jackbauer 2

Falcon Heavy : l'Odysée de la Tesla dans l'espace

Recommended Posts

Il y a 3 heures, chonum a dit :

Oui Bernard, clairement.

Il n'empêche que lorsque je lis autant de certitudes (il n'y aura jamais d'IA, pas d'expansion dans le système solaire et autres) dans la bouche de scientifiques, cela me laisse coi. Comme ils auraient été plus heureux au 19eme siècle triomphant où tout était compris et inclus dans l'ombre de Newton. Encore venant d'un vague journaliste se prenant pour un éditorialiste, pourquoi pas, mais de scientifiques...

 

Non, je crois que tu n'as pas compris. On ne dit pas qu'il n'y aura jamais ! On dit que ceux qui s'y voient dans 30 ans n'y pannent que dalle à la science ! 

Ça fait 50 ans que dans 20 ans on ira sur Mars, ça fait 50 ans que dans 20 ans on aura des machines intelligentes, etc...

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Je vais le dire autrement. 

 

Il y a actuellement une pseudo-science qui s’érige en quasi-religion : le transhumanisme ! 

 

A les croire, tout est exponentiel ! Et comme la loi de Moore, pour eux, tient de la vérité vraie, et comme ils réduisent le cerveau humain à une puissance de calcul calculée de manière chimérique sur la seule base de la connectivité neuronale, ils en déduisent que d'ici 2050, on aura des cerveaux humains artificiels et même que l'on pourra y télécharger notre conscience.

Tout ceci ferait rêver si ce n'était pas un immonde bloubi-boulga pseudo-scientifique reposant sur des raccourcis douteux.

 

En fait, les partisans de l'IA considèrent que neurones biologiques et neurones artificiels, c'est pareil. Or, aujourd'hui, les chercheurs du projet BlueBrain se rendent comptent à quel point tout est plus compliqué que prévu ! 

De fait, il ne faut pas que simuler des influx nerveux, il faut modéliser la chimie, la plasticité, etc etc... Damned ! Le cerveau n'est pas une simple machine électrique, et ne peut se résumer ou se modéliser qu'avec cette approximation.

 

Actuellement, BlueBrain, pour simuler quelques minutes de fonctionnement d'une simple colonne du cortex cérébral tourne pendant des heures et des heures sur des stations de calcul énormes. Un simple calcul avec la loi de Moore, elle arrive de toute façon au taquet, montre qu'en 2050 on ne saura pas simuler en temps réel un cerveau complet sans avoir recours à des stations de calcul occupant des halls entiers de type "supermarché". La singularité n'est pas pour demain ! Au mieux, notre IA de supermarché pourra se cloner dans des drones par liaison radio. 

 

Alors certains vont argumenter que l'on pourra faire des progrès en électronique, en miniaturisation, et j'en passe. En fait, tôt ou tard, les transhumanistes vont découvrir (avec 50 ans de retard ?) que la nature est déjà une merveille de maîtrise de la nanotechnologie ! Nos cellules, nos neurones, et tout ce qui va avec sont déjà des nano-dispositifs naturels.

Autrement dit, on va s'apercevoir que pour réaliser un cerveau artificiel qui tient dans un volume raisonnable, on va devoir réinventer ce que la nature fait déjà  ! Autant faire pousser un cerveau dans un aquarium... ce que ceci dit, on commence déjà à savoir faire !

Edited by Tournesol
  • Like 5
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique, c'est la plus belle démonstration de l’irremplaçabilité du cerveau humain dans sa complexité....

 

Conclusion pour l'exploration spatiale ?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, brizhell a dit :

Conclusion pour l'exploration spatiale ?

 

Il faut envoyer des astronautes sur Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, épi sur le Soleil aussi.

 

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, chonum a dit :

Tu es un vrai gymnaste, spécialiste de la pirouette.

 

Heu, non ! Mes vieux os ne supportent plus la pirouette  ;);) 

Chonum, on ne sait pas comment la vie a émergé . C'est un problème philosophique du niveau de "le monde est-il infini ou pas, éternel ou pas ... 

Et je pense fermement dans ces deux cas qu'on aura jamais de réponse certaine .

Pourquoi veux tu que je te donne une définition de la vie puisqu'elle existe dans le dictionnaire et surtout qu'elle restera toujours partielle de mon point de vue .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

image.png.9c16c60ed6ec5aa0b738e13ae5bd3617.png  

 

Celle là je vais l'encadrer :D:D:D:D:D:D

Mais t'a oublié les satellites de Jupiter, Saturne, les TNO, etc etc etc .....

@Huitzilopochtli fini les controverses sur Beppi Colombo, on tiens la preuve qu'il fait rien qu'a se rendre intéressant (pour une fois xD)

 

 

Edited by brizhell
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, brizhell a dit :

c'est la plus belle démonstration

 

Après, oui, mais je trouve (chuis con, et avec un cerveau lent sans doute, c'est pour ça….) que le débat n'est pas clos clos, on peut danser encore un peu xD….

 

Pourquoi ?

 

Voici : d'accord, un être humain est beaucoup, beaucoup plus efficace qu'un robot, maintenant et pour encore pas mal de temps, je pense que tout le monde là est d'accord. Ce que tu dis Bernard sur ce point est objectif, et imparable. Et @Tournesol tu le démontres aussi très bien.

 

Mais ce qu'il faut mettre dans la balance, c'est le coût bien moindre des missions avec des robots. Certes, avec des robots, l'empan de l'adaptation aux circonstances est bien plus réduit, c'est entendu, mais à coût constant, on peut en envoyer 20, 30, 50 x plus. Ce qu'il faut comparer, en conséquence, c'est le bénéfice scientifique obtenu avec une seule mission humaine face aux x missions avec robots correspondantes.

 

Sauf à démontrer, aussi, c'est un deuxième cas de figure, qu'il existe une mission x qui serait réalisable par des humains, et pas du tout par des robots.

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Alain 31 a dit :

Chonum, on ne sait pas comment la vie a émergé . C'est un problème philosophique du niveau de "le monde est-il infini ou pas, éternel ou pas ... 

Et je pense fermement dans ces deux cas qu'on aura jamais de réponse certaine .

 

Bah quand même Alain, on a beaucoup plus de chance d'avoir un jour (peut-être pas si éloigné) des réponses sur l'émergence de la vie, que des réponses sur l'origine de l'univers… Je parle de l'origine au sens radical, pas du détail du Big Bang….

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Motta a dit :

Ce que tu dis Bernard sur ce point est objectif, et imparable.

 

Oui, d'où ma remarque sur sa malhonnêteté intellectuelle, qu'il n'a pas comprite, en me prenant, en plus, pour un con, mais comme c'est un copain à chonum, ya pas offense.

:DxDB|

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chers amis (et c'est parfaitement sincère, je le pense : vous êtes irremplaçables et occupez une place  particulière dans ma vie, même si je suis peut-être le seul à l'avouer ouvertement ;)),

Vous oubliez pour certains un peu trop vite que nous sommes des êtres de chair et de sang, et non justement et seulement des robots, aussi perfectionnés et "intelligents" qu'ils puissent être !

Nous sommes ce mélange magnifique de rationnel et d'irrationnel : cette recette miraculeuse de la créativité !

Ok, mon côté rationnel me dit, comme tantôt Superlogique, tantôt Supercontradictoire, qu'explorer physiquement les lunes de Tatouine, c'est d'une débilité à peine croyable !

Mais mon côté irrationnel - bien vivant, celui qui me pousse à intervenir ici, même quand je n'ai rien d'autre que des conneries à raconter -  prendrait un pied monstrueux à s'envoyer en l'air sur les lunes de Tatouine !

Ce que je veux dire sur le fond, mes amis, c'est qu'il y a une différence fondamentale entre regarder une photo de lion dans la savane, et se retrouver en face d'un vrai lion en chair et en os dans la vraie savane !

Cette différence, c'est l'émotion !

Car le vrai lion dans la vraie savane a de la vraie bave qui dégouline de sa vraie gueule, quand il vous considère d'un vrai oeil avide comme de la vraie chair sur de vrais os...

Et ça fait une vraie différence qui vous fait sentir vraiment bien vivant, car potentiellement mort la seconde d'après !!!

Vous voyez ce que je veux dire mes vrais amis ?

Ou bien n'êtes-vous définitivement que de faux-amis virtuels  ?

  • Like 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Alain MOREAU a dit :

Ce que je veux dire sur le fond, mes amis, c'est qu'il y a une différence fondamentale entre regarder une photo de lion dans la savane, et se retrouver en face d'un vrai lion en chair et en os dans la vraie savane !

 

Evidemment Alain, mais l'enjeu est ailleurs, à mon avis… Je vais prendre un exemple : dans les années 50, les états, je dis bien les états, on dépensé des dizaines de millions pour conquérir les "8000". Les alpinistes étaient, symboliquement, des envoyés des peuples qui voulaient que l'on conquérisse :) l'Everest ou l'Annapurna. 

 

OK. Une fois ça fait, dans les années 50 les états sont passé à autre chose dans les années 60 : l'espace. C'est maintenant Atalante ou Terrdav qui te fait grimper sur l'Everest et jeter des bouteilles d'ox à côté des cadavres momifiés : ça coûte 60 000 euros, mais l'état ne participe plus. 

 

Pour moi, l'espace, ça devrait être ça : on a conquéri :) la Lune, parce que, comme l'Everest "elle était là". Très bien. Maintenant, la Lune ou autres devraient être laissées aux abru… oups, pardon, au domaine privé et à Monsieur Elon Musc. L'enculerie, c'est que depuis la Lune, on nous fait croivre qu'on a encore qq ch à faire là haut, alors que, à l'évidence, non. L'Everest, c'est limite une autre planète : les gonzes y montent, et quand ils sont encore vivants, ils redescendent. Mais personne ne fait là haut rien d'utile ou de signifiant pour l'humanité. 

 

La Lune, Mars ? OK pour ce que j'appelle "la conquête de l'esprit", les robots, la Connaissance, avec un grand K. Des hommes, OK, si c'est Atalante qui les balance là bas, et sans nos impôts et surtout sans ce discours cuculapraline "c'estpourlavenirdel'humanitéc'estpourlascience"...

 

 

 

 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tournesol a dit :

Il y a actuellement une pseudo-science qui s’érige en quasi-religion : le transhumanisme !

 

J'adore ! Du pipi de chat autrement dit, qui se fait passer pour le "one best way", pour la grande vérité, pour un truc inévitable. En fait, c'est une escroquerie intellectuelle de plus, à rajouter à une longue liste ;)

 

Et puis franchement, ce qu'ils nous promettent, moi perso je ne trouve pas ça très enviable. Avoir ma conscience "téléchargée" ? Nan. :D

 

Le simple fait d'évoquer ce genre d'idées relève du pur délire...

 

Bref désolé pour le hors-sujet, je voulais juste signifier mon soutien à Tournesol, je vous laisse bavarder sur l'Homme dans l'espace (autre grand délire, mais bon... ;))

 

[Suite du HS]Purée, @Motta a sorti récemment un texte pas mal d'une psychanalyste qui coupait ce truc en petits morceaux, c'était très bien senti, j'avais adoré ! :D)

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous avez vu le film "Court circuit" ?

Pasque numéro 5 c'est un robot et à la fin ben il est vivant ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, brizhell a dit :

Magnifique, c'est la plus belle démonstration de l’irremplaçabilité du cerveau humain dans sa complexité....

 

Conclusion pour l'exploration spatiale ?

 

Ben qu'il faut envoyer des machines dans l'espace, et pas des humains ! C'est con une machine, donc c'est moins grave de paumer une IA qu'un humain ! Et toc ! ;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Tournesol a dit :

Il y a actuellement une pseudo-science qui s’érige en quasi-religion : le transhumanisme ! 

 

Hello Tournesol,

 

Ton message m'a bien fait rire mais ta vision du transhumanisme est franchement réductrice ;)


Pour moi (et le tout puissant Wikipapa):

 

"Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer la condition humaine notamment par l'augmentation des capacités physiques et mentales des êtres humains"

 

Après qu'il y ait des farfelus qui croivent des trucs pas possibles, bien sûr, il y en a ici comme ailleurs ;)


PS: je préviens d'emblée que je suis au boulot et que je n'ai pas le temps d'entamer une discussion sérieuse. Prendre donc mon message comme une simple incidente...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, FiatLux a dit :

afin d'améliorer la condition humaine notamment par l'augmentation des capacités  . . .  et mentales des êtres humains"

MDR je suis :)

Ce truc là ça risque pas d'arriver ;)

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, FiatLux a dit :

"Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer la condition humaine notamment par l'augmentation des capacités physiques et mentales des êtres humains"

 

What could possibly go wrong? :D 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, FiatLux a dit :

Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer la condition humaine notamment par l'augmentation des capacités physiques et mentales des êtres humains

 

Une définition comme ça, est neutre ou méliorative. De plus, elle est assez floue. Mais derrière toute définition floue, il peut se cacher des choses très moyennes.

 

Je ne dis pas que le transhumanisme est forcément une chose horrible, mais beaucoup de choses vraiment horribles pour le coup peuvent se parer d'une définition qui ne laisse rien entrevoir de spécieux.

 

Pour ce qui est du transhumanisme, franchement, je reste sur mes gardes. "Améliorer le condition humaine par l'augmentation des capacités physiques et mentales des êtres humains" : bon... ça paraît très chouette au premier regard. Mais qu'est-ce que ça veut dire vraiment ?

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui oui c'est dangereux potentiellement on est d'accord. Ce qui n'est pas une raison pour tomber dans la caricature... ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Cédric Perrouriefh a dit :

@Motta a sorti récemment un texte

 

il y a 1 minute, FiatLux a dit :

Oui oui c'est dangereux potentiellement on est d'accord.

 

 

Par Anne Dufourmantelle, Philosophe et psychanalyste — 22 juin 2017

 

 

Les points sur les QI

 

Confondant les qualités d’un être et ses performances, le transhumanisme est le fait de notre époque où l’approche économique prime sur toute autre.

 

 

Il y a quelques jours, le lobbyiste patenté du transhumanisme en France, le docteur Laurent Alexandre, affirmait à la radio : «La démocratie ne pourra pas survivre à des écarts de QI. La Sécurité sociale devra rembourser les opérations pour augmenter le cerveau.»En une seule des prophéties dont il a l’habitude, trois contrevérités sont assénées sur le ton de la certitude. Premièrement, le QI serait la référence absolue en matière d’intelligence. Deuxièmement, la médecine doit transformer le corps de façon à faire correspondre les individus aux nouvelles normes que ces progrès instituent. Troisièmement, pour éviter les inégalités que ne manquerait pas de susciter la mise en circulation de ces nouvelles normes, la Sécurité sociale doit se préparer à venir en aide aux nouveaux infirmes que ces dernières, en fait, «produisent».

Depuis quelques années, la doctrine transhumaniste trouve un écho complaisant dans les médias sans que jamais y soit explicitée sa teneur scientiste, ultralibérale et in fine eugéniste. Séduisante parce que relevant de la fantasmagorie de science-fiction, intimidante parce que placée sous le sceau du progrès des neurosciences et du génie génétique, cette idéologie fonctionne comme toutes les doctrines à ambition messianique : au nom d’un avenir que l’on qualifie d’inéluctable, elle prône la mise en place d’un monde visant à le prévenir mais qui, en réalité, le produit. Aucun fanatisme religieux n’est allé aussi loin que le transhumanisme puisqu’il prône l’avènement d’un homme nouveau n’ayant pas seulement assimilé ses dogmes mais allant jusqu’à les incarner en transformant son corps de manière à ce qu’il corresponde au nouvel ordre qu’il met en place.

L’immortalité, le corps augmenté… autant de leitmotivs millénaristes remis au goût du jour du struggle for life capitaliste. Avant de chercher à «augmenter» son corps, ne faudrait-il pas se demander si chacun vit pleinement la magie de ce qu’il est ? Avant d’aspirer à l’immortalité, ne devrait-on pas permettre à chacun de vivre une vie pleine et choisie ? Les technolâtres invoquent la raison d’être de la médecine qui serait de tout temps intervenue sur l’homme pour remédier à ses maux. Argument fallacieux. Il s’agit justement, avec le transhumanisme, de toute autre chose que de médecine. Il s’agit d’une maintenance technologique qui considère le corps comme une machine en panne ou poussive à perfectionner. Guérir, soigner, corriger, n’est pas conditionner, programmer, transformer.

Comme l’écrit Mathieu Terence, auteur d’un bref livre qui révèle la vérité de ce discours totalitaire (Le transhumanisme est un intégrisme, le Cerf, 2017), le transhumaniste est en effet le self made man absolu. Il va jusqu’à se construire une vie artificielle capable de fournir les performances que notre monde artificiel attend de lui. Ainsi, là où règne la quantité, il ne sera plus question de qualité. Là où le nombre est roi, le verbe se réduira au code. Là où plus rien n’a de valeurs, tout a un prix. L’intelligence est réduite à une performance logique, au comportement correspondant le mieux à une consigne. Oubliées l’imagination, la sensibilité, la mémoire et leurs infinies combinaisons. C’est dans cette perspective cynique qu’il faut entendre l’éloge du QI du docteur Alexandre spécialiste de la question s’il en est puisque urologue de formation. Celui qui confond QI et intelligence confond la palette du peintre avec le tableau.

Cette confusion entre les qualités d’un être et ses performances est bien le fait de notre époque où l’approche économique (rentable, comptable) prime sur toute autre, y compris sur ce que le vivant a de plus précieux. Ne parle-t-on pas aujourd’hui d’élèves de maternelle à «haut potentiel» ainsi que toutes les DRH du monde le font de certains membres d’une entreprise. L’évaluation est devenue tyrannique, un outil de management incontournable, un mot d’usage public qui sert insidieusement la dévaluation, le contrôle des individus et à la délation. Il s’agit de savoir plaire, et non de savoir. Il y avait la servitude volontaire, il y aura de plus en plus la volonté de servitude.

 

 

Edited by Motta
  • Like 3
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alain MOREAU a dit :

Vous voyez ce que je veux dire mes vrais amis ?

 

Perso, je vois très bien et tu as complètement raison.

Après, la discussion ici c'était de voir ce qui est le mieux comme le dit SF pour la connaissance, les découvertes scientifiques, etc. 

 

Mais sur ce plan de l'émotion, oui, complètement. A une toute petite réserve près, bon, mais sur laquelle on sera d'accord je pense : 

 

Il y a 3 heures, Alain MOREAU a dit :

une différence fondamentale entre regarder une photo de lion dans la savane, et se retrouver en face d'un vrai lion en chair et en os dans la vraie savane !

 

Le point, c'est que perso je n'ai aucune envie de me retrouver dans un vaisseau qui approche Pluton par exemple (bon, quand on pourra faire ça en une dizaine d'heures aller-retour, on en reparle, d'accord d'accord, je concède xD…), en revanche mon émotion est indéniable et radicale quand je regarde ça :

 

 

5ad2aad1166a5_Pluton2.png.f0895f3988eda69a31b92361bb24016a.png

 

Pluton_3.tiff

Edited by Motta
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les connaisseurs, et là j'en termine avec cette histoire d' IA : est-ce que l'intelligence artificielle c'est le contraire de la connerie naturelle ? :P

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now