilisations en ciel profond du fait des forts grossissements atteints (et de l'impossibilité d'utiliser des oculaires en 50,8).

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

J'ai continué le test avec l'ADC sur mon T 560f/4 sur Jupiter :

Avec l'ADC, environ 1/3 de l'image est bonne (la région centrale). Les bords sont mauvais, l'image du globe est étiré (globe nettement ovalisé) et un peu plus floue. Même chose avec le Paracorr en +, l'image est toujours étiré radialement mais plus nette sur les bords. Comme on grossit 15% de plus avec le Paracorr, on ne peut pas rigoureusement comparer la résolution avec ou sans le Paracorr en + car la turbulence s'en mêle : grossir un peu plus, c'est le risque d'avoir une image "trop" grossit par rapport à la turbulence du moment. Or cette nuit là, la turbulence était assez moyenne.

 

Pour les rapports f/d courts, la question est vite réglée car comme je le disais plus haut, on préconise d'avoir un f/d long avec l'ADC et comme cet accessoire prend un certain tirage (voir plus haut), et bien sans Barlow, je ne pouvais pas faire la mise au point. A noter que j'ai fais l'essai aussi avec 2 Barlow différentes : la powermate 2,5x (31,75) et la big Barlow (50,8) 2x, et bien avec la seconde, le tirage est trop fort pour me permettre de faire la mise au point.

 

Autre précision sur le réglage : plutôt que de mettre l'ADC (et sa vis blanche latérale) parallèle au sol, il semble qu'il vaut mieux la mettre parallèle au sens du mouvement du ciel (il y a une légère différence entre les 2). On s'en rend compte car les colorations rouge/bleu sont encore mieux corrigées. Cela va dans le sens du 1er schéma de guilaume plus haut mais ce n'est pas toujours facile de saisir la perpendiculaire de la dispersion rouge-bleu avec l'ADC en position neutre (2 manettes superposées). Le plus simple est de tourner le tout pour minimiser la dispersion. Rien de mieux que l'expérimentation in-situ !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By GG
      Salut salut !

      12 ans que j’ai pas posté... J’ai quand même retrouvé mon password ! J’ai fait un gros break dans ma pratique, pour en favoriser d’autres (notament la pratique de la paternité...) et j’ai envie de m’y remettre. Bref.

      Entre temps, j’ai quand même pas mal joué avec mes jumelles et j’aime assez la vision binoculaire. J’aurais bien essayé sur mon téléscope. J’ai un peu lu différents posts mais je préfère poser la question avec mon matériel en particulier pour ne pas faire de boulettes. J’ai du matériel modeste et je compte me contenter de ça. Si après je sort plus de une fois par an, j’investirai, mais pour l’instant non. Que de l’occasion et/ou du chinois. Et j’ai bien pigé qu’avec ce diamètre tout du moins, ça se limite au planétaire.

      J’ai un Mak Orion de 102, des Vixen LV et des LVW (pas si bas de gamme du coup). Notamment un LV25 de 50° et un LV40 de 42°.

      Est-il pertinent de doubler ces deux derniers ? Eventuellement le LVW17 de 6 kg ? D’occasion biensûr.
      Est-il pertinent de mettre une bino sur un Mak 102 ?
      Ca va pas faire un peu lourd ? Et si oui, y a-t-il une solution ?
      Faut il un glasspath (là je découvre) si j’utilise un renvoie coudé ? Lequel ?
      Si je cherche une bino d’occasion, y a-t-il une limitation en fonction du champs des oculaires ou autre chose sur le téléscope ?

      Voilà c’est un peu fouillis, mais je redébute !

      Merci d’avance & bonne soirée.
      GG
    • By oliver55
      Je suis myope et porteur de lunettes de vue.
      Je peux bien sûr enlever mes lunettes pour observer à l'oculaire.Cela ne me dérange pas.
       
      Je me suis rendu compte (ou c'est peut-être une impression) que le champ apparent des oculaires est un peu moins important quand je porte mes lunettes que sans.
       
      Cela sert-il donc à quelque chose que j'investisse un jour dans des oculaires à champ large (65 degrés et plus) ?
    • By freredoc
      Bonjour, après beaucoup de lecture, je compte faire l'acquisition de deux oculaire : un de 3.5mm et 1 d'environ 12.5mm
      Après avoir vu les différent produit, je compte donc acheter les omegon redline SW qui coute chacun 129€. 
      https://www.astroshop.de/fr/oculaires/omegon-oculaire-redline-sw-13mm-coulant-31-75-mm-50-8-mm/p,33237
      https://www.astroshop.de/fr/oculaires/omegon-oculaire-redline-sw-13mm-coulant-31-75-mm-50-8-mm/p,33237
      En effet, je peux difficilement mettre plus d'argent, et le champs apparent me convient. Or, j'ai lu plein de mauvais commentaires sur les omegon et particulier les entrée de gamme. (et astroshop)
      Je voudrais donc savoir si c'est un bon choix ou non, et si il y a réellement un intérêt pour des champs apparent pour un grossissement de 3.5mm ( je sais sur qu'au delà de 70° c’est inutile)
      Et si je pouvais avoir un avis pour le 13mm, si le baader hyperion et réellement mieux ou pas ? ( https://www.maison-astronomie.com/oculaires/2141-oculaires-baader-hyperion.html )
       
      Merci d'avance pour vos aides !
    • By RL38
      Bonjour à tous,
       
      Mon nouveau scope ne possédant pas de "ratelier à oculaires" et fatigué de devoir faire des aller-retour entre la table et le PO, je me mets à la recherche de solutions alternatives.
      J'ai vu que certains utilisaient un gilet type pêche/chasse avec plein de poches, pourquoi pas.
      Des bananes dédiées semblent aussi exister mais, outre le fait que je trouve ça cher pour ce que c'est (https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/rangements-et-protections/sac-banane-geoptik-pour-oculaires_detail), j'ai un peu peur que tout s'entrechoque là-dedans... En en modifiant une pour "molletonner" l'intérieur peut-être?
       
      Bref, si vous voulez bien partager vos petites habitudes à ce sujet, ça serait top!
       
      Bon ciel,
      Romain
       
      EDIT : en ce qui me concerne, j'ai une série d'oculaires ES 82° en 30/18/11/8.8/6.7mm + un barlow + filtres UHC/OIII. On pourrait aussi ajouter le réducteur 2">1.25" et le cheshire aux accessoires à avoir sous le coude.
    • By jerome2710
      Bonsoir, 
       
      en complément de mes demandes, je voudrais avoir des conseils au sujet des jumelles plutôt orientés astro .quel serait les prerequis à voir avant l’achat afin de repères certaines planètes, ....
       
      merci par avance 
  • Images